contrat / Archives

La vente de deux BPC « Mistral » à la Russie concerne aussi le Japon

Depuis une semaine et l’affaire du B-777 de la Malaysia Airlines abattu dans l’est de l’Ukraine, les autorités françaises sont mises sous pression en raison de la livraison programmée du premier des deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC) commandés par la Russie en juin 2011 poour 1,2 milliard d’euros. En résumé, étant donné

Le Qatar se dote du système anti-missile Patriot et d’hélicoptères Apache

Malgré des désaccords sur le soutien apporté par Doha à des groupes rebelles syriens jugés trop radicaux par Washington, le Qatar a passé une commande portant sur 10 batteries antimissiles Patriot PAC-3 (7 milliards de dollars), 24 hélicoptères d’attaque AH-64 Apache (plus de 3 milliards) et 500 missiles anti-chars Javelin (100 millions) Les contrats, d’un

Londres ne désespére pas de vendre l’Eurofighter Typhoon à l’Inde

Dans les affaires, il n’y pas de « vieux alliés » : c’est du chacun pour soi. Exemple avec le numéro que vient de faire en Inde William Hague, le ministre britannique des Affaires étrangères. Dans le cadre de l’appel d’offres dit MMRCA « Medium Multi-Role Combat Aircraft », dont le but est d’acquérir 126 nouveaux avions de combat,

La modernisation des Mirage égyptiens dans le viseur de Thales

Depuis 35 ans et les accords de paix avec Israël, l’Égypte reçoit des États-Unis une aide militaire d’environ 1,3 milliards de dollars par an. Deux raisons expliquent ce soutien de Washington : il s’agit ainsi de garantir l’accès au canal de Suez, dont l’importance stratégique est évidente et soutenir indirectement l’industrie de l’armement américaine, Le

Pour M. Poutine, l’amende record de BNP Paribas est un chantage sur la vente des deux BPC Mistral à la Russie

La banque BNP Paribas s’est fait prendre par la patrouille. Pour avoir fait du négoce de pétrole et de gaz avec des pays soumis à des sanctions économiques américaines, notamment le Soudan, Cuba et l’Iran, entre 2002 et 2009 (et l’on parle de quelque 30 milliards de dollars dissimulés), l’établissement financier français va écoper d’une

BPC : 400 marins russes sont arrivés à Saint-Nazaire

Dans un rapport adressé aux parlementaires, la semaine passée, par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, et dont le quotidien Le Figaro s’est fait l’écho, il est écrit que « la crise ukrainienne constitue une évolution stratégique majeure, qui illustre le retour des enjeux liés à l’usage de la force et à la menace

Les autorités françaises restent « confiantes » pour vendre le Rafale au Qatar

À en croire certains, la signature d’une commande d’au moins 36 avions Rafale par le Qatar était imminente. Et une annonce était même attendue le 23 juin, c’est à dire lors de la visite en France de l’émir Tamim Ben Hamad Al-Thani, sa première en Europe. Certes, des contrats ont bel et bien été signés

La Marine nationale ne gardera pas le patrouilleur hauturier « L’Adroit »

Développé sur fonds propres, le patrouilleur hauturier « L’Adroit » (gamme Gowind) fit l’objet d’un accord entre DCNS et la Marine nationale, lors de l’édition 2010 du salon Euronaval. Etant donné le manque patrouilleurs au sein de la Royale (le retrait des P-400 ayant commencé), les marins y trouvaient leur compte : ils disposaient ainsi d’un bâtiment

DCNS vend 4 corvettes Gowind à l’Egypte

Verra-t-on des corvettes Gowind, conçues par le groupe français de construction navale DCNS lors des prochains exercices aéro-maritimes franco-égyptiens Cleopatra, dont la 12e édition prendra fin à Toulon le 4 juin? Sans doute. En tout cas, c’est bien parti pour être le cas. En effet, selon des informations de La Tribune, l’Egypte a passé commande

La Russie donne un satisfecit à la France pour la bonne exécution du contrat des BPC Mistral

La semaine passé, les Etats-Unis ont exprimé leur inquiétudes au sujet de la vente par la France de 2 Bâtiments de projection et de commandement (BPC) à la Russie pour 1,2 milliard d’euros. Ce contrat, signé en juin 2011, a toujours suscité des réserves à Washington, voire même une franche désapprobation chez les élus républicains