DGA / Archives

La Bretagne, pôle d’excellence de la cyberdéfense

La cyberdéfense a été élevée au rang de priorité stratégique dans le dernier Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale (LBDSN). Et elle est « aussi importante que l’apparition des premiers chars et des premiers avions », a même récemment estimé l’amiral Arnaud Coustillère, en charge de ces question à l’État-major des armées. Quant au

La DGA lance l’évaluation en condition opérationnelle de SYSIPHE

La Direction générale de l’armement (DGA) a confié à l’Office national d’études et de recherches aérospatiales (ONERA) un marché d’une durée de 44 mois visant à évaluer en condition opérationnelle le démonstrateur aéroporté franco-norvégien SYSIPHE (Système Spectro Imageur de mesure des Propriétés Hyper spectrales Embarqué). L’ONERA développe ce système depuis déjà quelques temps. Il s’agit

Coopération franco-britannique pour le soutien des avions de transport A400M Atlas

Plus d’un an après l’armée de l’Air, la Royal Air Force vient de recevoir son premier avion de transport A400M Atlas sur les 22 exemplaires commandés par le Royaume Uni afin de remplacer la flotte de C-130 Hercules. Dans le cadre des accords de Lancaster House, signés en novembre 2010, il a été décidé de

Soldes : Le successeur de Louvois sera prêt au mieux en 2016

Cela fait maintenant 3 ans que le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) fait parler de lui à cause de ses dysfonctionnements dans le paiement des salaires des militaires de l’armée de Terre, de la Marine nationale et du Service de santé des armées (SSA). Ces anomalies ont plongé beaucoup de militaires

La version définitive « appui-destruction » de l’hélicoptère Tigre HAD qualifiée par la DGA

La Direction générale de l’armement (DGA) a annoncé, ce 27 novembre, avoir prononcé la qualification « finale » de la version définitive appui-destruction (HAD), dite block 2, de l’hélicoptère d’attaque Tigre. « Cette qualification marque la fin des développements de la nouvelle version du Tigre. Elle ouvre la voie à la réception par la DGA des appareils de

La Direction générale de l’armement distingue 3 chercheurs

Les médias ne parlent que très rarement des trains qui arrivent à l’heure. Et l’accumulation de d’informations énervantes, quand elles ne sont pas dramatiques, n’incite pas l’optimisme. Cela étant, il y a un petit truc pour éviter de céder à la morosité ambiante : lire une revue scientifique. Tout simplement parce que les nouvelles qui

Des sénateurs réservés au sujet du futur drone tactique de l’armée de Terre

En 2011, la commission des Affaires étrangères et des Forces armées du Sénat avait exprimé son hostilité au projet du ministère de la Défense d’acquérir des drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) israéliens Heron TP, francisés par Dassault Aviation, pour soutenir l’achat du MQ-9 Reaper du constructeur américain General Atomics. Finalement, les sénateurs eurent gain

Les études industrielles pour le futur drone aérien de combat franco-britannique sont lancées

Lors du sommet de Brize-Norton, en janvier, le Royaume-Uni et la France avaient pris l’engagement de développer en commun un drone aérien de combat. Ce projet, appelé  Système de Combat Aérien Futur (SCAF), avait fait l’objet d’une lettre d’intention signée en 2012 par les deux pays, avec des études préliminaires confiées à BAE Systems et

Les industriels de l’armement et les états-majors ne communiquent pas assez, d’après le général de Villiers

La semaine dernière, l’on apprenait que la version F3.4+ du Rafale avait été évaluée à Istres par l’équipe intégrée d’essais en vol (EIEV) et celle de marque du Rafale du Centre du centre d’expériences aériennes militaires (CEAM) de Mont-de-Marsan. À cette occasion, l’armée de l’Air précisait que cette nouvelle version traduisait « l’amélioration continue du système

L’École Polytechnique restera-t-elle sous la tutelle du ministère de la Défense?

Le 1er décembre prochain, Mme l’ingénieur général hors classe de l’armement Caroline Laurent, diplômée de l’École Polytechnique prendra les rênes de la stratégie de la Direction générale de l’armement (DGA), après avoir dirigé une équipe de 450 personnes pour conduire les opérations et les études amont relatives à la maîtrise de l’Information, aux capteurs spatiaux