Sahel : Le numéro deux d’un important groupe jihadiste tué lors d’une opération de la force française Barkhane

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

37 contributions

  1. nimrodwing dit :

    Une deuxième bonne nouvelle après celui de fabien Clain en somme ! Même si les nuisibles sont encore en ordre de marche, il faut redoubler d’effort.
    Chapeau bas a nos gars pour leurs maîtrise !

  2. Robert dit :

    Concernant la mort de Fabien Clain, je n’ai entendu aucun média lui donner son nouveau nom de converti, comme pour son frère. Or, depuis sa conversion et plus encore avec son engagement avec Daech, il a changé de prénom et de nom pour devenir Omar ou Abu Adam Al-Faransi et son frère Jean Michel Clain est devenu Abdulwahid.
    On pourrait de la part de ces deux islamistes y voir une ruse pour passer incognito dans une société de « kouffars » mais tout leur étalage de voile islamique et de prosélytisme dans leur cheminement contredit cette dissimulation.
    Alors, pourquoi ne pas nommer deux islamistes comme ils se nommaient eux-mêmes, avec des noms arabes et musulmans ?

    • Czar dit :

      peut-être parce qu’on se torche le f**n, avec délices et application, de leurs « revendications » ?

    • Fred dit :

      @ Robert
      Pourquoi rentrer dans leur jeu ? Je ne vois pas l’intérêt, bien au contraire. Argumente.

    • dolgan dit :

      Et vous voulez qu’on leur organise des funérailles nationnales et qu’on les mette au Panthéon tant que vous y êtes?
      .
      Les médias ne leur ont pas accordé l’honneur de les nommer par leur faux nom et ils ont eu raison.

      • Robert dit :

        Dolgan ,
        Ce n’est pas un « faux nom » qu’ils portaient mais un nom musulman qu’ils avaient choisi en se convertissant et renonçant ainsi à leur prénom chrétien. Ce n’est pas un pseudonyme, mais leur vrai nom de musulman.
        Sinon, leur conversion radicale qui les aura menés à cette dérive n’a plus de sens, un chrétien ne tue ni ne pose de bombes, et ils ont avant tout choisi de rejeter tout ce qui appartient à notre civilisation.
        A mon avis, c’est volontaire. C’est l’islam qui produit ce genre de dérives et de monstres en s’appuyant sur les propos et actes d’un chef de secte et de guerre dont ils idéalisent les faits et gestes, nous ne le préciserons jamais assez.
        Si nous commençons par couper en tranches ou éluder certains aspects d’une réalité, nous faisons des concessions au mensonge qui veut épargner la communauté musulmane, tout en faisant des concessions continuelles à l’islam politique des frères musulmans, en plus en gardant à ces assassins un prénom chrétien qu’ils ont totalement reniés pour suivre leur voie meurtrière.
        Cela vous gêne, Dolgan ?

        • dolgan dit :

          C’est le nom de leur état civil? Si c’est non, c’est un pseudo.
          .
          On a jamais vu un chrétien tuer autrui ou poser une bombe? Et encore moins un chrétien radicalisé dans une secte? Faut arrêter de dire des conneries.
          .
          L’islam, si on se renseigne deux minutes , ça ressemble pas mal à la Chrétientée: les textes sont en grande partie les mêmes. Je n’ai rien lu dans le Coran qui soit très différent de ce que j’ai appris au catéchisme . Et historiquement (et actuellement aussi), ça a produit des interprétations et des manières de vivre très différentes au fil des siècles. Comme dans la Chrétienté (on en a brulé des guérisseuses ou des scientifiques au nom de dieu. ou massacré au couteau des protestant, …).
          .
          Ce qui me gène, c’est que VOUS vous les souteniez et dénonciez le fait qu’on ne se soumette pas leur croyance fanatique. Que ce soit par racisme aveugle n’y change rien.

  3. Starbuck dit :

    Deux pourriture de moins. Et ag ghaly on le bute quand celui là ?

    • Carin dit :

      À @starbuck
      On n’est pas prêt de buter ce fils de p..e, il se trouve en Algérie qui est un pays souverain et qui sans vraiment le protéger lui offre une certaine latitude pour ne pas se retrouver avec une autre révolution dirigée par ces nuisibles sur les bras ( accords de la concorde). Nous lui feront la peau que si une patrouille française tombe dans une embuscade de ses troupes et que nos gars y trouvent la mort… et encore si l’affaire sort sur nos écrans… sinon, nos politiques préfèreront garder de bonnes relations avec l’Algerie.

    • Contractor dit :

      Pourquoi faire ? Il collabore.

  4. Polymères dit :

    Tout est plus ou moins liés, les efforts d’observations (drones et autres) ne tombent pas vraiment par hasard dessus, il y a de multiples renseignements qui sont pris.
    J’ai justement l’impression que nous avons un certain filon qu’on démêle depuis quelques temps et qui pousse ceux d’en face à bouger, à agir pour s’imposer localement (faire peur aux populations), ce qui amène du renseignement et permet de débusquer ces petits groupes.

    Un chef de plus en moins, c’est une belle réussite, nul ne peut nier le rôle important qu’ils occupent (non ce ne sont pas de petits caporaux qu’on remplace facilement), ils sont des icônes qui rassemblent, qui influencent et viendra je pense prochainement, la tête du serpent de ce GNIM.

    La publication de cette photo symbolique des chefs, « unis » autour d’un même combat est une excellente référence pour cet article. Elle montre bien comment un à un l’entourage du chef disparait, ou ose imaginer que malgré tout ce qu’il peut dire, la peur d’y passer du jour au lendemain l’obsède d’une certaine façon et amène du doute aux « fidèles ». Ce n’est pas rien comme aspect, la guerre psychologique elle est dans nos mains et les terroristes peuvent se tracasser à faire des actions plus ou moins spectaculaires, la peur, le doute sur l’avenir, il est chez eux.

    • Fralipolipi dit :

      Moi j’aime bien la dame avec sa tenue très déshabillée dans le bandeau pub juste à côté de la photo de ce groupe de sombres islamistes des ténèbres … 🙂
      Joli pied de nez à ces toqués du turban intégral !
      .
      Plus sérieusement, bravo à nos soldats !
      .
      Le combo Predator+Mirage+Tigre+hélico de transport de troupes – en marge d’un renseignement abouti – semble être de plus en plus efficace.

      • Lechavenois dit :

        à Fralipolipi :
        .
        « … j’aime bien la dame avec sa tenue très déshabillée dans le bandeau pub juste… »
        .
        Assurément, Fralipolipi, vous avez plus de chance que moi ; en effet je n’ai droit qu’à une pauvre pub SOFINCO !….
        .
        Quoi qu’il en soit, pour le barbu, c’est  » un de plus en moins  » ! Et ça , c’est très bien !!!
        .
        Messieurs en OPEX, faites vous plaisir ! Des strike comme ça, on en veut tous les jours !!!!

  5. Ah Ca ! dit :

    Al Hamdoulillah….

  6. EricRome dit :

    Il est important de médiatiser ces résultats, de Clain à Abou Amman, la France agit et démontre sa capacité militaire et sa détermination politique. dommage que nous sommes seuls en Europe !

    • jyb dit :

      @eric rome
      Non, dommage que les media ne rapportent pas la traque et les succès au niveau européen. c’est très différent…
      Allemagne, Espagne, Belgique, Norvège et même Bulgarie.

      • Carin dit :

        À @jyb
        On n’a jamais vu les avions ou les gars des pays que vous nommez aller au contact des nuisibles….
        maintenant si vous parlez des renseignements que ces nations récoltent sur les secteurs qu’elles sont chargés de surveiller, qu’elles transmettent au CENTCOM du coin, qui les répercute sur barkhane, qui les exploite.. ou pas, c’est tout à fait autre chose que ce dont parlait @eric Rome..

      • EricRome dit :

        ok mon commentaire peut etre un peu chauvin et éxagéré mais il faut bien reconnaitre que nous sommes seuls à avoir la volonté politique d’engager avec efficacité des moyens militaires cohérents. c’est une chose faire de la traque sur internet, c’est une autre d’engager de façon autonome (clairement sans les Etats-Unis) des forces spéciales ou des unités entières en combat et ce dans toutes les dimensions ! probablement d’autres nations en seraient capables d’y participer mais pas d’action commune affichée.

    • Fred dit :

      @ EricRome
      Seuls, c’est un peu excessif. Des pays européens nous aident un peu dans Barkhane (logistique surtout), ou plus nombreux dans les forces de l’ONU.

  7. Costkiller dit :

    Petite question naïve: lorsqu’on envoie une patrouille de chasseurs, dont chaque heure de vol coûte un demi-bras (non pas que je remette en cause la pertinence de le faire, attention!), faire un show of force en passant en rase-mottes réacteurs hurlant pour impressionner des GAT, pourquoi dans les cas où l’affiliation est certaine et le risque de dommages civils nuls ne pas en profiter pour faire une passe canon et leur balancer quelques obus « histoire de »?
    Sans forcément chercher à cibler de la HTV à la GBU, si ça peut mettre quelques Toyota en pièces détachés (et les passagers avec) on est sur du win-win niveau rentabilité de la sortie non?

    • Polymères dit :

      Par ce que justement on ne sait pas vraiment ce que c’est, arrêtons de croire que depuis le ciel chaque pick-up est un ennemi, que chaque pick-up avec des types en armes sont des terroristes. Il y a les maliens, des groupes touaregs associés aux accords de paix, des groupes d’auto-défense locaux allié à Bamako et autres qui opèrent aussi en pick-up.
      Pour savoir il faut justement intervenir, soit pour confirmer qu’il n’y a rien de spécial, soit pour confirmer un élément hostile et comme dans le cas présent, l’ennemi tire sur nos forces même si à la base de notre côté, on ne sait pas vraiment ce qu’il en est.

      C’est pour cela qu’il y a des limites au renseignement aérien et qu’il est nécessaire d’avoir des groupes d’interceptions/interventions au sol. Chaque pick-up qu’on voit n’est pas une cible pour une frappe d’opportunité, l’ennemi s’il laisse ses armes en cabine, sous une bâche, qu’il est en tenue civil sans signes distinctifs, ben qu’on dispose de missiles sur nos drones ou non, ben on ne va pas tirer pour voir après coup ce qu’il en était.
      C’est pour cela que le travail de renseignement, doit être parfaitement coordonné avec un bon réseau de communications pour faire un tri par rapport à une cible suspecte. Et même si un camp est détecté, faut pas croire que dans la minute on ordonne une frappe, la surveillance dure longtemps, on regroupe les infos, on confirme tout et après on agit.
      Pour éviter les erreurs, pour éviter aussi parfois d’aggraver une situation sécuritaire, on préfère prévenir que guérir, la paix n’est pas qu’une question d’exterminations, mais aussi de retenues, de respects, au Mali on ne peut pas prendre le risque de flinguer une patrouille Malienne ou Touareg en pick-up voir des civils par ce qu’on a jugé derrière un écran, que des types en armes dans des pick-up ou qu’un rassemblement de pick-up signifient « terroristes ».
      Dans un scénario comme face à daesh en Irak ou en Syrie, on sait très bien que dans les zones survolées, il n’y a pas autre chose et qu’au premier véhicule avec des hommes en armes, on le flingue sur le coup, mais cette situation assez « claire », elle ne l’est pas au Mali.
      Par ailleurs arrêtons de regarder les dépenses militaires avec nos yeux de citoyens et nos revenus. Ce qui semble beaucoup d’argent pour quelqu’un qui gagne 1500€ par mois ne l’est pas pour un état qui gère des centaines de milliards.

    • Contractor dit :

      Peut etre parce que ce n’etait pas des GAT ? La CMA est en train de déployer ses éléments dans ce secteur pour le sécuriser contre les actes criminels, sur les axes (Tombouctou – Goundam notamment).
      Ils bougent selon les mêmes méthodes que les GAT.

    • Vroom dit :

      Déjà, ce n’est pas du rase-motte, du moins on évite. Que ce soit du show of force ou presence, de la passe canon, il y a des règles d’engagement très strictes sur Barkhane, il faut éviter tout dommage collatéral. Donc de nuit, s’il ne peut pas y avoir une identification formelle visuelle de ce qui compose ce convoi, même s’il évolue de nuit sans feux, ce n’est pas un acte hostile. Par contre, si lors du SOF/P, il y avait eu tirs de riposte, on aurait pu délivrer de l’armement.
      Pensez qu’il y aussi des trafiquants d’armes, de drogues qui évoluent, et qui ne rentrent pas dans les attributions d’intervention de Barkhane. Ce n’est pas une mission de police.
      C’est pour ça qu’au final , il y a peu de frappes, et quand il y en a , c’est soit en légitime défense, soit après constitution d’un dossier solide d’identification de la cible.

  8. nimrodwing dit :

    Nous ne sommes pas seul en Europe je pense a agir, la France est plus en vue certes par ce que nous agissons plus fortement avec le cas Barkhane en particulier. Pour le reste il est difficile de voir l’invisible mais il est certains que d’autres grands d’Europe sont dans ce cas.
    Les britanniques avec les SAS contre L’EI, tout comme les FS françaises au levant, quand aux allemands là c’est le mystère total sinon leur participation au mali mais non combattantes.
    J’espère voir nos voisin un peu plus ardent se serait un message fort dans ce combat que nous menons.

    • Carin dit :

      À @nimrodwing
      Vous n’etes pas prêt de voir votre vœu se réaliser… les autres européens sont au Mali sous couleurs ONU et aux frais ONU, sinon ces pays ne se seraient même pas déplacés.. nous sommes bien les seuls à guerroyer dans cette immensité malgré ce que certains contributeurs voudraient nous faire croire… et le tout à nos frais, chaque fois qu’un de ces pays nous fait un transport, ou une livraison c’est pris sur leur compte!! Autant vous dire que ces pays se partagent les livraisons… mis à part le Canada, relevé par l’angleterre dernièrement, ces deux pays ayant fourni ( Canada) ou fournissant (Angleterre) du support logistique et du transport de troupes à barkhane.

    • Johnny Goodfellow dit :

      Vous n’êtes pas les seuls. Le terrorisme Musulman se combat partout : en Afrique, au Moyen-Orient, et aussi en Europe. Bien évidemment, on ne peut pas médiatiser chaque action. La France elle même est beaucoup plus discrète sur les actions sur son térritoire. Et les actions ne sont font pas uniquement militairement.

      Le gouvernement britannique vient de déchoir la nationalité britannique à Shamima Begum, qui a quitté le Royaume-Uni en 2015 pour aller en Syrie, quand elle avait 15 ans (donc mineur). Elle a ensuite eu trois enfants, dont deux morts, etc. Pour une fois, on montre une peu de fibre morale.

      Aujourd’hui on vient d’apprendre que deux soldats britannique (du 21 SAS d’après certaines sources) ont été blessés par IED au Yemen, lors d’une opération de reconnaissance pour identifier des zones de larguage pour l’aide humanitaire (pour aider les réfugiés de la guerre menée par l’Arabie Saoudite). Comme quoi l’action militaire est bien multi-spectre.

      • Ah Ca ! dit :

        Vous croyez au père noël ? et à ma mère poularde aussi.. Croire que des SAS, à l’heure, sont au Yémen pour de l’humanitaire… C’est bien si vous y croyez, perso, j’opte pour une autre version. Vraiment…On entend de tout ces jours ci.

        • Contractor dit :

          Faux… Desole mais ils etaient bien en reco de zones de larguage pour l’aide humanitaire. Ce n’est pas « Six »…

  9. Carin dit :

    Je suis quand même content que la « photo de famille » se réduit…
    bientôt en plus des lunettes il faudra un respirateur au Ag galhi, et quelques cachets pour dormir.. parce qu’a un moment il faudra bien penser à sa
    « neutralisation », et surtout le faire savoir, et rien à fourre des protestations et menaces algerienne, ces derniers n’ont pas le choix, mais je doute qu’ils puissent voir arriver une patrouille de rafale qui va couper la tronche de l’hydre. J’espere juste que d’ici là nous auront identifié les banques offshores qui détiennent son pognon, pour le saisir et amoindrir nos frais.

    • Ah Ca ! dit :

      Je l’espère aussi mais j’ai bien peur que les Américains nous demande de leur rendre le magot, car avant tout c’est leur fric que cette vermine utilise.

  10. nexterience dit :

    Des gazelles sont elles utilisées au Mali?
    Dans ce cas, un Reaper armé n’aurait rien changé car il y avait un besoin d’identification à terre avant neutralisation.

  11. Barfly dit :

    Une bonne nouvelle, un coup dur pour nos ennemis.
    Hélas le combat laborieux contre le terrorisme semble sans fin tant que l’on ne s’attaquera pas au véritable cause et à l’idéologie de l’islam radical.

  12. bressis dit :

    les F1 avaient deux canons de 30…

  13. nsosia dit :

    juste pour dire que au Burkina, les gars ne choment pas non plus. Depuis la réorg et la montée en puissance de l’armée, les succès se suivent! Chaque opération fait entre 30 à 150 morts parmi les terroristes. Une fois qu’on aura fini, on monte au Mali 😉 http://lefaso.net/spip.php?article88185
    NSOSIA

    • Contractor dit :

      Oui enfin les bilans donnes par la presse africaine, faut mieux les moderer… on va dire entre 5 et 10 tues au grand max. Les Burkinabes prennent branlees sur branlees dans le nord du pays.

  14. Frédéric dit :

    Faux ! Avec d’écrire des  »bêtises », lisez les rapports du Sénat et de l’Assemblée nationale et les articles sur le financement du terrorisme.

  15. Frédéric dit :

    On en est a 15 casques bleus tués au Mali depuis le début de l’année, les 3 derniers officiellement suite à un  »braquage »

    https://www.jeuneafrique.com/740362/politique/mali-trois-casques-bleus-du-contingent-guineen-tues-par-des-bandits-presumes/

     »La Minusma est la plus coûteuse en vies humaines des opérations actuelles de maintien de la paix de l’ONU, avec plus de 190 morts depuis son déploiement en 2013, dont près de 120 dans des actes hostiles, soit plus de la moitié des Casques bleus tués dans le monde depuis cinq ans. »

    Et pourtant, officiellement, ils n’ont pas mandat pour lutter contre le terrorisme….:

    https://www.jeuneafrique.com/661891/politique/mali-mahamat-saleh-annadif-il-y-a-un-malentendu-la-minusma-na-pas-le-mandat-pour-lutter-contre-le-terrorisme/