Certains « aspects » culturels des forces spéciales américaines expliqueraient les problèmes de discipline

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

70 contributions

  1. Tristan dit :

    Juger sur base des résultats aux combats est mauvais? Je préfère des gars qui savent ce qu’ils font et ont les cicatrices pour le prouver aux gars qui présentent bien mais qui n’ont jamais été testé au combat.

    • Thom dit :

      Avoir des cicatrices prouve juste au’on a pris des coups, pas qu’on sait se battre.

    • Franz dit :

      C’est surtout que savoir faire et savoir enseigner comment faire sont deux qualités très différentes. Et parmi ceux qui savent faire, il y a peu de gens qui sachent enseigner leur savoir-faire…

  2. Courmaceul dit :

    Ça donne le colonel Kurtz dans le film Apocalypse Now.

  3. Albe dit :

    La dernière phrase de l’article présumerait t’elle d’une forme de déni de l’armée américaine ?! En tout cas, en filigrane on peut ressentir la part incombant à la blessure psychique. L’ESPT, son expression, y est surement pour quelque chose mais le reconnaitre serait éventuellement mettre à mal une autre culture, celle du super héros … N’oublions pas qu’aux Etat unis, la blessure psychique n’est pas reconnue pour l’attribution de la Purple heart ! La dessus, les américains sont à la bourre !
    Un être humain n’est le héros que de sa condition humaine qu’il apprend à identifier et accepter pour mieux se l’approprier ! L’entrainement aide à cette prise de conscience. Passé cette étape, oui on peut dire que le militaire forme une élite dans sa corporation FS car l’expression de son humanité le rendra encore plus fort dans l’adversité et lisible pour les autres à en devenir un exemple !

  4. Thaurac dit :

    Ce discours me fait penser à des hauts gradés tendance démocrate, qui voulaient (veulent) profiter de la situation actuelle, avec ces « scandales » pour prendre la main sur ce corps d’élite, le faire rentrer dans le rang..
    c’est du moins, l’impression que ça me laisse et cette phrase :
    « C’est cette culture qui fait toute notre valeur » mais « près de 20 ans de conflit permanent ont déséquilibré cette culture en faveur de l’usage de la force et la réussite des missions, au détriment de la formation », a résumé le général Clarke. »
    Et là, j’aurais bien vu un jack Lang s’emparer du problème car c’est 100% eux:
    « souligne le rapport, qui déplore par ailleurs la trop grande importance donnée à l’entraînement physique « au détriment de la formation professionnelle et de l’acculturation propres au service ». »
    Bref, ils veulent en faire des docteurs ex marines….Et des mots creux  » acculturation  » Bisounours attitude, on connait cela chez nous, ou plutôt on l’a connu
    quand à la formation professionnelle, à mourir de rire, c’est ce qu’ils répètent des centaines de fois , un peu comme au gign pour maîtriser le sujet, ils ne vont quand même pas prendre des cours sur la culture du coton en Louisiane au 19° siècle?
    Trump l’a défendu, à travers eux, ils attaquent trump, ça n’en finit pas..

    • jyb dit :

      @thaurac
      Un chef (un vrai) aurait défendu l’institution et soutenu ses cadres au détriment de l’individu ( quels que fussent ses torts)
      Si la machine fonctionne c’est parce qu’il n’y a pas de remise en cause de ses subalternes ni de ses supérieurs. Dans des unités ou l’hypercohésion est vitale, pour qu’un gus se fasse saquer par ses pairs c’est qu’un certain nombre de limites ont été franchies.
      En cherchant un peu vous aller trouver des us rangers qui se sont fait sanctionner en afgha et surtout des green berets qui ont eux aussi dérapés, mais aillant « plaidé coupable » l’institution a géré dans une discrétion relative.
      Vrai-chasseur a entièrement raison, un opérateur fs est plus qu’un super fantassin biberonné aux protéines.

    • Xaintrailles dit :

      Vous caricaturez beaucoup trop, même si cela est dans votre habitude, là c’est trop. Il n’est pas question de leur faire passer de gros diplômes universitaires, mais de faire retrouver des bases saines et éthiques à leurs comportements ( je n’ai lu que le début du fichier pdf – rapport de 69 pages – cité dans l’article, c’est ce qui est exprimé). Laurent Lagneau utilise le mot « culturel » mais « éthique » est utilisé conjointement.

  5. vrai_chasseur dit :

    Bref des super-fantassins, pas des FS.
    L’organe valorisé chez eux par le système n’étant pas le cerveau, des qualités comme le mental et les compétences utiles aux missions complexes passent au second plan. La conséquence est alors que, sous la pression, ça peut vite dérailler: ultra-violence, stress post-traumatique, transgressions morales et éthiques graves.
    N’exagérons rien, il existe quand même des personnels de grande valeur (hommes et femmes) au sein de la communauté FS américaine.

  6. petitjean dit :

    Quelle hypocrisie !
    et ça ne concerne pas QUE les forces spéciales. Les meurtres de civils sont monnaie courante. Faisons le bilan rien qu’au Moyen Orient . Combien de femmes , d’enfants, de vieillards victimes des forces américaines ? Les crimes de guerre se comptent par centaines ou par milliers ??!!
    Et si on remonte au Vietnam, il y a toujours cette vision qui me hante :
    https://www.les-crises.fr/derriere-la-legende-colin-powell-my-lai-par-robert-parry-et-norman-solomon/
    https://consortiumnews.com/2018/03/17/behind-colin-powells-legend-my-lai/

    • Thaurac dit :

      Et ceux qui meurent depuis des mois en Syrie, sous les bombes russes, leurs morts sont elles plus « propres », surtout quand ils visent les hôpitaux..?

      • ScopeWizard dit :

        @Thaurac

        Certes ; la différence étant que côté Russie , la probité morale inhérente au camp du bien n’ a jamais été mise en avant , c’ est pas leur truc tandis que les autres te la beurrent en permanence au nom du « bien » à échelle planétaire .

        Et je te ferais remarquer que dans les hôpitaux il n’ y a pas forcément que des malades , des blessés , ou des Docteur Ross , surtout concernant ceux du MO et de la Syrie en particulier ; certains contiennent et abritent des individus peu recommandables dits « louches » ……….

      • Ulrich dit :

        Bonjour, quel est le lien entre les FS US et les bombes russes ? Vous êtes quand même un peu monomaniaque…

      • petitjean dit :

        @Thaurac
        je vous invite à un peu plus d’objectivité…..si je puis me permettre
        Les intervention américaines au Moyen Orient ont fait combien de victimes à votre avis ? Combien de victimes civiles ?
        Les centaines de milliers de morts, c’est qui ?
        les millions de personnes jetées sur les routes de l’exode, c’est qui ?
        Irak, Syrie, faites donc le bilan
        Oui, pour certains occidentaux, la vie de « ces gens là » a peu de valeurs, nous sommes tellement meilleurs…………………

      • ion 5 dit :

        @Thaurac
        Pourquoi les hôpitaux? Ou bien il n’y a que ça que les russes visent chez DAESH?
        Enfin, puisque c’est vous qui le dites, c’est que vous y êtes allés compter les victimes….J’ai bon, ou pas?

        Cdt

        PS: Les frappes aériennes russes se font en coordination (et à la demande) de l’armée syrienne .
        -1) c’est ce qui fait leur efficacité
        -2) en cas de problème de désignation d’objectif, c’est à Bachar el Hassad qu’il faut vous adresser…

  7. Raymond75 dit :

    Nous avons aussi connu cela en France, lors d’une guerre récente dont on ne peut pas parler …

  8. petitjean dit :

    J’ai oublié celle là !
    https://www.youtube.com/watch?v=RM0uvgHKZe8&app=desktop
    « Un demi million de morts en Irak ça valait le coup » !!
    de Madeleine Albright
    sont-ils des monstres ???………………

    • Robert dit :

      Petitjean,
      Korbell Albright est une politique au service de sa communauté, elle n’est en rien un soldat des FS qui combat sur le terrain. Pour elle, servir Israël justifie tout, la vie d’un non juif n’a pas la valeur de celle d’un juif. Si un soldat se comportait comme elle pense, il deviendrait un criminel de guerre, voir les atrocités nazies, islamistes ou communistes, ou un psychopathe.
      C’est simplement pas du même ordre même si des soldats américains vont exécuter les ordres de la tribu.

      • Thaurac dit :

         » Pour elle, servir Israël justifie tout, la vie d’un non juif n’a pas la valeur de celle d’un juif. »
        robert est de retour et il fallait qu’il en case une dont il a le secret, sacré Bébert !
        tout compte fait, il n’est encore pas allé voir un psy..

        • Robert dit :

          Thaurac,
          Après avoir tenu tellement de propos méprisants et racistes sur ce site, vous devriez vous faire modeste.

        • ScopeWizard dit :

          @Thaurac

          Essaie d’ élever le niveau , ton commentaire n’ apporte rien d’ autre qu’ une couche de plus dans la connerie ambiante………..

          C’ est quand-même dommage ………

      • usher dit :

        « Au service de sa communauté, servir Israël, la vie d’un non-Juif n’a pas la valeur etc.. » Vous parlez d’une responsable politique américaine (ambassadrice à l’ONU, secrétaire d’Etat) qui n’a jamais été qu’au service des USA, quoi qu’on puisse penser de ses actions et opinions. Ce que vous lui imputez à elle en particulier et aux Juifs en général relève de l’antisémitisme le plus éculé, le plus nazillon et le plus puant qu’il soit.

        • Robert dit :

          Usher,
          Madeleine Allbright a été et reste une des pires néoconservateurs américaines, ce groupement d’intérêts israéliens, souvent composé d’anciens gauchistes convertis à la défense d’Israël ou de démocrates juifs ou non juifs. Cela est plutôt difficile à nier.
          Quand à ce que je dis non pas DES juifs, car la majorité des juifs ne demande rien à personne et souvent subit les influences de sa communauté, mais de ces personnes qui utilisent leur fonction pour servir les intérêts de la seule communauté qui compte pour eux, j’assume et je peux fournir des sources à commencer par celle à laquelle je réagissais. C’est le cas de beaucoup que nous connaissons, un Meyer Habib est caricatural de ce point de vue, député à l’assemblée nationale en France et à la Knesset, disant avec candeur qu’en France il est à l’étranger. Ce qui ne l’empêche pas de réussir à être quasiment sur toutes les photos que Macron a pris lors de sa visite en Israël. Le discours fanatique de ce monsieur devrait lui valoir les tribunaux, mais non à l’assemblée nationale française il peut se moquer de ceux qui défendent les palestiniens avec un mépris raciste impuni.
          Ce n’est pas choquant en soi d’aimer son pays, personnellement j’aime tous les patriotes, le problème c’est d’utiliser ses fonctions dans un autre pays pour servir son pays de coeur au détriment de son pays d’accueil. C’est le cas d’une Albright qui, quand les intérêts d’Israël sont en jeu, essaie d’influencer les décisions dans ce but. D’ou son propos scandaleux que peu de gens lui ont reproché et dans lequel bien sûr vous ne trouverez nul racisme, préférant brailler antisémite à celui qui développe sa pensée.
          J’ai souvent et longuement parlé de l’histoire du peuple juif. Il est choisi par Dieu pour guider les nations et il reçoit un nouveau nom donné par Dieu pour le marquer de son alliance avec Lui. Mais dans ce projet divin l’avènement du messie promis par Dieu provoque une rupture chez les juifs, le peuple suit celui qu’annonce tous les prophètes dans l’Ecriture ou pour d’autres préfèrent suivre les grands prêtres qui préfèrent garder leur pouvoir spirituel et rejettent leur messie envoyé de Dieu. La rupture provoquée, les juifs fidèles à Dieu suivent le Christ et les autres les rejettent et les persécutent.
          En 70 de l’ère chrétienne, le temple de Jérusalem est abattu pour la seconde fois par Titus et les juifs quittent la terre sainte pour la dispersion. Il ne reste plus ni temple ni grands prêtres en terre sainte et le peuple juif disparaît parmi les nations. Vers le 2eme siècle, des rabbins commencent à rédiger des commentaires de la Torah qu’ils appelleront le Talmud, celui de Jérusalem rédigé en Galilée du 2e au 4eme siècle puis le Talmud de Babylone à partir du 6eme siècle.C’est à partir de ces commentaires des commentaires tirés de la Torah qu’un nouveau judaïsme se développe, sans temple ni grands prêtres et ou le peuple juif, qui n’existe plus de fait puisqu’ayant refusé l’élection divine, prend la place de Dieu dans l’ordre de l’élection.
          Tout le talmud développe presque à l’infini la séparation entre juifs et non juifs et il suffit de lire pour voir la suprématie qu’a un juif sur un non juif. L’ancien grand rabbin séfarade d’Israël, Ovadia Yossef, qu’on appelait « le faiseur de rois » pour montrer son influence dans un état ou les mariages ne peuvent être légalement reconnus que par le grand rabbinat, parlait franchement de ce qu’enseigne le talmud aux juifs. Il affirme en octobre 2010  » « Les goyims [non juifs] n’ont de place dans le monde que pour servir le peuple d’Israël.»
          Certains diront c’est un extrémiste, d’autres nieront, pourtant ce qu’il dit est exactement ce que dit le talmud et 850 000 personnes ont assistées à ses obsèques. Un autre rabbin plus modeste, David Touitou, sévit en France actuellement qui affirme que « l’islam est le balai d’Israël » comprendre contre Edom, Rome et la chrétienté. Encore le discours du talmud.
          Même les juifs non religieux voire non croyants se réfèrent à cette « culture » acquise dans leur communauté. Le sionisme a produit de nombreux avatars « laïques » de racisme envers les arabes comme les autres non juifs.
          Alors, maintenant, si vous voulez vous comportez comme un homme libre capable de produire une réflexion, fournissez moi des arguments pour appuyer votre vomissement verbal et nous en discuterons. Si vous préférez rester à la parole d’autorité appuyée par des lois libre à vous.
          Mais vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas donné la possibilité d’argumenter librement au lieu d’éructer, ce qui est trop facile.

          • usher dit :

            On ne débat pas avec les antisémites, dont vous êtes, on les combat. Votre bouillie antisémite est rebattue. Rien de ce que vous prétendez savoir du judaïsme ou du Talmud n’est vrai. Même les datations sont erronées. Le reste est délirant. Cette phrase qui ne signifie rien en est un bon exemple : « C’est à partir de ces commentaires des commentaires tirés de la Torah qu’un nouveau judaïsme se développe, sans temple ni grands prêtres et ou le peuple juif, qui n’existe plus de fait puisqu’ayant refusé l’élection divine, prend la place de Dieu dans l’ordre de l’élection. »

          • Mitch34 dit :

            Vous êtes Juif monsieur Robert ?

          • Robert dit :

            Usher,
            Je connais cette réthorique, elle est inépuisable pour éviter toujours le débat et vous permettre d’accuser qui vous voulez en toute impunité.
            Concernant les datations, je vous renvoie à des sites juifs religieux. Je pense qu’ils savent de quoi ils parlent. Vous utilisez un autre moyen habituel, tout tourner en dérision. Je vais donc sourcer tout ce que j’ai dit. Vous pourrez toujours contester, mais à partir des sources, ce qui va être un peu plus difficile et ne vous assurera pas le dernier mot. Je respecte toujours mon interlocuteur, ce serait bien que celui-là en fasse autant pour parvenir à un dialogue. Je rappelle que vous réitérez contre moi une accusation qui relève des tribunaux, je prends le droit de défendre ce que je dis et que vous me refusez.
            La phrase que vous citez est un point de vue personnel que vous pouvez contester mais qui correspond à une observation logique de beaucoup de personnes compétentes ayant étudié le judaïsme moderne. Mais ça ne reste qu’un point de vue. Je suis très intéressé par le judaïsme, comme catholique puisque nous reprenons beaucoup aux juifs, mais aussi parce que son évolution prétend influencer notre monde et notre liberté de pensée, voir le texte concernant l’assimilation de l’antisionisme à l’antisémitisme. Alors, intéressons nous à ceux qui s’intéressent tant à nous.
            Concernant l’histoire du peuple juif avant le christianisme, niez vous ce que j’ai écrit ?
            Concernant la seconde destruction du temple sous Titus et l’exode du peuple juif en dispersion?
            https://www.bible-service.net/extranet/current/pages/24.html
            Concernant la rédaction du talmud de Jérusalem et celui de Babylone ?
            Cette source juive reste imprécise sur les dates mais ne contredit pas ce que j’ai dit.
            https://fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/2899118/jewish/Les-deux-Talmuds.htm
            Cette autre source non juive mais biblique est plus précise et confirme ce que j’ai écrit sauf une petite erreur j’aurais du écrire jusqu’au sixième siècle et pas à partir du 6eme siècle. Les dates restent approximatives même pour les spécialistes puisque je trouve différentes dates selon ce que je lis.
            https://www.la-croix.com/Archives/2008-01-05/Qu-est-ce-que-le-Talmud-_NP_-2008-01-05-309750
            Concernant le contenu du talmud par rapport à la torah ?
            http://www.interbible.org/interBible/decouverte/comprendre/2003/clb_030328.htm
            Concernant l’élection divine du peuple juif, je pense que nous sommes d’accord au moins jusqu’à l’avènement du messie, Jésus. A partir de là, les juifs soit accueillent leur messie, soit le rejettent et dès lors continuent à croire en Dieu sans croire qu’Il leur a déjà envoyé leur messie qu’ils ont rejeté. Les textes rabbiniques écrits à partir de l’expulsion de la terre sainte transforment la perspective pour éluder la venue du messie qu’annonçaient les prophètes juifs dont Isaïe.
            Sinon, comment interpréter et comprendre le cheminement de l’attente ?
            J’avoue que ce que j’en ai lu est très complexe et se perd dans des détails infimes et avec un art prononcé pour glisser sur la vocation du peuple juif qui a été accomplie ou refusée. Je suis catholique et nous nous réclamons de l’héritage juif par la bible et le messie annoncé au peuple juif que nous avons accueilli à la suite de nombreux juifs.
            Je suis probablement trop prétentieux de vouloir parler de ce sujet, mais en allant à des sources compétentes je me contente de compiler ce que disent d’autres et d’en tirer des réflexions. Tout ce que je dis est vérifiable et vous n’avez que l’insulte et la calomnie pour y répondre. Or, il n’y a aucune haine et encore moins racisme dans mon propos. Le pape Pie XII a pu dire que les catholiques sont spirituellement sémites et prendre la défense du peuple juif persécuté, au point que Golda Meir responsable du mouvement sioniste et Albert Einstein sont venus le remercier en affirmant que dans un temps de persécution, seule l’Eglise s’était levée. Bien sûr, la communauté juive actuelle continue de prétendre qu’il n’en a pas fait assez, mais négligeant que personne n’en a fait autant et de loin.
            Cet article du CRIF est révélateur qui prétend influencer le procès en béatification de ce pape, tout en reconnaissant qu’aucune autre institution n’a fait autant que l’Eglise, y compris la communauté juive de certains pays libres comme les USA qui ont refusé d’accueillir leurs propres frères persécutés.
            http://www.crif.org/fr/lecrifenaction/L-hero
            https://fr.aleteia.org/2015/01/27/pie-xii-a-t-il-abandonne-les-juifs-pendant-la-seconde-guerre-mondiale/3/
            Pour en revenir à l’accusation de racisme, je cite les déclarations d’un grand rabbin israélien, « faiseur de rois » donc très influent auprès des dirigeants israéliens car le vote religieux compte en Israël, et ses propos maintes fois réitérés ne sont pas un délire de vieillard gâteux, mais tirés du Talmud qui sépare le monde entre juifs et non juifs, les premiers supérieurs aux autres. Les juifs Loubavitch sont très influents religieusement en Israël et le rabbin Ron Chaya est un de ses disciples, enseignant dans une école talmudique de Jérusalem.
            https://www.torah-box.com/etudes-ethique-juive/nos-sages/qui-est-rav-ovadia-yossef-ce-geant-parmi-les-geants_2813.html
            J’ai plusieurs fois affirmé que pour les religieux, qui servent de caution au sionisme en se réclamant de l’élection divine pour fonder l’état d’Israël, le pire danger qui menaçait la communauté juive n’était pas l’antisémitisme qui faisait redécouvrir leur identité à ceux qui l’avaient négligée mais c’était l’assimilation des juifs parmi les nations qui faisait disparaître leur judéité. Ce qui ne veut pas dire qu’ils perdent leur identité, mais qu’elle s’éloigne de leurs priorités ou qu’ils la transforment en un messianisme terrestre comme Marx, Freud, ou les fondateurs du sionisme qui étaient socialistes. Pour les religieux, si un juif s’éloigne des commandements et pire encore se marie avec un non juif, la communauté risque de disparaître à terme. Leur vision est raciale, même plus ethnique, c’est une survie du juif en tant qu’être singulier. C’est ce que dit clairement le rav Ron Chaya, je vous laisse apprécier par vous-même la portée de son propos.
            https://www.youtube.com/watch?v=Fa05gwDRpwE
            Fonder un « état juif » avant l’avènement du messie, les religieux l’attendant toujours, c’est contredire la promesse divine de la bible, et donc écrire une autre histoire. Le peuple juif a reçu ce nom de juif de Dieu par l’alliance qu’Il a scellée avec eux. Comme le pensent les païens chrétiens et les juifs convertis au christianisme dont je suis le descendant spirituel, ce messie est déjà venu conformément aux écritures juives, alors le judaïsme moderne est une autre religion que celle qui a valu de recevoir le nom de juifs au peuple hébreu et le nom d’Israël attribué au patriarche Jacob en promesse de fidélité de Dieu. Le peuple juif n’a plus vocation à porter ce nom qui correspond à une élection divine qu’il a rejeté. C’est exactement ce que je voulais dire, vous pouvez ne pas être d’accord, mais plutôt qu’insulter vous pouvez fournir des arguments que je recevrais très bien sans vous insulter.
            En lisant un interlocuteur auquel je ne répond plus, parce qu’il travestissait mes propos et m’insultait, je m’aperçois que j’ai commis une autre erreur. Effectivement Albright est démocrate et a servi sous Clinton, les néo conservateurs sont souvent d’anciens gauchistes ayant choisi le parti républicain, mais leurs idées comme leurs intérêts sont communs avec les démocrates défendant les intérêts d’Israël, comme Albright, malgré leurs profondes divergences idéologiques.
            Pour résumer, vous pouvez contester mes affirmations, mais avec des arguments. Donnez des exemple que je dis n’importe quoi.

          • ScopeWizard dit :

            @usher

            « On ne débat pas avec les antisémites, dont vous êtes, on les combat. »

            Erreur fondamentale ; si vous refusez le débat et choisissez le combat , alors vous créez de facto une situation où ce sera la loi du plus fort qui prendra le dessus sur tout le reste .

            Et l’ on vous répondra donc de la même façon , ce qui sera on ne peut plus normal dans la mesure où vous êtes le premier à considérer pouvoir et même devoir vous en affranchir ; donc dans ces conditions pour quelle raison celui d’ en face devrait-il adopter une attitude contraire ? Au nom de quoi ?

            Et c’ est comme ça que l’ on se tape sur la gueule .

            Que je sache , bons ou mauvais , @Robert amène des éléments , vous ne faites que décréter qu’ ils ne valent rien sans autre forme de contradiction , c’ est nullissime en plus d’ être intolérant et dogmatique donc idéologique .

            Faites mieux , merde ! Posez au moins des questions au principal intéressé !

          • Robert dit :

            Scope,
            Usher n’a pas besoin de « dialoguer ». Déjà il faudrait fournir des arguments et dévoiler sa pensée, ce qui peut permettre la critique. Et quand on a des arguments d’autorité comme les siens, qu’on menace et appelle à la répression par la loi, ce serait contradictoire de respecter votre interlocuteur.
            Nous arrivons à un moment ou dire ce qu’on pense et nommer les réalités que l’on observe réclamera un courage aussi grand que d’aller au combat.

        • tschok dit :

          @Usher,

          Je crois que vous avez saisi l’essentiel du personnage.

          Connaissant bien le phénomène, je me permets juste quelques conseils:
          – Restez en bien à votre thèse de départ, qui est la bonne
          – Identifiez sa thèse fondamentale et qualifiez-la
          – Ne vous laissez pas engluer dans une discussion interminable
          – Accessoirement, vérifiez les faits qu’ils mentionne et identifiez ses sources
          – Dissipez les artifices rhétoriques.

          Sa thèse fondamentale: le personnel politique des démocraties occidentales a été infiltré par des agents du complot juif mondial, tel que Madeleine Allbright aux Etats-Unis ou Meyer Habib en France. Selon lui, ces agents sont des traitres à la patrie, selon et nous avons le droit d’en discuter librement car il ne s’agit pas d’un discours de haine, mais d’une légitime quête de la vérité couverte par la liberté d’expression.

          Qualification: il s’agit en réalité de la thèse du complot juif mondial, censé gangréner de l’intérieur les institutions des démocraties occidentales en particulier, afin de les inféoder aux intérêts du capitalisme juif mondialisé et naturellement à Israël. C’est un grand classique de l’idéologie antisémite, il n’y a aucun doute là-dessus.

          Discussions interminables sur les juifs, le talmud, toussa: laissez lui ses délires. On pourra approfondir la question si vous voulez, mais elle n’a pas une grande importance.

          Vérifier les faits: non, Meyer Habib n’est pas député à l’assemblée et à la Knesset. Il est député des Français de l’étranger. Attention: Robert est un falsificateur habile qui n’hésite pas à glisser en douce de petits mensonges dans son discours mielleux. Par ailleurs Albright est démocrate et pas neo-conservatrice.

          Identifier ses sources:https://www.egaliteetreconciliation.fr/Comment-Meyer-Habib-peut-il-etre-depute-de-la-Republique-42358.html

          Robert est un catho facho identitaire qui se place dans le sillage de Soral. Il nous refile la soupe soralienne en essayant de se faire passer sur ce blog pour un catho humaniste de centre droit. Un tartuffe.

          Dissiper les artifice rhétoriques:

          « Madeleine Allbright a été et reste une des pires néoconservateurs américaines, ce groupement d’intérêts israéliens, souvent composé d’anciens gauchistes convertis à la défense d’Israël ou de démocrates juifs ou non juifs. Cela est plutôt difficile à nier. »

          Ce qui est difficile à nier en l’espèce est qu’il s’agit bien de la thèse du complot juif.

          « Ce n’est pas choquant en soi d’aimer son pays, personnellement j’aime tous les patriotes »

          On s’en fout de ce qu’il aime, c’est pas le problème, qui est plutôt que le patriotisme ne saurait justifier l’antisémitisme, comme il le soutient indirectement.

          « Alors, maintenant, si vous voulez vous comportez comme un homme libre capable de produire une réflexion, fournissez moi des arguments pour appuyer votre vomissement verbal et nous en discuterons »

          Robert est dans le discours de conviction (un discours qui repose non pas sur des arguments construits, mais sur ses croyances personnelles). Le discours de conviction appelle le discours démonstratif: il vous somme de lui prouver qu’il a tort de penser ce qu’il pense sur le terrain de la raison. En réalité, une croyance personnelle ne se démontre pas. Un écheveau de croyances personnelles ne donne pas lieu à un raisonnement de type démonstratif, c’est sans objet.

          « Si vous préférez rester à la parole d’autorité appuyée par des lois libre à vous.
          Mais vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas donné la possibilité d’argumenter librement au lieu d’éructer, ce qui est trop facile. »

          Robert fait comme si il vous avait donné la parole en vous octroyant la liberté de conscience et l’esprit critique. Non: votre liberté de conscience et votre esprit critique viennent de vous, pas de lui. En réalité il ne vous a donné aucune possibilité d’argumenter, il n’a fait qu’accumuler dans un discours construit autour de ses convictions personnelles sur les juifs un ensemble de croyances qui relève du délire paranoïaque lié à la théorie du complot juif mondial.

          Voili, voilou.

          Je vous dis ça, mais vous aviez déjà compris l’essentiel.

          Un dernier détail: ne le diabolisez pas à l’excès. Robert est un antisémite, certes, mais c’est un antisémite mou: il ne postule pas l’extermination du peuple juif ni la destruction d’Israël. Il est simplement hostile aux juifs (il aime les haïr par tempérament, c’est-à-dire par vice) et il est tombé dans la parano de la théorie du complot juif mondial. Mais ça ne va pas très au-delà.

          Je pense qu’il fréquente des milieux dans lesquels cette posture un peu cucul la praline est considérée comme quelque chose de très chic. En ce qui le concerne, on peut parler d’antisémitisme zombie: on a l’impression qu’il y a e la vie parce que ça bouge encore, mais en fait, à l’intérieur, tout est mort.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Désolé mais c’ est de la merde votre truc .

            Si je prends le début …….

            1) « – Restez en bien à votre thèse de départ, qui est la bonne »

            Parfait , quelle est donc cette bonne thèse de départ ?

            2) « – Identifiez sa thèse fondamentale et qualifiez-la »

            Mais encore ? C’ est à dire ?
            C’ est quoi « qualifier » ?
            Insinuer , diffamer , calomnier , insulter ? ou essayer de comprendre ?

            3) « – Ne vous laissez pas engluer dans une discussion interminable »

            C’ est quoi une discussion interminable ?
            Deux points de vue qui s’ affrontent sans parvenir à se convaincre genre dialogue de sourds ?

            Ou s’ abrutir d’ éléments de langage et de dialectique éristique ?

            C’ est pourtant là , l’ une de vos spécialités , me semble t-il ?

            4) « – Accessoirement, vérifiez les faits qu’ils mentionne et identifiez ses sources »

            HEIN ???
            Accessoirement ?????

            Mais c’ est précisément la base de toute la contre-argumentation à venir s’ il doit y en avoir une !!!!

            Vous êtes complètement con ou quoi ?

            C’ est vraiment tout sauf « accessoire » ………….

            5) « – Dissipez les artifices rhétoriques. »

            Hé bien , le moins que l’ on puisse dire sur ce point précis , c’ est qu’ avec vous il va y avoir du travail !
            Le dispensaire qui se fout de la gueule de l’ hospice , quoi !

            Tout le reste ne vaut pas un clou neuf ou rouillé ; tout se résume en une charge ô combien subjective au sujet de laquelle je ne perdrai pas mon temps -ce qui n’ est ni fait ni à faire- d’ autant que ce que vous lui reprochez , vous passez votre temps à faire de même , très au-delà de l’ imitation , c’ est même une tactique où vous excellez .

            Posez-lui des questions , s’ il vous répond alors vous aurez de quoi le juger , dans le cas contraire gardez votre déversoir de saloperies habituelles et continuelles pour vous .

            Hein ? Ça fait des mois que @Robert ne daigne plus vous adresser la parole ?

            Ben ouais , je sais bien ; et d’ après toi , ô grand futé devant l’ Éternel , quelle en serait la raison principale ? 😉

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Attends parce que là y a quand-même un truc qui truque ……..

            « Par ailleurs Albright est démocrate et pas neo-conservatrice. »

            Heu , là nous sommes très proches d’ un splendide sophisme ………

            Les NéoCons sont autant chez les Républicains que chez les Démocrates n’ hésitant guère à passer de l’ un à l’ autre tel Reagan ou même Trump .

            Le Néo-Conservatisme est un courant d’ idées confinant à une mentalité , beaucoup plus qu’ il ne s’ inscrit dans le militantisme doctrinaire d’ un parti donc les NéoCons peuvent se retrouver aussi bien chez les Républicains que chez les Démocrates .

            Elle est quoi par exemple cette chère Hillary Clinton ?
            NéoCon ou Démocrate ?

            Ben , elle est les deux .

            Et à mon avis , elle ne s’ est même jamais posée la question duquel choisir ………

    • Thaurac dit :

      Que dire de nos généraux bouchers de la guerre de 14-18?

      • d9 dit :

        Qu’ils ont sauvé leur nation ?
        Ils ont aussi payé leur tribut, que ce soit de leur vie pour certains, ou de la vie de leurs enfants pour d’autres.

      • Franz dit :

        Que vous les jugez avec la morale de 2020, alors qu’ils agissaient avec celle de 1914.
        La prise de conscience date du colonel Pétain, et son aura auprès des poilus n’en est que méritée.

  9. Vivo dit :

    « On fait de nos gars des machines à tuer »
    Bof, équipez les ennemis avec le même équipement (arsenal dernier cri, moyen de communication, support aérien, etc…), donc a armes égales, et vous verrez que les soldats US ne sont pas plus forts, courageux, etc.. que les autres et vice versa. Ce n’est qu’un mythe.

    Pourquoi les US n’ont pas gagnés les guerres du Vietnam, de Corée et plus récemment de Syrie, ben c’est parce qu’ils avaient en face, une opposition de même calibre qu’eux, c’est tout.

    En fait le monde entier a tellement été biberonné par Hollywood que les US sont vus comme des super-héros.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Pourquoi les US n’ont pas gagnés les guerres du Vietnam, de Corée et plus récemment de Syrie, ben c’est parce qu’ils avaient en face, une opposition de même calibre qu’eux, c’est tout » Constatation à la va vite! Vous pouvez avoir l’armée la plus puissante au monde aussi bien en puissance de feu que de la qualité de ses combattants si vous n’avez pas la volonté politique de vaincre vous perdrez toutes les guerres ou subirez des « statu quo »! Au Vietnam les U.S. avait une puissance de feu phénoménale mais s’interdisait de bombarder les sites de missiles sol-air en construction de peur de tuer des « conseillers » russe, de bombarder les bateaux au mouillage dans le port d’Hải Phòng qui venaient ravitailler le Nord Vietnam. Idem pour la Corée du Nord Mac Arthur voulait utiliser la bombe atomique!*
      *Les politiques américains ont signé la fin .de la récré car les Russes possédaient depuis peu la bombe A

      • Vivo dit :

        Vous avez tout fait raison: « mais s’interdisait de bombarder », « Mac Arthur voulait utiliser la bombe atomique ». Donc le fait que les US n’aient pas mis a exécution leur menace les ont finalement mis en situation d’egalite face a leur adversaire et in fine le statu quo, comme vous le dites.

        « Les politiques américains ont signé la fin .de la récré car les Russes possédaient depuis peu la bombe A ». Cela prouve bien que même les US « redoute » un combat a la loyale, comme toutes les armées du monde, rassurez vous, ils sont tous des humains.

  10. Thierry HENRY dit :

    Hypocrisie complète ! Cachez cette violence que je ne saurais voir… J’approuve TRUMP !

  11. FRED dit :

    Ils feraient bien de s’inspirer des valeurs de la legion.
    Je crois qu’ils ont essayer de mettre en place une legion étrangère mais ils n’y sont pas parvenus.

  12. Plusdepognon dit :

    Les américains ont un rapport névrotique avec le « coût/efficacité « , un soldat c’est fait pour tuer, c’est sa « productivité ». C’est culturel.

    D’où un problème énorme de torsion avec le monde civil et l’émergence du bon vieux concours de b**** comme le montre notamment leur production cinématographique et audiovisuelle :
    http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/The-Kill-Team-bande-annonce-etouffante-pour-le-nouveau-film-de-guerre-d-A24

    https://www.lejdd.fr/International/Asie/Une-Kill-Team-en-Afghanistan-221360-3254507

    La désignation d’objectifs pour briller auprès des autorités (vu le budget il n’y a que la victoire qui est envisagée) avec une méconnaissance totale d’autrui (peu d’Américains sortent des États-Unis en fait) :
    https://www.senscritique.com/serie/Generation_Kill/critique/42122055

    Il y a évidemment un problème avec le recrutement :
    http://www.slate.fr/lien/45587/armee-americaine-infiltree-gangs-FBI

    https://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/larmee-americaine-a-un-enorme-probleme-avec-les-americains-136862

    Après, les soldats américains vivent des choses parfois dures où se révèlent leurs qualités :
    https://www.lepoint.fr/monde/en-pleine-attaque-iranienne-l-armee-americaine-aveugle-sans-ses-drones-15-01-2020-2357964_24.php

    Et ils n’en reviennent pas intacts :
    https://www.lejournalinternational.fr/Etats-Unis-la-difficile-reinsertion-des-anciens-combattants_a1894.html

  13. dolgan dit :

    C’est bien principalement un problème de culture américaine. Celle de l’impunité des forces de l’ordre.
    .
    Rares sont les pays ou les policiers peuvent abattre les gens sans raison et sans être inquiétés. Y compris quand toutes les preuves de l’absence de justification du tir sont disponibles. Et plus rares encore sont les pays où la majorité de la population trouve ça normal. C’est pourtant le cas aux US.
    .
    ça plus les stéroides, plus le stress post traumatique, plus la déshumanisation de l’adversaire , faut pas s’attendre à des miracles.

    • Thaurac dit :

      Nous on est dans l’extrême inverse, un policier doit se laisser tuer au préalable pour avoir le droit de riposter..

      • Clément dit :

        Dans la grande majorité des cas les policiers se tuent eux-même et se blessent tout seul ou entre eux, donc ils ne peuvent pas vraiment riposter.

  14. MAS 36 dit :

    « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme  » . Même si cela peu paraître anachronique les capacités opérationnelles ne peuvent pas être dissociées d’une certaine éthique, au risque d’être aussi barbare que ceux que l’on combat. Gagner le coeur et les esprits ne donne des résultats que sur la longueur. L’ exemplarité des comportements n’est pas à prendre à la légère. La partie « saine » de la population autochtone appréciera.

  15. Ion 5 dit :

    Ion 5
    Ca explique, mais ça n’excuse pas.

    On peut très bien vivre des choses dures, voire traumatisantes mais garder une certaine moralité et maîtrise de soi.
    Je n’ai jamais dit que c’était facile, par contre…

  16. Bencas dit :

    Bonjour, tous les commentaires sont intéressants à lire mais au fond qu’est-ce qu’un FS ou un membre d’un groupe spécialisé… Qui sont ces personnes qui décident de sacrifier leur vie de famille, sacrifier une vie sociale pour un pays, une société, des inconnus, un drapeau….ces personnes sont émues à chaque montée de leur drapeau, ces personnes ont dédié leurs vies pour la liberté d’inconnus à s’entraîner et se dépasser physiquement et intellectuellement chaque seconde, 24/24h 7 jours sur 7 alors aujourd’hui on se pose des questions sur des groupes spécialisés sur entraîne, déterminé, autonome, sur une mentalité propre à leurs engagements…. Es ce que les mêmes questions ont été posé quand on leurs donnés l’ordre à une poignée dhommes d’aller traiter une cible, renseigner dans des endroits hostiles ?

  17. Bencas dit :

    Personnes ne peut comprendre la mentalité de ces groupes spécialisés ( FS, gcp, gcm, eop, etc…) ni leurs supérieurs extérieur, ni leurs administrations, ni la classe politique et encore moins les psy ou les intellectuels…. Ces personnes ne rentrent dans aucune case militaire… Biensur qu’on devrait se poser énormément de questions sur ces hommes pour comprendre au lieu de les juger continuellement… J’ai une question parallèle, on a déjà dissous des groupes spécialisés par exemple les EOP ( restructuration) un groupe GCP ( erreur dramatique lors de portes ouvertes avec plusieurs blessés), es ce qu on a dissous la police municipale de Nice après cette erreur de sécurité lors des attentats ?

  18. Bencas dit :

    Pour finir je laisse quelques adjectifs qui font un membre de ces groupes spécialisés = sacrifice, respect, humanité, amour, détermination, liberté, hostilité, frère, pays, drapeau, mort = à vous d’en rajouter…

  19. Claude dit :

    Ha ha ha les autres qualités, critères bla bla bla au lieu de l’aptitude au combat. Merde il fallait y penser.
    Bah qd il faut, on fait ainsi depuis la nuit des temps.

  20. Castel dit :

    Il ne faut pas oublier que dans l’armée américaine, comme chez nous dans la légion, on accepte des gars ayant eu quelques ennuis avec la justice, comme la 82è Airborne, mais à condition qu’il s’agisse de délits mineurs…
    Mais dans les Marines, c’est bien pire, puisqu’ils leur arrive même d’accepter d’anciens violeurs, à condition qu’ils aient effectués leur peine….
    Seuls, les assassins ne sont jamais accepté !!

  21. aleksandar dit :

    Ce n’est pas un problème militaire, c’est le problème d’une société américaine hyper violente.
    Une grande majorité de soldats américains y compris les chefs pensent qu’ils ne sont pas tenus de respecter le droit de la guerre et que la fin justifie tous les moyens.
    S’y ajoute une complète insensibilité, un cruel manque d’empathie pour les populations locales jugées  » inférieures  »
    Et c’est en plus une culture du résultat, il faut chaque matin durant le Morning Brief donner des chiffres.
    Au Vietnam, tout vietnamien tué était comptabilisé comme Vietcong.
    Idem en Afghanistan.
    La recette de la défaite

  22. Robinson dit :

    Considérer les combattants à travers la morale commune est inopportun.
    Dans un corps à corps, il n’y a ni règles ni politesses.

  23. Louis 9 dit :

    Avant de faire son devoir, il faut savoir où se trouve son devoir et dans nos démocraties les problèmes chez les militaires ne sont que ceux que l’on trouvent chez les civils… La main est souvent au politiques.

  24. Bencas dit :

    Comme je l’ai dit plus haut arrêtez !! Intellectuels, journaliste, mangeur de livre ou dévoreur de films et de reportages documentaires, ne parlait pas de guerre si vous n y êtes jamais allé et si vous y aviez fait un tour mesurait vos écrits, prenez l’Afghanistan, vous allez par exemple à tagab, 6 mois, il est possible que durant ce mandat il y ait deux, trois tir alors la mission se concentrera plus sur les échanges, les réunions avec les habitants et les unités en rentrant, les chefs, diront qu en effet c’est tendu mais qu’en faisant un travail d’échanges dans le respect tous les jours qu’on arrive à gagner les cœurs, 6 mois après on renvoie d’autres unités au même endroit forcément ils ont un retex positif comme quoi la région est apaisée, l’échange facile, très peut de tirs, d IED. Puis tout est faussée, se mandat se passera avec des tirs, des IED, des obus, tous les jours et tous les soirs, des blessés, des morts tous les jours…. Des chefs, des militaires, des soldats remplissent les régiments, les États major, mais les guerriers…. Ceux qui ont cette âme, se savoir, se sentiment, y en a très peut…. Cette culture opérationnelle dans le sang……

  25. mouchetoxique dit :

    l’équation est assez simple face à la violence lier au métier de soldat, les limites sont faites pour être franchis, et non dépassé.

    À ses niveaux l’éthique devrait être comprise et assimiler comme un acquis et devrait constituer une donnée pour être apte à aller sur le terrain. Bien sur, une fois dans la boue et les tripes, ça forge le mauvais loup que l’on possède en nous. C’est un problème vieux comme la guerre, et des gens peuvent se découvrir des pulsions à aimer détruire la vie. Un film français assez bien foutu, parle de cela « Capitaine Conan ». l’Amérique civile est devenue, « excessivement » plus violente après la guerre du Vietnam.

    La guerre, ce n’est pas porter la violence quand territoire ennemie, c’est aussi ramener le chaos à domicile au sein des familles et des générations futures. C’est une goute-d’eau qui fait pousser l’arbre-monde de la violence, dans les sociétés modernes. Cet arbre, grossie et produit c’est propre fruit, comme l’agressivité qui est devenue un modèle comportementale avéré dans quasi tous les domaines. Cela s’appelle la chute de la civilisation. Les premiers à subir cet effet, sont toujours les hommes à qui ont confit les tâches ingrates et peu avouables.

    Les amères Indiennes ont une jolie phrase, les hommes ont deux loups en eux, un bon et un mauvais. on devient celui que l’a nourrie le plus. Le chemin a la « colère » au sens large, et plus court rapide et facile que celui qui mène à la compassion.

    Voilà pourquoi, il est suivi pas bien plus de gens. Aimer la vie demande un effort de développement personnel. l’homme étant addictif aux mauvais loups, on comprend facilement l’état du monde. Si on y rajoute les puissants, qui grâce à cette mécanique s’enrichissent à foison en provoquant toujours des nouveaux foyers de violences, ça devient la norme et la normalité pour nos enfants.

    On comprend vite la « valeur sombre » de la politique. Et surtout celui de l’éducation par la compétition, qui est en soi et le commencement de la violence pour pour les enfants. l’adoration de l’image de la « guerre » sur YouTube entre autres, avec toute l’iconographie guerrière, les films, les jeux vidéo, etc. Bref, tout ça est bien voulue et gérer par les gens de pouvoirs ténébreux, le volume de l’argent que cela leur confère et colossale.

    Au final, on est prisonnier d’un système, celui de nos élites corruptible au lobbys, celui de nos éducations, des pays, tenue par les systèmes bancaires privés, de nos clans devenus communautaristes, et surtout, surtout de nos atavismes à aimer la violence, pour bon nombre d’humains. ho que des gens puissants en profitent et grassement…

    Si nous étions sains d’esprit, l’équation serait ceci : aimer son pays ce n’est pas que le défendre, mais de faire en sorte de développer celui de son voisin, afin qu’il ne nous détruise pas demain.

    Mais Voilà un vœux pieux et sans fondement. Car certains hommes aiment mettre le feu aux villes, juste pour voir ce que cela fait. Si on y rajoute les opportunistes de l’enrichissement, la coupe et pleine. La guerre est toujours décidée par des gens qui ont à y gagner, et faite par des gens qui ont tout à y perdre. L’idéologie et tout le reste ce ne sont que de la poudre aux yeux pour aveugler les bons peuples dont la violence sommeille en gestation, a feux doux des propagandes divers et varier.

    Au final, le prix a payé, c’est des gens sacrifier sur l’autel de la violence. La violence et addictive et devrait être classé comme une maladie, au même titre que l’alcoolisme. Mais il faudrait aussi soigner l’avarice du 1 %. Un mec bourrer c’est drôle cinq minutes, bas la guerre c’est pareil; c’est drôle jusqu’au moment où l’on vous tire dessus.

  26. mouchetoxique dit :

    l’équation est assez simple face à la violence lier au métier de soldat, les limites sont faites pour être repoussé et non dépassé. désoler problème de correction.

  27. Bencas dit :

    J’ai connu un cch, d’un groupe spécialisé qui avait été dissoud, je suis partis avec lui en afghanistan et c’est la première et dernière fois que j’ai croisé un guerrier. Pourtant entre temps j’en ai fait des opérations, j’en ai connu et croisé des militaires, mdr, sous officier, officier mais je n’ai jamais plus re croisé de guerriers. Il était opérationnellement unique, avec sa manière engagée il a sauvée x vie, que soit du côté militaire ou civile, je ne voyais jamais en lui de doutes dans tout se qu’il faisait… Quand on était dans un camps, exemple utnik, il faisait du sport avec son 9 MM, et des sous off, des officiers lui disaient arrête de faire le commando à courir dans un camps armé et il les regardé en rigolant….jetais première classe, un jour j’ai couru avec lui, il m’a dit tu vois, à cette endroit c’est l’armée afghane, tu vois ils sont sympa, ils rigolent, tu peux échanger avec eux… Mais regarde la profondeur de leurs yeux, tu y verras la haine… Alors un bon conseil qu’importe tes futurs missions, des que tu te retrouves dans un camp avec l’armée de se pays, que tu sois en groupe lambda ou en omlt, fait toujours du sport armé dans un camp même si c’est interdit, cache la… C’était le seul sur 600 militaire à faire ça…. Et en janvier 2012, dans se même camps, des militaire français en omlt, rentrant du sport se font abattre par des militaires afghan…. De ce jour j’ai compris se qu était un membre de groupe spécialisé, un guerrier… Une mentalité, rien que pour cette opex, il aurait dû recevoir la médaille militaire, une vm, et pour l’ensemble de sa carrière la légion d’honneur, il n’a rien eu de tout ça, il m’a dit les médailles sont faites pour ceux qui défilent et qui passe leur temps à repasser, cirer les rangers et se raser les cheveux, moi mon temps je le passe à m’entraîner, m’améliorer, apprendre….. Respect à se caporal chef

  28. Ghostrider dit :

    @ bencas : all correct. Quand la mort peut être au bout du chemin, quand le combat devient intense au point que le sang bouillonne et que les neurones s’entrechoquent, quand les souvenirs s’accumulent à en devenir des fantômes, l’esprit n’est plus le même, on encaisse et l’ ESPT devient une seconde nature alors les mots s’effacent et on fait silence. il serait bien mal avisé de juger voir de commenter sauf avec beaucoup de mesures, ces comportements , qu’ils soient de culture américaines ou de petaouchnok