Marine nationale : Une frégate et un sous-marin ont effectué un tir simultané de missiles de croisière navals

Les tirs de missiles de croisière navals [MdCN] par la Marine nationale sont plutôt rares… Le dernier ayant été effectué en novembre 2020, par la frégate multimissions [FREMM] Bretagne. Un mois plus tôt, le sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] Suffren [classe Barracuda] en avait lancé un en vue de sa qualification par la Direction générale de l’armement [DGA].

À l’époque, l’amiral Pierre Vandier, alors chef d’état-major de la Marine nationale [CEMM] avait estimé que ces deux succès « soldaient les épisodes un peu plus compliqués » survenus lors d’une précédente opération. En l’occurrence, il faisait allusion à l’opération Hamilton, menée en avril 2018 contre le programme chimique syrien. Durant cette séquence, les FREMM Aquitaine et Auvergne ne furent pas en mesure de lancer leurs missiles de croisière, obligeant la Languedoc, la troisième frégate restée en réserve, à lancer les siens.

Le retour d’expérience [RETEX] de cette opération avait souligné la nécessité d’améliorer le dispositif de mise en oeuvre des MdCN, de donner la priorité au tir de munitions « complexes » lors des phases de préparation opérationnels et de mener une réflexion sur l’emploi tactique de ces dernières face aux capacités d’interdiction et de déni d’accès [A2/AD].

Quoi qu’il en soit, ce 18 avril, la Marine nationale a procédé, pour la première fois, à un double tir simultané de MdCN, l’un par la FREMM Aquitaine, l’autre par un SNA de type Barracuda [probablement le Duguay-Trouin, qui vient d’être admis au service actif]. La frégate croisait au large de Quimper tandis que le sous-marin patrouillait à la hauteur de Biscarrosse.

« Ce tir a permis de traiter avec succès une cible terrestre, située sur le site des Landes de DGA Essais de missiles. Les deux missiles ont atteint leur cible en parfaite synchronisation », a indiqué le ministère des Armées, via un communiqué.

Et de préciser que ce « tir ambitieux » s’est déroulé dans des « dispositions matérielles et humaines identiques à celles prévalant en opération » et qu’il a « permis de renforcer le savoir-faire opérationnel des équipages de la Marine nationale, en mettant en œuvre une séquence particulièrement complexe ».

Cet entraînement, dont les « enseignements tactiques et techniques de ce tir sont multiples », a pu être effectué grâce au concours de la DGA Essais de missiles, qui a « assuré la conduite d’ensemble de l’opération, la mise en œuvre de la cible ainsi que la sécurité des biens et des personnes sur la zone d’exercice », souligne le communiqué.

Pour rappel, d’une masse au lancement de 2 tonnes pour une longueur de 7 mètres, le MdCN est propulsé par un moteur Microturbo TR 50, lui permettant de voler à une vitesse d’environ 1000 km/h. D’une portée de 1000 km, son guidage terminal se fait par reconnaissance infrarouge de forme ou sur coordonnées. Permettant de frapper l’adversaire dans la profondeur, il a été conçu pour se diriger de manière autonome jusqu’à sa cible.

« Arme d’emploi de niveau stratégique, la décision d’utiliser le missile de croisière naval est prise au niveau politique, sur proposition du chef d’état-major des armées [CEMA] », explique la Marine nationale.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

46 contributions

  1. LEONARD dit :

    En fait, c’est un peu un tir de précision simultané du GIGN, mais à 400 km de distance:
    https://twitter.com/DGA/status/1780995630829109412

  2. Rakam dit :

    Félicitations à la Marine… et que les pisse-froid ce lamente…

    • Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? dit :

       
      Et que les pisse-froid Se lamentent…

      https://jeretiens.net/ca-ou-sa-ce-ou-se-ces-ou-ses-cest-ou-ses/

    • Herbert dit :

      On se lamente plutôt sur le niveau d’orthographe.

      • Rakam dit :

        Oui comme moi, vous constatez que ledits pisse-froid sont de sortie…arrêtez de me casser les b…. avec mon orthographe, quand d’aucuns faisaient des études, moi je servai et finalement je me satisfait de mon niveau et si vous focalisez dessus, vous devez vous ennuyer « euphémisme  » sacrément..

        • PQSCSQSSVT dit :

          Merci d’avoir servi.
          Cependant vos lacunes en orthographe datent d’une période de votre vie antérieure à celle de votre engagement.
          Toutefois, elles ne vous empêchent pas d’avoir des choses à dire et de les exprimer. C’est là l’essentiel.

        • Albatros dit :

          on peut faire les deux cher monsieur…des études et ensuite ou en même temps servir…
          et on a besoin d intellos ET de manuels en France mais surtout beaucoup plus de jeunes

  3. Aymard de Ledonner dit :

    On notera le passage « mener une réflexion sur l’emploi tactique de ces dernières face aux capacités d’interdiction et de déni d’accès [A2/AD] », reconnaissance implicite que les russes étaient impliqués dans les déboires rencontrés lors de l’opération Hamilton.
    Les capacités [A2/AD] des houtis n’étant pas les mêmes que celles des russes, si nos trolls habituels pouvaient éviter de nous aboyer Hamilton, Hamilton à chaque difficulté d’un navire étranger dans le lancement de ses missiles, la qualité des débats sur ce blog en serait grandement augmentée….
    Enfin vivre sans espoir, c’est cesser de vivre….et c’est DostoIesvski qui l’a dit.

    • Roland Desparte dit :

      “La politique de l’autruche est respectable : tout dépend de ce qu’il y a dans le sable.”

    • rainbowknight dit :

      Vous sous entendez que les russes étaient présents dans nos rangs et ont agi pour entraver le bon fonctionnement du lancement des MdCN ? Ou peut être ont ils mis en oeuvre des « brouillages » qui ont suffi à gêner le tir ?
      Quant aux capacités A2/AD, les ukrainiens nous prouvent que celles-ci ont été surestimées par bien des analystes…. pourtant ils sont au contact direct des systèmes russes.
      Faut il en conclure que nos alliés ont raison de ne pas faire confiance à la BITD française ou peut être est ce notre ROEM qui est défaillant ?

      • Aymard de Ledonner dit :

        Vous me fatiguez….
        Je répondrais simplement que nos alliés ont eu récemment tout loisir d’apprécier les capacités françaises.

        • rainbowknight dit :

          Réponse simpliste qui élude le pourquoi du désappointement de nos marins…
          Avec pareils arguments les observateurs étrangers se satisferont pleinement pour dénigrer la fiabilité de nos « produits ». Rassurez vous eux aussi ont eu des déboires dont on a pu se gausser.
          L’important repose sur l’identification du problème et sa résolution… quelqu’en soit la cause.
          Reposez vous et prenez soin de vous.

    • Cati Lux Fero dit :

      Hamilton :
      Cet épisode glorieux lors duquel l’inculte arrogant qui sert de PR a simplement violé à sec le Droit International en bombardant de manière absolument illégale et sur la base de grossiers mensonges fabriqués le territoire de la Syrie.
      Mais c’est vrai que chez les ardents défenseurs de l' »Ordre fondé sur des Règles » gavés aux psy-ops de l’OTAN, le respect de la Charte de l’ONU est devenu une fantaisie caduque depuis au moins 1999.
      Quant à leur bêtise insondable et conformiste, elle est antérieure et irrémédiable.
      Au moins il leur reste le nombre pour se sentir forts : C’est après tout le lot des proies fragiles de se former en bancs ou en troupeaux.

      • Delirant Isti Romani dit :

        Vous avez une étrange vision du monde, mais au moins vous avez du vocabulaire.

  4. P.Rost@ dit :

    On a une Marine Nationale qui tiens la route (excusez, je veux dire la mer) et ces genres d’exercices entretiennent sa crédibilité, c’est à la foi u des entraînements nécessaires et de la communication..

    • Comptine dit :

      Vous pourriez prendre ce u qui traîne, le tordre pour en faire un s, puis le greffer à cette foi qui n’est pas la bonne pour en faire la fois qui correspond à ce que vous vouliez écrire.
       
      Il était une fois,
      Dans la ville de Foix,
      Une marchande de foie
      Qui vendait du foie.
      Elle se dit : Ma foi,
      C’est la dernière fois
      Que je vends du foie
      Dans la ville de Foix.

      • gotoraptor dit :

        Insupportable, allez faire une formation de prof et lâchez nous la grappe.

      • Alb atroce dit :

        issi sursse blogueu vou navé pafinit deu caurijé lé fôts un ?
        bon courage !

    • Jazor dit :

      Tout à fait en accord avec vous. Notre MN est excellente. Elle est opérationnelle et ses marins sont vraiment techniquement excellents. Le seule problème de la MN est qu’elle est trop petite, sous-dimensionnée par rapport à notre zone de défense et au besoin stratégique réel. Je ne comprends pas que l’on ne soit pas équipé avec une MN beaucoup plus puissante et pourtant c’est un terrien qui parle.

    • rainbowknight dit :

      L’occasion de passer un message aux « méchants »…..

  5. Anatoly Kravtsov dit :

    A cette occasion on peut signaler qu’une FREMM, l’  » Auvergne » a entrepris une période de gros entretien, quasiment au centre de la Ville de Brest dans la Base Navale, et on peut observer tous les travaux de très près , d’un côté comme de l’autre de la rivière Penfeld où la frégate se trouve arrimée, à côté des ateliers de réparation

    https://www.meretmarine.com/fr/defense/brest-premier-arret-technique-d-une-fremm-dans-un-bassin-de-la-penfeld

    .. On dit déjà qu’un public averti se presse , caméra en main, pour observer tout cela en contrebas des ramparts, une des promenades touristiques favorites.
    Des charters de Chinois, de Russes ou d’autres nationalités, sont-ils prévus ? ce n’est pas impossible, car les touristes seront par milliers à Brest pour le passage de la flamme olympique, puis les grandes fêtes Navales de l »été. A vos téléobjectifs !

    • Mic dit :

      Beaucoup de chose ne se voit pas, cela se passe à l’intérieur du bâtiment….
      la FREMM n’est pas en maintenance de mi vie….
      S’il y avait de la grosse maintenance sur la partie visible de la Fregate il ne l’aurait pas « mise » la !
      Vous prenez vraiment l »amiral et ses adjoints qui commande la base de Brest pour des idiots irresponsables,
      Pour pleurnicher comme cela !

      • Anatoly Kravtsov dit :

        Mic : qui a dit qu’elle est en maintenance de mi-vie ? personne ! . Moi, je dis  » gros entretien » ! vous savez ce que ça veut dire ?
        Que de cas à signaler, de gens qui ne comprennent pas ce qu’ils lisent !! c’est effrayant ! savoir lire, c’est aussi être capable de comprendre ce que nos yeux déchiffrent, nom d’un chien !
        je ne pleurniche que contre les gens incapables de comprendre des paroles simples, mais je ne suis pas surpris dans votre cas, avec deux énormes erreurs de grammaire dans les 6 premiers mots de votre  » commentaire » ! pitié !

        • Miroir dit :

          Vous le premier, apprenez à comprendre ce qu’on vous écrit.
          Mic ne dit pas que vous avez affirmé que la frégate était en maintenance à mi-vie, il dit que cette période d’entretien, n’étant pas une maintenance à mi-vie, elle peut être effectuée à la vue de tous.
          Descendez de vos grands chevaux er arrêtez de vous prendre constamment pour une victime incomprise.

          • Anatoly Kravstov dit :

            miroir : dodo basait et développait tout son propos à partir d’ une mauvaise lecture et donc d’une mauvaise interprétation du mien. Normal que je remette les pendules à l’heure.

    • rainbowknight dit :

      Ceci explique cela, voilà donc pourquoi on observe une raréfaction de la faune locale….
      Pourtant une bonne galette et un bol de chouchen suffiraient à satisfaire les appétits curieux des visiteurs..
      Que ne faut il faire pour rester la destination touristique préférée de nos « amis » étrangers…
      Nom de code : canard laqué et pas connard laquais pour le copain qui va traduire en mandarin….
      Ne pas douter que le site de notre hôte est particulièrement suivi par des regards inquisitifs et bienveillants. Un institut de sondage….

    • Bench dit :

      @machin : « A vos téléobjectifs ! » Ben voyons, ça fait des siècles que les bateaux gris sont entretenus au vu de tous dans la Penfeld. Des photos de bateaux gris en cale de radoub, à quai, en mer, dans les sites spécialisés, les revues et magazines il en existe des centaines. Toutes aisément consultables parce que publiées. Comme celle de l’article de Mer et marine que vous citez.
      Venir prétendre ici que le présence de cette Fremm en bassin inviterait à l’espionnage facile depuis le plateau des Capucins est monumentale ânerie.
      Ce que l’on n’a pas à voir, ni à connaitre en matière de secret , n’est pas exposé à l’air libre. A Brest comme ailleurs.

      • Bogdan Cupru dit :

        bench : alors là, vous m’apprenez un scoop ! « Ce que l’on n’a pas à voir, ni à connaitre en matière de secret , n’est pas exposé à l’air libre. » une citation qui restera dans les anales, c’est certain !
        Vous avez également un problème avec le second degré ou l’ironie . Là aussi hélas, personne ne peut plus rien pour vous

        • Bench dit :

          @multipseudolerigolo, ben voyons, continuez à nous faire marrer avec vos inepties et votre prétendu second degré qui n’en est pas du tout.
          Vous adorez vous ridiculiser, grand bien vous fasse. Et comme vous semblez avoir du mal avec la langue française, un scoop se lance ou s’annonce mais ne s’apprend pas !

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @Anatoly Vous devriez vous mettre en rapoort avec un « célèbre » intervenant qui n’arrêtait pas de chouiner parce que la M.N. communiquait à minima!

    • Trekool44 dit :

      Voilà une sélection d’articles qui faisaient la une en 2019. « Des militaires et des ingénieurs courtisés par des étudiantes chinoises, de l’espionnage au sein d’entreprises innovantes, ou encore une très forte présence d’étudiants chinois dans des universités et écoles d’ingénieurs bretonnes… Manifestement, la Chine s’intéresse beaucoup à notre région ». « Le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) s’inquiète du nombre accru de mariages entre des étudiantes chinoises et des militaires installés en Bretagne ». Si c’est toujours d’actualité et que rien n’a été fait depuis pour juguler cet entrisme , pas besoin de faire venir des charters de chinois, le ver est déjà dans le fruit pourri …

  6. Bench dit :

    On peut aussi signaler aux rigolos multi pseudos que ça fait des décennies que les bateaux gris sont entretenus au vu et au su de tout le monde dans les cales de radoub de la Penfeld.
    Et que si ils ont visibles depuis bon nombre d’endroits, ce ne sont pas quelques photos d’extérieur, photos par ailleurs en accès libre dans la presse spécialisée et sur le net, qui dévoileront les secrets du central opérationnel. Votre public averti peut aller se rhabiller. Votre commentaire censé mettre en garde contre on ne sait pas trop quoi ne rime à rien. Comme d’hab en fait !

    • Anatoly Kravtsov dit :

      Bench : où avez-vous lu que je mettais qui que ce soit « en garde ? » vous savez ce que ça veut dire , au moins, « mettre en garde » ? toujours vos incapacités à comprendre un texte écrit simple !
      Bien au contraire d’une mise en garde , ma phrase finale était une incitation à aller faire des photos de ce navire ! vous savez ce que veut dire  » incitation » au moins ? et  » navire » ?
      Donnez votre adresse : je vous ferai livrer un Larousse de base ! rassurez-vous : il sera illustré.

      • Bench dit :

        @A K aka Guitou, vous êtes d’un pénible avec vos explications de texte qui ne satisfont que vous. Vous adorez manier le sous entendu et quand on vous le reproche vous jouez les naïfs. Arrêtez de nous prendre pour des imbéciles.
        Quant à votre incitation à prendre des photos de la base navale, vous qui êtes si à cheval sur les règles vous devriez savoir que c’est strictement interdit , et que vous enfreignez la loi.

  7. Vins dit :

    Dommage de ne pas avoir effectué ce test au Yémen, sur un dépôt par exemple.
    Mais beau test. Le tir du sous marin a du être impressionnant.

  8. Bob dit :

    Des missiles mer-sol contre les houthis seraient le bienvenu bien que très chers après avoir voulu détruire des FREMM et engager un blocus naval dans le détroit de Djibouti mais la question combien de MDCN? Quelle production à long terme? Quel stock? Et là…je doute de la pertinence de ce missiles sans parler de la doctrine avec le contre exemple houthi.

  9. Romain dit :

    Vous tirez des conclusions à partir d’une absence de faits établis. Rien ne dit que les russes aient etes à l’origine des déboires rencontrés par Hamilton.

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      Beaucoup de gens parlent des déboires d’Hamilton sans vraiment savoir ce qu’il s’est réellement passé sur les bateaux et dans les airs.
      Les on-dit, les rumeurs, les spéculations vont bon train
      Mais comme d’habitude, les gens qui ne savent pas parlent tandis que ceux qui savent se taisent

      • Vins dit :

        Votre remarque est pertinente. Mais dans la mesure où l’incident a fuité, une réponse officielle aurait été bienvenu.
        C’est la différence entre une démocratie et une république bananière.
        Sans compter que nos adversaires ont sûrement eu la réponse depuis longtemps.
        La transparence est gage de confiance, jamais l’inverse.

  10. Giraffe dit :

    Des sachants sauraient-ils nous dire si les MdCN employés lors de ce test, ou des autres, avaient une charge militaire réduite ? C’est probablement un effet d’optique couplé à des images bien choisies par la DGA mais je n’ai pas l’impression que l’impact fait beaucoup de dégât.

    • Mic dit :

      Au lieu de chercher, allez voir ce qui reste de l’usine en Irak ou Syrie qui a été touchée par les Scalp et MdCN lors de l’opération Hamilton.
      A priori tout à cramé « nettoyage du sol mais pas des murs et plafonds » car il ne reste rien….

  11. JILI dit :

    Ces tirs sont une réussite et le Mdcn est un bon missile, tout comme il est certain qu’il sera amélioré, et qu’après des missiles plus élaborés seront réalisés . Pour ce qui est de la sécurité et de l’espionnage, la quasi totalité des travaux d’amélioration sont exécutés
    à l’intérieur Pour la venue des gens, il faut savoir que beaucoup adore la mer, la Marine, tout comme Saint Brieuc est une fort belle ville, et que dans ses alentours, il y a des endroits superbe, sauvage, avec de la forêt et des petites plages sauvages où il fait bon d’aller flâner, faire de longues promenades sans avoir à subir la mentalité citadine. De plus et c’est dramatique, j’y connais plusieurs restaurants de poissons, dont un qui sert du homard bleu de Bretagne finement préparé et cela après de divins coquillages. Bref, je reconnais qu’on y vit une souffrance absolue, et ce qui est grave malgré la bonne quantité fournie, est que je n’ai jamais encore vu quelqu’un ne pas finir son assiette!