attaques / Archives

Les Nations unies veulent renforcer significativement leur mission au Mali

Le mois de mai a malheureusement confirmé un rapport sur la situation sur le Mali remis quelques semaines plus tôt à Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU. En effet, la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) a subi une série d’attaques meutrières revendiquées par Ansar Dine et al-Qaïda au Maghreb islamique

Sécurité maritime : Le nombre d’actes de piraterie en nette baisse

Après avoir atteint un niveau record en 2011, le nombre d’actes de piraterie en haute mer continue de baisser, avec 37 cas signalés au premier trimestre 2016 contre 54 l’an passé, à la même époque. Et seulement 3 navires ont été détournés. Cette tendance s’explique en partie par l’action de forces navales internationales déployées au

Attaques à Paris : « C’est un acte de guerre contre les valeurs de que nous défendons », selon M. Hollande

Les services de sécurité français redoutaient une action terroriste inspirée du mode opératoire utilisé lors des attentats de Bombay, en novembre 2008, caractérisé par des attaques simultanées au moyen de fusils d’assaut et de grenade, de prises d’otages et de kamikazes. Ce mode opératoire se déroule en 3 phases. La première consiste à causer le

Nouvelle attaque des jihadistes d’al-Nosra contre les rebelles syriens formés par les États-Unis

La semaine passée, le Front al-Nosra, branche syrienne d’al-Qaïda, a revendiqué l’enlèvement du colonel Nadim al-Hassan, le chef de la Division 30, une unité rebelle syrienne comptant dans ses rangs les 54 combattants formés à ce jour par des instructeurs militaires américains. Deux jours plus tard, le Front al-Nosra a attaqué le quartier général de

Égypte : Attaques sans précédent de l’État islamique dans le Sinaï

En février, certains esprits s’étonnaient de la commande égyptienne portant sur 24 Rafale et une frégate multimissions au motif que Le Caire avait d’autres problèmes plus « urgents » à régler, oubliant au passage la menace jihadiste qui prend ce pays en étau, avec la présence de l’État islamique en Libye et… dans le Sinaï. Depuis la

La mission des Nations unies au Mali est l’une des plus périlleuses pour les casques bleus

Selon l’agence privée mauritanienne Al-Akhbar, al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué deux attaques commises récemment contre la Mission multidimentionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), dont celle ayant visé, le 28 mai, près de Tombouctou, le convoi dans lequel se trouvaient deux de ses reponsables, dont le général danois Michael

Des attaques de la branche égyptienne de l’État islamique font une trentaine de tués dans le Sinaï

Depuis la chute du régime d’Hosni Moubarak, en janvier 2011, la région du Sinaï, jusqu’alors démilitarisée en vertu des accords de paix de 1979 entre l’Égypte et Israël, est devenue peu à peu un repaire pour différents groupes jihadistes. Ces derniers ont en outre bénéficié de l’apport d’anciens prisonniers , grâciés par l’ancien président Morsi,

Le Kenya reste plus que jamais dans le collimateur des jihadistes somaliens

En septembre dernier, un raid américain coûta la vie à Ahmed Abdi Godane, le chefs des Shebabs, les jihadistes somaliens ayant prêté allégeance à al-Qaïda. Et l’on s’interrogeait alors sur la direction qu’allait prendre ce mouvement, désormais clairement sur la défensive depuis l’intervention militaire du Kenya en Somalie décidée à l’automne 2011 et surtout grâce

Neuf membres des forces de sécurité nigériennes tués lors d’attaques terroristes

Pendant que les forces françaises engagées dans l’opération Barkhane sont « au contact » au Nord-Mali contre des éléments jihadistes, les forces de sécurité nigériennes ont subi de lourdes pertes lors de plusieurs attaques terroristes simultanées dans la région de Tillabéri, proche de la frontière malienne. Selon les ministères nigériens de la Défense et de l’Intérieur, cinq

L’ONU préoccupée par la « résurgence » des groupes jihadistes dans le nord du Mali

Lors d’une réunion dédiée à l’évolution du processus politique au Mali, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon a évoqué une « situation sécuritaire extrêmement précaire » dans le nord de ce pays, où « affrontements armés se poursuivent malgré de nombreux accords », en référence notamment aux combats ayant opposé les indépendantistes touareg du MNLA (Mouvement national