Jordanie / Archives

La coalition anti-jihadiste a frappé un convoi du régime syrien près de la frontière jordanienne

Le 9 mai dernier, l’aviation syrienne a bombardé des positions de tenues par les rebelles du Front du Sud, une faction de l’Armée syrienne libre (ASL) près de la frontière syro-jordanienne. Ces derniers, soutenus par les États-Unis et la Jordanie, venaient alors de lancer une offensive contre l’État islamique (EI ou Daesh) à Bir Qassab.

L’Allemagne envisage de redéployer ses 6 avions de reconnaissance Tornado ECR en Jordanie

Les relations entre l’Allemagne et la Turquie ne vont pas en s’arrangeant. Comme en 2016, Ankara a décidé d’interdire la visite de députés du Bundestag au détachement allemand affecté à la base turque d’Incirlik, dans le cadre de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis. Pour rappel, fin 2015, Berlin avait envoyé en Turquie 6

Chammal : Un avion Atlantique 2 avec une capacité opérationnelle accrue déployé en Jordanie

L’avion de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL-2) est en mesure d’effectuer un large spectre de missions : ses engagements au cours de ces dernières années le démontrent. Dès le début de l’opération Chammal, un exemplaire a été envoyé aux Émirats arabes unis, puis sur la base aérienne projetée (BAP) en Jordanie pour prendre part au

L’aviation jordanienne a abattu un drone non identifié près de la frontière avec la Syrie

La Royal Jordanian Air Force (RJAF) a indiqué, dans la soirée du 10 mai, avoir abattu un drone non identifié évoluant près de la frontière avec la Syrie, conformément à ses règles d’engagement. Selon une source de l’état-major jordanien, le drone en question a été abattu par une patrouille d’avions F-16 dans le secteur d’al-Mafraq.

Chammal : 4 Rafale M de la Flottille 12F envoyés en Jordanie

Son chef d’état-major, le général André Lanata, ne manque pas une occasion de le souligner : l’armée de l’Air dépasse son contrat opérationnel au regard de ses engagements sur les théâtres extérieurs. Ainsi, en 2016, les aviateurs ont assuré plus de 4.000 sorties aériennes dans le cadre des opérations Chammal (Levant) et Barkhane (Sahel). Et c’est

La participation des F-16 belges et néerlandais à la coalition anti-EI remise en cause

L’on pourrait penser que l’union fait la force… Or, ce n’est pas toujours le cas. En effet, la Belgique et les Pays-Bas avaient établi un système de rotation (dit « flip-flop ») pour maintenir leur participation aux opérations aériennes de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis. C’est ainsi que, en juillet dernier, la Belgique a envoyé

Selon le président Hollande, les Rafale français ont frappé l’EI à Palmyre

Comme il l’avait annoncé lors de ses voeux au soir du 31 décembre, le président Hollande a rencontré l’exécutif irakien ainsi que les 500 soldats français qui assurent des missions de conseil, de formation et d’appui d’artillerie en Irak. Alors que l’État islamique (EI ou Daesh) a revendiqué, ce 2 janvier, un attentat qui a

Chammal : L’armée de l’Air a envoyé deux Rafale de plus en Jordanie

Étant donné que le groupe aéronaval constitué autour du porte-avions Charles de Gaulle, avec ses 24 Rafale M et ses 2 appareils de guet aérien E-2C Hawkeye, a quitté la Méditerranée orientale et donc le dispositif de l’opération Chammal, l’armée de l’Air a, en quelque sorte, pris la relève en affectant deux Rafale supplémentaires à

Chammal : 6 Rafale sont arrivés en Jordanie

En juin, l’État-major des armées avait annoncé que des Rafale allaient relever les Mirage 2000D/N déployés sur la base aérienne projetée (BAP) en Jordanie, dans le cadre de l’opération Chammal. Et cela afin de « rationaliser » le soutien logistique et économiser le potentiel des avions de combat de l’armée de l’Air. Depuis cette annonce, les Rafale

Coalition anti-Daesh : Berlin envisage de retirer ses avions Tornado ECR de Turquie

Fin juin, des parlementaires allemands voulant se rendre sur la base aérienne d’Incirlik, en Turquie, où la Luftwaffe a déployé 6 Tornado ECR ainsi qu’un avion ravitailleur A310 MRTT dans le cadre de la coalition ani-EI, ont dû renoncer à leur projet en raison d’une opposition des autorités turques à leur voyage. Il faut dire