Marine Nationale / Archives

Succès du lancement d’un missile stratégique M51 par le sous-marin Le Triomphant

Après une Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparation devant le porter au standard du sous-marins lanceur d’engins (SNLE) Le Terrible (IPER/Adaptation), Le Triomphant a procédé avec succès, ce 1er juillet, à 9h18, au lancement d’un missile balistique mer-sol M51 depuis la baie d’Audierne (Finistère). Le missile, qui n’avait évidemment aucune charge nucléaire, a ensuite été

L’action du porte-avions Charles de Gaulle saluée par la marine américaine

La Meritorious Unit Commendation est une distinction américaine rarement attribuée à des unités étrangères. Et elle a été remise le 23 juin au porte-avions Charles de Gaulle par le chef des opérations de l’US Navy, l’amiral John Richardson, lors d’une cérémonie organisée à Paris, en présence du capitaine de vaisseau Eric Malbrunot, le « pacha » de

DCNS se tiendra prêt pour la construction d’un nouveau porte-avions… d’ici 15 ans

À partir du début de l’année 2017, et pendant 18 mois, la Marine nationale ne pourra plus compter sur le porte-avions Charles de Gaulle, ce dernier devant subir son deuxième arrêt technique majeur (ATM2) depuis son entrée en service. D’où l’intérêt de disposer d’au moins deux navires de ce type afin d’assurer une continuité opérationnelle.

La FREMM Provence officiellement admise au service actif

Un peu plus de six mois après l’Aquitaine, la frégate multimissions (FREMM) Provence a officiellement été admise au service actif par l’amiral Bernard Rogel, le chef d’état-major de la Marine nationale (CEMM). Livrée par DCNS il y a exactement un an, la FREMM Provence a poursuivi ses essais en mer et a surtout été engagée

Le Bâtiment de transport léger « La Grandière » a quitté La Réunion pour être désarmé

Le Bâtiment de transport léger (BATRAL) « La Grandière » ne verra plus les îles Éparses… Tout comme le patrouilleur austral « Albatros », l’an passé, le navire a en effet quitté La Réunion pour rejoindre Brest, où il sera désarmé après 30 ans de service. Conçu pour le transport et les opérations amphibies et affecté aux Forces Armées

La Marine lance une procédure disciplinaire contre un ex-pacha d’une frégate, condamné en appel pour harcèlement moral

Le 15 juin 2010, le second-maître Sébastien Wancké, 32 ans, mettait fin à ses jours à bord de la frégate La Fayette, qui revenait d’une mission dans l’océan Indien. Cet officier-marinier était le maître d’hôtel du commandant du navire, qui était alors le capitaine de vaisseau Éric Delepoulle. Quelques jours avant de commettre l’irréparable, le

Pêche illégale : L’embarcation remonte-filets « La Caouanne » démontre son efficacité

Depuis la fin de l’année dernière, les Forces armées en Guyane (FAG) disposent d’une Embarcation remonte-filets (ERF), appelée « La Caouanne », afin de lutter contre la pêche illégale dans les eaux guyanaises. Comme l’orpaillage clandestin, la pêche illégale est un fléau pour la Guyane et ses pêcheurs (légaux). En 2012, le nombre de bateaux de pêche

Le patrouilleur « L’Adroit » a intégré l’opération de l’Otan en mer Égée

Son chef d’état-major, l’amiral Bernard Rogel, le dit chaque fois qu’il en a l’occasion : la marine est « en dépassement de son contrat opérationnel ». Aussi, chaque navire compte et l’on peut se demander comment il en serait allé si le patrouilleur hauturier (OPV) Adroit avait dû être rendu à son constructeur, DCNS, en 2014, conformément

La frégate de surveillance « Germinal » intercepte 700 kg de drogue

Les frégates de surveillance « Ventôse » et « Germinal » interviennent régulièrement contre les trafiquants de drogue qui sévissent dans les eaux antillaises. Mais, cette année, il aura fallu attendre la nuit du 19 au 20 avril pour assister à la première prise importante mise au crédit des Forces armées aux Antilles (FAA). En effet, cette nuit-là, suite

Chammal : Pour la première fois, un Atlantique 2 a effectué une illumination laser d’une cible

Selon l’État-major des armées (EMA), jamais l’avion de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL2) n’avait jusqu’à présent utilisé un tel procédé en opération. Ainsi, le 3 avril dernier, l’ATL2 engagé dans l’opération Chammal, a, grâce à sa caméra Wescam, effectué une illumination laser d’une cible afin de s’assurer de sa destruction par chasseur-bombardier de la coalition