ONU / Archives

Le vice-chancelier allemand estime que le siège permanent de la France à l’ONU devrait revenir à l’Union européenne

Il est souvent dit que les réticences de Berlin pour s’engager militairement sur la scène internationale remontent à la Seconde Guerre Mondiale. Et c’est à l’issue de cette dernière qu’a été institué le Conseil de sécurité des Nations unies, avec quatre de ses cinq membres permanents (France, Royaume-Uni, États-Unis, Russie, Chine) ayant vaincu l’Allemagne nazie.

Nations unies : Le Canada ne prolongera pas sa mission militaire au Mali après juillet 2019

Depuis le 1er juillet dernier, 250 militaires canadiens sont déployés à Gao, au titre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali [MINUSMA]. Leur mission est de mettre en oeuvre huit hélicoptères dont trois CH-47 Chinook pour le transport et cinq Bell CH-146 Griffon armés. Il s’agissait alors de relever

Malgré les appels de la France et de l’ONU, la Force conjointe du G5 Sahel n’a toujours pas les moyens d’être opérationnelle

Il y a peu plus d’un an, la Force conjointe du G5 Sahel [FC-G5S] terminait sa première opération – appelée « Haw Bi » – dans la région dite des trois frontières, située aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso. Cela permit de mesurer les progrès qu’elle avait encore à accomplir pour être pleinement

Le mandat de la mission des Nations unies en Centrafrique prolongé d’un mois seulement

Normalement, le 15 novembre, le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation de la République centrafricaine [MINUSCA] aurait dû être prolongé d’un an supplémentaire par le Conseil de sécurité de l’ONU. Mais c’était sans compter sur les différends entre Paris et Moscou au sujet de ce dossier. Depuis qu’elle a

Mali : Le recours aux engins explosifs improvisés par les groupes jihadistes est en forte hausse

La semaine passée, la ministre des Armées, Florence Parly, a mis en avant les résultats obtenus au Sahel par la force française Barkhane, en indiquant que 130 jihadistes avaient été « neutralisés » depuis le début de cette année et en soulignant l’importance des saisies d’armes, de matériels et autres munitions. Pour autant, malgré les coups qui

Le Conseil de sécurité peine à se mettre d’accord sur la façon d’améliorer l’efficacité des Casques bleus

En mars, soit quelques semaines après la publication du rapport « Cruz », qui plaidait en faveur d’une posture « plus offensive » pour les Casques bleus, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a lancé une nouvelle initiative, appelée « Action pour le maintien de la paix », dans le but d’améliorer l’efficacité des opérations conduites sous la bannière

Selon l’ONU, l’EI se réorganise et reste déterminé à frapper en Europe

En 2017, le nombre d’attaques commises en Europe et revendiquées par l’État islamique (EI ou Daesh) a diminué, très certainement en raison des défaites militaires subies au Levant par l’organisation jihadiste, qui a perdu la majeure partie des territoires qu’elle contrôlait. Pour autant, cette « accalmie » apparente ne doit pas être une invitation à baisser la

Le Conseil de sécurité prolonge le mandat de la Mission des Nations unies au Mali en lançant une mise en garde

Le 28 juin, le Conseil de sécurité de l’ONU a voté, à l’unanimité, la résolution 2423 visant à reconduire pour un an de plus le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali [MINUSMA], lancée en juillet 2013. Pour autant, si aucun de ses quinze membres n’a fait défaut

Pour un responsable de l’ONU, il faudra encore du temps pour éliminer le groupe jihadiste Boko Haram

Début janvier, le président nigérian, Muhammadu Buhari, avait une nouvelle fois assuré que son pays en avait « fini avec Boko Haram », le groupe jihadiste à l’origine d’une insurrection qui a fait plus de 20.000 tués depuis 2009 dans le nord-est du Nigéria et dans plusieurs pays de la région du Lac Tchad. Il faut dire

Le soutien de la communauté internationale à la Force conjointe du G5 Sahel tarde à se concrétiser

Fin avril, la France a remis à l’armée nationale tchadienne 10 mortiers de 81 mm, 50 jumelles de vision nocturne, 200 gilets pare-balles et 200 casques composites, au titre d’une aide de 9 millions d’euros pour l’ensemble de la Force conjointe du G5 Sahel, dont les effectifs – 5.000 hommes – doivent être fournis par