Terrorisme/ Archives

Un vétéran d’al-Qaïda éliminé par une frappe américaine en Syrie

Le Front Fatah al-Cham a beau prétendre avoir rompu ses liens avec al-Qaïda depuis qu’il a abandonné l’appellation « Front al-Nosra » mais il n’en reste pas moins qu’il est proche d’un certain nombre de cadres de l’organisation fondée par Oussama Ben Laden. Aussi, depuis le début de cette année, les États-Unis ont intensifié leurs actions contre

Même affaibli, l’EI constitue toujours une « grave menace », selon les Nations unies

Chassé de Syrte, en Libye, acculé à Mossoul, encerclé à Raqqa et à al-Bab, sa faction issue du groupe jihadiste nigérian Boko Haram mise sous pression… L’État islamique est désormais sur la défensive et ce n’est pas une offensive réussie, comme récemment à Palmyre, qui peut faire évoluer cette tendance. D’autant plus que, comme le

L’armée de Terre met en avant l’entraînement des soldats attaqués au Louvre

Dans l’ensemble, les responsables politiques ont loué le sang-froid et le professionnalisme des militaires du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes (RCP) qui, alors qu’ils patrouillaient au titre de l’opération Sentinelle au Carousel du Louvre, le 3 février, ont neutralisé un individu qui venait de les attaquer à la machette en criant « Allah Akbar ». Dans la

Agressée, une patrouille « Sentinelle » a ouvert le feu devant le Carrousel du Louvre [MàJ]

Pour le ministère de l’Intérieur, il s’agit d’un « événement grave de sécurité publique ». Ce 3 février, un individu, armé d’au moins une machette, a agressé un militaire appartenant à une patrouille du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes (RCP), alors présente devant le Carrousel du Louvre, à Paris, dans le cadre de l’opération Sentinelle. C’est alors

Des groupes islamistes syriens ont noué une alliance avec l’ex-Front al-Nosra

Pendant longtemps, la puissante organisation rebelle syrienne Ahrar al-Cham, d’idéologie salafiste, était alliée aux jihadistes de l’ex-Front al-Nosra, devenu Front Fatah al-Cham après sa prétendue rupture avec al-Qaïda. Mais la chute d’Alep-Est, en décembre, et les pourparlers de paix, parrainés à Astana par la Russie et la Turquie, ont changé la donne. Ainsi, la semaine

Terrorisme : Vers un contrôle renforcé des salariés du secteur des transports

Peu après les attentats du 13 novembre 2015, les militaires du Groupement de gendarmerie des transports aériens (GTA) Nord avaient découvert des « éléments de prosélytisme avancé et des signaux faibles de radicalisation » lors de la perquisition de 2.100 casiers appartenant à des salariés de l’entreprise Servair et installés dans des locaux situés en « zone piste »

Londres redoute une attaque chimique de l’EI

Dans le rapport sur les « conditions d’emploi des armées lorsqu’elles interviennent sur le territoire national pour protéger la population » remis aux parlementaires français en mars 2016, l’hypothèse d’un attaque chimique lancée par l’État islamique (EI ou Daesh) en France était jugée « peu probable à ce stade compte-tenu des risques inhérents » au transport d’agents chimiques (conditionnement

L’État islamique revendique l’attaque contre une boîte de nuit à Istanbul

Comme à Paris (Bataclan) et Orlando (Pulse), un lieu de fête a une nouvelle été pris pour cible par une attaque terroriste. Ainsi, le 31 décembre 2016, peu avant minuit, et malgré le déploiement de 17.000 policiers, un homme armé d’un fusil d’assaut a tiré sur les clients de la boîte de nuit « Reina », située

Un chef kosovar de Daesh serait de retour dans les Balkans

Le mois dernier, la police kosovare a annoncé l’arrestation de 19 individus soupçonnés d’appartenir à l’État islamique (EI ou Daesh) et de préparer plusieurs attentats, dont un devait viser l’équipe de football israélienne et ses supporteurs à l’occasion d’un match contre l’Albanie, dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde. Et la même

L’auteur présumé de l’attentat de Berlin abattu par la police italienne

On le croyait en Allemagne… Mais c’est en Italie qu’il fallait le chercher : Anis Amri, l’auteur présumé de l’attentat de Berlin, commis le 19 décembre au soir, a été abattu par la police italienne, au cours d’une fusillade à Milan. Son identité a été rapidement confirmée par Marco Minniti, le ministre italien de l’Intérieur.