!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Armée de l’Air : L’idée de louer des hélicoptères de transport lourds avant d’en acquérir se précise

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

96 contributions

  1. Alpha dit :

    Il serait temps…
    Et va pour une vingtaine de MH-47G ! …
    Dommage cependant qu’AIRBUS (et avant lui Aérospatiale et Eurocopter) ne se soit pas collé à temps dans la conception d’un appareil lourd…
    Maintenant, c’est trop tard.

    • Alpha dit :

      A noter : Ces appareils sont demandés par l’AdA qui souhaite notamment combler un déficit de capacités pour se déployer en territoire ennemi, parce que l’ALAT ne veut pas de cette capacité ni du transport lourd…

    • Charognard dit :

      @ Alpha
      Une des conséquences de l’influence incroyable du marché du pétrole sur les activités humaines hors de leur business.
      https://www.lesechos.fr/2018/01/airbus-helicopters-renonce-a-lancer-le-successeur-du-super-puma-982473

    • Castel dit :

      @ Alpha
      Je pense au contraire qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire….
      D’ailleurs, le fait de seulement louer des hélicoptères lourds pour faire face à nos besoins immédiats, pourrait laisser à Airbus,le temps de concevoir, un hélicoptère lourd, qui pourrait d’ailleurs soit dit en passant être dérivé du « Caracal », mais en plus gros et plus puissant, histoire de gagner un peu de temps sur sa conception….
      Cela permettrait peut-être d’obtenir un appareil plus moderne et plus proche de nos besoins sur le terrain, et peut-être un peu moins coûteux à l’utilisation , s’il partageait quelques pièces en commun avec le H225.

      • Alpha dit :

        @Castel
        « Je pense au contraire qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire…. »
        Oui, bien sur, mais lancer des études pour un tel appareil seulement pour les forces françaises ne serait pas rentable.
        Il faudrait avant tout, voir quels sont les intérêts en Europe : Déjà, Italie, Pays-Bas, Espagne c’est cuit, leurs flottes sont assez récentes ou en passe d’être modernisées. Quant à l’Allemagne, elle a choisi le CH-53, dont une nouvelle version vient d’être sélectionnée…
        Le marché est donc très restreint, ça ne vaut pas le coup, raison probable pour laquelle AIRBUS ne s’est pas lancé sur ce créneau…

  2. Alden dit :

    Les commentateurs y compris du COS oublient la nécessité de construire une infrastructure à neuf ainsi qu’une filière à partir de zéro….

  3. Marc mora dit :

    La politique et l’armée française, tjr fidèle a eux mêmes, trop peu, trop tard …

    • MAS 36 dit :

      entièrement d’accord avec vous, toujours trop peu , toujours trop tard, toujours une guerre de retard !

      Nous l’avons vu avec les « torsions » philosophiques pour armer les drones militaires, fait pourtant pour la guerre. Et ça continue pour le reste ,comme les « show of force » .

    • Phil dit :

      L’armee fait avec les moyens donnés par les politiques qui ont d’autres priorités: le social les migrants, l’assistanat…

      • Marc mora dit :

        Priorités ???? lesquelles svp ??
        éducation nationale, pas de sous
        SS, pas de sous
        police, pas de sous
        santé, pas de sous
        agriculture, pas de sous
        Justice, pas de sous

        Y a plus une thune, la seule question a se pauser c’est : OU EST LE FRIC de l’état le plus taxé fiscalement de tous l’occident ?????

      • NRJ dit :

        @phil
        Arrêtons avec l’appel éternel à plus de budget. Le budget de l’armée française est l’un des plus élevé au monde en absolu et en relatif. Pour donner une mesure de comparaison, on dépendait 3% du pib dans la Défense. Et on avait un adversaire puissant désigné : le Pacte de Varsovie, qui menaçait de déferler sur l’Allemagne et derrière la France. Par ailleurs relativement peu de budget était dépensé dans l’acquisition de matériel puisqu’on avait la conscription avec des centaines de milliers de soldats à former tous les ans.

        Aujourd’hui l’armée est professionnelle, et on y dépense près de 2% du PIB. Et ce alors que nos ennemis sont limités : des djihadistes maliens sur pickup au pire. Il y a des menaces certes, venant de la Russie ou de la Turquie, mais rien qui ne mette en cause l’intégrité de la France. Ces menaces sont considérées comme tellement peu sérieuses en France que l’on a envoyé à peine 300 hommes en Estonie.

        Bref on est une petite puissance et on ne peut pas mettre des moyens colossaux partout. On ne peut pas pas avoir des ambitions d’américains avec des moyens de somaliens.

        Par ailleurs je vous rappelle qu’on a un déficit annuel de 70 à 80 milliards d’euros. Si on avait des moyens ce serait avant tout dans là-dedans qu’il faudrait investir.

        • Thaurac dit :

           » 70 à 80 milliards d’euros »
          dont une grande partie sert à payer les fonctionnaire, techniquement pour un entreprise, liquidation judiciaire depuis longtemps.

          • NRJ dit :

            @Thaurac
            En soit il y a l’inflation à prendre en compte. Le déficit représente 3% du pib mais notre dette n’augmente pas de 3% par an (sachant que notre dette est maintenant à 100% du pib). La différence vient de l’inflation et donc de la création d’argent sur l’on fait. Mais il en reste pas moins que notre déficit est trop élevé et que tôt ou tard (et ça pourrait venir plus tôt qu’on le pense), ça nous retombera dessus. Dans le modèle, on dépense de l’argent pendant les périodes difficiles (les crises économiques comme 1929 ou 2008) et on le récupère pendant les périodes fastes comme on a depuis 2012. En France on a continué à s’endetter malgré le fait d’être dans une période faste avec une croissance mondiale. Mais il est probable que si demain on a une crise économique mondiale, il n’y aura plus d’argent à investir pour relancer notre société contrairement à 2008.

            Pour donner une idée les grecs avaient un endettement moindre que le notre d’aujourd’hui avant la crise de 2008. Ils se sont encore endettés pour faire face à la crise et en 2010 ils étaient tellement endettés qu’ ils ont été lâché par les banques qui ont perdu confiance. Une telle situation peut nous arriver de la même façon. La France, « 5ème puissance du monde », c’est des bêtises. On peut se retrouver en faillite demain comme les grecs en 2010.

            Après c’est effectivement comme une entreprise. Tant que les banques soutiennent et acceptent de nous prêter de l’argent, ça marche. Mais quand elles perdront confiance et qu’elle refuseront de continuer à payer, ce sera la faillite car on ne peut pas réduire du jour au lendemain les 3% du pib que l’on emprunte généralement.

  4. Chimère dit :

    Très bonne nouvelle !
    Qui décide du choix d’affecter ces hélicos à l’armée de l’air au lieu de l’ALAT, et pourquoi ce choix ?
    Ne risquons nous pas de voir l’impact du 4Rhfs diminuer au profit de l’AA ? Quelles conséquences ?

  5. blavan dit :

    L’Armée de l’air se fait du soucis avec l’arrivée des drones armés qui vont remplacer beaucoup de missions coûteuses faites par le chasse. Elle veut récupérer les hélicoptères lourds avant l’ALAT, qui aurait dû logiquement avoir cette compétence . Une fois de plus les rentes de situation avant l’opérationnel.

    • Hermes dit :

      Je vois pas pourquoi le transport des hélicos lourd devraient revenir à l’ALAT.
      Ce qui aurait d’ailleurs apparemment été rejeté par cette dernière…

    • mich dit :

      Quel blabla !!! vous êtes sur que l ‘ alat en veux ? il me semble qu ‘il n ‘y a pas si longtemps , l ‘armée de terre attendait plutôt que ce moyen de logistique « lourde » soit plutôt confié à l ‘armée de l ‘air (dans l’ armée britannique c ‘est la RAF qui déploie leurs important parc de chinook ).Par contre , l ‘ alat serait peut être plus intéressé pour une flotte un peu plus conséquente d’ avion Léger ?

    • albatros24 dit :

      ALAT Aviation « légère » de l’Armée de Terre

  6. Chanone dit :

    Les hélicoptères, c’est un concept qui à vieilli: le X3racer d’Airbus présente des capacités largement supérieures.
    Il faut que la prochaine génération d’appareils soient plus performants, et l’architecture du prototype semble une bonne piste… Écartée d’office par le Pentagone pour ne pas mettre ses propres candidats en péril

  7. Fralipolipi dit :

    Le Chinook trimballe autant d’emport en poids et en volume qu’un Casa C295 (!) … mais avec tous les avantages de l’évolution verticale des hélicos.
    En l’absence de toute équivalence chez nous, et au moment où nous disposons enfin de quoi ravitailler nous-mêmes nos hélicos (pour ceux qui sont ravitaillables, comme ce Chinook), ce serait un atout indéniable au Mali d’en disposer en propre … car on se doute que ces matériels ne resteraient pas bien longtemps en France.
    .
    .
     » il s’agira de développer une nouvelle génération d’hélicoptères afin de remplacer les Caracal vers 2040. »
    … il se dit que nos armées osent enfin prêter un peu d’intérêt au projet Airbus RACER – https://en.wikipedia.org/wiki/Airbus_RACER
    Il serait temps (!) car les américains ne trainent pas de leur côté avec leurs industriels sur le programme FARA
    https://www.meta-defense.fr/2020/02/26/la-futur-helicoptere-de-reconnaissance-et-dattaque-americain-est-parmi-ces-5-modeles/
    .
    Comme il s’agit là d’une technologie de rupture, il s’agirait de ne pas louper le coche comme nous l’avons fait avec les drones, d’autant qu’Airbus ne part pas d’une feuille blanche et propose un concept robuste et plein de promesses (et d’autant plus qu’il y a qques milliers d’emplois à la clé à terme).

    • Thaurac dit :

      2 rotors, deux possibilités d’emmerde, un seul retor , …
      Pourquoi pas celui ci, qui ne différe que par l’autonomie sinon pour le poids , vitesse quasi identique?
      Sikorsky CH-53K King Stallion

      • Thaurac dit :

        J’ajouterais que le plafond du chinook est un peu bas, le mettant à portée de pas mal d’équipements légers adverses

    • Vinz dit :

      « mais avec tous les avantages de l’évolution verticale des hélicos. »
      .
      Et les inconvénients : autonomie, vitesse, mco, coût de l’heure de vol etc.

  8. Fred de menaka dit :

    Au lieu de faire des études prospectives sur les exosquelettes, fusil anti drones, casque avec visière connectées, satellites qui voient à travers les murs donnés nous des Ch47 vite parce que ça urge !!! Bientôt en fasse il en aurons(mdr).

    • Wagner HP dit :

      @Fred de menaka… les études « prospectives » dont vous parlez ont toute leur utilité car il s’agit aussi de préparer l’avenir… Si nous ne manquions pas de moyens financiers nous pourrions mener de concert de nombreux projets et des investissements pour l’immédiat… Mais l’argent ne pousse pas sur les murs.

    • FredericA dit :

      @Fred de menaka : Si je résume bien votre propos : il est préférable d’investir dans des hélicos américains plutôt que de préparer les armes de demain. OK… Mais… On fera quoi demain, alors ? On achètera des exosquelettes et des fusils anti drones américains ?

  9. Prof de physique dit :

    Les chinois continuent de fabriquer des super frelon sous licence (payante ?)…
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Avicopter_AC313

  10. TINA2009 dit :

    Bsr à Tous et à toutes !

    Suite au contenu de votre article , et après concertation auprès de plusieurs camarades, voici notre position :
    – L’acquisition de MH47 G et autres est beaucoup trop onéreuse , d’une part ; issu d’un appareil non produit en Europe, d’autre part.
    – L’acquisition d’hélicoptères similaires à ceux du DANEMARK ; à savoir des AW 101 MK512 …. Dès lors , ET UNIQUEMENT QUE LE RETEX des 2 AW 101 MK512 DANOIS soit positif , à la fin de la durée de la mission. …UNIQUEMENT … Si la RETEX devait être positive ,… Alors, nous devrions acquérir une version identique et/ou similaire à celle des DANOIS … Et dans un volume , NON ECHANTILLONNAIRE sur une durée de 35 années, soit 35 exemplaires ( dont 5 exemplaires ne voleront jamais…sans compter du volume de stock important qui doit accompagner le contrat d’acquisition )au minimum, 45 exemplaires serait plus que recommandable . Les équipements de ces AW101 devraient contenir un maximum d’équipements produit en France ( Je me réfère à la tourelle MX-15 électro-optique/infrarouge de Wescam, qui devrait être remplacé par un équipement présentant, à minimum, des caractéristiques identiques).
    – L’affectation possible de ces hélicoptères lourds, si elle se matérialisait par une ou plusieurs plusieurs commandes…Ne devrait SURTOUT PAS être versé à notre Ada, Ni même à la MARINE…Mais uniquement à Notre Adt … Pour des argumentations d’origine d’harmonisation sur un parc aussi faible ( 35 ou 45 appareils, c’est réellement minime… 60 exemplaires consistuerait un volume médian dans le cadre de cette OPTION ( OPTION QUE JE NE PARTAGE SURTOUT, DANS L’URGENCE DU MANQUE DE MOYENS DE TRANSPORT de MARCHANDISES ET DE CAMARADES, SURTOUT PAS COMPTE TENU DE NOTRE DEFFICIENCE en matière ce transport tactique terrestre et maritime…

    • mich dit :

      Bonjour , AW101 hélicoptère lourd !c ‘est cela , on se demande bien pourquoi les brits ont gardé leurs chinook . Autant continuer avec le NH90 , très peu de plus value avec cet appareil , surtout qu ‘un tri turbine dans le sahel ,cela devrait faire du sport en plus !

    • Pierro dit :

      60 machines…je ne sais pas ce que vous fumez, mais c’est de la bonne.
      Même si le Merlin est plus gros que nos hélicoptères actuels, il n’atteint pas les capacités d’emport du Chinook, qui sera supérieur en altitude (montagne) grâce à ses 2 rotors.

    • Jolindien dit :

      « après concertation auprès de plusieurs camarades »
      J’étais sûr que vous n’étiez pas seul dans votre tête…
      Vous dites que le Chinnook est trop cher mais vous voulez 60 Merlin francisés… En sachant qu’en plus il ne boxe pas dans la même catégorie que l’helico US. On voit vite les limites de votre petit groupe solitaire…

      • Thaurac dit :

        L’article dit à la fin qu’à mot voilé c’est pour les fs alors
        Merlin HC3 (ou Mk3) : hélicoptère de transport d’assaut pour la Royal Air Force. Capable de transporter 30 hommes
        C’est pas mal

  11. mich dit :

    Mieux vaut tard que jamais , à confirmer quand même !

  12. Titi74 dit :

    Un pays capable de construire des fusée, des porte-avions, des sous-marins et incapable d’avoir des hélicoptère lourd, çà fait vraiment pitié…
    Nos voisins ont bien raison de rigoler, c’est clairement un signe d’incompétence au plus haut sommet de l’état depuis des décennies.

    • mich dit :

      Quels voisins rigole de nous au niveau armée monsieur titi 74 ? merci d’ avance.

      • Titi74 dit :

        Une armée sans un seul hélicoptère lourd ça s’appelle encore une armée en 2020? Le coq français dans toute çà splendeur…

    • Jack dit :

      @Titi74 : Contrairement à la France, nos voisins sont incapables de construire des fusées ET des porte-avions ET des sous-marins ET des hélicoptères lourd. C’est aussi la faute des z’élites françaises ?

  13. MP3 dit :

    Je suis étonné que ce type de machine soit envisagé pour l’armée de l’air et non l’ALAT. Pourquoi l’armée de terre ne serait-elle pas intéressée ?

    • mich dit :

      Bonjour , je penses que l’ alat voit plutôt ce type d’ engin plus comme un « cargo » que comme un véritable hélicoptère apte à sa manœuvre , on s ‘inspirerait aussi de l ‘organisation britannique.
      Mais bon ,pour l ‘instant on reste quand même sur beaucoup de supposition , et la flotte hélico de notre armée doit déjà parvenir à remonter à une dispo convenable pour les déploiements et l’ entrainement .

    • albatros24 dit :

      Trop lourd pour l’aviation légère de l’Armée de Terre ?

    • Marensin dit :

      Parce que dans ALAT, il y a L pour Légère, alors que l’acquisition envisagée et traitée ici concerne des hélicoptères Lourds ?

  14. La grée dit :

    Les chinooks peuvent ils apponter sur nos PHA? Le font ils sur les LHA américains? ou sur les porte aeronefs britaniques?

    • Castel dit :

      La grée
      Non, c’est bien pour ça que l’US Navy, emploi plutôt des CH53, « Sea Stallion », aussi gros, mais plus compacts que le Chinook…..

    • Fred dit :

      @ La grée
      Oui, mais ils ne disposent que d’un seul spot pour hélicoptère lourd (sur six).
      Sur les LHA oui, mais ce sont plutôt les CH-53 de l’US Marine Corps qui les utilisent.

  15. Parabellum dit :

    Quelle niaiserie de ne pas avoir conçu un successeur au super frelon..ou un mégalomane caracal.on ce bricoler une location ou acheter trois machines dont deux seront disponibles…les porte hélicoptères partent à vide ou avec des vieilles gazelles …il est temps de repensé une aéronavale et une force d assaut héliporté…le h 160 pour tout est un cadeau fait à Airbus et forcément le plus utile…manque vision réaliste et les armes manquent de potentiel helas’

  16. werf dit :

    Avoir 3 porte hélicoptères, avec un nombre indigent d’hélicoptères, montre la stupidité des états majors et de la DGA. On en paye le prix aujourd’hui dans la BSS et dans la flotte pour transporter rapidement des FS. Peu importe leur armée d’attribution, mais je suis plutôt favorable à une unité spécifique, sous commandement CEMA, en fonction des missions, car on en aura une vingtaine au mieux.

  17. Anaxagore dit :

    C’est l’armée de terre qui aurait dû prendre une initiative, le besoin est chez elle. Trop facile pour le général Bosser d’ironiser sur l’armée de l’air.

    • Belzébuth dit :

      @ Anaxagore
      Le CEMAT a changé, la décision de l’armée de l’air lui est propre: il faut sauver des postes de pilotes même si c’est de la vulgaire voilure tournante. Le ratage complet de la révolution du drone a des conséquences.

  18. Civis dit :

    C’est marrant mais ici aux environs de Montelimar on en voit régulièrement survoler la région des Chinook , avec leur bruit caractéristique ,ils sont faciles à repérer. encore un il y a une semaine volant plein est .
    D’où viennent ils?

  19. Démineur dit :

    Encore une future micro flotte, impossible à payer et encore moins à entretenir : coûts d’acquisition, à l’étranger coûts de formations des équipages et des maintenanciers à l’étranger, coûts de la maintenance et de la logistique. D’autant plus chers que l’AA a toujours des exigences excessives, hors de prix.
    Et comme avec l’A400 M, l’AA nous expliquera … après acquisition, qu’on ne pourra plus faire comme avant …
    Ça fait 20 ans qu’on en parle et qu’on arrive à s’en passer. Il faut continuer comme cela.

  20. Thaurac dit :

    Et le merlin italien , celui là par exemple, spécial forces spéciales
    HH-101 Caesar : appareil dédiée à la récupération des forces spéciales et destiné à l’Aeronautica Militare. Ils emportent trois mitrailleuses M134 Gatling de 7,62 mm sur les côtés et la rampe arrière. Les sièges du cockpit sont blindés et les opérateurs de mitrailleuses bénéficient aussi d’une protection balistique. Enfin les HH-101 bénéficient d’une perche de ravitaillement.

  21. pak dit :

    Pourquoi encore acheter ou louer américain alors que l’AW101 européen existe, certes il est plus petit que les CH47 mais pour le prix de 3 CH47/57 on pourrait avoir 9 AW101 qui représentent quand même 1,5 fois la capacité du NH90, et qui , cerise sur le gâteau, utilise les même turbines RTM322 que celles du NH90

    • mich dit :

      Bonjour ,pourquoi les utilisateurs de l’ AW101 ont aussi des chinook selon vous ? ils ne savent pas compter ?1.5 fois les capacités du NH90 c ‘est un chiffre très simpliste ,il faut surtout voir quel est l ‘apport réel de l’ AW101 par rapport au nh90 dans les missions , et il est minime par rapport au CH47 qui a une fonction « cargo » supérieur.Pour le déploiement sur de plus longue distance le seul appareil qui apporterait un changement radical serait le Boeing Osprey ,mais là c ‘est pas la même au niveau cout et maintenance ,mais il n ‘y a rien d’ équivalent .

  22. Paul Bismuth dit :

    Triste situation où l’impéritie des gens toujours en place doit être compensée par de l’argent public versé dans le tonneau des danaïdes de leurs copains sans que personne ne bronche dans tous les domaines.
    En parlant d’hélicoptères et d’ALAT:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/02/18/les-gazelle-vont-montrer-des-dents-20909.html

    Personne ne parle de l’attribution du marché de transport aérien stratégique?
    En terme d’externalisation de moyens, ça se pose là!
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/02/12/la-societe-avico-confirme-avoir-acces-aux-an-124-d-antonov-20887.html

  23. Vinz dit :

    Il faudrait déjà avoir une idée de ce qu’on veut exactement, parce que le Merlin et le Chinook ne jouent pas dans la même cours.
    .
    Ensuite comme on a pas un pognon (le pognon, ce détail que le grands stratèges de café oublient tout le temps) infini, il faut bien choisir ses priorités. Et choisir, c’est renoncer. Par exemple on pourrait renoncer aux primes opex. Ah tiens, non. Finalement on se passera d’hélicos lourds. On va se débrouiller…

  24. vrai_chasseur dit :

    Ce qui est bizarre c’est la lenteur (l’inhibition ?) dans le processus ‘Make or Buy’.
    Si on n’a pas, on achète à l’extérieur. Tout le secteur privé pratique ça.
    Les excuses qui consistent à invoquer la souveraineté, ou à dire qu’il faut remonter toute une filière industrielle et que ça prend du temps et de l’argent, ne sont pas les bonnes.

  25. Jolindien dit :

    Surprenant. Tout le monde pleure depuis des décennies qu’on n’a pas d’hélicoptères type Chinook, et maintenant qu’on est prêt à franchir le pas il y a plein de critiques? Les français jamais contents et toujours râleurs… ce n’est vraiment pas une légende…
    Quant à ceux qui comparent Merlin et Chinook… Le Stallion je pourrais comprendre, mais là…
    Au passage certains parlent des Merlin Italiens, mais l’Italie n’a t-elle pas AUSSI des Chinook? Tout comme les Anglais d’ailleurs…
    Et celui qui nous ressort le Super Frelon.. Pitié… Comparez les machines et intéressez vous au retex des Frzlons Sudaf dans le désert… par temps chaud… Lu dans un vieux Air Fan.

    • Arnaud dit :

      Oui, on peut quand même être consterné de voir que depuis 10 à 20 ans que le constat est fait , on parle d’une « location ». Rien n’a été fait. C’est affligeant.
      Le CH47 est très bien. Personne ne conteste l’intérêt de ces machines. Mais quand on voit les dépassements de coûts du NH90 et le coût de son MCO, pour une DTO très limitée, on reste perplexe sur le fait qu’on ne puisse que louer quelques hélicoptères lourds.

    • FredericA dit :

      Merci pour cette remarque pleine de bon sens 🙂 !

  26. mich dit :

    Il y a quand même quelques chose de pas clair dans le besoin ,il me semblait que la priorité était la fonction cargo ,mais la version voulu par l ‘AA est celle utilisé par les forces spéciales de l ‘army ,et l ‘alat n ‘a pas l ‘air bien intéressé ,son cheval de bataille devrait être le NH90.Quand aux missions spéciales ,celle de l’ AA est plutôt la Resco ,et il me semble que l ‘on s’oriente plus vers le C22 osprey aux USA pour cela.Bref ,même si on a les sous ,j ‘ai l ‘impression que l ‘on risque de se compliquer la vie ,mais j ‘espère pas.

  27. Arnaud dit :

    Je suis étonné de lire que l’opération Barkhane a montré les limites (pour le COS ou pour le transport aéromobile) d’un manque d’hélicoptères lourds, type CH47. C’était pourtant exactement le même constat en Afghanistan, dès 2008. Et peut être même avant. Donc je pense que ce n’est pas une découverte.
    Quant à un crédit bail, pourquoi pas : mais « essayer le CH47 » (ou un autre) pour voir s’ils conviennent ????? Vraiment ? C’est à mon avis plutôt pour des raisons d’écoulements budgétaires car il est probablement impossible de se payer ces 20 appareils au comptant. En effet, le CH47, le CH53, ou l’AW 101 sont des machines connues, éprouvées… il n’ y a pas grand chose à vérifier sur leur capacité.

  28. Plusdepognon dit :

    En regardant la photo, je ne peux m’empêcher d’avoir des regrets pour l’aventure de PIRENN SAS :
    http://mars-attaque.blogspot.com/2019/09/mme-innovation-pirennsas-embarcation-forces-speciales-agence-defense-armees-fluvilae-combat.html

    Après, on peut en faire des discours sur le soutien des innovations aux armées, mais en réalité peu de choses bougent…

  29. Casimir dit :

    Étonné de certains commentaires :
    1) mais où est-il donc écrit que l’ALAT n’est pas intéressée ?
    2) essai en location : donne le temps de créer un noyau de compétences pilotes et mécanos formés, et de « degrossir » les tactiques d’emploi… avant achat sur étagère…
    3) AMHA l’utilisation AdA serait forcément orientée « Rescue » musclée avec armes de protection et appui (type M134 et M3M 12.7) voire insertion opérateurs JTAC donc FS … par contre l’avantage évident et indéniable des CH47 c’est bien le transport aeromobile lourd : mortiers 120mm et munitions sous elingue, véhicules tactiques 4×4 blindés ou non, motos, groupes elec, réservoirs souples, embarcations pour assaut maritime… Et surtout transport rapide de compagnies d’infanterie et de leurs appuis « loin et en nombre »…
    Donc sans ignorer le moins du monde le besoin de l’AdA (ou celui du 4°RHFS), la priorité devrait être plutôt à renforcer significativement l’ALAT avec une composante lourde, très complémentaire de sa flotte actuelle et completer ensuite par une version ravitaillable en vol si possible pour les FS.
    Pt à ne pas négliger par ailleurs: la capacité intéressante de ces appareils en evasan et en assistance aux populations civiles de par sa capacité en soute et son autonomie…

    • mich dit :

      Bonjour , pas ecrit ,mais il y eu la petite remarque du cemat l ‘année derniere et il me semble ne jamais avoir lu non plus que l ‘alat reclamait fortement ce systeme .De toute maniere ,le retex de barkanne va surement beaucoup compter et c ‘est la RAF qui gere les chinook .Par contre ,c ‘est tres vrai que ces helicos seraient egalement tres utile en utilisation « securité civile ».

  30. Casimir dit :

    Rappel : aux USA, le Chinook à été utilisé en premier et principalement dans l’Army Aviation (unité divisionnnaires) et notamment la 101eme div d’assaut aeroporte. Laquelle est qd mm un peu un creuset pour les équipages helos du 160th SOAR (les FS)…

    • ScopeWizard dit :

      @Casimir

      Ce qui nous ramène au Vietnam si je ne m’ abuse …………. dites-moi mais c’ est récent tout ça ! 😉

      • Casimir dit :

        Exact 🙂
        Dont une version canonniere volante (12.7, LGA grenades 40mm), le « Guns a go go » essayé là-bas en 1967… donc le bougre est un appareil éprouvé, reste à voir le coût de son MCO dans sa version actuelle… ça sera cher sans doute

  31. Chimère dit :

    Hélas pour l’ALAT , que j’admire beaucoup, elle est beaucoup plus limitée en effectifs que l’AA , et l’arrivée de cette machine ,en plus du H160 ne lui permettrait pas de remplir son contrat opérationnel si l’on considère que son personnel (navigant et sol) sont énormément projetés, et cela depuis longtemps déjà.
    Néanmoins ,peut on envisager que les 2 entités en disposent ?
    L’AA souffre également d’un sous effectif , mais elle peut profiter du remplacement de sa flotte PUMA pour se jeter sur le créneau du lourd plus facilement à mon sens.
    De plus , pour rester dans son budget , elle pourrait en échange donner quelques H160 à l’AdT en contrepartie.
    l’ALAT pourrait de son côté affiner son choix d’avion CAS , qui semble , à mon sens , être un complément indispensable pour ce genre de missions.

  32. Casimir dit :

    Exact 🙂
    Dont une version canonniere volante (12.7, LGA grenades 40mm), le « Guns a go go » essayé là-bas en 1967… donc le bougre est un appareil éprouvé, reste à voir le coût de son MCO dans sa version actuelle… ça sera cher sans doute