contrat / Archives

La Lituanie confirme la commande de 88 véhicules blindés ARTEC Boxer

En décembre 2015, le ministère lituanien de la Défense fit part de son intention de commander 88 exemplaires du véhicule blindé de transport de troupes multi-rôle ARTEC Boxer, fruit d’un programme commun à l’Allemagne et aux Pays-Bas, géré par l’Organisation conjointe de coopération en matière d’armement (OCCAr). Seulement, pour aller de l’avant dans ce dossier,

La vie de soldats américains mise en danger à cause de casques défectueux

En 2006, la société ArmorSource reçut une commande du Pentagone portant sur 102.000 casques en kevlar de type ACH (Advanced Combat Helmet) pour un montant de 30 millions de dollars. Le contrat fut honoré en 2009. Seulement, un an plus tard, il s’avéra que ces équipements présentaient des défauts de conception, au point que 44.000

Feu vert de l’administration américaine pour une vente d’armes d’un milliard de dollars à l’Arabie Saoudite

Il est dit que les relations diplomatiques entre les États-Unis et l’Arabie Saoudite, liés par le Pacte de Quincy signé en 1945, ne sont pas au beau fixe. Cela tient principalement à des divergences de fond entre les deux pays, notamment au sujet du programme nucléaire iranien, lequel a fait, le 14 juillet 2015, l’objet

Le Koweït signe une commande de 30 hélicoptères Caracal

En juin 2015, le Koweït fit par de son intention d’acquérir 24 hélicoptères de transport H225M Caracal (+6 en option). Puis, en octobre de la même année, lors d’une visite à Paris du Premier ministre koweïtien, Cheikh Jaber Al Moubarak Al Ahmad Al Sabah, l’émirat a confirmé son intérêt pour l’appareil d’Airbus Helicopters afin d’en

La Pologne a signé une lettre d’intention avec Raytheon pour acquérir le système de défense Patriot

Il y a encore quelques mois, le ministre polonais de la Défense, Antoni Macierewicz, se disait peu satisfait des négociations portant sur l’acquisition du système de défense aérienne Patriot de l’industriel américain Raytheon. Ce choix en faveur de ce dernier avait été fait aux dépens du consortium Eurosam, qui proposait le SAMP/T (ou Mamba), par

Quel futur drone de reconnaissance au contact pour l’armée de Terre?

En 2005, EADS (aujourd’hui Airbus Defence & Space), via l’entreprise française Survey Copter, qui deviendra plus tard l’une de ses filiales, remportait le marché des drones de reconnaissance au contact (DRAC) de l’armée de Terre. Il était alors question de livrer 160 appareils pour un montant de 30 millions d’euros. Utilisés par les unités d’artillerie,

Le constructeur naval italien Fincantieri décroche le gros lot au Qatar

À l’occasion de la visite du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, au salon de l’armement naval DIMDEX (Doha International Maritime Defense Exhibition), en mars dernier, au Qatar, la délégation française comptait bien défendre la candidature de DCNS pour fournir à la marine qatarie trois frégates multimissions Extended Range (FREMM ER), conçue pour des

Thales va sécuriser les bases militaires néerlandaises

Le groupe français d’électronique de défense Thales, associé à Unica, vient de remporter, ce 13 juin, un contrat visant à installer un nouveau système de surveillance et de sécurité sur 170 sites du ministère néerlandais de la Défense. Et cela pour un montant estimé entre 100 et 250 millions d’euros. Les deux groupes « sont partenaires

Rafale : Pour le Pdg de Dassault Aviation, la balle est dans le camp de l’Inde

Fin janvier, à l’occasion d’une visite officielle du président Hollande à New Delhi, un accord intergouvernemental portant sur la commande de 36 avions Rafale pour les besoins de l’Indian Air Force avait été conclu. Ne restait alors plus qu’à régler les détails financiers. Une affaire de 4 semaines d’après Dassault Aviation… Seulement, quatre mois plus

Le groupe français iXBlue fournira 70 systèmes de navigation inertielle à la Royal Navy

Pour naviguer, le système GPS est généralement utilisé, tant par les civils que les militaires. Seulement, il présente quelques défauts dans la mesure où ses signaux, peuvent être brouillés, voire piratés. En outre, il ne fonctionne pas sous l’eau. Et comme il n’est pas question pour un sous-marin de faire surface pour capter un signal