marché / Archives

Transport aérien stratégique : L’Otan devra se passer des Antonov 124 de la compagnie russe Volga-Dnepr

En 2006, plusieurs membres de l’Otan, dont la France, attribuèrent le marché dit SALIS (Solution intérimaire pour le transport aérien stratégique) à une co-entreprise appelée Ruslan SALIS GmbH, créée par le groupe russe Volga-Dnepr et la compagnie ukrainienne Antonov Airlines. L’idée était alors de remédier aux lacunes en matière de transport aérien stratégique en affrétant

Un individu condamné à une peine de prison ferme pour avoir foncé sur un groupe de militaires du 8e RPIMa

À Castres, le 24 mars, vers 8 heures, un groupe d’une trentaine de militaires du 8e Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine (RPIMa) revenait d’une marche nocturne quand un véhicule a foncé dans sa direction. Le conducteur a ensuite fait demi-tour à un rond-point pour viser à nouveau les marsouins. Aucun de ces derniers n’a

La France assoit sa position de troisième exportateur d’armements

La trajectoire financière de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 reposait sur une équation à plusieurs inconnues, dont, par exemple, un recours excessif aux recettes exceptionnelles, dont le caractère aléatoire ne s’est pas démenti, ou encore l’exportation de certains équipements afin de compenser une baisse des livraisons aux forces françaises. Et ce pari a

Dassault Aviation s’intéresse de près aux mini-lanceurs spatiaux

Dopé par des contrats obtenus auprès du gouvernement américain, le concept de lanceurs réutilisables développé par l’entreprise SpaceX risque fort de mettre en péril la filière spatiale européenne, dans la mesure où il sera compliqué de tenir la distance en matière du coût des lancements de satellites. Tel est l’enjeu résumé par Éric Trappier, le

La gendarmerie fait appel au privé pour trouver ses hauts potentiels parmi ses officiers supérieurs

La Gendarmerie nationale, via le Service de l’achat, des équipements et de la logistique de la sécurité intérieure (SAELSI), vient de lancer un appel d’offres pour repérer ses plus hauts potentiels parmi ses chefs d’escadron, commandants et lieutenant-colonels brevetés brevetés de l’enseignement militaire du second degré et totalisant « déjà une riche expérience professionnelle d’environ douze

Les forces françaises seront équipées du robot terrestre Iguana E pour les missions de déminage

La Direction générale de l’armement (DGA) a confié le marché dit « SMINEX » [Systèmes Mobiles d’Intervention pour les EOD – explosive ordnance disposal – et NEDEX – neutralisation, enlèvement, destruction des explosifs] aux entreprises CEFA, ECA et Scopex. Selon le communiqué qu’elles ont diffusé, ces trois sociétés partenaires fourniront ainsi aux trois armées un conteneur projetable

Le programme de rénovation de 3 frégates légères furtives a été lancé

D’ici 2029, et conformément au Livre blanc sur la Défense et la sécurité nationale (LBDSN) publié en 2013, la Marine nationale disposera de 15 frégates dites de premier rang, dont 8 frégates multimissions (FREMM), 2 frégates de classe Horizon et 5 frégates de taille intermédiaire (FTI). Seulement, en attendant l’exécution du programme FTI, qui vient

Le marché des frégates de taille intermédiaire a été notifié à DCNS

La promesse de Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, a presque été tenue dans les temps. En octobre dernier, lors du salon Euronaval, il avait indiqué que le marché des frégates de taille intermédiaire (FTI) de classe « Belharra » allait être notifié dans le courant du premier trimestre 2017. Finalement, il l’a été le

Pour le moment, la Malaisie n’a pas les moyens d’acquérir 18 Rafale

En déplacement en Malaisie dans le cadre d’une tournée en Asie du Sud-Est, le président Hollande a visité, ce 28 mars, la base aérienne de Subang, où il devait visiter, en compagnie du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, les installations dédiées à l’avion de transport A-400M et assister à une démonstration en vol

En 2016, les ventes d’armes ont rapporté plus de 15 milliards de dollars à la Russie

En 2016, la Russie a conforté sa place de deuxième exportateur mondial d’armes derrière les États-Unis avec des livraisons ayant dépassé les 15 milliards de dollars. Ce montant est supérieur à celui qui avait été constaté un an plus tôt (14,5 milliards de dollars), alors que le secteur de l’armement est l’un des principaux visés