nations unies / Archives

Le chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU défend le coût des missions des Casques bleus

Ces derniers mois, Ban Ki-moon, le désormais ancien secrétaire général de l’ONU, n’a cessé de lancer des appels pour doter les opérations de maintien de la paix des capacités cruciales qui leur font défaut, comme par exemple au Mali, où la MINUSMA [Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali] manque d’hélicoptères

Pour l’ONU, la présence des forces de l’Otan en Afghanistan est « essentielle »

Les rapports sur l’Afghanistan se suivent et vont tous dans le même sens. Le dernier en date, remis au Conseil de sécurité par Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies, décrit en effet une situation sécuritaire qui n’a cessé de « se détériorer tout au long de 2016 et en 2017. » En tout, l’an passé,

Pour l’ONU, des crimes de guerre ont été commis des deux côtés à Alep-Est

En décembre 2016, après des mois de combats, les groupes rebelles encore présents à Alep-Est capitulaient devant les forces gouvernementales syriennes. Durant cette période, des écoles et des hôpitaux furent détruits, des civils visés et des convois humanitaires bombardés. Et chaque camp imputait la responsabilité de ces actes, considérés comme des crimes de guerre, sur

Centrafrique : Nouvelle action musclée de la mission des Nations unies à Bambari

Cela fait plusieurs semaines que trois anciennes factions de l’ex-coalition rebelle de la Séléka s’affrontent, au prix de combat parfois violents, pour s’assurer du contrôle de la ville stratégique de Bangari, située au centre de la République centrafricaine. D’un côté, l’on trouve le Front populaire pour la Renaissance de la Centrafrique (FPRC), dirigé par le

Le diplomate français Jean-Pierre Lacroix nommé à la tête des opérations de maintien de la Paix de l’ONU

Le poste de secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des opérations de maintien de la paix est occupé par un diplomate français depuis 1997. Et cela va durer étant donné que Jean-Pierre Lacroix, 56 ans, jusqu’à présent directeur pour l’ONU et les organisations internationales au Quai d’Orsay remplacera son compatriote Hervé Ladsous à compter

Le conflit au Soudan du Sud atteint des proportions « catastrophiques »

Ayant obtenu son indépendance par rapport à Karthoum en 2011, le Soudan du Sud ne tarda pas à basculer dans une guerre civile nourrie par la rivalité entre les deux hommes forts de ce nouvel État, à savoir le président Salva Kiir et le vice-président Riek Machar, ainsi que par les tensions éthniques et la

Deux Casques bleus marocains tués lors de l’attaque de leur convoi en Centrafrique

Si l’opération française Sangaris, qui a pris fin en octobre 2016, a atteint ses principaux objectifs (empêcher les massacres de masse ainsi que la partition du pays, aider à la normalisation politique et appuyer la montée en puissance d’une mission des Nations unies), la Centrafrique reste instable, avec des groupes armés encore très actifs. Ainsi,

Le Canada va mettre 600 militaires à la disposition des Nations unies

Au cours de ces dernières années, le Canada a fortement réduit sa participation aux opérations de maintien de la paix (OMP) menées par les Nations unies au point que, actuellement, l’on ne compte plus qu’une trentaine de militaires canadiens parmi les Casques bleus alors qu’ils étaient 3.000 en 1993. Mais, avec l’arrivée au pouvoir de

L’armée de résistance du Seigneur s’affirme en Centrafrique

Certains groupes armés ont bien eu l’intention de perturber le processus électoral en République centrafricaine et, ainsi, de faire dérailler la transition politique. Tel a ainsi été le cas du Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), une faction de l’ex-coalition rebelle, à dominante musulmane, de la Séléka. « La position ferme de la

RD Congo : Le Conseil de sécurité de l’ONU prolonge et renforce le mandat de la MONUSCO

Le patron des opérations de maintien de la paix des Nations unies, Hervé Ladsous, le soulignait encore récemment devant les sénateurs de la commission des Affaires étrangères et des Forces armées. « En République démocratique du Congo, le président Kabila nous adore quand cela va mal – je me souviens de la façon dont il m’a