contrat / Archives

La Turquie a signé un contrat portant sur l’achat du système de défense aérienne russe S-400

Qui aurait dit, en novembre 2015, c’est à dire au moment où les relations russo-turques étaient exécrables, que la Turquie allait se doter du système de défense aérienne russe S-400? Depuis, et même si tous les contentieux qui les opposent n’ont pas été aplanis, Ankara et Moscou ont opéré un spectaculaire rapprochement, y compris dans

La Finlande dément des propos de M. Trump sur l’achat d’avions F/A-18 Super Hornet

Le président Trump a commis un impair, le 28 août, lors d’une conférence de presse donnée à Washington, à l’issue d’un rencontre avec Sauli Niinistö, son homologue finlandais. « Vous allez acheter une grande quantité de nos merveilleux F-18 construits par Boeing et c’est un des meilleurs avions de combat », a en effet affirmé M. Trump,

Israël a finalisé l’achat de 17 avions F-35I supplémentaires

Le ministère israélien de la Défense a annoncé, le 27 août, avoir finalisé l’acquisition de 17 avions de combat dits de 5e génération F-35I auprès du constructeur américain Lockheed-Martin. Ces appareils viendront s’ajouter aux 33 exemplaires déjà commandés. « La finalisation de l’accord relatif à l’achat de dix-sept F-35 supplémentaires est un ajout important et stratégique

Thales obtient un contrat pour l’entretien des futurs patrouilleurs de la Marine royale canadienne

Le ministre canadien des Services publics et de l’Approvisionnement, Jim Carr, a annoncé, le 17 août, qu’un contrat pour l’entretien d’une partie de la flotte de la Marine royale canadienne venait d’être attribué à la co-entreprise formée par Thales Canada Inc et Thales Australia Ltd. « Grâce à l’annonce d’aujourd’hui, le Canada sera prêt à soutenir

Le Qatar confirme la commande de 7 navires de guerre auprès du constructeur naval italien Fincantieri

En plein bras de fer entre Paris et Rome sur l’avenir du chantier naval STX France et alors qu’une proposition française portant sur le renforcement de la coopération franco-italienne en matière de construction navale a été mise sur la table, le Qatar a confirmé, le 2 août, une commande de 7 navires de guerre qui

La Roumanie opte pour le système américain Patriot pour sa défense aérienne

En avril dernier, le général Nicolae-Ionel Ciuca, chef d’état-major des forces armées roumaines, avait indiqué que son pays comptait acquérir le système antimissie américain Patriot afin de renforcer la protection de son espace aérien. Et c’est donc sans surprise que la Defense Security Cooperation Agency (DSCA), l’agence chargée des exportations d’équipements militaires américains, a recommandé

Airbus veut s’inviter dans le programme d’hélicoptères lourds de transport des forces allemandes

En 2010, il était question d’un partenariat entre Eurocopter (devenu Airbus Helicopters) et Boeing pour développer, d’ici à 2020, un hélicoptère de transport de plus de 33 tonnes, pouvant embarquer 56 soldats équipés. Cet appareil, qui reprenait, dans les grandes lignes, l’allure du CH-47 Chinook, aurait pu convenir pour le programme d’hélicoptère lourd de transport

Les 3 premières des 8 frégates Type 26 attendues par la Royal Navy ont fini par être commandées

Alors que le premier des deux porte-avions attendus par la Royal Navy – le HMS Queen Elizabeth – vient de prendre la mer pour sa première campagne d’essais, le ministère britannique de la Défense (MoD) a annoncé, le 2 juillet, une commande portant sur trois frégates de type 26, dans le cadre du programme « Global

Canjuers : le Centre d’entraînement au tir interarmes va recevoir de nouveaux matériels de visualisation

Dans le cadre de la modernisation du Centre d’entraînement au tir interarmes (CETIA) « Opéra » de Canjuers [Var], Bertin Technologies s’est vu confier un marché visant à livrer des matériels de visualisation pour équiper les cinq pas de tir que compte ce plus grand complexe de tir en Europe occidentale. Le montant du contrat n’a pas

Le Qatar signe une commande de 12 milliards de dollars pour une trentaine d’avions F-15EQ

Dans la brouille qui oppose plusieurs pays emmenés par l’Arabie Saoudite et le Qatar, le président américain, Donald Trump, a clairement pris parti, comme le montrent ses propos tenus le 9 juin dernier. En effet, M. Trump a accusé « la nation du Qatar » d’avoir « historiquement financé le terrorisme à un très haut niveau » et appelé