Forces aériennes/ Archives

L’Australie pourrait commander 12 à 16 drones MALE auprès du constructeur américain General Atomics

Le ministre australien de la Défense, Christopher Pyne, a annoncé, le 16 novembre, que le constructeur américain General Atomics venait d’être retenu pour livrer, d’ici 2020-21, 12 à 16 drones MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance] à la Royal Australian Air Force, dans le cadre du « Project Air 7003 ». Cette décision ne fait pas les affaires

Barkhane : Un drone MQ-9 Reaper français s’est écrasé près de Niamey

L’un des quatre drones MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance] MQ-9 Reaper utilisés par l’armée de l’Air au Sahel au titre de l’opération Barkhane, s’est écrasé dans la nuit du 16 au 17 novembre, alors qu’il rentrait d’une mission. Il s’agit du premier accident d’un appareil de ce type depuis son entrée en service, en 2014.

L’aviation belge volera « 30% d’heures en moins » pour compenser le coût d’exploitation plus élevé du F-35 par rapport au F-16

Le choix de la Belgique d’acquérir 34 avions de combat F-35 auprès des États-Unis afin de remplacer la cinquantaine de F-16 encore en dotation au sein de sa force aérienne, aura fait couler beaucoup d’encre, certains y voyant une décision allant « a contrario des intérêts européens ». Ces F-35 ne sont pas près de se poser

Après 50 ans de service, l’avion de guerre électronique EA-6B Prowler va passer la main

En 2015, l’US Navy retira du service ses derniers avions de guerre électronique EA-6B Prowler, leur mission étant reprise par des E/A-18 Growler. Toutefois, l’US Marine Corps [USMC] en conserva quelques exemplaires, réunis au sein du Marine Tactical Electronic Warfare Squadron 2 [VMAQ-2], basé à Cherry Point, en Caroline du Nord. En 2016, des EA-6B

L’armée de l’Air a une « dette organique de formation » à l’égard de ses pilotes de combat

Le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale [LBDSN] publié en 2013 mettait l’accent sur le concept de « différenciation », lequel consistait à « équiper et entraîner les forces au juste niveau, en fonction des types de missions » qu’elles étaient alors appelées à remplir. Pour l’armée de l’Air, ce principe de différenciation doit s’appliquer à

Le général Lavigne veut s’inspirer de la Royal Air Force pour mettre en place un programme de « cadets de l’Air »

Dans un rapport publié en décembre 2015, deux députés, à savoir Marianne Dubois et Joaquim Pueyo, proposèrent de supprimer la « Journée Défense Citoyenneté » [JDC] et de généraliser, à la place, le programme des « cadets de la défense » en s’inspirant des dispositifs en vigueur au Canada et au Royaume-Uni. Ainsi, s’agissant du système canadien, environ 50.000

Avec le SCAF, le général Lecointre estime que « l’armée de l’Air va de plus en plus devenir une armée de pilotes de drones »

« Dans l’avion de sixième génération, qu’il soit habité ou non, un pilote sera toujours présent, car l’avion peut être piloté à distance », a déclaré, au sujet du Système de combat aérien futur [SCAF], le général Philippe Lavigne, le chef d’état-major de l’armée de l’Air [CEMAA], lors d’un audition à l’Assemblée nationale. « Ce système de combat

Le ministère des Armées commande 567 missiles air-air MICA de nouvelle génération auprès de MBDA

Lors d’un comité ministériel d’investissement, réuni le 24 juillet dernier, la ministre des Armées, Florence Parly, avait décidé de lancement du programme d’armement « MICA nouvelle génération » afin de remplacer une partie des missiles air-air MICA [missiles d’interception, de combat et d’autodéfense] dont sont actuellement dotés les avions de combat de l’armée de l’Air et de

Berlin pourrait saborder le projet d’avion de combat franco-allemand de 6e génération

En apparence, le projet franco-allemand visant à mettre au point un Système de combat aérien futur [SCAF] est sur de bon rails. Une fiche commune d’expression des besoins a en effet été signée en avril, de même que, deux mois plus tard, une déclaration d’intention, laquelle précise que ce programme sera conduit par la France

La DGA confirme que le Rafale ne sera pas candidat à l’appel d’offres visant à moderniser l’aviation royale canadienne

Lors d’une conférence de presse donnée en juin 2013 à l’occasion de l’ouverture du salon du Bourget, Éric Trappier, le Pdg de Dassault Aviation, était bien décidé à soumettre le Rafale à Ottawa, qui, après une vive polémique, venait de remettre en cause l’achat de 65 avions américains F-35A Lightning II pour remplacer les CF-18