attaques / Archives

Barkhane : D’après un rapport des Nations unies, la situation sécuritaire se dégrade au Mali

La création de la Force conjointe du G5 Sahel, soutenue par la France, permettra-t-elle de renverser la tendance au Mali et, plus largement, dans la bande sahélo-saharienne? En tout cas, au regard de la situation décrite dans le dernier rapport trimestriel [.pdf] remis au Conseil de sécurité par Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations

Le groupe jihadiste nigérian Boko Haram reprend de la vigueur

Devant l’ampleur des exactions et des massacres commis par le groupe jihadiste Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad, les pays concernés (Nigéria, Tchad, Cameroun, Niger et le Bénin) décidèrent de coordonner leurs opérations militaires au sein d’une Force multinationale mixte (FMM), composée de plus de 10.000 soldats et placée sous l’égide de l’Union

Le nombre d’attaques de l’EI en Irak a atteint son plus bas niveau depuis juillet 2014

L’État islamique (EI ou Daesh) ne contrôle désormais plus de centres urbains en Irak. Pour autant, cela ne signifie pas la fin de sa présence. Ainsi, ce 23 novembre, les forces irakiennes ont lancé une nouvelle offensive afin de réduire les dernières poches jihadistes dans la région désertique d’al-Jazira, qui s’étend sur les province de

Selon l’ONU, 17 militaires français ont été blessés au Mali au cours des trois derniers mois

Le contenu du rapport que vient de remettre le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, au Conseil de sécurité ne surprendra ceux qui suivent avec attention l’actualité du Mali. En effet, il y est fait état de la détérioration « considérable » de la « situation politique » et des « conditions de sécurité » dans ce pays, avec notamment

En 2016, les groupes jihadistes ont mené 257 attaques en Afrique de l’Ouest

Le 13 mars 2016, la Côte d’Ivoire subissait sa première attaque terroriste, revendiquée plus tard par al-Mourabitoune, le groupe jihadiste dirigé par Mokhtar Belmokhtar et allié d’al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Au Mali, l’année 2016 aura été éprouvante pour la Mission des Nations unies (MINUSMA) : 26 Casques Bleus y ont laissé la vie lors

Série d’attaques dans le centre du Mali

Le 5 novembre, le groupe jihadiste Ansar Dine a revendiqué l’attaque qui a coûté la vie au maréchal des logis-chef Fabien Jacq, du 515e Régiment du Train (RT) dans la région de Kidal (nord-Mali), où il concentre l’essentiel de ses actions. Si la situation dans le nord du Mali demeure compliquée, il n’en reste pas

L’Iran aurait joué un rôle dans l’attaque de navires américains au large du Yémen

La semaine passée, et depuis des zones contrôlés par les rebelles Houthis (liés à l’Iran) au Yémen, des missiles ont été tirés à deux reprises en direction du destroyer USS Mason et de navire logistique USS Ponce, à proximité du détroit de Bab al-Mandeb. Les engins n’ont pas fait de dégâts étant donné qu’ils se

Le nombre d’attaques contre la Mission des Nations unies au Mali a « sensiblement augmenté »

Depuis le début de son mandat, en juillet 2013, la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) a perdu plus de 70 Casques bleus, ce qui en fait l’une des opérations de l’ONU la plus coûteuse en vies humaines. Et ce n’est malheureusement pas fini… En effet, ce bilan s’est à nouveau alourdi

La France demande une enquête sur l’utilisation présumée d’armes chimiques au Darfour

Depuis 2003, un conflit opposant l’Armée de libération du Soudan (ALS, qui veut un État libéral et laïc) et les forces gouvernementales soudanaises, appuyées par les milices arabes Janjawid, dévaste le Darfour, une région extrêmement pauvre du Sahel, située dans l’ouest du Soudan et dont le sous-sol recèle des réserves pétrolières qui attise les convoitises

Les Nations unies veulent renforcer significativement leur mission au Mali

Le mois de mai a malheureusement confirmé un rapport sur la situation sur le Mali remis quelques semaines plus tôt à Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU. En effet, la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) a subi une série d’attaques meutrières revendiquées par Ansar Dine et al-Qaïda au Maghreb islamique