La production en série des Véhicules blindés multi-rôles léger Serval va pouvoir débuter

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

105 contributions

  1. chimere dit :

    « Ces essais ont été effectués sur différents types de terrain afin de tester toutes les conditions de déplacement : pistes à rides, à bosses, sablonneuses, rocailleuses, pistes de sous-bois, pistes à char. Le prototype s’est montré adapté à toutes ces situations et laisse présager de très bonnes capacités de mobilité », avait-il affirmé.
    Si avec ça on est pas impressionnés…..
    ils en sortent une quinzaine, on les envoie au Mali, et on saura en 2025 s’ils sont vraiment ops…… A la place de faire comme dab d’acheter sur étagère….

  2. jyb dit :

    15 tonnes ! véhicules blindés multi-rôles LEGER…
    clair que pour la grande chevauchée dans la puszta hongroise derrière @polymères à l’assaut des sous-russes, sous-équipés et sur-complexés, çà le fait.
    en revanche pour courir le djebel au yémen, en afghanistan ou dans la depression danakile…

    • Nexterience dit :

      Et?

      • jyb dit :

        @nexterience
        et je rejoins @wrecker infra au vu des engagements français depuis les années 70.
        un véhicule de reco et rens qui de par sa masse s’interdit l’accès à de vastes zones du théâtre d’une part et dit à l’ennemi : « c’est par là que je vais passer » d’autre part n’est pas adéquat.

        • dolgan dit :

          Sauf que c’est pas l’unique véhicule de reco Fr (c’est avant tout un transport de troupes) ET que le VAB a prouvé qu’un véhicule de cette catégorie ne se voyait pas interdire de vastes zones du Théatre. à fortiori dans no Opex depuis 70.

          • chimere dit :

            @dolgan…. t’as fait quoi comme opex???? De l’afrique par saisons des pluies….. avec des ponts en bois branlants que c’était déjà plus que limite avec du vlra qui faisait moitié de poids? de l’afghanistan avec des rues étroites dans les villages que si t’avais le malheurs de leur faire tomber un mur ils te faisaient sauter ton véhicule…. ce pourquoi déjà vab n’y rentraient pas…

          • jyb dit :

            @dolgan
            ok pour le transport de troupes. en revanche j’attendrai de voir dans quels régiments ses missions seront l’éclairage, la reco ou le rens de contact…
            Véhicule léger, 7 tonnes c’est déjà pas mal genre sherpa light, chassis iveco panther brit ou russe ou le gaz tigr russe qui opère en syrie aux cotés des btr-82 (masse 15 tonnes)

          • dolgan dit :

            Pourquoi vouloir lui faire faire uniquement les missions du VBAE? Bien sur qu’il n’est pas fait pour ça. Mais la reco et le renseignement c’est hyper large.

            ça peut être déposer une section qui s’approchera à pied de l’ennemi, ça peut être se placer à un endroit stratégique et utiliser le matos pour observer l’ennemi à 10km, ça peut être déployer un drone à voilure fixe, etc etc

    • Czar dit :

      « derrière @polymères à l’assaut des sous-russes, sous-équipés et sur-complexés »

      « bitchslapping » comme on dit en bon NATO

    • dolgan dit :

      il est probablement plus mobile que le VAB Ultima. On pourra sans doute les comparer dans la même opex.

    • KOUDLASKI dit :

      Le VAB fait à peu prêt la même masse, il roule dans la bande sahélo-saharienne , le VBCI y est aussi il fait presque le double du Serval il se comporte bien jyb .

    • 에르메스 dit :

      C’est malheureusement le prix de la protection, la prise de masse…
      L’avènement des prochains matériaux est trop coûteuse pour ce type de véhicule… Au moins pour cette génération.

    • Polymères dit :

      Oui « léger » dès lors qu’on comprend qu’on parle du programme VBMR sur la base du Griffon.

      En terme de véhicule léger et protégé, nous avons le VLTP-P segment bas qui arrivera avec ses 2333 exemplaires.
      Mais on peut faire comme vous, s’arrêter à croire que nos seuls véhicules légers à venir seront ces Serval et qu’on sera comme des cons à ne pas pouvoir faire autre chose.

      Il faut savoir et connaitre les rôles de chaque véhicules, de chaque unités qui vont les employer. Pourquoi d’un côté on va se plaindre du VBL en souhaitant plus lourd et en trouvant absurde d’évoluer sur des véhicules légers et peu blindés et de l’autre, quand on donne aux troupes actuellement sur VAB, un remplaçant qui n’est pas foncièrement plus lourd que lui, on en vient à critiquer que ce n’est pas assez léger en laissant un sentiment de scandale. Si ça vous perturbe tant, utilisez donc les noms donnés à ces véhicules, appelez le le Serval, appelez le le Griffon, car le terme VBMR est celui d’un programme et le terme VBMR L celui d’un programme dans le programme pour avoir un véhicule moins lourd que le Griffon.

      Ce n’est pas votre interprétation de la légèreté qui est juge de ce qu’elle est ici ou là. Pour certaines personnes la légèreté ne peut pas être blindé, pour d’autres elle s’arrêtera à des véhicules de moins de 5t, d’autres pour moins de 10 tonnes d’autres encore à 30 tonnes. Tout dépend toujours à ce qu’on a et comment qu’on l’utilise. Quand on a un char de 60 tonnes et qu’on en fait un de 30 tonnes, on va pouvoir le qualifier de léger. Quand on a des VTT à 25 tonnes et que derrière on en a un de 15 tonnes, on va aussi pouvoir le qualifier de léger. Il ne s’agit nullement de le comparer à autre chose, que ce soit dans l’idée que vous vous en êtes faites ou de ce qu’on pouvait s’en faire il y a 10 ans.
      S’il ferait 5t de moins, vous l’aurez « validé » comme LEGER ? Pourquoi? Car vous vous êtes fixé vos propres critères et vos propres barrières alors qu’on sait et qu’on voit depuis des années, que tout évolue à la hausse, qu’un véhicule qu’on voyait comme très lourd il y a 20 ans devient un véhicule d’un poids normal, que les véhicules eux aussi évoluent et la mobilité d’un véhicule moderne de 25t n’est pas pire qu’un autre de 12t d’ancienne génération et qui étaient souvent alourdis pour en augmenter le blindage en contrepartie d’une mobilité réduite et de contraintes mécaniques plus fortes et plus usantes.

      Nous ne parlons pas là d’un véhicule pour faire le Paris Dakar, on parle ici de véhicules de transport de troupes. La légèreté comme vous l’imaginez elle se regarde au niveau des unités spécialisés dans la reconnaissance , ce sont les régiments de chasseurs, ce sont les régiments de hussards, ce sont les unités spécialisés type PRI et autres. Ces unités utilisent des moyens légers et elles en ont besoin pour effectuer leurs missions, car cela implique la « vadrouille » en dehors des sentiers battus , c’est le principe de l’éclairage et du renseignement. Chacun sa place, chacun son rôle, chacun ses missions dans une logique de complémentarité et malheureusement beaucoup qui s’intéressent aux armées ne connaissent pas cela et observent nos armées en pensant que tout se vaut, pensent remplacer des VBL par des VBCI ou des Griffon, pensant faire faire à l’infanterie un rôle de cavalerie avec les moyens du génie!

      • jyb dit :

        @polymères
        même réponse qu’@dolgan si on me dit que c’est un petit vbci. aucun problème.
        si on me dit que c’est un véhicule reco rens ou même transmission…
        je suis plus dubitatif.
        et je vois aussi ses limites physiques pour des patrouilles en afgha ou ailleurs.
        « léger » empreinte logistique faible motricité vélocité manœuvrabilité.
        rayon de braquage de ce véhicule ?
        – gtia et sgtia. ce sont les modèles adoptés pour les forces projetées avec une imbrication des armes qui font que les sapeurs font les fantassins et les fantassins de l’éclairage abc…

        • dolgan dit :

          Le VBCI est un véhicule de combat, ça n’a rien à voir.

          Une fois encore, je m’interroge sur comment vous pouvez douter de la capacité du serval à remplacer les VAB dans ces missions alors qu’il sera sans doute plus mobile. Le VAB n’a plus à démontrer ces capacités sur tous type de terrains, que ce soit en montagne ou même en terrain gras.

    • albatros24 dit :

      Face à des IED il faut des véhicules suffisamment blindés comme le VBCI ou le Griffon accompagnés de Jaguar
      On en va pas y aller en Willy ou en GMC à cause des IED et VBIED : nos ennemis n’ont plus que cette arme pour nous atteindre car en face à face ils perdent le combat et la plupart de leurs troupes : ils sont trop faibles. Ils s’attaquent aux points faibles : le ravitaillement et l’armée malienne insuffisamment entraînée et surtout encadrée ou même soldée.
      Les VBCI ont démontré leur utilité sur le théâtre afghan ou même dans la BSS, comme les Griffon le feront.
      Par contre pour l’Europe il faut du chenillé en complément pour des divisions blindées lourdes…

  3. Alpha dit :

    Il a une belle gueule cet engin !
    Sa version SA2R (Surveillance, Acquisition Renseignement et Reconnaissance) est très attendue… 😉

    • Gégétto dit :

      Oh, Vous allez avoir des problèmes!!!
      Vous lancez , vous laissez glisser la ligne , vous ferrez!!!
      je vous souhaite une bonne pêche!!!
      Bon, première livraison en 2022. Va falloir patienter ou bien le père Noël va passer au sahel avant…Avec dans sa hotte un truc qui poussera les VBL vers la retraite?
      Vu que le VBL a bénéficié d une remise à niveau du moteur et des suspensions ,Z’ êtes pas intéressés en gendarmerie…Pour les quartiers sensibles en zone gendarmerie?

      • Alpha dit :

        J’aime le risque, et je suis joueur !… 😉
        D’ailleurs, histoire d’enfoncer le clou sur la vulnérabilité du VBL …
        https://www.forcesoperations.com/vers-une-solution-europeenne-pour-remplacer-le-vbl/
        Les 4 premiers paragraphes sont édifiants …
        On se demande donc bien pourquoi « Militaires et industriels planchent donc sur le renforcement de la protection des VBL  » puisque selon certains il n’y a pas de problème de vulnérabilité des VBL aux IED !!!

        • Plusdepognon dit :

          @ Alpha
          Allons, allons… Les VBL « sont repartis pour 20 ans » :
          https://www.forcesoperations.com/premieres-perceptions-en-vue-pour-le-vbl-ultima/

          J’espère bien que non, mais vu l’état du marché Arquus sert les miches :
          https://www.challenges.fr/entreprise/arquus-met-ses-blindes-en-ordre-de-bataille_741465

          • Alpha dit :

            Les VBL « sont repartis pour 20 ans » et bien « durcis ! …
            Preuve qu’il y avait bien un problème de protection… 😉

          • dolgan dit :

            Tout dépend de quoi on cause. Le VBL Ultima est « durci » contre les IED. Mais on parle de sièges suspendus et d’un tapis anti éclats. on cause réduire les blessures,mais c’est pas ça qui va empêcher le bousin de tuer en se retournant.

            Des blindages de surprotections pour le VBL on en a d’ailleurs déjà, on les avait fait faire pour l’afghanistan. On les voit pas au mali: sans doute trop lourd, et ils étaient adaptés aux éclats des IED de là bas.

        • dolgan dit :

          Je veux bien que vous trouviez les citations de gens qui disent que les VBL résistent aux IED …

          • Alpha dit :

            Eryx 3 janvier 2021 à 8:32
            Combien de morts et de blessés avant de retirer ces VBL en opération ?
            NRJ 3 janvier 2021 à 12:31
            @Eryx
            Le problème n’est pas le VBL.
            Ca rejoint bien ce que je dis, non ?

          • dolgan dit :

            Absolument pas …

          • NRJ dit :

            @dolgan
            N’écoutez pas ce farceur d’Alpha. Il fait sa désinformation habituelle. Ça évite de répondre aux questions.

            Je n’ai jamais dit que les VBL résistent aux IED.

  4. Max dit :

    Quid du Scarabee de Arquus ? Est il toujours d’actualité .VBAE ou VBL ?

    • dolgan dit :

      C’est un démonstrateur technologique d’arquus. ça n’a jamais été rien d’autre.

      Le VBAE est toujours un projet de moyen terme, surement entre 2025 et 2030. A priori,on s’oriente vers un 3 place +1 place (mais pas sur que ce soit une « vraie » place). Et on cherche à grater des financements européens, ça pourrait faire sens avec les belges, les grecs ou les portugais.

    • NRJ dit :

      @Max
      Le VBAE ne sera pas lancé avant 2025. En attendant, le VBL a une modernisation.

    • Gégétto dit :

      Concernant le Scarabée, Vous avez un article fort intéressant sur la revue DSI ( défense & sécurité internationale) numéro 75 hors série.
      en résumé , très sophistiqué donc :
      -Hypothétiquement cher .
      -Son système à 4 roues directionnelles ===> fragilité?
      –Maintien en condition opérationnelle compliqué…D où grattage de crâne!

      • 에르메스 dit :

        Le VBMR a également l’essieu arrière directionnel.
        Beaucoup de PL l’ont de nos jours d’ailleurs, la capacité crabe après, c’est plus un contrôle électronique qu’un problème mécanique.
        .
        Je m’inquièterais plus du coût de tous ces matériels… Même en maîtrisant l’ensemble de la production et du bienfait que cela apporte à la BITD/économie française, l’acquisition échantillonnaire que cela implique va devenir un problème.

      • Max dit :

        J’ai ce DSI. L’hybridation y est aussi mentionnée mais possible que la MCO ait effrayé la DGA ?
        En tout cas je m’y perd un peu avec les différentes dénominations :
        Multirôle ou non pour un véhicule léger.
        La phase Une de Scorpion s’articule autour des Griffon, Jaguar, Serval et Leclerc XLR.
        Je crois que le Scarabée est positionné sur l’appel d’offres VBAE Véhicule Blindé d’Aide à l’Engagement ! Seconde phase du programme Scorpion.

        Malheureusement la crise économique à venir va faire tellement mal. J’espère que le fruit des ventes à l’export restea dans le budget des armées et non dans celui de l’état.
        PS: Je vous conseille de solder vos assurances vie si vous en avez car elles ne vaudront plus grand chose malgré la garantie de l’état.

      • Nexterience dit :

        Surtout que Arquus ne rassure guère niveau fiabilité ces derniers temps ( PvP, sherpa light)

  5. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Le contrat prévoyait le développement, la réalisation et le soutien du VBMR-L, appelé depuis « Serval ».
    Blindé 4×4 de 15 tonnes environ pouvant transporter jusqu’à dix combattants ]

    Il prévoit les bancs  » basculeurs  » d’entrainement à l’évacuation en cas d’explosion de mines artisanales ?
    Cela existe même désormais dans les kermesses … ;0)
    https://www.thedrive.com/the-war-zone/15234/these-armored-vehicle-rollover-and-egress-simulators-ready-troops-for-a-bad-day

  6. Wrecker47 dit :

    Panhard avait la réponse il y a bien longtemps !il suffisait d’améliorer les AML/ diésel elles répondaient pleinement à cet emploi … « Souple fin et manoeuvrier ! »
    Ce gros cul bas sur pattes deviendra rapidement un fléau pour son équipage et le commandement ! Cet engin est trop sophistiqué et trop lourd pour Ce type de guerre ,dans le sable comme pour la brousse ! On le voit mal sur un pont de brousse vu le poids
    On peut se demander quelle expérience du combat peuvent avoir les concepteurs de ce gros tas!
    Qu’on l’envoie se faire tester au Mali et en RCA !

    • Titispv dit :

      Une plus grosse expérience que de critiquer derrière ub écran sans avoir aucune expérience

    • Plusdepognon dit :

      @ Wrecker47
      C’est plus un véhicule pour rassurer les parents des soldats que pour le combat…
      http://mars-attaque.blogspot.com/2020/02/lecture-aml-panhard-charles-maisonneuve-cavalerie-aml90-aml60.html

    • Nexterience dit :

      En RCA ou au Mali, les vbci de 28t ont été employés.
      Cet engin est un demi VBCI.
      Ne pas oublier qu’un VAB Ultima fait 15,8t.
      Il nous restera de toute manière des VAB jusqu’en 2030. Et aussi des PvP.

    • vrai_chasseur dit :

      Au Mali dixit le repcomanfor de Barkhane les bêtes noires des djihadistes c’est le VBCI et le Tigre. En RCA pareil.
      Un VBCI c’est 28 T.
      Ce Serval c’est en gros un demi VBCI. Soit le gabarit d’un VAB actuel, mais en nettement mieux blindé.
      Et en Afgha les bons vieux VAB avec leurs roues passaient déjà mieux en montagne que les engins chenillés US.

    • albatros24 dit :

      Les AML ne résistent pas aux IED, c’est le même blindage qu un VBL…
      Donc : Griffon et VBCI + drones hélicoptères ou artillerie en soutien face à une concentration ennemie (il y a des Griffon avec mortier de 120). Bien conduits ces véhicules passent partout même si très lourds,, En effet le Griffon est un MRAP en fait . MRAP utilisés par les sud africains dans leurs guerres (dans le désert) dans les années 60 et 70 avec succès puis par les etasuniens et anglais en Irak et Afghanistan avec succès car puissants bien armés et qui protègent les soldats.
      Pour le Mali et son terrain il faut du VBCI et du Griffon et quelques Jaguar.

      • albatros24 dit :

        Oups..pas en soutien mais en appui.

      • Sempre en Davant dit :

        Les véhicules haut sur pattes des sud Aff c’était d’abord à cause des hautes herbes. Plus bas il voyait rien!
        Les SAS ont du apprendre a aller à cheval. C’était a peine assez haut!

  7. Dimitri dit :

    Je suis sûr qu’à partir de 2030 il aura un succès à l’export à condition de ne pas décevoir sur le terrain.

    • dolgan dit :

      Difficile à dire: sur ce genre de véhicules les pays qui ont les moyens préfèrent souvent faire faire en national. Et ceux qui n’ont pas les moyens vont récupérer nos VAB avec le sourire. Reste des pays comme la Belgique, mais ça fera pas des gros volumes.

      Par contre, les équipements du véhicules eux se vendront sans doute à l’export car c’est plus dur à acquérir comme compétence.

  8. Piauhau dit :

    Mais pourquoi diantre, la DGA et la STAT n’ont pas fait appel à vous pour concevoir le véhicule parfait…? Quel dommage de se passer de votre expertise pour le succès des armes de la France…!

  9. Carin dit :

    Cet engin est bien trop lourd pour remplacer les VBL… je pense qu’il sera utilisé en lieu et place du VBMR, si ce dernier n’est pas indispensable. En effet le « serval » transporte autant de combattants, à la même 12,7 en batterie, mais coûte beaucoup moins cher à l’achat et en MCO!! Et pour les MMP, ils peuvent se trouver dans la caisse avec les gars pour les tirer « à la main ». Je peux me tromper, mais je pense que c’est l’utilisation qui en sera faite.

    • Frede6 dit :

      Je me demande pourquoi le Serval ne remplacerait pas totalement le programme Griffon.
      Avec l’argent restant on pourrait acheter des VBCI supplémentaires le vrai blindé median voire soyons fous des VCI chenillés avec un 35/40mm.

      Je suis fou…

    • Ulysse dit :

      @Carin. Oui. L’articulationVBAE/ Serval/Griffon /Vbci interroge. On peut se demander si le Griffon n est pas en trop ( sauf a considérer que le VBCI est destiné à être remplacer a terme par VCI lourd chenille) Selon certaines info le PTC du Serval serait de 17T.

  10. Eryx dit :

    Une question idiote, mais il va remplacer quoi ??? J’avoue m’y perdre dans tous ces nouveaux véhicules….

    • Plusdepognon dit :

      @ Eryx
      Parfois on se demande si ce n’est pas fait pour…

      Pour résumer :
      – Un VBCI pèse aujourd’hui  environ 30 tonnes (32 avec kit de sur-blindage), alors qu’un AMX10P pesait 14 tonnes, soit deux fois moins.
      Le VBCI est aujourd’hui en service dans l’armée de terre en version Véhicule de Combat d’Infanterie VCI et en version Poste de Commandement VPC.
      Le premier est équipé d’une tourelle Tarask armée d’un canon de 25mm.
      La seconde est armée d’une tourelle d’autodéfense avec une mitrailleuse de 12.7mm.

      – Un Griffon pèsera 25 tonnes, alors que le VAB,  qu’il est censé remplacé, pèse 13 tonnes. Ce véhicule 6X6 est décliné en 11 versions et sous-versions, est avant tout destiné au transport de troupes, mais il peut aussi mener à bien des missions médicales.

      – Un Jaguar qui remplacera les AMX10 RC et autres Sagaie, pèse 25 tonnes aussi, soit entre 10 et 15 de plus que ses prédécesseurs : l’AMX 10RC, l’ERC 90 et le VAB HOT.

      – Un Serval est un véhicule 4×4 blindé de 15 tonnes, en complément du blindé multirôles lourd Griffon – car tous deux sont destinés à remplacer le véhicule de l’avant blindé (VAB) en service depuis 1976.

      Le Serval est destiné à intervenir en « zone de contact » avec l’ennemi, précisent les deux entreprises. Il sera décliné en trois versions: patrouille, renseignement et reconnaissance, relais de communication.
      Attribué en priorité aux unités de reconnaissance et de renseignement, peut embarquer 10 fantassins et est équipé d’une mitrailleuse téléopérée

      C’est plutôt bien expliqué ici (notamment pourquoi on a pas fait tout sur une base VBCI, c’est une histoire de gros sous) :
      https://blablachars.blogspot.com/2020/05/et-pourquoi-pas-le-vbci.html

      La technologie est très importante dans cette doctrine française qui sous-tend Scorpion… qui est la copie de la doctrine américaine RAM (abandonnée par les USA en 2002-2003) et choisir la meilleure solution pour traiter l’ennemi détecté par les véhicules.
      https://blablachars.blogspot.com/2021/01/une-intelligence-artificielle-pour.html

      https://nemrod-ecds.com/?p=2377

      D’où la place du traitement de l’information dans le dispositif :
      https://www.areion24.news/2021/01/05/penser-le-cyber-numeriser-le-champ-de-bataille%e2%80%89/

      • Nexterience dit :

        Tout sur base vbci?
        C’est un débat économique entre mutualisation et juste besoin.
        La base Vbci est chère.
        On a préféré prendre une base 6*6 pour faire moins cher.
        Il y a aussi une question de visibilité / protection avec le choix de vitrages.

    • dolgan dit :

      Le Vab en version transport troupes et le griffon est la version lourde du vab. L’intérêt du Serval s’était initialement de pouvoir en mettre 2 dans un avion au lieu d’un griffon. En terme de projection rapide, ça change tout.

      Au final, c’est lui qui servira pour la majorité des véhicules spécialisés anciennement sur VAB. Au total,je crois qu’on touchera plus de serval justement pour celà.

    • Nico RdPa dit :

      Ce vhl est prévu pr remplacer les VAB ds les unités légères et pr la force d’intervention rapide, en étant plus facilement projetable que son grd frère Griffon… En aucun cas le VBL comme le prétendent certains, car ce dernier sera remplacé par le VBAE.

    • KOUDLASKI dit :

      Le VAB à priori

    • Polymères dit :

      Il remplace une partie des VAB à l’instar du Griffon
      Serval = VBMR L(éger)
      Griffon= VBMR
      Tous les deux remplacent le VAB

      Le Jaguar (EBRC) remplace l’AMX10RC et l’ERC90

      Il n’y a rien de plus pour l’instant.

      Par contre il est à noter d’autres programmes. Si le Serval fait partie du programme VBMR, les 978 exemplaires ne concernent que la partie « SCORPION ». Le Serval (de cet article) sera aussi le véhicule de la partie « appui SCORPION », autrement appelé (VLTP-P segment haut) à raison de 1060 exemplaires.
      Au total on a donc plus de 2000 Serval qui vont venir.

      Le Serval « appui SCORPION » (dont 200 exemplaires doivent être livrés avant 2025, est le même véhicule, la grosse différence c’est que les véhicules SCORPION sont équipés du SICS, un système de combat collaboratif. Les véhicules appui SCORPION ne le seront pas. La grosse différence est là. Ces Serval remplaceront également des VAB, mais aussi d’autres véhicules non blindés. Il s’agit par exemple des VAB dans les régiments de train (qui font de l’escorte de convois), les VAB des régiments de transmissions, toutes les versions un peu particulières du VAB (ceux transportant des radars, qui servent de relais pour les transmissions etc…).

      Les Serval « SCORPION » que l’article mentionne seront pour l’essentiel dans la version patrouille blindée, c’est à dire qu’il reprend le rôle d’un véhicule de transport de troupes plus léger par rapport au VBMR Griffon. Des véhicules qui seront essentiellement orientés troupes para et montagne, des unités dîtes « légères ».

      Le Griffon lui est totalement dédiés dans Scorpion, il n’a pas un « à côté ». Il reprend le rôle classique de transport de troupes des unités actuelles sur VAB segment médian (le lourd est sur VBCI). Il va remplacer les VAB dans le génie, les VAB sanitaire, les VAB PC (qui sont généralement dans les mêmes unités que les VAB transport de troupes), les VAB spécialisés dans le NRBC (un seul régiment), mais aussi les VAB d’observation pour l’artillerie qui sont au plus près du front (le reste de VAB dans l’artillerie seront remplacés par des Serval). A noter l’arrivée d’une nouvelle capacité sur Griffon qui est celle du MEPAC, c’est à dire un mortier embarqué.

      Dans un futur proche on aura aussi un successeur au VBL, nommé le VBAE.
      Tout comme il y aura un VLTP-P segment bas, avec 2333 exemplaires qui va amener un véhicule blindé léger dans les unités

    • PK dit :

      La France est en train de renoncer au combat mécanisé blindé.

      • dolgan dit :

        Le programme Titan prouve l’inverse.

        • PK dit :

          Le programme Titan n’est qu’un remplacement technologique de l’existant, à savoir le couple Leclerc + VBCI. Or, ce couple n’est déjà clairement plus du combat mécanisé, le VBCI n’ayant que de très faibles capacités d’accompagnement du Leclerc.

          Quand bien même ce programme reviendrait au basique du combat mécanisé, et donc à la chenille, cela serait pour le mieux dans 20 ans.

          Donc, vous aviez raison : j’ai dit une bêtise. La France n’est pas en train de renoncer : elle a renoncé.

          • dolgan dit :

            Titan en communication officielle claire, c’est le remplacement du leclerc non pas à minima ,mais par un programme MGCS ambitieux offrant au segment lourd mechanisé de nouvelles capacités (dont de l’AA). C’est aussi le retour du canon automoteur en casemate clairement envisagé (même si la communication est plus timide). Pour le remplaçant du VBCI, pas de communication, juste des rumeurs qui parlent de chenillé.

            Il est sur que l’écart de blindage entre le griffon et le VBCI n’est pas le même que comparé au VAB. Maiis de là à pouvoir en faire (même avec du surblindage) le véhicule de combat du segment médian, c’est pas certain. Parce que bon, le couple jaguar/griffon seuls (car leclerc/VCI 500km derrière sur leur train) c’est bien mais faudra pas s’attendre à des miracles.

    • Nexterience dit :

      VAB mais en moins volumineux et moins de capacités que le vbmr

  11. Thierry dit :

    Trop lourd pour faire de la reconnaissance et du renseignement, pas assez armé pour faire du soutient d’infanterie, c’est un genre de VAB pour faire du transport uniquement. Franchement boarf. Et qu’est ce qu’il vaut contre les mines et IED ? s’il a un plancher plus solide que la moyenne ça peut être intéressant dans certains rôles d’ouvreur de trajet pour convois. Mais rien n’est sûr.

    J’ai surtout l’impression que les guerres non-conventionnel ont bigrement alourdis les véhicules sans pour autant leur donner plus de punch question puissance de feu, ces tortues vont certainement avoir du mal à trouver un emploi satisfaisant dans une guerre conventionnel. tout au plus le génie en aura une utilisation limité pour des taches particulières.

    • Mat49 dit :

      @ Ma biquette des sables tu nous fait part de ton expérience. C’est gentil à toi. Toujours pas de GBU 12 visiblement.

    • dolgan dit :

      Votre capacité a toujours vous tromper sur tout est impressionnante.

  12. Lagaffe dit :

    Visiblement pour le tourelleau téléopéré depuis l’habitacle, se sera encore le minimum : une 12,7 mm. Pas de lance-grenades, pas de missile AT ou AA….
    « Selon le communiqué de Nexter et de Texelis, trois versions principales du VBMR-L ont été développées à ce jour : patrouille, renseignement et relais de communications. » Et la version Guerre électronique qui était prévue (et très attendue !) ?

    • Polymères dit :

      On est sur un véhicule de transport de troupe et non un VCI ou je ne sais quoi.
      Il faut bien comprendre la place ou ils seront et leurs rôles.
      C’est un armement d’auto-défense.

      Je le répète comme assez souvent, l’armée est un « ensemble » d’éléments qui se complètent et qui s’utilisent en fonction des besoins et des menaces. Le Serval n’est pas un « tout » qui doit être capable de remplacer un véhicule de la cavalerie du type Jaguar ou Leclerc, ni remplacer un VCI, ni remplacer un VBAE il « complète » ce dispositif qui s’adapte à la situation du terrain.
      Alors bien évidemment dans une guerre ou les forces ennemis n’ont ni blindés, ni aviation, qu’il n’a pas de gros calibre, ben le dispositif va s’adapter et on pourra s’épargner certains moyens pour ne garder que des éléments suffisants. Contre de l’infanterie ou des véhicules type pick-up, une simple mitrailleuse suffit sur ce genre de véhicules. Car derrière le véhicule, il y a aussi des hommes, qui ont leurs propres moyens, que ce soit des grenades propulsées (ce sont les mêmes qu’un LGA en tourelle) ou à fusil, des LGI, des mortiers de 81mm, des AT4, des MMP et autres. C’est un tout qui se complète et qui est « organique » aux unités d’infanterie. Tout n’est pas nécessairement lié au véhicule car un VTT, son intérêt et sa force, ce sont les troupes qui sont à l’intérieur. Il n’y a que le VCI qui dans une fonction lourde à un rôle offensif et participatif aux côtés de l’infanterie qu’il emmène au plus près de l’ennemi dans des zones plus tendues.
      Toujours à côté des ces véhicules d’infanterie on a des véhicules de la cavalerie qui eux amènent l’appui feu complémentaire et indépendant aux manoeuvres d’embarquement et de débarquement des combattants. Autour de cela et avant l’intervention de cela on a des véhicules de reconnaissances, comme le VBL ou futur VBAE auxquels on donne des capacités anti-chars pour faire face à un imprévu sur la route, mais une capacité qui est prévu pour tirer et partir et rendre compte du danger identifier/traitée sur une zone afin que des véhicules de cavalerie interviennent pour effectuer un combat à plus longue durée.
      La cavalerie sera toujours la pointe de la lance qui aura pour mission de détruire les menaces blindées adverses avant l’arrivée de véhicules d’infanterie. Ceci encore et toujours en fonction de la menace. Un véhicule d’infanterie passe derrière cela, il y a peut-être des pays qui ont des organisations différentes ou qui donnent à leurs véhicules d’infanterie un rôle que nous donnons à la cavalerie ou à une unité d’éclairage, mais c’est leur modèle.

      Chez nous, on ne va pas envoyer un VTT débarquer de l’infanterie dans un dispositif ennemi qui comporterait des menaces blindés/aériennes avérées ou nécessitant de gros appuis, l’infanterie vient nettoyer une menace légère (ce qui ne veut pas dire « simple ») qui doit être logiquement une infanterie adverse. L’usage de l’infanterie pour tenir des positions et sa fonction « débarquée » (en zub ou ailleurs) fait qu’on leur donne des moyens pour pouvoir faire face à une menace blindée/véhicule qui serait imprévisible, limitée et momentanée.

      Je n’évoque pas non plus tout le spectre aérien qui est sensée se débarrasser des moyens aériens adverses avant toute intervention au sol, ni le soutien qu’elle peut apporter aux forces terrestres.

      En fait il y a plein de choses à dire, difficile de simplifier.
      Mais il est crucial de connaitre comment tout se passe, comprendre la complémentarité des moyens, leur place dans la hiérarchie de l’engagement. Quand on connait bien cela, on comprend que l’armement d’un Serval est secondaire et concerne le traitement d’une menace légère à l’intérieur d’une bulle ou d’une zone préalablement « traitée » et couverte par d’autres moyens. On ne va pas envoyer un Serval ou un Griffon en tête de colonne à l’aveugle contre l’ennemi et ou le véhicule devrait être « capable » de faire face à un VCI ou un char adverse, si on en arrive là, c’est que bien des choses en amont auront été mal faite ou que l’ennemi s’est bien camouflé.

      Il faut voir la suite logique VBAE-Leclerc-Jaguar qui va précéder VBCI-Griffon-Serval. Il ne sert à rien de vouloir en queue de peloton les moyens de la tête, sinon on n’a rien compris à la complémentarité.

    • dolgan dit :

      Et pas d’aster 15!!!! scandaleux.

      Sauf erreur,ce tourelleau comme les autres est compatible lance grenade 40mm et du 7,62mm. rassurez vous , les MMP ne manqueront pas sur le terrain demain.

      NB: Et il n’est pas prévu de transformer nos transports de troupes en sapin de noel avec armement d’auto protection, armement antichar, armement d’appui feu puissant , radar d’acquisition et missiles AA.

  13. Loufi dit :

    « Évidemment, il sera doté des équipements communs à ces véhicules, ….En outre, il disposera d’un tourelleau téléopéré depuis l’habitacle et de détecteurs de menaces »

    Mdr si c’est le même tourelleau fantôme des griffons (50% non armés), va falloir prendre sa fronde et sa sarbacane pour se défendre

    • Polymères dit :

      Trouvez moi une seule armée dans le monde qui a la moitié de ses véhicules de transport de troupe équipés d’une tourelle téléopérée.
      Dîtes moi quand vous estimez qu’on engagera la moitié de nos Griffons en opex, car à ce niveau là, on ne fait même plus de relèves.

  14. Castel dit :

    Si j’ai bien compris, on nous sort maintenant un blindé qui comme son nom l’indique, nous aurais été bien utile pendant l’opération « Serval »
    Alors vivement la prochaine, pour que l’on puisse recevoir celui qui nous aura manqué durant l’opération « Barkhane »
    Même sarcastique, c’est celle du samedi !!

    • Ulysse dit :

      @Castel+++.je propose de baptiser Barkhane le VBAE qui arrivera en 2030.

      • Castel dit :

        @ Ulysse
        Bonne idée, vu qu’on sera de toutes façons sûrement obligés d’attendre jusque là !!!

        • Jean-Mark Chevalier dit :

          « Jean-Mark Chevalier
          16 janvier 2021 à 6:15

          Sans nous, ils ne sauront jamais se débrouiller. Sans NOUS…Sans NOUS…Sans NOUS…NOUS…NOUS…NOUS…NOUS… Vous n’êtes pas un fatigues de vous regarder le nombril comme ça?

          Castel
          16 janvier 2021 à 16:55

          Ce n’est quand même pas de notre faute si tout un tas de démagogues n’essaye pas en permanence de reprocher à la France son passé colonial, en oubliant parfois que ces mêmes peuples ont eu parfois un passé colonial lointain, qui continue de perdurer comme en Algérie par exemple, vis à vis des Kabyles, ou bien plus récemment celui de la Turquie, qui tenait sous sa coupe une partie de l’Europe avant la première guerre mondiale….
          Mais, qu’aujourd’hui on nous accuse de continuer à coloniser des peuples, alors qu’ils leur serait tellement facile de changer les choses pour eux, avec leur bulletin de vote, s’ils souhaitaient vraiment leur indépendance, me parait complètement déplacé, et ceux, qui comme vous nous accuse de regarder notre nombril, feraient mieux de s’occuper de se qui leur sert pour s’assoir, plutôt que de porter ce genre d’accusation !!! »

          Castel, chez moi il y a un proverbe qui dit que les fous ne disent que ce qu’ils ont dans la tête. Aussi, votre intérêt pour cette partie de l’anatomie humaine me semble plutôt bizarre pour un militaire. Comment avez-vous pu passer entre les mailles du filet?

          • Castel dit :

            Jean- Mark Chevalier
            En tout cas, ce n’est pas en me regardant le nombril non plus, mais en regardant ou je pouvais m’assoir, plutôt qu’en observant celui des autres !!

  15. Parabellum dit :

    On a un peu l impression que tous ces nouveaux gros engins se marchent un peu dessus et sont sur une architecture très semblable .mode manque d imagination conformisme ? Et des flancs droits tout un bazar sur le toit Biên vulnérables au rpg et à la mitraille et une visibilité arrière et périphérique pas évidente sait avec caméra écran etc…et puis pourquoi n y a t il plus d engin chenille…? On ne va pas regretter de voir cet effort de réarmement mais est ce le plus pertinent? Quel engin ferait de l anti char et de l entrée en premier dans une zone dense ennemie ? Et le combat de nuit ?

  16. Ghostrider dit :

    je ne comprends pas la DGA, vu la configurations des terrains des OPEX depuis 20 ans, on aurait mieux fait de PRIORISER un remplacant MRAP du VBL rapidement en lieu et place de cette suite d’engin dont je ne veux pas juger de l’efficacité certaine mais estime qu’ils vont pas quitter l’hexagone au chaud dans leurs hangars avant longtemps

  17. Bobo dit :

    Le VBMR, l’EBRC et le VBMR-L sont des programmes (Scorpion) d’une logique implacable ! L’optimisation de la standardisation des systèmes y atteint des « impressionnants sommets de maitrise » ! Je suis fier des choix de mon pays ainsi que du CAESAR qui me semble le choix le plus judicieux en fonction de nos besoins ! Qui a dit que j’étais pro-oncle Sam ??? Par contre, pour les avions, je pense qu’un pilote Belge aura plus de chance de faire respecter son pays à bord d’un F-35 que d’un Rafale ! 😉

    • Alpha dit :

      « pour les avions, je pense qu’un pilote Belge aura plus de chance de faire respecter son pays à bord d’un F-35 que d’un Rafale »
      Le pilote belge se fera respecter car il aura derrière lui toute la cavalerie de l’Oncle Sam… 😉
      Pauvre Bobo, qui se nourrit d’illusions…

      • Bobo dit :

        Ben oui, j’assume complètement, qu’est ce qu’il pourrait (le pilote Belge) espérer en Rafale ? De l’aide de vieux 2000 ? Ben oui, il ne faut plus trop compter sur les Rafales en sous-effectifs, car ils auront été revendus d’occasion à la Grèce et la Croatie (on vous le souhaite) !

  18. Thomas dit :

    4×4
    17 tonnes
    Débattements limités.
    L’avenir le dira mais pour la mobilité cela semble plus se rapprocher d’un parpaing que d’un véhicule Tout terrain…

    • dolgan dit :

      Les testeurs sont d’un autre avis. Sans doute que vos références technique en terme de mobilité des véhicules à roue datent des années 60.

      • PK dit :

        Marrant j’ai lu le contraire. Trop haut et trop lourd : on a le même chez les SP pour soit-disant remplacer les CCF… et paf, ça se retourne dès qu’il y a du vrai tout-terrain.

        Ce sont des tous-chemins, pas des tous-terrains.

      • Thomas dit :

        Nous verrons bien.
        Les seuls retours existant proviennent de l’industriel lui même, de la DGA ou du ministère donc pour l’instant tout va bien d’autant qu’après l’échec du PLFS dont le CDC ne correspondait pas aux besoins du COS et dont la DGA est le premier responsable un nouvel échec aurait des répercussions fâcheuses pour certains.
        Quand il ne sera pas retenu pour le programme VLTP-P sur lequel il est présenti nous n’aurons pas d’explication mais le manque de mobilité en fera certainement partie.

    • Nexterience dit :

      C’est un 4*4, comme un tracteur agricole…
      Vous avez vu la taille des roues? Avec de tel pneus, ça passe très bien, tant que ce n’est pas trop humide.

  19. François01 dit :

    VBCI, Jaguar, Serval, et futur remplaçant du VBL, ça fait quatre tailles de véhicules blindés différents.
    On aurait pas pu éviter un, voir deux échelons dans la gamme, afin de favoriser les économies d’échelle et simplifier la maintenance ?

    • Plusdepognon dit :

      @ François01
      Le secteur « blindés médians  » est bien occupé : VBCI, Griffon, Jaguar, Serval, un jour VBAE…
      Certains compte même le PVP, ce qui ferait 6 types de véhicules mieux blindés que les véhicules qu’ils vont remplacer.

      Vu que le véhicule Jaguar va arriver au compte-gouttes, l’infovalorisation va aussi inclure des AMX-10 RC :
      https://www.forcesoperations.com/top-depart-pour-linfovalorisation-des-vbci-et-amx-10-rc/

      L’architecture avec comme base commune le VBCI pour le transport de troupes aurait été logique :
      https://blablachars.blogspot.com/2020/05/et-pourquoi-pas-le-vbci.html

      Mais c’est un choix politique guidé par les industriels, sous vernis militaire.

      • Nexterience dit :

        Non, la mutualisation sous le vbci n’est pas intéressante dans le détail :
        1- cellule differente sur tout le haut donc marbres de soudure à refaire, réétude de toutes les soudures, etc;
        2- le vbci est arrêté ; c’est le vbci2 qui serait produit désormais
        Donc peu de mutualisation supplémentaire. Car les pont de Texelis sont déjà mutualisés. C’est dans le détail qu’on voit les limites des grands principes.

    • dolgan dit :

      Ils vous manque un paquet de véhicules dans la liste et ces 4 véhicules n’ont rien de commun en terme de rôle.

      Jaguar, Griffon et Serval ont de nombreuses pièces et accessoires en commun. Les économies d’échelles , la logistique et la MCO sont au coeur du programme Scorpion.

  20. Sempre en Davant dit :

    Faut espérer que la mère Crouzy soit connue de l’ENI et que plus personne fasse sauter les ponts https://www.youtube.com/watch?v=ZRN1BtzNKGw

    Et pi que les terrains soyent solides! Par ce qu’un convoi c’est pas juste le premier qui passe c’est ceux qui passent après.
    Croyez que la mère Crouzy elle poussera au c**… euh… à la roue?

    C’est curieux de plus avoir de capacités variés! De la variétés mais toujours pareil! Et rien qui flotte!

    Il est peut être prévu que, si tout le monde à bord à le BAC, ça franchira… mais j’ai connu des copains qu’avaient deux bacs (lavage et rinçage). Ben tout cuistots et puis tout… y prenaient le pont !

  21. Thomas dit :

    En effet mais ce VI est censé avoir une mobilité équivalente à celle-ci Griffon. Encore une fois simple avis extérieur mais à la vue dés spécifications techniques j’en doute sérieusement.