Une frégate russe a tiré un missile hypersonique sur une cible navale pour la première fois

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

144 contributions

  1. Raymond75 dit :

    L’avion a entrainé la fin des cuirassés ; ce missile va t-il entrainer la fin des porte-avions ? Probable, pour les conflits entre ‘grandes puissances’ en tout cas.

    Un tel missile, de plus longue portée, mettrait moins de 9 mn pour atteindre Paris depuis Kaliningrad … La fin des guerres autres que ‘asymétriques’ ?

    • wagdoox dit :

      en aucun cas, chaque avancée de l’épée nécessite une avancée sur le bouclier, comme les missiles de croisières subsonique en leur époque, ou les missiles anti navires. on a pas arrêté de faire des bateaux pour autant. D’ailleurs le programme Twister (aster 30 block 2) est déjà engagé pour contrer ce type de missile.

      « La fin des guerres autres qu’asymétrique », c’est le cas depuis l’apparition de la bombe nucléaire !

      • Jupiter dit :

        Bonjour,
        Le PESCO Twister est basé sur un missile intercepteur différent d’un Aster Block 2.
        D’ailleurs, Twister est le nom du système de détection et d’interception, et pas le missile en lui-même

      • NRJ dit :

        @wagdoox
        Il est peu probable qu’un missile antiaérien soit capable de détruire un missile hypersonique. La première raison est simple : il faut repérer le missile hypersonique qui est par nature furtif (du plasma se forme à la surface d’un missile hypersonique et ce plasma absorbe les ondes radar). Par ailleurs, l’aster 30 block 2 n’ira gérer que les missiles balistiques à moyenne distance et non pas les missiles hypersoniques.

        • E-Faystos dit :

          Un missile avec un détecteur déporté depuis un satellite devrait pouvoir s’en sortir. Les chinois prétendent bien pouvoir guider leurs missiles par ce biais en utilisant un récepteur derrière l’engin . Pourquoi pas une éventuelle munition lancée en riposte ?

          • Red dit :

            @E-Faystos
            .
            « Un missile avec un détecteur déporté depuis un satellite »
            .
            Ç’est l’à qu’on voit qu’il faut toujours prendre les grandes lignes du parti communiste chinois avec de grande(s) pincette(s) .. Parce que en raison dudit nuage gazeux de plasma formé autour d’un missile ou d’une fusé évoluant dans l’atmosphère à plus de Mach 5,5 (environ), plus rien ne peut émané dudit missile au niveau toutes formes de communication qu’elle quelle soit. (Liaison montante, descendante, RF, etc) Bref, le seul et unique moyen pour les russes, chinois et américains pour guider un missile hypersonique en atmosphère, c’est l’INS (une bonne vielle planche de Battle ship, quoi)) dans le cas d’une utilisation navle, bien sur. Car même le GPS ne passe pas.
            .
            Les américains veulent (en plus d’environ 5-6 autres projets d’armes hypersoniques) au moins un missile de croisière hypersonique ne dépassant pas Mach 5,2 tout en étant très manouvrant et avec un plafond de vol de 60,000 pieds. De cette façon, pas de plasma et ils pourront utiliser un autodirecteur Dual-mode Radar/IR.

      • Red dit :

        @wagdoox
        .
        Le PEA TWISTER est, comme les américains, un projet purement anti-hypersonique alors que l’ASTER-30 Block-2 interceptera du balistique jusqu’à 3000 km de portée à des vitesse maximales de Mach 7-8 pour 30-40 km d’altitude selon le Sénat soit, exactement comme le Patriot PAC-3MSE.

        • E-Faystos dit :

          @ Red
          Les chiffres du sénat sont datés : l’altitude sera de 70 kilomètres pour les missiles d’une portée de 1500 /3000 km

    • Thierry dit :

      le porte avion devenant porte drone a encore de beaux jours devant lui, durant la seconde guerre mondiale c’était la torpille (tiré d’un sous marin ou d’un avion torpilleur) le danger le plus grave, il en fallait peu pour couler un porte avion rempli de carburant et munitions.

      Aujourd’hui comme hier avoir un missile (ou une torpille) n’est pas suffisant pour couler un porte avion, encore faut-il le trouver et s’en approcher, sachant qu’un avion F18 E/F a plus de 2000 km de rayon d’action, que le porte avion a ses propres mesures de défense, détection, brouillage et aussi missiles, sans parler de sa flottille d’accompagnement.

      Alors comment fera le lanceur de ce missile pour s’approcher à 450 km du porte avion sans être détruit avant d’avoir lancé ?

      • Félix GARCIA dit :

        « le porte avion devenant porte drone a encore de beaux jours devant lui »
        La messe est dite ! ^^

    • Cricetus dit :

      Rien de nouveau, les missiles balistiques font cela depuis 50 ans…

    • Davy Cosvie dit :

      R75, vous confondez deux notions très différentes : la frappe contre objectif maritime et la frappe contre objectif terrestre.
      .
      Celle-ci provoque des dégâts collatéraux qui sont très photogéniques et justifient une riposte dont l’attaquant ne se relèvera pas.
      .
      Au contraire une frappe en haute mer ne laissera aucune trace qui serait exploitable contre l’attaquant.
      .
      Je ne sais pas si c’est la fin des guerres asymétriques.
      Au contraire le PA est devenu une arme utilisable uniquement en guerre asymétrique parce que le PA ne survivrait pas 5mn à une guerre symétrique dont il serait la première victime, sa disparition constituant le fameux « dernier avertissement » (comme on disait au temps du Pluton) adressé au Gouvernement attaquant.
      .
      Par conséquent, pour un Gouvernement français, décider de construire un PA, c’est affirmer que l’on n’a pas pour priorité de « défendre la Patrie et les intérêts supérieurs de la Nation » (c’est la loi) mais seulement de jouer les supplétifs dans des guerres asymétriques qui ne sont pas les nôtres.

      • sirthie dit :

        « Par conséquent, pour un Gouvernement français, décider de construire un PA, c’est affirmer que l’on n’a pas pour priorité de « défendre la Patrie et les intérêts supérieurs de la Nation » (c’est la loi) mais seulement de jouer les supplétifs dans des guerres asymétriques qui ne sont pas les nôtres. »
        .
        Heuuu… selon les sources, la France a le deuxième ou le premier domaine maritime mondial, avec un tas de territoires d’outre-mer; elle ne se réduit pas à l’Hexagone

        • Davy Cosvie dit :

          Merci, sirthie, de m’avoir lu.
          Vous avez complètement raison : la France ne se réduit pas à l’Hexagone : elle est une puissance modeste mais planétaire dont les territoires et les citoyens, se répartissent sur 23 fuseaux horaires, de Wallis à l’est à Mopélia à l’ouest en passant par Vesoul et Maripasoula.
          .
          Pour assurer notre souveraineté et protéger nos concitoyens et leurs ressources sur un tel territoire un PA ne sert à rien.
          .
          Par conséquent je confirme : pour un Gouvernement français, décider de construire un PA c’est affirmer que l’on n’a pas pour priorité de défendre la Patrie et les intérêts supérieurs de cette Nation planétaire.

          • E-Faystos dit :

            @ David Cosvie
            Je ne suis pas d’accord.
            Quand un pays dispose d’un siège au conseil de sécurité, le porte.avion est aussi important que le.costard en soirée : on peut s’en passer… Mais c’est risqué.
            Vous partez du principe qu’un porte avion est une arme militaire.
            Mais c’est le véritable rôle des sous marins nucléaire, d’attaque ou stratégique.
            .
            Un porte avion n’est une arme que, et uniquement que, pour l’US Navy qui en à les moyens. Ces porte-avions servant avant tout de dissuasion classique et de projection de force.
            Et ce qui avantage la France, c’est qu’elle.ne parvient pas en assurer un roulement sur toutes ses opérations malgré le nombre et leur puissance. À plusieurs reprises, le Charles s’y est collé. Et cela permet de discuter très concrètement d’aide de l’armée US dans nos opérations et les leurs: on ne parle pas de mendier des ravitaillements ou des forces conjointes, mais de marchandage dans le dur, du genre je t’échange deux mois de couverture aéronavale contre de l’aide en Afrique de l’ouest, tu me couvre en Irak et je défonce du bunker avec jihadistes.
            .
            Un porte avion, c’est pas une arme de première ligne: c’est le boulot des frégates/destroyer/sous-marins. Les avions dessus, c’est la détection lointaine, la protection de la flotte. Le porte-avions en lui-même, c’est un symbole politique et technologique que l’on peut exhiber à volonté en mer, loin, ou en manœuvres conjointe.
            Un porte avion, c’est un symbole qui est surtout politique, car son coût et ses sujétions sont politiques. Avec un porte aéronef géant, les britanniques ont fait le choix d’un super porte-hélicoptères compatible avec l’US Marine Corps, parce que la France est bien trop proche de l’US Navy pour qu’il reste de la place à un autre allié .
            .
            Pour preuve, le Rafale descend en droite ligne du Hornet, est interopérable avec l’US Navy car c’était un souhait de la Navy, et les politiques ont suivi pour… Montrer que l’on pouvait le faire.
            .
            Dix ans de retard, des erreurs colossales, un prix qui a explosé pour le PA Français. Mais objectif atteint : quand Trump dit »on se barre » ses troupes comprennent mal et restent.
            .
            Syrie
            .
            Afrique
            .
            Parce que pour les gens sur terrain, un allié fiable et performant, c’est le gars qui surveille vos angles morts

  2. pmm dit :

     » il se deplace a 6000 kmh et en meme temps il est maniable  » . je vois vraiment pas comment a cette vitesse le missile peut etre maniable . l’un ou l’autre oui mais pas en meme temps

    • Toire dit :

      Tu ne vois pas depuis ton petit salon, donc c’est impossible… Tu as d’autres commentaires du même genre ?

    • wagdoox dit :

      il faut comprendre ce que je veux maniable qui ne veut pas dire manoeuvrant. Ca veut dire qu’il veut encore corriger sa trajectoire pour atteindre sa cible mais pas non plus faire de looping.

      • Jupiter dit :

        Bonjour,
        On peut être maniable et manœuvrant
        Les manœuvres se font avant l’impact pour réduire les risques d’interception.
        Mais vous avez raison, un missile tiré dans une direction ne changera pas drastiquement de cible ou fera des ressources a 30g

        • twouan dit :

          A 30g, si mais ca fera un rayon de giration en km.
          Maintenant, un bateau (qui plus est un PA) c est gros et lent.
          Un a10 argentin a quasi mach1 arrivait avec un assez bon succès a mettre une bombe lisse dans un patrouilleur anglais (je ne parle pas de taper dedans on serai a 100% or dca). Pourtant, l avion chargé ne doit pas prendre beaucoup plus de 3g. A capacité eprouvee constante 30g (ce qui pour un cylindre de 6m paraît pas fou), ca fait grosso modo mach3 v^2/r constant.
          Si on multiplie la cible par 9 (le rapport entre un pa et un patrouilleur). On est déjà plus très loin de mach 9.

          Je ne dis pas que c est simple ni que l objet ne va pas ralentir, mais c est pas non plus incroyable. On ne parle pas d un jetski.

          Je pense que la techno d aujourd’hui (informatique, senseurs) permet de chopper l objet en allant au plus simple.

          • Royal Marine dit :

            Le Porte-Avion c’est gros? A quelle échelle? Si c’est celle du Pacifique, c’est tout petit… En plus, un PA est « noyé » au milieu ou derrière son escorte… Il n’est pas facile à repérer, encore moins à suivre… En zone de combat, il sera en régime de discrétion radio électrique (radio/radar), et c’est une de ses frégates qui assurera la veille, devenant aussi visible à l’ennemi qu’un PA entouré de son escorte… (Cas du Sheffield durant les Malouines)
            Vous combinez cette difficulté avec celle du tir à distance de sécurité, et la couverture aérienne de la Force (CAP/SURCAP) à quelques centaines de nautiques du PA, et çà devient carrément aussi simple que de gagner à l’Euromillion…
            Donc, le missile hypersonique peut apporter un avantage momentané, dans certaines circonstances, pour viser des cibles fixes par exemple, et en attaque satturante, mais certainement pas dans tous les cas de figure…
            Prenons un exemple: lorsque les occidentaux sont passés aux bombes guidées laser, on a entendu parler de frappes chirurgicales, et de 100% au but… Qu’en a t’il été en réalité?
            Les comptes-rendus de dommage parlent de 30 à 35ù de coups au but…
            Il faut donc raison garder… Les Britanniques, qui s’y connaissent depuis longtemps ont un proverbe: « Un navire doit mourir. » Quel que soient les circonstances, un bateau, comme un homme, finira par mourir…

    • MasCal dit :

      MHD.

      • Thaurac dit :

        MDR

      • Jupiter dit :

        Bonjour,
        La MHD est un fantasme de youtube.
        Les énergies nécessaire pour s’en servir ne sont pas disponibles dans un missile.
        Attention, cela ne veut pas dire que ca n’existe pas. Les tokamak des centrales a fusion nucléaires sont des applications de la MHD par exemple.

    • Cricetus dit :

      Il s’agit d’une mauvaise interprétation: ils ne sont pas maniables mais manoeuvrants (contrairement aux missiles balistiques).
      Pour la maniabilité: La force centrifuge augmente lors d’un virage au carré de la vitesse.

    • Polymères dit :

      Vous avez déjà vu l’impact de ces missiles qui confirmerait ce que les russes déclarent ? Cible fixe ou mobile?
      Les russes si prompt à filmer les départs de missiles et à jouer de la guerre de l’image n’auraient pas une caméra pointée sur la cible qu’ils prétendent avoir détruite ?

      Pourquoi se priver d’une telle démonstration si vous avez réellement cette arme? Moi ça m’intrigue de voir toutes ces formidables armes nouvelles qui doivent donner une supériorité mais dont nous avons aucunes preuves d’efficacité.
      On en reste à croire ce qu’ils disent, montrant un tir de missile qui par son principe ne diffère pas d’un autre missile.
      Ce qui compte réellement c’est quoi? Toucher la cible non? Moi je veux voir un navire en mouvement se faire toucher par un missile venant à mach 8 sur lui et ne pas croire un pays qui n’a aucun scrupule à duper le monde pour obtenir une supériorité psychologique avec des armes qui de toute façon ne seraient jamais utilisées.
      Que ce soit ce missile ou une vieille torpille de 40 ans d’âge, les russes ne vont pas se sentir en confiance pour aller couler des porte-avions américains.
      Tout cela n’est que psychologique et ne fait qu’exciter le monde de l’anti-americanisme qui fantasme de ce genre de choses.
      En réalité je le redis, la baisse des budgets russes, la baisse quantitative de leurs équipements par un remplacement moins important quand il n’est pas problématique à subitement poussé les russes à se lancer avec leurs superbes nouvelles armes indétectables et indestructibles pour compenser et continuer à rester dissuasif. Ceci en mettant en parallèle le retrait américain sur les missiles à portée intermédiaire et celui du démantèlement des anciens missiles et têtes nucléaires qui sont pour l’essentiel HS tant chez les US que chez les russes.

      J’en suis convaincu, les russes jouent le psychologique pour négocier, ils font croire qu’ils sont au-dessus de la mêlée pour pouvoir négocier, influencer et foutre en l’air des projets américains qui eux, risquent réellement de venir et d’être actives.

      • Piaf dit :

        Il paraîtrait que le missile à bien touché un navire. Mais manque de pot celui du cameraman qui se trouvait à quelques encablures de la cible. Du coup on n’a pas les images.

      • twouan dit :

        Pour ma part, je crois a un iskander naval (comme pour le missile du mig31). Pour l essai, comme tout les premiers essais on commence par du facile. Le temps des essais plus représentatif viendra sûrement.

        Je suis convaincu qu un navire est touchable a grande distance car il est franchement lent et dans un environnement nettement dégagé. Ce n est pas un périscope de sous marin qui est cherché. De plus, une flotte si elle mets en œuvre ses radars c est comme un phare dans la nuit surtout en volant a 30km de haut.

        Après, tirer sur un objet rapide n est pas si difficile. Il est si rapide qu il s abîme lui même en présence d eclat. Plus l objet vient vite plus l eclat est performant. La vitesse d un eclat decroit rapidement et fini par rebondir sur l objet. La c est l objet qui apporte la vitesse. Le bouclier thermique (ce n est pas une nouveauté en spatial) ca règle le problème de la chaleur mais ca favorise la penetration.

        Pour ma part, ce retrouver face a une salve d exocet ou de ce machin ne change pas grand chose.
        La mer c est un milieu pénible voler haut c est faciliter la vie de celui qui t intercepte une fois que tu es localisé et c est de plus en plus facile de localiser. Quand au civil, il n y a que nous qui s en inquiétons. Les russes on shooté sans etats d ames le Boeing de la malaysian airline et recommenceront si ils se sentent en difficulté.

        • Chris dit :

          L’Iskander a bon dos , lorsqu’il était lâché d’un Mig-31 tout le
          Monde se moquait ici sur ce forum! Mais
          Moins au Pentagone

          • twouan dit :

            Pas moi, ca reste un tres bon porteur.

            Objectivement, que ca soit un scramjet ou un moteur a poudre ca change quoi a l efficacité?

          • E-Faystos dit :

            Moteur à poudre: 10 secondes d’ignition pour donner de l’élan et perte continue d’énergie : l’AIM 120 tombe donc de mach 4 à mach 2.5 au tiers du parcours.
            .
            Avec un stato, un missile utilisé l’air ambiant pour alimenter sont propulseur et peut tenir une minute. Il arrive sur sa cible avec plus d’élan car il perd moins d’énergie.
            Et l’énergie… C’est la vie.

      • pmpm dit :

        Tout a fait d’accord Polymères mais je pense pas que ca va modifier la politique d’equipement des Americains . Par contre avec des marines aux moyens financiers limités comme la France ca va renforcer le camp de ceux qui pensent que le porte avion appartient au passé

      • NRJ dit :

        @Polymères
        A force de penser que les russes sont systématiquement mauvais dans ce qu’ils font, vous courez à de grandes surprises. Si les russes vendent des SU-35 et des S-400 au monde entier malgré les sanctions américaines, c’est bien pour une raison….
        La démonstration de la capacité du missile hypersonique à toucher une cible navale a été faite. Alors il y a sans doute des problèmes inhérents au missile sur lesquels les russes ne communiquent pas (comme la manoeuvrabilité ou le guidage, rendu plus compliqué par la vitesse), mais rien qui n’empêche réellement son utilisation en cas de guerre.

      • Chris dit :

        Toujours les mêmes conneries de votre part ! Les Russes ne peuvent pas faire ci , ils ne peuvent pas faire ça. Je me rappelle que les américains disaient que le Kalibr n’avait pas une portée supérieure à 800km , 6 mois plus tard ces mêmes missiles parcouraient 1500km pour détruire les postes de commandement des terroristes en Syrie. Les Américains ont déjà admis leur retard et travaillent d’arrache pied pour combler l’écart . Mais bon continuez de rêvez de réaction chimique cher Polymères

      • RZ dit :

        https://youtu.be/6s36gYshx74
        Brahamos c’est 3T à Mach 3 et un réel defit à intercepter avec nos moyens actuels. Que pensez-vous attendre d’un vecteur 3x plus veloce..?
        Il est naturellement inconfortable d’admettre que de telles armes soient aux mains de nations rivales mais, nous ne nous immuniserons pas en les vilipendons.

    • M51 dit :

      Sa trajectoire est probablement modifiable, mais seulement un peu et pas assez pour qu’on puisse le qualifier de « maniable ».
      .
      Quoi qu’il en soit, le missile hypersonique vise une cible tellement lente (en comparaison) qu’elle est (compativement) immobile.
      .
      Si vous ajoutez à ça qu’en haute mer ( = très loin de la terre) on peut faire exploser une arme nucléaire sans que personne ne voie ni n’entende rien (exceptées les victimes, pendant un bref instant avant de mourir, et les organismes publics ou privés disposant de moyens d’observation) la précision de guidage est inutile compte tenu de la puissance de l’AN.

  3. Sovenick dit :

    Exocet doit entrer au musée.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Exocet doit entrer au musée. » Quand on créera le musée du troll vous serez en bonne place!

    • Le sicaire dit :

      Apparemment ce n’est pas la même chose car l’exocet est un missile de croisière alors que ce missile hypersonique a une trajectoire parabolique (« l’altitude maximale était de 28 km »)… ce ne serait donc pas un missile de croisière hypersonique mais « seulement » un missile hypersonique…?

    • Dans le Bayou dit :

      Vous avez raison Sovenick, l’Exocet MM 38 doit de toute évidence entrer au musée (sauf remplacement du bloc poudre de propulsion dans des conditions adéquates).
      L’Exocet MM40 Block3c a lui tendance à rentrer dans les coques de navires, sans s’annoncer par la porte d’entrée.
      Comme le moustique, plaie des plaines de Russie , Sovenick (;), il pique et on le sait après !

  4. la russie et la chine maitre du monde comme avait essayer l’Allemagne et le japon

    • Pascal (l'autre) dit :

      « la russie et la chine maitre du monde comme avait essayer l’Allemagne et le japon » Complexe d’infériorité ou masochisme? Vous devriez vous payer les services d’une maîtresse

      • didi dit :

        Pascal (l’autre) vous êtes là pour commenter les commentaires ou commenter l’article?

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Pascal (l’autre) vous êtes là pour commenter les commentaires ou commenter l’article? Ah! vous appelez cela un commentaire? Vous n’avez pas du souvent lire les interventions de J.C.B. et d’autres! Sinon en quoi cela vous concerne?

        • Le sicaire dit :

          Je pense qu’il n’est pas inutile parfois de commenter les commentaires surtout lorsqu’ils énoncent de façons péremptoires des absurdités ou de fausses informations.

    • Chris dit :

      L’armée russe est purement défensive comme toujours ! De toute façon l’ascension chinoise au rang de 1ère puissance économique est inéluctable

      • Thaurac dit :

        La russie aura des problèmes avec la chine , bien avant l’europe, car tout pays avec des démographies galopantes ont lorgné sur leurs voisins

  5. Chris dit :

    Donc les lanceurs de cette frégate sont universels : Kalibr / Zircon! En tout cas le missile est super rapide

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Il a dit que la monnaie chinoise est est yen.
      Haha ha ha ha » Ca quand même failli! Heureusement qu’il avait les vilains amerloques sinon aujourd’hui on parlerait du « grand Japon »

  6. Paddybus dit :

    Qui faut-il croire…. ceux qui pensent avoir l’arme fatale, ou ceux qui relativisent car n’ayant peut-être pas assez anticipé….????

  7. Ah Ca ! dit :

    Russie 2 USA 0

    • Euclide dit :

      Bon , comme je n’avais pas prévu que Mr lagneau allait créer un topic sur  » les nouvelles armes russes »
      https://www.youtube.com/watch?v=Ps2Jos0bmpAe
      Je replace ici la vidéo ad hoc.

    • wagdoox dit :

      les USA ont développé une réponse à l’avangard donc 2 vs 1

      • Ah Ca ! dit :

        @wagdoox
        Presque, l’Avangard est russe mais il est vrai que les américains nous ont dit qu’ils avaient testé un missile qui fait du mac 20 l’AGM-183A largué d’un gros porteur… Seul souci est qu’ils ont fait le test entre eux (sans même un communiqué de presse) c’est sorti de la bouche de Trump donc c’est pas encore vérifié.
        Je veux bien les croire, mais il m’en faut un petit peu plus… ça va venir.. en attendant il doit nécessiter quelques retouches.

  8. Jean Ker dit :

    J’ai grand hâte de voir l’USS Gérald Ford venir montrer ses gros muscles à portée de tir !
    Ah! on me dit dans l’oreillette que ce n’est pas prévu.
    Étonnant, non ?

    Je rappelle pour le fun que les travaux sur la MHD repris par les russes pour aboutir cet exploit technologique étaient ceux du français Jean Pierre Petit qui avait été judicieusement mis au placard par nos grands pontes et scientifiques pour non-conformisme.
    Encore une belle réussite Fr.

    • EchoDelta dit :

      Non mais il faut arrêter un instant. Le missiles hypersoniques existent depuis les années 60.
      Mais l’utilisation d’un tel engin n’est pas aisé, dans son guidage. Avant on le tirait à l’aveugle en programmant sa retombée mais sans pouvoir la modifier durant le vol, maintenant on pourrait commencer à viser des cibles et changer sa trajectoire en vol. Il n’en reste pas moins qu’à leur apogée ces missiles restent vulnérables, coutent très cher à construire et à entretenir, et l’avenir dira si un pays peut se permettre le luxe de tirer une salve pour assurer la réussite de la destruction d’un GAN à coup sur.
      la MHD n’est absolument pas nécessaire pour faire voler ce genre de missile.
      Et si les travaux sur la MHD n’ont pas débouché sur des projets concrets c’est pour des raisons scientifiques et non des raisons de personnalité comme vous semblez le suggérer.

      • Félix GARCIA dit :

        Il y a une différence entre l’hypersonique « haut » et le « bas » …
        Une différence entre aller à 5500 km/h et 10000 km/h ou 17000 km/h …
        Pourquoi 28 km d’altitude pour le missile ? Air raréfié, moins dense ? Donc plus facilement ionisable ? Donc MHD « à la PETIT » ?

        Cordialement,
        Félix GARCIA

    • mr cracou dit :

      Totalement grotesque. Jean pierre petit? Le clown qui a trouvé la source de ses élucubrations dans les lettres envoyées par ET dans les années 70? Dans le genre vous vous posez là en termes de médiocrité.

      • Félix GARCIA dit :

        C’est pas parce-qu’il est persuadé que ça vient « d’en haut », ce à quoi je ne crois pas du tout. A mon humble avis il fut le destinataire d’une révélation de personnes travaillant sur le sujet dans le monde militaire … lui a pris ça pour des messages « ummites », il s’est fait « intoxiquer » quoi … comme ceux qui vivant près des bases américaines se sont fait intoxiquer sur des sujets d’aliens quand il s’agissait de F-117 et du B-2 …
        En gros, selon moi, des militaires ont révélé leurs secrets à JPP de manière anonyme.
        Mais ce n’est que l’avis d’un profane comme moi …

        Cordialement,
        Félix GARCIA

      • E-Faystos dit :

        @ Félix Garcia
        .
        Un exemple éprouvé : le Rafale, c’est 2000 km/h à 15000 mètres et 1200 au ras du sol.
        À comparer au Mirage IV et son mach 2 à 18000 mètres, de mémoire.
        Alors à 78000 mètres, la densité de l’air est tellement ténue que même un missile air/air devrait battre l’engin incriminé à la course.
        Ce doit d’ailleurs être à ce moment là que l’engin doit recevoir ses ultimes mises à jour avant de foncer sur sa cible.
        .
        Pour le moment, les informations sont très parcellaire et les états-majors sont dans l’expectative mais rien ne se fera sans une refonte des moyens anti missiles actuels.
        .
        C’est un domaine que la France a acquis récemment, pariant encore sur sa dissuasion nucléaire.
        .
        Il est probable que les dernières moutures des défenses sol/air Russe soit capables de gérer ce type de menaces.
        .
        Les USA sont, eux battus à leur propre piège: ils ont cherché à imposer des anti missiles pour protéger leurs alliés de l’Iran, et les Russes ont fait grimper les enchères… Avec des programmes issus de la guerre froide.

        • Félix GARCIA dit :

          « Les USA sont, eux battus à leur propre piège: ils ont cherché à imposer des anti missiles pour protéger leurs alliés de l’Iran, et les Russes ont fait grimper les enchères… Avec des programmes issus de la guerre froide. »
          Je n’y crois pas.
          « Parait faible quand tu es fort, et fort quand tu es faible »
          Sun-Tze
          Il me semble que c’est toujours valable.
          Je n’arrive pas à croire et je ne pense pas une seconde que les américains se soient assis sur leurs lauriers.
          Mais j’ai peut-être tout faux.
          Pour ce qui est de la France, je pense que du fait que celle-ci est dirigée par la même élite qui dirige les Etats-Unis, il fut « normal » que celle-ci se voit interdire le développement de tels armes.
          Pour des raisons de pouvoir, mais aussi pour des raisons stratégiques.
          Là encore, j’ai peut-être tout faux.

          D’où le fait que je ne crois pas une seule seconde au « narratif » de la géopolitique actuelle.
          D’où le fait que je sois « complotiste ».
          Pour ma part, j’accueille l’ensemble des « nouvelles » dans le monde avec un certain détachement passionnel de ce fait. Sauf évidemment quand c’est les innocents qui trinquent. D’où mes prises de position.
          Je ne crois pas à une véritable opposition entre PCC, Pentagone et Poutine si vous préférez …
          Pour ma part, la « véritable guerre » se situe entre « les peuples » et « l’élite de sécession » (sécession matérielle et immatérielle), aussi appelée « l’hyperclasse mondiale ».
          On en voit d’ailleurs parfaitement les contours avec « la crise du CoViD » …

          Ce qui ne m’empêche pas d’aimer mon pays et de souhaiter sa montée en puissance dans tous les domaines ! 🙂

          Cordialement,
          Félix GARCIA

          • Électeur dit :

            @ Félix Garcia
            Lorsque l’on se promène un peu sur Internet (avec circonspection toutefois mais aussi avec google-traduction) l’on voit que votre idée de lutte des élites solidaires contre les Peuples est très répandue.
            Internet a bousculé beaucoup de pouvoirs du 20e siècle.

          • E-Faystos dit :

            @ Félix Garcia.
            « Je ne crois pas une seule seconde que les Américains se soient aussi sur leurs lauriers »…
            Et bien pour moi, cela ne fait aucun doute.
            Après, j’ai assisté à cette double problématique : une entité sur puissante qui cède à ses vieux démons: regroupement massif des constructeurs (Lockheed Martin est devenu un pur monstre) et finance à outrance tout et n’importe quoi par nécessité politique au lieu de besoin opérationnel.
            Les programmes sont à ce point mal foutus s’ils sont jeté avec l’eau du bain ( classe freedom, Zumwalt) ou requalifié à grands frais (F35) le tout au nom du technologisme. Et là, en ce qui concerne le sujet, un trou dans la raquette entre le patriot et le TAAD.
            En face, ou à côté, (Chine, Russie, Europe) les moyens sont mieux fléchés, même si on peut dénoncer la concurrence interne entre les programmes de MBDA.
            Mais au moins, ASTER et METEOR font le job, malgré les délais et surcoûts.
            Les ASTER, justement.
            Du temps du Foch et Clémenceau, il fallait s’en remettre totalement aux Américains pour leur protection balistique, car non, la menace ne vient pas de naître avec les armes hypersoniques actuelles: elles sont abordées dans le livre d’Alexander Sheldon Dupleix, le grand livre des portes-avions.
            Rétrospectivement, c’est drôle de lire que le F 35 B sera prêt en 2015 avec sa technologie de science fiction.
            Mais les missiles Russes eux, sont abordés avec plus de sérieux.

          • Félix GARCIA dit :

            @ E-Faystos

            C’est aussi le propos développé par Benoist BIHAN : le fait que l’on soit incapable de mener des « programmes simples », chaque « projet » prenant 15 à 20 ans. Avec tous les problèmes qui vont avec.

            Mais je trouve plus intéressante cette vision développé lors d’une conférence DEFCON (dont je ne retrouve plus le lien):
            Le vol de technologies comme « Business Model »
            L’intervenant (d’une conférence que je ne retrouve pas) explique que si « votre avantage », c’est la haute technologie, alors vous ne pouvez pas « vous reposer sur vos lauriers ». Il est nécessaire d’être toujours en avance. Et lorsque vous êtes une entreprise dépendant de la commande publique, celle-ci n’a lieu que lorsque votre avantage comparatif s’amenuise. Comment voter avantage comparatif s’amenuise t-il ? Lorsque « l’adversaire se rapproche ou dépasse » vos propres capacités.
            Comment cela peut-il arriver lorsque l’appareil industriel de « l’adversaire » ne lui permet pas de parvenir à cet « état de fait » par « ses propres moyens » ? Vous lui filer un coup de main.
            Comment ? Eh bien soit vous « égarez » vos données auprès de la mauvaise personne, ou alors vous vous faites « infiltrer » par quelqu’un de très doué, ou alors quand votre « nouveau drone de l’infini » se fait « pirater » et « atterrit chez l’ennemi », ou encore, la possibilité d’une traîtrise … et dernière mais non moins « savoureuse » technique : le « retard » des programmes …
            Du coup, l’entreprise en question est bien embêté. Mais plus encore, l’état qui passe ses commandes. Car oui, qui sait mieux que l’entreprise ce qui lui a été volé ? Qui, mieux que cette entreprise, qui malgré tout a eu « un défaut dans sa sécurité », est mieux à même de comprendre le problème en question et de regagner l’avantage (Lockheed-« Martine » par exemple ^^) comparatif ?
            Etc etc …
            En résumé : « Il faut développer un « truc nouveau » pour remplacer le « truc ancien » qui a été volé, qui sera à son tour volé, et devra être remplacé par un « truc nouveau » qui … »
            Alors, sous les conseils avisés des experts, on refait une commande publique à cette entreprise …

            Z’en pensez quoi ?

            Cordialement,
            Félix GARCIA

    • didixtrax dit :

      faut pas croire ça, bien que très brillant, JPP s’aveugle avec sa MHD et enfume ses fans.

      Les Russes ont annoncé plusieurs fois avoir mis au point le « bon » revêtement. Dernièrement Poutine a encore déclaré que l’enveloppe de l’Avanguard fond « comme un « esquimau » au cours du vol. C’est comparable à la rentrée d’un capsule spatiale habitée qui doit, en plus, ralentir jusqu’à une vitesse nulle et donc dissiper toute son énergie (1/2mV² + mgH) par frottement alors qu’un missile n’a pas à le faire –au contraire !

      pareil pour la torpille russe Chkval, dont le fonctionnement est public basé sur principe de la super-cavitation mis en oeuvre grâce à un générateur de gaz, pas de MHD.

      votre JPP avait même vu de la MHD sur un chasseur américain alors qu’il s’agit d’un phénomène bien connu de condensation suite à une onde de choc ou de chute locale de pression(et de T°) d’un l’air saturé en vapeur d’eau.

      • Félix GARCIA dit :

        « votre JPP avait même vu de la MHD sur un chasseur américain alors qu’il s’agit d’un phénomène bien connu de condensation suite à une onde de choc ou de chute locale de pression(et de T°) d’un l’air saturé en vapeur d’eau. »

        Vrai. Mais il y a tout de même la question de la brève illumination non ?
        Non ?

        • Ah Ca ! dit :

          Les américains ont très lourdement investi dans la recherche sur la MHD de JPP… société MSI (ou un nom du genre caché sur une fausse entité para publique) à Butte dans le Montana… Info validée 1998.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ pareil pour la torpille russe Chkval, dont le fonctionnement est public basé sur principe de la super-cavitation mis en oeuvre grâce à un générateur de gaz, pas de MHD.]

        Elles sont fabriquées en partie à Derbent au Daghestan .
        Vous avez la video de l’usinage de la tête de cavitation de ces torpilles dans ce film de l’ami Prokhanov à partir de 17.00 .
        Les centres d’usinage semblent être d’origine Indienne et Autrichienne et  » grand public  » ( non militaire ) ce qui doit être suffisant pour générer le profil et les conduits des buses d’éjection ( angle par rapport au profil ? ) . C’est d’ailleurs l’état de surface qui doit être plus important que la tenue de l’angle au dixième d’arc . ;0)
        Je laisse le soin aux spécialistes en hydrodynamique l’interprétation des graphiques et des formules filmées ! ;0) Perso je pense qu’ils ont un joli petit parc de MO à Derbent . ;0)
        https://www.youtube.com/watch?v=YPmBxulxZ2g

        • Aymard de Ledonner dit :

          La torpille chkval est un bon exemple d’arme « invulnérable » qui fini finalement aux oubliettes.
          Cette torpille est très rapide certes, mais aussi très bruyante et ne peut changer de direction sous peine de voir s’éfondrer sa bulle de cavitation.
          Donc le tir est immédiatement détectable (arrêt de mort pour le sous-marin qui la tire) et la cible a tout le loisir de changer de position pour éviter l’impact.
          Donc l’intérét opérationnel semble nul et l’arme n’est plus mise en avant dans la communication russe…

          • didixtrax dit :

            en tir tendu proche elle avait une utilité ; mais elle ne pouvait s’autoguider du fait du nuage de gaz, le filo-guidage ne supportait pas non plus les contraintes ; enfin son système de propulsion la rendait plus dangereuse pour son tireur que pour sa cible. Peut-être qu’avec les technologies d’aujourd’hui une version 2.0 aurait un i,térêt.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Elles sont fabriquées en partie à Derbent au Daghestan ]

          En fait à Kaspiisk par DAGDIZEL ! Mais l’air de la mer – Caspienne – souffle aussi fort à Kaspiisk qu’à Derbent … ;0)
          L’usine a été modernisée en 2015 lorsqu’elle a repris – avec succès – la fabrication des composants usinés en Oukraïne .

          • Pascal (l'autre) dit :

            « enfin son système de propulsion la rendait plus dangereuse pour son tireur que pour sa cible.  » Certains avaient même émis l’idée que la catastrophe du Koursk avait été provoqué suite à un test de cette torpille Chkval.

    • Logos dit :

      Oui… a ce sujet, lire (ou relire) l’excellente nouvelle d’Asmiov ‘Non définitif !’ qui met en relief la différence entre les chercheurs institutionnels et les ptis débrouillards (qui, a force d’ingéniosité, dépassent les gigas moyens des grandes boutiques officielles)
      Je sais bien que l’histoire du temps de la conquête de l’espace mettant en scène un crayon a papier russe vs le stylo pressurisé US est une invention, mais … comme le dit le proverbe russe, dans toute blague il y a une part de vérité.

      • ULYSSE dit :

        @Elon Musk en parlait récemment à la NASA. General Atomics en parlait à Boeing, etc…
        Ca fonctionne aux US, rarement, si ce n’est jamais en France.

    • Félix GARCIA dit :

      Et Jean-Pierre PETIT rappelle que les idées viennent de SAKHAROV 😉
      Mais cela n’enlève rien au génie de notre grand PETIT !
      De même que l’idée d’un univers aux flèches du temps opposés, mais celui-ci dit que sa nature est énantiomorphe !
      Trop fort « John-Peter SMALL » !
      Et hop ! Dans l’JANUS ! ^^

  9. Michel dit :

    Reste a savoir avec un brouillage electronique sophistiqué comme peut le faire les US et meme la France (je sais des choses sur le sujet …..)
    Qui dit que c’est pas le batiment supposé lancéer ce type de missiles ne peut etre rendu aveugle, ou meme détruit avant par d’autres équipements que les US possèdent car eux il se cache mais rien ne prouve qu’il n’ont pas ce type de missile.

    • Ah Ca ! dit :

      @Michel

      Peut être… encore faut il trouver un américain qui n’aime frimer.

      La dernière fois que j’ai vérifié c’était bien eux les rois de la frime…ils utilisent le mot « show ». D’ailleurs il y a peu, Trump n’a pas pu se retenir de l’ouvrir avant de se reprendre.

    • Chris dit :

      Les sous-marins Yasen-M porteront aussi ce type de missile

    • Logos dit :

      La multiplication des fôtes est elle une technique de brouillage ‘per se’ ?

    • wagdoox dit :

      Les brouilleurs sont bien la seule defense qu’on a encore face à ce type de missile (et c’est déjà énorme vu la faiblesse en la matière de ce type de missile). Non il cache rien de rien, les américains communiquent abondamment sur le sujet, la France également. Les USA ont deja un planeur hypersonique, la France travaille sur le Vmax qui doit être testé l’an prochain et fournir des informations pour twister.

  10. Loufi dit :

    Des preuves ?

    • didixtrax dit :

      il n’y en aura jamais. On sait bien que le discours de Poutine annonçant ces armes révolutionnaires n’était que de la propagande électorale en images de synthèse. C’était écrit dans tous les journaux et blogs sérieux. Il n’y a que les complotistes pour y croire.

      • Félix GARCIA dit :

        Donc Vladimir POUTINE voulait passer pour un con auprès des gens sérieux et justifier une augmentation du budget militaire américain ?
        Pourquoi pas …

    • wagdoox dit :

      vous pouvez arrêter de post le meme commentaire partout ca devient fatiguant !

    • NRJ dit :

      @Loufi
      Je vous propose d’attendre une guerre. Mais il ne faudra pas s’étonner si on s’aperçoit que le CDG s’est fait démolir par un Kinzhal.

  11. blavan dit :

    Attendons que les américains développent le leur, on aura enfin la vérité sur l’efficacité sur les cibles en mouvement. Suivant l’efficacité , le problème des PA sera ouvert !

  12. Patrickov dit :

    Comme je vous le dis la Russie n’a que deux adversaires la Chine et les USA, les autres ne font que de la figuration, certains se vantent d’avoir l’arme nucléaire.

    • Alexandre dit :

      @ La Russie chiale et s’écroule à chaque sanction économique un peu forte…. Tout comme les Chinois, tout cela n’est que du pipeau pour manipuler sa propre population, le seul adversaire réel du régime actuellement en place en Russie c’est le peuple Russe . Et toutes ces gesticulations arrangent bien les USA qui peuvent justifier des budgets ridiculement élevés pour la défence.

    • Michel dit :

      La GB, la France, La Chine, Israel, L’Inde, Le Pakistan, et peut etre la Corée du Nord….
      Les 6 premiers c’est une certitude, par exemple si vous prenait les tetes nucléaires d’un seul M51 sur la figure vous croyez vraiment que c’est de la vantardise ???? Quelque soit le pays ou cela tombe la région touchée est passablement « réduit en miette »….
      Etes vous au courant que sur le CdG il y a des bombes nucléaires qui peuvent etre montées sur les missiles de croisière (ASMPA) avec comme vecteur du (des) les Rafales Marine ?

    • Daniel BESSON dit :

      Cit1 : [ Comme je vous le dis ]
      Cit2 : [ En réalité je le redis ]

      Les évangiles selon Saint Patrickov et Saint Polymères ! ;0)

    • Pascal (l'autre) dit :

      « certains se vantent d’avoir l’arme nucléaire. » Se vanter est une chose, la posséder et avoir une politique forte qui n’exclura pas de s’en servir en cas de danger mortel pour le pays la possédant en est une autre! Grosse jalousie parce que nous la possédons?
      Quant aux adversaires de la Russie, ôtez moi d’un doute, il me semblait que des accords de coopération existait avec la Chine à preuve les « grandes manoeuvres » Vostok 2018 que les deux pays ont mené de concert! Vous effectuez des manoeuvres militaires avec votre potentiel ennemi……………………………………… amusant!!

      • Patrickov dit :

        Le Satan 2 devrait mettre tout le monde d’accord et quelques 10000 têtes nucléaires qui suivent.

  13. chill dit :

    excellente question posée dans l article, cible à l ‘arrêt ou en mvt…?

  14. HYLE dit :

    Notons une chose importante ;
    Hyper = super.
    Hyper est grec.
    Super est latin.

    Il n’y a donc pas de supériorité dans la la rue entre l’un ou l’autre ce sont des synonymes

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      En effet, c’est une question sémantique
      En revanche, et dans toutes les langues de la planète terre, un missile hypersonique est plus rapide qu’un missile supersonique

    • Loufi dit :

      Merci

    • Belzébuth dit :

      @ Hyle
      Vous parlez à des gens qui au maximum pensaient que c’était suédois:
      https://youtu.be/BshxCIjNEjY

    • didixtrax dit :

      certes, mais on a commencé avec super et comme un distingo s’est révélé nécessaire au-delà de M5 on a utilisé hyper. Du coup il ne sont plus synonymes dans ce contexte-là.

  15. Plusdepognon dit :

    La Russie a rappelé à certains qu’il n’est jamais bon de considérer un pays humilié qui a plusieurs milliers de têtes nucléaires et quelques autres rigolades comme inexistant.

    Cependant, les matières premières se vendent moins chères et il faut bien se mettre en tête que même un Etat au régime autoritaire doit faire des concessions :
    https://www.rts.ch/info/monde/11627238-la-russie-diminue-son-budget-defense-pour-la-premiere-fois-depuis-2014.html

  16. werf dit :

    La prochaine guerre mondiale est inévitable. Tout le problème, c’est quand elle commencera, où, et quelles seront les premières et dernières frappes des principaux belligérants. Discuter sur les différents moyens offensifs ou défensifs paraît bien peu de choses. Mais les généraux de tous bords veulent exister aux yeux des politiques et surtout préparer pour certains, surtout à l’ouest, leur reconversion juteuse dans les entreprises d’armement qui poussent déjà à la généralisation des conflits pour gonfler leurs profits. Wait and see…

  17. didixtrax dit :

    si le missile a mis plus de 3mn c’est aussi parce qu’il a parcouru une plus grande distance en montant puis en descendant, avec d’éventuelles « manoeuvres ».

  18. Ltikf dit :

    La seule nouvelle confirmée est celle de l’anniversaire de Vladimir: « Happy birthday Mr President ! » – non avec la bombe Marilyn, mais avec le missile Zircon…

  19. patex dit :

    Les armes « ultramodernes » russes ont tendance à exploser dans les navires ou sous-marins qui les contiennent… Souvenons nous que la qualité reste le principal talon d’achille du complexe militaro industriel russe…

  20. Twouan dit :

    Personnellement, je suis très dubitatif sur la vidéo.
    Je ne dis pas que ça ne c’est pas passé, je dis juste que ça n’en est pas la vidéo.

    Moi je vois un tir de P800 (un système très capable ceci dit) avec un floutage à la transition pour donner l’impression de vitesse.
    https://www.youtube.com/watch?v=LGeYQznZhpc
    On voit bien les petits jet sur la tête au décollage et le décollage froid (relatif) au départ.
    Le grand flash, ca serait mais alors hyper couillon de consommer toute la puissance dans le premier kilomètre… même les ICBM ne font pas ce genre de flash, on est dans le grotesque.
    Enfin, mettre un système compliqué pour stabiliser une trajectoire pas trop haute alors qu’il est dit qu’il est monté à 28km.

    Les performances annoncées ressemble fortement à celle d’un Iskander-M qui partage manifestement une parenté avec le Kinzhal, une version naval sans doute?
    Ce n’est pas le machin présenté dans les powerpoints, mais ça doit quand même piquer.

    • aleksandar dit :

      Je partage votre opinion sur la video.
      D’un autre coté, les russes ne tenaient probablement pas a montrer le Zircon a leurs ennemis.
      Guerre de l’information

  21. NRJ dit :

    La « kill chain » évolue aussi. Que ce soit la présence de bateaux autonomes, de drones de renseignement, ou de nuée de petits satellites, plusieurs options s’offrent pour guider les missiles hypersoniques.

  22. twouan dit :

    Pour la route parceque c est marrant.

    A l esa, il y a un moteur ionique qui prend son jus dans l atmosphère (on pourrait le faire au xeon mais ca tout le monde sait faire).

    Le scramjet a côté c est du pipi de chat.
    Ca pousse pas fort mais ca pousse vite!

    Ok pour atteindre sa vitesse maximale, il faut probablement utiliser l assistance gravitationnelle de la lune (sinon on croise la voiture d elon musk) ou faire 3 fois le tour de la terre et consommer 50% de l énergie a essayé de ne pas partir en orbite trop longtemps. Mais on peut faire des machins qui tombe a mach 80+.
    A ce niveau, plus de charge militaire, le souffle est genere par l implosion du vecteur. L altitude étant regler par la mise en œuvre d un dispositif de frottement.

    https://www.numerama.com/sciences/333790-premiere-mondiale-lesa-invente-un-moteur-ionique-capable-de-collecter-son-carburant-dans-latmosphere.html

  23. Desty dit :

    Sur la vidéo on dirait bien que le missile explose en vol au dessus du bateau ou alors il part tellement vite qu’il en disparait. Reste à voir si il peut vraiment effectuer des corrections de trajectoire à sa vitesse de croisière… pourquoi pas après tout les missiles balistiques intercontinentaux vont plus vite et peuvent le faire.

  24. Art du TAN dit :

    Et dire que les Américains avaient toute la technologie de ces missiles disponibles « piqué » après l’effondrement de l’URSS et ont échoué à +5 Mach. Bon ne dites surtout pas à l’Amirauté que les Indiens »[ont] testé avec succès un missile armé d’une torpille qui pourrait frapper les sous-marins ennemis à plus de 640 kilomètres de distance », https://fr.sputniknews.com/asie_pacifique/202010071044541465-linde-teste-un-missile-projetant-une-torpille-a-plusieurs-centaines-de-kilometres–video-/. Non! nous n’avons 15 de retards dans les missiles ! Non! Nous n’avons 10 ans de retards dans l’équipement en drones! Non! Nous n’avons pas 5 ans retards dans la maîtrise du signal ! Non nous n’avons pas 8 ans retards dans nos doctrines. Nos missiles sont les meilleurs! Les autres mentent ! hourra !

    • Durandal dit :

      Oui enfin, encore faut-il trouver le sous marin, et un sous marin trouvé et de toutes les façons un sous marin détruit. Entre un missile qui n’a que 500km de portée et un avion avec une torpille avec un rayon d’action bien supérieur, je ne vois pas l’intérêt.

      • Art 13 du TAN dit :

        Votre remarque est pertinente. La détection se fait par moyens déportés satellite, drone avion, navire, etc. Considérez le temps de réaction en contre-attaque après tir d’une torpille ou d’un missile même dans une zone défendue par rapport à un avion ou à un hélicoptère de lutte sous-marine qui sont en plus des vecteurs pilotés. Beaucoup de létalité et peu de risques. Voilà le principal avantage de ce missile qui s’inscrit surtout dans une vision défensive.

  25. wagdoox dit :

    On va revenir aux bases, je lis les commentaires et j’ai l’impression de revenir 15 ans en arrière quand les amateurs voyez la furtivité comme un graal absolu. Les missiles hypersonique n’ont aujourd’hui de sens qu’au très haute altitude et ne pourront raser l’océan qu’un très bref instant (suffisamment pour faire 80km et surprendre l’adversaire) et a des vitesse bien plus limitées que la haute altitude. La densité de l’air ne permet pas les mach 8 annoncés à basse altitude.

    Ensuite vient le problème du mur de la chaleur là aussi obligeant le missile a passer le plus claire de son temps en haute altitude.

    Et enfin il y a le probleme du ciblage et du guidage auquel se rajoute le nuage de plasma qui se forme à mach 8 et englobe totalement le missile a mach 12. Aucun bâtiment naval ne peut cibler un autre bâtiment navale par ces propres moyens au-delà de quelque dizaine de km pour cause de courbure de la terre (environ 80km pour les radars les plus avancés, sauf radar trans horizon (qui me permettent qu’une détection longue portée et les radar a onde de surface, tous deux trop volumineux pour être embarqués). Donc quand un missile anti navire est lancé à 400 ou 1000km vers un autre navire, c’est qu’il y a une autre designateur beaucoup plus proche de la cible donc détectable, brouillable et surtout pouvant être détruit par le navire adverse. Ca rend la kill chain beaucoup plus complexe et donc beaucoup plus fragile.
    Coté détecteur interne, on peut vraiment avoir qu’un radar qui lui meme sera obstrué car le missile cherchera a ne pas se faire voir donc a ne pas regarder et quelque part entre mach 8 et 12 deviendra complement inopérant à cause du plasma. Les chinois ont simplement mis une antenne de com en haut à l’arrière du missile (l’endroit le plus protégé du plasma) et le guidage est donné par satellite et on retombe sur un kill chain complexe.
    Pour finir le nuage de plasma en fonction de la fréquence de se dernière peut rendre le missile furtif ou au contraire renforcé son eco radar, a mach 12 il est totalement furtif. Cela concerne les ondes radar, un IRST ou un FLiR n’aura aucun mal a détecter le dit le missile.
    En conclusion un missile rasant peut se montrer beaucoup plus efficace pour surprendre l’adversaire qu’un missile hypersonique a haute altitude, l’intérêt de ce dernier est de pas etre interceptable par un système anti missile mais il ne passera pas forcement la première couche de defense à savoir des brouilleurs. l’intérêt de l’hypersonique en passant par en haut est discutable, celui de passé par en bas l’est beaucoup moins, d’ou le fait que le FMAN soit plus supersonique qu’hypersonique et qu’on se donne plus de temps sur l’ASGN4 que sur Vmax.
    Petit rappel, le premier objet volant hypersonique à réacteur était un démonstrateur français le STATALTEX on était en 1962, mach 5 voir 5,5. Si on se précipite pas pour mettre un hypersonique anaérobie en service c’est qu’il y a bien une raison.

    • AirTatoo dit :

      Merci de relever un peu le niveau. Je plussoie sur l’analyse. Il fallait trouver une nouvelle carotte après le Furtif et le missile hypersonique anti-navire en est une parfaite.

    • v_atekor dit :

      Merci. A chaque nouveauté c’est la même histoire. Et à chaque nouveauté on s’aperçoit qu’on a déjà testé à intervalles réguliers de 30 ans sans que ça n’aboutisse jamais qu’à une simple évolution avec reconfiguration marginale des outils de défense…
      .
      Et oui, une missile rasant les flots est autrement plus compliqué à intercepter qu’une rentrée dans l’atmosphère, même à mach 5… La première tiendra la route pour longtemps, car pour avoir un antimissile manœuvrant à 900km/h, avec un autodirecteur capable de ne pas se faire leurrer par l’énorme écho de l’océan, le tout entre 50cm 1m de la surface des eaux, c’est vraiment très compliqué

  26. Félix GARCIA dit :

    MAIS JAMAIS AUSSI PUISSANT QUE LA FONK !
    LA PUISSANCE DE LA FONK !
    Parcels ~ Gamesofluck (Live @ Funkhaus Berlin)
    https://www.youtube.com/watch?v=cxhn0vNhBLU
    Parcels – Redline / IknowhowIfeel / Elude – Live Vol. 1
    https://www.youtube.com/watch?v=3kBIxmjun1U&feature=youtu.be

  27. breguet dit :

    Si ce missile est jugé si dangereux, en cas de crise majeure les US vont surveiller et traquer ce navire ( comme le lait sur le feu ) qui pourra en tirer 1 ou 2 et ensuite il sera rayé de la surface…C’est le rôle des SNA qui sont redoutables à ce petit jeu..

    • Chris dit :

      Les Yasen-M sont candidat pour porter ce missile . Et ces sous-marins sont loin d’être des blagues , à plusieurs reprises le severodvinsk a donné du fil à retordre à l’OTaN

    • aleksandar dit :

      Il faut quand même manquer un peu de culture militaire pour croire qu’un EM, quel qu’il soit, envisage l’utilisation d’un vecteur sans analyser en même temps les vulnérabilités dudit vecteur

  28. Max dit :

    C’est la rentrée atmosphérique et le coup au but qui auraient été intéressant de voir. Les départs verticaux de missile naval se ressemblent toujours.
    Voir une boule de feu à 8000 km/h faisant des évolutions et touchant au but sur une cible navale en mouvement… Cela aurait été un coup de tonnerre.
    D’où le pragmatisme de l’amirauté française.

    • Ion 5 dit :

      @Max
      Avec une apogée à 28 km, pour 440km de distance, le missile est TOUJOURS resté dans l’atmosphère.

      A moins que vous ne vouliez dire autre chose…

    • Vinz dit :

      « D’où le pragmatisme de l’amirauté française. »

      Ca pour être pragmatique : « Pour l’armement, le système de combat principal de ces bâtiments, c’est d’abord leur pavillon. »

      Bercy a donc bien noté le pragmatisme de nos amiraux.

  29. Daniel BESSON dit :

    La nouvelle la plus importante dans l’Arctique ou dans son  » proche étranger  » ce n’est pas le tir de ce missile !
    C’est celle-ci : L’Arrivée de l’Arktika au Pôle-Nord lors de ses essais en mer .
    Encore un navire que des  » spécialistes  » – Il y en a beaucoup sur ce forum par ailleurs , ils se reconnaitront – assuraient qu’il ne naviguerait jamais ou qu’il n’atteindrait jamais le Pôle-Nord cette année . ;0)
    https://www.highnorthnews.com/en/russia-new-super-icebreaker-reaches-north-pole-during-ice-trials
    https://arctic.ru/infrastructure/20201005/983052.html

    Le classe Lider est encore plus impressionnant . Cela va en faire couiner un max , Micron en particulier , mais je pense que la RPC va être associée à ce projet car elle s’intéresse à la propulsion nucléaire .
    https://thebarentsobserver.com/en/arctic/2019/03/details-chinas-nuclear-powered-icebreaker-revealed

    Les Russes ont commis l’immense erreur de ne pas militariser leurs navires de classe arctique , quelqu’ils soient , alors que les Mooseheads , les Etasuniens et les Danois ne s’en privent pas et affichent au contraire leur volonté dans ce domaine
    Heureusement qu’ils commencent à combler cette erreur !

  30. Thaurac dit :

    Dés fois que:
    Un «missile» d’origine inconnue est tombé et a explosé au Daghestan, dans le sud de la Russie, annonce le portail local Boudni Kavakaza. D’après les témoignages des riverains, la déflagration a secoué les maisons et déclenché les alarmes des voitures.

    À une dizaine de kilomètres du village de Tchirag, dans le raïon d’Agoulski, au Daghestan, un «missile» non identifié est tombé puis a explosé, affirme le site d’information local Boudni Kavakaza.
    Un entonnoir de 15 à 20 mètres

    Selon des riverains, les maisons ont été secouées et les alarmes des voitures déclenchées.

    Lorsqu’un groupe d’habitants s’est rendu sur le site de la déflagration, ils ont découvert un entonnoir d’un diamètre entre 15 à 20 mètres, ainsi que, vraisemblablement, des débris du «missile», détaille le site.

    15 à 20 m pas une roquette, mais du lourd
    Et de la part de nos « amis » de spoutnik
    https://fr.sputniknews.com/russie/202010081044545154-un-missile-dorigine-inconnue-serait-tombe-et-aurait-explose-dans-le-sud-de-la-russie/

    • précision dit :

      Le daghestan est voisin de l’azerbaïdjan, même si la distance au front n’est pas négligable…

  31. Durandal dit :

    Le porte avion Tremble, le sous marin rigole…

  32. Plusdepognon dit :

    Un radar va être expérimenté cette année à l’aune de cette menace :
    https://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2019/04/xavier-vavasseur-naval-news.html