contrat / Archives

L’armée égyptienne serait très intéressée par le Rafale

Après l’Inde et le Qatar, l’Égypte envisagerait à son tour de moderniser ses forces aériennes avec l’acquisition d’une vingtaine de Rafale. Selon LaTribune.fr, une délégation militaire égyptienne est arrivée à Paris pour évoquer non seulement cette question mais aussi l’achat de deux frégates multimissions (FREMM). Et cela, deux semaines à peine après la visite officielle

BPC/Russie : M. Poutine demandera seulement le remboursement des sommes déjà payées en cas de non livraison

La vente de deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC) de type Mistral à la Russie, pour 1,2 milliard d’euros, avait suscitait quelques réserves chez certains responsables politiques et militaires, dans la mesure où, en matière d’armements, il est toujours préférable de signer des contrats avec des pays avec lesquels il existe une relation

L’Inde veut conclure rapidement le contrat portant sur l’achat de 126 avions Rafale

En janvier 2012, le Rafale remportait l’appel d’offres MMRCA (Medium Multi-Role Combat Aircraft) aux dépens de l’Eurofighter Typhoon. Depuis, des négociations exclusives ont été engagées entre Dassault Aviation et New Delhi, avec plusieurs difficultés majeures à résoudre, dont la question des transferts de technologies ainsi que celle de la production des avions en Inde. Ces

Le feuilleton des Mistral russes n’aura pas de conséquence sur la vente de 126 Rafale à l’Inde

L’idée selon laquelle le report, jusqu’à nouvel ordre, de la livraison du Vladivostok, le premier des deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) commandés par la Russie risque d’influencer l’Inde dans sa décision d’acquérir 126 avions Rafale (contrat MMRCA, Medium Multi-Role Combat Aircraft) se répand depuis quelques mois sur certains blogs et sites de

Le Qatar serait sur le point de commander au moins 24 avions Rafale

Que le Rafale intéresse le Qatar n’est pas nouveau. Et cela fait même plusieurs mois que cette piste est évoquée et que le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian multiplie les déplacements à Doha depuis qu’il a pris ses fonctions. Pour le gouvernement français, un tel contrat serait une aubaine, dans la mesure où

Les futurs avions ravitailleurs de l’armée de l’Air seront des A330 Phénix

Le 1er octobre dernier, lors d’une audition devant la commission de la Défense, à l’Assemblée nationale, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait annoncé la signature « dans les semaines qui viennent » d’un contrat portant sur l’achat de « 12 appareils MRTT [ndlr, Multi Role Tanker Transport], dont 2 à livrer pendant la Loi de

Un milliard d’euros pour doter l’Eurofighter d’un radar à antenne active

Contrairement au Rafale, doté du RBE-2 de Thales, l’Eurofighter Typhoon n’est pas encore équipé d’un radar à antenne active (AESA, pour Active Electronically Scanned Array). Déjà qu’il est limité aux missions de supériorité aérienne, c’est indéniablement un inconvénient pour l’appareil européen, d’autant plus que son concurrent français devrait, à terme, bénéficier d’un équipement de ce

Les études industrielles pour le futur drone aérien de combat franco-britannique sont lancées

Lors du sommet de Brize-Norton, en janvier, le Royaume-Uni et la France avaient pris l’engagement de développer en commun un drone aérien de combat. Ce projet, appelé  Système de Combat Aérien Futur (SCAF), avait fait l’objet d’une lettre d’intention signée en 2012 par les deux pays, avec des études préliminaires confiées à BAE Systems et

La France et l’Arabie Saoudite ont signé le contrat portant sur la livraison d’équipements militaires au Liban

Négocié depuis décembre 2013, le contrat portant sur la livraison d’équipements militaires aux forces armées libanaises pour un montant total de 3 milliards de dollars (2,2 milliards d’euros) a enfin été signé ce 4 novembre par le ministre saoudien des Finances, Ibrahim al-Assaf, et Édouard Guillaud, l’ancien chef d’état-major des armées (CEMA), aujourd’hui à la

Thales va moderniser la gestion du trafic aérien des forces britanniques

C’est un contrat très important que vient de remporter le groupe français d’électronique Thales, en partenariat avec la société de services aéronautiques NATS. En effet, il s’agit ni plus ni moins de moderniser la gestion du trafic aérien militaire (ATM) outre-Manche pour un montant de 1,9 milliard d’euros. Ce programme, appelé « Marshall », vise à moderniser