DGA / Archives

La DGA confirme que le successeur du FAMAS sera le fusil d’assaut allemand HK-416 F

L’information était attendue d’ici la fin de l’année. Mais la Direction générale de l’armement (DGA) a mis fin au suspens ce 23 septembre : le fusil d’assault HK-416 F sera le successeur du FAMAS. Via un communiqué, la DGA a en effet indiqué que le contrat portant sur l’arme individuelle future (AIF) a été attribué

Le concept du système de lutte anti-mines du futur a été validé

En 2009, le programme Espadon a été confié par la Direction générale de l’armement (DGA) à DCNS, ECA Group, spécialiste de la robotique, et Thales Underwater Systems. Il s’agissait alors de préparer le système de lutte anti-mines futur (SLAMF), destiné à remplacer, à l’horizon 2020, les moyens actuellement utilisés contre les mines. Le concept du

Le Bâtiment multimissions « Bougainville » a été livré à la DGA

Cet été, les Forces armées en Polynésie française ont dû se séparer du remorqueur-ravitailleur Révi, ce dernier devant arriver à Brest au début du mois d’octobre avant son retrait du service actif. Et cela, alors que les moyens de la Marine nationale sont comptés dans ce territoire d’outre-Mer, qu dispose d’une zone économique exclusive à

Le fusil d’assaut allemand HK416 tiendrait la corde pour remplacer le FAMAS

La rumeur est persistante depuis cet été et, à en croire l’édition de ce 12 septembre du quotidien économique Les Échos, elle serait en passe d’être confirmée. Ainsi, le fusil d’assaut HK416 de la firme allemande Heckler & Koch aurait été choisi par la Direction générale de l’armement (DGA) pour remplacer le FAMAS, dans le

La rénovation de 55 Mirage 2000D a été confiée à Dassault Aviation et à MBDA

Prévue par la Loi de programmation militaire 2009-2014, puis reportée à des jours meilleurs en raison des contraintes budgétaires, la rénovation des Mirage 2000D, actuellement très sollicités au Levant, où ils frappent Daesh quotidiennement, ou presque, vient enfin d’être lancée. En effet, dans un communiqué, la Direction générale de l’armement (DGA) a annoncé la notification

Le drone de combat nEUROn a effectué ses premiers essais avec le porte-avions Charles de Gaulle

Le démonstrateur de drone de combat nEUROn a effectué, le 6 juillet, des essais avec le porte-avions Charles de Gaulle, dont c’était la première sortie en mer depuis son arrêt technique consécutif à son déploiement dans le golfe arabo-persique (GAP). Le démonstrateur a ainsi enchaîné plusieurs passes à basse altitude (1000 ft), à la verticale

La DGA a commandé 2 avions légers de surveillance auprès de Thales et Sabena Technics

La Loi de programmation militaire 2014-2019 prévoit l’acquisition de trois avions légers de surveillance et de reconnaissance (ALSR) devant être mis en oeuvre par l’armée de l’Air au profit de la Direction du renseignement militaire (DRM) et de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Il s’agit d’une capacité essentielle pour l’armée de l’Air,

Un premier avion A400M doté de capacités tactiques sera bientôt livré à l’armée de l’Air

À l’automne dernier, Laurent Collet-Billon, le Délégué général pour l’armement (DGA), avait fait état de rapports tendus avec Airbus au sujet des capacités tactiques de l’avion de transport A400M Atlas, dont l’armée de l’Air dispose actuellement de 8 exemplaires. La question « du standard des avions (…) a été posée avec rudesse par le ministère de

La production en série du Missile moyenne portée est lancée

Le programme de Missile moyenne portée (MMP), porté par MBDA, se déroule conformément au calendrier prévu. Ainsi, l’industriel a annoncé, ce 14 juin, au deuxième jour du salon EuroSatory, dédié à l’armement terrestre, que la production en série de ce nouvel engin vient d’être lancée, à l’issue d’un ultime tir de mise au point effectué

M. Montebourg s’étonne que le successeur du FAMAS ne soit pas fabriqué en France

Depuis la fermeture de la Manufacture d’armes de Saint-Étienne, il n’y a plus d’industriel français capable de produire des fusils d’assaut. Du coup, le successeur du FAMAS, actuellement en dotation au sein des forces armées françaises, ne pourra qu’être fabriqué à l’étranger. Un appel d’offres au niveau européen a donc été lancé par la Direction