Sahel : Les jihadistes ont attaqué un poste malien avec un blindé; Intervention des moyens aériens de Barkhane

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

136 contributions

  1. Edouard dit :

    « repli tactique »… ça fleure bon les communiqués de la Wehrmacht en 1944 sur le front de l’Est. Généralement, c’est du « sauve qui peut ». Au lieu d’armer l’armée malienne, on ferait mieux de livrer directement les armes aux Djihadistes. Ca éviterait des morts.

    • Momo dit :

      Quel est l’intérêt de dire des bêtises pareilles? Tant qu’à faire vous devriez baisser culotte et vous mettre en position pour espérer moins de morts, c’est ça?

    • Desty dit :

      Il vaut mieux qu’ils fassent comme ça quitte à perdre un peu de matériel plutôt que de perdre tout le bataillon et tout le matériel.
      Il y a quand même du progrès puisque en l’occurrence les GAT leur avaient monté une attaque surprise en envoyant un blindé au couleur de l’ONU pour commencer l’assaut et qu’ils ont réussi à tenir puis à fuir sans tous se faire tuer en attendant des renforts qui sont venus.
      Et le gros du matériel volé semble avoir été détruit par les frappes aérienne donc les dégâts restent limités.

      • Nauatg dit :

        Ou éventuellement imiter les tchadiens….bon c est pas pour demain et oui pour ceux qui ont posé un orteil là bas, un repli tactique malien en terme technocratique c est une débandade en bon français.
        N en déplaise aux doux rêveurs.

    • Desty dit :

      Là où les attaques contre des bases maliennes sont vraiment un problème c’est quand les djihadistes arrivent à les rendre muets, que personne n’est prévenu de l’attaque en cours et que les renforts arrivent finalement pour enterrer toute une garnison morte. Là c’est vrai que ça la fout super mal.

      • Fred dit :

        @ Edouard

        Combien de soldats maliens dans ce poste ?
        S’ils combattaient à un contre dix, ils ont réussi une belle manœuvre.

    • jyb dit :

      @edouard
      non. un repli tactique c’est « échanger de l’espace contre du temps » et c’est précisément ce qu’on fait les maliens, gagner le temps nécessaire à l’intervention du renfort dans une séquence dynamique. L’ennemi cherche l’imbrication pour empêcher
      l’intervention des appuis. Le repli des fama a été un mouvement juste et maitrisé pour éviter l’imbrication.

      • Nauatg dit :

        Ce qui n est absolument pas la bonne méthode en l’occurrence lorsque l on évoque plus d autonomie voire plus d appui français du tout. C est très beau sur le papier, mais ce n est ni la réalité malienne ni utile pour un éventuel hand over…. Qui certes n est pas pour demain!
        Du coup….

  2. Lucien dit :

    Il n’y a pas à dire : Al Qaïda met les bouchées doubles pour chauffer l’ambiance lors du prochain sommet de N’Djaména. Ils veulent être dans tous les esprits, on ne peut pas leur enlever ça…

    Sauf que si Barkhane massacre le GSIM en 2021 comme elle l’a fait avec EIGS en 2020, qu’est ce qui empêche EIGS de revenir pour 2022 ?

  3. Clavier dit :

    De mieux en mieux ….
    Mais il faudra m’expliquer comment une garnison assiégée peut se regrouper à l’extérieur d’un périmètre …..
    Ha..! l’Afrique, patron…..!

    • jyb dit :

      @clavier
      on ne parle pas d’une garnison mais d’un détachement. on ne parle pas d’un siège mais d’un choc.

  4. Robert 2 dit :

    Ben oui, des soldats aguerris qui laissent leur matériel à une bande de terroristes ! L’histoire ne fait que se répéter, comme Daesh qui était armé avec des armes américaines, françaises, anglaises etc… malheureusement, ceux qui font la guerre ne comprennent toujours pas que le Djihad est un commandement religieux et que s’y opposer est un grave péché. Et comme on se retrouve entre musulmans des deux côtés….

  5. Parabellum dit :

    Un blindé ? ,ils le cachaient ou? Ça se complique …et demain des missiles sol air…

    • Castel dit :

      Quand on voit l’immensité du désert dans cette région, ils ne doivent pas avoir de mal à trouver des caches, surtout qu’un blindé dans cette zone sera peint couleur sable, avec la possibilité de rajouter un filet de camouflage sur un terrain différent…
      D’autre part, le désert n’est pas uniformément occupé par le sable; il peut y avoir des zones rocheuses dans lesquelles il pourrait y avoir un nombre important de grottes, dont certaines seraient peut-être assez grandes pour y planquer un char ( comme l’Adrar des Ifoghas par exemple)

    • Fred dit :

      @ Parabellum

      On a déjà retrouvé des Toyotas dans une tranchée recouverte de sable dans cette région (immense par ailleurs).

    • Plusdepognon dit :

      @ Parabellum
      On arrive à en trouver, mais heureusement ils ne sont de première fraîcheur :
      https://www.checkpoint-online.ch/CheckPoint/Materiel/Mat0032-MissilesSolAirRusses.html

    • Waroch dit :

      Il était sans doute caché sous le riz, les fleurs et le camo « vive les mariés ». C’est la dernière mode dans le coin à ce qu’il paraît.

  6. PeterR dit :

    >> « Soyons clairs : cet ennemi nous cible au Sahel et le ferait probablement en France s’il en avait l’occasion.

    Et dire qu’il y a encore des bisounours qui ne comprennent pas qu’il est effectivement préférable de leur claquer la gueule sur place et qui préfèreraient que le cancer continue de metastaser gentiment là-bas. On n’a déjà que trop détecté de cellules étant arrivées jusqu’à chez nous.

    • Czar dit :

      et dire qu’il y a toujours des bulots à QI de température anale pour refuser de comprendre que le gestion du terrorisme sahélien est « juste » la façon dont le système franchouille cherche un moyen-terme pour éviter de régler les problèmes en France par une action sur les formes les plus éruptives et les plus extérieures de l’afro-islamisation rampante du pays.

      un terrorisme » résiduel » euphémisé par le système médiatique et une extériorisation de la lutte contre des terroristes qui sont certes des afro-arabes, mais qui vivent et frappent sur notre sol.

      tout ça pour contenir une possible réponse populaire française contre la situation si le rythme ou l’intensité de ce terrorisme soi-disant « résiduel » dépassait les normes d’acceptation sociale produite par l’hébétude généralisée.

      Pas de maliens/africains/maghrébins en France = pas de terrorisme sahélo-musulman vu qu’ils ne sont a priori pas encore dotés de capacités en missiles balistiques

      c’est le coeur du sujet et la réponse dont le système ne veut pas entendre parler (parce que c’est la seule vraie qui compte) et ça devrait être facile à comprendre même quand on s’appelle péteur.

      • oryzons dit :

        Tiens on est rarement d’accord, mais là dessus il est clair que le déni de réalité sur la situation en France ne pourra plus durer bien longtemps.
        Et je crois que la crise Covid va accélérer les choses.
        On va avoir trop besoin de nos ressources pour relancer le pays pour continuer à demander des sommes folles en prestations sociales à destination de personnes ne vivant que de cela et n’étant dans le pays que pour cela.
        Ajouté à la racaillisation / radicalisation des jeunes de la deuxième génération, à la hausse de la criminalité, à la banalisation de la violence verbale, du harcèlement, des scènes d’intimidation…
        Les actes antisémites qui flambent dont personne n’ose dire qui en sont les auteurs, les féminicides dont on essaie de nous faire croire qu’ils sont l’œuvre d’une horde de cinéastes libidineux, les actes homophobes, le nouveau discours anti blanc parfaitement assumé et ayant pignon sur rue, le niveau scolaire qui ne cesse de baisser…

        Par contre l’un n’empêche pas l’autre, on peut prendre le problème à bras le corps ici, et dezinguer du terroriste là bas.

        Et puis ça permet d’avoir une armée qui sait faire la guerre et si prend conscience de l’importance de la logistique, des moyens de surveillance, des drones armées (il n’y a pas si longtemps nos magnifiques gouvernements tortillaient du fion en disant que quand même c’est pas très moral), des hélicoptères lourds, des stocks de munitions… On a pu y tester des équipements, des tactiques, des drones…
        Non franchement une armée c’est fait pour faire la guerre, donc quand il y en a une qui sert les intérêts du pays, qui est « morale », permet de faire mal à des organisations absolument abjectes et ne coûte pas cher, autant la faire.

        • Franz dit :

          Le problème, c’est que la répression est complètement incapable de résoudre cette noria de problèmes : il faut insuffler des valeurs aux gens pour qu’ils changent durablement de comportement. Or, des valeurs, il y en avait en France il n’y a pas si longtemps, mais les média nous disent à longueur de journée que ça, c’est de l’asservissement, que tout ce qui compte c’est l’épanouissement personnel, que les seules vraies valeurs sont une résidence secondaire, une voiture plus puissante, une télé grand écran dans chaque pièce, etc.
          Quel gamin quitte le collège en ayant entendu à quel point « Liberté, égalité, fraternité », c’est un projet de société et pas un slogan publicitaire écrit sur le fronton des mairies ?
          On peut tripler le budget de la sécurité civile, ça ne suffira pas…

          • Czar dit :

            « Yfo valeurs, Yfo discipline Yfo amouw de la patwie » »

            sérieux mon franz, t’es touchant avec ton discours bêtasse bigeard-assmilation-bataille d’Alger-section administrativres spécialisées – « on va en faire de bons Frônçais »

            mais t’es complètement à côté de la plaque.

            c’est un discours et des « solutions » qu’il fallait imposer dans les années 80 du XXème siècle », pas maintenant qu’on se retrouve avec une colonie étrangère équivalent à un petit pays d’Europe du Nord vivant sur notre territoire, colonie pétrie de ressentiment racial, religieux historique, hâtivement maquillé en « revendications sociales »

            quand les mariages – et celui-ci n’a même pas été un mariage d’amour – ne fonctionnent pas, on divorce et chacun retourne vivre sa vie

            et celui qui a payé la maison la garde, l’autre retournant vivre chez ses parents (si tu saisis la métaphore filée)

            et je ne sais pas sur quelle planète ou dans quelle réalité tu vis, mais je te garantis que tes chônces pour la Frônce, ils en entendent parler soir et matin de « liberté égalité fraternité » et de la « république »

            sauf que eux l’ont interprété comme une autorisation de foute les pieds sur la table

            arrêtez de vous branler sur des concepts maçonniques qui sont morts depuis longtemps, c’est pitoyable et grotesque tellement c’est lunaire et totalement à côté de ses pompes.

            ce sont les gens comme toi qui aggravent les problèmes, en prenant bien soin de les poser mal pour être sûrs de pas trouver la réponse.

          • CH dit :

            Vient un moment où il faut surtout arrêter de se gargariser de grands mots, et prendre ses c*uilles en main.
            Quand les Français auront compris qu’ils vont droit dans le mur, ils décideront peut-être d’agir.

          • Franz dit :

            @Czar : Si dans votre réalité, vous croyez vraiment qu’ « on » va renvoyer la population d’origine immigrée, vous êtes encore bien plus naïf que moi. Ceci dit je suis d’accord, c’est trop tard pour éduquer, on a délibérément renoncé à ses valeurs-là, parce qu’elles sont chrétiennes et non maçonniques, et c’est sûr on ne rattrapera pas le terrain perdu.
            @CH : « quand les Français auront compris qu’i vont droit dans le mur »… il sera trop tard.
            À mon avis.

          • Czar dit :

            @ franz : « en général expliquer qu’on « ne peut pas », c’est se servir de prétexte rationalisant pour ne pas avouer « on ne veut pas »

            Il y a plusieurs millions de ressortissants étrangers. es-tu en train de me dire qu’on ne peut pas mettre un terme à leur séjour ici ?

            une fois la masse dégonflée, d’autres comprendront le message, par paliers, par innuendi.

      • PeterR dit :

        Entièrement d’accord sur le principe. Mais comme j’écrivais dans un autre fil en France ces dégénérés ont des droits et des assoces payées par nos impôt pour les défendre. Et sauf si vous ne l’avez pas remarqué ils sont déjà bien implantés.
        Tant qu’on opérera pas une déchéance de nationalité et expulsion systématique à la moindre incartade de ces personnes tout en continuant à en importer de nouveaux le problème s’aggravera en France. Si on pouvait également juger pour haute trahison et couler les rafiots des assoces qui nous les déversent sur les cotes européennes ce serait bien.
        Ceci dit ne pas les contenir là-bas veux dire en l’état actuel des choses qu’on sera submergés dans un proche avenir.
        Donc les tapper là-bas est une nécessité absolue

      • philbeau dit :

        On est bien d’accord Czar , et encore une fois j’apprécie votre façon fleurie de (bien) dire les choses 🙂

        • Czar dit :

          NATO pour moi, j’avais mal interprété votre dernière interpellation

          Pardon aux familles pour la GBU

      • tschok dit :

        Les gars, en parlant d’euphémisme et de déni du réel, pourrie-vousz nous préciser ce que signifie réellement pour vous ceci:

        – Czar:  » régler les problèmes en France par une action sur les formes les plus éruptives et les plus extérieures de l’afro-islamisation rampante du pays »

        – Oryzons:  » prendre le problème à bras le corps ici, et dezinguer du terroriste là bas »

        Sachant que le « problème » dont il est question correspond à:

        – Czar:  » l’afro-islamisation rampante du pays »

        – Oryzons: « la racaillisation / radicalisation des jeunes de la deuxième génération »

        Autrement dit, le « problème » c’est: les Noirs, les Arabes et les Musulmans qui se trouvent en France et qui sont, pour nombre d’entre eux des Français. C’est eux le problème qu’on va régler ou prendre à bras le corps.

        Et vu comment vous en parlez, je ne crois pas que vous ayez l’intention de leur conter fleurette ou leur jeter des pétales de rose. Je m’attends à un truc plus violent, non?

        Puisque vous vous flattez de ne pas être dans le déni et dans l’euphémisme l’un et l’autre, pourriez vous éclairer vos nombreux lecteurs sur ce que vous avez précisément l’intention de faire, siouplait?

        Moi j’vous parie que c’est un truc genre nettoyage ethnique. Allez, expliquez moi que j’ai tort, qu’on rigole un peu à propos d’un truc sinistre.

        • CH dit :

          A Rome, tu fais comme les Romains.
          Le pays, tu l’aimes ou tu le quittes.
          S’il y a eu immigration, il peut y avoir RE-migration.
          Un pays appartient à ses nationaux, ensuite à ceux qui l’aiment, indépendamment de leur origine, race ou religion: quant aux autres, quelle que soit la couleur de leur passeport, ils dégagent, de gré ou de force.
          Est-ce plus clair ?

        • Franz dit :

          Tschok : le problème, ce ne sont pas les gens, ce sont les valeurs ou les non-valeurs qu’ils véhiculent. Un pays existe essentiellement par sa cohésion, or à force d’encourager le multiculturalisme on perd forcément ses propres repères. C’est sans précédent dans l’histoire de l’humanité, soit dit en passant.

  7. vrai_chasseur dit :

    A noter, la plupart des véhicules blindés neufs du Mali et de certains bataillons du G5 Sahel proviennent de dons (UE, EAU, Qatar).
    C’est un stock de beaux matériels convoités par les djihadistes.
    Dans cette attaque de Boni, les djihadistes ont probablement utilisé un des 3 blindés volés l’année dernière à la MINUSMA. il s’est fait déchiqueter par la frappe aérienne française.
    Mais ils ont récupéré aux FAMa un Casspir sud-africain tout neuf et 2 VLRA Arquus. Le Casspir provenait d’un don de l’Allemagne ( http://www.opex360.com/2019/07/19/lallemagne-livre-29-vehicules-blindes-dorigine-sud-africaine-aux-forces-armees-maliennes/ )

  8. Momo dit :

    Est-on vraiment sûr qu’il ne s’agissait pas d’un mariage et que le véhicule soit-disant blindé n’était pas la limousine où se trouvaient les mariés, d’où bavure? Prochain reportage de france inter/info ce soir à 19h, en attente du rapport de MSF canal sahelien historique.

    Plus sérieusement il faudra faire le bilan du matériel dérobé, a minima des armes et matériel de com, et mettre beaucoup d’emphase sur la zone. Le drone et les autres moyens techno ont probablement enregistré des infos intéressantes à analyser.
    Le fait qu’un blindé (quel tonnage?) ait pu intervenir même maquillé en minusma donne une bonne idée de la difficulté de surveiller en permanence la totalité de la zone, du défi pour nos soldats et par là de la très grande qualité de leurs résultats.
    Ce n’est pas la fin de cette histoire, suite dans les quelques semaines à venir.

    • oryzons dit :

      Très drôle le mariage.

      Et pour de vrai j’ai entendu le reportage de France Inter l’autre jour là dessus, uniquement à charge contre la France. En l’entendant n’importe qui qui ne soit pas cela de près aurait été de mal à l’aise à choqué.
      A vomir.

  9. Félix GARCIA dit :

    Rubis (entreprise)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Rubis_(entreprise)
    Meeeeeeerde !
    Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuubis !
    Meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerde !

    Bon courage à nos soldats.

  10. Résident dit :

    Je me demande si les systèmes de poursuites des matériels roulants volés sont activés afin d’assurer une destruction rapide de ceux ci ? Ou un traçage sur du plus long est favorisé pour l’obtention d’informations plus amples ?

  11. E-Faystos dit :

    C’est un changement de niveau dans les opérations.
    Pourtant, les FAMa ont résisté et fixé l’ennemi.
    Je ne peut que souhaiter que l’équipage ait sauté avec le véhicule.
    Mais tout de même curieux de comprendre pourquoi les Tangos déploient maintenant de cibles avec une meilleure valeur ajoutée que des motos.

    • jyb dit :

      @E-faystos
      parce que l’ennemi encaisse des coups et qu’il doit marquer des points en communiquant. parce qu’il doit rester attractif pour attirer ses « contractuels ». parce qu’il doit imposer sa franchise jnim contre daesh-gs; les 2 mouvements se combattent pour une seule raison, l’argent. Si daesh-gs a réussi à recruter et se renforcer par le passé c’est parce que la redistribution du butin était largement plus avantageuse que celle du jnim. depuis le jnim s’est aligné.
      Ces mouvements doivent assurer la survie matérielle des familles des martyrs…on a une idée du body count et de ce que ça devrait représenter derrière…

    • Franz dit :

      Et comment ont-il appris à s’en servir ?

  12. jyb dit :

    « organe de propagande Tadayt » ??

    • vrai_chasseur dit :

      @jyb
      Compte diffusant la propagande AQ sur messagerie Telegram.

    • Auguste dit :

      Celui de Droukdel.

    • jyb dit :

      exactement c’est un simple compte telegram, absolument pas un organe de propagande d’aqmi/jnim et encore moins officiel.
      revendication rapide et par un canal anonyme…

      • Auguste dit :

        Ils ont vite trouvé un remplaçant.C’était le Al-Zallaqa neutralisé avec Droukdel, dont je vous parlais sur l’autre article,qui était à la tête de la propagande.

  13. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Soyons clairs : cet ennemi nous cible au Sahel et le ferait probablement en France s’il en avait l’occasion. ]

    Mesgénéraux ont beau les provoquer depuis huit ans , ils ne se décident – toujours – pas à frapper !… ;0)
    On se demande bien pourquoi , hein ??????
    / Mode troll ON /
    Les lâches !
    / Mode troll OFF /

  14. philbeau dit :

    « Soyons clairs : cet ennemi nous cible au Sahel et le ferait probablement en France s’il en avait l’occasion » : ?! …
    Toujours le récit institué de la lutte au loin pour éviter de le faire à domicile . Sauf qu’on mène deux combats différents , qu’il conviendrait de dissocier pour clarifier , politiquement et dans l’opinion , leur justification . Et si la situation intérieure paraissait davantage maîtrisée , notamment dans la vie au quotidien des gens , guerroyer au Sahel apparaîtrait comme un choix à faire , ou non .
    Mais veut on avoir à permettre ce choix ?

  15. HMX dit :

    Pas mal, le coup du « repli tactique » en dehors du camp…
    ça montre que nous avons encore du boulot pour former et encadrer les FAMA. C’est un travail de longue haleine, et les progrès ne sont pas linéaires comme l’illustrent les faits dont parle l’article, mais c’est la seule voie possible. On note a contrario qu’il y a quelques semaines, les FAMA ont réussi à repousser les djihadistes qui attaquaient une autre base, en leur infligeant de lourdes pertes, comme quoi rien n’est impossible. Les maliens doivent progressivement reprendre le contrôle de l’intégralité de leur territoire.

  16. Peps72 dit :

    Je me demande comment une organisation peut dissimuler un blindé dans le désert? Si quelqu’un a des idées ou des informations concrètes ou privilégiées, je suis simplement curieux de savoir…

    • FredericA dit :

      @Peps72 : « Je me demande comment une organisation peut dissimuler un blindé dans le désert?  »
      .
      Peut être parce que le Mali n’est pas un immense désert mais possède des villes, des villages, des forêts, des grottes… Recherche des mots « ville mali » sur google image, illustrera mon propos.

    • jyb dit :

      @peps72
      – dans le desert, ils les enterrent (ensablent) il y a quelques années les trafiquants algériens avaient réussi à faire disparaitre
      des fourgons et camions volés à la compagnie pétrolière algérienne.
      C’est bien enterré intégralement ! rien ne dépasse.
      – MAIS la région de boni n’est pas dans le désert, c’est une zone de petit relief pétré (moins de 1000 mètres) et de zones steppiques.
      Cette région est le centre de gravité d’ansarul islam ou les populations peulhs lui sont ( de moins en moins) acquises.
      L’enjeu est élémentaire; pour les djihadistes il s’agit de sanctuariser ce territoire qui est la condition de leur survie.

      • jyb dit :

        donc c’est une zone ou entre couverts et reliefs, il n’est pas difficile de camoufler des véhicules.

    • Alexandre dit :

      @peps, avec des baches couleur sable ou roche, ou plus simplement dans les bois ou les forets, il ne faut pas croire que le Sahel n’est qu’une grande bande de sable, le terrain y est varié.

  17. Polymères dit :

    L’ennemi connait et sait parfaitement exploiter la situation.
    Dès lors que nous avons mis fin à l’opération Eclipse, il sait que derrière, nous avons une grosse remise en condition des hommes et des matériels. Il connait également parfaitement les moments de relèves ainsi que les enjeux de l’opinion publique et des objectifs politiques.

    L’ennemi a besoin et va tout faire, quitte à prendre des risques qu’il ne prendrait pas en temps normal pour faire capoter l’agenda politique à venir, qui est celle du sommet de Ndjamena. Il ne veut surtout pas que la France ait dans les mains une « bonne » situation à mettre en avant qui ferait passer le début d’un retrait comme une conséquence d’une situation qui s’améliore et qui permet ou justifie un retrait.
    Ce retrait je l’ai déjà expliqué ici, il est prévu depuis très longtemps et n’est pas une conséquence d’événements récents, mais l’opinion publique ne le sait pas et l’ennemi cherche à l’influencer en lui faisant croire des choses.
    L’ennemi veut faire passer notre retrait, comme la conséquence de ses succès, ceci pour se renforcer directement ou indirectement en gagnant les esprits (tant par la peur que par l’attrait). Il veut que nos alliés européens ne soient pas encouragés à s’engager dans un théâtre qui serait à leurs yeux moins risqués grâce à nos actions depuis un an, qui ont été un coup de balai précurseur à Takuba, cette force a un rôle de « stabilisation », que ce soit pour traquer les ennemis a quotidien, pour limiter ses mouvements, le surprendre par sa mobilité, mais aussi pour mettre les forces locales au centre de l’action pour qu’elles puissent prendre le relai, car Takuba n’est qu’une force intérimaire.

    L’ennemi va chercher à frapper Barkhane dans les jours à venir, peu importe comment, peu importe qu’il échoue, l’important est le fait d’arme symbolique qui va casser l’ambiance « victorieuse » que pourrait afficher Paris lors de l’annonce du début d’un retrait et de réarticulation de Barkhane au sommet de Pau. Il va chercher à faire du bilan chez les nations du G5, il va tout faire pour pourrir l’ambiance et faire relativiser des bilans qui seraient mauvais pour lui et son image.

    Ici, ils ont attaqués une base malienne, un petit avant-poste. Ils ont infligés des pertes mais il semble bien qu’en retour, ce soit plus coûteux pour eux qu’espéré. Mais peu importe, ce que tout le monde retiendra, c’est une attaque contre l’armée malienne qui aura fait 10 morts chez eux, les pertes de l’ennemi c’est une petite ligne sans importance dans l’information retenue.

    • Paul Bismuth dit :

      Si on ne finançait pas les agents de renseignement ennemi, ce serait déjà un progrès.
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/10/06/opex-110-millions-pour-les-externalisations-21506.html

    • jyb dit :

      @polymères
      – Sur ce point je suis ok avec vous. Ce qu’il faut souligner c’est que depuis peu les djihadistes ont 50% de pertes à chacune de leurs attaques.

    • vrai_chasseur dit :

      @polymères
      Oui, guerre des perceptions.
      JNIM va chercher à faire percevoir à l »opinion (française en particulier) que barkhane s’enlise.
      – En réalité les djihadistes fuient maintenant l’affrontement direct avec barkhane. Beaucoup trop coûteux en hommes pour eux, en particulier leurs bêtes noires sont le Tigre et le VBCI (dixit le repcomanfor). Leur champ d’action se réduit : IED, assaut des postes FAMa isolés (coûteux en hommes aussi pour eux) et beaucoup de com internet.
      – On le dit peu, le Game Changer a été le drone armé : 75 % du bilan des frappes. C’est lui qui a contribué à mettre les djihadistes en mode caché / survie, en particulier EIGS. Barkhane a beaucoup ‘bilanté’ sur eux.
      – Le succès de barkhane, c’est qu’il a mis en place une situation qui laisse entrevoir déjà la suite possible : force de stabilisation (takuba + forces locales + aérien). Et surtout il dévoile le vrai enjeu : le mali est confronté à un problème de gouvernance, plus qu’à un problème d’insécurité. Barkhane a suffisamment fait baisser le niveau de la marée d »insécurité, pour qu’on voit apparaître la mauvaise gouvernance malienne à marée basse.

  18. Mat49 dit :

    Cela permet de relativiser encore la mise sur pieds des FAMA qui compteraient au total autour de 15 000 hommes officiellement, de valeur parfois limitée. Ils font ce qu’ils peuvent mais le Mali est un des états les plus pauvre du monde dont « l’économie » est mise à genou par la guerre. Ce ne sont pas les quelques mines d’or exploitées par des multinationales anglo-saxonnes qui vont financer une armée (https://mondafrique.com/main-basse-lor-mali/). Un pays pauvre, en guerre, en proie à la désertification, la corruption endémique, le tribalisme, et la surpopulation ne peut pas faire beaucoup plus.

    Sans engagement français sérieux cela va trainer indéfiniment car l’ennemi est trop faible pour nous battre et avec quasi personne sur le terrain on ne fera pas grand chose en contre insurrection, dans les 5100 hommes déployés on compte les cuistots. Comme avec quasi personne nous tenons la baraque cela vaudrait la peine d’essayer de s’engager sérieusement sur quelques années plutôt que de faire le demi retrait qui se profile, ce « en même temps » ne va faire que traîner les choses, peut être jusqu’à ce que le manque de ressources fossiles limite nos mouvement.

    Pour avoir des effectifs sérieux, donc aptes à faire de la contre insurrection, il nous faut une armée de terre, pas la micro armée actuelle dont le total des forces opérationnelles ne remplis pas le stade de france et qui ne peut, sur le papier, aligner en permanence au combat un tiers des forces supposées opérationnelles… et un tiers c’est le maximum en théorie.

    Il faudrait passer de 108 000 militaires dans l’armée de terre à 130 à 140 000 hommes tout compris, recréer une logistique digne de ce nom (donc des stocks), un service de santé qui tienne la route, plus des avions de transports et des hélicos, avec pour objectif que l’intégralité des forces opérationnelles puissent potentiellement être engagées en simultané pour avoir des marges de manœuvres. Mais bon aucune chance que des décision tranchées soient prises, je ne me fais pas d’illusions.

    Heureusement qu’on affronte pas l’équivalent sahélien des Talibans et que le terrains est favorable à l’aviation.

    • jyb dit :

      @mat 49
      en volume ok, mais pour ce qui est des moyens et tactiques, il n’y a pas une grosse différence avec les talibans.

    • HMX dit :

      @Mat49 je vous rejoins sur le fait qu’il faut redonner de l’épaisseur à nos forces armées, pour beaucoup de raisons. Mais il ne faut pas tout confondre : dans le cas du Mali, il serait inopportun et même contre-productif de déployer des dizaines de milliers de soldats français (ou autres nationalités) : l’épaisseur doit venir des maliens eux mêmes ! 15 000 hommes pour les FAMA, pour un pays en guerre qui compte 19 millions d’habitants, c’est juste ridicule et ça explique en partie le fait que les FAMA ne parviennent pas à contrôler l’intégralité de leur territoire.
      Pour une fraction de ce que nous coûte Barkahane à l’heure actuelle, nous pouvons financer le recrutement, la formation et l’équipement de dizaines de milliers de maliens. Avec 40 ou 50 000 hommes au minimum, les FAMA pourraient bien davantage occuper le terrain, laissant de moins en moins de zones « sûres » aux djihadistes et en les étouffant progressivement.
      Nous ferions par ailleurs d’une pierre 2 coups : en finançant le recrutement et la solde des FAMA, nous contribuons au développement du pays en donnant du travail et des perspectives à sa jeunesse. Dans le même temps, nous asséchons une partie du « réservoir » de recrutement des jihadistes. L’objectif est de faire en sorte que pour un jeune malien, une carrière de soldat avec une solde assurée soit plus attractive qu’une « carrière » de jihadiste qui souvent se termine mal et rapidement…
      Cerise sur le gâteau : il sera sûrement plus simple d’obtenir des crédits de l’UE ou de nos partenaires sous l’angle du soutien à la montée en puissance de l’armée malienne et la stabilisation du pays, plutôt que d’attendre un soutien dans les combats de leur part…
      Cette montée en effectifs et en compétences des FAMA (à l’image de l’armée irakienne) constitue la clé de notre désengagement progressif de la zone. Nous n’avons pas besoin de viser l’anéantissement des jihadistes, et encore moins la transformation du pays en une prospère démocratie. Nous devons simplement nous assurer que les FAMA seront en capacité de mettre en échec toute nouvelle tentative de prise de pouvoir par les jihadistes.

      • Mat49 dit :

        @HMX sur le papier vous avez raison, nous avons tente et échoué.

        • Fred dit :

          @ Mat49

          Ah bon ? Avons-nous beaucoup tenté ?

          • Mat49 dit :

            @Fred oui c’est le coeur de notre stratégie depuis 2013 et le résultat est là, il n’est pas possible de faire ce que réclame HMX.

      • Czar dit :

        « Nous ferions par ailleurs d’une pierre 2 coups : en finançant le recrutement et la solde des FAMA, »

        bah bien sûr, jacky « c’est pas grave c’est l’Etat qui paie »

        on finance déjà l’équiivalent de 10 fois l’armée malienne dans les CAF d’ile-de-france

        quand est-ce que la france va obliger le mali à mobiliser ses ressrtissants pour défendre eux-mêmes leur trou à merde ?

        on peut mobiliser et entrainer plusieurs divisions avec les maliens vivant chez nous dont bon nombre sont des hommes en âge de combattre

        mais macaron préfère les naturaliser quand ils grimpent au balcon.

        • Fred dit :

          Budget total de l’État malien : 1,5 milliards d’Euros, alors que cette crise tient en autres au manque d’écoles, de fonctionnaires, de justice, d’eau.

          • Vinz dit :

            Ca les empêchent pas de se payer des mil-35.

            Tenez, dans vos lectures favorites :
            https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/08/01/au-mali-le-systeme-est-infeste-par-la-corruption-et-les-citoyens-y-sont-habitues_5495410_3212.html

            Plus de 1,13 milliard d’euros aurait été dépensé irrégulièrement par les autorités maliennes entre 2005 et 2017. Les 741,5 milliards de francs CFA d’irrégularités financières représentent, en moyenne annuelle, 44 % de l’aide au développement allouée chaque année par les bailleurs. « On cofinance le développement mais aussi la corruption », s’agace une chancellerie européenne. internationaux. « Je n’encouragerais pas un Allemand à investir au Mali, vu l’état de corruption de la justice », a déclaré le diplomate [allemand] qui, depuis, a été contraint de s’excuser.
            « Les recrues maliennes souhaitant rejoindre les forces de sécurité doivent souvent payer leurs supérieurs si elles veulent accéder à la formation obligatoire, nécessaire pour valider leur intégration », dénonce un diplomate européen au Sahel. Une future recrue, rencontrée par Le Monde, assure ainsi avoir dû payer cette année 500 000 francs CFA (762 euros) pour rejoindre la formation de la police et obtenir son concours.

            Bref, un tier mondiste, deux tiers en Suisse.

          • Fred dit :

            @ Vinz

            … D’où l’idée de payer directement les soldats maliens.

    • oryzons dit :

      Certainement pas !

      Engager massivement l’armée c’est une hérésie et ce même si nous en avions les moyens.

      Nous avons pu constater nos forces et nous faiblesses et c’est très bien.

      Désormais tous les rapports et revues mettent l’accent sur la nécessité de regagner de la masse, d’avoir une meilleure logistique, d’être agressif dans le spatial et les drones armés là où l’on entendait encore il y a peu certains Bisounours parler morale et que l’espace devait rester démilitarisé (comme si les Russes, Chinois et américains allaient se gêner et nous demander l’autorisation).

      Cela a déniaiser ceux qui en avaient besoin, et montrer de manière crue que nous avions encore des compétences mais réellement échantillonaire.

      Si nos soldats en ont assez et préfèrent rentrer, nous utiliserons les crédits à bon escient pour remplir ces besoins.

      • Mat49 dit :

        @Oryzons « hérésie »? Ah bon votre religion l’interdit…

        « Si nos soldats en ont assez et préfèrent rentrer, nous utiliserons les crédits à bon escient pour remplir ces besoins. » Ce sont ls soldats qui décident de faire la guerre quand ça leur chante, tiens donc…

        Avec ce que je propose nous comblerons aussi les manques criants à tous les niveaux car il y aurait une hausse de budget. L’armée de terre décrite ne serait pas taillée que pour la contre insurrection.

    • Sinope dit :

      @Mat49 sur le principe entièrement d’accord, je suppose qu’implicitement vous considérer qu’il y a une belle hausse de budget. Mais comment comptez vous mener à bien la remonté en puissance en même temps que les OPEX? Car il serait délicat de faire les deux budgétairement et humainement.

      Ensuite il y a des tensions sur certains poste, ouvrir de nouveaux postes est une chose trouver des candidats en est une autre, et encore faut il qu’ils fassent l’affaire.

      D’un point de vue organisationnel il serait compliqué de remonter en puissance avec une force sous encadrée et pas de matériel à donner aux nouvelles unités.

      Enfin politiquement parlant il va falloir expliquer en plein COVID qu’on ouvre de nouvelles bases et qu’on sort du sommeil des unités dissoutes. Difficile à vendre en externe aux armées. En interne aux armées si seule l’armée de terre retrouve un niveau correcte et capte donc le budget qui va avec ça va gueuler dans les deux autres armées.

      Dans un premier temps avant de rebâtir une force crédible je partirais de l’existant mais en le rendant enfin optimum avec une vrai logistique et des déploiements longs. Les quasi 80 000 hommes de la Force terrestre, de l’ALAT et des FST cumulés peuvent générer deux forces de 40 000 hommes qui se déploient chacune six mois.

      • Sinope dit :

        considérez

      • Mat49 dit :

        @Sinope « Mais comment comptez vous mener à bien la remonté en puissance en même temps que les OPEX? Car il serait délicat de faire les deux budgétairement et humainement. » Non si nous maintenons Barkhane tel quel 4 ou 5 ans et qu’en même temps nous remontons en puissance ce serait jouable. Le but final est un budget à 47/48 milliards de manière durable après une hausse massive la première année.

        « Ensuite il y a des tensions sur certains poste, ouvrir de nouveaux postes est une chose trouver des candidats en est une autre, et encore faut il qu’ils fassent l’affaire. » Soit l’ouverture de nouveaux poste attire plus de monde soit rétablissement d’une petite dose de conscription.

        « D’un point de vue organisationnel il serait compliqué de remonter en puissance avec une force sous encadrée et pas de matériel à donner aux nouvelles unités. Enfin politiquement parlant il va falloir expliquer en plein COVID qu’on ouvre de nouvelles bases et qu’on sort du sommeil des unités dissoutes. » La hausse de budget est destinée a équiper les nouvelles forces mais dans mon esprit il n’y aurait pas de nouvelles unités recréées, la taille des actuelles augmenterait juste. Après concrètement c’est du détail, personnellement je pencherais pour que les deux divisions actuelles deviennent des corps d’armées avec chacun leurs unités logistiques intégrées, les six brigades deviennent des divisions sans brigades.

         » Les quasi 80 000 hommes de la Force terrestre, de l’ALAT et des FST cumulés peuvent générer deux forces de 40 000 hommes qui se déploient chacune six mois. » Sur le papier pourquoi pas faute de mieux mais six mois risque de nous amener à un scénario à l’anglaise post 2008 ou le budget OPEX bouffe le reste avec un budget qui stagne ou régresse.

        • Sinope dit :

          @ Mat 49 « une hausse massive la première année » il faudrait monter à 54 55 milliards hors pension sur un an puis retomber sur la durée au niveau que vous indiquez qui est lui jouable sur la durée. Politiquement ce serait très difficile à faire avaler.

          « petite dose de conscription » Si le nombre de candidats est trop faible cela peut être une solution. Mais là aussi compliqué et sur quel critère décider qui le fait et pour quelle durée le mettre en place? Cela soulève plus de difficultés qu’un recrutement sous contrat.

          « La hausse de budget est destinée a équiper les nouvelles forces mais dans mon esprit il n’y aurait pas de nouvelles unités recréées, la taille des actuelles augmenterait juste ». D’acc

          « Sur le papier pourquoi pas faute de mieux mais six mois risque de nous amener à un scénario à l’anglaise post 2008 ou le budget OPEX bouffe le reste avec un budget qui stagne ou régresse. » Pas si cela ne dure que 18 mois puis retour au dispositif actuel.

          • Mat49 dit :

            @ Sinope, in fine il est claire qu’il faura un minimum de courage politique.

            La petite dose de conscription n’est qu’un dernier recours pour moi, entre 2001 et 2007 il était possible de tenir les objectifs de recrutement.

            « Pas si cela ne dure que 18 mois puis retour au dispositif actuel. » 18 mois est trop court, je doute que l’ennemi fasse autre chose qu’attendre dans ce cas puis reprenne ses opérations une fois le déploiement achevé. L’avantage de ma proposition est de pouvoir rester à un fort niveau de déploiement sans limite de temps.

  19. LEONARD dit :

    « Les forces armées maliennes ont procédé à un repli tactique et se sont regroupées à l’extérieur du camp pour contenir les assaillants et appeler les renforts »

    Brillante manoeuvre: Plutôt que de profiter des positions défensives qu’elles ont patiemment et méthodiquement érigé, les FAMA ont opté pour le non-combat en rase-campagne, appliquant ainsi le précepte:
    « La meilleure défense, c’est la fuite en attendant les moyens aériens français ».
    Ce qui n’empêche ni les morts (10), ni surtout la perte des matériels, munitions, armes (?).

    Et pour couvrir cette débandade, l’E.M français est obligé de réciter cette pitrerie de communiqué !

    • ALAIN dit :

      LEONARD
      Exact, en lisant repli tactique, j’ai éclaté de rire, belle formule pour ce qui et sans doute une débandade ou fuite a toute jambes, connaissant très bien les locaux, cela ne me surprend pas, même si cela n’est pas une généralité, j’en ai rencontré des bons, et même des très bons.
      Quand a l’ E.M Français, cela devient une farce, et je ne parle pas de vos politiciens, et dirigeants, je n’ai pas de mots pour decrire la situation du pays, ridicule et lamentable.

    • Ah Ca ! dit :

      Mais non,

      Ils n’étaient vraisemblablement pas en poste au moment de l’attaque… D’où le repli à l’extérieur de la base…. probablement dans les maquis en train de se saouler ou en travail habituel: mode reproduction avec des petites de 14/16 ans…

      On peu les féliciter d’avoir eu un point de ralliement… A moins que c’était téléphoné, ce qui n’est pas à exclure.

      • Fred dit :

        @ Ah Ca !

        Lamentable.
        Et toi ? Tu es en train de te masturber en lisant « Essai sur l’inégalité des races humaines » avec un doigt dans ton petit chien ?

    • Robert 2 dit :

      Les Maliens ne sont pas nuls, c’est faux de le dire ! Il faut comprendre ce qu’il se passe dans leur tête ! En tant que musulmans, combattre un soldat de Dieu (entendez quelqu’un qui combat les infidèles) est un péché capital qui mène à la damnation en Islam ! Or ils sont tous imprégnés par ces idées religieuses ! Pour eux, seuls les croisés (les français) peuvent les combattre, pour eux c’est trop compliqué ! Mais comment le faire comprendre à nos généraux de Saint-Cyr, gavés des idées républicaines selon lesquelles les guerres religieuses datent des siècles passés ! Ils parlent d’insurrection armée et de faits de banditisme, mais jamais de l’idéologie qui soutient tout celà ; la grande religion de paix !

      • Franz dit :

        Parle-en avec n’importe quel officier de terrain passé par Saint-Cyr, et vous comprendrez à quel point vous êtes aux antipodes de la réalité de ce qui y est enseigné. La connaissance des populations et de leur arrière-plan culturel est un élément clé de la réussite. Il y a suffisament d’expériences réussies en Indo et en Algérie pour que personen n’en doute à Coët. Mais vous parliez peut-être de West Point ?

    • Fred dit :

      @ LEONARD

      Le poste était-il réellement équipé comme une bonne position défensive ?
      Si les soldats maliens luttaient à un contre dix, ils ont parfaitement réagi dans une manœuvre pas si évidente.
      Quand on n’a pas de détails, on doit rester prudent.

      Les soldats français et leurs postes avancés au Viet-nam se sont fait massacrer en grand nombre. Les maliens ont été plus résiliants sur ce coup.

      • LEONARD dit :

        En matière militaire, l’apprentissage du passé est une obligation: Boni avait dèjà été attaqué le 08/06/2018.
        https://www.bbc.com/afrique/44424285

        Sortir du périmètre fortifié est à priori plus dangereux que de tenir la position, sauf s’il s’agit de « donner » la position ( et les matériels ), à l’assaillant, qui se détourne de la liquidation des défenseurs pour se concentrer au pillage des armes/munitions/vivres, etc…
        Moi, j’appelle çà littéralement un abandon de poste.
        Après, c’est résilient, comme vous dîtes. Mais si la résilience est l’objectif, mieux vaut ne jamais combattre, ni même s’entrainer, c’est trop risqué.
        Si le commandement « héroïse » la fuite au travers de sa communication, alors ne parlons plus de combativité pour l’armée malienne, donc ne parlons plus d’armée malienne.

        • Fred dit :

          @ LEONARD

          Lutter jusqu’à la dernière balle, comme à Camerone, mais là, pas de cadeau à attendre de la part des Djihadistes … S’il est possible d’éviter cette extrémité, tant mieux.

  20. petitjean dit :

    de l’audace, encore de l’audace , toujours de l’audace !
    et à chaque fois, ou presque, on ne voit rien venir
    se faire piquer des véhicules blindés en dit long sur des « incompétences et ou des complicités »……………………

    • Dupont avec un t dit :

      Le transport est réalisé sur des cyclomoteurs ou petites motos, sur des axes, repérés et tracés à travers les étendue de sable et les flancs de plateaux, enterrant des pièces d’artillerie, des moyens d’attaque sol-sol et sol-air, des munitions qui permettront une « saturation » des positions françaises.
      Les patrouilles sont faite pour tester les défenses françaises, avec des objectifs de récupérations de moyens , carbu, mun, véhicules, pour alimenter les caches, tout cela, avant une vague d’assaut plus conséquente sur les positions lors d’une fenêtre de changement d’équipes ou de contingent ou de support aérien .
      La chance accorde ses faveurs aux esprits avertis , même islamiques et musulmans.

      • Auguste dit :

        Souvent c’est moins compliqué.Ils arrivent en moto,même en plein jour,et repartent avec les véhicules, tout simplement,comme on va au garage chercher sa voiture.

      • Momo dit :

        Scénario parfaitement grotesque d’irréalité, saturation des positions françaises? Vagues d’assaut?? Soit vous n’y connaissez rien et gagnez à vous taire soit vous roulez pour les islamos fachos, sans être forcément belge malgré votre pseudo.

    • Fred dit :

      petitjean qui cite Danton, étonnant …

  21. Sam dit :

    02/02/2021 : la DGSE fait comprendre aux chefs djihadistes que pas un de leurs gestes ne lui échappe

  22. mouchetoxique dit :

    il faut envoyer mr Roger Vandenberghe !

    https://youtu.be/DUAKQZMZdTM

  23. Douze dit :

    @ Felix Garcia
    Quel rapport ?

  24. Kantaten dit :

    Le problème de l’armée Malienne, comme d’autres armées Africaines, c’est la corruption des gouvernements locaux et de l’encadrement ..Il arrive que les soldats ne soient pas payés et que les veuves de guerre restent dans la misère, sans pension.

  25. Auguste dit :

    Ou l’on voit, qu’au Mali, les forces armées tuent plus de civils que les milices, qui tuent elles mêmes plus de civils que les djihadistes.
    https://twitter.com/J_LuengoCabrera/status/1354116585796087808/photo/1

  26. Auguste dit :

    « Les réseaux téléphoniques avaient préalablement été sabotés »: l’armée malienne communique par réseau Orange,avec petite musique d’attente?.

  27. Wtrecker47 dit :

    Mes Serbes avaient fait un coup semblable à Sarajevo en s’emparant des Blindés d’un peloton français par traitrise et ont tentés de s’en servir contre nos forces …Un cas qui a fait école à première vue ! »Dans le fond ils ne sont pas si cons « …les Tangos !

  28. Wtrecker47 dit :

    Les Serbes avaient fait un coup semblable à Sarajevo, en s’emparant des Blindés d’un peloton français par traitrise …et ont tentés de s’en servir contre nos forces …UCe cas qui a fait école à première vue ! »Dans le fond ils ne sont pas si cons « …les Tangos !

  29. Blindé dit :

    Tous ces commentaires de donneurs de leçons planqués derrière leurs claviers sont rigolos.
    J’aimerai tant les y voir

    • Momo dit :

      Beaucoup sont des propagandistes islamistes, ou simplement anti français. En réalité l’analyse à long terme des intervenants montre très peu de ‘cocus battus contents’. Un qui passe de temps en temps, contrairement aux trolls dont certains professionnels qui s’incrustent.
      Le bon côté c’est que leur présence récurrente confirme qu’ils sont e..erdés, sinon ils ne s’accrocheraient pas.

  30. Philippe dit :

    En peignant leurs véhicules aux couleurs de la Croix Rouge ou d’une ONG ils devraient pouvoir encore surprendre.
    Plus sérieusement s’il ne faut pas surestimer l’adversaire il ne faut pas non plus le sous estimer et…gare à la routine.
    Bon courage à nos soldats.

  31. jyb dit :

    intéressant d’avoir le bilan coté djihadistes : entre 30 et 40 assaillants une vingtaine de dcd sans compter les blessés. prises de guerre au final limitées parce que détruites par l’aviation.
    C’est un coup dur pour les fama, c’est un échec militaire pour les djihadistes.

    • Thierry dit :

      les bilans (gonflette) c’est comme les chiffres officiels des manifestations (dégonflette), faut être méchamment bourré pour y croire.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « faut être méchamment bourré pour y croire. » Comme vos « lumineux » commentaires, il faut en tenir une sévère!

    • Clavier dit :

      Oui…. mais on imagine ce qui serait arrivé en l’absence des troupes de l’ex-colonialiste…..

    • Auguste dit :

      Voir quels djihadistes c’était?.Chair à canon de la Gourma?.

    • tchac dit :

      Oui mais c’est mieux qu’avant non ?
      Vrai question

      • jyb dit :

        @tchac
        très clairement. il n’y a pas si longtemps (2019), les djihadistes attaquaient en plein jour, massacraient 50 fama et repartaient avec leur butin (et leurs morts…)
        En 2020, les djihadistes sont accrochés, perdent des hommes en nombre et du materiel. Les fama eux gagnent en capacité et en sureté. ce qui leur ouvre des possibilités tactiques comme en septembre 2020 à guiré ou ils ont subit une attaque et contre-attaqué avec un commando de chasse qui à tapé le gat avant qu’il ne fuit en mauritanie, bilan une trentaine de dcd en deux séquences.
        c’est humainement cher payé mais le rapport de force s’inverse.

  32. Thierry dit :

    oukilé l’autre andouille qui ricanait comme une hyène quand j’annonçais que Barkhane finirait par se retrouver contre des blindés français à force d’en vendre à tord et à travers, et l’on n’est plus très loin de voir les jihadistes montées sur des chars leclerc tropicalisé, du coup l’armée française pourra récupérer toutes les motos saisies pour s’enfuir à toute vitesse…

    • Mat49 dit :

      @ Ma choupinette je revendique volontiers d’être ton andouille, car avec ton degré abyssale d’ignorance, de bêtise et de fanatisme religieux c’est un compliment, que dis je un immense honneur!! Toi qui crois que les Leclercs sont déployés au Mali, toi qui crois qu’ils peuvent traverser le golfe d’Aden à la nage et rouler sans carburant et sans pièce de rechange… MDR!!!

      Par contre le véhicule utilisé n’est pas français mais est soit un blindé volé au casques bleus, soit plus probablement un véhicule civil repeint.

      Et les Leclercs ne sont pas au Mali… la seule vente effectuée par la France a eu lieu vers les Emirats. Pardon c’est parti tout seul!

      Qui était une andouille déjà?

      • Thierry dit :

        Et les Leclercs ne sont pas ENCORE au Mali, MAIS TOUT ARRIVE TOUJOURS A POINT POUR QUI SAIT ATTENDRE

        • Mat49 dit :

          Bravo ma biquette! Tu dis n importe quoi et tu en est fiers. C est bien tu assumes ton idiotie alors que les faits te donnent tort. La bise et continues de nous faire rire surtout

  33. mulshoe dit :

    Et au final, devrons nous faire une croix sur l afrique « islamisée » qui retournera au crépuscule des temps . Ce vaste territoire est un puits sans fond, un aspirateur à soldats. Nos valeureux soldats qui combattent, disons le, dans l’indifférence quasi générale de leurs compatriotes . Pourquoi ce silence sur nos engagements armées ? Informer ne signifie nullement renseigner .

    • Thierry dit :

      être soldat au mali c’est moins risqué que retraité de plus de 70 ans en France face au virus sans masque ni vaccin, encore 357 morts hier, c’est pas là bas qu’elle est la violence c’est ici et c’est la réduction des coûts qui tue plus de gens que les islamistes.

      Dès lors les picnics party de Barkhane tout le monde s’en cogne.

      • Mat49 dit :

        @Mon biquet qui tue est une menace, mais une menace n est pas toujours un ennemi. Le virus et la réduction des coûts sont une menace, toi et tes potes islamistes êtes des ennemis de la France.

      • mulshoe dit :

        @thierry; la messe est dite ; Amen.

  34. bruno bressis dit :

    pfff…une passe de rafale et basta

  35. Carin dit :

    Je ne sais pas si les FAMA ont opérés un replis stratégique ou s’ils ont fini par s’enfuir… mais une chose est sure, les nuisibles sont venus faire leurs courses… ce qui démontre l’efficacité du harcèlement de Barkhane et co… qui les privent de beaucoup de ressources! En plus, les nuisibles ont vu la plupart de leurs prises de guerre partir en chaleur et lumière, et leurs équipages se retrouver en rang d’oignons devant leur soit disant créateur…. et depuis 2013 qu’ils prennent sur la courge, ils doivent sérieusement se demander si leur dieu est vraiment dans leur camps….
    Je veux ici les rassurer tout de suite… Dieu doit aimer les « croisés » sinon, pourquoi leurs aurait-il donné la maîtrise, et la création de toutes technologies??
    J’invite tous les nuisibles de base à s’instruire pour au moins pouvoir lire le coran, et enfin s’apercevoir de toutes les manipulations que leurs mentors font de ces écrits pour les transformer eux (ceux de base) en martyrs pour la cause pognon… et peut-être qu’avec un peu d’instruction vous arriverez à monter une petite entreprise qui nourrira votre famille, et vous permettra de dormir serein, sans vous réveiller en sursaut plusieurs fois par nuit, de peur que la foudre (les soldats croisés français) ne vous atomises!

  36. mouxhetoxique dit :

    Bonsoir, pour rebondir sur ce que certains ont dit plus haut, je crois que les Français ont assez bien consciences de l’effort que font nos militaires en Opex et pas qu’au mali. Mais aussi en Guyane par exemple, pour les gendarmes et la légion, ou le 13 qui aide a la lutte contre les grands trafique internationaux en tous genres, etc, etc.

    La France a toujours aimé ses soldats, il n’y a qu’à voir le 14 juillet. Personnellement, je dis toujours un merci aux groupes Sentinelle que je croise dans mon coin, et je ne suis pas le seul.
    C’est peut-être puéril, mais je me dis qu’un petit signe de solidarité, leur redonne un peu de baume au cœur, à se peler les miches dehors.

  37. Pascal (l'autre) dit :

    « La France a toujours aimé ses soldats, il n’y a qu’à voir le 14 juillet. » Je serai plus nuancé. Ce n’était pas vraiment le cas dans les années 70 et 80. Lors de ma formation initiale notre chef de brigade, un adjudant chef à l’accent savoureux de Castelnaudary m’avait dit:  » Petit, tu seras bien vu 3 fois dans l’année, le 8 mai, le 14 juillet et le 11 novembre et accessoirement le jour ou tu devras aller ramasser les poubelles en cas de grèves des éboueurs, les autres jours tu sera vu comme un payé à rien foutre, un crève budget, fainéant et alcoolo qui n’aura même pas été foutu de rentrer aux P.T.T. ou ) la S.N.C.F.