!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Opération Agenor : Un navire danois se joint à la frégate Languedoc pour surveiller le détroit d’Ormuz

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

50 contributions

  1. lxm dit :

    Le capitaine de la frégate danoise fera t-il comme son homologue français s’il se retrouve lui aussi dans le viseur d’une frégate turque ? Et dans le cas de figure où il aurait agi, le français aurait-il suivi ? et vice versa ?
    Ahh le danemark, le pays le plus anti musulman d’occident.
    D’ailleurs pour rebondir sur un plus ancien sujet, qu’aurait fait une intelligence artificielle dans pareil cas de figure ? je pense perso qu’elle aurait tenté de couler les 2 navires armés turcs en même temps.
    Nous n’avons pas tous la même manière de penser et de faire face à une décision, j’ai lu un jour les études d’experts en commerce qui ont tenté de tout modéliser, les cultures de négociation sont très différentes d’un pays européen à un autre.

    • Alpha dit :

      « Le capitaine de la frégate danoise fera t-il comme son homologue français s’il se retrouve lui aussi dans le viseur d’une frégate turque ? »
      Faudrait déjà qu’une frégate turque se trouve dans le détroit d’Ormuz…

    • Durandal dit :

      Ormuz….

      • lxm dit :

        Remplacez turc par iranien si vous voulez. cela revient au même, c’est la question des protocole et de l’interopérabilité.
        En mars2018, le qatar et la turquie ont signé pour une base navale au nord du qatar, vous risquez de croiser une frégate turque même à hormuz.

    • John dit :

      L’intelligence artificielle aurait fait ce qu’on lui aurait appris…
      Il n’y a pas une intelligence artificielle, il y a des intelligences artificielles avec des compétences très différentes, et des fonctionnements très différents.
      Donc parler d’un domaine complexe plutôt que d’un programme spécifique et annoncer la décision qui aurait été prise n’a pas de sens.

    • JeannotduPMU dit :

      Danemark le pays le plus anti-musulman d’occident ? C’est une blague ? J’habite à Copenhague et il y a des voilées a tous les coins de rues. Autant qu’a Paris

    • pithiviers dit :

      Sans aller sur le terrain de l’intelligence artificielle, l’automatisation de la riposte aurait conduit à l’engagement sans autre forme de procès du vilain qui a éclairé la frégate.
      Avec tous les risques que cela comporte…
      Aussi je reste plus que circonspect sur les éventuelles chaînes de décision non humaines qui existent ou qui pourraient voir le jour dans le futur.
      J’aime autant placer ma confiance dans l’expérience et l’intelligence de nos militaires pour évaluer la situation à l’instant T.
      Faut il se rappeler qu’on ne joue pas au Risk ou à la bataille navale et que des vies de marins sont en jeu lors de ces accrochages.

  2. Maya dit :

    Des gesticulations. Faudrait désarmer ces frégates , c’est dangereux des armes , ça peut tuer et ça c’est pas digne d’un pays occidental.

  3. Électeur dit :

    La seule question est politique : pourquoi surveillons-nous le détroit d’Ormuz alors que la France n’y a aucun intérêt ?

    • Hermes dit :

      C’est vrai que le détroit n’est pas du tout important pour l’Europe, après tout, ce n’est qu’une voie maritime sans la moindre importance, y’a toujours 1 ou 2 tanker/cargo qui y passe dans l’année.

    • St Chamond dit :

      Votre portable et le pétrole de votre bagnole y viennent d’où à votre avis ?

      • 341CGH dit :

        Le portable ? Vous confondez certainement avec une autre voie maritime : aucun riverain du Golfe arabo-persique n’exporte des portables.

      • Électeur dit :

        Le « pétrole de ma bagnole » vient d’Asie centrale, d’Arabie sans passer par Ormuz, et un peu du Gabon.
        Et le vôtre, de « pétrole de la bagnole », il vient d’où ?

      • EchoDelta dit :

        Le matériel chinois est importé par train en Allemagne depuis la Chine puis transite en PL vers la France.
        Ca met 8 a 10 jours selon les convois.

      • Jean le bon dit :

        Oups ! Les navires venant de Chine ne passent pas par Ormuz !

        Qui ici connait le détroit ?
        Pour ma part je le connais ; qui d’autre ?

    • Géo dit :

      La France n’a aucun intérêt à la sécurité du détroit d’Ormuz, où aucune goutte du pétrole qui y passe ne la concerne, c’est vrai.
      Ni le Danemark, d’ailleurs.
      Mais le phynancement des partis politiques et de leurs leaders ? C’est là qu’il faut chercher les motifs de gesticulations militaires qui sont a priori incompréhensibles.

      • Électeur dit :

        @ Hermès @ St Chamond@ Durandal @ Aymard Vous faites une erreur qui est fréquente. Pour mieux savoir, regardez le site vesselfinder et zoomez sur le détroit d’Ormuz https://www.vesselfinder.com/fr
        Vous verrez alors qu’aucun des bateaux qui passent par là n’est à destination de la France ni même de l’Europe. La plupart sont à destination de Bombay (première capacité de raffinage mondiale) ou de Singapour (deuxième capacité).
        Plus précisément, en cherchant un peu sur la Toile, il vous est facile de savoir que l’essentiel du pétrole consommé en France vient du Kazakhstan et d’Arabie saoudite. Celui qui vient d’Arabie saoudite ne passe pas par Ormuz mais par oléoduc jusqu’à Djedda sur la mer rouge.

        • Hermes dit :

          C’est vous qui faites une erreur.
          .
          Ormuz concentre une bonne partie du transit pétroliers mondial(Et également pas mal de cargo).
          En cas d’instabilité dans le détroit, ce n’est pas uniquement cette voie (Et donc le pétrole qui y transit), mais l’ensemble qui seront impacté.
          .
          Rajoutez à cela les tensions croissante sur les approvisionnements pétroliers (même si grâce à la pandémie les stocks sont au plus haut, ça ne va pas nécessairement durer dans le temps), mettre en péril une des artères principale, et croire que ça ne concerne pas l’UE ou la France, c’est au mieux naïf, au pire incroyablement bête.
          Les approvisionnements d’aujourd’hui mais également ceux de demain doivent être protégé.
          .
          Ne voir que l’immédiat sans regarder l’ensemble est une erreur assez fréquente.

          • Électeur dit :

            @ Hermès
            Mais nous sommes parfaitement d’accord ! Une grosse quantité de pétrole brut passe par Ormuz à destination de Bombay et de Singapour pour y être raffiné. Ensuite le pétrole raffiné approvisionne principalement l’Asie (Inde et Extrême-Orient), l’Océanie et dans une moindre mesure, la côte est de l’Afrique et la côte ouest des Amériques. Ces infos sont faciles à trouver sur Internet, n’hésitez pas à les chercher.
            Nous sommes d’accord qu’un blocage du détroit d’Ormuz dérangerait beaucoup de monde et ferait monter le prix mondial des hydrocarbures. La France serait impactée, bien sûr, mais pas plus que tout le monde et même plutôt moins car une grande partie de son énergie est nucléaire.
            C’est pourquoi je ne comprends pas – et je réprouve – notre présence dans ce secteur. Je m’interroge sur les vrais motifs de cette décision qui apparaît plus xénocratique que conforme aux intérêts de la France.

      • John dit :

        Le pétrole saoudien? Le pétrole moyen oriental (24% au total en 2018) ?

    • Durandal dit :

      Notre ravitaillement en pétrole par exemple…

    • Aymard de Ledonner dit :

      Aucun intérêt? Il y a juste une part énorme de nos importations et de nos exportations qui passe par Ormuz……..

    • nexterience dit :

      Connaissez vous la plus grosse entreprise de France?

      • Thaurac dit :

        L’éducation nationale ? 😉 , non qui dit entreprise dit travail, j’ai du surement me trompé

    • Anaxagore dit :

      Aucun intérêt ?

    • Pravda dit :

      Électeur, j’espère que vous réfléchissez plus lorsque vous allez voter.

      • Plouc putatif dit :

        @Pravda
        Cette intervention dans le débat est complètement inutile. Ou alors il faut expliquer ce qui la rend utile.
        Vous pouvez aussi creuser un peu la question du détroit d’Ormuz et vous demander pourquoi vous n’êtes pas d’accord avec « électeur ». Mais attention : en cherchant à examiner de plus près ce qu’écrit « électeur », vous pourriez être conduit à vous apercevoir qu’il a raison.
        Il est clair que plusieurs intervenants n’ont pas cherché à savoir où se trouve le détroit d’Ormuz ni d’où vient et par où passe le pétrole consommé en France. Vous semblez être de ceux-là.

  4. MP3 dit :

    Ce sont des bons les Danois.

  5. aleksandar dit :

    Pendant ce temps là, Erdogan envoie un navire par semaine a ses copains djihadistes en Libye

    • Alpha dit :

      Bah ! Rien n’empêche Poutine de se joindre à la mission IRINI lancée par l’Europe pour soutenir la résolution de l’ONU… Ou de monter sa propre mission !… Après tout, la Russie est bien membre permanent de l’ONU, non ?… 😉

  6. werf dit :

    Deux groupes de navires pour surveiller le détroit d’Ormuz ! Mais personne ne veut vraiment aider les grecs en méditerranée orientale car ils savent que les turcs n’hésiteront pas à faire feu sur les navires qui tenteraient d’approcher des opérations de sondage en cours. Cela montre bien la duplicité des occidentaux qui veulent à tout prix garder la Turquie dans l’OTAN. La France et l’UE font de belles déclarations mais sont impuissants car une guerre contre la Turquie est impossible même si la Grèce attaque la première…
    Enfin, on constate le manque de missiles modernes sur nos FREMM, erreur stratégique grave de la DGA et de l’Etat major de la marine…

    • Moddus dit :

      En quoi les FREMM manque de missiles modernes ? Les Aster 15 ou 30 font parfaitement le boulot, idem pour les Exocet de dernière génération. Quand au MdCN, ils sont en service depuis quelques années seulement…. Bref les FREMM n’ont rien à envier en terme de modernité aux autres flottes. On peut regretter une faiblesse sur la quantité embarqué, mais pas sur la qualité.

    • Aymard de Ledonner dit :

      C’est quoi cette histoire de manque de missiles modernes? Il y a certainement un problème de quantité mais la qualité est là.

    • John dit :

      Cela démontre la complexité de la géopolitique. Tout n’est pas noir ou blanc, certains intérêts sont concordants et d’autre sont divergents.
      La géopolitique c’est pas ce qu’il y a de plus beau. Des missions de protection sont lancées quand il y a un intérêt stratégique, on joue à des doubles jeux, on trompe, etc…
      Mais est-il possible de ne pas avoir cette forme de duplicité en géopolitique?

    • joe dit :

      Il faut savoir. Soit la guerre est impossible soit elle l’est. Erdo ne fera pas non plus tirer sur un navire au prétexte qu’il navigue pacifiquement à quelques encablures de navire de sondages.
      Ce cas est traité par des « manœuvres dangereuses » voir dans le cas extrême, d’une « erreur de pilotage » qui font se toucher deux étraves.
      Ne jamais oublier que Erdo rempli simplement les vides de l’incurie et lâcheté de l’EU mais jamais au delà (et cela fait déjà de sacré marge de manœuvre pour un individu qui ne joue pas sa vie mais celles de ses concitoyens ou proxis…)

    • Royal Marine dit :

      « Enfin, on constate le manque de missiles modernes sur nos FREMM »
      Parce que pour vous les MM 40 Block 3, ou les Aster 10 et 30 ne sont pas modernes? Je ne sais pas ce qu’il vous faut? Des Harpoons?

  7. Autrefois Grand Muet dit :

    Le capitaine de vaisseau Helluy fait une erreur : il n’incombe pas aux militaires de justifier la mission, mais il leur incombe seulement de l’accomplir.
    Dire que la « sécurisation du détroit d’Ormuz (est ) une mission essentielle pour protéger nos intérêts », c’est au personnel politique de le dire et donc de prendre la responsabilité, le cas échéant la culpabilité, de la décision. Les militaires sont seulement responsables de la bonne exécution de la mission et non de sa justification.
    On a trop vu dans le passé les militaires être rendus responsables de décisions politiques qu’ils n’avaient pas prises et qu’il leur incombait seulement d’accomplir.

    • lxm dit :

      Je n’ai aucun intérêt là bas, comme certainement la quasi totalité des français. Mitterand avait promis la vie de 100000 français pour défendre les émirats arabes unis, mais c’était du temps où on dépendait encore fortement du pétrole, l’écologie en énergétique est justement de ne plus dépendre de ces pays pour qu’ils puissent s’entretuer sans verser de sang français.

      • LEONARD dit :

        Pour ma culture personnelle, je suis preneur des références aux 100 000 français pour les E.A.U.
        Ma seule connaissance d’un tel chiffre en relation avec le monde arabe, c’est le nombre officiel de volumes de la bibliothèque de l’Institut du Monde Arabe.
        https://fresques.ina.fr/mitterrand/fiche-media/Mitter00306/inauguration-de-l-institut-du-monde-arabe.html

        Merci de votre retour.

      • Royal Marine dit :

        Toujours aussi clairvoyant! Les pacifistes ont amené la 2 ème G.M….
        Les écologistes sectaires et bouchés à l’émeri, la 3 ème… Mais vous vous serez toujours aussi béat, bien sûr, avec votre voiture à gazogène, et votre appart, votre tablette et votre i-phone sans électricité!

    • Thaurac dit :

      Bien dit.

    • Aymard de Ledonner dit :

      La com mili est toujours encadrée. Ce capitaine s’est exprimé parce qu’il a été autorisé à le faire et le contenu de la communication validé.

    • John dit :

      Les militaires ont besoin de communiquer sur ce qu’ils font pour maintenir une forme de lien avec la population.
      Ce capitaine ne justifie pas la mission, il l’explique. Ce sont 2 choses bien différentes !
      Bref…

  8. LEONARD dit :

    Toujours au top du ridicule militaire, les pasdarans ont coulé leur barge porte-avions en face de l’entrée du port de Bandar-Abbas.
    https://www.forbes.com/sites/hisutton/2020/08/09/irans-massive-self-own-time-is-running-out-for-fake-aircraft-carrier/

    A se demander s’ils font un concours de qui fera la plus grosse connerie.

    • joe dit :

      Il ne fait pas s’en faire. Officieusement ils doivent être vent debout en train d’expliquer que c’est un coup de la CIA 🙂

    • themistocles dit :

      Dans le domaine maritime (comme dans d’autres), l’humilité est généralement de mise, personne n’est à l’abri de ce genre d’incidents. Un destroyer qui coupe la route d’un porte contener: https://en.wikipedia.org/wiki/USS_Fitzgerald_and_MV_ACX_Crystal_collision
      Deux sous-marins qui se percutent :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Collision_entre_le_HMS_Vanguard_et_Le_Triomphant
      Collision, echouage et naufrage :
      https://www.popularmechanics.com/military/navy-ships/a24848290/helge-ingstad-norwegian-frigate-runs-aground-collision/#:~:text=A%20Norwegian%20warship%20is%20in,to%20prevent%20her%20from%20sinking.
      Pour le ridicule militaire, je peux vous garantir les capacités de défense côtières iraniennes, gérée par les pasdaran, ainsi que leurs capacité à mouiller des mines, le tout sous un parapluie de SAM, ne font rire personne dans les « milieux autorisés » . Plus généralement, sous-estimer un adversaire est souvent une erreur funeste, révélatrice d’une arrogance (ou d’une stupidité) dangereuse dans la plupart des cas. C’est la garantie d’offrir une occasion de surprise tactique ( ou stratégique) gratuite à l’ennemi.

      • LEONARD dit :

        Loin de moi l’idée de négliger la menace iranienne, mais force est de constater qu’en dehors du low-cost par proxys ( Hezb libanais et irakien et houthis ), pour ce qui est du technologique, ils ne craignent pas le ridicule.
        Remorquer leur barge-cible endommagée vers Bandar-Abbas pour qu’elle coule dans les chenaux d’accés n’est que la dernière d’une longue série de projets farfelus ou d’échecs flamboyants, qu’en tant que connaisseur, vous n’avez pu ne pas relever la nature.

    • Pravda dit :

      Personnellement je les trouve très fins ces iraniens, après avoir descendu un avion de ligne, tiré sur leur propre navire, fait cet exercice (ridicule) d’assaut d’un PA, ils coulent par accident cette maquette… bref, plutôt que de passer pour des fanatiques surentraînés, ils passent pour des clowns et ce sera difficile pour Trump de justifier une attaque sur la maison Gruss.
      Comme dirait un certain adorateur des mollahs, je me marre…

  9. Jean le bon dit :

    Si vous connaissiez le détroit d’Ormuz vous n’écririez pas autant de sornettes !
    L’espace maritime est très réduit et la proximité des côtes augmente le danger.
    A savoir, deux fois 15 kilomètres avec des ilôts plantés au mileu.
    Rapportez cela aux besoins d’un pétrolier lors d’une manoeuvre et vous comprendrez mieux.
    Salutations.