Le renseignement militaire ukrainien revendique un incendie à bord d’une corvette russe basée à Kaliningrad

La semaine passée, l’état-major ukrainien a dit avoir mis hors de combat quatorze bombardiers tactiques, notamment des Su-34 « Fullback » de conception récente, lors de l’attaque, par des drones, de la base aérienne de Morozovsk, située dans la région de Rostov, à plus de 300 km de la ligne de front… Ce que l’imagerie satellitaire fournie par Planet Labs n’a pas confirmé, les installations de cette emprise, qui abrite le 559e régiment de bombardement des forces aérospatiales russes [VKS], n’ayant subi que des dégâts minimes.

Cependant, plusieurs revendications de Kiev se sont révélées exactes par le passé, notamment celles concernant les attaques menées pour la plupart sous l’égide de la Direction principale du renseignement militaire ukrainien [GUR] contre plusieurs navires de la flotte russe de la mer Noire. Qu’en est-il pour celle concernant la corvette Serpoukhov [classe Bouïan-M], affectée à la base navale de Baltiïsk, dans l’enclave de Kaliningrad ?

En effet, ce 8 avril, le GUR a prétendu que ce navire de la flotte russe de la Baltique avait été victime d’un incendie ayant « complétement » détruit « ses moyens de communications ». Et de sous-entendre qu’il en a été à l’origine, en publiant une vidéo montrant les plans de la corvette en question ainsi qu’un engin incendiaire placé, a priori, dans l’un de ses compartiments. Évidemment, il n’est pas possible de vérifier l’authenticité de ces images… Et si le Serpoukhov a été effectivement endommagé, l’état-major russe n’aura aucun intérêt à le confirmer.

Quoi qu’il en soit, si la véracité des faits est établie, ce ne serait sans doute pas la première action ukrainienne en mer Baltique… Selon la Cellule investigation de Radio France, l’ex-chef de l’état-major ukrainien, le général Valeri Zaloujny, désormais ambassadeur d’Ukraine au Royaume-Uni, est soupçonné d’avoir tenu un rôle de premier plan dans l’affaire du sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2, en septembre 2022.

Cela étant, que le GUR ait tenté, après avoir mené une campagne ayant endommagé ou détruit environ un tiers de la flotte russe de la mer Noire, de s’en prendre à la corvette Serpoukhov ne serait pas surprenant. Ou, du moins, ce serait cohérent avec les récentes frappes menées dans la profondeur par les forces ukrainiennes, comme celles ayant visé des raffineries de pétrole et des usines d’armement situées à plus de 1200 km de leurs frontières.

Pour rappel, admise au service en 2015, la corvette Serpoukhov est un navire de taille modeste [900 tonnes de déplacement pour 75 mètres de long] pouvant emporter des missiles de croisière Kalibr et des missiles antinavires P-800 Onyx.

Cette corvette a récemment fait parler d’elle pour avoir lancé un missile Kalibr vers un champ de tir de la région d’Arkhangelsk [nord de la Russie] depuis la mer Blanche, après avoir transité par le lac Ladoga, dont les rives occidentales sont situées à une cinquantaine de kilomètres de la Finlande.

Pour Kiev, cibler ce navire n’a pas vraiment de sens au niveau opérationnel puisqu’il n’est pas en mesure de frapper l’Ukraine sans violer l’espace aérien des pays baltes [sauf, peut-être, depuis le lac Ladoga]. En revanche, une telle action pourrait avoir des répercussions « psychologiques ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

70 contributions

  1. jojo dit :

    Vue qu’il n y a plus grand chose en mer noir, on va avoir Kaliningrade. Info ou intox???

    • LEONARD dit :

      @Ceci-cela
      Oh, le beau cas !!!

    • ATC dit :

      jojo : qu’attendez-vous pour aller reprendre ça vous-même ?

    • Opticien dit :

      Vu qu’il n’y a plus grand chose en mer Noire, pas « Vue qu’il n y a plus grand chose en mer noir ».

      Dans cet usage, il ne s’agit pas de « la vue » (le sens de la perception oculaire) mais de la locution conjonctive « vu que » (qui est invariable, comme le sont aussi « étant donné que » ou « attendu que »).

      https://dictionnaire.lerobert.com/definition/vu

  2. berger dit :

    les russes grignotent…

    • Mica X dit :

      On sent une réelle jouissance sadique derrière cette remarque.

      Pauvre type

    • Pour Info dit :

      Ouaip, ça grignote … J’ai eu le même problème avec des rats dans nom garage.
      Maintenant c’est réglé …

    • Courmaceul dit :

      Effectivement, c’est d’ailleurs dangereux pour la santé de grignoter.

    • Edgar dit :

      Ils grignotent, mais à quel prix ! La guerre est une course contre la montre : il s’agit de s’emparer du territoire de l’adversaire en limitant ses pertes, afin de ne pas épuiser son propre peuple. Sinon, on se trouve dans le même cas que Pyrrhus faisant sa guerre aux Romains… Les empires centraux ont tenu 4 ans pendant la première Guerre mondiale. Poutine a entamé sa troisième année de guerre. Rien n’indique que sa puissance militaire, face à l’expertise ukrainienne et à la remontée industrielle européenne augmentera significativement l’année prochaine. Il risque, bien au contraire, de commencer à atteindre ses limites : épuisement des stocks de munitions hérités de l’URSS, manque de chars modernes, manque de volontaires, effarouchement des populations urbaines de Russie face à la conscription, réapparition du danger islamiste dans son dos, érosion des réserves monétaires de l’Etat, difficultés à entretenir flottes d’avions civils et installations pétrolières, frappes ukrainiennes sur ses installations pétrolières et gazières, … La guerre est une course contre le temps. celui qui la perd, perd le pouvoir.

  3. bonnechancemonpapa dit :

    « En revanche, une telle action pourrait avoir des répercussions « psychologiques ». Voire. En mai 1941, le cuirassé Bismarck, orgueil de la Kriegsmarine, a été coulé par une escadrille de biplans arrivant tout droit de la 1ère Guerre Mondiale. On ne sache pas que les répercussions « psychologiques » en aient affecté le moral des Boches au point d’abréger la guerre. Et à l’instar de l’Allemagne, la Russie n’est pas un pays de marins.

    • tschok dit :

      Le Bismarck n’a pas été coulé par les Swordfish britanniques, il a été endommagé notamment au niveau de sa gouverne, ce qui a permis à la flotte lancée à sa poursuite de le rejoindre et de lui régler son compte. Ce revers n’a certes pas abrégé la guerre, mais il a mis un point final aux espoirs allemands de mener une guerre de course dans l’Atlantique nord avec de grosses unités de surface. En ce sens, il a eu des répercussions psychologiques capitales, puisqu’il a généré des effets tactiques et même stratégiques.

      Par ailleurs, si effectivement ni l’Allemagne ni la Russie ne passent pour de grandes nations maritimes, elles n’en ont pas moins de solides traditions navales reconnues au-delà de leurs frontières. Et elles n’ont pas à en rougir.

  4. XM dit :

    En attendant le front craque et Tchassiv Yar semble être la prochaine place forte à tomber !

    • Pirlouis dit :

      Dans vos rêves @XM. Il faut faire confiance aux Ukrainiens qui nous ont montré ce dont ils sont capables. Depuis 2 ans, en infériorité numérique et avec une pénurie de matériels ils résistent vaillamment aux Russes. Avec la raspoutitsa qui commence, l’arrivée des F16 pour ce trimestre et l’accélération des livraisons d’armes et de munitions européennes, la chanson ne va plus être la même et les poutinolâtres vont de nouveau avaler leurs couleuvres et quitter enfin ces colonnes pour je l’espère partir renforcer les bataillons de Putler et connaître le sort malheureux de ses soldats.

      • aleksandar dit :

        Les ukrainiens n’ont jamais été et ne sont pas en infériorité numérique depuis le début de cette guerre.

    • Olivier C dit :

      Sauf que ce n’est absolument pas le cas, et les pertes russes sont immenses. Ils perdent plus d’hommes par jour qu’ils sont capables de mobiliser.

      • john dit :

        Ils parviennent malgré tout à recruter un nombre considérable d’hommes. Et si réellement ils étaient incapables de mobiliser autant qu’ils en perdent, comment se fait il qu’ils ont encore la capacité de se lancer dans des assauts qui tuent un % énorme des attaquants?
        Il faut arrêter avec le super optimisme. Sur le matériel, ils sont capables de plus ou moins maintenir le volume d’équipement en remettant en état les vieux équipements qui tiennent quelques assauts.
        Sur l’équipement, la question est de savoir si ils produisent du neuf.
        Mais sur le recrutement, il se fait visiblement.

    • Courmaceul dit :

      L’article ne vous intéresse pas ?

    • aleksandar dit :

      Il ne craque pas vraiment pour le moment.
      Mais la progression des russes en différents endroits indique un manque de réserves ou une stratégie ukrainienne de freinage sur tout le front.
      La durée de la résistance ukrainienne à Tchassiv Yar donnera une indication du choix fait par l’EM ukrainien.

      • jyb dit :

        @aleksandar
        ‘ une indication du choix fait par l’EM ukrainien’ non…
        les russes ont tout interet à fixer ‘un certain temps » les forces ukrainiennes sur tchassov yar pour synchroniser les offensives sur d’autres objectifs importants : selidobe/karlivka, seversk et ugledar.
        et oui, on aura une indication sur le choix de l’em ukrainien qui devra immanquablement arbitrer ses choix défensifs. de mon point de vue seversk est tactiquement et stratégiquement le plus interessant.

        • aleksandar dit :

          La prise des hauteurs de Tchassiv Yar ouvre par les hauts la voie vers Kramatorsk.
          Et la création d’un nouveau chaudron dans lequel Siversk sera englobé.
          Idem pour Ugledar avec un axe de progression Novomiailivka, Konstantinivka, Vodiane.

          Néanmoins la prise du nœud ferroviaire de Prokrovsk par progression sur l’axe selidobe/karlivka, est aussi une option intéressante.
          Wait and see

  5. Frédéric dit :

    A notez que les frappes sur les raffineries russes ont endommagés selon les derniers articles 14 % de la capacité de raffinage russe, c’est n’est pas  »beaucoup », mais avec celles endommagés par les inondations touchant l’Oural, Moscou aurait demandé que le Kazakhstan lui réserve 100 000 t de carburant – en aparté, la France avec ses seulement 7 raffineries en service actuellement en métropole après la fermeture d’un minimum de 16 sites serait déjà dans la dèche après ce type de raids – :

    https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/La-Russie-demande-de-l-essence-au-Kazakhstan-en-cas-de-penurie-selon-des-sources-46388004/#:~

    Le 08 avril 2024 à 16:52

    La Russie a demandé au Kazakhstan de se tenir prêt à lui fournir 100 000 tonnes d’essence en cas de pénurie exacerbée par les attaques de drones ukrainiens et les pannes, ont déclaré trois sources industrielles à Reuters.

    L’une des sources a déclaré qu’un accord sur l’utilisation des réserves pour la Russie avait déjà été conclu.

    Shyngys Ilyasov, conseiller du ministre de l’énergie du Kazakhstan, a déclaré que le ministère de l’énergie n’avait pas reçu une telle demande de la part de son homologue russe.

    Le ministère russe de l’énergie n’a pas répondu à une demande de commentaire.

    La Biélorussie voisine a déjà accepté d’aider la Russie à s’approvisionner en essence.

    À la fin du mois de mars, les attaques de drones avaient réduit à néant quelque 14 % de la capacité de raffinage du pétrole primaire russe. Jusqu’à présent, les autorités ont déclaré que la situation sur les marchés intérieurs des carburants était stable et que les stocks étaient suffisamment importants.

    La Russie est habituellement un exportateur net de carburant et un fournisseur des marchés internationaux, mais les perturbations des raffineries ont contraint ses compagnies pétrolières à importer.

    Les sources ont indiqué que Moscou avait demandé au Kazakhstan de constituer une réserve d’urgence de 100 000 tonnes d’essence prêtes à être livrées à la Russie.

    Moscou a imposé une interdiction d’exporter de l’essence pendant six mois à partir du 1er mars afin d’éviter de graves pénuries de carburant, bien que cette interdiction ne s’applique pas à l’Union économique eurasienne dirigée par Moscou, qui comprend le Kazakhstan, ainsi qu’à certains pays, tels que la Mongolie, avec lesquels elle a conclu des accords intergouvernementaux sur l’approvisionnement en carburant.

    Toutefois, les négociants ont déclaré que l’interdiction pourrait être élargie si la situation en Russie s’aggravait.

    La semaine dernière, la raffinerie de pétrole d’Orsk, dans l’Oural, a interrompu sa production en raison d’inondations généralisées, qui ont également touché le Kazakhstan.

    Le Kazakhstan, le plus grand pays enclavé du monde, a également restreint les exportations de carburant jusqu’à la fin de l’année, sauf à des fins humanitaires.

    Selon les sources, les réserves d’essence Ai-92 du Kazakhstan s’élevaient à 307 700 tonnes au 5 avril et les stocks d’essence Ai-95 à 58 000 tonnes. Les réserves de diesel s’élevaient à 435 300 tonnes et les stocks de carburéacteur à 101 000 tonnes.

    • Ventoux 40 dit :

      Donc en France le prix de l’essence et diesel va continuer d’augmenter

      • Marine dit :

        Ce qui aura un impact positif sur les objectifs écologiques globaux. Les gens vont limiter au maximum leurs déplacement en voiture, privilégiant le covoiturage et les moyens de transport alternatifs. Le transport de marchandise devenant moins rentable, on assistera au recentrage du commerce sur le local. Et puisque les coûts d’expédition vont augmenter, les gens achèteront un peu moins de conneries « made in China » sur Internet, et les entreprises vont relocaliser leur production au plus proche. Forcément, comme tout changement de mode de vie, ça va être douloureux au début, mais ça ne sera que positif sur le long terme.

    • aleksandar dit :

      Les  » sources » ont aussi confirmé que les russes avait demandé au Kazakhstan de leur livrer 500 tonnes d’essence a briquet compatible ZIPPO.

    • Auguste dit :

      Ne nous faites pas rire à gorge déployée.La réalité c’est ça:
      https://www.dailymotion.com/video/x8vm0oe
      PS:Au cas ou…..GEO c’est le groupe Vivendi.

  6. Ph52 dit :

    Sauf erreur de ma part, des corvettes, d’un tirant d’eau limité, devraient pouvoir transiter par les réseaux fluviaux vers la mer d’Azov puis la mer noire ….ou bien se mettre en position de tir depuis la Caspienne (rappelez-vous les frappes russes sur la Syrie depuis la Caspienne)

  7. Speedbird 101A dit :

    Le rens Ukrainien n’est rien sans l’aide technologique des USA….les victoires ukrainiennes sont avant tout celles de la NSA et de sa cousine germaine la CIA….quand Trump sera là il va y avoir du l

    i
    nge sale a laver en famille…

    • tschok dit :

      Peut-être que oui, peut-être que non.

      Si le renseignement ukrainien travaille davantage avec des sources humaines qu’avec des sources technologiques, la fin de ses relations d’échanges avec le renseignement US n’aura que peu de conséquences. A la limite, cela pourrait porter préjudice à la partie américaine, plus qu’à la partie ukrainienne.

      Par ailleurs, s’agissant de l’éventuelle fourniture d’informations de nature militaire, sur un plan tactique ou stratégique, les Européens sont en mesure de se substituer en grande partie aux Américains.

    • Pirlouis dit :

      Si Trump est élu, ce qui n’est pas encore fait !

    • Courmaceul dit :

      Ce qui serait sympa, c’est un drone ukrainien tombant sur le yacht de Poutine. Celui-ci mouille lui aussi dans un port de l’enclave de Kaliningrad.

      Vous connaissez Poutine, non ? « Le Tsar des pauvres » !

    • Goose dit :

      C’est cela, oui…… Tout comme le grignotage russe n’est rien sans l’assistance de tous les salauds de la terre : Chine, Corée du nord, Iran, qui se sont alarmés de voir la Russie se faire humilier et cumuler déconvenue sur déconvenue dès le début du conflit, et se sont efforcés de reconstruire les capacités militaires de Moscou.
      Vous mettez beaucoup d’espoirs sur Trump, mais la réalité pourrait être toute autre que celle que vous espérez s’il est élu.
      En attendant, ce coup de main à Kaliningrad s’il est avéré, est une humiliation de plus (une de plus, tout comme Nordstream !) pour la multinationale mafieuse poutinienne !

    • Edgar dit :

      Bien au contraire : les services de renseignement ukrainiens, depuis le début de l’offensive russe de 2022, ont démontré une capacité incroyable à pénétrer tous les secteurs de la société russe : armée, industrie, industries militaires, centres de recherche, secteur des transport, … Pratiquement tous les deux jours depuis le début de cette guerre, quelque part en Russie, un train déraille, un transformateur électrique brûle, un blogueur pro-Poutine explose, un centre de recherche scientifique prend feu, une usine est sabotée, un pont s’effondre … Depuis 2014, en s’appuyant sur la proximité culturelle, les liens de famille, l’opposition interne au régime de Poutine, … les Services de Kiev ont poussé leurs tentacules; et il s’agit bien d’hommes, capables d’agir, et non de satellites. Il est évident que ces Services auront une part dans le futur renversement de Poutine. Quelle évolution depuis 2014!

    • Mica dit :

      On nous cache tout, on nous dit rien… & si vous vous y mettez aussi mon pauvre M….

    • Courmaceul dit :

      Ce qui est bien avec une tapineuse du Kremlin, c’est sa capacité a emprunté le vocabulaire de la racaille française, genre:

      « L’Otan nous empêche de fracasser la tête de l’Ukrainien sous prétexte qu’on est à 20 conte 1 »

      Vous avez raison de ne pas nommer celui qui serait sur la liste du GRU, ce serait juridiquement un appel au meurtre. Comportement d’un courageux anonyme éligible à la plate-forme Pharos.

      Mastiff ? Non. Chihuahua ? Certainement.

    • tschok dit :

      Puisque vous colportez des rumeurs, ne les rendez pas orphelines: citez vos sources et vos cibles.

      Et pour ce qui est de propager des menaces, là je vous concède que c’est plus délicat. Si, par miracle, vous avez le courage de la précision, vous risquez de tomber sous le coup de la loi. La menace n’est licite que si elle est voilée.

      Pleutre, quoi.

      Cela dit, ça vous va bien.

    • Pascal, (l'autre) dit :

       » Je ne me donnerai pas la peine de citer son nom, qui ne le mérite pas . » Oh le mec courageux! Vous êtes du genre à vous retourner tout le temps quand vous marchez en plein soleil!
      « Je pense qu’il est sur une liste prioritaire du GRU, et que sa carrière politique sera tôt ou tard interrompue… » Vous souhaitez à cet « inconnu » qui ne vaut pas que votre « grandeur » l’appelle par son nom un destin…………………….funeste?
      « je pense » Allez consultez un neurologue, il y a………………urgence!

  8. Jean-Michel dit :

    Bravo les petits gars 🙂 Les français sont fiers de vous !

    • Roxane dit :

      ne parlez pas en mon nom s’il vous plaît ! les atlantistes ont tous les culots, entre autres tares.

      • Matriochka dit :

        La France est dans l’otan que cela vous plaise ou non, la France est quotidiennement attaquée par les russes ou pro-russes de manière directe ou non, donc la France a tout intérêt à ce que les russes payent le prix de LEUR guerre à laquelle nous n’avons aucunement souscrite avant l’invasion de 2022 (2014). Le petit groupe de complotistes anti-tout pro-Poutine, bien que fort en gueule (plus qu’en nombre) n’a pas non plus le monopole de la parole.

      • Courmaceul dit :

        Il ne parlait pas de vous mais des Français; pas ceux qui sont coincés dans les toilettes de Sigmaringen.

      • john dit :

        Donc vous supporter l’aggression russe?

        • Fox two dit :

          je soutiens d’abord le respect de la langue française . Vous, non . Bonsoir !

      • tschok dit :

        Certes, Roxane, mais votre pro-russisme va vous mettre en porte-à-faux avec votre pays à un moment où un autre et là, j’en suis navré, il vous faudra bien faire un choix. Un choix avisé, et pas de Tards-avisés.

      • PK dit :

        Audiard avait un beau mot à ce sujet…

      • Pascal, (l'autre) dit :

        @Roxane Vous croyez vous important à ce point pour que l’on demande votre avis?

      • Supasupz dit :

        Vous répondez au nom de l’extrême droite, dont on sait qu’elle est vendue à Poutine depuis bien longtemps maintenant?
        Car s’il est certain que les américains jouent avec le feu partout dans le monde depuis des décennies, il n’empêche que rien n’a forcé Poutine, ce psychopathe, à tenter d’envahir son voisin, sacrifiant au passage des centaines de milliers de soldats/civils, détruisant intégralement des villes au nom d’une « libération » qui ne fait sens que chez les plus ultra nationalistes des russes.

      • Vert-de-gris dit :

        En votre nom… Lequel ? Mastiff, Roxane, Mastane, Roxiff, Maillotin, Guillotane ?

  9. Félix GARCIA dit :

    Un peu maigre cette enquête sur Nordstream, mais ça me remet le doute.
    Tant mieux … mieux vaut ne pas avoir de certitudes …

  10. patex dit :

    la féodale russie et sa misère stratégique…

    • Damo Siko dit :

      patex : et la misère intellectuelle? si on en parlait ? la vôtre, par exemple ?

      • Goose dit :

        Oui, parlons de la misère intellectuelle des Russes résignés et courbant l’échine, tels des zombies, devant les prétentions de leur maitre mafieux !
        Car hormis Saint Petersbourg et Moscou, ailleurs et plus on va à l’est, c’est vraiment le Moyen-Age. D’ailleurs la soldatesque russe venant pour plupart de ces contrées éloignées se comporte comme à l’époque.
        Ajoutons que celle-ci est composée pour beaucoup de gens venant du Caucase et d’Asie……… Racisme d’Etat en plus en Russie ? On préfère préserver les Russes « blancs » ?
        Et inutile de me demander si j’ai déjà foutu les pieds dans ce trou à rats qu’est la Russie, car oui, je connais un peu, et j’ai vu.

  11. AUTRET dit :

    Et pourrait rester franco-français et savoir quand est programmé le départ de notre porte-avions Charles de Gaulle qu’on annonçait comme programmé en avril. À moins que la Marine ne préfère pas communiquer sur un éventuel avatar ?

    • Pierrot dit :

      Je suis à peu près certain que le mot « avatar » ne signifie pas ce que vous pensez qu’il signifie…

    • tschok dit :

      Visiblement, vous brûlez de le faire à sa place.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @Autret Voulez vous les noms prénoms, adresse des familles et fonctions au sein de l’équipage? Le départ sera communiqué, il vous suffira de suivre les actualités!
      « À moins que la Marine ne préfère pas communiquer sur un éventuel avatar ? On dirait du Guillotin, le complotiste qui s’offusquait que la M.N. ne communique pas sur TOUTES ses activités! Etonnant, non?
      ps: Répétez le autour de vous, « on nous dit rien, on nous cache tout »!

      • Angel 130 dit :

        les autorités ont annoncé la fin des travaux sur le CDG il ya longtemps, date précise etc . .. et depuis la date prévue: plus rien . D’autres éléments montrent que ce départ n’est pas intervenu. Sommes-nous en Corée du Nord ? autant le dire carrément !

        • Marco dit :

          Je ne comprends pas d’où vous pensez que l’état vous doit une situation détaillée des activités de la flotte…
          Si vous constatez une anomalie, une embrouille, un truc louche, adressez vous à votre député qui fera remonter en commission défense, voire en questions au gouvernement.
          Vous rêvez si vous pensez que le MINDEF va donner publiquement le planning d’activité de sa flotte, juste pour vous faire plaisir.

  12. Félix GARCIA dit :

    HS Marine : « Lockheed Martin Unveils Mako Hypersonic Missile »
    Lockheed Martin and CoAspire unveiled the new Mako Multi-Mission Hypersonic Missile at Sea Air Space 2024. Mako, the name derived from the fastest shark in the sea, is being pitched to the US Navy by Lockheed Martin for its speed, affordability, and targeting versatility to hold many targets at risk.
    https://www.youtube.com/watch?v=yHuigtCP3IU

  13. PHILIPPE dit :

    description de la corvette de classe Bouïan dont il existe 2 versions ;
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_Bou%C3%AFan
    effectivement le tirant d’eau est faible.
    Plus généralement, que ce soit dans le domaine maritime ou aérien, l’intrépidité ukrainienne face à l’agression russe est surprenante.
    “Il n’y a pas de citadelle inattaquable, il n’y a que des citadelles mal attaquées”. ― Antoine de Saint-Exupéry

  14. Prémarre dit :

    on en est à une dizaine de jours de retard sur ce qui était prévu, et qui était déjà en retard…un porte-avions dont la remise en service avait été annoncée fin 2023 avant d’être décalée début 2024, déjà ..
    certains français aiment beaucoup gloser sur les péripéties des uns et des autres, tout en restant mutiques sur ce tout ce qui se passe chez nous …des grands bavards, face à la grande muette, ça donne un pays schizophrène, entre autres…
    alors, il est où notre écrin à bijoux nationaux ?

    • Bench dit :

      @préautret : et d’autres français, que j’appelle des abrutis finis, préfèrent ici gloser, radoter, bavasser en hs et polluer des sujets sérieux avec leurs lubies et inepties débiles!

      • Hostile dit :

        il y a aussi des gens pas finis .. ceux qui insultent, faute d’arguments, n’est ce pas, Bench ?

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « on en est à une dizaine de jours de retard sur ce qui était prévu……..des grands bavards, face à la grande muette, ça donne un pays schizophrène, entre autres… Quand c’est un parano qui le dit c’est assez………..hilarant!
      « alors, il est où notre écrin à bijoux nationaux ? » Anatomiquement parlant…………………..devinez!

    • Goose dit :

      @AUTRET
      @Prémarre
      Trolling de bas étage de pov’types qui parlent sans savoir.
      Le PA a repris la mer le 09/01/24 pour des essais suite à son IEI (indisponibilité pour entretien intermédiaire) prévue de très longue date, certes avec quelques jours de retard sur le calendrier prévu (la belle affaire), mais cela aurait obligé à faire une partie de ces essais pendant les congés de Noël !
      Retour à quai le 13/01.
      Puis du 22 janvier au 3 février, le porte-avions a conduit un entraînement individuel et un entraînement complet accompagné du groupe aérien embarqué.
      A la suite, il a procédé à une campagne de qualification pour les pilotes qui s’est conclue vers le 20/02, avant de regagner Toulon jusqu’à « début avril 2024 ». On y est.
      Deux déploiements sont prévus cette année : Le premier, assez court, doit donc débuter en avril et verrait le Charles de Gaulle évoluer en Méditerranée durant quelques semaines. Puis, après l’été, il serait suivi par une grande mission s’étalant entre 2024 et 2025. Un déploiement majeur prévu pour emmener le groupe aéronaval français jusqu’en Asie et dans le Pacifique. Mais cela dépendra du contexte sécuritaire mondial……..
      Et pour que vous ne fassiez pas les bouffons faussement étonnés : Prochain arrêt technique majeur prévu à l’horizon 2027-2028.
      Voilà, vous êtes prévenus.
      Et maintenant, si vous nous parliez de votre Kouznetsov ? C’est quand sa prochaine mission ? 🙂