DGA / Archives

Marchés publics : Pour le Délégué général de l’armement, les industriels « doivent assumer leurs responsabilités »

La prochaine Loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, qui doit encore être approuvée par le Sénat, le ministères des Armées prévoit un effort significatif pour couvrir les besoins relatifs aux équipements, avec 172,8 milliards d’euros de crédits, dont 112,5 milliards pour la période 2019-2023. « Avec une moyenne annuelle de 22,5 Md€ courants entre 2019 et

La Marine nationale a reçu son premier Bâtiment de soutien et d’assistance hauturier

Lors de son déplacement à Lorient, où elle a visité que le site de Naval Group et la base navale de Lanester, où est installé le commandement de la FORFUSCO [Force des fusiliers marins et commandos] et six des sept commandos de la Marine nationale, la ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé la réception,

Le 14e A400M Atlas destiné à l’armée de l’Air a été livré avec quelques mois d’avance

Si l’armée de l’Air a dû attendre longtemps l’arrivée de son premier avion de transport A400M « Atlas », ce ne sera pas le cas pour le 14e exemplaire, qui vient de rejoindre la base aérienne 123 d’Orléans-Bricy avec « plusieurs mois d’avance sur la date prévue, grâce aux améliorations notables de la qualité des aéronefs livrés », a

Mme Parly confirme la création d’une agence dédiée à l’innovation au sein du ministère des Armées

Lors de sa visite au siège de Dassault Aviation, à Saint-Cloud, pour évoquer le Plan d’Étude Amont « Man-Machine-Teaming » destiné à imaginer les technologies de l’intelligence artificielle nécessaires à l’aviation de combat du futur, la ministre des Armées, Florence Parly, a profité de l’occasion pour confirmer la création prochaine d’une agence de l’innovation de défense, inspiré

Le ministère des Armées lance une étude pour intégrer l’intelligence artificielle à l’aviation de combat du futur

La ministre des Armées, Florence Parly, en est convaincue : l’intelligence artificielle sera « bientôt dans toutes les casernes, sur tous les navires et dans tous les aéronefs » car « la navigation autonome, le combat collaboratif, la simulation et la maintenance prédictive seront le quotidien de nos soldats, marins et aviateurs ». Et « les algorithmes sont là, les

Marine nationale : La commande de chalands multimissions à propulsion hybride a été confirmée

En décembre 2015, la Direction générale de l’armement (DGA) avait annoncé avoir notifié aux entreprises H2X [La Ciotat], Cegelec Défense et Naval Sud-Est [Toulon] une commande portant sur 6 chalands multi-missions (CMM) à propulsion hybride pour les besoins de la Marine nationale. Toutefois, il fut précisé que cette commande n’allait être confirmée qu’en cas d’évaluation

DGA/Innovation : Vers une Darpa à la française?

Drone spatial X-37, réseau Arpanet (précurseur d’Internet), robots BigDog (mule robotisée), Cheetah (capable de courir), Atlas (humanoïde) ou encore l’exosquelette motorisé XOS et l’Hypersonic Technology Vehicle 2… Toutes ces innovations ont un point commun : celui d’avoir été lancées par la Defense Advanced Research Projects Agency (Darpa), l’agence du Pentagone spécialisée dans la recheche et

Une coopération franco-allemande pour développer un nouvel avion de combat est loin d’être acquise

À l’horizon 2035, l’armée de l’Air devrait mettre en service le Système de combat aérien du futur (SCAF), qui combinera un ensemble de moyens, dont des avions de combat, des drones, des capteurs et des missiles. Ce programme est pour le moment scindé en deux parties. La première porte sur le développement d’un drone de

La hausse des effectifs prévue par la prochaine LPM est insuffisante pour les associations professionnelles de militaires

La révision à la hausse du format de la Force opérationnelle terrestre (FOT) décidée en 2015 (+11.000 soldats) ne s’est pas traduite par une augmentation homothétique des effectifs globaux du ministère des Armées. En 2016, ce dernier comptait 205.121 militaires, contre 202.964 un an plus tôt (soit +2.157). Dans le même temps, des recrutements supplémentaires

La DGA lance un programme de démonstrateurs de robots terrestres pour les sections d’infanterie de l’armée de Terre

« La robotisation et l’automatisation des opérations militaires sont des enjeux majeurs qui ouvrent de grandes perspectives opérationnelles aux armées du XXIème siècle », écrivait, en septembre 2014, le chef d’escadron Tristan Zeller, dans les Cahiers du CESAT (Collège d’enseignement supérieur de l’armée de Terre) [.pdf]. Et de préciser que « la France a choisi la voie de la