Otan / Archives

L’armée américaine envoie 300 militaires en Ukraine pour y former une garde nationale

L’US Army a annoncé, le 17 avril, l’arrivée en Ukraine d’environ 300 militaires américains de la 173e Brigade aéroportée. Ces parachutistes, habituellement basés à Vicenza, en Italie, ont pris leurs quartiers à Iavoriv, près de la frontière polonaise. Leur mission sera de former et d’entraîner 900 soldats de la Garde nationale ukrainienne, qui, subordonnée au

Quinze chars Leclerc seront déployés en Pologne

Conformément à ce qui a été annoncé en novembre dernier par Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, puis par une déclaration commune publiée à l’issue d’une réunion intergouvernementale franco-polonaise organisée à Paris au début de cette année, l’armée de Terre va envoyer un sous-groupement tactique interarmes (SGTIA) en Pologne à partir du 20

Un militaire américain tué au cours d’un échange de tirs avec un soldat afghan

La fin de la mission de combat de l’Otan en Afghanistan n’a visiblement pas mis un terme  aux attaques menées par des soldats afghans contre des militaires occidentaux, appelées « attaques green on blue ». Depuis le début de cette année, la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), sous commandement de l’Otan, a cédé la place

L’armée norvégienne a constaté un regain significatif de l’activité militaire russe dans le Grand Nord

Dans son rapport d’activité concernant l’année 2014, l’armée norvégienne a fait état d’une intensification relativement importante de l’activité militaire russe dans le Grand Nord, et en particulier au niveau aérien. Pour rappel, membre de l’Otan, la Norvège a suspendu toute collaboration militaire avec la Russie depuis l’annexion de la Crimée, en mars 2014. Ainsi, l’an

Pourquoi l’Otan devrait faire plus souvent confiance au renseignement militaire français

L’an passé, le général américain Philip Breedlove, le commandant suprême des forces alliées en Europe (SACEUR), s’inquiétait de voir se masser à la frontière russo-ukrainienne d’importantes troupes russes. Dans les colonnes du Wall Street Journal, des responsables du Pentagone indiquèrent même que des réserves de matériels et de nourriture avaient été concentrées en vue d’établir

Les États-Unis revoient leurs plans en Afghanistan

Actuellement, les effectifs militaires américains en Afghanistan s’élèvent à 9.800 hommes. Selon les plans de Washingtont, ce nombre aurait dû être divisé par deux d’ici la fin de cette année, avec un retrait prévu en 2016. Seulement, il n’y a que dans la série « l’Agence tous risques » qu’un « plan se déroule sans accroc ». Et le

La Marine nationale a neutralisé plus de 7 tonnes d’explosifs depuis le début du mois

Son chef d’état-major, l’amiral Bernard Rogel, ne manque jamais de le faire remarquer quand il en a l’occasion : la Marine nationale consacre une part importante de son activité aux opérations de déminage. En 2014, elle a ainsi neutralisé près de 2.800 engins, que ce soit en mer ou sur le littoral, soit 25% de

Otan : Le général Denis Mercier sera le prochain commandant suprême allié Transformation

Le poste de commandant suprême allié Transformation (SACT) est une chasse gardée des aviateurs, et plus particulièrement des chefs d’état-major de l’armée de l’Air (CEMAA). Ainsi, après les généraux Stéphane Abrial et Jean-Paul Paloméros, le Conseil de l’Atlantique Nord a approuvé, le 23 mars, la nomination du général Denis Mercier [voir la biographie] à cette

L’incroyable menace russe contre le Danemark

Au début, on a peine à y croire tant les propos de Mikhaïl Vanin, l’ambassadeur de Russie au Danemark, tels qu’ils ont été rapportés par la presse danoise, sont peu diplomatiques. On pense alors à une erreur de traduction et l’on s’attend à ce qu’ils soient éventuellement démentis. Et l’on scrute les médias officiels russes…

Le Pentagone va envoyer une batterie Patriot en Pologne tandis que la Russie déploie des missiles Iskander-M à Kaliningrad

En 2010, il avait été convenu entre Washington et Varsovie que les forces américaines déploieraient, pendant un mois et quatre fois par an, une batterie antimissile Patriot en Pologne, plus précisément à Morag, c’est à dire à environ 60 km de l’enclave russe de Kaliningrad, où Moscou avait indiqué vouloir envoyer des missiles balistiques Iskander