contrat / Archives

Le Qatar serait sur le point de commander au moins 24 avions Rafale

Que le Rafale intéresse le Qatar n’est pas nouveau. Et cela fait même plusieurs mois que cette piste est évoquée et que le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian multiplie les déplacements à Doha depuis qu’il a pris ses fonctions. Pour le gouvernement français, un tel contrat serait une aubaine, dans la mesure où

Les futurs avions ravitailleurs de l’armée de l’Air seront des A330 Phénix

Le 1er octobre dernier, lors d’une audition devant la commission de la Défense, à l’Assemblée nationale, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait annoncé la signature « dans les semaines qui viennent » d’un contrat portant sur l’achat de « 12 appareils MRTT [ndlr, Multi Role Tanker Transport], dont 2 à livrer pendant la Loi de

Un milliard d’euros pour doter l’Eurofighter d’un radar à antenne active

Contrairement au Rafale, doté du RBE-2 de Thales, l’Eurofighter Typhoon n’est pas encore équipé d’un radar à antenne active (AESA, pour Active Electronically Scanned Array). Déjà qu’il est limité aux missions de supériorité aérienne, c’est indéniablement un inconvénient pour l’appareil européen, d’autant plus que son concurrent français devrait, à terme, bénéficier d’un équipement de ce

Les études industrielles pour le futur drone aérien de combat franco-britannique sont lancées

Lors du sommet de Brize-Norton, en janvier, le Royaume-Uni et la France avaient pris l’engagement de développer en commun un drone aérien de combat. Ce projet, appelé  Système de Combat Aérien Futur (SCAF), avait fait l’objet d’une lettre d’intention signée en 2012 par les deux pays, avec des études préliminaires confiées à BAE Systems et

La France et l’Arabie Saoudite ont signé le contrat portant sur la livraison d’équipements militaires au Liban

Négocié depuis décembre 2013, le contrat portant sur la livraison d’équipements militaires aux forces armées libanaises pour un montant total de 3 milliards de dollars (2,2 milliards d’euros) a enfin été signé ce 4 novembre par le ministre saoudien des Finances, Ibrahim al-Assaf, et Édouard Guillaud, l’ancien chef d’état-major des armées (CEMA), aujourd’hui à la

Thales va moderniser la gestion du trafic aérien des forces britanniques

C’est un contrat très important que vient de remporter le groupe français d’électronique Thales, en partenariat avec la société de services aéronautiques NATS. En effet, il s’agit ni plus ni moins de moderniser la gestion du trafic aérien militaire (ATM) outre-Manche pour un montant de 1,9 milliard d’euros. Ce programme, appelé « Marshall », vise à moderniser

Nexter décroche une commande de 12 véhicules blindés Aravis au Gabon

Le groupe français d’armement terrestre Nexter a annoncé, ce 29 octobre, avoir signé un contrat portant sur la livraison de 12 véhicules 4×4 hautement protégés « Aravis » au forces armées gabonais. Cette commande a été officialisée en présence des ministres français et gabonais de la Défense, à savoir Jean-Yves Le Drian et Ernest Mpouho Epigat. Ces

Saab a finalisé la vente de 36 Gripen NG au Brésil

Il aura fallu moins d’un an pour que Saab finalise le contrat portant sur la vente de 36 exemplaires de son JAS-39 Gripen NG au Brésil, pour un montant total de 4,28 milliards d’euros. Cette annonce, faite par l’industriel suédois ce 27 octobre, met ainsi un terme à un interminable feuilleton riche en rebondissement. Pour

Varsovie fait miroiter un contrat de 5,8 milliards d’euros si la France renonce à livrer les BPC Mistral à la Russie

Le 3 septembre dernier, et étant donné la situation « grave » en Ukraine, le président Hollande avait estimé que les conditions n’étaient pas réunies pour autoriser la livraison du premier Bâtiment de projection et de commandement (BPC) de type Mistral à la Russie, en raison de son soutien apportés aux séparatistes ukrainiens. Cette annonce, faite à

Séoul a trouvé un accord avec Washington pour acquérir 40 avions F-35

Initialement, les forces aériennes sud-coréennes (RoKAF) souhaitaient acquérir 60 nouveaux avions de combat pour remplacer ses F-4 et F-5 vieillissants. Trois constructeurs présentèrent une offre, dont Boeing, pour le F-15 Silent Eagle (SE) et Lockheed-Martin, pour le F-35 Lightning II. Le consortium européen Eurofighter tenta également sa chance sur ce marché traditionnellement dominé par les