Opérations/ Archives

Centrafrique : Deux factions de l’ex-Séléka s’affrontent à Bambari

La situation en Centrafrique ne se résume pas en des affrontements entre les chrétiens d’un côté, qui seraient représentés par les milices anti-balaka, et les musulmans de l’ex-coalition rebelle de la Séléka, qui s’empara du pouvoir en mars 2013 après avoir conquis Bangui. Le mouvement des anti-balaka n’est pas homogène. Apparu en réponse aux exactions

Les drones de l’armée de l’Air ont effectué plus de 5.200 heures de vol au-dessus de la Bande sahélo-saharienne

Les premiers drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) Harfang de l’Escadron 1/33 Belfort ont été déployés en janvier 2013 à Niamey dans le cadre de l’opération Serval, qui venait d’être lancée dans le Nord du Mali afin d’y chasser les groupes jihadistes qui s’y étaient établis. Depuis, le détachemement Air (DETAIR) a été renforcé avec

Centrafrique : 9 militaires français de la force européenne EUFOR RCA ont été blessés à Bangui

L’État-major des armées (EMA) a indiqué, ce 21 août, que 3 militaires français, appartenant au Groupement tactique interarmes (GTIA) Acier de la force Sangaris, avaient été blessés, la veille, lors d’affrontements avec des individus dans le quartier musulman du PK5, dans le 3e arrondissement de Bangui. Ces violences ont fait suite à celles qui ont

Sangaris : Trois militaires français blessés lors de violents affrontements à Bangui

Dans la soirée du 19 août, des soldats français de la force européenne EUFOR RCA ont été pris à partie par des hommes armés lors d’une patrouille dans le quartier musulman PK-5, le dernier bastion musulman de Bangui, situé dans le 3e arrondissement. Cette agression a donné lieu à une riposte vigoureuse, qui a nécessité

Centrafrique : Des militaires français d’EUFOR RCA accrochés à Bangui

Des militaires français appartenant à l’EUFOR RCA, l’opération de l’Union européenne lancée au printemps à Bangui, en soutien à la force Sangaris et à la MISCA (Mission internationale de soutien à la Centrafrique), ont été accrochés par des hommes armés, le 19 août au soir, alors qu’ils patrouillaient au PK5, un quartier musulman du 3e

Sangaris : Le Groupement tactique interarmes « Acier » a reçu deux VBCI

Au début du mois, l’État-major des armées (EMA) avait annoncé que 16 Véhicules blindés de combat d’Infanterie (VBCI, un engin de 28 tonnes) allaient être déployés en Centrafrique d’ici octobre prochain, dans le cadre de l’opération Sangaris. Deux semaines plus tard, l’EMA a indiqué que les deux premiers VBCI étaient arrivés à Bangui le 6

Mali : Les casques bleus sont la cible d’attaques « répétées »

Les casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) semblent être de plus en plus souvent pris pour cible par les groupes armés terroristes qui sévissent encore dans le nord du pays. La semaine passée, ils ont en effet été attaqués à trois reprises. Ainsi, le 14

Barkhane : Première opération « tripartite » dans l’ouest du Mali

Les militaires français engagés dans l’opération Barkhane, qui a pris le relais de Serval et d’Épervier dans la bande sahélo-saharienne (BSS) ont pris part, pour la première fois, à une mission tripartite du 27 juillet au 15 août. Cette opération, qui a mobilisé plusieurs compagnies de combat, a consisté à effectuer une reconnaissance dans la

Au moins 34 villageois ont été tués par des combattants présumés de l’ex-Séléka dans le nord de la Centrafrique

Encore une fois, l’accord de cessez-le-feu signé fin juillet à Brazaville par les principaux protagonistes de la crise centrafricaine a été violé. Cela dit, ce texte n’a pas été accepté par une partie de la Séléka, la coalition rebelle à dominante musulmane qui renversa le régime du président Bozizé en mars 2013. Ce dernier est

Le président Obama débloque 10 millions de dollars pour les opérations françaises au Sahel

Le président américain, Barack Obama, a signé un mémorandum, le 11 août, afin de débloquer 10 millions de dollars pour financer une partie des opérations militaires françaises dans la bande sahélo-saharienne (BSS). « En vertu des pouvoirs qui me sont conférés par l’article 506 du Foreign Assistance Act de 1961 (…), j’estime qu’il existe une urgence