Russie/ Archives

Un sous-marin nucléaire russe a tiré une salve de 4 missiles balistiques intercontinentaux « Boulava »

Le 26 octobre 2017, les trois composantes des forces stratégiques russes (terrestre, aérienne, sous-marine) furent sollicités pour un rare exercice de « gestion de leurs forces » respectives. Ainsi, des bombardiers Tu-160, Tu-95MS et Tu-22 M3 tirèrent des missiles de croisière « sur des cibles au sol » situées au Kamtchatka (Extrême-Orient), dans la république des Komis (nord) et

La Russie cherche à étendre son influence en Centrafrique

Malgré la présence de près de 13.000 Casques bleus de la MINUSCA [Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation de la Répulique centrafricaine, ndlr], le contexte sécuritaire demeure tendu en Centrafrique. Ainsi, le 10 avril, et pour la première fois depuis 2016, une vingtaine de personnes ont été tuées lors d’affrontements entre une

La Russie accuse un « État russophobe » d’avoir participé à la « mise en scène » de l’attaque chimique présumée à Douma

Le chef d’état-major russe, le général Valery Gerasimov, avait en quelque sorte préparé le terrain quand il affirma, en mars dernier, disposer « d’informations fiables selon lesquelles les rebelles syriens se préparaient à mettre en scène l’utilisation par les troupes gouvernementales d’armes chimiques contre la population civile. » Or, depuis qu’une attaque chimique présumée a été rapporté

La Russie va accélérer la livraison du système de défense aérienne S-400 Triumph à la Turquie

Si ses intentions dans le domaine des systèmes de défense aérienne sont plutôt floues, la Turquie a toujours la ferme intention de se doter de quatre batteries S-400 Triumph auprès de la Russie. Ainsi, en décembre, les modalités du contrat, d’un montant de 2,1 milliards d’euros, furent dévoilées. Dans le détail, il était prévu de

D’ex-agents du renseignement russe font condamner Moscou par la Cour européenne des droits de l’Homme

Trois semaines après la tentative d’assassinat, avec une substance chimique, d’un ancien colonel du renseignement russe réfugié au Royaume-Uni après avoir été condamné par la justice de son pays en raison de ses liens avec le MI-6, la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a condamné la Russie pour « entrave à la liberté de

Affaire Skripal : L’Otan retire les accréditations de plusieurs diplomates russes

L’affaire Skripal, du nom de cet ancien officier du renseignement russe empoisonné en Angleterre où il s’était réfugié après avoir travaillé pour le MI-6, continue de faire des vagues. Le 26 mars, et étant donné que Londres n’a pas de doute sur la responsabilité de Moscou dans ce dossier, plusieurs capitales occidentales ont décidé d’expulser

Affaire Skripal : La France expulse quatre diplomates russes

La semaine passée, les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne ont condamné « dans les termes les plus forts possibles » l’empoisonnement, le 4 mars dernier, du colonel Sergueï Skripal, un ancien du renseignement militaire russe, et de sa fille Youlia, à Salisbury, dans le sud de l’Angleterre. Dans leur texte commun, ils ont également

Pour le chef du Pentagone, la Russie se pose en « adversaire stratégique »

L’affaire du Boeing B-777 de la Malaysia Airlines, abattu en juillet 2014 au-dessus du Donbass (sud-est de l’Ukraine), avait donné lieu à des accusations mutuelles entre Moscou et Kiev. Près de quatre ans plus, celle de l’empoisonnement du colonel Sergueï Skripal [un ancien officier du renseignement russe, ndlr] et de sa fille, le 4 mars,

Le président Poutine confirme une baisse des dépenses militaires russes

Cela peut sembler contradictoire. Le 1er mars, lors de son adresse annuelle au Parlement russe, le président Poutine a longuement évoqué l’existence de nouveaux armements (missiles hypersoniques, armes laser, mini-sous-marin à propulsion nucléaire, etc…), censés répondre à l’activité militaire des « États-Unis, qui veulent déployer leurs boucliers antimissiles en Europe de l’Est et Corée du Sud

Paris demande à Moscou de « reprendre en main fermement » les armes chimiques « qui n’auraient pas été déclarées »

Ces derniers jours, la Russie a répondu aux sanctions prises à son endroit par le Royaume-Uni dans le cadre de l’affaire Skripal, en expulsant à son tour 23 diplomates britanniques, en ordonnant l’arrêt des activités du British Council sur son territoire et en retirant un accord relatif à l’ouvertue d’un consulat à Saint-Pétersbourg. Pour rappel,