nations unies / Archives

L’ONU recommande le déploiement de 12.000 casques bleus en Centrafrique

« La perspective du déploiement d’une opération de maintien de la paix de l’ONU est aujourd’hui partagée et correspond à une attente exprimée par les autorités de transition. Notre engagement rapide, déterminé, est ainsi à l’origine d’une dynamique de la communauté internationale que nous devons continuer d’encourager », a déclaré Jean-Yves Le Drian, le ministre français de

L’un des deux drones mis en oeuvre par la Monusco en RDC est hors service

En décembre dernier, un drone était utilisé pour la première fois dans le cadre d’une opération des Nations unies. En l’occurrence, il s’agissait d’un des deux appareils de type Falco, fournis à la Monusco, déployée en République démocratique du Congo, par Selex ES, une filiale du groupe italien d’armement Finmeccanica. La mission de ces deux

L’ONU autorise l’opération française Sangaris en Centrafrique

Sur proposition de la France; le Conseil de sécurité des Nations unies a autorisé, à l’unanimité, une résolution placé sous chapitre VII (c’est à dire qui prévoit le recours à la force) autorisant les forces françaises à intervenir en Centrafrique, en appui à la force panafricaine (Misca) déployée dans ce pays sous l’égide de l’Union

La France va déployer environ un millier de militaires en Centrafique pour appuyer la MISCA

Les choses se précisent au sujet de l’intervention militaire française en Centrafrique, pays où la situation est « pré-génocidaire » selon l’estimation récemment faite par la diplomatie américaine, également partagée par Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères. Depuis la chute, en mars, du président François Bozizé, renversé par la Séléka, une coalition d’insurgés, la Centrafrique

Les Pays-Bas confirment l’envoi de 380 casques bleus au Mali

En octobre, suite à la demande du néerlandais Bert Koenders, l’actuel chef de la Mission multidimentionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), de renforcer les effectifs des casques bleus déployés sur le sol malien, il avait été avancé que les Pays-Bas se préparaient à y répondre favorablement. Une décision devait alors

Le déploiement de casques bleus en Centrafrique envisagé par le Conseil de sécurité de l’ONU

A l’initiative de la France, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté à l’unanimité, le 10 octobre, la résolution 2021, laquelle envisage le déploiement de casques bleus en Centrafrique, pays en proie à l’anarchie et aux violences depuis le renversement du président Bozizé, en mars dernier, par les rebelles de la Séléka. La

Les Nations unies adoptent une résolution encadrant la destruction de l’arsenal chimique syrien

Pour le président américain, Barack Obama, il s’agit d’une « énorme victoire pour la communauté internationale » en parlant de l’accord sur un projet de résolution portant sur le démantèlement de l’arsenal chimique syrien, lequel, pour Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, « marque un pas un avant » et « reprend les exigences » formulées par la France.

Le rapport de l’ONU confirme l’usage de gaz sarin en Syrie

Après l’accord trouvé à Genève par les diplomates russes et américains au sujet du démantélement de l’arsenal chimique syrien, le rapport – tant attendu – des inspecteurs des Nations unies sur l’attaque lancée le 21 août dernier dans la banlieue de Damas évoque des « preuves flagrantes » de l »usage de gaz sarin au moyen de roqettes.

La France prend au mot la Russie au sujet des armes chimiques syriennes

Le 9 septembre, le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, a tendu une perche monumentale à la Russie en avançant l’idée d’un contrôle des armes chimiques syriennes, lequel, selon lui, serait impossible étant donné que le régime de Damas ne serait pas prêt à s’y soumettre. Seulement, son homologue russe, Sergueï Lavrov, n’a pas

Syrie : Qu’est ce qu’une « réponse claire et forte »? Telle est la question…

Ainsi, les Etats-Unis et la France peinent à trouver des soutiens pour une éventuelle intervention militaire visant à « punir » le régime syrien pour avoir utilisé des armes gaz neurotoxiques lors d’une attaque lancée le 21 août dans la banlieue de Damas. Pour la plupart des autres pays, une telle opération ne peut se faire qu’avec