Marine Nationale / Archives

Un nouveau robot pour les plongeurs-démineurs de la Marine nationale

Son chef d’état-major, l’amiral Bernard Rogel, l’avait encore récemment souligné : les opérations de déminage constituent une part importante de l’activité de la Marine nationale. Ainsi, en 2014, 2.800 engins explosifs ont été neutralisés en mer et sur le littoral par ses équipes NEDEX (Neutralisation, Enlèvement, destruction d’explosifs), soit 25% de plus par rapport à

Les Rafale du porte-avions Charles de Gaulle ont effectué leurs premières frappes en Irak (MàJ)

Deux jours à peine après avoir été engagés dans l’opération Chammal, les avions de combat du porte-avions Charles de Gaulle, lui-même intégré à la Task Force 50 de l’US Navy constituée autour de l’USS Carl Vinson, ont fait parler la poudre, ce 25 février. Ainsi, un photographe de l’AFP à bord du porte-avions français a

L’accès de la base aéronavale de Landivisiau bloqué par des tonnes de gravats

C’est une information pour le moins étonnante rapportée par les journaux bretons : l’accès de la base aéronavale (BAN) de Landivisiau a été bloqué par plusieurs tonnes de gravats, de pneus et de palettes… Le tout déposé dans la nuit du 23 au 24 février par plusieurs tracteurs, sans que personne n’ait rien remarqué… Il

Le Super Étendard, 40 ans et toujours d’attaque

Le 28 octobre 1974, le Super Étendard effectuait son premier vol avec le pilote d’essai Jacques Jesberger aux commandes. À l’époque, l’idée était de mettre au point un avion susceptible de remplacer à la fois les Étendard IV ainsi que les F-8 Crusader alors en service au sein de l’aéronautique navale. Le programme, lancé en

Le porte-avions Charles de Gaulle engagé dans les opérations en Irak

Entré dans le Golfe arabo-persique la semaine passé, le groupe aéronaval constitué autour du porte-avions Charles de Gaulle est désormais engagé dans les opérations aériennes menées au-dessus de l’Irak contre l’État islamique (EI ou Daesh). « L’intégration du Charles de Gaulle dans l’opération Chammal débute ce matin », a en effet affirmé, ce 23 février, un membre

Le porte-avions Charles de Gaulle est entré dans les eaux du golfe arabo-persique

Le groupe aéronaval constitué autour du porte-avions Charles de Gaulle (l’ensemble est aussi appelé « Task Force 473″) dans le cadre de la mission Arromanches a franchi le détroit d’Ormuz et se trouve actuellement dans les eaux du golfe arabo-persique. L’annonce a été faite ce 19 février par l’État-major des armées. Auparavant, rappelle ce dernier, le

Les frégates Montcalm et Jean de Vienne vont jouer les prolongations

Étant donné que la frégate multimissions (FREMM) Normandie prendra la direction de l’Égypte dans le cadre des contrats d’armement qui seront signés officiellement le 16 février par le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, la Marine nationale est contrainte de revoir ses plans. Ce que son

Action de l’État en mer : « On est plus dans la mise en place de rustines que dans le changement de roue », selon l’amiral Rogel

La Marine nationale consacre un quart de l’activité opérationnelle de ses moyens à la sauvegarde maritime et à l’action de l’État en mer, c’est à dire aux missions de lutte contre les trafics, de surveillance des pêches, d’assistance et de secours en mer ou encore de prévention de la pollution et de déminage. Cette action

Un seul avion radar E-2C Hawkeye de la Marine est disponible

D’habitude, le groupe aérien embarqué à bord du porte-avions Charles de Gaulle compte toujours deux avions de guet aérien E-2C Hawkeye. Sauf pour la mission Arromanches, lancée en janvier dernier. Pourtant, la Flottille 4F de la Marine nationale dispose de 3 exemplaires de cet appareil d’origine américaine. Normalement, et même si un avion de plus

Des drones ont été détectés à proximité de la base des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de l’Ile-Longue

Après les centrales nucléaires et certains sites du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), voilà maintenant que des drones ont été signalés à proximité de la base de l’Île-Longue, qui, située sur la presqu’île de Crozon (Finistère), abrite les 4 sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de la composante océanique de la dissuasion française. Ces engins n’ont