Otan / Archives

Afghanistan : Les insurgés prétendent avoir le contrôle d’un district-clé dans la province du Helmand

En avril 2007, soit il y a près de 10 ans, la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), déployée en Afghanistan sous l’autorité de l’Otan, lança l’opération Silver dans le district de Sangin, situé dans la province méridionale du Helmand, afin d’en chasser les taliban. Seulement, placé dans un premier temps sous la responsabilité

La Roumanie veut acquérir 20 avions F-16 supplémentaires

En septembre dernier, la Roumanie a pris livraison de ses six premiers avions de combat F-16, aquis à raison de 12 exemplaires auprès du Portugal, en 2013. Cela faisait des années que les forces aériennes roumaines attendaient ces nouveaux appareils, destinés à remplacer en partie ses MiG-21 Lancer, modernisés et mis aux standards de l’Otan

L’Allemagne veut d’autres critères pour évaluer l’effort de défense au sein de l’Otan

Depuis l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche, la pression est forte sur les membres européens de l’Otan pour qu’ils augmentent leurs dépenses militaires afin de les porter à 2% de leur PIB, comme ils s’y étaient d’ailleurs engagés lors du sommet de Newport, en septembre 2014. Selon l’Otan, seul cinq Alliés ont atteint

Otan : L’armée de Terre envoie 13 VBCI et 4 chars Leclerc à Tapa, en Estonie

Lors du dernier sommet de l’Otan, organisé en juillet 2016 à Varsovie, les Alliés ont confirmé le renforcement du flanc oriental de l’Alliance (enhanced Forward Presence, eFP) au bénéfice des pays baltes et de la Pologne, inquiets des intensions russe au regard de la situation dans le sud-est de l’Ukraine. Cette mesure, qui vient s’ajouter

L’Allemagne veut garder la Turquie au sein de l’Otan

Pour avoir empêché plusieurs ministres turcs de venir sur leur territoire pour des meetings électoraux en vue du référendum visant à renforcer les prérogatives de l’exécutif turc, l’Allemagne et les Pays-Bas ont suscité la colère d’Ankara. Le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, n’y est pas allé de main morte, en accusant Berlin d’utiliser

Les statistiques de l’Otan sur les dépenses militaires des États membres sont à manier avec précaution

Le rapport annuel du secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, reprend des données déjà avancées en février. À savoir que, dans l’ensemble, les dépenses militaires des pays européens membres de l’Alliance sont reparties à la hausse et que seulement 5 Alliés (États-Unis, Grèce, Estonie, Royaume-Uni et Pologne) ont dépassé l’objectif des 2% du PIB alloués

Pour l’ONU, la présence des forces de l’Otan en Afghanistan est « essentielle »

Les rapports sur l’Afghanistan se suivent et vont tous dans le même sens. Le dernier en date, remis au Conseil de sécurité par Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies, décrit en effet une situation sécuritaire qui n’a cessé de « se détériorer tout au long de 2016 et en 2017. » En tout, l’an passé,

Les Pays-Bas ont « gravement » négligé leurs forces armées

Depuis la fin de la Guerre Froide, les Pays-Bas n’ont pas cessé de réduire leurs dépenses militaires. En 2011, avec la crise de la dette et de l’euro, cette tendance a été accentuée avec de nouvelles coupes budgétaires d’un montant d’un milliard d’euros, étalées sur trois ans. Résultat : les forces armées néerlandaises ont dû

L’Otan met en garde le Kosovo sur son idée de se doter d’une armée

En vertu d’une résolution 1244 des Nations unies, le Kosovo, qui a proclamé son indépendance en 2008 par rapport à Belgrade, n’est pas autorisé à avoir sa propre armée. Et c’est donc à l’Otan, via la KFOR, à qui il revient d’assurer la sécurité de l’ancienne province serbe. Cependant, Pristina dispose d’une force de police

La Russie se défend d’avoir violé le traité sur les Forces nucléaires intermédiaires

C’est une affaire qui commence à devenir ancienne. En février 2014, l’on apprenait que l’administration du président Obama s’inquiétait d’une possible violation, par la Russie, du traité sur les Forces nucléaires intermédiaires (FNI), signé en 1987 par Ronald Reagan et Mikhael Gorbatchev. En cause : l’essai d’un missile de croisière terrestre à capacité nucléaire, effectué