Face à la Corée du Nord, le Japon songe à se doter d’une capacité de frappe à longue distance

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

21 contributions

  1. Lagaffe dit :

    La course aux armements reprend de plus belle.
    Le Japon pourrait facilement se doter de l’arme nucléaire s’il le voulait, et une fois doté d’une capacité de frappe à longue portée, plus rien ne l’empêcherait de faire jeu égal avec la Corée du Nord… ou la Chine !

    • Hounavia dit :

      beaucoup de pays pourraient facilement se doter de l’arme nucléaire s’ils le voulaient,
      comme Algérie, Iran, Turquie, Serbie………..
      je crois bien que la CDN va transférer la technologie de ICBM pour ces pays.

      • Orion dit :

        Il faut dire qu’aujourd’hui la théorie est disponible pour tous…

        • Lagaffe dit :

          Ce n’est pas un problème de théorie, le Japon a les moyens techniques et technologiques de fabriquer une arme nucléaire opérationnelle en moins d’un an (comme l’Allemagne d’ailleurs).
          C’est loin d’être le cas pour la Serbie, la Turquie ou l’Algérie : à moins de recevoir de l’aide étrangère il leur faudrait entre 5 et 10 ans (en étant optimiste).
          L’Iran a mis 15 ans pour s’arrêter à moins de 6 mois de la réalisation car la menace de pouvoir le faire suffit à protéger le pays sans avoir à se mettre à dos la communauté internationale… et empêche une attaque israélienne.

    • Clément dit :

      Un ex-général spécialiste de la dissuasion nucléaire nous disait qu’on estime qu’il faudrait 6 mois au Japon pour développer et fabriquer une arme atomique moderne et fonctionnelle . Ils ont le savoir faire en nucléaire civile, en systèmes de guidage et en vecteurs balistiques.

  2. S.B-Seguin dit :

    Au rang des innovations technologiques, citons le projet discrètement développé par l’Institut Saint-Louis franco-allemand avec la DGA de canon électromagnétique qui ouvre la perspective du développement d’une nouvelle famille d’armes.
    Les applications militaires de cette technologie sont nombreuses:
    – Artillerie à longue portée (plus de 200 Km)
    – Anti-surface (navale)
    – Pénétration accrue grâce à une vitesse d’impact élevée
    – Défense anti-aérienne et anti-missile (y compris contre les menaces hypersoniques)
    – Simultanée impacts grâce à la vitesse du feu et au contrôle de la vitesse
    – Pas de poudre (pas de risque prytechnique)
    https://www.armyrecognition.com/december_2017_global_defense_security_news_industry/french-german_em_railgun_project_unveiled_at_dga_innovation_event.html

    • Jak0Spades dit :

      C’est cool , ils avaient une maquette pour la demo ! Sinon apparemment le project « Railgun » American serait en danger face à une rupture de financement.

      http://nationalinterest.org/blog/the-buzz/rip-railgun-why-the-us-navys-super-weapon-might-be-dead-23553

    • Thaurac dit :

      Je ne pensais pas que l’on soit si avancé dans cette technique…comme quoi, ça oeuvre dans l’ombre, manque plus que le canon laser..

      • Orion dit :

        Eh bien détrompez vous, l’Europe est très avancé dans ces domaines, même si discret, et avec moins de financements, je peux vous dire qu’on très régulièrement des rapports sur le domaine EM/Supraconducteur et leurs applications 🙂
        .
        Dans le domaine laser nous n’avons également pas de quoi rougir.
        .
        Selon ma vision nous avons une efficacité sans pareille en comparaison des coûts de recherche US, l’Europe dispose réellement d’un très bon niveau de recherche « high tech ».

    • wagdoox dit :

      l’expérience date quand meme…
      peu de chose en état sortie publiquement.
      Ce que j’avais compris c’est que France et Allemagne voulait attendre de meilleur supraconducteur pour faire baisser le prix d’entretien d’une telle arme.

    • Supraconducteur powa ! dit :

      Attention, il ne faut pas se tromper ici, le vrai point important ce n’est pas la maquette de camion muni d’une arme ultra moderne. Le vrai point important c’est l’usage de supra-conducteur à haute-températures (-200° Celsius / +70° Kelvin). L’article le rappel, le canon EM, fonctionnait déjà 1997; ce qui change ici, ce sont les matériaux.

      Des supra-conducteurs à haute-températures (voir température ambiante) pourraient avoir des applications dans presque tous les domaines économique, et régler la moitié de nos problèmes de pollutions (rien que ça) lors de la production/transport d’énergie. Si l’état donne de l’argent à ce projet alors ce n’est que marginalement pour le canon, mais beaucoup pour les supra-conducteurs (ou alors leurs commerciaux sont des tueurs !).

      Je trouve la maquette bien peu réaliste, je doute qu’un tel véhicule résisterait au recule du canon. C’est pas parce-que le canon est EM, qu’il n’y a pas de recule; au contraire même les américains ont de gros problème avec le châssis. Celui-ci doit presque être reconstruit après chaque tir, et les micro-fissures dans le canon lui donne une durée de vie ‘faible’ (pas de communication là dessus, cela doit être secret).

      Cette faiblesse reflète, un aspect bien connus des supra-conducteurs : ils sont cassant, et impose de lourdes contraintes de refroidissement. Le tir à 200Km en lui même impose une infrastructure de visé complexe, probablement avec d’autre engins autour pour les communications et les calculs. Le prix final risque de refléter cette complexité et le mode d’emplois aussi.

  3. ScopeWizard dit :

    C’ était couru d’ avance … évidemment que le Japon songe à ce type d’ armement lui permettant de réaliser des frappes de précision sur longue distance …
    .
    La dernière fois j’ avais évoqué le danger que couraient les bases américaines stationnées sur l’ archipel nippon , surtout au sud et à Okinawa , ainsi que sur Guam dans le Pacifique ou Diego Garcia dans l’ Océan Indien …
    .
    Mais bien-évidemment il en allait de même concernant les civils et les forces japonaises elles-mêmes si la Corée du Nord prenait le Pays du Soleil Levant pour cible …
    .
    Avec quoi au juste , cela reste à déterminer avec précision …
    .
    Pas fini tout ça … 🙁

  4. WARTHOG dit :

    Tout à fait d’accord avec Lagaffe. Le Japon a les moyens de se doter de l’arme nucléaire dans des délais que nous n’imaginons pas. Leur expérience, leur avance technologique et leur réflexion permettent à ce peuple de développer beaucoup de « choses » en « peu de temps ». Ils ont des centrales nucléaires (donc le nucléaire est loin de leur être inconnu), et je pense que malgré leur constitution, quelques projets ont déjà été développer sous le tapis.

    Le Japon joue le jeu depuis 45, mais pas de farce… C’est une puissance économique assez redoutable, maîtrisant des technologies avancées dans beaucoup de domaines…

    Donc, s’ils le souhaitaient, ils pourraient se passer des USA très facilement, et cela ne représenterai qu’un petit pourcentage de leur PIB. Je vous invite à aller sur la page wiki du japon pour vous rendre compte de leur place sur cette planète vis à vis des USA, des russes, des chinois, et des pays leader européens. Je considère ce dernier propos économiquement parlant, merci les trolls de passer votre chemin.

  5. wagdoox dit :

    Et si on relançait le ASMP-C, histoire de pas attendre 2030 et le promethés ?
    Je suis sur que le japon serait très intéressé. Ce serait actuellement le meilleur missile de croisière sur le marché. En attendant Bramos II et Zircon.

  6. DVA dit :

    pfff, le Japon ne devait jamais plus se réarmer…Aie pour la Chine dans le viseur surtout !….

    • Sebu dit :

      Et pourquoi donc ?
      Le Japon devrait donc rester sans rien faire pendant que la Corée du nord fait toujours n’importe quoi et que la Chine construit sa flotte de porte-avion ?

  7. pb15 dit :

    je croyais que le Japon n’était autorisé qu’à se doter d’une force d’auto défense!

    • S.B-Seguin dit :

      Réveillez-vous, c’est fini: le Japon a maintenant des forces de projection et même une base à Djibouti.

    • MD dit :

      Oui, mais comme le petit gros a commis l’erreur de réveiller le Soleil Levant , celui-ci a enfin obtenu le prétexte qu’il attendait pour pouvoir mobiliser ses sumotoris . Pour se défendre, oui, mais pas que contre ce seul casse-pied .

    • wagdoox dit :

      un missile ayant une porté de 300km utilisé contre un fou nucléaire à 300km de là qui a des missiles de plus 4000km c’est toujours de l’autodéfense. la constitution a déjà été amendé 2 x et elle continuera d’être modifiée au futur et à mesure des agressions chinoises et NC. Il est d’ailleurs possible que les voisins asiatiques habituellement allergique au Japon voient cela d’un bonne yeux maintenant.
      L’allemagne sera tenté de suivre le meme exemple.

  8. Amida dit :

    Au sujet du Japon et de son armée, si la constitution pacifiste est bien née de la défaite de 1945, l’une des bonnes fées qui se sont penchées sur son berceau dut être… la classe politique niponne elle-même, vassalisée par des militaires, ambitieux et pratiquement hors de contrôle, depuis le début des année 30. Un missile à longue portée n’étant que peu utile pour un coup d’Etat, les militaires japonais devraient pouvoir en disposer.