innovation / Archives

L’US Air Force songe à utiliser de la soie artificielle d’araignée pour fabriquer des parachutes et des gilets pare-balles

En 2016, l’unité de recherche de l’US Army a confié un contrat – confirmée l’année suivante – à la société Kraig Biocraft Laboratories, afin de mener des recherches sur la soie d’araignée, un matériau aux propriétés étonnantes. En effet, trois fois plus résistantes que le Kevlar, utilisé pour confectionner les gilets pare-balles, la soie d’araignée

Capteurs intelligents et impression 3D devraient améliorer la disponibilité des blindés de l’armée de Terre

Lors d’une audition devant la commission de la Défense, à l’Assemblée nationale, Mme l’ingénieur général hors classe de l’armement [IGHCA] Monique Legrand-Larroche, récemment nommée à la tête de la Direction de la maintenance aéronautique [DMAé], avait estimé que l’intérêt de l’impression 3D était « limité » en matière de maintien en condition opérationnelle [MCO] des aéronefs. Et

Le fonds géré par le ministère des Armées et Bpifrance entre au capital de Fichou, spécialiste de l’optique de très haute précision

Le Fonds d’investissement Definvest, géré par la Direction générale de l’armement [DGA] et Bpifrance, vient de signer sa deuxième opération en entrant au capital de la PME Fichou, le « leader » français des composants optiques de très haute précision. L’origine de cette entreprise remonte à 1946, quand Jean Fichou ouvrit un simple atelier à Fresnes. L’activité

L’US Army va créer un « commandement du futur »

Quand on parle de nouvelles technologies aux États-Unis, la Silicon Valley, en Californie, vient immédiatement à l’esprit. Pourtant, d’autres régions américaines ont quelques arguments à faire valoir dans les domaines de l’électronique, de l’information, de la robotique ou encore des biotechnologies. Ainsi, la ville de Raleigh, par exemple, fait partie du « Research Triangle Park » qui

Blindés : Roues ou chenilles? Une innovation américaine pourrait trancher le débat

Si l’on considère la tendance de ces dernières années, les blindés à roues ont supplanté les engins chenillés. Et pour cause : ce choix répond à la nécessité de disposer de véhicules projetables, à la fois plus mobiles et plus légers, ce qui donne de la marge pour renforcer leur protection face une menace balistique

Naval Group veut fabriquer les hélices de ses navires militaires grâce à l’impression 3D

L’impression 3D est une technologie qui offre de nouvelles perspectives aux militaires et aux industriels. Pour les premiers, elle permet, entre autres, de disposer de pièces de rechange plus rapidement sans pour autant à gérer de stocks. Quant aux seconds, étant donné que ce procédé permet de fabriquer un objet par la juxtaposition de couches

Mme Parly : « Chaque manquement » à la Loi de programmation militaire serait une « trahison »

Le 28 juin, le Parlement a définitivement adopté la Loi de programmation militaire 2019-25 qui, pour la première fois depuis fort longtemps, prévoit d’augmenter significativement le budget des armées, avec un effort de 198 milliards d’euros sur la période 2019-2023 [et de 295 milliards sur s’ensemble de la période 2019-25, ndlr]. Sur les cinq prochaines

Une feuille de route pour garantir la réactivité technologique du programme SCORPION a été validée

Lors d’une audition à l’Assemblée nationale, le général Charles Beaudouin, chargé ds plans et des programmes au sein de l’état-major de l’armée de Terre [EMAT] avait évoqué l’élaboration du « feuille de route très novatrice » entre ses services et la Direction générale de l’armement [DGA] afin de mettre en place un processus nouveau visant à garantir

La Direction du renseignement militaire a signé une convention de partenariat avec le CNRS

Pour développer les capacités technologiques (intelligence artificielle, big data, etc) et acquérir l’expertise dans des domaines particuliers dont elle a besoin, la Direction du renseignement militaire (DRM) s’ouvre au monde académique ainsi qu’à ceux de la recherche et de l’industrie. D’où la raison d’être de son projet « Intelligence Campus », qui implanté sur la base aérienne

Pour développer ses futurs équipements, l’armée de Terre veut une politique de « démonstrateurs »

En janvier, prenant sa casquette de président du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales [GIFAS] Éric Trappier, le Pdg de Dassault Aviation, avait plaidé en faveur d’une politique de « démonstrateurs » pour les futurs systèmes de combat [aérien] des forces françaises. « On appelle tous à ce que la Défense lance des démonstrateurs. Le démonstrateur doit