Marine Nationale / Archives

L’entretien des sous-marins nucléaires d’attaque se fera-t-il à Brest?

Actuellement, les 6 sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) sont basés à Toulon. Et cela même si, pour des questions de rationalisation des coûts, certains élus estimèrent qu’il fallait les co-localiser avec les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de l’Île-Longue, près de Brest. À cela, l’ex-ministre de la Défense, Hervé Morin, avait répondu, en 2009, que le

Le TCD Siroco pourrait aussi intéresser la marine brésilienne

Le Transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco a récemment servi à transporter le matériel nécessaire au détachement chasse (DETCHASSE) envoyé en Jordanie dans le cadre de l’opération Chammal pour mettre en oeuvre 6 Mirage 2000D (3 sont arrivés). Plus tôt, cette année, ce bâtiment a été le navire amiral de l’opération anti-piraterie Atalante, dans

Londres a demandé une assistance de l’Otan pour rechercher un sous-marin inconnu au large de l’Écosse

Il y a un peu plus de 4 ans, l’on apprenait qu’un sous-marin nucléaire lanceur d’engins de la classe Vanguard, de la Royal Navy, avait été pisté par un sous-marin nucléaire d’attaque russe de type Akula alors qu’il venait de sortir de la base navale de Faslane (Écosse). Et, à l’époque, il n’était pas question

Selon son chef d’état-major, la Marine nationale « est actuellement en dépassement de son contrat opérationnel »

Dissuasion nucléaire avec au moins un sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) en permanence en mer, ce qui suppose la mobilisation de moyens complémentaires afin d’assurer la crédibilité de cette dernière (frégates anti-sous-marines, avions de patrouille maritime, chasseurs de mines, sous-marins nucléaires d’attaque…), participation à plusieurs opérations extérieures ainsi qu’à la fonction « connaissance et anticipation) et,

L’Égypte envisage d’acquérir une frégate multimissions

« L’Égypte est désireuse de travailler avec la France et notre relation est de grande qualité », confiait, en septembre, Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, lors d’une audition à l’Assemblée nationale. Les relations entre Paris et Le Caire se portent bien, notamment depuis l’arrivée au pouvoir du maréchal Abdel Fattah al-Sissi, lequel a mis

La coopération militaire franco-marocaine se porte bien, surtout dans le domaine naval

Si les relations diplomatiques entre Paris et Rabat sont parfois tendues – et elles le sont depuis le dépôt, en France, d’une plainte pour tortures contre Abdelattif Hammouchi, le chef du contre-espionnage marocain – les militaires des deux pays entretiennent de bons rapport. Notamment dans le domaine naval. En septembre, la frégate française Aconit, a

Un Falcon 50 de la Marine nationale déployé en Pologne dans le cadre des mesures de réassurance de l’Otan

Après les Rafale et les Mirage 2000 de l’armée de l’Air, c’est au tour de la Marine nationale, et plus précisément de la flottille 24F, de fournir des moyens aux mesures de réassurance décidées par l’Otan après l’annexion de la Crimée par la Russie au profit des pays baltes et de la Pologne. En effet,

Des canons télé-opérés Narwhal pour les 3 BPC de la Marine nationale

Quand l’on entend dire, à la télévision ou à la radio, que les Bâtiments de projection et de commandement (BPC) sont des navires « lourdement » armés (certains parlent même de frégate!), l’on ne peut qu’en sourire… En réalité, les trois exemplaires qui sont en service au sein de la Marine nationale ne disposent que de 2

Finalement, la Marine nationale va garder le patrouilleur hauturier Adroit plus longtemps que prévu

À l’occasion de l’édition 2010 du salon Euronaval, une convention fut signée pour permettre à la Marine nationale de disposer, pendant 3 ans, du nouveau patrouilleur hauturier de la gamme Gowind développé par DCNS. Long de 87 mètres et disposant d’un équipage réduit (32 marins), ce patrouilleur hauturier a une autonomie de 8.000 nautiques et

Amiral Rogel : « Si nous ne prenons pas soin de notre zone économique exclusive, elle sera pillée »

La France dipose du second domaine maritime (ou zone économique exclusive, ZEE) du monde, avec 11 millions de km2 de surface. Et cela grâce à ses possessions outre-Mer. Et leurs fonds marins sont susceptibles de receler des ressources très intéressantes. Par exemple, les îles Eparses sont situées dans une zone (canal du Mozambique) qui pourrait