Marine Nationale / Archives

La Marine nationale invite les jeunes de 16 à 29 ans à faire un pas vers leur avenir

« Faites un pas vers votre avenir ». Tel est le message de la troisième campagne de recrutement de la Marine nationale, lancée ce 22 janvier, en liaison avec l’agence de publicité Havas. Même si le ministère de la Défense réduit ses effectifs (certes, maintenant moins que prévu mais 6.000 postes seront quand même supprimés cette année),

La frégate Chevalier Paul a réussi un tir « complexe » d’un missile Aster 30

Détruire un engin aérien hostile poursuivant un aéronef ami : tel est le scénario « complexe » imaginé par la Direction générale de l’armement (DGA) pour la frégate de défense aérienne « Chevalier Paul » et plus particulièrement poiur le système PAAMS (Principal Anti-Air Missile System) de cette dernière. L’objectif, explique la DGA, était de « de confirmer la capacité

Le porte-avions Charles de Gaulle sera engagé dans les opérations en Irak « si nécessaire »

Ce n’est pas parce que le porte-avions Charles de Gaulle, qui vient d’appareiller de la base navale de Toulon pour mener la mission « Arromanches » fera route vers le Moyen Orient pour ensuite rejoindre le nord de l’océan Indien  qu’il sera nécessairement engagé dans l’opération Chammal, c’est à dire le nom de la participation française à

Une frégate britannique accompagnera le porte-avions Charles de Gaulle lors de la mission « Arromanches »

Quand le président Hollande adressera ses voeux aux armées à bord du porte-avions Charles de Gaulle, ce dernier sera déjà en mer afin de réceptionner son groupe aérien embarqué, composé de 12 Rafale, de 9 Super Étendard Modernisés (SEM), d’un avion de guet aérien Hawkeye et de 4 hélicoptères. Le chef de l’État fera donc,

Thales va moderniser la conduite de tir du porte-avions Charles de Gaulle

Après avoir reçu à son bord le président Hollande pour les traditionnels voeux aux armées, le 14 janvier, le porte-avions Charles de Gaulle entamera une mission qui durera plusieurs mois, avec, à ses côté, son groupe aéronaval. Pour le moment, et si l’on en croit les confidences faites par l’entourage du ministre de la Défense,

Les deux patrouilleurs légers guyanais ont été officiellement commandés auprès du chantier naval Socarenam

Les patrouilleurs de type P400 « La Gracieuse » et « La Capricieuse », très sollicités dans leur zone de mission, c’est à dire les eaux guyanaises, devraient être remplacés à compter de 2016. En effet, la Direction générale de l’armement (DGA) a annoncé, ce 8 janvier, avoir notifié une commande portant sur deux nouveaux navires auprès du chantier

Le patrouilleur « L’Adroit » à nouveau bon pour le service

En 2010, une convention fut signée afin de permettre à la Marine nationale d’utiliser pendant 3 ans le nouveau patrouilleur hauturier de type Gowind développé sur fonds propres par DCNS. Pour le constructeur, il s’agissait alors d’obtenir un certificat « sea proven », c’est à dire un argument commercial supplémentaire pour l’exportation de ce type de navire.

L’entretien des sous-marins nucléaires d’attaque se fera-t-il à Brest?

Actuellement, les 6 sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) sont basés à Toulon. Et cela même si, pour des questions de rationalisation des coûts, certains élus estimèrent qu’il fallait les co-localiser avec les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de l’Île-Longue, près de Brest. À cela, l’ex-ministre de la Défense, Hervé Morin, avait répondu, en 2009, que le

Le TCD Siroco pourrait aussi intéresser la marine brésilienne

Le Transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco a récemment servi à transporter le matériel nécessaire au détachement chasse (DETCHASSE) envoyé en Jordanie dans le cadre de l’opération Chammal pour mettre en oeuvre 6 Mirage 2000D (3 sont arrivés). Plus tôt, cette année, ce bâtiment a été le navire amiral de l’opération anti-piraterie Atalante, dans

Londres a demandé une assistance de l’Otan pour rechercher un sous-marin inconnu au large de l’Écosse

Il y a un peu plus de 4 ans, l’on apprenait qu’un sous-marin nucléaire lanceur d’engins de la classe Vanguard, de la Royal Navy, avait été pisté par un sous-marin nucléaire d’attaque russe de type Akula alors qu’il venait de sortir de la base navale de Faslane (Écosse). Et, à l’époque, il n’était pas question