Les jihadistes somaliens étendent leur influence dans le nord du Kenya

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

36 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Les USA mènent les opérations militaires selon la méthode « légère » que l’on nous conseille pour les Sahel (les Shebab dont estimés à 9 000 pax), on peut en voir les résultats de ce retour version 21ème siècle de la guerre en dentelles (mais avec des moyens dont on ne peut même pas rêver) :
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/03/25/la-guerre-massive-des-etats-unis-en-somalie_5441099_3212.html

    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/12/28/un-groupe-amphibie-us-au-large-de-la-somalie-pour-evacuer-70-21740.html

    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/12/05/somalie-21683.html

    Il faut dire que dans les années 90, tout le monde a été un peu échaudé :
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2013/10/mogadiscio-1993-loryx-et-le-faucon-noir.html

    Mogadiscio a laissé des souvenirs à certains militaires qu’il faut transmettre:
    https://www.ouest-france.fr/bretagne/quistinic-56310/quistinic-a-mogadiscio-ca-rafalait-de-partout-6934042

    La Somalie… Ce n’est pas loin du Mozambique où Total joue une partie de son avenir:
    https://information.tv5monde.com/afrique/qui-sont-les-al-shabab-qui-terrorisent-le-nord-du-mozambique-378873

    Dans la chaîne de valeur mondiale la Somalie a finalement trouvé un secteur économique où elle a des ouvriers spécialisés:
    https://atalayar.com/fr/content/le-qatar-et-la-turquie-pourraient-recruter-plus-de-5-000-somaliens-pour-combattre-dans-la

    Cela n’annonce rien de bon, même si là aussi les différents acteurs ne forment pas un bloc monolithique…
    https://www.areion24.news/2020/11/02/les-ambitions-africaines-de-daech-quelles-perspectives/

  2. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Les jihadistes somaliens étendent leur influence dans le nord du Kenya ]

    Extension du domaine de la lutte !

    Cit : [ D’après le gouverneur, les Shebab contrôleraient 60% du comté de Mandera ]

    Heia Safari ! ;0) Il y a de la graine de Lettow-Vorbeck chez ces gens là ma parole …

    Cit : [ avoir procédé à une frappe aérienne contre un camp tenu par les Shebab dans les environs de Tiyeeglow, en Somalie. ]

    Ils ont pris soin de préciser que cette frappe n’a pas fait de victimes civiles !
    Les taquins …

    Cit : [ et… français. ]

    On ne prête qu’aux riches …

    • Momo dit :

      Pour ceux qui ne font que passer sur le forum le ‘daniel besson’ est un islamiste qui ne vit pas en France mais vient régulièrement déverser son vomi islamo-fachos en faveur des égorgeurs. Il fait de temps à autre une digression sur un autre sujet pour noyer le poisson.
      C’est un troll, nuisible. Il écrit aussi sous un autre pseudo: ‘Tartempion’
      Inutile de répondre à quoi que ce soit, ce serait encourager la bête.

      • Castel dit :

        De toutes façons, je n’ai jamais vu grand monde dialoguer avec lui…..
        Mais, je note quand même que vous paraissez bien sûr de vous quand à son identification, pour un pseudo apparut récemment sur ce site, et qui s’est fait surtout remarquer en étant partisan de l’indépendance de Mayotte et de la Réunion….

        • Momo dit :

          Mr Castel, j’ai écrit aussi sur la Guyane, riche d’un peuple fier avide de liberté et d’indépendance, pour qu’il puisse enfin briser les chaines de l’esclavagisme dans lequel nous l’opprimons. Afin qu’il puisse le front haut aller boire aux sources éternelles de l’honneur retrouvé, sur le chemin qui mène au gueuleton des nations.
          Ou quelque chose d’approchant.

  3. ZoSo dit :

    Donc on attend tranquillement d’avoir un nouvel Etat Islamique sur les mains avant de se décider à agir ?

    • Marco dit :

      C est qui, « on »? Vous?

      • Castel dit :

        La communauté internationale, évidemment….

      • ZoSo dit :

        Moi, mon pépé, ma mémé, mon oncle, ma tante, mon voisin, le chien de mon voisin, ma voisine et la chatte de ma voisine.
        Ca vous va comme réponse ?

    • Celtibère dit :

      Occupons-nous en priorité des petits états islamiques qui prolifèrent sur notre propre sol avec la bénédiction des bien pensants. Ce qui se passe en Afrique concerne d’abord les Africains.

  4. jyb dit :

    danger immédiat. mandesa est la zone des trois frontières somalie-kenya-ethiopie, les djihadistes ont investi la zone est se replie derrière les frontières au grès des actions de guerre avec une zone refuge en ethiopie qui a quasi déserté la région puisque la guerre se situe au nord ouest (et que nous sommes au sud est)
    Il ne faut pas s’arreter au label shabab, on a un foyer d’insurrection djihadiste en mesure de diffuser dans toute la sous région.

  5. jyb dit :

    Les sous-comtés (district) du comté de mandera sont contestés par les djihadistes. 16 janvier les djihadistes ont tenté de s’emparer du district de banissa. Les combats ont duré une partie de la journée. Les autorités kenyanes ont fait état d’un retour à l’ordre et de 1 ou 2 tués…
    C’est la seconde attaques d’envergure dans la région en 2 mois, alors que les kenyans considéraient le secteur comme « sûr ».

  6. norbert dit :

    Si on fait le bilan du terrorisme dans les pays d’Afrique, on en arrive à conclure que la religion n’est que le prétexte pour rançonner les états et les peuples . Derrière la guerre religieuse, c’est du banditisme et du trafic , comme dans nos banlieues françaises. Les remèdes sont connus mais impossible à mettre en oeuvre , la maitrise de le démographie que personne n’ose aborder pour le politiquement correct. Le Nigéria en 2050 sera autant peuplé que toute l’UE, les défis qui nous attendent sont gigantesques.

  7. Le Breton dit :

    Les jihadistes gagnent du terrain dans ces coins là non pas car ils sont forts mais car les gouvernements locaux sont faibles.

    • Fred dit :

      Budget du gouvernement Malien (par exemple) : 1,5 Milliard d’Euros. Évidement faible pour lutter contre le Djihadisme (dont éduquer, administrer … etc).

  8. Leroux dit :

    Qu’est ce que l’on risque si un civil va combattre les djihadistes en Afrique sans être à l’armée ? Merci d’avance.

    • Dodo dit :

      Il risque d’être tué en pensant y aller pour tuer…

    • Sinope dit :

      Cela dépend si vous êtes rémunéré pour ce faire et par qui.

    • Momo dit :

      Servir de gibier pour une rançon. Au pire être en video avant égorgement. Il y a mieux à faire.

    • Auguste dit :

      Vous risquez de finir mal.Assez rapidement si vous êtes seul.

    • Castel dit :

      …de voir se développer des organisations de mercenaires, dont l’intérêt sera que ce genre de conflits perdure dans le monde, pour ne pas être au chômage !!

  9. Romuald dit :

    Et on ne parle pas (encore) de l’EST de la RDC ou les ADF, milices islamiques liées à Tablighi Jamaat sont en train de prendre de l’ampleur ! Et toujours avec la même stratégie de la terreur, des morts chaque mois !

  10. vrai_chasseur dit :

    La stabilisation de l’Ethiopie est la clé de la Somalie. L’Ethiopie éternue et la Somalie implose.
    Occupé par son conflit interne avec les Tigréens du nord, le pouvoir éthiopien délaisse son rôle de stabilisateur au sud. La conséquence est immédiate : éruption violente en Somalie dans le clan Dir, celui de Ahmad Omar aka Abu Ubaydah, l’émir somalien des Shabaab. Son clan est de Gedo, à la frontière du Kenya. Un revanchard, ancien proche de Gorade le précédent chef Shebaab dronisé par les américains, et qui veut internationaliser le conflit pour se venger.
    Les troupes éthiopiennes stationnées en Somalie assuraient jusqu’à présent une forme de paix des braves, ou de statu quo. Présentes à la fois dans l’AMISOM (dont il faut rappeler que les salaires de ses contingents, Ouganda, Burundi, Djibouti et Ethiopie sont payés par l’UE jusqu’en Décembre 2020…) et présentes en direct en Somalie, elles renforçaient les milices de Mogadiscio contre les Shabaab. Les commandants Tigréens de ces contingents ont été mis à pied ou rapatriés en Ethiopie, entrainant une désorganisation et une baisse sensible du moral des troupes éthiopiennes en Somalie, qui rejaillit sur les milices somaliennes de Mogadiscio.

    L’alignement des planètes est très fort pour les Shabaab : l’Ethiopie en vrac, la force panafricaine AMISOM qui ne sait plus qui la paie depuis janvier 2021 et qui ne bouge plus de ses baraquements, les guerres claniques intra-fédérales somaliennes (le Kenya était partisan du gouverneur de Kismayo, donc à la fois anti-Mogadiscio et surtout anti-Shabaab, la pire des positions), et par dessus tout on rajoute la cerise sur le gâteau l’annonce du retrait -on pouvait pas faire pire comme choix du moment- de Trump de la région.
    Il n’en fallait pas plus aux Shabaab, somaliens donc solides guerriers avant tout, pour en profiter aussitôt. C’est ce qu’ils font.

  11. Lothringer dit :

    Et une pratique de la terre brulée.
    Les gouvernements ferment les écoles pour essayer de la protéger physiquement les enfatns à court terme. Et sur le long-terme, ce sont les islamistes qui gagnent du terrain, jour après jour. C’est une stratégie de grignotage. Ils ont une vision dans le temps long.

    En fait ils n’ont qu’une seule façon de faire, mais très efficace : la violence très forte immédiate qui crée une sidération.
    On fait 10 morts, histoire de poser les choses dès le début et de créer un climat de terreur. Et si les villageois ne sont pas contents, alors on les tue tous. Et si on (les villageois) collabore avec le gouvernement, alors on les tue tous., histoire de faire la leçon pour le village voisin qui en aura entendu parler.

    Il me semble qu’on a affaire à une vrai guerre, mais inhabituelle à nos esprits européens. Et comme au temps de la 2GM, dans une guerre on a des morts des 2 côtés.
    Le problème c’est que nous, les occidentaux, refusons de comprendre que si on ne mène pas cette guerre partout où elle se trouve (donc y compris en Afrique), les islamistes gagnent du terrain jour après jour. Parce que nous avons définitivement refusé la possibilité d’avoir des morts dans nos rangs.
    Et pourtant, les morts, nous les avons quand-même eu, par exemple un soir au Bataclan. Ah…mais c’est vrai, personne ne portait d’uniforme ce soir là, ni chez les bourreaux, ni chez les victimes.
    Donc… ?
    La 2GM n’a pas été propre, y compris du côté des vainqueurs (…ceux qui écrivent l’histoire). Les nazis on bombardé Coventry, et accessoirement Londres. Les anglais ont bien rendu la monnaie de la pièce (Dresde par exemple). Les USA ont achevé la 2GM avec les 2 bombes nucléaires afin d’épargner la vie de leurs boys. Mais quelques mois auparavant il y eu les terribles batailles d’Iwo-jima et Okinawa.
    Si nous voulons continuer à vivre dans un monde libre, et non sous une tyrannie, j’ai bien peur qu’un jour pas si lointain, nous devions accepter une guerre totale. Et comme on disait au Moyen-Age….. »et Dieu reconnaîtra les siens ».

  12. Ghostrider dit :

    vache un MBT vickers mk 1, j’ai failli pas le reconnaître le centurion du « pauvre » , 70 ans au compteur l’animal .. aussi bien que nos AML. allez les kenyans courage , défendez vous. @ breton : facile de dire que les gvts locaux sont faible, il font avec leur moyens.

  13. MAS 36 dit :

    C’est la théorie « des dominos » des USA version Afrique. Somalie / Kenya / Mozambique. Et bien sur Mali / Niger / Burkina-Faso. Qui a dit que l’intervention française au Mali ne sert à rien ? Partir c’est laisser s’installer un proto-état islamo-fasciste. La solution n’est pas que militaire tout le monde le sait. Et comme le dit « Norbert » la démographie est un enjeu majeur pour la résolution d’une partie du problème.

    Combien d’Etats africains sont auto-suffisants au niveau alimentaire ? Les flottilles de chalutiers chinois qui pillent allègrement les ressources halieutiques africaines ( et sud-américaines) n’arrangent pas une situation déjà catastrophique . Les perturbations climatiques se rajoutent à tout cela.

    Moralité le réservoir de candidats à la guérilla quel qu’en soit le motif ou l’idéologie n’est pas prêt de se tarir.

  14. Auguste dit :

    « Zakât » c’est l’aumône que tout musulman doit donner aux pauvres chaque année.Je ne sais pas si c’est le mot qu’il faut employer pour le racket utilisé par les Shebab.Disons qu’en Somalie « Cashuurta Kacaanka »serait plus adéquat, »zakat » étant un mot arabe.Même si « impôt révolutionnaire » ne doit pas dire grand chose au pélos du coin.
    PS:laissez tomber,n’en tenez pas compte: c’est juste pour faire le malin.
    Pour ce qui est de la Somalie,là plus qu’ailleurs en Afrique,c’est les clans qui comptent.Et si on veut un semblant de paix dans le pays,faut passer par les « anciens » des clans,qui sont les seuls qu’on respecte dans le pays,y compris les Shebab.C’est eux qui servent d’intermédiaires dans toutes les affaires et conflits en Somalie.On peut faire tous les coups,les bombardements qu’on veut,mettre les gouvernements qu’on veut:ils ne mèneront à rien.

  15. Carin dit :

    Qu’est-ce qu’on leurs a fait à ces tâches pour qu’ils nous en veulent et nous menacent??

  16. Fred dit :

    Ça va pas fort en Centrafrique non plus. L’ONU peine à maintenir le calme, c’est un euphémisme.
    Bon terreau pour le djihadisme, encore embryonnaire dans cette région.

  17. mouchetoxique dit :

    La journée sans fin:

    Selon notre Roi du nomment, le fanatisme doit être combattu, sous toutes ses formes et dans tous les secteurs. De façon politique, religieux, économique, sociologique, intellectuelle et militaire.

    Pour se faire il faudrait, autant en Afrique quand Europe avoirs : des intellectuelles qui ont une pensée, des politiques intelligents affubler d’une éthique, régler le problème de corruption généralisé dans le monde des puissants, changer leurs niveaux de vie et replanter accessoirement tous les arbres au Sahara avec l’argent qu’ils ont perçu pour ça et que des voleurs ont déjà dépensé ailleurs, refaire s’incarner les Grands imams, Grio et autres chamane qui étaient porteurs de paix dans les régions en guerres et que les fanatiques ont tués en priorité, et enfin cerise sur les gâteaux, trouver des écus, mais alors beaucoup, car l’art de la guerre, c’est de l’argent en quantité illimitée.

    Il faudrait au moins de vrais fanatiques pour réaliser un tel projet. Deus vult le retour, ha bas non ces vrais, Macrons-Lebel les as cramé pour prendre leurs sous.

    Bref, ça ne changera jamais, car si le vin et le sang du Christ, le sang de l’Homme et le vin du riche.