La Turquie sera absente de la prochaine réunion des ministres de la Défense de la coalition anti-EI

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

37 contributions

  1. Gracchus dit :

    Intéressante info.
    L’irrédentisme turc vient vraiment compliquer la donne dans les deux pays, j’espère que l’occident saura enfin en tirer les conséquences et cette décision va dans le bon sens. Il semble que les combats contre les YPG qui ont lieu en ce moment même sont bien plus violents que ceux que les rebelles ont connu contre l’état islamique, allez savoir pourquoi…. A cette occasion le gouvernement Assad pourrait bien se rapprocher des kurdes face à cet ennemi commun, mettant de côté les tensions d’Hassaké. On ne peut pas écarter in fine un clash Turquie-Assad (vous pensez que Erdogan ne se rêve pas en sauveur d’Alep en se rasant le matin ?….)

    Les remarques sur la composition ethnique et religieuse de Mossoul sont presque savoureuses quand on sait justement que tout ce qui n’est pas sunnite a été chassé de la ville ou réduit en esclavage (yézidis) ou semi-esclavage (dhimmis).

    • dsicrédit dit :

      Le YPG paye là, l’affront kurde d’Hassaka, piloté/manipulé par les US qui dénie aux Syriens une présence chez eux, dans cette région. Les turcs ont reçu l’autorisation, et des Russes et des Syriens pour intervenir, accompagnés des protestions pour la forme qui vont bien avec.

      Les USA auront du mal à installer Daech/Isis dans la région Al Bab/Raqqah/Deir Arzor comme ils en ont l’intention.

  2. ScopeWizard dit :

    Les turcs vont foutre le bordel une fois de plus ; toujours cette même façon de faire ! Montrer au départ qu’on est de bonne volonté , prêts à tous les sacrifices et puis le moment venu CRAC le couteau dans le dos !! Du pur made in Turquie !
    Erdogan et son coup d’Etat digne des pires Opéra bouffe auraient pu être ridicules s’il n’y avait pas eu en réponse tant de répression et de représailles ! Faire commerce avec ce démon mal dégrossi finira par nous coûter très cher …
    Ni kurdes , ni chiites ; ben , avec ça , on va drôlement progresser !

  3. ScopeWizard dit :

    Elle est vraiment très nette la photo du F-16 , surtout sur la partie arrière au niveau de la tuyère , retouche ?
    Quel est le modèle précis de cet avion ? Si quelqu’un sait ?
    Merci 😀

    • Jules 29 dit :

      F16-C block 50

      • ScopeWizard dit :

        @Jules

        Merci ! 😀
        A quoi le reconnaissez-vous au juste ?

        • Jak0Spades dit :

          Les réservoirs conforme sur les flancs sont un bon indicateur. Au moins d’une version plus récente. Donc j’aurais pensé Block 50/52 effectivement.

          • ScopeWizard dit :

            @JackOSpades

            .
            Merci ! 😀
            .
            Je les avais remarqués mais comme je ne suis pas les différentes évolutions du F-16 depuis un bon bout de temps maintenant …

  4. jyb dit :

    hier (22 octobre) le premier ministre irakien a clairement redit son opposition a une participation turque.
    Le problème c’est que les américains ne contrarient personne, les fds en syrie, les kurdes irakiens, les turcs ont une légitimité us pour intervenir. Dans les faits c’est ajouter un facteur de chaos à une situation déjà complexe. Suite à la déclaration d’ashton carter des hauts gradés us ont laissé entendre que la participation tirque pourrait ne pas etre militaire ( comprenne qui pourra )

    La garde Ninive armée par les turques est une milices sunnite commandé par l’ancien gouverneur de Mossoul, atheel nujaifi. Baghdad accuse nujaifi d’avoir fuit et abandonné Mossoul en juin 2014
    sans même tenter de résister ou d’organiser le replis des forces irakiennes.
    A la suite de çà, nujaifi a fuit l’irak en cherchant refuge auprès des monarchies du golfe et de la jordanie. Finallement face à leur refus c’est la tuequie qui l’a récupéré. L’irak a émis n mandat d’arret international contre nujaifi.
    La turquie mise gros sur l’ancien gouverneur de Mossoul qui au sein même de la communauté sunnite n’est ni respecté, ni apprécié. Le clientélisme lui assure un « fond de roulement » sûr mais limité en nombre d’homme ( la garde Ninive n’atteint pas les 2000 hommes ) On voit mal comment avec si peu de force et un tel passif les turcs espèrent peser sur le déroulement de la bataille sans engager directement leur armée.

  5. jyb dit :

    HS
    @tschok
    désolé du temps de réponse à propos des tirs de missiles au yémen. C’est très confus, et l’article suivant dit pourquoi c’est très confus…
    http://www.defensemedianetwork.com/stories/chinas-eagle-strike-eight-anti-ship-cruise-missiles-designation-confusion-and-the-family-members-from-yj-8-to-yj-8a/

    @spender
    @scopewizard
    à propos de vos interventions sur niveau de vie et categories socio-professionnelles des migrants.
    Je ne parle que pour les syriens ( je ne connais pas la masse d’irakiens, d’afghans, d’africains, de paki etc qui composent ces flux )
    Pour les syriens. Les syriens les plus aisés ont « migrés » vers la jordanie et le liban. De là ils ont essayé de trouver un pays d’accueil europe, golfe, canada…ou d’envoyer leurs enfant y étudier.
    la grande majorité des réfugiés sont la classe moyenne ( salariat, artisans, fonctionnaires )
    ont les retrouve dans les camps en turquie, au liban, en jordanie. Et ce sont eux les premiers candidats syriens à l’immigration.
    syrie : l’indice de développement humain (idh) est passé de 0.60 en 2000 à 0.67 en 2010.
    Il est redescendu sous les 0.60 depuis le début de la guerre.
    Il est de 0.89 en France et de à.63 au maroc ( pour comparaison )

    • Robert dit :

      Le niveau scolaire en Syrie était de bon niveau, ce qui pourrait dire que même de situation modeste ils ont un niveau intellectuel assez bon.

      • jyb dit :

        oui, entre 2000 et 2010, dates de mes derniers séjours en syrie, le pays a énormément évolué économiquement et politiquement. N’oublions pas que bachar al assad était l’invité d’honneur du défilé du 14 juillet 2008.
        Et que son passage à Paris n’a pas fait l’objet d’une contestation unanime comme celle de khadafi en 2007.

    • ScopeWizard dit :

      @jyb
      .

      Merci de ces précisions fort instructives . 😀
      Il n’est pas évident de se faire une idée précise de l’IDH et de ce qu’il représente réellement ; est-ce que vous pouvez clarifier SVP ?

      • jyb dit :

        indice de developpement humain est une donnée compilée de différentes statistiques :
        taux d’alphabetisation, esperance de vie, accès à l’eau potable aux services de santé etc, niveau de vie…
        L’interet de cet indice est qu’il prend en compte et corrige certaines anomalies.
        (par exemple, la gratuité des soins médicaux en libye sous Kadhafi donnait une stat
        de santé publique supérieure à celle de la France, idem pour la scolarisation des filles sous sadam etc)

    • tschok dit :

      @ jyb,
      .
      Merci. Vu. Effectivement, ça complique.

  6. Elmin dit :

    Il y a presque un an, nous evoquions ici même avec plusieurs contributeurs le chaos qui suivrait la defaite ou, tout au moins, l’affaiblissement de Daesh. Le role tres ambigue a l’epoque de la Turquie avait fait dire à de nombreux contributeurs qu’Erdogan allait quitter l’alliance. A l’epoque j’avais emis l’hypothèse qu’il souhaitais devenir le bras armé de l’alliance pansunnique qui semblait se dessiner.
    Qu’en est il aujourd’hui ? Il est clair que les jours de la Turquie dans l’Otan sont comptés. Si les americains seront pret à jouer l’aveuglement vis à vis des kurdes, cela passera beaucoup plus difficilement aupres des opinions publiques européennes, largement sensibilisées depuis des mois ou des annees au combat Kurde contre Daesh en Syrie et en Irak.
    Le rapprochement Ankara-Moscou est un signe tres flagrant de cette opposition. Mais je doute qu’Erdogan envisage de « changer de maitre » … on voit que les monarchies sunnites ont perdu de leur influence dans l’intervention au Yemen. Leur appareil militaire hors de prix n’a pas obtenu de victoire decisive face aux houtis epaulés par des iraniens sous embargo , et probablement des chinois sous le manteau…
    L’Egypte qui, un temps, aurait pu prendre la role de force armee centrale de l’alliance sunnite joue une partition tres neutre, n’intervenant qu’au minimum au Yémen et au Levant, bien qu’elle soit indubitablement prete a agir en Lybie.
    De fait, la Turquie se trouve en position de force dans le monde sunnite , pouvant a la fois defier l’allié americain et/ou européen, et « discuter » voir s’associer avec la Russie … l’exigence d’Erdogan pour une liberation de Mossoul par les sunnites ca dans ce sens, et met les alliés dans une position de faiblesse tout en renforcant la position Turque.
    Les prochaines semaines vont etre tres révélatrices des ambitions reelles de la Turquie tant en irak et en Syrie que dans l’ensemble du moyen orient et le monde sunnite.

    • jyb dit :

      assez d’accord. j’ajouterai quand même qu’aux yeux des arabes; les turques restent des ottomans et qu’il leur sera difficile de s’imposer en grand leader régional sunnite ( les libanais en premier, puis les jordaniens, les saoudiens, égyptiens , koweiti ne sont pas prêt à laisser la turquie faire main basse sur la sphère sunnite ) La turquie a comme seul allié déclaré le qatar qui est lui même ostracisé aux sein du csg.
      Les alliés sont dans une position de faiblesse parce qu’ils le veulent au moins sur le dossier irakien.
      Comme je le dis plus haut la garde Ninive n’est pas du tout populaire au kurdistan et elle ne pèse rien militairement. Son implication serait un facteur de chaos.

  7. adobe dit :

    Sur Mossoul et la Turquie. « …le chef du Pentagone a estimé que la Turquie devrait jouer un rôle pour chasser l’EI de Mossoul, en Irak. » Ce qui doit nécessairement poser problème pour le gouvernement de Bagdad puisque la Turquie de Mustapha Kemal avait longuement et durement contesté la cession du sandjak de Mossoul, imposée à l’Etat ottoman en 1918. Le motif en était que les troupes britanniques n’avaient pénétré dans le vilayet ottoman que trois jours APRES la signature de l’armistice de Moudros, le 30 octobre 1918. Londres était au courant des ressources pétrolières de la région. Cette revendication sur Mossoul, depuis cette date, est toujours demeurée au fond des cartons de la diplomatie d’Ankara; ceci même si cette aspiration ne peut plus reposer sur une légitimation ethnique. Voir page 309, « La France en Cilicie et en Haute-Mésopotamie », J. Tachjian https://books.google.fr/books?id=aS6fF9n2peMC&pg=PA309&lpg=PA309&dq=mossoul++turquie++france++1919&source=bl&ots=1aT7kp-hQU&sig=Ty_rgj7TSia9rwtGyPOz2qhp1VA&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiJ09q–fDPAhWMJMAKHfY5BF8Q6AEIHDAA#v=onepage&q=mossoul%20%20turquie%20%20france%20%201919&f=false
    et:
    http://www.1914-1918.net/mespot.htm

  8. Parabellum dit :

    Beaucoup de migrants paraissent jeunes et en assez bonne forme et seuls . Pourquoi ne pas les renvoyer chez eux se battre quitté à garder à l abri les femmes et les enfants …on a des stocks de kalash et autres pour les équiper…10 ooo hommes à calais dans la jungle c est une division…énorme problème.

    • jyb dit :

      Au moins seize nationalités différentes à calais, c’est la légion étrangère.

    • jean pierre dit :

      mais non on les dispatche pour faire des petits groupes d’intervention 🙂 25 à 10 km de chez moi et en même temps on ferme la brigade de gendarmerie la plus proche.

      Allez circulez ya rien à voir!.

  9. Auguste dit :

    On ne peut pas dire qu’il ne nous avait pas prévenus,le Erdogan.Son problème ce n’est pas les daesh,c’est les Kurdes.Il l’a dit et redit.Il est depuis le début partie prenante dans la création de « l’état islamique ».Il s’en est servi,contre les Kurdes et contre Assad.Et il continue a s’en servir a Mossoul.Et l’on ne peut rien faire,parce qu’il nous tient par les joyeuses:l’Europe,avec le robinet de l’immigration et les USA, avec la menace de s’allier aux Russes.Ce qui est déjà fait en partie.

    • ScopeWizard dit :

      @Auguste
      .

      Pas si sûr , Poutine est plus fin que ça et pourrait très bien se retourner contre la Turquie d’Erdogan plus rapidement qu’on le croit si celui-ci se met à trop faire le malin ! Le Sukhoï SU 24 descendu n’a pas encore été digéré et de toute façon Poutine dispute une partie d’Echecs MONDIALE dont il espère bien sortir vainqueur et il fera TOUT ce qui est nécessaire pour ça .
      Quant à Erdogan , les kurdes et le PKK , à moins qu’il ne se décide très vite à anéantir une bonne fois pour toutes tout ce beau monde ou à faire un vrai premier pas vers une réconciliation qui ne soit pas de façade , il est foutu à brève échéance ( et ça ne me tirera aucune larme ) et il le sait comme il sait que la Turquie peut très brusquement basculer dans une sanglante guerre civile totale .
      D’ailleurs , petit aparté , avec le climat de tensions actuel , c’est à se demander si ce ne sera pas le cas avant peu de nombreux autres pays de la planète y compris en Europe occidentale …

  10. mustard dit :

    La Turquie, meilleure alliée des terroristes de Daesh. Quand donc quelqu’un va avoir le courage de le dénoncer et prendre des sanctions. Si la Russie ou l’Iran avaient fait le quart de ce que font les Turcs ils auraient été depuis longtemps accusés devant l’ONU et sanctionnés.

    • ScopeWizard dit :

      @mustard
      .
      Ca c’est certain , vous avez raison excepté que ce ne serait pas de bon ton vis-à-vis de nos seigneurs & maîtres et de la clique journalo-mediatico-politicarde …

  11. wrecker47 dit :

    L’Otan peut se passer d’un  » ex- allié » qui joue la carte de l’Islam , ,sans aucune fiabilité ,leur choix est fait et le notre aussi!

    • Albatros24 dit :

      La Turquie est géographiquement stratégique elle vérouille l accès aux mer noire et mediterrannée.
      De plus placée au Nord de la péninsule arabique elle est à la frontière de l Europe du sud et du Moyen Orient.
      Il se peut qu Erdogan malgré ses tueries et arrestations de masse soit au final renversé par un vrai coup d Etat de son armée équipée par les EU et pro Otan… Tout dépendra des EU qui ne laisseront pas Erdogan se rapprocher des russes.
      Cela dépendra de la nouvelle présidente à Washington…

    • ScopeWizard dit :

      @wrecker47
      .
      Un tel allié , il vaut mieux effectivement ne pas avoir trop souvent besoin de lui !

      • tschok dit :

        Vous savez, la question, elle est simple: la Turquie, vous la préférez avec vous ou contre vous?
        .
        Par rapport à l’Europe, la Turquie est en position de flanc-garde. Elle est donc dans la position de quelqu’un qui peut nous balancer un direct dans le foie, en nous passant sous l’aisselle.
        .
        Si vous tenez absolument à mettre un ennemi à cet endroit-là, faites-le donc, puisque vous y tenez tant. Mais ne vous plaignez pas de prendre des mauvais coups, après.
        .
        Je sais pas moi, mais essayez de réfléchir de temps en temps: si la Turquie est un ennemi, ça veut dire que la ligne de défense de l’Europe rétrograde au niveau de Vienne, en Autriche, alors que là, c’est Istanbul.
        .
        Si vous êtes comme Ménard, le maire de Béziers, et que votre truc c’est de psychoter sur les restos à kébab et que cette psychose constitue l’alpha et l’oméga de votre philosophie politique, alors, oui, faisons donc de la Turquie un ennemi.
        .
        Mais si vous êtes un héritier de Sun Tzu, alors posez-vous la question: je la préfère où, la Turquie? Chez mes ennemis, vraiment?

        • Robert dit :

          Tschok,
          Vous aviez bien raison de me dire que vous ne compreniez pas mon raisonnement. Au vu, du vôtre, je comprend mieux.
          À propos de Ménard, il est maire d’une ville dans laquelle l’occupation musulmane est une réalité. Une occupation peut être pacifique, juste territoriale, démographique.
          Vous pouvez nier ou tourner en dérision cette réalité, comme vous le faites avec les 150 millions de turcophones qui ont vocation à avoir la nationalité turque, donc à entrer dans l’UE. Votre présentation du problème de la Turquie est tout simplement malhonnête, intellectuellement s’entend.
          Libre à vous après tout, mais alors gardez pour vous votre psychologie à deux balles.

  12. Lagaffe dit :

    Concernant le refus irakien de l’aide turque:
    La réponse de Haïdar al-Abadi n’a visiblement pas plu au Premier ministre turc Yildirim Binali, qui a qualifié les mots de son homologue irakien de « provocateurs ». Il a déclaré que son pays se tenait prêt à agir en Irak, les promesses de Washington et Bagdad de ne pas faire participer les combattants kurdes et les milices chiites aux combats ne donnant pas satisfaction à la Turquie. « Nous avons fait tous les préparatifs pour prendre les mesures nécessaires, parce que la promesse donnée par les États-Unis et l’Irak sur le PKK et les milices chiites qui ne prendraient pas part aux opérations ne nous satisfait pas pour l’instant », a-t-il déclaré.
    « La Turquie ne pourra jamais rester immobile face aux massacres, à la possibilité d’un afflux de réfugiés et de combats le long de sa frontière [350 kilomètres de frontière séparent les deux pays] et elle agira si nécessaire », a menacé le chef du gouvernement turc.

  13. nonmaisdisdonc dit :

    Le turc boude , il fait ses dents sans doute – Il faut être patient cela passe toujours ces petits bobos

  14. jacques 29 dit :

    L’obsession de la Turquie, c’est d’éliminer les kurdes. Le reste, ils s’en foutent à peu près et ils prennent dans toutes les opérations actuelles, seulement ce qui peut servir leurs plans intérieurs. Coup d’état, répression tous azimuths, islamisation, double langage, ce pays continue à manger à tous les râteliers, car il se sait fort du soutien américain indéfectible. La base d’Incirlik est une base tout à fait majeure pour les USA , qui avaient aussi bien d’autres places fortes en Turquie pour espionner ou menacer l’URSS. N’oublions pas non plus que l’entrée dans l’OTAN a été offerte à la Turquie avec la promesse associée d’une entrée dans l’Europe, c’est le même processus qui a été offert/ imposé plus tard aux ex-pays de l’Est comme la Bulgarie, la Roumanie etc…les deux sont indissociables. Encore une raison donc de dire une nouvelle fois merci à ceux qui nous ont imposé l’Europe et le retour au coeur de l’OTAN de 2007, ( qui demeure sans doute la décison la plus catastrophique prise en France, sans demander son avis au peuple, depuis au moins 50 ans ).

    • tschok dit :

      Mouais.
      .
      L’obsession de Sa Majesté Jacques29, c’est de continuer à être un nouveau né qui attend que le reste du monde change ses pampers. Et comme le service de la femme de chambre n’est pas au niveau de ses exigences, qui ne sont pas humbles, il tient un discours victimaire. Pauvre petite chose fragile qu’un souffle peut briser.
      .
      Scusez-moi, Jacques, 29 ou autre, mais là, vous donnez vraiment l’impression d’être breveté con à l’INPI. Le brevet solide, hein, celui qui repose sur un procédé, documenté avec acharnement.
      .
      Comme les architectes paysagistes du parc André Citroën, je sens que vous allez revendiquer un droit moral.
      .
      Même un chien n’aura plus droit de pisser.
      .
      Et puis, arrêtez de nous faire chier avec le peuple, vous ne savez pas ce que c’est.

  15. catobar dit :

    A travers la Syrie c’est l’Iran et plus généralement les chiites qui sont visés. D’où le financement de Daesh, Al Nosra, , par les pétromonarchies à majorité sunnite (selon l’adage « ne pas mettre ses oeufs dans le même panier »). L’autre objectif stratégique poursuivi : couper les différentes trajectoires des routes de la soie reliant l’est et l’ouest de « l’île – monde eurasiatique ». Afin de limiter les rapprochements économiques europeo – chinois, via les nouvelles routes de la soie. La Syrie, l’Ukraine et la Turquie sont sur leur trajectoire et ont toutes 3 fait l’objet de manoeuvres de déstabilisation de la part des USA et de leurs vassaux ces 5 dernières années. Les USA ont une peur bleue de ces rapprochements. Sans cette stratégie du diviser pour régner, par le chaos (l’Ordo ab Chaos au fronton des temples des francs maçons qui nous gouvernent) leur importance est ramenée à leur part réelle de l’économie mondiale soit 17% … et des montagnes de dettes (dette publique = 20 trilliards. A ce sujet une guerre contre la Chine pourrait être une bonne occasion d’éliminer la dette en éliminant le créancier. C’est ce que Saint Louis a fait avec les Templiers). Dernier objectif celui de l’agrandissement d’Israël, précédé du chaos lui aussi afin d’avoir la possibilité de modifier les frontières, en vue de la poursuite du plan messianique d’un « Eretz Israël » du Nil à l’Euphrate. Or on connaît l’influence du lobby pro israélien auprès des instances gouvermentales étasunienne. C’est parce que tous ces objectifs géostrategiques convergent qu’on assiste à un tel acharnement contre la Syrie, camouflé derrière de vagues prétextes « humanitaires », les seuls qui soient à portée d’entendement des masses occidentales lobotomisées par 50 ans de consumérisme intensif.