Otan / Archives

L’Otan pourrait participer à la coalition anti-Daesh

Pour le moment, si ses membres les plus importants (États-Unis, France, Royaume-Uni, Italie, Allemagne, etc) participent aux opérations militaires contre Daesh, l’Otan ne joue aucun rôle au sein de la coalition formée pour combattre l’organisation jihadiste en Syrie et en Irak. Mais cela pourrait changer bientôt. « Grâce au leadership de Jens Stoltenberg [ndlr, le secrétaire

La participation de la Pologne à la coalition anti-Daesh est liée à la présence permanente de l’Otan sur son territoire

Lors de la Leçon inaugurale de la Chaire « Grands enjeux stratégiques », à la Sorbonne, en janvier, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian avait souligné le risque de voir une « régionalisation des politiques de sécurité », avec « certains alliés » ayant le « regard tourné vers l’Est » pendant que d’autres se concentreraient sur les menaces venues du

Migrants : À la demande de l’Allemagne, l’Otan va lancer une mission navale en mer Égée

Quand, en début de semaine, s’exprimant au sujet de la crise migratoire, qui risque encore de s’aggraver à cause des combats ayant lieu actuellement à Alep (Syrie), elle a annoncé son intention de solliciter l’Otan conjointement avec la Turquie, Angela Merkel, la chancelière allemande, a surpris pratiquement tout le monde, y compris ses diplomates. D’après

La Royal Navy va mettre plus de moyens à la disposition de l’Otan en 2016

Le ministère britannique de la Défense (MoD) a annoncé, le 10 février, que la Royal Navy doublerait quasiment ses déploiements dans le cadre de l’Otan en 2016, en particulier dans la région de la Baltique. « L’augmentation de nos déploiements dans le cadre de l’Otan envoie un message fort à nos ennemis que nous sommes prêts

L’Otan va renforcer sa « présence avancée » en Europe de l’Est

Suite à l’annexion de la Crimée par Moscou, en mars 2014, et en raison de la situation dans l’est de l’Ukraine, où la Russie est accusée de soutenir les séparatistes, l’Otan avait pris des mesures de « réassurance » au bénéfice de ses membres (pays baltes et Pologne) s’estimant exposés à une menace russe. Il fut ainsi

L’Allemagne compte faire appel à l’Otan pour gérer la crise des migrants

Depuis le début de l’année et selon les chiffres donnés par le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), environ 68.000 migrants ont réussi à entrer en Grèce depuis la Turquie. Et cela risque bien évidemment de continuer, d’autant plus que les opérations militaires syriennes, appuyées par l’aviation russe, à Alep ont jeté sur

Selon un amiral britannique, la branche libyenne de Daesh pourrait s’attaquer à des navires de croisière

7 octobre 1985. Ce jour-là, des terroristes du Front de libération de la Palestine embarquent à bord du paquebot Achille Lauro, en prennent le contrôle et menacent d’assassiner des passagers si leurs revendications – notamment la libération de 50 activistes palestiniens – ne sont pas satisfaites. Au final, un seul otage – Leon Klinghoffer, un

L’activité des sous-marins russes a retrouvé un niveau proche de celui de la Guerre froide

Depuis maintenant deux ans, il est souvent question des nombreux vols de bombardiers stratégiques russes à proximité de l’espace aérien des pays membres de l’Alliance atlantique, comme au temps de la Guerre froide. Mais la même chose a été constatée sous les mers, à en croire le vice-amiral britannique Clive Johnstone, le patron du Maritime

Une station de radio de l’État islamique détruite en Afghanistan (MàJ)

Un rapport d’un comité d’experts des Nations unies l’avait souligné, en septembre 2015 : « Le nombre de groupes et d’individus qui font ouvertement allégeance à l’État islamique (EI ou Daesh) ou s’en déclarent proches continue d’augmenter dans plusieurs provinces d’Afghanistan ». Et d’estimer qu’environ 10% des insurgés actifs, dominés par le mouvement taleb, avaient franchi le

La Turquie affirme qu’un Su-34 « Fullback » russe a violé son espace aérien

Deux mois après qu’un bombardier tactique russe Su-24 « Fencer » a été abattu par l’aviation turque à la frontière syrienne, Ankara a une nouvelle fois accusé la Russie d’avoir violé son espace aérien. « Un Su-34 [Fullback] appartenant à l’aviation russe a violé l’espace aérien [turc] à 11H46 locale, le 29 janvier », a en effet dénoncé un