Le ministre des Armées souhaite « remilitariser » la Journée Défense Citoyenneté

Instituée après la suspension de la conscription, la « Journée d’appel de préparation à la Défense » [JAPD] a, en quelque sorte, pris le relais des « trois jours » [qui duraient en réalité une journée] au cours desquels tous les hommes en âge de remplir leurs obligations militaires passaient des examens médicaux et psychotechniques.

En 2011, cette JAPD est devenue la « Journée Défense Citoyenneté » [JDC], à laquelle chaque jeune français âgé de moins de 25 ans est fortement incité à participer [sous peine de ne pas pouvoir passer le permis de conduire et le Baccalauréat], après avoir accompli les démarches [obligatoires] du recensement. Cette journée prévoit des tests d’évaluation des « apprentissages fondamentaux de la langue française » mais aussi une sensibilisation aux enjeux de défense ainsi qu’un enseignement sur le civisme et une information sur « l’égalité entre les femmes et les hommes ».

Cela étant, cette JDC est régulièrement remise en question. En mai 2015, le président Hollande avait ainsi fait part de son intention de la transformer en une « journée de formation et d’information », qu’il qualifia de « journée d’espoir » pour les jeunes gens censés y participer. Puis, il changea son fusil d’épaule en annonçant, lors de ses voeux à la jeunesse, en janvier 2016, que la JDC serait non seulement maintenue mais probablement allongée étant donné qu’elle était un « moment dans la vie de chaque citoyen aujourd’hui » et qu’elle permettait « à toute une classe d’âge […] de se retrouver pour des formations à la citoyenneté ».

À la même période, les députés Marianne Dubois et Joaquim Pueyo rendirent un rapport dans lequel ils estimaient que cette JDC « n’avait aucune utilité », alors que son coût était évalué à 100 millions d’euros par an. « Ce n’est pas en quelques heures qu’il est possible d’aborder les enjeux de la Défense, qui, par ailleurs, ne sont évoqués que succinctement pour faire la place à d’autres thématiques », avaient-ils fait observer. Et de proposer de renforcer l’enseignement sur la Défense, susceptible de faire l’objet d’une épreuve obligatoire en fin de parcours scolaire, voire de mettre au place, à l’instar du Canada, un programme de « cadets de la défense » s’adressant à tous les jeunes gens âgés de 12 à 18 ans.

Ce rapport n’a pas été suivi d’effet… Mais il a été institué un Service national universel [SNU], qui se veut un « projet éducatif d’émancipation et de responsabilisation des jeunes [de 15 à 17 ans], visant à les impliquer pleinement dans la vie de la Nation et à nourrir le creuset républicain. » Il s’effectue, pour le moment, sur la base du volontariat. Y participer dispense de toute obligation à l’égard de la JDC.

Justement, s’agissant de cette dernière, le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, estime qu’elle « passe à côté de sa cible », alors que les armées ont l’ambition de doubler le nombre de leurs réservistes.

« C’est devenu une journée un peu fourre-tout, où des gens admirables s’engagent pour la faire vivre, mais au fond, elle se démilitarise un tout petit peu avec le temps », a en effet affirmé M. Lecornu, à l’antenne de LCI, le 12 avril. Aussi, a-t-il continué, « je souhaite la rendurcir militairement à des fins aussi théoriques : il faut qu’à la fin de cette journée, les jeunes Françaises et les jeunes Français […] aient les idées claires sur notre système de défense et les rudiments de compréhension sur le fonctionnement de l’armée française, sur les grandes opérations auxquelles l’armée française a pu participer ces dernières années », a-t-il expliqué.

Mais les projets du ministre ne s’arrête pas là puisqu’il entend aussi « moderniser » le recensement en vue d’identifier « en continu » les compétences des personnes « volontaires » susceptibles de venir renforcer la réserve.

L’idée serait ainsi de faire « un vrai recensement des compétences, non seulement sur une classe d’âge, autour des 16 ans […] mais surtout d’avoir à l’heure du numérique, les moyens de faire un recensement continu régulier dans la population », sur la base du volontariat. Cela permettrait au ministère des Armées de recruter des réservistes en fonction des savoir-faire dont il aurait besoin le cas échéant.

Quoi qu’il en soit, une solution qui mériterait sans doute d’être étudiée [pour ne plus tourner autour du pot] consisterait à s’inspirer du modèle de service militaire mis en place par la Norvège, la Suède et le Danemark. Rétablir la conscription [qui n’est que suspendue, pour rappel] ne passerait pas forcément par l’incorporation de toute une classe d’âge comme c’était le cas auparavant. Ainsi, les armées ne retiendraient que les conscrits dont elles ont besoin pour une durée de 12 mois, en ne sélectionnant que les plus motivés et/ou les mieux formés.

Évidemment, ceux qui seraient appelés sous les drapeaux pourraient bénéficier de certains avantages par rapport aux autres [permis de conduire, aide à l’emploi, formation, etc.]. Grâce à un tel système, les forces armées norvégiennes retiennent, chaque année, 10’000 conscrits sur un potentiel de 60’000 jeunes en âge d’accomplir leur service militaire.

Photo : Ministère des Armées

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

47 contributions

  1. Raskolnik dit :

    Cette journée où les jeunes qui viennent sont presque en age d’entrer sur le marché du travail est une occasion unique de se montrer sous son meilleur jour, de planter la petite graine pour un recutement futur. Malheureusement, les armées n’en profitent guère : intervenants peu motivés, pour ne pas dire tres embêtés d’avoir été désignés, moyens et locaux a la limite de l’indigence. Quand mon fils a fait sa JAPD dans un regiment que je ne citerais pas, ils ont fait un tour en véhicule blindé, tiré au stand de tir de simulation de combat peloton, fait le tour des installations …chambrées, parcs a chars et ateliers, infirmerie,… le regiment ne se cachait pas derrière son petit doigt et proposait direct des preparations militaires, des contrats de reservistes,,, et apparemment ca marchait bien …quand on a compris. Il faut savoir ce que l’on veut si on veut recruter ou jouer les pleureuses parce que personne ne vient.

    • VinceToto dit :

      « dans un regiment que je ne citerais pas »
      Le 501ème?

    • Math dit :

      Dans une ville que je ne citerai pas, on est passé de 3 régiments + défilé du 14 juillet devant toute la ville à rien du tout en 20 ans. Enfants, nous étions très sensibles au fait militaire et avions une grande admiration pour eux. Aujourd’hui, je pense que cette culture s’est énormément dissipée avec un énorme impact sur les vocations vers le métier des armes. Être militaire était quelque chose de concret, de désirable. Aujourd’hui, ça manque. On se divise, l’idée d’aller se battre ensemble n’est pas bien comprise. Le modèle Norvégien me paraît en tout point désirable.

      • Benoît Préchart dit :

        Pourquoi ne nommez-vous pas cette ville, Math ? Est-elle vraiment innommable ?

  2. Rakam dit :

    Ça peut peut-être une bonne idée, inspirons nous de ce qui ce fait de mieux, et surtout vraiment définir les priorités et la sélection des plus rigoureuse…

  3. St Chamond dit :

    On aura aussi besoin d’une bonne gendarmerie mobile dans les années à venir.

    • rainbowknight dit :

      Un poste pour placer un « ami » qui a défrayé la chronique politico-judiciaire ?
      Lieutenant Colonel de talent qui s’est introduit au plus haut …. silence radio.

  4. reglab dit :

    interessant , a dévelopé pour que tout soit bien orchestré , mais sur le brouillon cela reste interessant pour les jeunes bien sur . j’ai pleins de jeunes que ca interesse de rentré dans l’armée , mais ou trop jeune pour une ecole militaire ou qui n’on pas de vision d’avenir dans l’armée etant mal renseigné et mal orienté

  5. vrai_chasseur dit :

    Un exemple à regarder de près, la Suède et son concept de « défense totale ».
    Dans la société civile suédoise il s’étend des ados aux retraités. Le gouvernement suédois comporte d’ailleurs un « ministère de la défense civile ».
    Ce genre de brochure émanant du gouvernement suédois (éditée en plusieurs langues, ici la version en langue française) donne le ton :
    http://www.epge.fr/wp-content/uploads/2022/08/GuideSurvieSuedetraduitenfrancais.pdf

  6. Sempre en Davant dit :

    Ah les trois jours ! P’tain d’école !

    « On est sauvag’, lâche et féroce,
    Quand on en r’vient… »

    Des bêtes de guère n’en sortiront point plus qu’en est rentré… sauf si..

    https://www.paroles.net/aristide-bruant/paroles-a-biribi

  7. vno dit :

    Liberté, égalité, fraternité, donc notre ministre fait des propositions dans le non constitutionnel ! Plutôt que vérifier que nos jeunes savent faire des phrases, ils feraient mieux de vérifier leurs aptitudes techniques dans un Régiment de l’armée de terre, puis de l’armée de l’air, de la Marine et enfin dans un service (DGA, essences, etc) pour les meilleurs. Si à 16 ans certains sont meilleurs que d’autres, c’est l’aptitude et la voie à pousser. C’est utile pour former les esprits vides et survivre chez les militaires. Pour les autres, ils n’ont qu’à traverser la rue pour rejoindre la file d’attente des conseillers inutiles et coûteux de la république ! C’est toujours le meilleur moyen d’échapper aux contraintes malheureusement !

  8. SJ dit :

    Rappelons-nous qu’une des raison de la fin du service national était le peu de capacité opérationnelle des appelés. On a vu pendant la guerre du Golfe les difficultés à extraire des professionnels des divers régiments, pour former péniblement un corps expéditionnaire de 15000 hommes. Et la technicisation du métier depuis 1991 ne milite pas pour le retour des amateurs. Un programme de cadets, tel que déjà suggéré, permettrait par contre d’augmenter à moyen et long terme le vivier du recrutement de l’armée, et aurait nettement plus de sens.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @SJ « la fin du service national était le peu de capacité opérationnelle des appelés. » Ne généralisez pas, il y a eu des appelés qui en « remontraient »! A l’occasion d’un exercice dans l’A.T. ce fut des équipages de char composés d’appelés qui se montrèrent les meilleurs!

    • Harry Kauver dit :

      On a eu du mal à trouver 15000 professionnels car nous avions une armée de conscription. Notons au passage l’affaiblissement de la crédibilité de la dissuasion quand un Président ne veut pas prendre le risque de de mort de quelques centaines d’appelés qui croira qu’il osera « appuyer sur le bouton »? Quand à la qualité des appelés, toutes les évaluations qui étaient faites aux FFA montraient que nos appelés n’étaient en rien inférieurs aux professionnels Américains et Anglais. Explication: un bac+2 comprenait beaucoup plus vite qu’un « engagé pour la gamelle ». Il est vrai que c’était il y a 25 ans….

      • Cantatrice dit :

        S’il vous plaît. Quant à. Avec un t. Pas un d.
        Quant à = En ce qui concerne. Quand à = Lorsque à.
        Quant à la qualité des appelés…

  9. jean pierre dit :

    voila voila… on y arrive tout doucement. La France n’existant plus en tant que telle, ça va être la fuite en avant et en parallèle la fuite de notre jeunesse vers de nouveaux horizons..

    • rainbowknight dit :

      La jeunesse « dorée » celle dont papa ou maman profite du pays et qui dirait à son enfant « il faut partir maintenant » ? La France existe, partout où l’on parle ou l’on pense en français.

    • Habitué d'opex360 dit :

      Ce prétendu « Jean-Pierre » est un troll qui joue au dépressif pour tenter de démoraliser tout le monde. On aimerai savoir pour qui il travaille.

    • Tilleul dit :

      Une petite tisane ?

      • jean pierre dit :

        Avec grand plaisir ! 🙂 500.000 clandestins régularisés d’un coup en Espagne.Et madame hayer va en prendre exemple . il n’y aura plus de clandestins, promis! ils seront tous régularisés.. Comme un petit gout de 5e colonne et de cheval de Troie.. Et vous voulez aller en Opex ?
        tenez ! je prendrais bien encore un peu de tisane..le nouveau Lampedusa va être Hendaye, et j’habite pas loin, que du bonheur !

  10. gotoraptor dit :

    La JAPD était déjà vraiment inutile à l’époque.

  11. farragut dit :

    La Terre étant ronde (jusqu’à preuve du contraire), la fuite « en avant » ne peut qu’aboutir à prendre l’attaquant à revers, si l’on a assez d’essence pour tenir les 40000 km ! 😉
    Cela revient à sélectionner les plus « MARCHEURS » des fuyards… Sans doute des macroniens ?

  12. PHILIPPE dit :

    Certains dirigeants tentent péniblement de remonter la pente mais, la situation de la France étant ce qu’elle est, ce sera difficile.
    Il est bon de rappeler que lorsque le service national existait encore se faire réformer était assez souvent un vrai sport avec à la clé 12 mois de salaire et une année d’ancienneté par rapport à ceux qui n’y avaient pas échappé.
    Est-il nécessaire de rappeler que bon nombre de réformés (donc pas si « fous » !) ont malgré tout accédé aux responsabilités ?
    Ne nous voilons pas la face : il y avait aussi le piston pour obtenir une affectation de confort (ORTF, régiment de sa ville …)
    A ce sujet un ancien président nous en a fourni un bon exemple.
    Pour « remettre la mairie au centre du village » pourquoi, lors d’une élection quelle qu’elle soit, ne pas demander à chaque candidat masculin d’afficher soit son passé militaire soit son exemption. L’exemple ne devrait-il pas venir d’en haut ?
    Autre problème d’actualité à ne pas éluder comment « accueillir » nos « sauvageons » ?
    Quelles techniques leur donner ? Quelles sont celles à taire ?
    Puis si l’on regarde l’actualité actuellement tant en Ukraine qu’en Russie pour échapper au recrutement des jeunes ont fui à l’étranger, certaines familles ont versé des pots de vin aux recruteurs pour préserver leur fils, d’autres encore se terrent.
    Enfin pour en revenir à la France il faut aussi que nos responsables se persuadent qu’il est vivement souhaitable, pour ne pas dire indispensable, d’être directement embauché à l’issue de ses études. Sinon adieu le réseau et bonjour le doute !
    Pour terminer positivement :
    alors qu’au collège les stages se développent, il serait souhaitable que l’armée se « décarcasse » (Ducros !) pour accueillir au mieux les jeunes qui souhaitent la connaître en commençant par respecter leurs préférences : paras, marine, gendarmerie etc… ce sera là, peut-être, l’occasion de susciter quelques vocations.

  13. strider_on dit :

    au lycée en internat à rouen j’en ai fait une… vous devinerez jamais ou… à l’université de mont saint aignan… à part me servir la liste de matériel et me taper des intervenant qui avaient l’air plus emmerdés qu’autre chose d’être la…. enfin bon… j’ai mangé aux frais de la princesse à la cafétéria de l’université à midi

  14. jean pierre dit :

    nulle pétoche 🙂 la France n’existe plus en tant qu’identité natonale..il faut vous renseigner un peu plus. faire chanter à nos gosses « allons enfants de la patrie » n’a plus de sens..La France est morte , elle n’a plus de crédit d’autant plus que l’ennemi est dans la place déjà..

    • rainbowknight dit :

      Jeanne d’Arc et Pétain pour redorer la Patrie ? L’ennemi, un banquier russe qui a misé sur le bon bourrin ou jument ? La France est éternelle pas universelle !

    • Habitué d'opex360 dit :

      Ce prétendu « Jean-Pierre » est un troll qui joue au dépressif pour tenter de démoraliser tout le monde. On aimerait savoir pour qui il travaille.

      • jean pierre dit :

        vous nommez troll toute personne n’étant pas d’accord avec votre point de vue ? Nous devons être alors en ce moment en France la majorité 🙂

        Pour qui je travaille ? Comment ça ? D’abord pour assurer ma faible retraite :). Vous voulez vous battre pour un régime ukrainien totalement corrompu ? No problem! Je ne veux surtout pas vous démoraliser! Allez -y ! et si vous ouvrez une cagnotte pour vous payer le matos , je suis prêt à participer. Mais vous n’aurez pas mes enfants et petits enfants. Et pour ma pomme j’ai un défaut rédhibitoire: je ne suis pas vacciné covid alors que pour Manu là aussi nous étions en guerre. Et c’est vrai que dans mon entourage ça décanille pas mal chez les vaccinés.
        Pour regagner la confiance des gens il faudrait d’abord arrêter de les prendre pour des c*ons. C’est le minimum vital.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @jean pierre « a France n’existe plus en tant qu’identité natonale..il faut vous renseigner un peu plus. faire chanter à nos gosses « allons enfants de la patrie » n’a plus de sens..La France est morte ‘ Vous voulez un conseil……..Barrez vous!
      « d’autant plus que l’ennemi est dans la place déjà.. » L’ennemi de la France ce sont des gens comme vous!

  15. VinceToto dit :

    « La Journée Défense et Citoyenneté (JDC), c’est quoi ? »
    « Une journée, obligatoire pour les jeunes de 16 à 25 ans, qui permet de rappeler à chacun que notre liberté a un prix. »
    https://presaje.sga.defense.gouv.fr/
    La défense de la France : le prix de la liberté, par Emmanuel Macron, 2017, https://www.cairn.info/revue-defense-nationale-2017-4-page-43.htm

  16. dardev dit :

    on a changé d’époque
    on doit en prendre conscience
    les Français doivent en prendre conscience
    et c’est loin d’être le cas
    à la vu des élections européennes
    c’est loin d’être le cas et cela fait peur…
    partie majoritaire plus près que de PO… que de Ma…
    le Ps ,que tous le monde a oublié qu’ils se sont détruit et qu’ils recommenceront demain, même avec une majorité absolue ils ont réussi a flingué leur Président.
    aujourd’hui en France on a eu la chance qu’un joker soit apparu de la manche avant que les périodes turbulentes apparaisses.
    j’espère que demain cela se répètera.
    pour les personnes qui suivent l’actualité en France depuis bien longtemps ,on ne peu nier que le niveau des responsables qui veulent diriger la France s’est dégradé grave et même , par moment , on peut se demander pour qui ils jouent et pourtant no problème. »
    donc toutes propositions allant pour préparer l’avenir en cas de dérapages sont bienvenues.

    un sondage vient de sortir sur la vision des jeunes face à la guerre ,+50% se mobiliseront en cas de conflit,+ 31% sont en accord avec la phrase troupe au sol en Ukraine
    donc notre jeunesse réalise bien la gravité de la situation et s’informe bien.
    cela est une bonne chose.

    donc Mr LECORNU ,oui vous avez raison de prévoir …
    .
    le budget de la défense n’a fait que grossir depuis 7 ans ,imaginez ou nous en serions aujourd’hui si on avait suivi la politique avant cette datte.
    donc non je ne suis pas hors sujet, on peut penser que les jeunes (une partie) nous regardent avec une certaine interrogation.
    et ils doivent être en phase avec

    « C’est devenu une journée un peu fourre-tout, où des gens admirables s’engagent pour la faire vivre, mais au fond, elle se démilitarise un tout petit peu avec le temps », a en effet affirmé M. Lecornu, à l’antenne de LCI, le 12 avril. Aussi, a-t-il continué, « je souhaite la rendurcir militairement à des fins aussi théoriques : il faut qu’à la fin de cette journée, les jeunes Françaises et les jeunes Français […] aient les idées claires sur notre système de défense et les rudiments de compréhension sur le fonctionnement de l’armée française, sur les grandes opérations auxquelles l’armée française a pu participer ces dernières années », a-t-il expliqué.
    « Mais les projets du ministre ne s’arrête pas là puisqu’il entend aussi « moderniser » le recensement en vue d’identifier « en continu » les compétences des personnes « volontaires » susceptibles de venir renforcer la réserve.
    j’élargisun peu le débat sur l’article

    • Opticien dit :

      À la vue des élections européennes, pas « à la vu des élections européennes ».

      Dans cet usage, il s’agit bien de « la vue » (le sens de la perception oculaire), pas de la préposition « vu » ni du nom masculin « vu ».
      Ne pas confondre « à la vue des élections » et « au vu des élections » ou « vu les élections ».

      https://dictionnaire.lerobert.com/definition/vu

  17. Électeur dit :

    « La mission de l´armée est de préparer et d´assurer par la force des armes la défense de la Patrie et des intérêts supérieurs de la Nation. »
    Ce n´est pas de compenser les carences de l Éducation Nationale.
    .
    La suspension du Service militaire obligatoire a soulagé les armées (principalement l´AdT) d´une charge qui la handicapait.
    Vouloir y revenir, c’est recréer ce handicap.
    .
    Il est affligeant de voir qu´il y a encore des élus qui prennent les militaires pour bons à tout faire alors qu’au contraire c’est un métier techniquement pointu.
    En abusant de la discipline militaire, des élus irresponsables mais coupables affaiblissent l´armée et s´exposent à des réactions désagréables.
    Ce ministre vient de démontrer son incompétence.

  18. Thierry le plus ancien dit :

    C’est toute l’armée française qu’il faudrait remilitariser en leur donnant du matériel de guerre moderne et en quantité suffisante, ce qui n’est toujours pas la cas aujourd’hui.

    il y a aussi les boys scout du service national universel [Sé-NUL] allergique aux armes à feu qui prennent peur à la vue d’un opinel ou d’une fourmis rouge… Même les mentalités ont été démilitarisés depuis des décennis, l’armée pour eux c’est forcément aussi mal et mauvais que ceux en prison condamnés pour meurtre…et ne parlons pas de l’arme par nature qui est tout autant bannis de France que le tireur, criminalisé par la loi du fait divers…

    Bref après des négligences coupable il faut redonner à l’armée le rôle qui est le sien et que personne d’autre ne peut faire à leur place (pas même la police) c’est à dire défendre la nation française et les français. Et pas avec un pistolet à eau ! parce qu’en face ils ont un couteau ensanglanté entre les dents et sont camés comme des junkies pour ignorer la douleur et commettre les pires atrocités sans aucun remord !

    Toujours ce décalage entre nos polis-tique d’un autre âge et la réalité tel que les vivants la vivent.

    • FNSEA dit :

      Dans nos belles campagnes françaises, ce ne sont pas les fourmis qui manquent.
      Nous pouvons donc affirmer sans hésitation que le mot fourmi s’écrit sans s au singulier.
      Une fourmi rouge, une fourmi noire, la cigale et la fourmi, la fourmi soldat, une fourmi tueuse, une fourmi de feu, une fourmi arboricole.

  19. Robmac dit :

    Route réflexion sur une éventuelle participation des jeunes (hommes ET femmes) à la défense nationale restera vaine tant que l’éducation (au sens large) n’aura pas restauré l’esprit civique, la solidarité et la conscience que chaque citoyen peut être amené à défendre son pays.

    On en est très loin, et le comportement des jeunes complètement abrutis par leur smartphone en est une démonstration éclatante. Tant que l’on parlera de ‘droits’ sans parler de ‘devoirs’, tant que l’individualisme sera le moteur du comportement, tant que chacun pourra s’estimer victime de quelque chose et en ‘droit’ à une réparation, il n’y aura pas de nation effective.

    Et il ne faut surtout pas rétablir un service militaire aussi grotesque que celui qui a existé jadis.

  20. Mat49 dit :

    « s’inspirer du modèle de service militaire mis en place par la Norvège, la Suède et le Danemark. Rétablir la conscription [qui n’est que suspendue, pour rappel] ne passerait pas forcément par l’incorporation de toute une classe d’âge comme c’était le cas auparavant. » Exactement! De toute façon la qualité de la classe d’âge est tellement faible que rétablir la conscription comme avant 1997/1992 n’apporterait pas grand chose de plus.

  21. Électeur dit :

    La passivité des Parlementaires, pourtant payés pour nous représenter, est sidérante.
    Quand le PR parle « d’envoyer des mecs » combattre en Ukraine, pas un élu de la Représentation Nationale ne réagit.
    Quand le ministre parle d’un retour d’une sorte de service militaire obligatoire et mal défini qui plombera les armées, pas un élu de la Représentation Nationale ne réagit.

  22. « Pour faire le moins possible de mécontents, il faut taper toujours sur les mêmes. » (Les shadoks, de Jacques Rouxel) dit :

    Ah, le vieil artichaut du service militaire universel ! la nostalgie paléo-républicaine de la levée en masse de 1793 ! de la mobilisation générale de 1914 !
    Quand tu es ministre des armées et que tu ne sais pas quoi dire, c’est très simple : dis que tu réfléchis à une nouvelle forme d’obligation militaire pour tous.
    Mais reste très vague pour que tous tes collègues comprennent que c’est du flan et pour que personne ne t’attaque.
    .
    Ne dis surtout pas que ça ne servirait à rien.
    Ne dis surtout pas que ça serait totalement inégalitaire parce que ça ne peut pas être autrement.
    Ne dis surtout pas que ça détournerait l’armée de son cœur de métier.
    Ne dis surtout pas que ça éloignerait de l’armée beaucoup de potentiels combattants volontaires sérieux qui n’ont pas la vocation d’éducateurs.
    Ne dis surtout pas ça : c’est inutile de le dire parce que tout le monde le sait et tout le monde sait que tu le sais.
    .
    Cette histoire de « remilitariser » la Journée Défense Citoyenneté, c’est de la langue de bois. Tout le monde l’a compris.
    Alors on arrête maintenant avec ça.

  23. Alfred dit :

    Recenser est une chose. Créer des vocations en est une autre. L’image perçue des armées a évolué depuis les guerres d’Indochine et d’Algérie qui mettaient en avant le baroud, l’aventure et des figures comme Bigeard. L’évolution des formes de combat liée à l’evolution technologique des matériels et les missions de surveillance telles que Sentinelle incitent moins à l’imaginaire. La professionnalisation des armées a contribué au désintérêt des citoyens puisqu’il y en a qui sont payés s’en occuper. Et ceux qui possèdent des capacités particulières recherchées préfèrent les monnayer au prix fort plutôt que de risquer leur peau dans des conflits éloignés du sol national dont ils ne voient pas trop l’intérêt. Il s’agit par ailleurs d’une demotivation progressive et généralisée liée à l’evolution de la société, que l’on retrouve egalement dans le monde du travail. Par conséquent le travail a realiser ne pourra porter ses fruits que sur le long terme

    • dardev dit :

      Compétences particulières
      Ne veut pas dire envoyer les gens au front,
      (D’ailleurs personne n’a dit envoyer des troupes militaires
      Envoyer des troupes ,point barre ,on reste dans l’ambiguïté voulue , mais il ne faut pas inventer des choses qui n’ont pas été dites. )
      Donc des gens avec des compétences aussi bien en cyber doué en informatique,mais cela touche plein de secteur.
      Regardez notre homme volant,je crois qu’on l’a recruté avec des moyens pour développer son système pour qu’il soit utile pour nos armées.A confirmer,cela fait bien longtemps que j’ai pas lu d’article là-dessus.

    • Paul Bismuth dit :

      @ Alfred
      Cette année, ce sont les 70 ans de la fin de la guerre de l’Indochine, qui s’en souvient?

      La statue du général BIGEARD (qui est-ce ?) embarrasse sa ville natale de TOUL, il n’y a que ceux qui réécrivent l’histoire qui s’y intéressent encore:
      https://www.estrepublicain.fr/politique/2024/03/13/qui-est-le-general-bigeard-dont-la-statue-(re)declenche-la-polemique-a-toul

      Contrairement à en face, où la volonté de nuire est au plus haut et a le vent en poupe.

      Bien le bonjour…

      • Cinéfix BESSON dit :

        Il aurait fallu le demander ! M. Claude-BERNARD AUBERT est décédé en 2018.

  24. OnSeMarre dit :

    « Remilitariser » une journée bidon?

    Ou comment parler pour ne rien dire! Ces politicards ont tellement pris l’habitude de prendre les citoyens pour des imbéciles qu’ils ne remarquent même plus lorsque que les conneries qu’ils racontent sont vraiment ridicules!

    Allez j’y vais de mon idée: Les jeunes doivent être reçu pour cette journée « re-militarisée » par un mec en tenue d’assaut qui porte fièrement un nez rouge bien en évidence…

    Lecornu, nouveau ministrissime du Ministère de la Farce & Attrape

  25. Thorgal dit :

    Regardons ce qui se passe en Ukraine; alors que cette nation culturellement homogène (si l’on veut bien considérer que les minorités roumaines, hongroises, polonaises, ruthènes et autres ne posent pas de gros soucis pour l’instant) et « jeune » (par rapport à sa date d’indépendance) se retrouve face à un danger mortel d’invasion destruction, la majorité des jeunes hommes de moins de 25 ans ne veut pas faire la guerre; le front est tenu majoritairement par des « vieux » de 40 ans, qui ont gardé dans leur cœur le souvenir de l’instruction patriotique reçue au temps de l’URSS. A contrario, on voit bien que l’idéologie hédoniste individualiste a triomphé il y a 30 ans environ et le problème est partout le même, sauf que dans les dictatures, le combattant part au front la baïonnette dans les reins. Et puis une fois dans le bain, avec de belles promesses de pillage, viol, et autres réjouissances… il suit le groupe.
    En ce qui concerne notre belle France, le modèle norvégien semble à privilégier, on garde les plus motivés et on en fait une garde territoriale bien équipée (pas comme maintenant) par dérivation des unités implantées dans la région de recrutement. Seul bémol: certains départements sont des déserts militaires.
    Alors, il faudra songer à compléter les effectifs avec des robots combattants, ça viendra, pour le meilleur et pour le pire.

  26. Laf dit :

    Norvège et la Suède service militaire et 10’000 conscrits sur un potentiel de 60’000 jeunes en âge d’accomplir leur service militaire. Connaissant un peu leur norme sociétale ont sait qu’il n’ y a pas que le critère des plus motivés et/ou les mieux formés. Sur un peu près 30 000 hommes il n’y en a pas 10 000 qui effectuent leurs services. Dans le cadre du plan armé 2000 des centres de mobilisation ont été supprimer, on a fait le choix d’une réserve plus réduite et des effectifs plus importants pour la gendarmerie sans oublier d’autres critères sociaux etc,… . Aujourd’hui il vaut mieux un système de volontaire, pas uniquement des professionnels. La vraie question une armée pour quel objectif ? Une réserve pourquoi faire quand vous avez peut d’équipement en dotation pour l’active et des choix de coopération ?