Otan / Archives

Les États-Unis revoient leurs plans en Afghanistan

Actuellement, les effectifs militaires américains en Afghanistan s’élèvent à 9.800 hommes. Selon les plans de Washingtont, ce nombre aurait dû être divisé par deux d’ici la fin de cette année, avec un retrait prévu en 2016. Seulement, il n’y a que dans la série « l’Agence tous risques » qu’un « plan se déroule sans accroc ». Et le

La Marine nationale a neutralisé plus de 7 tonnes d’explosifs depuis le début du mois

Son chef d’état-major, l’amiral Bernard Rogel, ne manque jamais de le faire remarquer quand il en a l’occasion : la Marine nationale consacre une part importante de son activité aux opérations de déminage. En 2014, elle a ainsi neutralisé près de 2.800 engins, que ce soit en mer ou sur le littoral, soit 25% de

Otan : Le général Denis Mercier sera le prochain commandant suprême allié Transformation

Le poste de commandant suprême allié Transformation (SACT) est une chasse gardée des aviateurs, et plus particulièrement des chefs d’état-major de l’armée de l’Air (CEMAA). Ainsi, après les généraux Stéphane Abrial et Jean-Paul Paloméros, le Conseil de l’Atlantique Nord a approuvé, le 23 mars, la nomination du général Denis Mercier [voir la biographie] à cette

L’incroyable menace russe contre le Danemark

Au début, on a peine à y croire tant les propos de Mikhaïl Vanin, l’ambassadeur de Russie au Danemark, tels qu’ils ont été rapportés par la presse danoise, sont peu diplomatiques. On pense alors à une erreur de traduction et l’on s’attend à ce qu’ils soient éventuellement démentis. Et l’on scrute les médias officiels russes…

Le Pentagone va envoyer une batterie Patriot en Pologne tandis que la Russie déploie des missiles Iskander-M à Kaliningrad

En 2010, il avait été convenu entre Washington et Varsovie que les forces américaines déploieraient, pendant un mois et quatre fois par an, une batterie antimissile Patriot en Pologne, plus précisément à Morag, c’est à dire à environ 60 km de l’enclave russe de Kaliningrad, où Moscou avait indiqué vouloir envoyer des missiles balistiques Iskander

Le Pakistan a proposé des avions de combat JF-17 à la Bulgarie

Cela fait maintenant plusieurs années que la Bulgarie parle d’acquérir de nouveaux avions de combat afin de remplacer ses appareils hérités de la période soviétique. Mais au vu de l’état de son économie, ce projet ne s’est pas encore concrétisé alors que l’aviation bulgare connaît une hausse sensible de son activité en raison des manoeuvres

Les futurs avions de combat belges devront-ils avoir une capacité nucléaire?

On devrait savoir, l’été prochain, si la capacité nucléaire fera partie des critères retenus pour sélectionner le futur avion de combat, lequel remplacera le F-16 en service depuis les années 1980 au sein de la composante aérienne de la Défense belge. Et cette question est loin d’être anodine. La Belgique, comme 4 autres pays de

La Russie réaffirme son droit de déployer des armes nucléaires en Crimée

En novembre 2014, le commandant en chef de l’Otan, le général américain Philip Breedlove, s’était inquiété du déploiement par les forces armées russes de missiles « capables d’avoir à leur portée la totalité de (la région) de la mer Noire ». Et il avait également indiqué « surveiller » de près la possible installation d’armes nucléaires. La Russie, depuis

Les États-Unis déploient 3.000 soldats dans les pays baltes

L’annexion de la Crimée – dont le président russe, Vladimir Poutine, a admis, lors d’une émission de la chaîne Rossia 1, qu’elle avait été planifiée dès la destitution du président ukrainien pro-russe Viktor Ianoukovitch le 22 février 2014 – et le soutien apporté aux séparatistes dans l’est de l’Ukraine par Moscou font que les trois

L’Allemagne ne veut pas fournir de véhicules blindés Boxer à la Lituanie

Afin de moderniser ses forces terrestres, la Lituanie, qui a augmenté significativement ses dépenses militaires en raison des tensions avec la Russie, souhaitait commander des véhicules blindés de transport de troupe Boxer auprès de l’Allemagne. La Lituanie faisant partie de l’Otan et de l’Union européenne, l’on aurait pu penser qu’une telle demande n’allait poser aucun