pertes / Archives

Les forces afghanes sont toujours incapables de défendre seules leur pays, admet un général américain

Depuis que les forces de sécurité afghanes sont désormais en première ligne face au mouvement taleb et à la branche afghano-pakistanaise de l’État islamique [EI-K], il a été régulièrement avancé qu’elles subissaient des pertes à un niveau « difficilement soutenable », voire « insoutenable ». Pour autant, et malgré le fait qu’elles aient été mises en difficulté à plusieurs

Ayant subi d’importantes pertes face aux jihadistes, des soldats nigérians mettent en cause leur gouvernement

Grâce à la manne pétrolière, les forces armées nigérianes passent pour être parmi les mieux équipées du continent africain. Et pourtant, elles ne parvinrent pas à faire reculer le groupe jihadiste Boko Haram, actif dans le nord du Nigéria, dans la région du Lac Tchad. Elles n’obtinrent des progrès qu’à partir de 2015, grâce au

L’armée française a-t-elle cherché à cacher ses pertes subies le jour de l’armistice du 11-Novembre 1918?

En cette semaine de commémoration du centenaire de la fin de la Grande Guerre, la presse dans son ensemble a publié plusieurs articles assurant que le dernier combattant français tué au combat aura été le soldat de 1ere classe Augustin Trébuchon. Cet agent de liaison du 415e Régiment d’Infanterie [RI] aurait été tué le 11

Les pertes subies par les forces afghanes ont atteint un niveau difficilement soutenable

Certes, l’élimination de Saad Arhabin, le nouveau chef de la branche afghano-pakistanaise de l’État islamique (EI-K), le 26 août dernier, lors d’une opération menée conjointement par les forces américaines et afghanes, est un succès. Pour autant, elle n’a pas empêché l’organisation jihadiste de commettre de nouveaux attentats, en particulier contre la communauté chiite. Et elle

L’armée nigériane ne cesse de subir de lourdes pertes face aux jihadistes de Boko Haram

Non, contrairement à ce qu’a affirmé son président, Muhammadu Buhari, lors de ses voeux pour 2018, le Nigeria n’en a pas fini avec le groupe jihadiste Boko Haram. Ou du moins avec l’une de ses deux factions. Depuis 2015, et grâce à l’action d’une Force multinationale mixte (FMM) dont les effectifs étaient fournis par le

L’État islamique a perdu 95% des territoires qu’il contrôlait depuis 2014

Après les revers successifs qu’il a subis tant en Irak et en Syrie, où il a été chassé de ses places fortes, comme Mossoul, Hawija, Raqqa ou encore Deir ez-Zor, l’État islamique ne contrôle plus que 5% du territoire qu’il avait conquis en 2014, année où son chef, Abu Bakr al-Bagdhadi, s’auto-proclama calife. « L’EI a

Les données relatives aux pertes des forces afghanes sont désormais classifiées

Signe que la situation continue de se déteriorer en Afghanistan : il ne sera plus possible de connaître l’ampleur des pertes subies par les forces afghanes face aux taliban et à la branche afghano-pakistanaise de l’État islamique (EI-K). Ce que l’Inspecteur général spécial du Congrès américain pour la reconstruction de l’Afghanistan (SIGAR), John Sopko, vient

Depuis le début de l’année 2017, l’armée de Terre compte 3 tués et 79 blessés en opération

Lors de son audition par les députés de la commission de la Défense, dans le cadre des discussions budgétaires en cours, le chef d’état-major de l’armée de Terre, le général Jean-Pierre Bosser, a rappelé une évidence (qui ne l’est peut-être pas pour tout le monde) : il n’existe, pour les soldats qu’il commande, « aucune mission

Les forces afghanes continuent de subir de lourdes pertes

Par le passé, en Afghanistan, les combats perdaient de leur intensité à l’approche de l’hiver, notamment en raison des conditions climatiques, souvent rudes. Puis ils reprenaient de la vigueur au printemps, à l’occasion de la traditionnelle offensive lancée par le mouvement taleb afghan en avril ou en mai. Aujourd’hui, c’est de moins en mois le

Un commando des forces spéciales américaines a été tué lors d’une opération héliportée en Somalie

Un commando des Navy SEALs, une composante des forces spéciales américaines, a été tué, le 4 mai, lors d’une opération héliportée menée contre les milices Shebab, liées à al-Qaïda, près de Barriire, à environ 60 km à l’ouest de Mogadisco. Deux autres militaires américains ont été blessés. Selon le commandement militaire américain pour l’Afrique (US