contrat / Archives

Les forces d’autodéfense japonaises optent pour le Bushmaster, le véhicule blindé de Thales

Le mois dernier, le quotidien The Australian indiquait que Thales était en lice pour fournir 10 véhicules blindés de type Bushmaster, fabriqués à Bendigo, en Australie, aux forces d’autodéfense japonaises pour un montant de 10 millions de dollars. Ce n’était déjà pas le contrat du siècle… Et cela sera encore moins puisque, finalement, Tokyo en

Prague prolonge la location de 14 avions Gripen dans des conditions plus avantageuses

N’ayant pas les moyens d’acquérir de nouveaux avions de combat pour remplacer ses vieux MiG-21, la République tchèque prit la décision, en 2004, d’en louer auprès du constructeur Saab, après accord avec le gouvernement suédois. Le contrat prévoyait donc un crédit-bail de 10 ans portant sur 14 appareils de type JAS-39 Gripen, dont 2 biplaces

Singapour confirme l’achat de 6 avions ravitailleurs A330 MRTT

Après l’Australie, les Emirats arabes unis, le Royaume-Uni et l’Arabie Saoudite, Singapour a confirmé, la semaine passée, sa décision d’acquérir 6 avions ravitailleurs A330 MRTT d’Airbus Military Defense & Space pour remplacer ses 4 Boeing KC-135 vieillissants, actuellement mis oeuvre par le 112 Squadron basé à Changi. L’avion-ravitailleur européen était en compétition avec le KC-46A

Optrolead a obtenu un contrat d’études amont pour une boule optronique de 4e génération

Malgré le marasme économique ambiant et les baisses des dépenses militaires en Europe et aux Etats-Unis, les groupes français Thales et Safran ont affiché de très bon résultats en 2013. Ainsi, selon les chiffres diffusés cette semaine, Thales a vu son chiffre d’affaires s’élever à 14,19 milliards d’euros. Si ce montant est stable par rapport

L’Arabie Saoudite paiera plus cher ses avions de combat Eurofighter Typhoon

En 2007, l’Arabie Saoudite signait, avec le Royaume-Uni, le contrat « Salam », portant sur la livraison de 72 exemplaires de l’avion de combat Typhoon, conçu par le consortium Eurofighter (BAE Systems, Airbus, Finmeccanica) pour un montant de 4,7 milliards de livres (5,5 milliards d’euros). Seulement, ce contrat avait été établi en fonction de tarifs correspondant « aux

Ankara doute de son choix en faveur d’un système de défense aérienne chinois

Quand un pays membre de l’Otan, en l’occurrence la Turquie, annonce avoir choisi un système de défense aérienne chinois, cela ne manque pas de provoquer quelques remous dans la mesure où des informations confidentielles pourraient être transmises à Pékin, ce qui serait de nature à compromettre les procédures entre les Alliés. Et si le founisseur

DCNS écarté d’un appel d’offres de l’US Coast Guard

Plusieurs groupes européens de construction navale ont passé  ces dernières années des accords avec des industriels américains afin de pouvoir participer à l’appel d’offres lancé par l’US Coast Guard visant à acquérir 25 OPC (Ocean Patrol Cutter), destinés à remplacer 28 patrouilleurs de type MEC (Medium Endurance Cutter). Côté américain, ces partenariats permettent de bénéficier

La vente de deux satellites français aux Emirats compromise à cause des Etats-Unis (MàJ)

En juillet dernier, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, revenait des Emirats arabes unis avec, en poche, le contrat FalconEye, d’un montant de plus de 700 millions d’euros. Il s’agissait alors pour Airbus Defence and Space (ex-EADS Astrium) et Thales Alenia Space (TAS) de livrer à Abu Dhabi, d’ici 2018, deux satellites

L’Inde ne signera pas le contrat « Rafale » avant ses prochaines élections législatives

Il y a déjà deux ans, l’Inde sélectionnait l’avion de combat Rafale au détriment du Typhoon du consortium Eurofigher, à l’issue d’un appel d’offres portant sur l’acquisition de 126 appareils destinés à remplacer les MiG-21 à bout de souffre de ses forces aériennes (contrat MMRCA, Medium Multi-Role Combat Aircraft). Restait alors à négocier le contrat

Saft annonce un important contrat visant à fournir l’armée de Terre en batteries au lithium

Le groupe français Saft (Société des Accumulateurs Fixes & de Traction), spécialiste dans le domaine des accumulateurs électriques, vient d’annoncer avoir remporté, avec Ineo Support Global, une filiale de GDF Suez,  un contrat d’un montant de « plusieurs millions d’euros » , visant à fournir à l’armée de Terre des « dizaine de milliers de batteries au lithium »