Les États européens appelés à cesser d’exporter des munitions vers des pays autres que l’Ukraine

En mars 2023, l’Union européenne [UE] approuva un plan visant à accroître la production de munitions afin d’être en mesure de livrer environ un million d’obus d’artillerie de 155 mm à l’Ukraine en un an. Deux milliards d’euros devaient être débloqués à cette fin.

Seulement, contrairement aux affirmations de Thierry Breton, le commissaire au marché intérieur et à l’Industrie [« Les chiffres sont confidentiels, mais on tiendra cet objectif », avait-il dit à l’antenne de LCI en août dernier], le compte n’y est pas. À la fin de l’année 2023, seulement un tiers des obus promis avaient effectivement été livrés aux forces ukrainiennes.

Cela étant, en janvier, s’exprimant aux côtés de la Première ministre estonienne, Kaja Kallas, M. Breton a de nouveau assuré que l’UE atteindrait l’objectif de produire un million d’obus par an d’ici mars ou avril. « Nous continuerons à améliorer notre capacité de production, probablement autour de 1,3 à 1,4 million à la fin de cette année, et continuerons à l’accroître d’une manière significative l’année prochaine », a-t-il dit.

Et d’insister : « Avec cette capacité de produire un million d’obus, nous devons nous assurer que la plus grande partie va en priorité à l’Ukraine. Parce que c’est là qu’il y a un besoin urgent ».

Pour les États membres, le défi est double : il s’agit de continuer, voire d’accroître, leur soutien à l’Ukraine tout en reconstituant leurs propres stocks de munitions. Cependant, pour certains d’entre eux, un autre enjeu est d’honorer les commandes passées auprès de leur base industrielle et technologique de défense [BITD] par des pays tiers.

Sur ce dernier point, lors d’un déplacement en Pologne, le 5 février, le Haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, a exprimé un point de vue tranché.

« Nous devons soutenir l’Ukraine non seulement le temps qu’il faudra, mais aussi avec tout ce qu’il faudra. Ce n’est pas seulement une question de temps, c’est une question de quantité et de qualité de nos fournitures », a d’abord estimé M. Borrell.

Aussi, « le moyen le plus rapide, le moins cher et le plus efficace d’augmenter notre approvisionnement en munitions pour l’Ukraine est de cesser d’exporter vers des pays tiers. C’est quelque chose que seuls les États membres peuvent faire. C’est ce que j’ai demandé », a-t-il poursuivi.

« Le meilleur moyen de vendre davantage à l’Ukraine ou de lui faire des dons plus importants est de dire aux autres : ‘attendez, s’il vous plaît, vous n’êtes pas en guerre, vous pouvez attendre plusieurs mois’. Et de réorienter cette production vers l’Ukraine. Il s’agit d’une décision politique que les États membres doivent prendre », a encore insisté le responsable européen.

Sauf que les choses ne sont pas aussi simples… D’abord, les exportations vers des pays tiers répondent à des exigences contractuelles : les suspendre, même temporairement, suppose de renégocier des contrats, à moins de s’exposer à d’éventuelles pénalités. Une autre conséquence possible pour le pays exportateur est la perte de marchés, au profit de la concurrence. Et nul doute que les industriels américains, sud-coréens, turcs ou chinois n’attendent que ça.

Au sein de l’UE, seulement 11 pays disposent de capacités pour produire des obus d’artillerie [Allemagne, Bulgarie, Croatie, Espagne, France, Grèce, Italie, Pologne, République tchèque, Slovaquie et Suède]. L’octroi des licences d’exportation étant du seul ressort des pays membres, reste à voir combien d’entre eux seront prêts à répondre à l’exhortation de M. Borrell…

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

243 contributions

  1. Albert Palayntiel dit :

    Quels sont les texte officiels, juridiques, européens qui permettent de telles aides militaires et financières à un pays non -européen ?
    Quand, où et comment les citoyens de l’Union Européenne ont-ils été consultés sur cette aide, puisée dans les réserves de leurs pays ?
    Quand, qui, comment et où les élus européens ont-ils été mandatés par leurs électeurs pour donner leur accord à cette aide ?

    Il s’agit de pures questions juridiques, constitutionnelles , et relatives à l’organisation administrative de l’Union Européenne et à son fonctionnement selon les principes dits  » démocratiques » qu’elle met souvent en valeur et en avant .
    Ces principes sont-ils respectés en l’occurrence ?

    • Hérixe dit :

      Posez ces questions dans un pays plus « démocratique » tel que la Russie, vous verrez : c’est rigolo.

      • Maya dit :

        Lorsqu’un peuple refuse un traité par référendum et qu’on le lui impose par voie parlementaire ça s’appelle une démocratie ?.

        • rainbowknight dit :

          Non de la magouille….
          Mais la démocratie reste entière puisque le même qui a passé outre la volonté exprimée s’est vu à maintes reprises obliger de comparaître devant des magistrats….
          La démocratie parfaite existe t elle réellement ? Chaque pays démocratique demeure persuadé que son modèle est le meilleur.

          • Recits d'Yves dit :

            A propos de la démocratie, Churchill disait ceci:
            « Indeed it has been said that democracy is the worst form of Government except for all those other forms that have been tried from time to time »

            Depuis 1947, les choses ont évoluées. Aujourd’hui, en 2024, la démocratie ne protège plus ses minorités sociales depuis je dirais au moins 30 ans (en France).

            Les minorités sociales sont celles qui n’ont pas et n’auront sans doute jamais de/le pouvoir: classes populaires, classes ouvrières, etc etc.
            Regardez la composition de l’AN pour vous en rendre compte.
            Donc une démocratie qui ne protège pas ou plus ses minorités sociales ne put plus être considérée en tant que tel.
            Et ne me proposez la liberté d’expression comme argument, je vous inviterai à regarder comment la liberté d’expression populaire est matée par le pouvoir politique et institutionnel.
            Donc en 2024, le régime politique est davantage une ploutocratie teinté d’une messe électorale où depuis le début du siècle, le choix « démocratique » c’est : élisez le bon candidat pour faire barrage à la peste brune.

            Voyez-vous, il n’y que ceux qui bénéficient positivement de ce système ploutocratique qui peuvent encore le défendre y compris (enfin surtout) avec des arguments fallacieux voir des mensonges éhontés.
            L’actualité avec ces nombreux exemples vous fournira les faits si besoin.

          • Avekoucenzeh dit :

            @Récit d’Yves

            L’adverbe « voire » signifie « et même », mais le verbe « voir » n’a pas cette signification.

            Avec des arguments fallacieux, voire des mensonges éhontés

        • Courmaceul dit :

          Le document soumis à référendum n’est pas celui soumis au vote du Congrès.

          vous ne saviez pas ?

      • olivier 15 dit :

        Il a totalement raison. Évitez les points Godwind nouvelle formule: L’argument Russie est hors sujet. On parle d’une machine à laver et effacer les nations. Van der la Hyène, élue de personne, se comporte en petite dictatrice qui ne déparerait pas à Moscou. Et tout le monde est le doigt sur la couture.

        • rainbowknight dit :

          Pas tous, sa visite chez le Sultan lui a fait comprendre toute son importance…. s’est elle assise ?

        • LVTLVRQLV dit :

          C’est ceux qui, comme vous, comparent l’UE et ses institutions à une dictature, qui atteignent le point Godwin à chacune de leurs interventions.

    • Bazdriver dit :

      Il me semble, que les élus européens sont élus par les différentes populations européennes…. Et donc, oui c’est démocratique.

      • Maya dit :

        C’est la commission qui est toute puissante dans l’UE et les commissaires ne sont pas élus. C’est comme si en France , des fonctionnaires avaient le pouvoir.

        • Benoît dit :

          des ministres

        • olivier 15 dit :

          et puis d’ailleurs, le mot  » commissaire » rappelle de sacrés souvenirs à l’est !

        • Taya dit :

          Non. C’est comme si en France le gouvernement -les ministres- avaient le pouvoir exécutif…

          Par ailleurs les commissaires sont élus par le Parlement européen. Je dis cela à tout hasard, mais je sais que la vérité est le cadet de vos soucis…

        • rainbowknight dit :

          Faux ! Les peuples sont tout puissant. L’UE existe avec l’assentiment de différents pays, si chacun s’en retourne à ses affaires (BREXIT) l’UE ne sera alors plus qu’un vague concept… sans doute le rêve de Vlad le Sanguinaire.
          Les différents scandales dénoncés au sein de ce pouvoir au coeur du pouvoir montrent bien que l’institution est perfectible mais que son fonctionnement est celui d’une démocratie….
          Curieux de voir comment Vlad aurait réagi face à une gronde paysanne… sulfateuse pour tous ?

          • Agricol BESSON dit :

            Cit :[ Curieux de voir comment Vlad aurait réagi face à une gronde paysanne… sulfateuse pour tous ? ]

            Généralement ( hein ! ) , comme ce fut le cas pour la pénurie de carburant durant l’été 2022 , les agriculteurs Russes sollicitent leurs chambres syndicales ou un gouverneur , celui-ci rencontre un journaliste de Kommersant™ , Vedemosti™ ou Agroinvestor.ru ™. Ce journaliste dénonce une situation intolérable à laquelle M. PATROUCHEV ( Dmitri , le fils de Nikolaï ) s’empresse de réponde de manière favorable en tançant les responsables .
            Généralement ceux-ci préfèrent calmer le courroux du fils avant que le papa ne rentre dans la boucle !
            Pourquoi voudriez vous que des personnes qui ont pu se développer à l’abri de la concurrence étrangère au travers des contre-sanctions Russes depuis 2014 , qui ont rapporté l’année dernière 45 Milliards d’USD à la Fédération de Russie , qui sont présentés comme des héros au travers d’une rhétorique et d’une scénographie soviétique – pour ne pas écrire soviétoïde – se  » révoltent  » ?
            Satisfait ?

            Ps : J’ai bien rigolé lorsque M. Macron a  » sorti  » ceci ! ;0) Cela ne vous rappelle rien ? ;0)

            https://www.bfmtv.com/economie/poulet-ukrainien-emmanuel-macron-deplore-des-importations-qui-profitent-a-un-milliardaire_AD-202402010828.html

          • Agricol BESSON dit :

            pénurie de carburant de l’été 2023

        • Bazdriver dit :

          @Maya. La commision ne se nomme pas toute seule…. En France, certes ce ne sont pas des fonctionnaires, mais le Premier Ministre et ses ministres ne sont pas élus. Et le 49.3 permet pas mal de passages en force…. Aucune démocratie n’est parfaite.. C’est un compromis. Quant au référendum et sa valeur uniquement consultative, effectivement c’est regrettable, mais ce sont vos institutions qui veulent cela…

        • Marine dit :

          En France, le gouvernement n’est pas élu, de même que les préfets, entre autres. Et pourtant, toutes ces personnes ont du pouvoir, que leur confèrent la constitution et d’autres lois et codes.

        • dolgan dit :

          https://www.touteleurope.eu/institutions/la-commission-europeenne/

          tenez, apprenez avant de dire des betises.

          C est comme si en France, le gouvernement ( et la commission a moins de pouvoir) était nommé et non élu. Cela serait terrible…

    • lucnets dit :

      Les principes démocratiques sont bien entendu respectés. Les 27 chef d’états de l’UE ont tous été élus democratiquement. Ces chefs d’états ont decidé via la coordination de l’UE d’aider l’Ukraine.
      L’UE n’est pas une democratie (le parlement européen n’a que peu de pouvoir) ce sont les chefs d’états qui decident et decident de laisser la commission et le haut repesentant le soin de coordonner les aides.
      L’UE n’a pas la mojndre compétence militaire et trés peu en politque extérieur dans le cas présent c’est une volonté collectives des états membres de soutenir l’Ukraine face à l’agression Russes.
      Si vous n’êtes pas d’accord avec la politique d’aide de la France (via l’UE) à l’Ukraine c’est votre droit, mais n’essayer pas de cacher votre euroscepticisme derriere des arguties juridiques.

      • JC dit :

        C’est bien, vous êtes le type même du citoyen formaté par la pensée unique. Tout autre avis vous dérange et vous le faites savoir, en dénigrant s’il le faut. Bravo !

        • lucnets dit :

          L’expression « pensée unique » me fait bien rire, elle est tellement utilisée depuis quelques années qu’elle devient exactement ce qu’elle croit dénoncer. Ceux qui l’utilisent veulent couper cours à toute discussion. Dans le cas présent le commentaire d’origine montrait une meconnaissance de ce qu’est l’UE et de son fonctionnement.

        • Pfffff dit :

          C’est tout ce que vous savez répondre à un propos argumenté et bien construit ?
          « Vous ne pensez pas comme moi donc vous avez tort » est un raisonnement puéril.

          • JC dit :

            Propos argumenté et bien construit mais qui se termine par : n’essayer pas de cacher votre euroscepticisme derrière des arguties juridiques. Voilà donc Lucnets européen apparemment convaincu qui débusque un eurosceptique. Gloire à lui !

        • Courmaceul dit :

          Décrire le fonctionnement des institutions européennes n’est pas un avis, alors que vous …

    • fab le vrai dit :

      … Parce que quand la France ou l’Allemagne ou l’italie signe un contrat de fournitures d’armes à un pays tiers, elle re-déclenche une élection pour savoir si ces citoyens sont d’accord??

      Borrel , c’est la commission.. Il s’exprime donc au nom des 27 commissaires européens. On ne parle pas du parlement européen et de ses députés. Et pour le vote de l’aide de 50 milliards, c’est le Conseil européen (voeu du général De Gaule) qui s’est réuni.

      Personnellement, et pour être plus polémique, je me méfie de tous ces arguments « légalistes », basés sur la démocratrie (que l’on note entre guillemets dans certaines interventions), ainsi que de la politique du fait accompli .. le fameux « de jure » utilisé à l’emporte-pièce par Makogonoff pour ne citer que lui…

      Pour me convaincre qu’il ne faut pas aider plu les ukrainiens, ça ne va pas suffire.

      Les principes démocratiques que vous évoquez sont donc respectés.

      • Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? dit :

        Pour savoir si Ses citoyens sont d’accord.

    • Marine dit :

      Les élus européens sont élus par les électeurs européens, et ceci leur donne mandat pour prendre (collectivement) ce genre de décisions. C’est le principe des démocraties : on élit des personnes pour qu’elles prennent des décisions. Si on doit consulter les citoyens pour chaque chose, à quoi ça sert d’élire des représentants/dirigeants ?

      • claise dit :

        allez demander aux helvètes se qu’ils en pense, je pense que vous ne savez pas ce qu’est une démocratie, l’europe n’est pas une démocratie, si vous pensez que le vote signifie démocratie, la compréhension de la politique vous échappe.

        • Marine dit :

          Justement, si on ne veut pas sombrer (encore plus) dans le ridicule, on devrait éviter d’adopter les mêmes principes de « votations » pour tout et n’importe quoi comme en Suisse…

        • Dragonfly dit :

          Vous voulez faire reference aux votations populaires: es ce que celle remettant en cause l’achat du F35 a abouti: eh non, le parlement suisse s’est assis dessus. Alors je ne crois pas’ que les suisses puissent spécialement donner de leçons de démocratie. (Je ne crois pas qu’ils le fassent en général)

          • Bazdriver dit :

            @Dragonfly. Chez vos voisins, le référendum a donné au gouvernement le budget, et plus important les compétences dans le choix. À une très courte majorité populaire certes, les grandes agglomérations bobo gauchistes anti-armées pesant très lourd dans ce score médiocre. Ce dont vous parlez, c’est de l’initiative populaire initiée par le GSSA anti-armée ( cela ne se limite pas au F-35 malgré le texte et l’affiche!!!) et quelques parlementaires de gauche anti-US. Et le droit d’initiative est dépendant d’une double majorité…. Chaque canton a son mot à dire. Qui plus est le parlement doit valider cette initiative. Parfaitement en contradiction avec la décision certe faible du peuple suisse, mais faisant autorité. L’initiative n’a pas abouti, et était vouée à l’echec. La double majorité était impossible.. Et le comité d’initative l’a retiré.

    • Le Chouan dit :

      Peut-être demander d’abord aux Français car l’UE, on s’en tape !!

      Et pas plus en France qu’à la tête de l’UE, rien n’est respecté , notamment par la von der layette et son ami papa Schultz.

      Vivement qu’on la dégage, elle et notre « cire pompes » national !

      • CMP de la Roche-sur-Yon dit :

        Cela vous reprend de croire que votre opinion est celle de la totalité de la population ?
        Il faudrait vraiment que vous passiez nous voir, nous pouvons vous aider.

    • Kobayashi Maru dit :

      Quand où est comment les électeurs français ont ils été consultés pour la Lybie? Pour le Mali?

      • Why not dit :

        Kobayashi Maru. L’intervention en Lybie s’est faite à la demande de L’ONU. L’intervention au Mali s’est faite à la demande du Mali. Non. Le Président français ne demande pas à chaque couillon ce qu’il doit faire! Et, c’est très bien comme ça!

        • Caravelle dit :

          Il est avéré que l’OTAN a allègrement outrepassé ce qui était acté par la résolution de l’ONU. Et l’on voit ce qui en a résulté…

      • solange V. dit :

        tout à fait d’accord avec vous, ce n’est pas parce qu’un président se targue de se retrouver élu qu’il représente à lui seul un pays , la preuve avec votre avis ou le mien .. On sait très bien malheureusement que les démocraties actuelles n’en sont pas , car rien à voir avec « l’assemblée démocratique d’un petit village « , où tout le monde a sa voix. mais les systemes actuels arrangent les gens qui ne croient plus à la démocratie, et qui se lancent dans une fuite en avant genre « le roi est le roi », roi auquel – bien entendu!- ils s’indentifient ou voudraient s’identifier. Cordialement, une citoyenne qui a , comme vous, encore un cerveau et donc une âme.

        • Isoloir dit :

          Puisque vous avez un cerveau, vous devriez pouvoir comprendre qu’un président qui a été démocratiquement élu exerce au nom de la totalité de ses concitoyens les pouvoirs que lui octroie la Constitution.
          Cela vous chagrine peut-être, mais c’est l’essence même du principe de l’élection d’un dirigeant.
          Vous êtes parfaitement en droit de ne pas partager ses idées, mais vous ne pouvez pas contester sa légitimité d’agir en votre nom.
          Si vous avez des états d’âme quant à sa façon de vous représenter, rendez-vous à la prochaine élection.

          • L'isoloir et bientôt le vote électronique dit :

            Les élections présidentielles sont pipeautées car à part le candidat mis en avant par l’Argent et l’épouvantail, il n’y a aucun choix.
            C’est un monde féodal qui se déguise en république une fois tous les cinq ans, avec le parlement en guise des chambres d’enregistrement et des juges appointés par leurs plans de carrière.

            Une ploutocratie au service de la xenocratie.

    • convertor dit :

      Je ne suis pas juriste mais le droit a déjà été contourné par l’Europe (l’UE) dans l’urgence pour lutter contre le virus chinois. Quand il y a une volonté politique, on trouve les moyens et on écrit les textes après … L’urgence prime la forme, comme je l’ai entendu dans la marine. Et là, il y a vraiment urgence, plus que contre la Covid. La pandémie « kremlin » est bien plus féroce que celle de Wuhan amha. Après, les élections européennes approchent, tout le monde pourra s’exprimer, après…

    • Bomber X (Original) dit :

      Mais voyons l’Europe c’est la paix 🙂
      Après avoir foutu le bordel en 2014, avoir roulé les russes dans la farine avec les accords de Minsk, avoir empécher les Ukrainiens et les Russes de s’assoir à la table des négociations maintenant on s’arme pour la paix car la Russie va nous attaquer et tant pi si ni la démographie, ni la puissance économique, ni même la puissance militaire ne leur laisse une seule chance: c’est EUX qui vont attaquer car ce sont les méchants et qu’un méchant est toujours con.

      • vno dit :

        Hollande aurait été capable de tout cela ? Mince alors, il me semblait totalement inapte au poste !

      • joe dit :

        L’éternel faute des démocraties. C’est vrai que l’Europe a tout fait pour ne pas reconnaître le gentil putler… qui n’a tenu aucune de ces promesses. Une remarque basique : pas d’invasion de putler en Ukraine en 2014 = pas de guerre. Même situation qu’en 1939. Pas d’invasion par hitler = pas de guerre. Seules des dictatures pensent pouvoir résoudre leurs problèmes internes par des guerres. L’Europe à progressé pacifiquement depuis 1945… pas la russie qui a attaqué ces voisins plusieurs fois.

      • Why not dit :

        Bombrer X. Il faut éviter de répéter les conneries de salopards comme Lavrov, Xavier Moreau, et autres! Il faut surtout éviter de parler de choses dont on ignore tout! Ni le Président, ni le Parlement (Rada) de l’Ukraine n’ont jamais ratifié les « Accords de MinskII » comme l’exige la constitution. Dès lors, l’Ukraine n’était pas tenu de respecté ce projet de traité qui n’est jamais entré en vigueur. Par ailleurs, la Russie n’est même pas mentionnée dans le document, elle n’a donc rien à dire sur l’application de ces « accords » puisqu’elle n’arrête pas de dire qu’elle n’a aucune obligation en découlant. La Russie n’a jamais respecté aucun des différents traité de paix qu’elle a signé avec l’Ukraine, mais elle voudrait que l’Ukraine respecte un traité qu’elle n’a jamais signé!

      • Matriochka dit :

        Vous apprenez l’histoire sur tiktok?

      • Arno56 dit :

        Quelle magnifique réécriture de l’histoire… 2014 !? Tu te prends pour qui pour nier aux ukrainiens le droit de se tourner vers l’Europe !? Ianoukovitch était le pantin de Poutine qui ne supporte pas qu’on lui résiste. L’Ukraine n’a jamais posé de souci à ton Vlad, tant qu’il l’a contrôlait… Minsk !? Ben voyons… Les russes envahissent la Crimée et le Donbass avec leurs petits hommes verts et il aurait fallu laisser faire ? Ces accords foireux stipulaient que les russes devaient quitter le territoire ukrainien… Des négociations !? En bon français on appelle cela une capitulation sans condition…
        Aller, remballes ta propagande grossière, tu nous amuses!

      • paskool dit :

        @bomber et voila le troll pro russe qui nous ressert le sempiternel discours du kremlin. coucouche panier le caniche a Putine..

      • ruffa dit :

        Alors là : Mon pote tu as dû faire un lavage de de cerveau au Goulag : tu inverse tout
        Poutine Hitler Staline sont des gentils qu’on a poussé à bout !
        Le problème c’est que Hitler s’est suicidé Staline à été empoisonné et Poutine non car c’est lui qui empoisonne !

      • Courmaceul dit :

        Chaque bouse d’un troll poutineux devrait être sanctionnée par 1 an dans un BMC.

        Cela aurait l’avantage de financer la reconstruction de l’Ukraine tout en s’envoyant en l’air.

  2. themistocles dit :

    C`est a dire de payer pour exporter des obus vers un pays qui ne remboursera jamais et dont les contrats de reconstruction serviront a transférer les subventions européennes a la reconstruction vers les entreprises americaines moins un ou deux programmes européens pour servir d`ecran de fumée . Une bonne affaire, mais certainement pas pour l`Europe. Action cohérente des agents aux ordres des USA de la commission europèenne. Il n`y a qu`un seul objectif: que le peu d`argent europeen qui reste serve à combler la dette US.

    • Pirlouis dit :

      Vous voyez tout en noir. La reconstruction se fera certainement au pro rata de la valeur des aides reçues. Et là je suis sûr que les pays pingres ne rechigneront pas à proposer leurs services.
      Cela vous fera alors certainement une autre occasion de râler parce que les Européens n’auront pas assez aidé.
      Je n’aimerai vraiment pas avoir à gérer un pays comme la France avec tous les gens qui ne trouvent leur bonheur que dans leur mécontentement.

      • vno dit :

        Avec tout ce que les sous doués et as de la politique autoproclamés par les médias leurs volent pour tout et n’importe quoi, ils peuvent être chaud ! Pour l’instant ils contrôlent leur envie de sang !

    • Baratinovitch dit :

      Et les vilainzaméricains, et les vilainzeuropéens, et les vikainzukrainiens…

    • Maya dit :

      Bien résumé. Les yankees se seront gavés en ventes d’armes en Europe et vont se gaver lors de la reconstruction en Ukraine avec toute la corruption … pour ça il faudra demander conseil au fiston Biden , il a défriché en Ukraine … de ce pays d’oligarques qui ne valent pas mieux que leurs homologues russes Il est merveilleux le monde libre yankee face aux vilains russes.

      • Math dit :

        Les Russes étaient gavés de contrats gaziers pour avoir la paix. Avec cet argent, ils ont fait des armes et ont agressé nos positions (françaises) partout où ils le pouvaient dans un pas de deux avec la Turquie. Ils s’en prennent à l’Ukraine et vous venez pleurer pour eux? Pas mal. J’ai eu le plaisir de lire les organes de presse Russe en France (RT). En tant que français, c’était intéressant, ce média soufflait sur les braises, mais ça restais sympa. Après, par curiosité, j’ai lu la version américaine. La, RT disait du mal de La France, dans un sens très audible des américains.
        Si vous avez des amis Russes, vous comprendrez certainement ce que ce manque de droiture signifie.

    • Arno56 dit :

      Tu as juste oublié de parler de la démocratie ukrainienne…
      Pour le reste, c’est juste la rengaine habituelle des propagandistes pro russes !

      • themistocles dit :

        Il est vrai qu`on peut encore « médiatiquement » parler de democratie pour un pays qui interdit les partis d`opposition, concentre tous les pouvoirs dans les mains d`un seul homme et annule les elections. Une exception qui confirme la règle sans doute. Cava être de plus en plus difficile à vendre…

        • HQE dit :

          C’est bizarre, ça, un pays dont le président démocratiquement élu, pour faire face à une invasion, exerce ses pouvoirs conformément à un mécanisme d’état d’urgence prévu par sa Constitution et reconduit tous les 90 jours par un Parlement démocratiquement élu ; un pays qui interdit les partis qui sont favorables aux envahisseurs ; un pays qui est contraint de repousser ses élections parce qu’il est en guerre et qu’une partie de son territoire est envahie. Très étrange, vraiment.

        • ruffa dit :

          Euh tu parles de Poutine là ???

  3. Klaus Finstraube dit :

    Quels ont les pouvoirs éxécutifs de ce  » Haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell » ?
    Quelle est sa légitimité élective ? A qui doit-il rendre des comptes ? Quelle peut être la valeur juridique de ses injonctions , notamment par rapport à a France ?
    Les autorités françaises sont-elles tenues d’obéir à ce monsieur que je n’ai jamais vu sur la moindre liste électorale,pas même celle d’un canton du Massif Central ou de Transylvanie, de Brest à Bucarest ?

    c’est un  » Haut représentant »: quelle hauteur ? 1m 45 ? plus ?

    • lucnets dit :

      L’UE n’est pas une démocratie, mais elle est composé d’états démocratiques. Le haut repésentant rend des comptes auprés des dirigeants (élu) des 27 états membres. En général si le haut représentant communique sur un sujet c’est qu’il a l’aval de la plupart des états membres ou du moins des plus importants.

    • Trombinoscope dit :

      Vous n’aviez pas déjà posé assez de questions sous le nom d’Albert Palayntiel dans le premier commentaire ?

    • Marine dit :

      Il n’a aucun pouvoir effectif sur les États membres, il ne fait qu’émettre des recommandations. Comme M. Borrell le dit lui-même dans l’article : « Il s’agit d’une décision politique que les États membres doivent prendre ». Autrement dit, la décision de le faire ou non est bien la prérogative souveraine de chaque État membre.

    • scalectric dit :

      Ce représentant est élu au suffrage indirecte par les représentants du conseil européen, de la même façon que les sénateurs dont vous n’avez pas pu voter non plus.

      Sur le fond, faut il laisser Poutine gagner son « Opération spéciale » et les autres qui suivront j’jusqu’à l’Atlantique comme certains débiles de sa clique le revendique ?

    • Kobayashi Maru dit :

      Je vous la fait simple vous voter pour des élus au parlement européen qui eux votent pour ces » »représentants.. Ça ne me regarde pas de savoir si vous avez votez Macron ou si même vous voter car c’est un soucis franco-français, un président élu par 20% de la population (j’exagère à peine) Quel est la légitimité élective du gouvernement Bornes. Attal ? Des préfets?

      • Isoloir dit :

        « élu par 20% de la population (j’exagère à peine) »
        58,55 % des suffrages exprimés.
        Ceux qui n’ont pas voté, cela les regarde, mais qu’ils ne viennent pas se plaindre ensuite.

    • Pb75 dit :

      Les exécutifs élus sont rares dans les démocraties. Ce n’est ainsi pas le cas au RU, le chancelier allemand et la majorité des chefs de gouvernement européens. L’élection du président de la République au suffrage universel, qui n’était d’ailleurs pas prévue en 1958, est plutôt l’exception.
      L’argument de la non élection d’un membre de l’exécutif européen est donc bizarre

    • Arno56 dit :

      Commencé par voter et à comprendre comment fonctionne les démocraties européennes… Sinon tu peux toujours comparer à ta chère ruSSie !

  4. Math dit :

    Je ne comprends pas comment des approvisionnements en munitions pour des pays en temps de paix pourraient grever significativement les approvisionnements en obus promis à l’Ukraine. Les chiffres devraient être sans commune mesure.

    • Imagine dit :

      Pour comprendre, imaginez-vous sur le front, sous pression, l’artillerie amie a travaillé en journée et s’arrête faute de munitions. L’infanterie ennemie se rapproche. De peu d’importance, deux ou trois obus de plus, vraiment ?

    • Why not dit :

      Math. Par pitié, ne commencez pas à poser des questions intelligentes?

  5. EchoDelta dit :

    Bizarre comme demande.
    Que l’on aide l’Ukraine, pourquoi pas, que l’o augmente les capacités de production c’est de toute manière nécessaire, mais que l’on se coupe volontairement des autres marchés, en piétinant les contrats passé avec les pénalités qui y sont rattaché en droit, me semble complètement absurde.
    C’est comme détruire l’industrie automobile et penser à terme pouvoir soutenir un effort de guerre de haute intensité (la vraie). Les dirigeants devraient être conscients que seules les industrie automobiles, ont les infrastructures et la capacité de production en grand volume d’armement terrestres / aéro dans une certaine mesure, en cas de guerre de haute intensité. donc conserver ces savoir faire et ces capacités sur notre sol, me semble tout aussi stratégique qu’un service militaire ou une structure de commandement intégrée.
    C’est ce qui est arrivé dans le passé par deux fois, et rien n’indique que ce serait différent aujourd’hui.

    • HMX dit :

      @Echodelta
      Il est en effet regrettable de devoir, même temporairement, se « couper » de certains marchés.
      En même temps, en ce moment le marché n°1 pour l’industrie munitionnaire, c’est l’Ukraine…

      • Math dit :

        Ça sent quand même un peu le coup fourré. Certains acteurs sont présents sur le marché européen et produisent aussi en Afrique ou au Moyen Orient. Ces productions là seraient aussi concernées? La communication semble incomplète et brouillonne.
        L’UE fonctionne selon des règles de libre échange. Si celles-ci sont remises en cause, pour des raisons d’ailleurs légitimes, alors des garanties de commandes doivent être données aux industriels. Sinon, l’argumentaire est bancale.
        Ça ne serait pas la première entourloupe vis-à-vis du secteur industriel, mais celui-ci commence à bien savoir qui reçoit les valises de qui.

  6. Frérot Georges dit :

    Un adage dit que charité bien ordonnée commence par soi.
    Un exemple historique rappel que la GB s’est réservé, à juste titre, ses Spitifre disponibles pour mener la bataille d’Angleterre.
    Un peu moins glorieux mais au combien pragmatique, l’Angleterre a privilégié le rembarquement de ses soldats à Dunkerque et laissé sur la plage, les français mêmes ceux qui ont défendu le périmètre.
    Alors, avec notre célérité de tracteur, il semble plus prudent :
    – d’honorer nos contrats existants, (ne renouvellons pas le coup du gaz liquéfié vendu à prix d’or par notre allié américain)
    – de reconstituer et dévelloper largement notre puissance de feu et les réserves de munitions qui s’imposent maintenant.
    Un homme averti en vaut deux se dit-il encore, alors ne nous gargarisons pas de l’écume des mots, résilience, réarmement, …
    mais reconstituons largement nos capacités de produire armements et stocks de munition pour toutes nos armées.
    Reconstruisons également une Défense Antiaérienne adaptée aux menaces d’aujour’dhui sur une base nationale, voir européenne, pour couvrir nos éléments vitaux et nos villes.
    Assurons-nous de ne pas être tributaire de quelconques flux qui en cas de conflit en europe ou ailleurs pourraient se tarrir ou n’être maintenus qu’à des prix humains et matériels exorbitants.
    Attendre un quelconque consensus de quelque instance que ce soit serait une faute lourde que nous payerrions cache sur le champ de bataille.

    • Bazdriver dit :

      @Dunkerque, les français ont vaillamment défendus la ville, c’est vrai. Mais quantités de soldats français ont également pu embarquer sur les bateaux anglais… Arrêtez de cracher systématiquement sur les Brits… Si c’est possible.

      • Pldem806 dit :

        Il faut faire la part entre les Anglais – le peuple anglais qui a toujours nourri, pour le moins, une grande amitié et affection pour les Français libres et leurs gouvernants qui entre l’Europe et le grand large choisiront toujours le grand large. Une nation a des alliés mais pas d’amis (Churchill). Il en va de même pour les soldats américains qui sont venus mourir sur les plages de Normandie et ailleurs pour notre liberté et qui ne sont venus, Eux, que pour cela et auxquels nous devons tout notre respect, à la différence de leur président, le sinistre Roosevelt, qui a préféré Pétain et, après le débarquement en AFN, Darlan câd les initiateurs des lois anti-juives et des rafles qui ont suivi, plutôt que de Gaulle qu’il qualifiait de dictateur et avait prévu de faire de la France, et cela bien avant le débarquement de juin 44, un pays occupé, démembré, sous domination US.
        Je ne pense pas que Frérot crache sur les « Brits » comme vous les nommez si élégamment (on aurait presque l’impression que vous êtes un ancien combattant de la WW2!) et il est dans son droit le plus strict de critiquer les décisions prises par les dirigeants anglais de cette époque sans bafouer le courage des soldats anglais qui se sont fait démolir avec les Français, ce qu’il ne fait pas !
        Alors cessez de nous asséner votre morale pro atlantiste à la con et laissez les autres exprimer leurs opinions, fussent elles opposées à la votre si tant est que vous en ayez une.

        • Bazdriver dit :

          Roosevelt n’est pas tout blanc en effet, et en particulier avec De Gaulle. Mais c’est bien le gouvernement français de l’époque qui a décidé de baisser les armes et de nommer Petain,tout en refusant la proposition britannique d’Union Nationale, quand bien même De Gaulle soutenait cette dernière . D’où la decision du gouvernement britannique…

        • Bazdriver dit :

          Petite précision. Ce que je reproche à Frerot, c’est le debut de son argumentaire, quand il dit que les Britanniques ont abandonné les Français sur la plage. Plus de 100000 soldats français et belges ont été évacués. Mais pour se faire, il fallait bien qu’effectivement des Français se sacrifient. C’est la constante dans chaque retraite de ce type, hélas.

          • Nimbus - parfois cumulo dit :

            L’Histoire de France, revue et corrigée par les anglo-américains ? Les français étaient lâches et les anglais héroïques pensaient déjà à la victoire finale ! Ou à rentrer simplement athome…

        • Rhâlala dit :

          Parce que votre opinion a plus de légitimité à s’exprimer que celle de votre interlocuteur ?

    • Pirlouis dit :

      Je vous rappelle que l’Angleterre avait proposé une union avec la France pendant la débâcle de 1940 et que celle-ci a refusé.
      Une façon pour le gouvernement français de l’époque de dire chacun pour soi.
      Bonne fille l’Angleterre a quand même rapatrié le plus de soldats français possibles compte tenu de son peu de moyens de transport présents à Dunkerque. La suite tout le monde la connaît. Peu de soldats français sont restés sous les ordres de Mon Général. Et une partie de ceux qui ont regagné la métropole se sont retrouvés ensuite à se battre contre les débarquements alliés en Afrique du Nord.
      Donc encore une fois c’est l’exemple même qu’un peu de hauteur de vue préventive offre une perspective stratégique contrairement à la courte vue, l’étroitesse d’esprit et l’égoïsme. Nous avons des alliés sur nos frontières est. Inutile de sur stockés pour plus tard alors que c’est maintenant que nos munitions seraient utiles. La France comme beaucoup d’autres pays de l’UE doit se doter des moyens de produire à satiété pour les canons français et alliés.

      • HAL dit :

        Le projet d’Union franco-britannique dont vous faites mention, a été élaboré par Jean Monnet.

        • Nimbus - parfois cumulo dit :

          Oui, mais @Pirlouis dans son inculture historique n’est pas à un détail près ! Même dans le « Spirou » de Johan et Pirlouit, il y avait plus à apprendre en Histoire que dans ses commentaires…
          Il n’a probablement jamais lu « L’Etrange Défaite » de Marc Bloch… Les militaires français évacués à Dunkerque étaient prestement engagés par les anglais à ré-embarquer pour les côtes françaises, afin de ne pas coûter trop cher à l’Angleterre, et poursuivre la lutte contre l’invasion allemande qui n’était plus leur affaire. Marc Bloch se retrouve donc en Normandie, peu après son court passage chez nos amis anglais…

      • Velk dit :

        Vous êtes vraiment sérieux quand vous parlez de « l’union que proposait » les anglais comme étant un geste de bonne volonté ?!! C’est sûrement l’une des propositions les plus « foutage de gueule » de l’histoire ! Incroyable de lire ça…

    • Avekoucenzeh dit :

      L’adverbe « voire » signifie « et même », pas le verbe « voir ».

      Sur une base nationale, voire européenne.

    • vno dit :

      Cash pour nos soldats ! Thierry Breton sera à l’abris ouf !

      • FNSEA dit :

        Dans nos belles campagnes, nous sommes sensibles aux questions d’importation et d’exportation, mais pas celles de munitions.
        Quoi qu’il en soit, le mot abri s’écrit sans s au singulier.
        Être à l’abri, l’abri antiaérien, un abri de jardin, l’abri du cantonnier, un abri antiatomique, à l’abri de la pluie, un abri côtier.

    • Why not dit :

      Frérot Georges. L’Angleterre a foutu le camp sans prévenir ni la France, ni la Belgique, ni Winston Churchill. Lord Gort était une ordure. Cela dit, les anglais ont embarqué 40.000 français (de mémoire). C’était la moindre des choses puisque ce sont des régiments français et belges qui ont stoppé les troupes allemandes et permis le rembarquement des soldats anglais et français. Ce n’est certainement pas une raison pour prendre exemple sur l’Angleterre. L’occident ayant désarmé l’Ukraine pour complaire aux Russes et aux américains, la moindre des choses c’est de les aider sans réchigner. C’est honorable, c’est aussi notre intérêt! Evitons de nous comporter comme des merdes!

    • Arno56 dit :

      C’est marrant que vous fassiez allusions à la seconde guerre mondiale et à Dunkerque… En expliquant qu’il faut réarmer la France…
      Mais vous mettez de dire que si l’alliance franco-anglaise avait frappé l’Allemagne dès septembre 1939, en défendant la Pologne, la 2e guerre ce serait peut être arrêtée là…
      Et oui défendre ses amis c’est un peu le BA BA…

      • Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? dit :

        La 2e guerre Se serait peut être arrêtée là.

  7. jyb dit :

    c’est encore un dossier bien moisi…la question se pose depuis plusieurs mois avec des boites comme rheinmetall-denel boite de droit sudaf mais detenu à 51% par rheinmetall ou norma boiye de droit norvegien (non ue) production en finlande (ue) etc
    autre gros acteur non-aligné qui comme les sudaf peut emporter la mise, le bresil.

  8. Byzance dit :

    Il y a un oubli dans la liste des onze pays capables de produire des obus : MECAR filiale de Nexter KNDS et basé en Belgique.

    • Félix GARCIA dit :

      Probablement « 155mm-centré ».

      « MECAR décroche un contrat à neuf chiffres avec une armée européenne »
      […]
      « Neuf chiffres, c’est l’envergure financière du contrat décroché par MECAR auprès d’un nouveau client européen dont l’identité restera secrète, nous précise la filiale belge du groupe franco-allemand KNDS. Annoncé dans les dernières semaines de 2023, il verra le site de Petit-Roeulx-lez-Nivelles produire et livrer plus de 150 000 obus de 120 mm en plusieurs versions sur la période 2024-2026. »
      […]
      https://www.forcesoperations.com/mecar-decroche-un-contrat-a-neuf-chiffres-avec-une-armee-europeenne/

  9. Europhobe dit :

    Comme toujours, la Grosse Commission européenne excède ses pouvoirs.
    Ou, du moins, elle tente d’excéder ses pouvoirs, supposant qu’encore cette fois aucun gouvernement national n’osera s’opposer.
    « Tant que je gagne, je joue », c’est le principe qui régit l’U.E.
    Mais qui est derrière tout ça ?

    • Clavier dit :

      C’est plutôt :  » Tant que je perds, je joue  » du moment que les banques me font crédit ….

    • Lothringer dit :

      « Mais qui est derrière tout ça ? »
      USA – Forum de Davos – BlackRock et ses (nombreuses) sociétés-écran. Quelques milliardaires (peu nombreux) ont les manettes pour être encore plus riches et verrouiller tout le système. On peut parler des projets de lois européennes et américaines pour « interdire la diffusion de fausses informations ». Il est en effet urgent pour eux de verrouiller « leur » système et verrouiller la circulation de l’information, car effectivement les peuples commencent à gronder de part et d’autre et comprennent qu’on leur ment du matin au soir.

      Ceux qui leur ont bien obéi peuvent recevoir de modestes mais lucratives récompenses. Que sont devenues les récentes jeunes (moins de 40 ans au moment de leur entrée en fonction) dirigeantes de Finlande et de Nouvelle-Zélande ?
      La finlandaise, après avoir inséré son pays dans l’OTAN, est devenue conseillère stratégique de la « Fondation Tony Blair ». Vous vous souvenez de Tony Blair, le P-M grand-breton qui soutenait mordicus l’invasion de l’Irak par les USA en 2003 ? Quant à Jacinda Ardern , la néo-zélandaise, elle a fait ses classes initiales dans le cabinet de…Tony Blair (comme le monde est petit !) et a rejoint l’université de Harvard pour sa reconversion. Université de Harvard dont la présidente de l’époque Claudine Gay, tendance « woke » a fait beaucoup parler d’elle ces dernières semaines jusqu’à sa démission début janvier.
      L’ascension électorale de Jacinda Ardern a été fulgurante à partir du moment où elle a été nommée à la tête du parti travailliste de N-Z.
      Une telle fulgurance pourrait rappeler la fulgurance de l’arrivée au pouvoir d’un certain…Emmanuel Macron.
      Merci le matraquage « parfaitement neutre » des médias de nos pays « libres » et occidentaux afin de bien orienter le vote des électeurs vers « le bon choix ». Mais ne soyons pas mauvaise langue. Chacun sait qu’un journaliste est parfaitement intègre et désintéressé (tout dépend du nombre de zéros), et insensible aux pressions extérieures (ou intérieures d’ailleurs…). D’ailleurs chacun sait que l’actionnariat de la presse et des médias et parfaitement neutre. Notamment en France , jamais ô grand jamais , un groupe industriel ne se permettrait d’être actionnaire de plusieurs journaux et/ou magazines.

      Pour rappel, Bill Gates (fondateur de Microsoft) est le premier possesseur de foncier agricole aux USA. En sa qualité de propriétaire foncier, il peut choisir de cultiver (ou pas…) sur les terres qui lui appartiennent. Et ainsi manipuler les cours agricoles mondiaux, pour se faire encore plus de… »blé ».
      D’ailleurs, à propos d’agriculture, il paraît que les terres agricoles ukrainiennes sont préemptées par de gros fonds d’investissement américains (dont la galaxie BlackRock).

      Et le verrouillage ABSOLU à venir de la monnaie : disparition TOTALE de l’agent liquide pour vivre dans un monde où la monnaie sera totalement scripturale, voire virtuelle. Avec à la clé la possibilité de faire disparaitre votre argent (si durement gagné à la sueur de votre front) en appuyant simplement sur un bouton de clavier d’ordinateur….au cas où il vous prendrait l’envie de contrevenir … aux futures lois sur la vérité de l’information.

      La boucle est bouclée, je crois, non ? C’est presque une épanadiplose.

      Bref un monde totalement sous contrôle.

      « Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n’est pas que vous croyez ces mensonges, mais que plus personne ne croit plus rien. Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut se faire une opinion. Il est privé non seulement de sa capacité d’agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et, avec un tel peuple, vous pouvez faire ce qu’il vous plaît. (Annah Arendt)

      • vno dit :

        Pourtant, cela ne semble intéresser personne de crier à la corruption lorsque pour intégrer une grande mairie LR, ce n’est possible qu’en prenant sa carte chez ces derniers, pas plus lorsque pour poser sa candidature à un poste Européen, il faut prendre sa carte chez Renaissance pour être coopter, comme pour les syndicats ? Bien sur tous les partis politiques pratiquent ce petit sport, donnant des retours sur investissement pour être réélu a vie ou presque, sauf pour les électeurs n’ayant pas les codes non écrits; qui ne vont plus voter persuadés avec raison que cela ne changera rien à leur sort !

        • Lothringer dit :

          Les Français sont schizophrènes. Ils veulent couper les têtes de ceux qui les dirigent ou les manipulent, mais en même temps ils aimeraient bien être invités au festin des vautours. Nous sommes amoureux de l’ égalité, mais nous aimons bien bénéficier de passe-droit.
          C’est l’histoire de la paille dans l’œil de l’autre et de la poutre dans son propre œil (évangiles).

          Rien que dans ma famille, j’en ai l’exemple. On aime bien cracher sur les riches, mais « en même temps » on est heureux d’avoir un médecin (profession qui gagne bien sa vie) comme pièce rapportée.

          Schizophrènes je vous dis, schizophrènes.

          • Ératosthène dit :

            Vu comment les plus riches sont devenus plus riches et les pauvres (plus classe moyenne) sont devenus plus pauvres, en particulier pendant la plandémie, l’expression « sala*** de riches » devient petit à petit pertinente.

            Enfin, ce n’est pas fondamentalement de leur faute. Un coureur court pour vivre, un philosophe philosophe pour vivre, un professeur professe pour vivre, un conducteur conduit pour vivre, quelqu’un qui est bon pour s’enrichir, s’enrichit pour vivre. Le pon-pon est qu’un coureure arrête à 30 ans, un professeur à 60 et un type qui s’enrichit à 80 ans.

      • Ératosthène dit :

        @Lothringer :
        Quart de paragraphe de publicité :

        M. Juving Brunet a mis en place des CSP (Comité de Salut du Peuple) pour les temps incertains à venir. En gros, il tâche de constituer une société parallèle qui dépendra le moins possible de l’euro. N’hésitez pas à adhérer au vôtre.
        https://www.comitedesalutdupeuple.fr

    • Marine dit :

      La commission n’a aucun pouvoir effectif sur les États membres (du moins, pas sur ce sujet), elle ne fait qu’émettre des recommandations. Comme M. Borrell le dit lui-même dans l’article : « Il s’agit d’une décision politique que les États membres doivent prendre ». Autrement dit, la décision de le faire ou non est bien la prérogative souveraine de chaque État membre.

      • Pldem806 dit :

        Si la commission n’a aucun pouvoir sur les les états membres, Borrell n’a qu’à la fermer !
        S’il peut décider, alors il donne des ordres qui sont exécutés.
        Ses opinions personnelles ne regardent que lui et n’intéressent personne, d’autant que personne en Europe ne sait qui il est ni ce qu’il fait réellement !

        • Marine dit :

          Non, c’est exactement son rôle d’émettre ce genre de recommandations à l’encontre des États membres, tout comme le chef de l’OTAN émet des recommandations à l’encontre des armées des pays de l’alliance, qu’ils peuvent ensuite décider chacun souverainement de suivre ou non.

          • Nimbus - parfois cumulo dit :

            Je dois être encore un tout petit peu un idéaliste européen, mais je suis heurté par les recommandations « à l’encontre », pour moi ce terme correspondant plutôt à des mises en garde voire des menaces. Je pense plutôt à des recommandations à destination des… Désolé de faire une remarque sur ce terme.

          • Paul Letissier dit :

            @ Marine
            « Souverainement », en principe.
            Dans la pratique, on ne voit pas beaucoup de gouvernements ou de parlements refuser de suivre.
            A cet égard, le gouvernement et le parlement français sont particulièrement zélés, faussant ainsi la concurrence entre Européens : c’est un des griefs que leur font les agriculteurs français.

        • Hey oh ! dit :

          Vous aimez l’autorité, l’autoritarisme et la soumission, ça se voit. Peut être un peu trop pour être sain.

    • Beuaaargh dit :

      Et toi, qui est derrière toi ?

    • Rageot de La Touche dit :

      Les USA

    • Ératosthène dit :

      @Europhobe : 
      Les oligarques européen.
      PS : Ce sont les milliardaires français qui ont fait monter Macron et c’est Bernard Arnault qui prépare Philippe à lui succéder.

    • Ératosthène dit :

      Ces oligarques qui nous disaient : « L’europe, c’est la paix » et Macron de surenchérir « Le nationalisme mène à la guerre ».

      • Pldem806 dit :

        Il n’a rien inventé, Mitterrand disait déjà la même chose ! Il était un visionnaire disent ses thuriféraires ! En effet, l’Europe c’est la paix ! On ne peut que juger de sa myopie congénitale.
        Personne ne nous a déclarée la guerre et on se débrouille pour la faire par nation interposée à un pays qui depuis Napoléon 1er est notre allié. Il faut vraiment que nous soyons gouvernés par des crétins.

        • Géo l'ignare dit :

          « Le nationalisme, c’est la guerre », c’est de Jean Jaurès initialement. Ce fut repris ensuite par de nombreux gauchistes et notamment par Mitterrand.
          Pour la plupart, comme par exemple Jean-Marc Ayrault, c’était un moyen de dire quelque chose sans trop se fatiguer à réfléchir.

          • Deutédeuzaire dit :

            Mitterrand était de gauche, mais dire qu’il était gauchiste est un aberration.

          • Géo l'ignare dit :

            C’est exact, Deutédeuzaire : Mitterrand et Ayrault étaient plus centristes que gauchistes.

          • Deutédeuzaire dit :

            Géo l’ignare, vous n’êtes pas ignare au point d’ignorer qu’entre les centristes et les gauchistes, il y a tout un pan de la politique qui s’appelle la gauche ?
            François Mitterrand était de gauche, Arlette Laguiller était gauchiste.

        • Lothringer dit :

          « à un pays qui depuis Napoléon 1er est notre allié.  »
          Oh, vous exagérez un peu quand-même.
          Napoléon 1er et Alexandre au final ne se sont pas entendus et se sont combattus jusqu’en 1815.
          Et sous Napoléon III, il y a eu la guerre de Crimée (franco-britannique) contre la Russie.

          Les Russes sont devenus nos alliés après que Guillaume II ( aussi intelligent que Georges W Bush) a fait capoter l’alliance Germano-Russe que Bismarck avait patiemment construite. Les Russes se sont senti (à raison ?) menacés par l’Allemagne et se sont alors tournés vers la France qui n’attendait que cela pour sortir de sa vassalité diplomatique post-1871 à l’égard de Berlin. Il a fallu attendre 1892 pour que la Russie devienne notre alliée. Donc Napoléon 1er…il va falloir revoir vos classiques.

          https://www.cairn.info/revue-defense-nationale-2016-2-page-124.htm

          On reproche au traité de Versailles d’avoir fait de l’Allemagne le responsable de la 1GM. Si on regarde dans le temps long, il faut avouer que le Kaiser Wilhelm (Guillaume) II , a quand-même foutu au beau merdier propice à l’arrivée de la 1GM.

          • Haut château dit :

            Et après 1945, dire que la Russie soviétique était notre allié, c’est assez gonflé aussi.

      • Arno56 dit :

        Et en quoi les nationalisme ne sont ils pas mortifères !? Je vais même ajouter les religions !

        • Géo l'ignare dit :

          Arno56, il faut d’abord définir le nationalisme. *Je me réfère à la définition donnée par Ernest Renan en 1882.
          « Une nation est une âme, un principe spirituel. Deux choses qui, à vrai dire, n’en font qu’une, constituent cette âme, ce principe spirituel. L’une est dans le passé, l’autre dans le présent. L’une est la possession en commun d’un riche legs de souvenirs ; l’autre est le consentement actuel, le désir de vivre ensemble, la volonté de continuer à faire valoir l’héritage qu’on a reçu indivis. »
          http://classiques.uqac.ca/classiques/renan_ernest/qu_est_ce_une_nation/qu_est_ce_une_nation.html
          Au contraire, si l’on se réfère à la définition donnée par l’Allemand Johan Fichte, la Nation c’est ube race, une langue, une religion : cette définition est effectivement mortifère.

          • Marco dit :

            « Nationalisme

            984 documents.

            Le nationalisme affirme la prédominance de l’intérêt national par rapport aux intérêts des classes et des groupes qui constituent la nation ou par rapport aux autres nations de la communauté internationale. Historiquement, il a pris deux orientations différentes, voire opposées : celle d’un processus de libération visant l’indépendance d’un pays sous domination étrangère (coloniale) ; dans ce cas, il est la prise de conscience d’une communauté de former une nation en raison des liens historiques, sociaux, culturels qui unissent les membres de cette communauté et qui revendiquent le droit de former une nation autonome. Il s’appuie alors sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

            Mais il peut être également une idéologie dominatrice, xénophobe et raciste, subordonnant tous les problèmes de politique intérieure et extérieure au développement et à la domination hégémonique de la nation, comme ce fut le cas pour le fascisme et le nazisme.
            Terme générique : Idéologie
            Terme spécifique : Mouvement de libération nationale
            Voir aussi : Extrême droite, Fascisme, Nazisme
             »

            Dans le cas présent c’est le deuxième paragraphe de la définition qui nous intéresse. Le premier cas (formation d’une nation) est celui que vous avez choisi. Celui ci n’est pas du tout mortifère et même louable.

            La plupart des nations étant déjà constituées en ce début de 21ème siècle, la notion de nationalisme que nous utilisons couramment est la deuxième, qui n’est en rien bénéfique aux populations.

      • Mica X dit :

        La paix règne au sein de l UE charlot. C’est ta RuSSie qui fait la guerre à ses voisins, et pour des raisons nationalistes.

      • Ariston dit :

        Vous pouvez me citer la dernière guerre ayant opposé deux États membres de l’union Européenne ?

    • Lothringer dit :

      Allez, j’en remet une couche…

      Le parlement européen vient de voter une résolution fin-janvier.
      Voici un extrait de l’article du Point à ce sujet :

      L’article 12 « […] invite les États membres à actualiser leurs programmes d’études et méthodes d’enseignement existants afin de faire passer l’histoire européenne et mondiale avant l’histoire nationale, et de mettre davantage l’accent sur une compréhension supranationale de l’histoire »

      En résumé : il faut faire disparaître la conscience nationale des individus.
      Le projet de l’espion pro-américain Jean Monnet dans toute sa splendeur.

  10. HMX dit :

    On retiendra que nous sommes partis en retard, qu’on partait de très loin, que nous sommes encore et toujours en retard sur les promesses et objectifs… mais que nous progressons sensiblement, et c’est quand même l’information principale !

    Comme l’indique l’article, le cap du million d’obus produit dans l’UE sera très bientôt atteint puis rapidement dépassé. La machine industrielle est enfin lancée. Reste à espérer que cette production sera dirigée quasi-exclusivement vers l’Ukraine et qu’elle arrive à temps pour se substituer à l’aide américaine si celle-ci venait à se tarir !

    On notera que même si elle doit d’abord compter sur ses états-membres, l’UE pourrait également activer d’autres leviers pour approvisionner l’Ukraine : il serait ainsi possible de passer commande auprès des sud-coréens, voire même des turcs s’ils acceptent. Surtout, si l’élection de Trump devenait réalité, l’UE pourrait passer commande aux USA, permettant de maintenir un flux d’approvisionnement régulier le temps que l’industrie européenne monte en puissance.

    Enfin, une dernière piste, plus osée, pourrait également être exploitée : les pays européens frontaliers de l’Ukraine pourraient signer des concessions avec l’Etat ukrainien, pour implanter des usines de munitions sur le sol de ces Etats. Sur ces implantations, le sol resterait la propriété des Etats concernés, mais les usines et leur production serait la propriété de l’Etat ukrainien, avec des ouvriers eux aussi ukrainiens logés sur place et soumis au droit ukrainien. Un schéma qui pourrait également être dupliqué pour d’autres industries militaires (fabrication et maintenance de blindés, d’artillerie), avec l’immense avantage de mettre ces industries à l’abri d’éventuelles frappes russes…

    • vno dit :

      Oui et les obus prennent la valise diplomatique ?

      • HMX dit :

        C’est une image, mais oui, si vous voulez… ce flux emprunterait donc la même « valise diplomatique », celle qui emmène chaque jour les matériels et munitions occidentaux en Ukraine. En quoi cela serait un obstacle, selon vous ?
        Que les munitions aient été produites en Europe par des usines ukrainiennes, ou produites en Europe par des usines européennes ne changerait pas grand chose du point de vue du droit international ou de la nature de cette guerre. En dehors du fait que la Russie râlerait pour le principe on ne voit pas très bien ce qui pourrait empêcher un tel mécanisme de soutien à l’Ukraine.

    • alexandar dit :

      Difficile a réaliser.
      D’abord parce que l’Ukraine n’a plus un sou, ensuite parce que les ouvriers ukrainiens se presseraient de disparaitre dans la nature a l’Ouest.

  11. blavan dit :

    La différence , c’est que les autres pays payent , alors que l’Ukraine ne peut pas payer. On devrait envoyer la facture à l’Amérique qui a eu le tort de faire croire à l’Ukraine qu’elle entrerait dans l’OTAN pour déclencher la riposte russe. Poutine ne cherchait qu’un prétexte , et on lui a offert.

    • Haut château dit :

      Toujours cette fable des Américains qui auraient volontairement poussé les Russes à attaquer l’Ukraine.

      • Pldem806 dit :

        Ce n’est pas tout à fait cela : les USA ont poussé l’Ukraine à agir de telle manière que les Russes les attaquent en les assurant de leur appui indéfectible.

        • Arno56 dit :

          C’est beau ! C’est du Poutine !?

        • Haut château dit :

          Ce que vous dites revient à peu près au même. Vous fabulez vous aussi.

          • Ératosthène dit :

            @Haut château : 
            Renseignez-vous parce que le nombre de « fabulateurs » est suffisamment grand et réparti dans suffisamment de sphères des sociétés, pour que ce soit peut-être une réalité …

          • Marco dit :

            @ Eratosthène : non la version que vous soutenez n’est pas si rependue que vous l’affirmez. Par contre, elle est répétée en boucle par un groupe bien défini de personnes qui la tienne d’une source unique : le Kremlin.

            L’effet recherché par ce groupe est la caisse de résonance : plus on répète un idée, dans le plus grand nombre d’endroits, sur la plus grande partie d’une population, on pourra espérer faire croire que cette idée est très rependue.

            C’est une pratique courante de l’extrême droite en France qui a été documentée depuis plus de 15 ans. Le fameux « et on est nombreux à penser la même chose ». Le chat qui fait le gros dos pour paraître plus impressionnant…
            Cette pratique a été encouragée par les cadre du FN/RN auprès de leurs adhérents qui passent du temps sur les espaces d’échanges publique d’internet (création de comptes multiples et répétition d’une même affirmation ad nauseaum ).

      • Why not dit :

        Haut château. C’est pitoyable, mais il faut faire avec, hélas!

    • fab le vrai dit :

      @blavan…

      Il faut donc préserver une zone d’influence à La Russie?? Juste pour savoir, jusqu’à quelle limite géographique et dans quelle limite de temps?? Qu’est ce qui le justifie? le PIB russe qui fait de lui un leader économique? Sa modernité et son modèle social? Ses valeurs? La personnalité de son dirigeant? … peut-être ses ogives nucléaires??

      Je vois trop souvent sur ce site des gens qui confondent empire russe, URSS, et Russie d’aujourd’hui. L’existence de la fédération de Russie n’est aucunement menacé par une Ukraine indépendante dans les frontières de 94 (acceptées par les russes eux-mêmes). Quant au processus d’adhésion à l’OTAN, il a été refusé à l’Ukraine en 2008… puis le président pro-russe Ianoukovytch l’a même rendu (temporairement) impossible par la loi… Bien mal lui en a pris.

      2014 : entrée des russes en Crimée…qui fournit le prétexte??

      • Why not dit :

        Fab le vrai. C’est juste de la mauvaise foi et l’envie de reconstituer l’empire. IL ne faut pas oublier que la Russie avait reconnu à ses ex le droit d’intégrer toute organisation de leur choix. A noter que, dans les accords de MinskII, les républiques séparatistes bénéficiaient d’une telle possibilité, mais pas l’Ukraine.

    • LEONARD dit :

      @blavan
      En dehors de votre mauvaise foi pathologique, qu’est ce qui coûte le moins cher ? Filer des ronds à l’Ukraine pour qu’elle continue à saper l’armée ruZZe, ou être en première ligne nous-mêmes à la prochaine agression ?

    • Pirlouis dit :

      C’est la propre volonté du peuple ukrainien d’adhérer à l’OTAN, la révolution de Maïdan de 2014 l’a clairement manifestée. Clairement les ukrainiens ne peuvent pas payer la totalité de cette aide mais les démocraties devraient s’unir pour aider un pays démocratique agressé par une pays qui ne l’est pas.
      Si votre inquiétude porte que la facture finale, anticipez un peu les retombées économiques quand la paix sera signée et que les chantiers de la reconstruction seront répartis selon les pays donateurs.

      • Lothringer dit :

        Ouais, enfin, à Maïdan en 2014 , il y a quand-même eu quelques tireurs embusqués sur les toits qui tiraient sur la foule pro-occidentale. La rumeur dit que c’était une manœuvre de la CIA pour provoquer la colère de cette foule et provoquer la révolution.
        Et puis, un rassemblement sur Maïdan ne prouve pas la volonté du peuple du pays entier. Cette volonté à cette période précise, nous ne la connaîtrons jamais, vu qu’aucun référendum n’a eu lieu sur ce sujet. Aucun des 2 camps n’a osé en faire un, de peur de le perdre.

        • Arno56 dit :

          Lothringer, à part balancer la propagande pro russe, tu ferais mieux de se renseigner sur qui était les tireurs ! Des berkhouts, policiers ukrainiens aux ordres de Ianoukovitch… Ta rumeur est poutinienne comme d’habitude…
          Quant à ta blague sur Maidan qui ne représente pas l’Ukraine, tu nous amuses… Redonnes nous les résultats électoraux de 1991 sur l’indépendance !? 80%…même au Donbass… Et 54 ou 56% en Crimée…
          Ça te parle ?

          • Lothringer dit :

            Je n’ai aucun problème avec les référendum de 1991 , incluant la Crimée, puisque j’en ai moi-même répété ces mêmes résultats à de nombreuses reprises dans ce forum. Et j’ai eu de nombreuses occasions de le répéter dans ce forum : lorsque je regarde une carte, la Crimée est géographiquement rattachée au continent ukrainien. Donc à mes yeux, sur un plan strictement géographique, la Crimée est ukrainienne. Après… la politique vient parfois heurter la géographie.
            Donc, me traiter de propagandiste pro-russe, c’est quand-même un peu fort de café.
            Mais bon…faut bien rigoler un peu de temps en temps, pour détendre l’atmosphère.

            Répéter ces résultats concernant l’indépendance de 1991 est une chose. Parler du rattachement à l’OTAN est une autre chose complètement différente. Pourquoi voulez-vous m’entrainer dans une telle confusion ? Et pour qui ? Vos employeurs à Washington ou Londres ?

            « Quant à ta blague sur Maidan qui ne représente pas l’Ukraine, tu nous amuses… »
            Quant à une adhésion à l’OTAN, encore une fois je le répète, aucun référendum n’ayant eu lieu sur ce sujet, il est illusoire de dire ce qu’auraient été les résultats, dans un sens ou dans l’autre. Peu m’importe d’ailleurs : en 2008 la France avait dit « Niet nitchevo ! »

            Moi, je suis du côté de la démocratie. Ianoukovytch a eu le tort d’enfermer ses opposants. Face à une situation politique qu’il avait du mal à maitriser, il aurait pu lancer un référendum pour consulter son peuple. Il aurait ainsi gagné du temps. Il ne l’a pas fait. Tant pis pour lui.

            Jusqu’à preuve du contraire ce n’est pas l’ensemble du peuple de France qui a fait la révolution les 13-14 juillet 1789, mais seulement le peuple parisien. Donc je le répète, Maïdan 2014 ne préjuge pas de l’opinion générale de l’ensemble de la population d’Ukraine. Ni dans un sens, ni dans l’autre.

            « Des berkhouts, policiers ukrainiens aux ordres de Ianoukovitch… »
            Oui, bien sûr. De même que ce sont les Russes qui ont fait sauter NordStream ? Evidemment ?
            En géopolitique il y a une règle générale : « à qui profite le crime ? »
            L’intérêt de Ianoukovytch aurait été de demander à l’armée de faire évacuer la zone manu militari, quitte à faire quelques blessés graves. Au moins les choses auraient été frontales et claires et il aurait agit en chef. Dans le cas des tireurs embusqués, l’objectif était d’ajouter du chaos au chaos, puisqu’ils étaient embusqués au lieu d’être visibles et qu’il y a eu des morts dans la foule ET chez les policiers sur zone. L’objectif a parfaitement été atteint. A qui profite le crime ? Aux services secrets américains, c’est à dire la CIA.

            Et si on parlait des écoutes à l’insu de Victoria Nuland à cette époque ? Ces écoutes montrent à quel point les USA tiraient les ficelles.

            Il faut savoir raison garder.
            Maïdan 2014 fut un affrontement entre services secrets russes et américains. Ce jour-là, les Russes ont perdu. Dommage pour eux. On ne gagne pas à tous les coups. Les Hamburgers ont bien perdu la guerre du Vietnam et se sont embourbés en Afghanistan. Chacun son tour, la roue tourne et continue de tourner.

        • Mica X dit :

          Vos tireurs embusqués, les preuves ? On parle des massacres de russes commis par le FSB pour faire élire votre idole ?

          • Lothringer dit :

            Oui, on peut parfaitement parler d’un certain attentat dans le métro russe, officiellement attribué aux Tchétchènes, mais dont on sait qu’il a opportunément profité à l’élection de VVP peu après. Donc oui, organisé par le FSB : à qui profite le crime ?
            On peut parler de la même chose en Turquie, éventuellement. Erdogan a manifestement bien compris l’humour russe.

            Et maintenant, en quoi ça fait avancer le schmilblick ? A part faire dévier le sujet…

      • alexandar dit :

        Faut mal connaitre les USA pour croire qu’ils vont partager le gâteau de la reconstruction.
        Même en Irak, les anglois n’ont eu que des miettes.

    • JC dit :

      Comme par le passé quand les USA on fait croire à Sadamm Hussein qu’il ne risquait pas grand chose en envahissant le Koweït. Les USA ne cherchait qu’un prétexte pour envahir l’Irak et ils l’ont eu.

      • Why not dit :

        JC. N’importe quoi! Relisez l’histoire de l’invasion du Koweit. D’ailleurs, je vous rappelle qu’après avoir écrasé l’armée irakienne, ils ont laissé partir Saddam Hussein…

        • Xos dit :

          Why not. Justement relisez l’histoire.. il y a eu plusieurs officiers de la garde républicaine spéciale qui l’ont dit lors de deux interviews.. ils ne comprenaient pas pourquoi les États-Unis voulait les envahir car ils avaient eu l assurance qu’ils pouvait croquer le Koweit sans craintes. L’objectif des États Unis c’était le pétrole Irakien, c’est la raison pour laquelle l’armée irakienne à mit le feu à un maximum de puits de pétrole.

          • Ben voyons dit :

            Ah ben oui, des officiers de la garde républicaine de Saddam, des témoins tout à fait dignes de foi…
            Que Saddam ait mal interprété ce qu’avait dit l’ambassadrice américaine, c’est une chose, que les USA aient pu lui donner le feu vert pour envahir le Koweït, c’en est une autre.

        • Lothringer dit :

          C’est une histoire de pétrole. Les champs de pétrole du Sud sont à cheval sur l’Irak et le Koweit.
          Sadam avait besoin d’argent car son pays était exsangue à l’issue de la guerre Iran-Irak.

          En raison du caractère transfrontalier de la nappe, si l’un pompe trop fort, l’autre perd en débit (vases communicants).
          Sadam et l’émir du Koweit ne se sont pas entendus, et Sadam a décidé « d’en finir avec le problème koweitien ». Et Sadam avait des dettes financières à l’égard de l’émir du Koweit. Les USA lui ont fait croire qu’ils seraient neutres.
          Erreur de Sadam d’avoir cru ces belles paroles : là où il y a du pétrole, les USA sont en embuscade, et sont totalement opposés à ce qu’un pays dispose d’un trop fort % des ressources à lui tout seul : diviser pour mieux régner.
          C’est « juste » une histoire de pétrole, donc une histoire américaine.

          Un peu comme le conflit Vénézuela/Guyana.

        • JC dit :

          Ils ont laissé partir Saddam Hussein, au grand regret de certains conseillers qui plus tard aideront le fiston Bush à finir le boulot.

    • Matriochka dit :

      Et pour la Géorgie, la Moldavie, la Tchétchénie, à quel moment les USA ont ils parlé de leur adhésion à l’Otan? Poutine n’a pas besoin de prétextes en provenance des USA, il les fabrique si nécéssaire.

  12. hum dit :

    Socialiste espagnol et technocrate bruxellois. Deux tares congénitales, et comme si ça ne suffisait pas, il y en a qui cumulent !

  13. Matou dit :

    Le point de vue de mr Borell est purement théorique. Cela ne fonctionne pas comme cela en pratique. Si l’Europe propose de mettre de l’argent sur la table avec des commandes fermes en quantités suffisantes et dans la durée, cela pourrait permettre d’ouvrir des chaines de productions supplémentaires, sachant que ceci demandera aussi du temps.
    Mr Borell se place comme si toute l’Europe était en guerre. D’un point de vue vision politique, c’est justifiable. En pratique, cela ne l’est pas. De grandes déclarations de ce type ne servent à rien à part exprimer une intention forte. Pour rendre la chose possible, une bonne dose de pragmatisme paraît nécessaire. Il y a une transition à opérer et plus vite elle sera encouragée par des commandes et des aides financières, plus vite on avancera. Le temps joue pour la Russie, il y en a un qui ne doit pas s’y tromper hélas.

  14. LEONARD dit :

    L’Ukraine pouvait se battre contre la RuZZie avec l’aide de l’Occident, mais Vlad a agité son joker @RealStableGenius pour bloquer le vote républician.
    Il est quand même stupéfiant que les héritiers politiques de Reagan n’aient pas la hauteur de vue et la grandeur d’âme de leurs prédécesseurs. Avec Bush fils, on avait bien compris que l’intelligence avait disparu, mais restait la vision d’une Amérique leader du monde libre.
    Là, il ne reste plus chez les Républicains que des boutiquiers fièvreux, terrorisés par une bande d’énergumènes MAGA incultes, éblouis par un menteur narcissique.
    Il est fascinant de constater que les US vont jeter au fonds du puits 80 ans de politique étrangère. Aucun allié ne peut désormais raisonnablement penser que le « protecteur » US soit fiable.
    La conséquence devrait en être l’émancipation militaire, notamment de l’Europe, mais là encore, la prise de conscience est bien frileuse.
    Si Kiev tombe, il sera trop tard et nous aurons vendu à Vlad la corde pour qu’il nous étrangle.
    Les marchands ne sont hélas pas de bons guerriers.

    • Lothringer dit :

      « Avec Bush fils, on avait bien compris que l’intelligence avait disparu, mais restait la vision d’une Amérique leader du monde libre. »

      Elle est bonne, celle-là.
      Rumsfeld et Cheney avec l’ombre de Halliburton derrière eux.
      Le symbole même de la corruption américaine affairiste dans toute sa splendeur.
      Le fis de Joe Biden est une petite bite à côté de ces monstres.

      « La conséquence devrait en être l’émancipation militaire, notamment de l’Europe, mais là encore, la prise de conscience est bien frileuse. »
      …et si on continuait à parler de corruption ?

    • précision dit :

      « la hauteur de vue et la grandeur d’âme de leurs prédécesseurs. »? Voire. « L’Amérique leader du monde libre. »? Voire.
      – Reagan se distingue par son aventurisme qui a beaucoup contribué à faire de l’Afghanistan un enfer exportant l’extrémisme avec le support saoudien, qui joue une petite part dans les horreurs de la guerre Iran Irak, et qui illustre l’impérialisme américain en Amérique centrale,
      – George H.W. Bush s’appuie sur des mensonges éhontés pour manipuler l’opinion publique vers la guerre afin d’intervenir dans la guerre en Irak.
      – Clinton et George W Bush voire Obama multiplient les guerres et coup d’états avec cynisme et sont (surtout les deux premiers) parmi les principaux responsables dans le camp occidental de la montée des tensions avec la Russie qu’ils n’ont pas su intégrer.

      Pour la grandeur d’âme, après Carter (qui par contre a été assez décrié pour son idéalisme), je ne vois pas grand monde.

      Au moins le menteur narcissique a un avantage: lui n’a pour le moment pas mené de guerre (tout le crédit ne lui est peut être pas dû pour cela).

    • Zodiac dit :

      Pour le puits, c’est comme pour le trou, il a un fond (sans s).
      Un fonds (avec un s), c’est quand on parle de pognon, de thune, de fraîche, de grisbi, de flouze ou de brouzoufs. Ou de commerce. Ou d’une bibliothèque. Enfin bref, de patrimoine.

      Au fond du puits.
      J’ai touché le fond de la piscine (dans le petit pull marine tout déchiré aux coudes que j’ai pas voulu recoudre).
      Un fonds de subvention.
      Un fonds d’investissement.

  15. Carin dit :

    Je n’ai jamais entendu ce monsieur dire autre chose que des inepties…
    Je ne sais pas qui le conseille, mais ces gens devraient sérieusement penser à se recycler dans une quelconque voie autre que le conseil politique.
    C’est quand même grave pour un représentant de 27 pays, de déclarer ce genre de chose sans se rendre compte de son irréalisme.

  16. Florian dit :

    « Sauf que les choses ne sont pas aussi simples… exigences contractuelles … éventuelles pénalités … perte de marchés, au profit de la concurrence »
    Ce paragraphe fait très mal mais il est le reflet réaliste de la société mondialisée d’aujourd’hui.
    Et pourtant, il est bien vrai que l’Ukraine en a bien plus besoin que les autres clients potentiels.
    .
    « attendez, s’il vous plaît, vous n’êtes pas en guerre, vous pouvez attendre plusieurs mois ».
    Cette phrase aussi est très juste mais un client qui n’est pas en guerre ne veut pas attendre pour autant. Il a 2 bonnes raisons pour ça :
    1- Dans un monde à l’avenir incertain (je ne vous fais pas la liste des conflits en cours, vous la connaissez), avoir du stock de munition est rassurant, voire indispensable.
    2- Dans un monde où le nombre d’obus tirés chaque jour est plus important que le nombre d’obus produits, la loi de l’offre et de la demande est implacable : La valeur de l’obus augmente chaque jour.
    Dans ces conditions, qui accepterait de reporter son achat ? Même ceux qui n’en consomme pas ont envie d’avoir leur stock parce qu’il a de la valeur et pas seulement marchande ou économique, il a aussi une valeur diplomatique. Si j’ai en stock un produit qui est indispensable alors que les autres ne l’ont pas, j’ai du pouvoir sur les autres. Notez au passage que je n’ai même pas parlé de l’avantage militaire conféré par un stock d’obus. Car celui-ci ne compte que si l’on est soi-même en guerre et on suppose ici que le client ne l’est pas.
    .
    Il n’y a donc aucun espoir de voir des états ou des entreprises étatiques rediriger leur production vers l’Ukraine. Et c’est terriblement dommage car encore une fois, c’est bien elle qui en a le plus besoin et que cela servirait les intérêts de l’Europe.
    .
    Donc en conclusion, Josep Borrell a raison de tirer la sonnette d’alarme mais il n’a aucun pouvoir sur la direction des exportations de munitions, et heureusement ! Par contre, il a au moins le mérite de prévenir que l’Europe va devoir se bouger pour augmenter la production de munition. Elle a tout à y gagner car comme je l’ai dit plus haut, leur valeur augmente chaque jour. Il faut que les Etats passent des commandes massives pour encourager les industriels à augmenter la cadence. Une fois que ces Etats auront du stock (et du flux), ils pourront à loisir, le redonner généreusement à l’Ukraine, ou le vendre à qui veux bien l’acheter (à prix d’or) ou le stocker pour capitaliser des avantages économique, militaire et diplomatique.

  17. Le Spadassin dit :

    Des millions d’obus par ci…des milliers de missiles par là…des munitions de toutes natures, des unités navales expédiées par le fond…des blindés, des avions, des hélicoptères, des drones détruits par milliers, des dépôts de munitions et de carburant qui explosent en gigantesque feu d’artifice, etc…etc… et comme cela ne semble pas suffisant, il faut accélérer la manoeuvre…
    Et pendant ce temps…chaque jour à la téloche, on me culpabilise – au nom de la sauvegarde de notre planète bleue -, d’être un monstrueux pollueur avec ma petite bagnole thermique qui avale, les jours d’excès, ses cinq litres de gazole toutes les cent bornes…
    La comparaison faisant la différence…Il y a quand même quelque chose qui m’échappe en l’espèce…

    • Why not dit :

      Le Spadassin. Oui, il s erait tellement plus simple de larguer des voitures thermiques d’occasion sur les russes! Une solution écologique et efficace.

    • Arno56 dit :

      Ce qui vous échappe !? La démocratie, la liberté !?

    • Sauvez les ours dit :

      Vous croyez que Vladimir Vladimirovitch va être sensible à votre plaidoyer écologiste ?

  18. Mica X dit :

    Tir groupé des groupies du Kremlin en tête de gondole avec leurs nouveaux éléments de langage, et tous en cœur svp. Un pur hasard.

    En gros : Avec quelle légitimité, hein, simple question technique (A Moscou on est très porté sur le respect des textes) et la rengaine plus éculée : les sous les sous (parce qu’à Moscou on est très regardant des deniers publics)

    Le tout avec de nouveaux pseudos

    Sinon, question de priorité, ce qui est à nos portes est à nos portes, le reste, c’est plus loin

  19. vrai_chasseur dit :

    Pour ceux qui veulent creuser un peu plus le sujet des munitions européennes et de l’Ukraine, il faut signaler le travail d’investigation très solide sur ce sujet de la journaliste Anna Myroniuk.
    http://kyivindependent.com/investigation-eu-inability-to-ramp-up-production-behind-acute-ammunition-shortages-in-ukraine/
    Travail d’investigation sur plusieurs mois qu’elle a effectué en lien étroit avec des journalistes néerlandais, français, estoniens, allemands et britanniques. Plusieurs informations qu’elle cite avec précision, accréditent le sérieux de son travail car ces informations étaient connues seulement des initiés. Au passage le gouvernement ukrainien en prend aussi largement pour son grade, il s’est montré incapable de passer en économie de guerre sur les munitions alors qu’il en produit.
    – les états membres UE se sont globalement révélés incapables de prendre le problème à bras-le-corps. Manque de leadership, absence de vision politique à long terme, peur de l’ours russe et de la cobelligérance, bureaucratie fonctionnant comme en temps de paix, résidus des dividendes de la paix (certains pays UE ne savent pas combien ils ont de munitions en stock et ont dû les recompter à la main…), etc
    – plusieurs industriels avaient cependant anticipé (elle cite par exemple le cas de Nexter France qui avait dès les premiers jours de la guerre, commandé sur fonds propres plusieurs centaines de tonnes de poudre sans attendre les commandes).
    Les pays fournisseurs majeurs de munitions l’UE sont pourtant au nombre de 14 (cf la cartographie dans son article) : ce ne sont pas les sites de production de munitions en Europe qui font défaut.

    • vno dit :

      On a beaucoup de science-po pour les décisions, mais peu de vrais ingénieurs et surtout de techniciens de terrain pour donner de l’élan dans le bon sens ! Et en plus les cons de besogneux ne sont pas fiables, ils acceptaient lorsqu’il y en avait beaucoup des salaires de merde conclu entre la CGT et le patronat !

    • HMX dit :

      @vrai_chasseur
      Merci pour le lien vers cet article, très fouillé, et qui décrit parfaitement nos retards, et nos tergiversations européennes. Tout ce qui est écrit est probablement exact.

      A noter toutefois que cet article date du 10 juillet 2023, et relate des faits de l’année 2022 et du début de l’année 2023. Or, il s’est passé beaucoup de choses ces huit derniers mois. l’Europe a enfin commencé à se bouger, notamment sur cette question de la production de munitions d’artillerie. Il n’y a rien de glorieux là dedans, vu le retard accumulé, et nous sommes bien d’accord que cela ne va toujours pas assez vite, mais il faut quand même remarquer que la production européenne va très prochainement atteindre, puis rapidement dépasser le millions d’obus annuels promis à l’Ukraine.

  20. Lucy dit :

    Les trolls russes sont présents en force.

  21. Gaulois78 dit :

    L’UE de Bruxelles, combien de divisions ?
    Ça a quels pouvoirs magiques le chef de la diplomatie de l’UE, je ne me souviens pas d’avoir voté pour lui..
    Monsieur Breton, c’est bien le médiocre qui a démoli ATOS ? Qui pantoufle à la CE grâce au locataire de l’Elysée?
    Kaja Kallas, c’est bien cette dame, un peu propriétaire de ce micro-état qu’est l’Estonie (sur plusieurs générations) ?

    Je complète : le moyen le plus rapide, le moins cher et le plus efficace pour mettre à genoux la Russie, c’est de mettre la dissuasion nucléaire française sous le contrôle de la commission européenne et de prendre le commandement de son armée.C’est ce que je demande, a-t-il poursuivi.

  22. LEONARD dit :

    Spéciale dédicace à nos vatniks:
    Vidéo bluffante.
    Un SCALP survole une batterie complète de S300 avec une remarquable « furtivité »:
    https://twitter.com/Archer83Able/status/1754897387015782410
    Dernier clou dans le cercueil de l' »invincibilité des S300/400 ? »
    @aleksandar, @d.b et PK vont nous expliquer que les batteries de S300/400 sont furtives. La preuve, le missile les survole et ne les frappe pas…..

    • lym dit :

      Non, c’est juste qu’elles ne savent pas abattre autre chose que des liner ayant décollés du pays des tulipes… fournisseurs gracieux de F16 vengeurs par procuration.
      C’est à l’image des wunderwaffen qui pètent à domicile, l’équipement des russes: LA vidéo à envoyer à tous les prospects de leur matos à l’image du pays, mec qui filme paniqué « ouf c’est pas pour nous » en prime, à commencer par les rois nègres qui nous virent comme des malpropres après avoir sauvé leurs gros culs. Bon courage… enfin chance, surtout!
      Il n’y a sans doute que la sous-marinade qui soit crédible chez eux: C’est pas rien mais en Ukraine l’intérêt est faible.

    • alexandar dit :

      Ce pauvre Léonard.
      Pour qui la guerre n’est qu’une suite de fait divers.

      Au lieu de ces anecdotes, une réflexion sur la tactique de saucissonnage en trois parties , bientôt coupées de toute logistique,des forces ukrainiennes par les russes à Avdeevka ?
      Pensez vous que les troupes ukrainiennes en voie d’être encerclées devraient se replier sur la Cokerie qui offre plus de protection mais est privée de soutien logistique ?
      Que pensez vous de la décision tactique des russes d’abandonner l’encerclement au large pour le combat urbain qui offre plus de protection à l’infanterie ?
      Ce type de phase de combat est il reproductible et doit il faire l’objet d’études approfondies pendant le cours d’État Major?
      L’avis d’un expert comme vous serait le bienvenu.

      • LEONARD dit :

        @alexandar ou @aleksandar ?
        Avdivka c’est du passé.
        Les Ukr se replient.

      • LEONARD dit :

        @aleksandar
        Pour vos études de bac à sable:
        https://twitter.com/UKikaski/status/1755223235866529836

        • Aleksandar ( Tueur d'OSINT) dit :

          Comme d’hab, pas de réponse sauf un tweet d’un « OSINT » et une carte incomplete.
          Sont pas serieux ces gens !

          • PK dit :

            « pas de réponse sauf un tweet »

            C’est le fond de commerce de LEONARD : la pensée réduite au tweet. Bon, il a eu beaucoup de mal à survivre au passage de Musk, mas il persévère dans sa drogue quotidienne.

        • alexandar dit :

          Et accesoirement, si vous aviez été un jour militaire vous sauriez que justement la preparation des missions a partir du niveau section jusqu’a la brigade se fait dans des bacs a sable !

    • Pierrot dit :

      Remarquable vidéo.
      Nos vatniks favoris vous diront qu’on voit bien la Russie abattre 25 SCALP sur la vidéo, et qu’ils ont capturé 50 généraux de l’OTAN dans l’attaque.

  23. John dit :

    On marche sur la tête !!! L’ UE qui nous demande de nous faire ENCORE enfler des parts de marché par les ricains et consorts en n’honorant pas nos contrats d’armement pour renflouer l’Ukraine ?!? Il n’y a que moi qui voit que nos concurrents amerlocks vont ENCORE se frotter les mains ?

    • Pldem806 dit :

      Pourquoi, vous n’avez pas encore compris que l’Europe telle que nous la connaissons, câd bien différente de celle voulue par de Gaulle et Adenauer et en partie comprise par Nixon, a été créée par des Monnet, Schumann et autres Pinay partisans d’un Atlantisme à tous crins dans tous les domaines (politique, économie et défense). Notre chance serait que ce bon Trump soit élu et lâche l’OTAN comme il le menace afin que certains pays européens acceptent de prendre en main leur défense, donc par voie de conséquence leur politique (étrangère) et leur économie, les trois éléments étant intimement liés.
      Je vous conseille l’ouvrage d’Eric Branca, « L’ami américain » (Tempus, 10€) : vous serez édifié !

  24. Nexterience dit :

    Les citoyens consommateurs sont habitués au « tout tout de suite » avec des services instantanés en ligne et des livraisons en 24h de leurs désidératas.
    .
    L’industrie en accélération brutale de production, ce n’est pas ça.
    Il faut des terrains, construire des bâtiments, des machines, trouver les salariés, les former, se mettre au point.
    Et ce, pour tous les fournisseurs.
    Ça ne se fait pas en un clic.

  25. VinceToto dit :

    Encore une éructation, un couinement niais de la tête malade de l’UE? Le respect des obligations, engagements, contrats, éthique, des votes? L’UE?
    De toute façon, l’occupation principale des députés « européens » est de suivre la doctrine des lobbys et de faire du n’importe quoi.
    Heureusement, il y a encore des citoyens reporteurs pour dénoncer cela: https://nicosemsrott.eu/
    La France et d’autres sont quand même un peu bloqués dedans à cause de l’€ et pour d’autres raisons, donc cela me parait plus facile de nettoyer cette écurie d’Augias, ces bas-fonds de Babylone, cette cours des miracles qu’est l’administration UE que de s’en sortir.

    • FNSEA dit :

      Dans nos belles campagnes françaises, nous sommes plus intéressés par les cours des productions agricoles, mais cela ne nous fait pas perdre de vue que le mot cour, quand il est féminin, s’écrit sans s au singulier.
      La cour des Miracles, la cour de la ferme, la Cour de cassation, la cour d’école, la cour du roi d’Angleterre, faire la cour à une demoiselle.

  26. cedivan dit :

    Ce n’est même plus du suicide à ce niveau-là, c’est inexplicable cette capacité de l’Europe à s’autodétruire

  27. PK dit :

    Le monde d’après est merveilleux : pour vendre plus, il faut vendre moins aux autres clients…

    À ce niveau de bouffonnerie, on se demande s’il peut s’en ajouter encore… Mais c’est le propre des pitres : ils sont inépuisables… et infatigables.

  28. Rakam dit :

    Je sais pas mais j ai dans l idée que Manu 1er va s empresser de répondre prem’s.
    Pour les pots cassés  » contrats rompus, pénalités.. » et bien après lui le déluge..

  29. Kobayashi Maru dit :

    Je suis un européen convaincu. J’admets volontiers que l’UE n’est pas parfaite.

    Mais prenons du recul: qui vote pour le président en France? Combien de français ont ils voté avec l’abstention pour Macron ou autre ? Partant de la V est un pouvoir jupiterien, c’est 5 ans dans les dents avec un homme ou une femme qui décide de tout.

    Système ultra parlementaire à L’Allemagne, est-ce mieux ?
    Système belge et hollandais…

    Revenons à l’Europe. Y’a 2, 3 frexiteurs dans le coin: avez-vous vu l’état de ru Royaume désunis ? Infrastructure, système de santé, investissement, chômage, ça c’est la partie soft. Le nouveau gouvernement catholique et indépendantiste en Irlande du nord, l’ecosse, c’est pas mieux..
    Toujours tenté ?
    On continue : demain frexit acté. Si les corses, les bretons, les basques, les alsaciens disent mais nous on a rien demandé on était bien dans l’UE ( cas de l’ecosse) ? Isspasskoi? ( dedicasse specialle au quantatrice et autres serpentss)

    Je sais je force le trait mais si peu.

    Alors Borrel est élu par ses compères ces derniers élus eux mêmes par ceux qui se lèvent le dimanche matin en France pour voter..

    Cordialement

    • Le Spadassin dit :

      Kobayashi : « Revenons à l’Europe. Y’a 2, 3 frexiteurs dans le coin: avez-vous vu l’état de ru Royaume désunis ? Infrastructure, système de santé, investissement, chômage, ça c’est la partie soft. Le nouveau gouvernement catholique et indépendantiste en Irlande du nord, l’ecosse, c’est pas mieux.. »

      Oui…bien sûr…tant il est vrai qu’en France, pour ne parler que d’Elle, tout va pour le mieux : La santé avec des hôpitaux saturés qui manquent de personnels, des gens de 25 ans qui meurent sur les brancards des Urgences faute de soignants pour prendre en charge; l’Education dite nationale avec un niveau général qui baisse d’année en année dans les classements internationaux, une authentique usine à cancres certifiés conformes; La Sécurité publique : Une France entière, jusqu’au denier petit village, devenue un véritable coupe-gorge à ciel ouvert, avec des bandes de dealers exotiques qui font régner la loi de la terreur à coups de kalachnikov dans les territoires perdus de la République, selon l’expression consacrée… sans même évoquer les surineurs du quotidien – drogués et/ou « déments psychiatriques » – qui vous plantent pour un regard de traviole ou un refus de clopes gratos…
      Les transports : un réseau SNCF délabré ou nos performants TGV accusent des retards chroniques suite à des défaillances techniques, des Métros et autres Bus malodorants, d’une saleté repoussante, où après le coucher du soleil…ces transports deviennent tous risques de se faire dépouiller, violer, comme au coin d’un bois au Moyen-Âge…
      Le Travail : un chômage endémique, qui repart de nouveau à la hausse, malgré des chiffres traficotés en permanence, cause d’un déficit commercial record jamais vu jusqu’alors… sans parler des fermetures d’usines qui ne peuvent lutter contre la concurrence de l’Europe de l’Est ou de délocalisations économiques…
      Etc…etc…etc…oui vraiment, nous pouvons critiquer les Anglais, chanter Cocorico, les deux pieds véritablement dans la merde…
      Mais cependant…Tout va très bien Madame la marquise…Tralala lalalaire…

      • UnKnown dit :

        Aux dernières nouvelles il n’y a plus aucun parti politique en France qui prône un « Frexit », à l’exception des hurluberlus de l’UPR… Même le « Front » à fait son deuil. Faites de même. Les problèmes de la France sont avant tout les conséquences des décisions prises par les gouvernements français, et non de l’UE (les problèmes posés par l’UE sont d’un autre ordre)…

        • PK dit :

          « Les problèmes de la France sont avant tout les conséquences des décisions prises par les gouvernements français, »

          LOL. Comme si le gouvernement français faisait autre chose que d’appliquer les directives « européennes ».

          Que ne les entendons-nous pas dire : « on ne peut rien faire, c’est l’Europe qui décide… »

          Du moins en France (et en Italie), car par exemple en Espagne ou au Portugal, ils ont été capables de sortir des conneries de l’énergie « européenne » pour éviter d’assassiner leur population. Et eux n’ont même pas les cartes de notre production nationale d’énergie et de nos milliards que l’on refile au budget européen.

          Nous sommes donc dirigés uniquement par l’Europe et nous avons au passage des baltringues – qui nous coûtent un pognon de dingue – en tampon pour agir comme des sangsues au niveau national.

          Pour votre info, outre l’UPR, il y a Philippot sur les rangs du Frexit (le prochains sera sans doute Dupont-Aignan dont le programme est un Frexit sans le dire : il veut contraindre l’Europe pour la faire exploser…).

        • Vert-de-gris dit :

          Vous avez raison, mais celui à qui vous répondez n’est pas ouvert aux arguments raisonnables. Il ne vient ici que pour semer la dissension.

    • Lothringer dit :

      Vous avez jamais entendu parler de la démocratie ?
      En 74 VGE a été élu avec 50,…% des suffrages exprimés. Il fut président français pendant 7 ans.
      En 81 Mitterrand a été élu avec 51% des suffrages. Les 49% de l’autre camp ont-il fait sécession ?

      Pour ce qui est de la GB, expliquez-moi en quoi leur situation est pire qu’avant ? Tous les problèmes que vous citez existaient déjà avant le brexit. La seule différence c’est que maintenant ils prennent leur décision souverainement. Ils n’ont pas une Commission de Bruxelles pour leur dire, comme à un petit enfant, ce qu’il doivent ou ne doivent pas faire.

      Quant aux alsaciens et aux corses, si ils partent, ce sera parce que la France n’aura pas su se faire respecter. Si on est respectable, on se fait respecter.

      Le liberté a son prix. La dépendance a son coût.

      • Kobayashi Maru dit :

        Les 49 % des anglais qui ont voté contre ont ils fait sécession ? Non on n’a pas vendu au peuple anglais un retour à la souveraineté ( parce que vous derrière votre pc Lenovo vous vous sentez souverain? ) dans un monde interconnecté, remplis de norme, de taxe, ect. Sondages après sondages la situation c’est tellement améliorée que beaucoup veulent revenir et adopter l’euro..

        Et c’est un hasard que même en Irlande du nord ce soit les catho séparatistes au pouvoir pour la toute première fois?

        Et que va faire Charles lll sans sa résidence en Écosse, le pauvre.

        Et arrêter de donner des leçons de démocratie quand votre solution pour garder une région dans le giron de la république Française c’est de se faire « respecter »… C’est beau comme du Skeletor

        Allez rejoindre vos amis à la ferme, ils ont besoin de vous sur Photoshop et montrer Jack Ryan et ses amis en snipers sur Maidan..

        • Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? dit :

           
          Sa situation S’est tellement améliorée que beaucoup veulent revenir.

      • PK dit :

        « Vous avez jamais entendu parler de la démocratie ?
        En 74 VGE a été élu avec 50,…% des suffrages exprimés. Il fut président français pendant 7 ans.
        En 81 Mitterrand a été élu avec 51% des suffrages. Les 49% de l’autre camp ont-il fait sécession ? »

        La question mérite d’être posée. Si la démocratie, c’est la tyrannie de la majorité – voire de la minorité comme c’est le cas actuellement – alors, la démocratie, c’est une grosse blague, juste bonne à endormir le peuple pour le manipuler avec un grand M.

        Vous oubliez, sous prétexte de la déesse démo(n)cratie, que le but est de diriger un peuple. Le credo de la démocratie est le pouvoir du peuple : c’est une grosse blague dont je n’arrive pas à croire qu’on l’utilise encore. Qui a été consulté en démocratie française par exemple ? De Gaulle a fondé la Ve République avec un président tout -puissant validé régulièrement par des référendums : on a gardé le président tout-puissant et viré les référendums (pas un seul depuis 20 ans, le dernier a été en plus tout simplement refusé !!!). Bref, un déni de démocratie absolu.

        Gouverner, ce n’est pas prendre l’avis de la majorité. D’ailleurs, la majorité ne pense pas et n’a pas d’idée ou quand elle a des idées, elle a juste des idées pour ses petits besoins personnels et immédiats. Demander l’avis à la majorité, c’est aller assurément dans le mur à très court terme.

        Gouverner, c’est prendre des décisions pour le bien commun, en dépassant les clivages claniques, voire prendre des décisions impopulaires sur l’instant pour un bien dans le moyen et long terme.

        Aujourd’hui, on a exactement TOUT le contraire : un président tout-puissant, déconnecté du peuple, ne lui demandant surtout pas son avis, s’assoyant d’ailleurs au passage sur les volontés populaires, et en plus au service de puissants étrangers (américains, européens) qui travaillent contre les intérêts des Français.

        Le résultat sera au mieux la guerre civile, au pire la sécession (comme cela se prépare d’ailleurs aux États-Unis avec le Texas, qui peut se le permettre, car le Texas a lui-seul est déjà pratiquement plus puissant que la France !).

        On est arrivé à un tel stade de déconfiture que l’horizon est bouché. Je propose effectivement la sécession pour que cela ne finisse pas en boucherie. Je propose à tous les gauchistes, européens et autres individus de la sorte de prendre la proportion de la France qui correspond à leur pourcentage et de prendre les autres, les travailleurs et le gens qui ont encore le sens des valeur, dans le reste. L’un appliquera la politique mondialiste et l’autre souverainiste.

        Et on verra bien ce que cela donnera (mais je ne suis pas trop inquiet du résultat).

        • En vérité, il nous le dit. dit :

          En plus de vous prendre pour une intelligence supérieure qui a tout compris des cartes, du dessous des cartes et du dessous du dessous des cartes, vous vous mettez à prophétiser, maintenant…

        • Davy Cosvie dit :

          @ PK, le Texas est plus riche que la France, mais il n’est pas plus « puissant ». C’est toujours une source d’erreur que d’utiliser des mots sans seder quel est exactement le concept qu’ils recouvrent.
          .
          Quant à une possible sécession états-unienne dont vous parlez, c’est plutôt celle de la Grande Californie qui se profile : la Californie et tous ses voisins, avec une population en majorité latino. Celle-ci est en augmentation à cause de l’apport de populations jeunes et dynamiques venant d’Amérique latine pour travailler alors qu’il n’existe aucune aide sociale (rien à voir avec notre immigration africaine qui vient pour le RSA, l’AME, etc.).
          .
          La Grande Californie est l’ensemble le plus riche du monde. Lorsqu’elle le décidera, et que ça plaise ou non aux Yankees du nord-est, elle aura les moyens d’acheter les personnels et les matériels militaires (y compris nucléaires) implantés sur son territoire.

        • Davy Cosvie dit :

          sans seder : sans se demander.

  30. Sorensen dit :

    Je demande ce que ça donnerai Breton et Borell dans une boite de Pétri. La boîte de Pandore certainement.

    • Why not dit :

      Sorensen. Pourquoi voir le monde à votre image?

    • JC dit :

      Ce ne sont que des marionnettes que Bruxelles agite sous les ordres de Washington.
      Et dans les cartons du grand guignol, il a de la réserve.

      • Sorensen dit :

        Avouez qu’il faut être compatible pour avoir ces postes et ces idées débiles.

  31. Alfred dit :

    Quand on compare l’évolution des PIB de l’UE et des USA, on en arrive à se demander
    pour quel camp jouent les grands cerveaux de l’UE à force de les voir se tirer des balles dans le pied. Et l’affaire Ukrainienne prend le même chemin en termes de conséquences pour les états membres

  32. Marti dit :

    @john.
    Ça concerne la Schweitzer aussi qui persiste à exporter ammunitions, grenades, mines anti-pers à la Syrie via une tierce nation. Voir le rapport des parlementaires suisses.

  33. speedbird101A dit :

    Il y a les vat en guerre qui sont persuadés maladivement que Poutine attaquera systématiquement un pays de l’Otan parce que ces vat en guerre sont atteint de délirium tremens paranoide depuis leur canapé Ikea , et il y a heureusement les réalistes, qui savent pertinemment que Poutine n’attaquera jamais un autre pays autre que l’Ukraine à moins que les premiers lui forcent la main ….Trump réconciliera enfin les USA avec la Russie en faisant passer l’Ukraine en perte et profits , tandis que Marine Lepen nous fera quitter le commandement intégré de l’Otan dans un premier temps , puis tout simplement l’Otan dans un second temps ,et pour finir ,avec un freixit salutaire dans un troisiéme temps….. »une valse à mi temps, une valise à mi temps ….. »et Paris qui bat la mesure…

    • Robert Larousse dit :

      C’est plutôt ainsi que s’écrit « va-t-en-guerre ».
      Avec trois traits d’union, comme « cul-de-basse-fosse », « Marie-couche-toi-là » et « suivez-moi-jeune-homme ».
      Avec quatre traits d’union, on trouve l’expression « à la va-comme-je-te-pousse ».

    • PK dit :

      « Marine Lepen nous fera quitter le commandement intégré de l’Otan dans un premier temps , puis tout simplement l’Otan dans un second temps ,et pour finir ,avec un freixit salutaire dans un troisiéme temps…. »

      Vous vous faites de grosses illusions sur le RN. MLP n’a même pas le courage de Meloni qui s’attaque au moins aux problèmes sociétaux (à défaut de rétablir le souverainisme italien). MLP a déjà lâché sur à peu près tout les sujets.

      • Davy Cosvie dit :

        D’accord avec vous, PK.
        C’est que Marine Le Pen ne veut pas gouverner. Peut-être parce qu’elle est consciente de son incompétence mais plutôt parce que faire de l’opposition est plus confortable et bien payé aussi.
        Je la mets dans le même sac que Mélenchon. Non pas pour « l’extrémisme » mais pour la propension à préférer rester dans l’opposition.

    • Pierrot dit :

      Heureusement que le 23 février 2022, ces mêmes réalistes nous ont dit que Poutine n’allait pas envahir l’Ukraine (d’ailleurs, il l’avait bien dit, les manoeuvres militaires en cours en Biélorussie et à proximité de l’Ukraine n’étaient que des exercices), et que les américains et britanniques étaient de dangereux va-t’en-guerre à dire ça.

      • Vous regardez trop le doigt dit :

        On charge la Russie en ce moment, pour ne pas parler des Etats-Unis qui ont transformé l’Ukraine en pot de miel pour l’ours russe. Ils se sont trompés six fois sur la date, mais en insistant suffisamment, ils ont réussi comme pour le blocus du pétrole pour le Japon avant Pearl Harbor…
        https://portail-ie.fr/analysis/3080/ukraine-les-etats-unis-cherchent-ils-a-precipiter-la-guerre

        Après le Kosovo en 1999, l’invasion américaine de l’Irak en 2003, le fait de s’assoir sur toutes les règles internationales depuis 1991 a inspirer d’autres pays: la Russie et la Chine.
        D’autres pays plus petits ont aussi de grandes ambitions et cela se voit notamment en Afrique, où les peuples noirs sont massacrés pour préparer l’après-petrole.

  34. alexandar dit :

    Thierry Breton est un menteur, son million fin 2024 est techniquement impossible, il n’y a tout simplement les capacités industrielles.
    De toute façon au rythme actuel de l’avancée russe, cela ne servira a rien.
    Le USA ont sifflé la fin de la partie.
    .

  35. Mic dit :

    La France n’appliquera pas cette demande :
    Nos chers dirigeants européens pensent vraiment que nous fournirons les Rafale sans ce que le client a commandé contractuellement !
    Les Caesar vont être fournis avec ce que y prévu au contrat….
    Pour tous les autres équipements….pour tous les clients ce sera le contrat qui s’appliquera !
    Nous continuons à fournir des Caesar à L’Ukraine des Scalps et beaucoup d’autres équipements nous continurons sans mettre à poil nos clients !

    • ruffa dit :

      Bientôt les pouilleux du Thiers-Monde nous donneront de l’argent pour ne pas avoir Le Rafale ce coucou de 4eme génération,,,!!!
      Qui ne vaut rien par rapport aux avions de chasse américain

  36. philippe dit :

    Autrement dit donner plutôt que vendre, d’où viennent ces bons conseils ??

  37. Félix GARCIA dit :

    « Ukraine: la loi sur la mobilisation votée en première lecture »
    […]
    « Un total de 243 élus ont voté en faveur de ce document contre un minimum requis de 226. »
    […]
    « Pour être définitivement adopté, le texte doit cependant encore faire l’objet de débats parlementaires, de propositions d’amendements et d’un vote en deuxième lecture, une procédure qui peut s’étaler sur des semaines. Avant une signature présidentielle. »
    https://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2024/02/07/ukraine-la-loi-sur-la-mobilisation-votee-en-premiere-lecture-24413.html

  38. Félix GARCIA dit :

    Nos AMX-10 RC et l’Ukaine :
    – Entrainement des Ukrainiens : https://twitter.com/Gettyua/status/1752037769936048543
    – AMX-10 RC avec cage frappé par un Lancet : https://twitter.com/roledrow/status/1752286502384763378

    Si on accélère sur les Jaguar … on qu’on fait un VEXTRA NG … alors …

  39. Thierry dit :

    Quand je vois le niveau bas de plafond des commentaires, je me dis qu’heureusement nos dirigeants (élus) ne demandent pas l’avis du peuple tout mes 4 matins! Avec un tel niveau moyen déplorable, on vivrait sous l’Allemagne nazis!