Industrie/ Archives

Le drone S-100 Camcopter a été testé à bord du BPC Dixmude

Après des essais menés par le Centre d’expérimentations pratiques et de réception de l’aéronautique navale (CEPA/10S) depuis le patrouilleur hauturier « L’Adroit », le drone S-100 Camcopter (également désigné par l’acronyme SERVAL, pour Système Embarqué de Reconnaissance Vecteur Aérien Léger) a été embarqué à bord du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude pour une campagne

La Belgique veut commander 477 véhicules blindés auprès de la France pour 1,1 milliard d’euros

Le ministère belge de la Défense a annoncé, ce 22 juin, son intention d’acquérir, auprès de la France, 417 Véhicule blindé multi-rôles (VBMR) « Griffon » et 60 Engins blindés de reconnaissance et de combat (EBRC) « Jaguar », dans le cadre de son programme « Camo » [capacité motorisée, ndlr]. Le montant de cette opération, qui passera par un accord

Relancer la production du F-22 Raptor coûterait 50 milliards de dollars

En 2009, l’administration américaine décida d’arrêter la production de l’avion de combat de 5e génération F-22 « Raptor » en raison de son coût élevé (le président Obama alla jusqu’à parler de « gaspillage d’argent inexcusable ») et de son apparente inadéquation avec les engagements militaires des États-Unis. En d’autres termes, cet appareil de supériorité aérienne appartenait à une

DCNS recrute 100 ingénieurs pour ses sites implantés dans le Var

Le dernier concept de sous-marin dévoilé par DCNS à l’occasion du dernier salon Euronaval, le SMX 3.0, intégrait toute les technologies numériques disponibles pour une « efficacité opérationnelle renforcée et une grande souplesse d’emploi. » En clair, il s’agissait de démontrer que ces dernières (Internet des objets, cloud computing, big data, Web 3D ou encore Web sémantique)

Une technologie potentiellement prometteuse pour des applications militaires

Les recherches soutenues et financées par la Direction générale de l’armement (DGA) sont susceptibles de faire avancer la technologie à un point que l’on ne soupçonne pas. Tel est le cas pour la PME innovante SilMach qui, installée à Besançon [Doubs], est spécialiste des systèmes micro-électro-mécaniques MEMS [Micro-Electro-Mechanical Systems]. Dans le cadre du dispositif RAPID

MBDA développe une nouvelle génération d’armements air-sol

À l’occasion du Salon de l’aéronautique et de l’espace du Bourget, le missilier MBDA a présenté une nouvelle famille d’armements air-sol, appelée « SmartGlider ». Ces munitions, qui seront disponibles avant 2025, ont été « optimisée » pour mettre en échec les stratégies de déni d’accès (A2/AD) et faire face aux « autres menaces émergentes ». « Au travers de trente ans

Lockheed-Martin signe un accord avec Tata pour produire le F-16 block 70 en Inde

Début janvier, Manohar Parrikar, qui a quitté, depuis, ses fonctions de ministre indien de la Défense, avait annoncé l’ouverture prochaine d’un appel d’offres afin d’équiper l’Indian Air Force de 200 à 250 exemplaires d’un avion de combat monoréacteur qui seraient assemblés en Inde dans le cadre de la politique gouvernementale « Make in India ». À cette

La mise au point du standard F3-R de l’avion Rafale tient les délais

Conformément à la feuille de route qui avait été donnée à Dassault Aviation, Thales et MBDA ainsi qu’aux équipes de la Direction générale de l’armement (DGA), le standard F3-R du Rafale devrait être qualifié en 2018 et entrer en service quelques mois plus tard. En effet, dans un communiqué diffusé ce 19 juin, la DGA

L’avion de combat suédois Gripen E a effectué son premier vol

Ultime version du JAS-39 Gripen C/D, en service au sein de plusieurs forces aériennes, le Gripen E, du constructeur suédois Saab, a effecté son vol inaugural le 15 juin, après plusieurs mois de retard sur le calendrier initialement prévu. Ce nouvel avion, avec le pilote d’essai Marcus Wandt aux commandes, a décollé de l’aérodrome de

Dassault Aviation se dit ouvert à des coopérations en Europe, mais pas à n’importe quelle condition

La semaine passée, la ministre des Armées, Sylvie Goulard, a expliqué que, pour « faire l’Europe de la Défense », il serait souhaitable d’acquérir du « matériel en concertation les uns avec les autres », ce qui « obligera à casser certaines routines et certaines facilités industrielles. » Et Mme Goulard d’ajouter qu’il y aurait ainsi des « restructurations à opérer, des