Le ministère des Armées commande 8 hélicoptères Caracal et un prototype de drone aérien pour la Marine

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

71 contributions

  1. Lucien dit :

    On commande huit H225M Caracal pour l’Armée de l’Air et de l’Espace. Doit-on en conclure que les aviateurs n’ont pas une bonne opinion du NH-90 Caïman (en service dans l’Armée de Terre et dans la Marine Nationale) et qu’ils l’ont prudemment évité ?

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      On peut en conclure qu’ils n’ont pas la même mission surtout

      • Le sicaire dit :

        Bonjour Jupiter,

        On peut en aussi en conclure que l’Armée de l’Air et de l’Espace veut un hélicoptère avec la capacité de ravitaillement en vol. Le NH-90 pourrait aussi être ravitaillé en vol avec le kit ad hoc. Mais apparemment ce dernier n’a pas encore été développé faute de client demandeur… alors que le kit ravitaillement en vol est opérationnel sur le Caracal.

      • Vinz dit :

        Ce sont tous les deux des hélicoptères de manoeuvre ; Le NH90 a normalement vocation à remplacer les Puma (les Cougar viennent d’être revalorisés), les Caracal devant être versés à l’AA (si j’ai bien compris).

    • Fralipolipi dit :

      On doit surtout en conclure que l’AA favorise alors une mutualisation avec le parc d’hélico H225M dont elle dispose déjà actuellement (alors qu’elle n’est dotée d’aucun NH90).
      On recherche ici la cohérence et la mutualisation = la minimisation des frais financiers, l’optimisation de la MCO et de la formation des équipages et techniciens.

    • dompal dit :

      @ Lucien,
      Pas les mêmes missions…donc pas les mêmes hélicos ! 😉

    • FredericA dit :

      On peut aussi conclure que le H225 est intégralement produit en France contrairement au NH90. Quitte à soutenir l’industrie, autant qu’elle soit Française 😉

    • erleg dit :

      … On doit plus probablement en conclure qu’il n’a jamais été question de toutes façons de doter l’AAe de Caïman. Ce dernier appareil a toujours été réservé à l’Armée de Terre (TTH90) et à la Marine (NFH90). D’ailleurs, avec l’arrivée d’une version qualifiée pour les opérations spéciales du Caïman, dont dix exemplaires doivent être livrés au 4ème RHFS de Pau d’ici 2025, il semble logique que les huit Caracal actuellement en dotation dans ce régiment finiront à terme par rejoindre l’AAe.

  2. E-Faystos dit :

    La dronisation et l’automatisation avance.
    Mais quel dommage que l’on planche sur une formule d’hélicoptère, en voie d’obsolescence, quand Airbus possède.des brevets pour une formule de vertol de type X3 Racer.
    .
    Un drôle de choix probablement motivé par l’absence de de besoin en vitesse, et la complexité apportée par deux rotor anticouple au mieux d’un?

    • Fralipolipi dit :

      @E-Faystos
      Une option de drone identique, mais à propulsion hybride est totalement exclue pour l’instant … pas pour ce genre de déjà grand gabarit (pour un drone naval). Il y a déjà pas mal d’innovation dans ce VSR-700, notamment avec ses aptitudes de vol en autonomie (non piloté). Il faut savoir avancer pas à pas, sans risquer de vouloir bruler les étapes un peu trop vite.
      … Ok, un drone reste un drone, mais qd ça fait plouf, ca reste un poste de coût très conséquent (Cf le retard du Patroller).
      .
      Pour du drone ultra light avec propulsion hybride, ça arrive à peine : https://www.air-cosmos.com/article/chine-etats-unis-le-dragonfish-sort-le-grand-jeu-24632
      .
      Pour le plus lourd, faut encore attendre.
      .
      En parallèle, pour le lourd piloté, le programme RACER avance bien lentement (mais a priori sûrement) :
      https://www.air-cosmos.com/article/airbus-helicopters-avance-sur-le-racer-24638

    • vrai_chasseur dit :

      Le X3 est un démonstrateur non encore certifié, qui vise le marché de la vitesse d’intervention (plateformes pétrolières offshore, missions de sauvetage).
      Le Guimbal a l’avantage de son prix (400 000€) et surtout d’excellentes performances pour un biplace. Il détient 2 records du monde et est reconnu sur le marché international pour sa fiabilité hors pair. Il a été acheté et est utilisé par plusieurs armées notamment… les garde-côtes chinois. Et il est certifié CS-27 donc opérationnel tout de suite.
      Avant de fonder sa société, Hervé Guimbal a mis au point le prototype alors qu’il était jeune ingé chez Eurocopter. Il y a donc de l’ADN Airbus au départ. Guimbal Helicoptères, belle PME française.
      Le VSR700 c’est un peu l’approche Patroller : on prend une cellule légère déjà éprouvée et très performante et on la dronise en remplaçant le pilote par une commande numérique. Ce qui laisse d’ailleurs la possibilité du pilotage humain à bord.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Le X3 racer est beaucoup plus gros. Cela n’ a absolument rien à voir. Ici avec le guimbal cabri, Airbus a dronisé en gros le plus petit hélico qu’ils ont pu trouver. Il ne faut pas perdre de vue qu’il faut payer cet hélico ET le faire rentrer dans les hangars de FREMM en plus d’un NH90.

  3. PK dit :

    Le bon sens aurait dû remplacer les PUMA & Co par des Caracal. Et éventuellement ne pas commander de NH90 qui fait double-emploi (pour une MCO hallucinante).

    • Vroom dit :

      L’aAE n’a pas de NH90. Et cette commande a été initiée pour remplacer des Puma. Donc bon sens !

      • PK dit :

        Je ne parle pas de l’aAE uniquement. La MCO, ça concerne la chaîne entière de l’armée…

        • Vroom dit :

          Vu comme ça ok, mais dans ce cas, il faut reformuler votre phrase et dire  » Et éventuellement ne pas avoir participer au programme NH90…. »
          Participer à un programme et ne pas en commander, quel intérêt ? Nous ne sommes pas des allemands ! 😉

  4. Prof de physique dit :

    De bonnes nouvelles.
    cependant je repose toujours ma question.
    Avons nous de quoi nous protéger des drones turcs ou apparentés ?

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      Oui, nous avons
      Ce sont des drones peu rapides, peu manœuvrant, très visibles au radar, légers et avec un armement sommaire.
      Ces drones ne peuvent intervenir qu’avec la maitrise du ciel
      Le jour ou nous n’avons plus la maitrise du ciel, la guerre sera déjà perdue, ou alors sur le point de devenir nucléaire

    • Jack dit :

      Votre question n’a aucun rapport avec l’article. Posez la au moment opportun et vous obtiendrez des réponses…

      • Prof de physique dit :

        1°) Je l’ai posé à l’occasion d’autres articles plus en rapport sans avoir de réponse. (Posée trop tard ?)
        2°) la question me semble importante au vu de l’expérience récente dans le Caucase.
        3)) je suis toujours impressionné par ceux qui à défaut d’avoir une réponse intéressante, à défaut de contribuer au débat, sautent sur l’occasion d’employer un ton rabaissant, déconsidérant, et ceci de manière inutile, sauf à compenser peut être les humiliations reçues dans leur petite enfance, ou je ne sais quel autre traumatisme dont ils ont été eux même victime.
        En fait il est assez remarquable que ce genre de réaction est observable sur des forum n’ayant rien à voir entre eux quand à leur sujet.
        Mais peut être est-ce une déformation professionnelle de ma part,puisque je m’applique à ne JAMAIS décourager la curiosité, le goût du savoir et de l’apprentissage chez quiconque, et pas seulement les jeunes que me confie la nation.

    • Sempre en Davant dit :

      Vous avez un stock de pattes de lapins et vous voulez en faire monter le prix?
      Il faudrait une loi contre ça! 😉

    • Novice dit :

      Le Crotale EDIR selon ce que je sais, peut être le le SIMBDAD RC voir le RapidFire ?

  5. Plusdepognon dit :

    On est loin du « grand bateau, grand drone; petit bateau, petit drone » :
    https://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2021/04/marine-nationale-commande-du-prototype.html

    • Frede6 dit :

      Bonjour,
      Oui effectivement, comme d’habitude la Marine rêve en grand et au final de bien peu sans que cela n’émeuve les réveurs ;-).
      (Il y aura une belle plate-forme sur nos futurs patrouilleurs qui ne vera jamais le SDAM).

      Je suis habituellement assez critique envers les réflexions abracadabrantesques du Marquis mais cette fois il pose la bonne question…
      Quid de la navalisation de ce drone.
      Personne n’en parle et Airbus H n’a pas toujours été au top dans ce domaine.

      • Frede6 dit :

        *se contentera de bien peu

        Note: a quand la fonction édition des commentaires ?

  6. TROUT dit :

    Des caracaux s’il vous plaît !

  7. Le Corse dit :

    Les SDAM signent la fin des hélicoptères embarqués. Du coup, modification des ponts d’envol et des hangars aviation plus réduite…

    • Aymard de Ledonner dit :

      Non. Le VSR emportera un radar et une boule optronique. Pas de torpille MU90, pas de sonar trempé, pas de capacité d’hélitreuillage, pas de capacité d’embarquer une équipe de visite, pas de capacité médicale, pas de plongeur……

  8. yakafokon dit :

    Le drone DVF 2000 Aliaca à 1 million d’€ pièce, dont l’envergure est de 3m60, ne peut guère être qualifié de mini.

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      22 drones achetés pour 20 m€ ne veut pas dire que ces drones valent 900k€ pièce
      Dans ces contrats, sont également inclus en général des formations, du matériel de manutention, des pièces détachées etc.

  9. FVD15 dit :

    À pres de 37 million d’euros l’hélicoptère caracal pourquoi ne pas acheter un hélicoptère lourd chinook ?
    Et remplacer les puma par des super puma , un super puma coûte 5 million unitaire, un moyen facile de ravoir une flotte hélicoptère moyen neuf et robuste le caracal à montré que dans les zones où l’armée opére il résiste mal aux conditions climatiques.
    Le nh90 et le caracal sont beaucoup trop chère pour en faire un hélicoptère moyen de manœuvre principale en plus des coûts de mco énormes.
    Mais bon on préfère dépendre des alliés pour nos mouvements héliportés

    • Vroom dit :

      Le Caracal est un Super Puma à la base. Et les options qui en font un Caracal sont sûrement nécessaires à ce que l’aAE veut en faire.
      .
      « un hélicoptère moyen de manœuvre principale »
      Ce n’est pas une mission de l’aAE il me semble, c’est plutôt utilisé dans l’ALAT.

    • Ano dit :

      Le Caracal est l’ultime évolution de la famille des Puma, Super Puma et Cougar si je ne me trompe pas.

    • dompal dit :

      @ FVD15,
      Il vaut mieux dire : « Je ne comprends pas ce choix » et demander à ceux qui opèrent (ou qui savent) sur ces hélicos plutôt que déblatérer n’importe quoi….! 😉

      • FVD15 dit :

        Un chinook c’est 45 millions l’unitaire
        Un ch53 c’est 57 millions l’unitaire
        L’osprey cv22 120 million l’unitaore
        Ce n’est pas pour rien que le chinook est le plus utilisé des hélicoptères lourd.

        • mich dit :

          Bonjour , vous connaissez le prix unitaire de quel version du Chinook et dans quel contrat ?

          • FVD15 dit :

            Bonjour, pour le prix d’un chinook vous pouvez regarder sur google en tapant ch47 chinook price ol vous donnera entre : 25 millions et 32 millions de dollars en euro.
            Mais en vrai c’est un peux plus chère, c’est pour la version ch47D pour la version que les fs veulent le MH47 version pour les forces spéciales avec une perche de ravitaillement et pour les conventionnelles ce serai la F.
            Il y a quelques articles qui parlent du sujets sur internet, tapé hélicoptère chinook France vous aurez quelques articles.
            On parle de quelques hélicoptères en location pis en 2025 un achat d’hélicoptères.

          • mich dit :

            Bonjour , merci pour votre réponse franche , je vous ai demandé cela car si vous voulez comparer avec le caracal utilisé par nos FS ,alors il vaut mieux comparer avec les versions  » MH » du CH47 et d’ après ce que j ‘ai lu à droite à gauche , les 45 millions sont un peu juste.Je pense qu ‘entre un caracal et un CH47 on est plutôt dans un rapport de 1 pour deux ,un petit mot aussi sur les capacités du CH47 ,qui j ‘en conviens serait tout à fait adapté à la logistique de nos forces ,lui aussi ne peut pas être à fond de ses capacités en ambiance difficile mais il a de la marge , et lui aussi ,comme tout les hélicoptère , trouve un théâtre comme le sahel exigeant au niveau maintenance ,pas simple pour les  » motoristes » dans ce milieux !

      • FVD15 dit :

        Si c’est les mêmes spécialistes qui ont conçu le système felin et promu le caracal qui a été inutile en Afghanistan et au sahel au point que on demande a des étrangers de déplacer nos forces , je pense que mon point de vue n’est pas si infondé surtout que les fs et l’armée de terre rejoigne mon pointde vue sur les hélicoptères lourd

      • FVD15 dit :

        J’allais oublié le papop ahaha , mais la France a des beau projest mais aussi des échecs industriels ce n’st pas un tord d’acheter sur étagère , et faire produire sous licence quand on peut.

    • blavan dit :

      Un peu de bon sens, on n’a pas de raison d’acheter des hélicoptères américains quand on a une usine qui produit dans l’hexagone. L’économie prime sur les caprices, on ne va pas rester éternellement au Sahel, le bon sens arrivera bien un jour, il ne faut pas désespérer les américains ont bien quitté l’Afghanistan.

      • FVD15 dit :

        Bah tiens, un hélicoptère lourd sert a la logistique, comme aux déploiement de troupes quand avec un chinook tu déplace 45 soldats équipés, avec un caracal tu en déplace 8 , ce n’est pas pour rien que l’armée rêve d’en avoir et compte sur les britanniques pour les transports de logistiques et d’hommes.
        Et c’est les américains qui transportent notre matériel lourd et la logistique de France au sahel.
        On est pas près de partir du sahel , les conflits ne sont pas près de s’arrêter , et ce n’est pas demain la vieille que on sera en dehors de l’otan.
        Donc au lieu de mendier des hélicoptères lourd anglais pour nos déploiement on ferai mieux d’en acheter.
        En plus de ça on a deja des hélicoptères US dans l’armée française, on a des avions et équipement us dans l’armée donc il n’y a aucun raison de refuser un achat sur étagère surtout quand on voit les piètres performances du caracal en Afghanistan, et au sahel au point où l’état-major renvoie du Puma au sahel.

        • Vroom dit :

          « Donc au lieu de mendier des hélicoptères lourd anglais pour nos déploiement on ferai mieux d’en acheter. »
          On ne mendie pas, on demande aux autres pays de participer.
          Donc on fait quoi ? on achète des Chinook et on dit aux anglais « ne nous aidez plus, on a ce qu’il faut ! » ? Et après les esprits chagrins diront que nous sommes encore tous seuls là-bas ! Faut savoir.
          A-t-on les moyens pour une autre micro flotte ?

          • FVD15 dit :

            Il n’est pas question de viré nos alliés mais de se débrouiller pour la logistique et le transport c’est pas pour rien que les forces spéciales en demande , en Afghanistan c’est les américains qui effectué le transport de nos soldats avec leurs chinook, aujourd’hui c’est les anglais.
            On devrai pas avoir autant de caracal comme c’était prévue à la base le nh90 devait tous les remplacer malheureusement les coûts unitaires et de mco sont trop élevés d’où l’acvat dernièrement de 20 super puma et là de 8 caracal.
            Au lieu de l’achat de caracal oour remplacer nos puma ,on devrai acheter des super puma , on a les moyens d’avoir des hélicoptères lourd en micro flotte en plus l’entraînement pourra se faire avec les anglais.
            Le soucis c’est l’entretien de nos hélicoptères et la mauvaise surprise des performances du caracal …

      • Mat49 dit :

        @ Blavan situation Afghane et Sahelienne incomparable. Comme si au sahel nos ennemis avaient la puissnace des Talibans. Aussi ridicule que stupide et criminel.

        • FVD15 dit :

          Le problème souligné par mes soins vient des mauvaises performances dans des conditions climatiques compliquées connue en Afghanistan et au sahel.
          Je rappelle que on dit que le caracal peut emporter 28 soldats équipés dans la réalité c’est 8 hommes équipés.
          C’est les retex fait grâce aux opex

    • Vinz dit :

      Bah faut compter 100millions pour un Chinook, soit trois NH90, pour un mco qui doit bien faire pleurer aussi.

      • guy dit :

        Oui, c’est tout le problème des analystes wikipédia qui vont vous prendre le prix d’un Puma il y a 30 ans comme référence, qu’ils vont prendre le coût d’un autre hélicoptère acquis dans un programme (donc sur lequel le prix de développement est répercuté sur un coût unitaire), puis le coût d’un hélicoptère à la production et vont ne rien comprendre aux contrats qui sont signés car ça ne reflète pas ce qu’ils voient.
        Car sur wikipédia un chinook va être affiché à 30 millions, mais en réalité, dans un contrat de vente, ce prix unitaire va monter à plus de 100 millions.

        Mais bon certains ne veulent pas voir que tout est cher et pensent encore trouver des solutions, leurs solutions basées sur de mauvaises compréhensions pour trouver mieux et moins cher.
        Dans un contrat de ventes on a beaucoup de choses.

        • mich dit :

          Bonjour , +100 , mais c ‘est vrai aussi que ce n ‘est pas facile de toujours s’ y retrouver dans des contrats d ‘ armement et toutes leurs spécificités par pays (sans parler de la politique ).

        • FVD15 dit :

          Le problème souligné par mes soins vient des mauvaises performances dans des conditions climatiques compliquées connue en Afghanistan et au sahel.
          Je rappelle que on dit que le caracal peut emporter 28 soldats équipés dans la réalité c’est 8 hommes équipés.
          C’est les retex fait grâce aux opex

        • FVD15 dit :

          Mais n’importe quoi le chinook voudrai 100 millions l’unité les Pays-Bas,le Portugal, l’Italie, l’Espagne et les angalis n’en aurai pas acheté, de plus une commande militaire réduit le prix de par le nombre acheté et les conditions de suivi de l’achat.
          Nan mais 75 millions coût unitaire du ch53k résultat seul les États-Unis, Israël et l’Allemagne en ont acheté et les allemands ont réduit considérablement le nombre d’hélicoptères acheté.
          120 millions c’est le prix de l’osprey cv22 résultat seule les US en ont.
          75 millions pour comparer c’est le prix d’un rafale.
          Et il y a le prix du contrat d’achat de chinook par les Pays-Bas dernièrement qui montre que ce n’est pas si onéreux que ça.
          L’année dernière on parlait d’une location de chinook et un achat prévue dans la lpm 2025 , de 50 hélicoptères.
          Je ne sais pas d’où vous sortez se prix de 100 millions.
          A titre d’exemple dans le civil une hk416 c’est 2300-2400€ net mais l’armée paye le coût unitaire d’une 416 à 1300€ voir moins.
          100 millions mais aucun pays européens en aurai les moyens à part les allemands.
          Vous avez les articles de opex 360 , meta défense, ailes légendaires à titre de sources.

    • Nexterience dit :

      Un chinook ne sauvegarder ait aucun emploi. Et reviendrait de fait bien plus cher que son prix.
      Avec l’évolution avionique et capteurs hautes performances, tout hélico de manœuvre est aujourd’hui pointu et cher.

      • FVD15 dit :

        Les emplois sont sauvegardés par les super puma et caracal produit en France
        Un achat d’hélicoptères lourd ne changerait rien a ça

        • Fred dit :

          C’est vrai, on attend donc que tu lance une cagnotte Leechi pour acheter des Chinook en plus …

    • blondin dit :

      on dépend parfois des alliés pour les hélico lourd, mais pour tous les autres hélicos on dépend de nous meme, machine, moteur, avionique, développé et fabriqué en France ! je préfère 8 Caracal fabriqué à Marignane que 4 Chinook fabriqué aux US, meme si une douzaine de CH47 serait très utile.

      • Fvd15 dit :

        Le même site produit les super puma qui se vendent très bien à l’étranger civil et militaire l’achat de quelques hélicoptères lourd ne déstabilisera pas airbus et Marignane sinon les Italiens n’en aurai pas acheté et les anglais non plus ils ont aussi une industrie de l’hélicoptère, d’ailleurs les allemands ont aussi de l’hélicoptères lourds et pourtant airbus produit aussi en Allemagne.

  10. PicNicDouille Cémoi Landouille dit :

    Est-ce que la platforme présente sur la photo sert à simuler les mouvements d’un bateau ? sinon à quoi sert-elle ?

  11. farragut dit :

    Je croyais que le fameux article 17 « imposé » par le Ministère des Finances (rendre l’argent non utilisé), qui a tant fait pester notre Ministre des Armées, s’appliquait à la LPM et à tous les budgets non consommés dans l’année pour les programmes militaires :
    http://www.opex360.com/2018/03/13/lpm-2019-2025-vers-nouveau-bras-de-fer-restes-a-payer-ministere-armees/

    Comment donc peut-on désormais réutiliser des crédits non utilisés à d’autres fins ?
    « Et cela, sans augmentation de son budget, les 600 millions d’euros qu’il était prévu d’investir devant être trouvés grâce au report de livraisons de matériels issus de programmes ayant pris du retard. »

    Le Ministère des Armées serait-il devenu « hors-la-loi de Bercy » ?
    Si oui, belle preuve d’émancipation ! Une ministre alpha de Balard contre le mâle alpha de Bercy, voilà de quoi remettre les « priorités » dans le bon ordre!

    • Plusdepognon dit :

      @ Farragut
      Non, Bercy a toujours la primauté.

      Les retards dans les livraisons de matériels aux armées ont permis de trouver de quoi tout payer en 2020, puisque le matériel n’était pas livré, pas besoin de sacrifier les petits équipements ou les masques.

      C’est expliquer mieux que je ne le fais, ici :
      https://www.forcesoperations.com/un-nouveau-marche-pour-approvisionner-les-armees-en-masques-de-protection/

    • Carin dit :

      @Farragut
      Avec un petit bémol… le ministre alpha de Bercy, est tout à fait d’accord avec celle des armées!!
      Je vous rappelle qu’avant d’être nommé à Bercy, ce monsieur était candidat aux présidentielles… et qu’il prônait la même montée en puissance des armées dans son programme…
      les « bâtons dans les roues » venaient de l’actuel ministre de l’intérieur, et à chaque fois Mme Parly a obtenue gain de cause grâce aux interventions du ministre alpha de Bercy.