Deux milliards d’euros seront investis pour la mise au point du drone de combat franco-britannique

scaf-20160304

Dans le droit fil des accords de Lancaster House et après avoir, en novembre 2014, confié une étude de faisabilité à BAE Systems et Dassault Aviation dans le cadre du programme SCAF (Système de Combat Aérien Futur), Paris et Londres ont convenu de passer à la vitesse supérieure à l’issue du  sommet franco-britannique d’Amiens, le 3 mars.

Ainsi, la France et le Royaume-Uni ont décidé d’investir 2 milliards d’euros pour mettre au point un démonstrateur de drone de combat furtif, en vue d’un bilan technique en 2020.

« Ce programme de démonstration, le plus avancé en Europe, sera axé sur une plateforme de drones polyvalents qui pourrait servir de base à une future capacité opérationnelle au-delà de 2030″, précise la déclaration finale, publiée à l’issue de ce sommet franco-britannique.

Dans un communiqué, Dassault Aviation a salué la « volonté commune de la France et du Royaume-Uni de poursuivre la coopération en matière d’aéronautique militaire, et en particulier de lancer une nouvelle phase en 2017 avec le développement ‘échelle 1′ d’un démonstrateur opérationnel d’UCAS (Unmanned Combat Air System). Et le Pdg de l’industriel, Éric Trappier, de souligner : « Il est important de préparer le futur dans le domaine stratégique des drones de combat. »

Ce drone franco-britannique devra être en mesure d’effectuer des missions de renseignement et de surveillance ainsi que d’identifier des cibles et des frappes. Il sera complémentaire des avions de combat « classiques ». Par exemple, il pourrait être préalablement utilisé dans un environnement « non permissif », c’est à dire fortement défendu par des moyens d’interdiction et de déni d’accès (A2/AD).

Dans ce domaine, Français et Britanniques ne partent pas de rien. En effet, Dassault Aviation est le maître d’oeuvre du programme nEUROn, un démonstrateur de drone de combat développé dans le cadre d’une coopération européenne. De son côté, BAE Systems a développé le Taranis.

Outre BAE Systems et Dassault Aviation, le programme SCAF réunit Rolls Royce, Safran, Thales et Selex ES.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de nonmaisdisdonc

  2. de Fralipolipi

    • de Zayus

    • de Wagdoox

      • de Zayus

      • de Zayus

  3. de Zayus

    • de Thaurac

      • de Zayus

  4. de Spirit of Bercy

  5. de Zayus

    • de Fralipolipi

  6. de Fralipolipi

  7. de batgames

    • de Affreux Jojo

      • de Sempre en Davant

    • de Fralipolipi

  8. de Maotchao

    • de Fralipolipi

    • de Zayus

    • de Fralipolipi

        • de Jolindien

          • de Jolindien

    • de Fralipolipi

    • de Zayus

          • de Zayus

          • de Zayus

    • de Wagdoox

    • de Zayus

  9. de wagdoox

    • de Fralipolipi

      • de Wagdoox

        • de Zayus

      • de Dany40

        • de Zayus

          • de Dany40

          • de Zayus

        • de Zayus

          • de Dany40

    • de Zayus

      • de Wagdoox

        • de Zayus

  10. de Daniel Chollet

    • de Fralipolipi

    • de Orion

    • de Zayus

  11. de Thaurac

    • de Zayus

  12. de MP3

  13. de phil

  14. de cellule