défense collective / Archives

Le président Macron veut doter l’Union européenne d’une clause de défense collective renforcée

Dans la droite ligne de son dernier discours prononcé lors la Conférence des ambassadeurs, le président Macron a proposé, ce 30 août, à Helsinki, de renforcer significativement la portée de l’article 42-7 du Traité sur l’Union européenne, lequel prévoit que les États membres doivent « aide et assistance par tous les moyens en leur pouvoir » à

Le président Macron veut que l’Otan soit « unie, solidaire, crédible et efficace »

Lors des débats relatifs au projet de Loi de programmation miliaire (LPM) 2019-2025, il a été dit que l’objectif de porter les dépenses militaires à 2% du PIB correspondait au montant nécessaire pour moderniser les forces françaises et non pas seulement pour atteindre une norme fixée par l’Otan. En effet, lors de l’examen du texte

À partir de quel niveau une cyberattaque pourrait-elle déclencher une réponse collective de l’Otan?

« Si une attaque cyber s’apparente à un acte de guerre, notamment par la gravité de ses effets, une riposte adéquate s’impose, au-delà même de la neutralisation des seules infrastructures impliquées, dans une logique cette fois de conflit ouvert », avait expliqué, en décembre 2016, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense. Et d’ajouter : « Une

M. Kerry rassure les alliés de l’Otan sur la solidarité militaire américaine

Pour le moment, Donald Trump, le candidat investi par le Parti républicain pour la course à la Maison-Blanche, est distancé dans les sondages par Hillary Clinton, sa rivale du Parti démocrate. Cela étant, les jeux ne sont pas faits et tout reste encore possible. D’autant plus que le politologue américain Allan Lichtman prévoit une victoire

Candidat à la Maison Blanche, Donald Trump remet en cause le principe de défense collective de l’Otan

Vainqueur des primaires du Parti républicain, Donald Trump n’est pas un homme à s’embarrasser avec les détails, quitte à multiplier les approximations, les promesses hasardeuses, les « solutions » simplistes et les invectives à l’égard de ceux qui le contestent. Et, visiblement, cela fonctionne puisqu’il sera candidat à la course présidentielle… En mars, Donald Trump avait évoqué

Les membres de l’UE ont approuvé la demande d’aide militaire de la France… Et après?

Quand le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a fait valoir, le 17 novembre, l’article 42-7 du Traité de l’Union européenne pour obtenir une aide militaire de la part des pays membres, ces derniers, au vu du contexte, ne pouvaient pas se dérober. C’est ainsi qu’ils ont, à l’unanimité, approuvé la requête française. L’article

Défense collective : La France fera jouer l’article 42-7 du Traité de l’Union européenne

Lors de son discours prononcé ce 16 novembre devant les députés et les sénateurs réunis en congrès à Versailles, le président Hollande a indiqué avoir demandé au ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, de « saisir tous les États membres [de l’Union européenne] en vertu de l’article 42-7 du Traité de l’Union qui prévoit que