coalition / Archives

Mme Goulard admet la présence de forces spéciales françaises en Syrie

« Il y a des vidéos qui circulent sur plein de sujets… », avait répondu Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, à une question posée sur des images suggérant la présence de forces spéciales françaises en Syrie, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, en novembre 2016. La vidéo en question montrait la destruction d’un VBIED

L’Otan va devenir un membre à part entière de la coalition anti-EI mais sans participer aux combats

Pour sa première participation à un sommet de l’Otan, le 25 mai à Bruxelles, le président américain, Donald Trump, était particulièrement attendu après les propos ambigus au sujet de l’Alliance atlantique lors de la course à la Maison Blanche. Alors que, par exemple, il avait semblé remettre en cause le principe de défense collective, défini

Les contacts entre les forces russes et américaines s’intensifient en Syrie

Peu après le bombardement de la base d’al-Shayrat, en réponse de l’attaque chimique menée à Khan Cheikhoune et attribuée au régime de Bachar el-Assad, Moscou avait annoncé la fermeture du canal de communications utilisé par les forces russes et la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, au titre des mesures dites de « déconfliction », c’est à

La France serait réservée sur un rôle accru de l’Otan au sein de la coalition anti-jihadiste

La semaine passée, lors d’une réunion du comité militaire de l’Alliance atlantique, présidé par le général tchèque Petr Pavel, les chefs d’état-major des pays membres ont recommandé que l’Otan devienne un membre à part entière de la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) dirigée par les États-Unis. « La discussion en ce moment, c’est : ‘l’Otan

Les États-Unis mènent une campagne d’anéantissement des jihadistes étrangers en Irak et en Syrie

Le directeur du Comité contre le terrorisme des Nations unies, Jean-Paul Laborde, a fait part de ses craintes – partagées par de nombres pays – au sujet du retour en Europe des jihadistes partis rejoindre l’État islamique (EI ou Daesh) en Irak et en Syrie. « Dans l’ensemble, ces gens sont plus déterminés, plus expérimentés et

Coalition anti-EI : La Belgique va envoyer des conseillers militaires supplémentaires en Irak

Malgré les coupes budgétaires, la baisse de leurs effectifs et leur engagement sur leur territoire national au titre de la lutte contre le terrorisme, les militaires belges répondent toujours présents quand on a besoin d’eux. Cela été le cas pour l’opération Serval, en janvier 2013, avec notamment la mise à la disposition des forces françaises

La coalition anti-jihadiste a frappé un convoi du régime syrien près de la frontière jordanienne

Le 9 mai dernier, l’aviation syrienne a bombardé des positions de tenues par les rebelles du Front du Sud, une faction de l’Armée syrienne libre (ASL) près de la frontière syro-jordanienne. Ces derniers, soutenus par les États-Unis et la Jordanie, venaient alors de lancer une offensive contre l’État islamique (EI ou Daesh) à Bir Qassab.

L’Otan pourrait jouer un rôle plus important au sein de la coalition anti-jihadiste

Pour le moment, et même si plusieurs de ses membres en font partie, l’Otan, en tant qu’organisation, n’est pas engagée dans la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) dirigée par les États-Unis en Irak et en Syrie. Toutefois, l’Alliance atlantique n’est pas totalement absente de ce théâtre des opérations étant donné que, en octobre dernier,

L’Allemagne envisage de redéployer ses 6 avions de reconnaissance Tornado ECR en Jordanie

Les relations entre l’Allemagne et la Turquie ne vont pas en s’arrangeant. Comme en 2016, Ankara a décidé d’interdire la visite de députés du Bundestag au détachement allemand affecté à la base turque d’Incirlik, dans le cadre de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis. Pour rappel, fin 2015, Berlin avait envoyé en Turquie 6

La coalition anti-EI justifie ses frappes aériennes contre les jihadistes ayant fui Tabqa

Cette semaine, les Forces démocratiques syriennes (FDS), avec le soutien de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, ont réussi à faire sauter un verrou stratégique sur la route menant à Raqqa, l’un des fiefs de l’État islamique (EI ou Daesh) en Syrie, en s’emparant de la ville et du barrage de Tabqa. D’après un