MINUSCA / Archives

La Centrafrique risque à nouveau « l’instabilité généralisée » et « l’embrasement », prévient l’ONU

Ces dernières semaines, la Centrafrique a connu une flambée de violences, en particulier à Alindao, Bangassou, Mobaye et Bria, dans l’est du pays. Les affrontements signalés dans ces localités, à l’origine de la fuite de près de 90.000 civils en 15 jours, seraient le fait d’éléments appartenant à des groupes d’autodéfense anti-balaka, désignés ainsi « parce

La reprise des violences en Centrafrique a fait fuir près de 90.000 civils en deux semaines

Le « Mapping des violations graves du droit international des droits de l’homme et du droit international, humanitaires commises sur le territoire de la RCA de janvier 2003 à décembre 2015 » [.pdf], publié cette semaine par les Nations unies, est édifiant. Depuis la chute du président Ange-Félix Patassé jusqu’à la normalisation de la vie politique rendue

Des drones tactiques du 61e Régiment d’Artillerie ont effectué leurs premières missions en Centrafrique

En septembre 2016, Jean-Yves Le Drian, qui était alors ministre de la Défense, avait annoncé que la France allait mettre des drones tactiques Sperwer [SDTI] à la disposition de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (MINUSCA) « d’ici la fin de l’année ». Finalement, ce n’est qu’en avril dernier que les drones

Centrafrique : Qui est derrière l’attaque de Bangassou?

D’après un premier bilan donné par les Nations unies le 16 mai, la flambée de violence qui a eu lieu à Bangassou, à 470 km à l’est de Bangui, près de la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC), auraient fait au moins 26 morts parmi les civils. Ces victimes ont péri quelques jours

Un convoi des Nations unies attaqué en Centrafrique

Un convoi de la Mission multidimentionnelle intégré de stabilisation des Nations unies en République centrafricaine (MINUSCA) a été attaqué, le 8 mai, entre les localités de Rafai et Bangassou, dans le sud-est de la Centrafrique. Un porte-parole de la MINUSCA, Hervé Verhoosel, a précisé que l’attaque avait visé une « force mixte de policiers et de

Les forces spéciales américaines mettent un terme à la traque de Joseph Kony en Centrafrique

En 2011, les États-Unis déployèrent des forces spéciales dans l’est de la Centrafrique pour tenter de mettre la main sur Joseph Kony, le chef de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), une organisation d’origine ougandaise classée sur la liste américaine des mouvements terroristes en 2001 et responsable, selon les Nations unies, de la mort de

Centrafrique : Des combats entre groupes armés ont fait une vingtaine de tués près d’une mine d’uranium

Les autorités centrafricaines et la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation de la Centrafrique (MINUSCA) auraient réussi à convaincre au moins 14 groupes armés actifs dans le pays de prendre part à des discussions portant sur le processus DDR (désarmement, démobilisation, réinsertion). Pour cela, elles ont pu compter sur deux médiations, chacune

Centrafrique : Nouvelle action musclée de la mission des Nations unies à Bambari

Cela fait plusieurs semaines que trois anciennes factions de l’ex-coalition rebelle de la Séléka s’affrontent, au prix de combat parfois violents, pour s’assurer du contrôle de la ville stratégique de Bangari, située au centre de la République centrafricaine. D’un côté, l’on trouve le Front populaire pour la Renaissance de la Centrafrique (FPRC), dirigé par le

La Mission de l’ONU en Centrafrique peine à contenir l’avancée de groupes armés vers Bambari

Depuis maintenant trois mois, dans la région de Bambari, des combats, parfois violents, opposent l’Unité du peuple centrafricain (UPC) du « général » Ali Darass au Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC), dirigé par le chef de guerre Noureddine Adam, ainsi qu’au Mouvement Patriotique pour la Centrafrique (MPC) d’Al Katim. Ces trois formations sont issues

Centrafrique : La Mission des Nations unies ajuste son dispositif face à la menace des groupes armés

Armée de libération du Seigneur (LRA), mouvements issus de l’ex-coalition rebelle de la Séléka, milices anti-balaka… Les groupes armés qui sévissent en Centrafrique ne manquent hélas pas. Et, depuis quelques mois, dans le nord-ouest du pays, à la frontière avec le Tchad et le Cameroun, un nouveau est apparu : le « 3R » pour « Réconciliation-Réintégration-Réparation ». Cette