Otan / Archives

Les grandes manoeuvres avec des chars lourds vont revenir à la mode au sein de l’Otan

Il faut se méfier des déclarations péremptoires, du style « je prépare les guerres de demain et pas celles d’hier », comme on a pu en entendre avant ou après la publication du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale (LBDSN) de 2008. L’on se souvient ainsi des propos d’Hervé Morin, alors ministre de la

L’armée américaine va pré-positionner environ 150 chars et blindés dans plusieurs pays de l’Otan (MàJ)

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé l’envoi prochain d’une « unité de blindés » de l’armée de Terre en Pologne, dans le cadre des mesures de réassurance décidées par l’Otan après l’annexion de la Crimée par la Russie. Aucune précision n’a été donnée sur les matériels qui seront ainsi concernés pour prendre

La Russie et l’Abkhazie signent un partenariat stratégique

République autonome géorgienne, l’Abkhazie a profité de l’intervention russe en Géorgie, en août 2008, pour prendre ses distances avec Tbilissi. Dépuis, l’indépendance de cette région, dont les autorités sont ouvertement pro-russes, quoiqu’à des degrés divers, a été seulement reconnue par la Russie, le Venezuela, le Nicaragua et les Tuvalu. Disposant d’une façade sur la Mer

L’armée de Terre enverra une « unité de blindés » en Pologne

À l’occasion de son déplacement à Varsovie, ce 25 novembre, où il a rencontré Thomasz Siemoniak pour  la 16e fois son homologue depuis qu’il a pris ses fonctions, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a tenu à faire une « adresse » à la presse. Et cela, le jour même où le président Hollande

L’Otan a mené 400 interceptions d’avions russes près de l’espace aérien de ses pays membres

En déplacement dans les pays baltes, le secrétaire général de l’Alliance atlantique, l’ancien Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg, a indiqué que 400 interceptions d’appareils russes ont été effectués par les avions de l’Otan depuis le début de cette année, soit 50% de plus par rapport à l’an passé. « Dans la région balte, on en a

L’Otan dit constater des mouvements de troupes russes à la frontière russo-ukrainienne

Lors du dernier sommet du G20, organisé à Brisbane, le président russe, Vladimir Poutine, ne s’est pas attardé puisqu’il en est parti bien avant la fin… Et pour cause : sur fond de reprise des combats dans l’est de l’Ukraine (Donbass), où Moscou soutient les séparatistes, de la rumeur de l’envoi de forces stratégiques en

Un Falcon 50 de la Marine nationale déployé en Pologne dans le cadre des mesures de réassurance de l’Otan

Après les Rafale et les Mirage 2000 de l’armée de l’Air, c’est au tour de la Marine nationale, et plus précisément de la flottille 24F, de fournir des moyens aux mesures de réassurance décidées par l’Otan après l’annexion de la Crimée par la Russie au profit des pays baltes et de la Pologne. En effet,

L’Otan confirme la présence de convois militaires venus de Russie dans l’est de l’Ukraine

Jusqu’à présent, l’Otan n’avait pas fait de commentaires au sujet de la présence de convois militaires dans les bastions tenus par les séparatistes pro-russes de l’est ukrainien (Donbass), constatée depuis quelques jours par l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Selon la Mission spéciale de surveillance (MSS) que cette dernière a envoyé

Des élus américains ont peut-être une solution pour les deux BPC commandés par la Russie

La semaine dernière, le Premier ministre, Manuel Valls, a estimé que les conditions n’étaient toujours pas réunies pour livrer à la Russie le premier des deux Bâtiments de projection et de commandement que cette dernière a commandé en 2011 pour 1,2 milliard d’euros. D’après le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, la décision de

Le niveau des pertes subies par les forces afghanes reste toujours aussi « insoutenable »

Les années se suivent et se ressemblent. En septembre 2013, il y a donc un peu plus d’un an, le commandant de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), déployée en Afghanistan sous l’autorité de l’Otan, estimait que le niveau des pertes subies par les forces de sécurité afghanes face aux insurgés était « insoutenable ».