contrat / Archives

Le sort des BPC russes est encore loin d’être tranché

Que va-t-on faire des deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC) de type Mistral commandés par la Russie en 2011 pour 1,2 milliard d’euros? Pour rappel, et compte tenu de la situation dans le sud-est de l’Ukraine, où Moscou appuie les séparatistes, la livraison du premier de ces navires, le Vladivostok, a été suspendue

Paris et Moscou négocient la résiliation du contrat « Mistral »

En décembre dernier, et au vu de la situation dans le sud-est de l’Ukraine, où des séparatistes sont soutenus par la Russie, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait déclaré que la France « ne pourrait jamais livrer » les deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC), commandés par Moscou en 2011 pour

L’Inde va acquérir 56 avions de transport C-295 auprès d’Airbus et de Tata

Le conseil d’acquisition du ministère indien de la Défense a retenu, le 13 mai soir, une offre soumise en octobre par Airbus et Tata Advanced Systems portant sur la livraison de 56 avions de transport militaire C-295. Le montant du contrat est estimé à 1,6 milliards d’euros. Dans le détail, Airbus livrera les 16 premiers

Le Koweït serait sur le point d’acquérir des avions F/A-18 Super Hornet auprès de Boeing

L’annonce n’a pas été faite officiellement mais, visiblement, les jeux sont faits. Le Koweït serait sur le point de passer commande d’au moins 28 avions de combat F/A-18 Super Hornet pour moderniser ses forces aériennes. Le montant du contrat dépasserait les 3 milliards de dollars. Ce choix est un coup dur pour le consortium Eurofighter,

La montée en puissance du second escadron de Rafale à vocation nucléaire est « délicate à gérer »

En février, l’Égypte devenait le premier client étranger du Rafale, avec un contrat portant sur 24 exemplaires. Seulement, les livraisons de ces appareils doivent commencer au plus vite. Aussi, sur 7 avions destinés à l’armée de l’Air en 2015, 6 porteront finalement les couleurs des forces aériennes égyptiennes. « Nous continuons à réceptionner le Rafale », a

Le Qatar commande 24 avions Rafale

Décidément, l’année 2015 s’annonce faste pour les prises de commandes auprès des industriels de l’armement, et en particulier pour Dassault Aviation. En effet, après l’Égypte, l’Inde, le Qatar a décidé d’acquérir 24 avions Rafale. Une option a été mise sur 12 appareils supplémentaires. « Le président de la République s’est entretenu hier avec Cheikh Tamim ben

La Pologne choisit le système de défense aérienne Patriot et l’hélicoptère Caracal pour ses forces armées

Dans le cadre de la modernisation de ses forces armées, la Pologne avait lancé 2 appels d’offres : l’un pour se doter d’un système de défense aérienne, l’autre pour acquérir 70 hélicoptères de manoeuvre. Pour le premier, d’un montant supérieur à 5 milliards d’euros, le consortium franco-italien Eurosam (MBDA et Thales) était en lice avec

L’Italie confirme la commande de deux frégates multimissions

Ce n’était pas gagné au vu des restrictions budgétaires qui affectent les forces armées italiennes… Mais la Marina Militare pourrait bel et bien sur 10 frégates multimissions (FREMM), l’option portant sur les deux derniers exemplaires ayant été levée et la commande passée auprès d’Orizzonte Sistemi Navali, une co-entreprise détenue par Fincantieri (51%) et Finmeccanica (49%),

Pour M. Poutine, la non livraison des BPC « Mistral » à la marine russe est « sans importance »

En novembre dernier, et compte-tenu de la situation dans l’est de l’Ukraine, le président Hollande décida de « surseoir jusqu’à nouvel ordre » à la livraison à la marine russe du Vladivostok, l’un de deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC) de type Mistral commandés par la Russie en juin 2011 pour 1,2 milliard d’euros. « On

Le ministre indien de la Défense sème le doute sur le contrat M-MRCA, négocié avec Dassault Aviation depuis 2012

La déclaration franco-indienne publiée à l’issue de la rencontre entre le président Hollande et le Premier ministre indien, Narendra Modi, le 10 avril, laissait entendre que l’intention de New Delhi de commander 36 avions Rafale « clés en main » n’allait pas remettre en cause les négociations du contrat M-MRCA (Medium Multi-Role Combat Aircraft), commencée en janvier