Terrorisme/ Archives

Le patron des forces spéciales françaises dément le « ciblage » de jihadistes à Mossoul

Fin mai, le Wall Street Journal a affirmé que des commandos des forces spéciales françaises fournissaient aux troupes irakiennes l’identité et la photographie de jihadistes venus de France pour combattre dans les rangs de l’État islamique (EI ou Daesh) à Mossoul. Et de préciser qu’une équipe du Commandement des opérations spéciales (COS) s’attachaient à collecter

L’Australie va engager deux avions de renseignement aux Philippines pour lutter contre l’EI

Cela fait maintenant un mois que l’armée philippine combat des centaines de jihadistes des groupes Abu Sayyaf et Maute, liés à l’État islamique (EI), à Marawi, ville située sur l’île méridionale de Mindanao. Les combattants de ces organisations jihadistes, dont certains viennent de l’étranger, selon Manille, opposent une résistance acharnée, ce qui n’était pas le

Un fourgon de gendarmerie attaqué sur les Champs-Élysées; La section antiterroriste a été saisie

Il était près de 16 heures, ce 19 juin, quand un véhicule gris a percuté un fourgon de la gendarmerie mobile (escadron 32/7) à hauteur du commissariat central du 8e arrondissement de Paris, près de la station Champs-Élysées-Clemenceau. Aucun militaire n’a été blessé. Selon plusieurs sources, la voiture en question a pris feu après l’impact contre

Le chef de l’EI pour les Balkans aurait été tué

  Fin 2016, les services de renseignement italien indiquèrent que Lavdrim Muhaxheri, un ressortissant kosovar de 28 ans surnommé le « boucher des Balkans » en raison de ses exactions filmées par l’État islamique (EI) en Syrie, avait été repéré en Macédoine avant de perdre sa trace. « Le retour de Muhaxheri, pour le renseignement italien, est considéré

M. Trump aurait révélé au chef de la diplomatie russe le piratage informatique d’une cellule de l’EI par Israël

Le 10 mai, le président américain, Donald Trump, a évoqué une menace liée à l’utilisation d’ordinateurs portables à bord des avions commerciaux lors d’un entretien avec Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères. En soi, cette information n’avait rien d’extraordinaire étant donné que cela faisait alors déjà un moment que la presse parlait de

Les forces spéciales américaines appuient les militaires philippins pour reprendre Marawi à l’EI

Le 22 mai dernier, la tentative des forces de sécurité philippines pour arrêter, à Marawi, Isnilon Totoni Hapilon, le chef du groupe Abu Sayyaf, rallié à l’État islamique (EI) tourna court : la ville, située sur l’île de Mindanao (sud) fut submergée par des centaines de jihadistes qui en prirent partiellement le contrôle. Et, depuis,

Une base militaire de la région semi-autonome du Puntland visée par les jihadistes somaliens

Depuis 2010, des combats sporadiques opposent les milices somaliennes Shebab, affiliées à al-Qaïda, et les forces de la région semi-autonome du Puntland. Mais depuis quelques mois, les jihadistes, qui ont trouvé refuge dans les montagnes de Golis, une zone regorgeant de grottes difficiles d’accès, semblent vouloir accentuer leur pression dans cette partie de la Somalie.

L’État islamique a revendiqué ses deux premiers attentats commis en Iran

Dans une vidéo diffusée en mars, l’État islamique (EI ou Daesh) avait menacé de conquérir l’Iran pour « y restaurer la nation sunnite telle qu’elle était avant », c’est à dire avant la dynastie safavide et la conversion du pays à l’islam chiite. Outre l’hostilité affichée remontant à l’époque où il était encore une branche d’al-Qaïda (dirigée

Un réseau de passeurs de migrants, avec de possibles liens avec des jihadistes, a été démantelé en Italie

En Italie, l’on s’interroge sur les liens qu’auraient certaines organisations non gouvernementales (ONG) avec les passeurs de migrants actifs sur le littoral libyen. Mais l’opération « Poisson Scorpion » a mis en lumière un autre aspect de ces trafics. En effet, la police italienne a annoncé, ce 6 juin, le démantèlement d’un réseau de contrebandiers qui organisait

Sahel : Qu’est devenu le chef jihadiste Mokthar Belmokhtar?

Dans la nuit du 14 au 15 novembre 2016, sur la base de renseignements américains, un raid aérien, probablement français, était mené près d’Al Qarda al-Shati, localité libyenne située à 70 km au nord de Sebha, la capitale du Fezzan. La cible n’était autre que Mokthar Belmokhtar (alias « le Borgne »), « émir » du groupe jihadiste « Al-Mourabitoune »,