Industrie/ Archives

La DGA s’intéresse aux catapultes électro-magnétiques dans le cadre des études sur le futur porte-avions

Pour faire décoller les Rafale et autres E-2C Hawkeye, le porte-avions Charles de Gaulle utilise une catapulte à vapeur, constituée d’un sabot, d’une élingue (ou d’une barre métallique pour les avions les plus récents) et d’un tube situé sous le pont d’envol. Ainsi, pour « catapulter » un avion, on accroche son train avant par l’élingue au

Une ONG reproche à la France de livrer des armes à l’Égypte, malgré la menace jihadiste

Dans la présentation d’une « enquête » publiée le 16 octobre, Amnesty International a reproché à la France de livrer à l’Égypte des armes qui serviraient à réprimer les opposants au gouvernement égyptien. Seulement, il y aurait beaucoup à dire sur les faits tels qu’ils ont été présentés par l’ONG, qui, de surcroît, a lancé une campagne

Le renseignement français pourra se passer des logiciels de l’américain Palantir pour le traitement massif des données

Collecter massivement toutes sortes d’informations ne sert à rien si l’on n’est pas en mesure de les exploiter, c’est à dire de les analyser afin d’en tirer des conclusions. En 2016, et ne trouvant pas de systèmes français ou européens, la Direction générale de la sécurité intérieure [DGSI], le service de renseignement intérieur français, a

Malgré les chiffres, M. Macron minimise les commandes de l’Arabie Saoudite auprès de l’industrie française de l’armement

Qu’est-il arrivé au journaliste saoudien Jamal Khashoggi, un collaborateur du Washington Post qui n’a plus donné de signe de vie depuis qu’il s’est rendu au consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul, le 2 octobre? D’après des avancées par les autorités turques et la presse, tout laisse à penser qu’il est tombé dans un guet-apens des services

Le constructeur américain General Dynamics Land Systems veut doter ses futurs blindés de drones tactiques

Le 8 octobre, General Dynamics Land Systems [GDLS], qui produit notamment les véhicules blindés Stryker, et le constructeur de drones AeroVironment ont annoncé avoir noué une « nouvelle relation stratégique » dans le cadre des programme « Next Generation Combat Vehicle » [NGCV] de l’US Army et « Armored Reconnaissance Vehicle » de l’US Marine Corps. Ce partenariat vise à intégrer

Verney-Carron est en lice pour le remplacement des fusils de précision FR-F2 de l’armée de Terre

« Quand l’État [sous-entendu, le ministère des Armées] désarme les PME françaises »… Tel est l’angle d’attaque choisi par France 2 pour lancer un reportage sur la politique d’approvisionnement des forces armées. Et de poser la question : « Le made in France ne fait-il plus recette pour l’armement militaire? », oubliant au passage que, si les grands programmes

Le groupe français ARQUUS s’allie avec AM General pour tenter d’imposer son blindé Bastion aux États-Unis

Fortement impliqué dans le programme SCORPION de l’armée de Terre, pour lequel il fournira les chaînes cinématiques et les systèmes d’armes petit calibre télé-opérés des véhicules GRIFFON et JAGUAR tout en assurant la fourniture des pièces de rechanche, le groupe ARQUUS [ex-Renault Trucks Defense] ne perd par de vue l’exportation. Certes, la Belgique devrait rejoindre

Boeing/Embraer : L’avion de transport brésilien KC-390 pourrait être assemblé aux États-Unis

Lors d’une visite officielle au Brésil, en septembre 2009, le président Sarkozy surprit tout le monde en annonçait que la France allait acquérir une dizaine d’avions militaires de transport KC-390, alors en cours de développement chez Embraer, pour 500 millions d’euros. Et cela dans le cadre de l’acquisition de 36 Rafale pour la force aérienne

Terres rares, électronique : Le Pentagone s’inquiète de sa trop grande dépendance à l’égard des importations chinoises

Lors de sa rencontre, le 2 octobre, avec Florence Parly, la ministre française des Armées, le chef du Pentagone, James Mattis a discuté de la norme appelée « International Traffic in Armes Regulations » [ITAR] qui, permettant à Washington de contrôler les exportations de matériels militaires américains, pose un problème à Paris pour vendre à l’Égypte des

Les forces spéciales américaines s’intéressent à un scooter électrique « tactique »

Le scooter électrique est sans doute promis à un bel avenir. Ainsi, le constructeur français Peugeot entend s’imposer dans ce marché, jusqu’à présent dominé par les industriels asiatiques, en proposant quatre nouveaux modèles dans les prochains mois. Dont le Peugeot 2.0 (équivalent à un 50 cm3), l’EU-Live (un quadricycle biplace), l’E-Metropolis (équivalent à un 500