MCO / Archives

Défense : La Cour des comptes insiste sur les économies concernant les achats de maintenance

Le dernier rapport annuel sur la situation et les perspectives des finances publiques (RSPFP).de la Cour des comptes n’est guère encourageant. « Au total, (…) le nouvel objectif de déficit de 3,7% retenu par le programme de stabilité risque d’être dépassé en raison de prévisions de recettes qui demeurent trop optimistes. Il ne faut pas exclure

Le contrat de soutien pour les A400M de l’armée de l’Air a été signé

La signature d’un contrat de soutien pour les premiers exemplaires de l’A400M « Atlas » destinés à l’armée de l’Air était un point de friction entre la Direction générale de l’armement (DGA) et le constructeur aéronautique Airbus Military. « Nous n’avons toujours pas de proposition satisfaisante de la part d’Airbus, notamment pour le moteur. J’ai fait savoir aux

Le Dupuy de Lôme en cale sèche

Le porte-avions Charles de Gaulle est entré une nouvelle fois au bassin Vauban, à Toulon, pour son dernier arrêt technique prévu avant sa prochaine indisponibilité périodique pour entretien et réparations (IPER),une opération lourde qui immobilisera le bâtiment pendant plusieurs mois. Pendant ce temps, la France sera privée de capacités aéronavales. Les porte-avions, pour être efficaces,

L’entraînement des pilotes de l’armée de l’Air approche un « seuil critique »

Invité à s’exprimer devant la commission de la Défense et des Forces armées de l’Assemblée nationale, le général Denis Mercier, le chef d’état-major de l’armée de l’Air, n’a évidemment pas manqué d’évoquer ses attentes en matière d’équipements ainsi que ses préoccupations concernant les moyens futurs au vu du contexte économique actuel. « Les trajectoires financières actuellement

Contrat MCO du porte-avions Charles de Gaulle prolongé pour DCNS

Le Service de Soutien de la Flotte (SSF) de la Marine nationale a confié, le 20 septembre, et sans surprise, le Maintien en condition opérationnelle (MCO) du porte-avions Charles de Gaulle au groupe de construction navale DCNS pour quatre ans de plus. Selon l’industriel, le « contrat regroupe l’ensemble des activités concourant à la disponibilité technique

Sagem obtient le contrat de maintenance des drones Sperwer

La Structure Intégrée du Maintien en conditions opérationnelles des Matériels Aéronautiques du ministère de la Défense (SIMMAD) a récemment signé un contrat portant sur le maintien en condition opérationnelle (MCO) des systèmes de drones tactiques intérimaires (SDTI) Sperwer de l’armée de Terre avec Sagem Défense & Sécurité, filiale du groupe Safran. Le drone Sperwer est

DCNS obtient le contrat de maintenance des frégates « Forbin » et « Chevalier Paul »

Etant donné leur mise en service récente, l’entretien des frégates de défense aérienne de type Horizon de la Marine nationale se faisait jusqu’à présent de manière ponctuelle, c’est à dire en fonction des besoins. Désormais, ce ne sera plus le cas car le contrat de Maintien en condition opérationnelle (MCO) de ces navires a été

Le contrat de maintenance des frégates de la classe Floréal confié à STX et DCNS

Le Service de Soutien de la Flotte (SSF) a confié, le 20 décembre dernier, le maintien en condition opérationnelle (MCO) des 6 frégates de type Floréal déployées en outre-Mer au groupement DCNS et STX. Ce contrat, dont le montant n’a pas été indiqué, prend effet à partir de 2012 et a une durée de 6

L’entretien des avions Xingu de l’armée de l’Air et la marine confié à la société CATS

La société Cassidian Aviation Training Service, la filiale d’EADS implantée à Cognac, a remporté l’appel d’offres lancé en mai 2010 portant sur le maintien en condition opérationnelle (MCO) des avions de transport Xingu de l’armée de l’Air et de la Marine nationale. Selon les termes de l’appel d’offres, CATS « mettra en oeuvre, suivant les modalités

DCNS décroche le contrat d’entretien des frégates de type La Fayette

Le groupe français de construction navale DCNS s’est vu confier le contrat de maintien en condition opérationnelle des 5 frégates furtives de la classe La Fayette en service au sein de la Marine nationale, pour un montant de 60 millions d’euros sur 5 ans. Ce contrat sera effectif avec l’indisponibilité périodique pour entretien et réparation