Opérations/ Archives

Mali : L’ex-responsable de la police islamiste de Gao a été arrêté par les forces françaises

Une source gouvernementale a confirmé, auprès de l’AFP, l’arrestation d’un certain Yoro Ould Daha par les forces françaises de l’opération Barkhane au Mali. L’opération a été menée au cours de la nuit du 27 au 28 juillet dans le nord du pays. Cette information avait été auparavant révélée par RFI. C’est un gros poisson de

Les frégates Montcalm et Courbet ont évacué les ressortissants français de Libye

Comme annoncé, la France a évacué ses ressortissants de Libye où la situation est chaotique, avec des affrontements entre milices proches des milieux libéraux et islamistes/jihadistes, ainsi que de fermer temporairement son ambassade à Tripoli (laquelle fut, pour rappel, la cible d’un attentat en avril 2013). Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, et

La France se prépare à évacuer ses ressortissants de Libye

La situation reste toujours indécise à Tripoli, où des groupes armés se battent depuis maintenant plus de deux semaines pour avoir le contrôle de l’aéroport de la capitale libyenne. Ces combats opposent un milice proche de la mouvance libérale, en l’occurence celle de Zenten, à des combattants islamistes alliés à d’ex-rebelles venus de la ville

Mali : 170 militaires de la force Barkhane protègent les lieux où le vol AH-5017 s’est écrasé

L’on ignore encore quelles ont été les raisons qui ont provoqué l’accident de l’avion MD-83 qui assurait, dans la nuit du 23 au 24 juillet, la liaison entre Ouagadougou et Alger avec 118 personnes à bord, dont 54 ressortissants français. L’appareil s’est écrasé dans la région de Gossi (nord du Mali) après 50 minutes de

La position de l’épave du vol AH-5017 a été confirmée par un drone Reaper de l’armée de l’Air

Près de 24 heures après sa disparition, l’avion MD-83, effectuant la liaison Ouagadougou-Alger pour le compte d’Air Algérie avec 116 personnes à bord, a été localisé dans la région de Gossi, dans le nord du Mali, près de la frontière avec le Burkina Faso. Et selon un communiqué diffusé par l’Élysée, « l’appareil a été clairement

Deux Mirage 2000D mobilisés pour retrouver le vol AH-5017 d’Air Algérie

Un avion de type MD-83 assurant la liaison Ouagadougou-Alger (vol MH-5017) pour le compte d’Air Algérie et avec une centaine de personnes à bord, dont une cinquantaine de ressortissants français, n’a plus donné signe depuis 1h55 GMT, ce 24 juillet, alors qu’il avait décollé 50 minutes plus tôt. Censé arriver à Alger à 5H40, l’appareil

Un accord de « fin des hostilités » en Centrafrique a été signé à Brazzaville

Un accord de cessez-le-feu a été conclu, le 23 juillet au soir, par une quarantaine de représentants centrafricains et étrangers à l’issue de négociations difficiles menées dans le cadre du forum de Brazzaville pour la paix en Centrafrique. Les deux premiers à signer le document ont été Mohamed Moussa Dhaffane, au nom de l’ex-rebéllion Séléka,

Selon M. Le Drian, l’objectif de l’opération Barkhane est « l’éradication du terrorisme jihadiste »

Lors de ses déplacements au Niger et au Tchad, il y a quelques jours, le président Hollande n’a pas manqué d’évoquer largement l’opération Barkhane, qui prendra le relais de Serval et d’Épervier à compter du 1er août, sous le commandement du général Jean-Pierre Palasset. Cette nouvelle opération vise à « régionaliser » les missions de contre-terrorisme dans

L’opération Barkhane sera commandée par le général Palasset à compter du 1er août

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a donné, ce 19 juillet, plus de précisions au sujet de l’opération Barkhane, qui marque la régionalisation du dispositif militaire français au niveau de la bande sahélo-saharienne afin de mieux traquer les groupes jihadistes qui y sont actifs. Ainsi, comme attendu, l’état-major de cette opération sera

Centrafrique : Focus sur le sous-groupement Transmission de l’opération Sangaris

Faire le point exact des unités engagées sur un théâtre extérieure est compliqué de nos jours, dans la mesure où les Groupements tactiques interarmes (GTIA) et autres sous-groupements sont formés grâce à l’apport de plusieurs régiments. Qui plus est, des spécialités sont moins mises en avant que d’autres dans les compte-rendus, alors qu’elles jouent un