Marine Nationale / Archives

L’aviso « Commandant Birot » sauve à nouveau 297 migrants naufragés en Méditerranée

Le 2 mai, dans le cadre de l’opération Triton, menée sous l’égide de Frontex, l’agence européenne chargée de la surveillance des frontières extérieures de l’espace Schengen, l’aviso « Commandant Birot » s’était porté au secours de 217 migrants en détresse près des côtes libyennes. Plus de deux semaines plus tard, soit le 20 mai, le navire de

La frégate multimissions Aquitaine a tiré son premier missile de croisière naval

Livrée à la Marine nationale en novembre 2012 mais pas encore admise au service actif, la frégate multimissions (FREMM) Aquitaine a tiré un missile de croisière naval (MdCN ou Scalp naval) le 19 mai, sur les polygones de tir du centre DGA « Essais de missiles » au large de l’île du Levant (Var). Et comme le

Le patrouilleur « l’Adroit » a porté assistance à un boutre iranien

Le patrouilleur hauturier L’Adroit, mis à la disposition de la Marine nationale par son constructeur, DCNS, a terminé sa mission pour le compte de l’opération anti-piraterie Atalante, conduite par l’Union européenne dans le golfe d’Aden, le 28 avril dernier. L’activité des pirates somaliens étant désormais quasiment nulle (d’après les chiffres du Bureau Maritime International), le

L’aviso « Commandant Birot » a porté secours à 217 migrants naufragés en Méditerranée

Depuis cette semaine, et conformément à ce qu’avait annoncé le président Hollande lors du Conseil européen du 23 avril, l’aviso « Commandant Birot », alors engagédans une mission « SURMED-MEDCENT (surveillance Méditerranée centrale), a été mis à la disposition de l’opération Triton,  menée sous l’égide de Frontex, l’agence européenne chargée de la surveillance des frontières extérieures de

Migrants en Méditerranée : L’aviso Commandant Birot engagé dans l’opération Triton

Lors du dernier sommet des chefs d’État et de gouvernements européens des pays membres de l’Union européenne, le président Hollande a annoncé un renforcement de la participation française à l’opération Triton, menée sous l’égide de Frontex, l’agence européenne chargée de la surveillance des frontières extérieures de l’espace Schengen. Et cela, afin de répondre à la

Yémen : Le chasseur de mines tripartite « L’Aigle » déployé pour sécuriser le détroit de Bab el-Mandeb

Bien que, le 21 avril, l’Arabie Saoudite a annoncé la fin de l’opération « Tempête décisive », lancée le 25 mars au Yémen, la coalition arabe continue d’effectuer des frappes aériennes contre les positions occupées par les rebelles chiites quasiment rythme qu’avant… Aussi, les spéculations vont bon train pour expliquer les raisons pour lesquelles Riyad a fait

Antilles : La frégate Germinal améliore encore son tableau de chasse face aux narcotrafiquants

Les frégates de surveillance « Ventôse » et « Germinal » mènent la vie dure aux narcotrafiquants qui sévissent aux Antilles. Il est en effet fréquent d’apprendre qu’elles ont intercepté des quantités relativement importantes de stupéfiants dans la région. Comme encore dans la nuit du 15 au 16 avril. Cette nuit-là, un go-fast au comportement suspect a en effet

Irak : Le porte-avions Charles de Gaulle a quitté l’opération Chammal

La participation française à la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) emmenée par les États-Unis est désormais significativement amoindrie depuis le départ, le 18 avril, du groupe aéronaval (Task Force 473) constitué autour du porte-avions Charles de Gaulle. Ce dernier a engagé au-dessus de l’Irak, pendant près de deux mois, 12 Rafale, 9 Super Étendard

DCNS va assurer la maintenance des sous-marins nucléaires d’attaque jusqu’en 2020

Il aurait été surprenant que DCNS ne soit pas choisi pour assurer le Maintien en condition opérationnelle (MCO) des 6 sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) mis en oeuvre depuis Toulon par la Marine nationale. Et c’est donc sans surprise que, le 16 avril, le constructeur naval a annoncé avoir remporté un contrat de maintenance auprès du

Après 20 mois en cale sèche, « Le Triomphant » est de retour à la base de l’Île-Longue

Le sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) « Le Triomphant » vient de retrouver la base navale de l’Île-Longue qu’il avait quittée pour le bassin n°8 de celle de Brest pour y subir une Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparation (IPER/Adaptation), c’est à dire une opération de maintenance visant à le mettre au même niveau que le dernier