contrat / Archives

Airbus s’est joint à une procédure judiciaire concernant l’affaire des hélicoptères Caracal en Pologne

Au début du mois, des députés de la Plateforme civique (PO, opposition) ont déposé une plainte auprès du parquet de Varsovie au sujet des conditions dans lesquelles les discussions avec Airbus Helicopters, pour un contrat concernant l’achat d’hélicoptères H225M Caracal, avaient été rompues, en octobre 2016, par l’actuel gouvernement. Pour rappel, en avril 2015, Varsovie

Israël va fournir des systèmes de défense aérienne à la marine indienne

Un mois après avoir annoncé la signature d’un contrat d’un montant record de 1,6 milliard d’euros pour livrer à l’Inde des systèmes « Advanced MRSAM » (Medium-Range Surface-to-Air Missile), Israël a annoncé, le 21 mai, une nouvelle commande portant cette fois sur une version navale de ce dispositif qui, appelée LRSAM (Long-Range Surface-to-Air Missile), est destinée à

L’Arabie Saoudite et les États-Unis ont signé pour près de 110 milliards de dollars de contrats d’armement

Alors que l’administration Obama avait adopté une attitude plus souple à l’égard de l’Iran, au risque d’inquiéter l’Arabie Saoudite, celle de Donald Trump entend revenir aux fondamentaux de la politique étrangère américaine, lesquels remontent au Pacte de Quincy, conclu en février 1945 par le président Roosevelt et le roi Ibn Saoud, fondateur du royaume saoudien.

La Suède ne veut pas de l’avion de transport brésilien KC-390 pour remplacer ses 6 C-130H Hercules

En septembre 2009, à l’occasion d’une visite officielle de Nicolas Sarkozy au Brésil, le président brésilien, Luiz Inácio Lula da Silva, fit part de son choix en faveur du Rafale pour moderniser les forces aériennes de son pays. En échange, selon les termes de la lettre de la déclaration commune publiée à l’époque, la France

Les Émirats arabes unis envisagent l’achat de 160 missiles pour le système de défense aérienne Patriot

En 2008, les Émirats arabes unis se dotèrent du système de défense aérienne Patriot, développé par les industriels américains Raytheon et Lockheed-Martin. Engagées depuis 2015 au Yémen, dans le cadre d’une coalition dirigée par l’Arabie Saoudite, les forces émiratis ont eu l’occasion de l’utiliser pour intercepter et détruire des missiles lancés par les rebelles Houthis,

Thales va organiser la logistique de la maintenance des avions militaires français

Le groupe d’électronique de défense Thales a annoncé, ce 11 avril, avoir remporté un contrat d’une valeur de 977 millions d’euros sur une durée de 10 ans, auprès de la Structure Intégrée de Maintien en condition opérationnelle des Matériels Aéronautiques du ministère de la défense (SIMMAD). Ce contrat de service porte sur la mise en

L’Inde commande le système de défense aérienne MRSAM à Israël

C’est sans doute le plus important contrat d’armement jamais obtenu par l’industrie israélienne de l’armement. Ce 7 avril, l’entreprise publique Israel Aerospace Industries (IAI) a indiqué qu’elle allait fournir à l’Inde les systèmes « Advanced MRSAM » (Medium-Range Surface-to-Air Missile) et LRSAM (Long-Range Surface-to-Air Missile) pour un montant total de 2 milliards de dollars. Basé sur le

L’Indonésie confirme son intention d’acquérir des avions A400M Atlas

Comme annoncé en janvier, l’Indonésie a confirmé son intention d’acquérir un « petit nombre » d’avions de transport A400M « Atlas » en signant une lettre d’intention avec Airbus. « Des discussions à venir concerneront, entre autres, le nombre d’appareils », a précisé le groupe européen, via un communiqué diffusé le 29 mars. A priori, les avions que souhaite commander Jarkarta

Pour le moment, la Malaisie n’a pas les moyens d’acquérir 18 Rafale

En déplacement en Malaisie dans le cadre d’une tournée en Asie du Sud-Est, le président Hollande a visité, ce 28 mars, la base aérienne de Subang, où il devait visiter, en compagnie du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, les installations dédiées à l’avion de transport A-400M et assister à une démonstration en vol

L’Allemagne reporte l’achat du système de défense aérienne MEADS

En juin 2015, Berlin annonça son intention d’acquérir le système de défense aérienne MEADS (Multinational Extended Air Defense System) dans le cadre du programme TLVS [Taktisches Luftverteidigungssystem, ndlr], visant à remplacer les batteries Patriot de la Bundeswehr, acquises dans les années 1980. Le montant du contrat était alors estimé à plus de 4 milliards d’euros.