Artillerie : La Composante « Terre » de la Défense belge veut acquérir des CAESAr

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

104 contributions

  1. 에르메스 dit :

    Force est de constater que depuis les premiers déploiement opérationnel du CAESAR et les observations des forces étrangères (En particulier l’USArmy qui fait écho à tous les autres), ce système ne cesse de faire parler de lui.
    .
    Alors que beaucoup lui estime l’ARCHER supérieur (Ce qui peut être vrai dans certains domaine notamment le fait qu’on ait pas besoin de foutre un pied dehors), l’ARCHER a été abandonné au détriment du CAESAR par un de ses seuls acquéreur étranger.
    .
    Les coûts de possession et la possibilité de déploiement du système sont en effet sans mesure avec les autres systèmes d’artillerie disponible…
    Les chinois ne s’y trompent pas et s’y sont mis également. Eux qui ont autant besoin de force dur (Blindé, type PZH2000) que de force mobile.

    • John dit :

      L’Archer sera offert sur un 8×8 de Rheinmetall / MAN pour l’artillerie britannique. Le défaut de l’Archer est la plateforme choisie par la Suède. Pour rester en Suède c’est idéal. Pour les missions à l’étranger c’est plus compliqué à transporter et à entretenir.
      L’avantage du Caesar est sa double plateforme légère et lourde répondant à divers besoins et capacités (A400M vs C-130 entre autres).
      Mais Nexter n’est pas le seul à cartonner sur ce marché. Il y a l’ATMOS 2000 de Elbit. Et le Caesar n’est absolument pas sans commune mesure…
      En plus du ATMOS 2000, dans les systèmes dispos en 6×6 et 8×8, il y a le EVA slovaque (successeur du DANA).
      Dans les compétiteurs ou concepts, il y a:
      – GSDF japonais ou T-19, basé sur un Rheimetall MAN HX 8×8.
      – AGM (Artillery Gun Module) basé sur le PZH 2000 pour les systèmes de visée.
      Il est totalement automatisé. Il a été testé sur différentes plateformes, un camion 8×8 de Iveco, un IFV Boxer 8×8, un chassis de ASCOD-2 (nommé Donar).
      https://www.kmweg.com/systems-products/wheeled-vehicles/artillery/agm-iveco-8×8/

      Bref, je ne vois pas ce qui démontre que le Caesar est sans commune mesure.
      Il est bon, très bon, il remplit ses promesses. Mais d’autres systèmes le sont aussi.

      • 에르메스 dit :

        Quand je parle de commune mesure avec les systèmes disponible, j’entends surtout ceux ayant fait leurs preuves. (Et avec une pointe d’exagération, il en faut toujours un peu)
        L’ATMOS 2000 n’a pas réellement fait ses preuves que je sache.
        .
        Pour ce qui est de l’automatisation c’est un parti pris et c’est un des avantages de l’Archer face au Caesar d’ailleurs.
        .
        Le CAESAR c’est un ensemble de compris efficace, excellente conduite de tir, excellent canon, automatisation présente mais réduite faisant une MCO relativement légère et un coût de possession maîtrisé, ce qui mérite déjà une médaille en tant que matériel franco-français…
        .
        Bien entendu que des systèmes plus jeune, plus poussée peuvent exister, le CAESAR ne représente absolument pas le summum en tout point, mais il n’a pas été construit pour cela non plu.

        • John dit :

          Bon, il faut noter qu’un système d’artillerie peut faire ses preuves sans être vu au combat. Il suffit de périodes d’essais qui correspondent à ce que les missions peuvent être (c’est-à-dire intensité, logistique, conditions climatiques et environnementales, etc…).
          Je ne pense pas que tous les systèmes aient besoin d’être combat proven pour être bons.

          Quant à l’ATMOS, Israël l’a sélectionné pour son armée. Mais initialement, leur choix se portait sur le AGM (Artillery Gun Module). Comme l’Allemagne se permet de réduire son support en cas de désaccord sur les missions, et qu’en plus ils utilisent des armes à sous-munitions, Israël s’est tourné vers l’ATMOS qui malheureusement n’est pas automatique.

          Lors de la première compétition pour le remplacement des M109 au Danemark, l’ATMOS l’avait emporté. Pour des raisons politiques (ne pas acheter d’armement à un pays violant les droits de l’homme), une nouvelle compétition a été lancée, avec des critères désavantageant le ATMOS, et favorisant le Caesar.
          Autre exemple, la Thaïlande était le premier client à l’export du Caesar. Ils en ont acheté 6. Derrière, ils ont acheté des Atmos 2000 (18). C’est un choix assez surprenant qui interroge.

      • blondin dit :

        et le HM41 ?

  2. Sylvain dit :

    Pourquoi ce qui est un canon en France, devient un mortier chez nos vousins belges ?

    • pmpm dit :

      obusier pas mortier . toi y en pas savoir lire Français . et puis toi repeter deux fois questions . toi un peu gateux .

  3. sylvain dit :

    Pourquoi ce qui est un canon dans les armées françaises devient un obusier chez nos voisins belges?

    • Gros-Bill dit :

      Pcq la différence entre un canon et un obusier se situe au niveau de l’angle de tir

      « Dès la Première Guerre mondiale apparaissent des pièces d’artillerie qui peuvent tirer à tous les angles de hausse. Depuis cette époque, le critère de détermination est le rapport entre la longueur de la partie rayée du tube et son calibre. En dessous de 20 (25 aux États-Unis), c’est un obusier, au-dessus c’est un canon.

      En pratique, les obusiers continuent à tirer à une inclinaison supérieure à 45° (tir en cloche) ; le tir tendu (moins de 45°) n’est prévu que pour le cas où une batterie se trouverait confrontée à une attaque sur sa position. Quant aux canons, comme ils tirent normalement à longue portée, une inclinaison inférieure à 45° s’avère préférable. En effet, le tir tendu rend le temps de vol du projectile plus court et, par conséquent, réduit la dispersion et la perte »
      source wiki

      donc en gros le CAESAr est un obusier.

    • Royal Marine dit :

      Parce que c’est un obusier à proprement parler… En Français… En anglo-saxon, les deux se disent gun…

  4. LeVoyageurReunificateur dit :

    Entre le programme Scorpion puis Titan et le programme SCAF, la France attire l’oeil. Il ne manque plus qu’un programme de combat collaboratif maritime si c’est réalisable et on y sera « dans le futur » !
    Sinon concernant la Belgique.. Quand est-ce qu’on réunifie la Wallonie à la France ? 🙁

    • Le Breton dit :

      Les wallons ne veulent pas, dans la grande majorité, se réunir à la France pour la plupart.

      • 에르메스 dit :

        La grande majorité veut éviter la séparation de la Belgique, par contre, se réunir à la France si cela venait à se produire, c’est une autre Histoire.
        A noter que ce ne sont pas les français qui poussent à ce résultat, mais les flamands… On pourrait croire que selon eux une Flandre seule serait plus forte que la Belgique actuelle.
        .
        On voit ce genre de pensée un peu stupide chez la plupart des groupes indépendantiste/séparatiste (choisissez votre préférence).
        Si dans certains cas cela pourrait être vrai, dans la majorité c’est absolument faux…
        .
        Cela dit, la France et la Wallonie aurait probablement tout à gagner à s’unir, même si cela doit devenir une région à forte autonomie. C’est un bon moyen de gagner 3-4 Millions d’habitants à fort potentiel !
        .
        Maintenant, amusons nous et lançons les paris, une Wallonie française ou une Écosse indépendante ? Qu’est ce qui se produirait en premier ?

        • Primula dit :

          La France aurait certe à gagner en se rattachant la Région Wallone, mais je ne pense pas que la Wallonie y gagnerait quoi que ce soit : sans être un expert, les modèles économiques et démocratiques/institutionnels sont d’une telle différence de part et d’autre de Quiévrain qu’un tel rattachement boulverserait à mon sens profondément cette petite région : La Belgique, Wallonie comprise (exceptée une part des Ardennes) fait partie intégrante de la mégalopole européenne, la « banane bleue », qui se démarque entre autre par le caractère très décentralisé, ou plutôt polynucléaire de son économie : chaque ville est un véritable noyeau économique local et se différencie peu de sa capitale. C’est ce qui différencie Namur d’une ville comme Verdun, ou Orléans de Munich. Le réseau urbain et économique belge, très danse, y perdrait je pense à entrer en orbite autour de Paris, ville de la centralisation par excellence. De fait, aujourd’hui, Bruxelles et la région Flamande sont de loins les premiers partenaires commerciaux de la région Wallonne, et je ne vois personnellement pas comment un quelconque rattachement pourrait ne pas affecter cet état des choses.
          Plus prosaïquement, le caractère assez « autocratique » du modèle de gouvernance de la Vème république (et plus généralement de la France de tout temps) est en contraste flagrant avec le modèle appliqué de longue date au territoire belge, à savoir une forte décentralisation au bénéfice des pouvoirs locaux. Ainsi, et toujours à mon humble avis, la Wallonie et même la Belgique trouveraient clairement plus leur compte en fusionnant au sein d’un unique Bénélux, voir même avec l’Allemagne, qu’avec la France.
          Cet avis n’engage bien sûr que moi, mais inutile de préciser qu’un président comme Mr Macron aux commandes, même par intermédiaires, de la Wallonie irait à contresens total des motivations initiales du mouvement wallon, à savoir l’autonomie régionale dans la gestion économique au bénéfice d’une politique sociale accrue.

          • EBM dit :

            @ Primula je ne vois pas en quoi la Ve république est autocratique. Nous faisons des élections démocratique, nous pas des mascarades à la proportionnelle.

            Je pense que le mot est centralisé et pas démocratique.

          • Tremah dit :

            Que de confusion… La « banane bleue » est un concept purement descriptif et arbitraire datant d’avant la réunification de l’Allemagne, de l’élargissement, du TGV et de la mondialisation… d’ailleurs vous ne semblez pas bien l’avoir compris puisqu’il était censé décrire à l’époque la dorsale urbaine de l’Europe (en réalité plus d’un tiers de la « banane » était non urbanisée ou faiblement urbanisée). Il est donc pour le moins paradoxal d’en faire le contre-modèle du centralisme administratif français (il faut bien ajouter « administratif »).
            La banane bleue n’est plus utilisée pour décrire l’organisation urbaine et territoriale de l’Europe et a été remplacée par le concept de polycentrisme européen (une sorte de centre élargi en forme de pentagone reliant les principales mégalopoles situées à quelques heures de TGV).
            Quant à parler d’autocratisme pour qualifier la gouvernance de la Vème et « la France de tout temps », là on tombe dans une essentialisation caricaturale et grossière.
            Vous enjolivez d’ailleurs la réalité qui ne correspond pas à votre vision idéalisée d’une Wallonie solidement ancrée dans sa tradition historique et germanique de décentralisation, fédéralisme, etc… Je ne suis pas spécialement favorable au rattachement de la Wallonie mais ouvrez les yeux, les Flamands ne se voient et surtout ne se veulent aucun avenir politique en commun avec les Wallons et les méprisent en tant que Français, que cela vous plaise ou non. Certains Wallons croient échapper à cette réalité en reprenant à leur compte certains discours antifrançais ou en tenant à marquer leur différence au moment où les Flamands n’ont de cesse de les renvoyer à cette identité française si difficile à assumer. Je ne sais pas si c’est une sorte de syndrome de Stockholm, de masochisme wallon ou une simple morgue affichée envers le grand voisin, mais cela ne change rien au fait que les belges francophones restent beaucoup plus proches, culturellement, linguistiquement et sociologiquement des Français qu’ils ne le sont des Flamands, des Néerlandais voire des Allemands (l’intégration des Alsaciens dans l’Empire Allemand après la défaite de 1870 fut un désastre).
            M’enfin, nous avons tous des fictions auxquelles nous nous raccrochons pour ne pas avoir à nous confronter une réalité déplaisante. Quant à « l’autonomie économique régionale au service d’une politique sociale accrue », c’est la promesse démagogique vendue par tous les régionalistes… qui ne voudrait pas avoir en effet plus de droits économiques et sociaux tout en étant plus indépendant ? Cette perspective s’éloigne de toute façon dans l’Europe actuelle. Bruxelles, malgré une sympathie ou une complaisance longtemps affichée envers les partis indépendantistes et les mouvements régionalistes, n’a pas soutenu les velléités d’indépendance de la Catalogne, et ne fera sans doute rien pour fragiliser les « grands » pays après le Brexit, dont dépendent aujourd’hui la survie économique et politique de l’Europe.

          • Graphite dit :

            « La France aurait certe à gagner en se rattachant la Région Wallone,  »
            .
            Non,c’est nous qui avons à y perdre,vous coûtez assez chère à entretenir et on a déjà assez à faire avec le PS français,pas besoin de le renforcer avec la Wallonie ni même lui donner de « mauvaises idées ».
            Et c’est certainement pas la FN Herstal qui va compenser.

            « Plus prosaïquement, le caractère assez « autocratique » du modèle de gouvernance de la Vème république (et plus généralement de la France de tout temps) est en contraste flagrant avec le modèle appliqué de longue date au territoire belge »
            .
            Attendez,c’est un Belge qui nous sort ça ? Vous héberger les institutions européennes qui se sont royalement moquer du référendum 2005-2007 et si c’était que ça.
            Vos partis wallons sont littéralement des dictateurs qui sont prêt à tout pour conserver le pouvoir et à toutes les bassesses possibles,j’ai pu constater ça de Belge sur quelques forums et article avec notamment le PS et les écolos.
            La droite n’existe clairement pas dans votre région,c’est presque même illégale.
            Vous vous foutez du monde ?

            « Ainsi, et toujours à mon humble avis, la Wallonie et même la Belgique trouveraient clairement plus leur compte en fusionnant au sein d’un unique Bénélux, voir même avec l’Allemagne, qu’avec la France. »
            .
            Surement pour le Bénélux,c’est pas une mauvaise idée,mais l’Allemagne ? Vous croyez que les allemands veulent s’acoquiner d’une confrérie de demandeur d’allocs ?
            Avec la méthode allemande,vous allez « Apprendre » à travailler à la dure.
            Les seules qui peuvent être rattaché à l’Allemagne serait la communauté germanophone de Belgique situé au nord-est du territoire.
            —-
            Le reste de votre argumentaire ou même en général est un ramassis de bêtise pro Belge,anti France,d’ailleurs je crois avoir vus votre pseudo quelque part…
            Vous serez les premiers à nous demandez un rattachement car personne ne voudra de vous.
            Si les flamands se séparent à terme c’est car ils ne veulent plus payer pour vous,et je doute fort que les Pays-Bas,Anglais ou l’Allemagne s’y risque aussi,ils n’ont pas besoin de boulet à leurs pieds.
            Rassurez-vous,de mon point de vue,je n’ai pas forcément envie d’un rattachement de la Wallonie à la France,je ne comprends même pas pourquoi tant sont obstinés par ça,à par quelques numéros de département qui sont vides et qui étaient destinée à la Belgique.
            Un vieux fantasme d’époque je suppose…

        • Euclide dit :

          Réponseà votre dernier paragraphe : la réunification de l’Irlande.
          A votre liste, vous pouvez aussi ajouter l’indépendance de la Catalogne mais je ne veux pas froisser V-atekor sur ce site.

      • Twisted dit :

        La question se poserait uniquement en cas d’effondrement de la Belgique

        • Auguste dit :

          Exactement.Seul si la Flandre obtient son indépendance,la Wallonie sera contrainte à s’unir à la France.Mais faut pas rêver,plus de 90% des Wallons ne veulent pas du démantèlement de la Belgique et les indépendantistes pur et durs flamands plafonnent à 16%.Et pour avoir l’indépendance il faudrait qu’ils prennent les armes,parce que constitutionnellement ils n’y arriveraient pas.Et ils le savent.Sans compter que l’Europe serait contre.Un soutient anglais peut-être,histoire de foutre la m…?

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Un soutient anglais peut-être,histoire de foutre la m…?e » La Grande Bretagne aura peut être à gérer la sécession de l’Ecosse
            Elle aura du « pain sur la planche » donc n’ira probablement pas se compromettre dans un problème purement belge.

    • JC dit :

      Récupérer la Wallonie pour compenser la perte de l’Alsace ? Pourquoi pas ?

    • Primula dit :

      Quand est ce qu’on « réunifie » l’Artois à la Flandre?
      Quand est ce qu’on « réunifie » l’Alsace à l’Allemagne ?

      • Michel dit :

        Vous allez bien dans votre tete …..
        Les Alsaciens ne veulent surtout pas etre rattaché à l’Allemagne, les malgrés nous pendant la 2eme GM cela vous parle….l’annexion par l’ Allemagne de 1870 à 1918 puis « rebelote » de 1940 jusqu’au début 1945…..
        Quand à l’Artois ce n’est pas la Flandre française, c’est entre la Flandre et la Picardie ….. etes vous au courant qu’il y une Flandre française et que sa capitale c’est Lille ?

        • Pascal (l'autre) dit :

          « etes vous au courant qu’il y une Flandre française et que sa capitale c’est Lille ? » Et il est d’ailleurs courant sur les panneaux indicateurs en Flandre belge de voir l’indication « Rijsel » qui est le nom flamand de Lille

        • Primula dit :

          Bonsoir Michel,

          Avec ces propos, je voulais simplement mettre en évidence l’ineptie de l’idée d’une quelconque « réunification » territoriale, et je ne pense en aucun cas qu’elles devraient de produire.
          Cordialement,
          Primula

        • Keiflin dit :

          Juste un détail. L’Alsace n’a jamais été annexée par l’Allemagne en 1870 mais cédée par le parlement siegeant à Bordeaux (570 voix pour et 140 contre)… je n’ai plus la formule exacte, mais le terme de « irrevocable » était mentionné dans la loi. Je pense pour ma part que unification / re-unification sont des termes herités de logiques dépassées. L’Alsace, la Flandre, les Catalognes, la Bavière, le Tyrol, la Wallonie, l’Ecosse et d’autres peuvent trés bien se developper localement independamment de l’ensemble auxquelles elles sont rattachées. Certaines citées le font déjà trés bien (la Bavière est bavaroise avant d’être allemande) même si la culture impériale parisienne a du mal a comprendre ce concept plutot 21eme siècle.

    • Tournicoti dit :

      Il faudrait sûrement aussi demander aux Français ! Pas sur qu’ils acceptent

      • Auguste dit :

        Les sondages d’il y a 5 ou 6 ans donnaient pour la France autour des 60% pour et 70% dans les Haut-de France.

      • LeVoyageurReunificateur dit :

        Tous les français que je connais et d’autres sondages, montrent une réelle volonté à cette réunification

    • Bobo dit :

      Mais que vous êtes mal informés, c’est pas possible ça ! Les wallons sont pauvres, un des taux de chômage les plus élevés du continent, Ils sont fainéants et fraudeurs et il n’y a pas d’industrie en Wallonie à part le pole-emplois ! Certains naissent, vivent et leurent sans avoir JAMAIS travaillé grace aux aides sociales ! C’est les flamands d’origine germaniques qui sont très riches et qui possèdent un des tissus industriel le plus riche d’Europe ! Quand on vient en Belgique on a l’impression que c’est deux pays différents ! Une Wallonie misérable et une Flandres tellement riche ! Mais eux, vous ne les intéressez pas !

      • 1830 dit :

        @bobo vos propos sont dignes de ceux du mouvement flamand et des stéréotypes des partis extrêmes flamands à moins que vous êtes Flamand et vous vous cachez sous un pseudo? Apprenez à connaitre la Wallonie d’abord, écrivez des choses sensées ensuite et si vous n’avez pas cette faculté, allez voir ailleurs. Je suis Wallon et j’y habite et je travaille en France et peux vous dire que le Wallon est très bien considéré et apprécié pour son sérieux et sa joie de vivre. Si Wellington avait perdu en 1815, nous serions encore Français Bobof…

        • Bobo dit :

          Si toi tu es wallon, tu vas savoir me répondre à 3 questions, comment on appelle le pain-frites en Wallonie, quelle est la sauce préférée des Belges sur leur frites et comment s’appelle le biscuit servi avec une sauce spéciale pendant la ducasse de Liège. Et question subsidiaire, quel est le mot utilisé pour appeler le Kart à pédales qu’on loue à Ostende ? Apprenez à connaitre la Wallonie, pffff montre moi d’abord que tu la connais, monsieur Pinocchio !

      • Graphite dit :

        @Bobo
        Je n’aime pas les wallons mais ayant fréquenté des forums belges,je peux dire d’une certaine manière que votre argumentation est un peu abusif,à l’époque,c’est tout l’inverse de ce que vous dites concernant les flamands,c’était eux les pauvres car l’industrie était en Wallonie et maintenu par celle-ci,on va dire que les rôles s’inversent aujourd’hui.
        Puis bon,vous êtes abusif sur le terme « il n’y a pas d’industrie »,il y en n’a,comme:
        – FN Herstal
        – Safran Aero Boosters (anciennement Techspace Aero)
        – John Cockerill

        Et d’autres.. enfin bref,la Belgique (Wallonie) à quelques intérêts certains militairement parlant et sur le duales.

        ———-
        @1830 « vos propos sont dignes de ceux du mouvement flamand et des stéréotypes des partis extrêmes flamands à moins que vous êtes Flamand et vous vous cachez sous un pseudo? »
        .
        Il abuse des mots mais il n’a pas tout à fait tord,la Wallonie c’est bien pauvre en général et les clichés qu’on entends sur la très mauvaise gestion,le chômage ou le « RSA Belge » sont loin d’être faux,on parlera pas de vos politiciens qui sont des maîtres en la matière comparé aux politiciens français.

         » Je suis Wallon et j’y habite et je travaille en France »
        .
        Votre avis est donc biaisé,c’est sur que quand on est originaire d’un coin on cherchera le plus souvent à le défendre même à contredire des vérités vrai.
        La seconde partie n’aide pas,en disant travailler en France,vous avouez partiellement le manque de travail en Wallonie/Belgique,pour à ce point travailler en France (qui n’est pas mieux lotis) faut le faire.

        « peux vous dire que le Wallon est très bien considéré et apprécié pour son sérieux et sa joie de vivre. »
        .
        C’est cool,j’ai entendus aussi ça,j’ai aussi lus et vus qu’il était un « peu » bête aussi le Wallon de base,forcément pas dure d’être heureux et d’avoir une joie de vivre quand on souhaite ignorer tout les problèmes du monde actuel et de la société.
        Ce n’est pas spécifique à vous d’être joyeux,va falloir avoir d’autres arguments que ça.
        —-
        « Si Wellington avait perdu en 1815, nous serions encore Français Bobof… »
        .
        C’est guère rassurant.

    • Bobo dit :

      Je rappelle que la Belgique est un pays avec deux peuples très différents, les Flamands d’origine germaniques et les Wallons d’origine latine. Les Flamands sont deux fois plus nombreux que les Wallons aussi ! J’aimerai aussi dire que la Wallonie est très pauvre, elle est très endettée, il y a beaucoup de chômage et pas beaucoup de travail, c’est le nord ! Et donc, je ne sais pas si vous vous rendez compte que la Wallonie sera plutôt un poids qu’une chance pour la France ! A l’inverse, les Flamands ont la mentalité des Allemands, très travailleurs, ils sont riche comme leurs cousins teutons, et ils râlent souvent contre la Wallonie qui profite de la richesse qu’ils créent ! !

      • Pascal (l'autre) dit :

        « ils sont riche comme leurs cousins teutons, et ils râlent souvent contre la Wallonie qui profite de la richesse qu’ils créent ! ! » Ah les images d’Epinal!!

      • Czar dit :

        « et les Wallons d’origine latine »

        décidément, la moisson de cons sera exceptionnelle cette année, espérons que les crus de Bourgogne suivront la tendance

        tu sais bobeauf, c’est pas parce que tu as vu un clampin à noeud papillon nommé di Rupo que les wallons viennent de Sicile ou d’Etrurie

        quant à tes ubermensch productifs teuto-flamands, il y a quelques décennies seulement, ils se vendaient comme coolies à la journée pour les basses besognes en France comme en Wallonie, alors deuxième économie du continent européen

        ceci dit, on s’épargnera pour l’instant de récupérer quelques millions d’électeurs socialistes, le jour où ils frapperont à la porte les larmes aux yeux, après que les flamoutches leur aient pris jusqu’à leur pot de chicorée, on avisera

        d’abord les réunifications, ça se prépare, notamment par la fusion de l’appareil industriel, à la façon de ce que Total avait fait avec petrofina

        • Bobo dit :

          @ Czar, décidément, heureusement que le ridicule ne tue pas ! Vous ne vous rendrez pas compte du boulet dont vous parlez vous savez !!! C’est effectivement un peu généraliser de parler de latins, mais les migrations anciennes font que beaucoup sont d’origine Italienne ! De plus, ils ne savent que tchatcher comme des latins, jamais de résultats !. Renseignez vous aussi sur les indicateurs macro économiques de la Wallonie ! C’est encore pire que la Grèce ! Je vous invite à fonder votre politique sur les peuples solvables plutôt que de chercher à rassembler tous les canards boiteux de l’Europe, vous n’irez pas bien loin ! Et comme vous citez le plus célèbre d’entre eux, voici la dernière casserole du ministre ministre président de la Wallonie. Et des scandales comme cela, il y en a des dizaines CHAQUE ANNEE en Wallonie!!!
          https://www.rtbf.be/info/article/detail_gare-de-mons-huit-ans-de-retard-et-un-budget-multiplie-par-dix?id=10598690

          • Graphite dit :

            « C’est effectivement un peu généraliser de parler de latins, mais les migrations anciennes font que beaucoup sont d’origine Italienne ! »
            .
            *C’est extrêmement abusif,le wallon de base n’a rien de latin à par sa langue à la rigueur mais bon,le français n’est pas spécifiquement latin non plus,mais celtes/francs,ça vaut aussi pour vous la Flandre ,historiquement votre pays et une partie du sud des Pays-Bas a été occuper par les celtes.
            Quant à vos fameuses migrations anciennes,on attends les sources,car si les italiens sont allez en Wallonie,ils sont surement allez en Flandre aussi.
            *C’est pas par parce que Di Rupo est d’origine italienne que la Wallonie l’est aussi.
            Et également qu’il y a eu des migrations pour le travail que certains ne sont pas repartis.
            On peut très vite savoir qui a des origines par le nom de famille ou son prénom,vus que la majorité des « migrants » sont des hommes,ils donnent souvent leur nom à leurs enfants,donc vous allez vite savoir si tel l’est ou pas.
            J’ai pas beaucoup remarqué ça du côté Belge,ça reste relativement rare.
            ——
             » De plus, ils ne savent que tchatcher comme des latins, jamais de résultats ! »
            .
            *La Wallonie est une région de base INDUSTRIEL,sans le charbon et l’acier + la colonisation qui aidé à son approvisionnement en ressource et l’accès à des ports maritimes + la perte d’influence et de pouvoir,vous voulez qu’il se passe quoi pour la Wallonie ?
            C’est normal qu’elle soit pauvre,et elle n’est pas aidé par ses politiciens qui sont des incapables de base,mais le wallon par son comportement inerte ne fait pas grand chose non plus.
            ——
            *Donc bon,éviter de parler des Wallons comme des clochards,car c’est eux qui vous entretenez à l’époque,faut pas l’oublier pour le coup,on se demande qui c’est le « latin » de base dedans.

      • Gros-Bill dit :

        Z’êtes un c**, merci pour les gros clichés débiles et fondés sur des a prioris foireux, sans parler des approximations à la 6-4-2, les wallons un peuple latin… le français a été imposé aux 19-20ième. la principauté de Liège a fait partie du saint empire romain germanique pendant 1000 ans et jusqu’à la 1er guerre mondiale une partie de la population utilisait l’allemand.

        • Auguste dit :

          Le Français était la langue commerciale depuis le XIIè siècle.Tous les actes commerciaux,la correspondance entre Bruges et Venise étaient en Français.Seulement pendant la guerre de 100 ans,le bas-allemand a été utilisé durant 50 ans, avant que le Français ne reprenne son du.
          Wallon peuple « latin »:oui dans la mesure ou, comme le Gaulois,il parlait le bas-latin et a adopté la culture de l’envahisseur romain.

      • Auguste dit :

        « La Belgique avec 2 peuples »…vous avez de la chance de ne pas être Belge.Jamais entendu parler du peuple Gaulois Belge?.Les dialectes flamands sont nés avec l’invasion de Francs et la partie wallonne est restée romaine. Sachez qu’il n’y a jamais eu de problèmes linguistiques en Belgique jusqu’à 1830 et la « Francisation ».S’il n’y avait eu des Flamands comme Sébastien David et Henri Conscience pour défendre leur langues,les dialectes flamands n’existeraient plus.J’ai évidemment choisi ces deux noms pour montrer l’absurdité de vos paroles. Pour rappel,le Flamand n’est pas une langue mais des dialectes.A l’école belge on apprend le Néerlandais pas le Flamand.

      • YanArMoal dit :

        De nos jours il vaut mieux etre prudent pour affirmer qu’un flamand differe d un wallon en tout cas ce n’est pas ce que demontre la génétique des populations. Le clade R1b U106 attribué aux germains du nord est d’ailleurs un peu plus present chez les wallons que chez les flamands. Les belges ayant comme origine ancestrale le rameau italo celtique représentent 50% de la population . Ils sont autant presents chez les flamands que chez les wallons. l ascendance germanique des wallons est uniquement d origine franque et celle des flamands est a la fois franque et saxone. Donc nous avons un peuple genetiquement homogène et deux communautés linguistiques. Le reste c est que du nationalisme primaire….

        • Bobo dit :

          Eh ben, il y a même un expert en génétique parmi nous !!! C’est amusant ! Mais permettez moi de vous dire que ce qui fait un peuple, c’est une histoire et des valeurs communes! C’est ce qui manque à la Belgique, pays qui fut bricolé de toute pièce avec une partie du territoire Hollandais et Français pour mettre un terme aux guerres incessantes entre ces deux pays (je schématise à peine). Donc dire que les flamands et les wallons sont proches, cela ne peut-être plus que la différence entre Français et Hollandais du point de vue de la génétique, mais dont les différences historiques, sociales et culturelles restent gargantuesques !

  5. E-Faystos dit :

    Les Belges ont choisi le F 35 sous la double obligation d’acheter un avion apte à faire de la frappe anti radar, et compatible avec les idéaux toxiques du parti pro Flamant et pro pays bas.
    .
    Maintenant qu’ils ont compris que le vendeur ne tiendrait pas ses promesses, ils se tournent vers un qu’il peuvent traîner en tribunal et obtenir des compensations, car le Français est comme ça: il offre même sa dissuasion nucléaire.
    .
    Plaisanterie mise à part, c’est un excellent choix de fond de prendre chez un voisin les capacités qui manquent chez soi quand les synergies permettent de s’équiper à moindre coût.
    .
    Je n’ai qu’un problème : la France possède 200 chars. La chaîne de production est fermée depuis des lustres… On peut pas demander ceux de EAU? C’est la paix au Moyen-Orient maintenant ? Non?
    Bon: on propose aux Iranien d’accéder à un arsenal nucléaire en échange de ne pas l’utiliser.
    Mais o. Envoie qui pour leur expliquer les vertus de la non-violence? Jared Kushner?

    • dolgan dit :

      La France possède environ 380 leclercs. 200 sont en lignes , un nombre indéterminé sert de force adverse à l’entrainement, le reste bien emballé pour WW3. Si les belges veulent louer 10 tank de notre stock ça pose aucun souci. Mais ça serait pas une dépense intelligente pour les Belges. Si ils veulent plus gros que le Jaguar tout en restant dans leurs moyens, ils devraient voir du côté des 8×8 canon Italien.

      • Michel dit :

        Genre Centauro ?

        • dolgan dit :

          Oui ce genre là.

          amha, il vaut mieux 15 centuro opérationnels qu’essayer vainement de récupérer une compétence perdue et avoir au mieux 5 leclercs non rénovés (parce que ceux là c’est pas touche) à moitié opérationnels car trop couteux en MCO pour permettre un entrainement correct. En gros viser l’alourdissement de leur force médiane plutôt que viser une force lourde que leur budget ne permet pas de toute façon.

          Après, si la Belgique décide d’aligner les biftons, elle pourrait, mais a priori c’est pas prévu.

      • yo dit :

        @dolgan à savoir qu’il ya quelques piranhas belges qui ont des canons de 90mm. C’est équivalent à un centauro.

        • dolgan dit :

          Exact, même si j’avais en tête la version centauro2 chasseur de char à canon 120mm. 90mm, ça fait pas de l’antichar mais ça couvre déjà une large gamme en complément du jaguar.

    • oryzons dit :

      A quoi nous servent nos chars ?
      A nous entraîner. S’il en suffit de 150 pour ça et que les Belges en ont besoin de 50 pour monter en compétence une unité blindée c’est tout bon pour nous : on s’économise l’entretient, on ne perd pas de capacités, on inclue encore plus l’armée belge, on vend à coup sûr nous systèmes, et on passe pour grands seigneurs.

      • dolgan dit :

        50 c’est beaucoup, ça va être hors budget à moins de tailler dans le vif ailleurs.

      • EBM dit :

        @ Oryzons nos char nous servent aussi a faire la guerre si besoin, sinon s’entrainer ne sert à rien.

    • sonata dit :

      Non, la France en possède 400, dont la moitié en réserve.
      En son temps l’Allemagne avait commandé près de 3 000 Leopard 2. C’est ça qui lui permet aujourd’hui (en plus des qualités techniques évidentes du char) de rafler pas mal de contrats : l’Allemagne dispose (disposait ?) d’un stock énorme de chars à refourguer d’occasion pour pas cher.
      Les 200 Leclerc inutilisés par la France pourraient également servir (au moins en partie) à cela. Ici, on parle au mieux de quelques dizaines de blindés, de quoi reformer peut-être un ou deux bataillons.

    • Bobo dit :

      Eh ben tu les cumules toi, (les tares de la bêtise), d’abord tu dois savoir que la Belgique est composé en majorité de flamands, ils sont 6 millions face à 3 millions de Francophones wallons et 1,5 millions d’immigrés Bruxellois ! Au sens propre les wallons francophones sont une minorité ! Il est donc normal que les flamands aient plus à dire que les Wallons. Deuxièmement, le F-35 est le choix OTAN ! Or au cas ou tu ne le saches pas encore, je rappelle que Bruxelles héberge les instituions de l’OTAN en Europe ! Difficile donc de ne pas suivre les choix OTAN ! Enfin, le choix du CEASAR est lié à la qualité de celui-ci ! Pourquoi vouloir tout politiser pour se faire mousser ? Si il était m…que on ne le prendrait pas, c’est tout !

      • E-Faystos dit :

        Tiens: un aigri doublé d’un naïf.
        En prime avec une forme acide et et fond ignare.
        Donc, sous prétexte d’une majorité de Flamands, ils ont voix au chapitre ? Combien d’experts aéronautiques parmis ces pro-américain dont les impôts vont aider les Pays Bas en entretenir la peinture furtive de leurs tacots volants?
        Parce que le F35 n’a pas été pris sur un appel d’offre comparatif : l’appel d’offre permettait d’enfumer les gogos.
        Tu es du nombre.

        • Bobo dit :

          Merci, tu ne fais que confirmer ma première impression te concernant ! Tu ne comprends pas la réalité du monde Belge et tu continue à généraliser avec ta propre grille de lecture basée sur le peux que tu peux en comprendre !
          Si les Belges ont choisi le F-35 pour travailler avec les Pays-bas , c’est leur droit ! Jusque quand va t’on avoir droit à votre Caliméro ? On n’ a pas de compte à vous rendre, on s’en fout de votre avis , notez le bien une bonne fois pour toute ! Et vous m’appelez Aigri ??? Regardez vous dans une glace l’ami !

          • 1830 dit :

            @bbof. Pourquoi vous dis pas que le gouvernement précédent dominé par un parti nationaliste flamand ne voulait pas entendre parler du Rafale car il est français et aussi que les retombées économiques auraient pu surtout profiter aux tissu aéronautiques wallon et bruxellois ce qui aurait été une honte pour le nationalisme flamand (dont vous faites partie).

            Vous honnissez tout ce qui est francophone (France y compris) et vous êtes sur un site français et votre place n’est pas ici. Laissez la place à des gens objectifs, parlant notre belle langue de Molière et allez vociférer ailleurs. Heureusement que le Wallon et les Français ont a l’esprit ouvert, c’est pas comme certain…

          • E-Faystos dit :

            Mais moi, je n’insulte pas: j’ai suivi ici la totalité des approximations que vous avez débité sur la Belgique, avec ses gentils Flamands et méchants Wallons.
            Niveau café du commerce, vous avez le bon niveau.
            Ensuite, pourquoi vous seriez vexé quand je rappelle que pour garder le siège de l’OTAN, la Belgique n’a pas eu d’autres choix que de prendre le cadeau empoisonné F35?
            Parce vous étes un troll payé de plus, j’espère… Comme idiot utile, vous ne valez pas un clou.
            Revenez quand vous serez au niveau de ce blog: un minimum de politesse, quelques arguments, sont un prérequis souhaité.
            https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/f-35-la-belgique-a-t-elle-ete-trop-naive-avec-lockheed-martin-et-les-etats-unis-841202.html
            Après, la Belgique s’équipe comme elle l’entend, et c’est tant mieux.
            Le problème F 35 ne se pose qu’aux esprits étroits: sa disponibilité opérationnelle, est déjà connue, et c’est avoué ici:
            http://www.opex360.com/2018/11/15/laviation-belge-volera-30-dheures-en-moins-pour-compenser-le-cout-dexploitation-plus-eleve-du-f-35-par-rapport-au-f-16/.
            Moins d’avions, moins d’heures, dans un monde plus instable.
            Mais maintenant que c’est votre choix, j’admets que c’est votre problème.

          • Bobo dit :

            @ Ephaystos Mais le choix du F-35 est totalement assumé en Belgique, dites moi donc qui s’en plaint ? Pourquoi vous lancer dans une dénonciation calomnieuse sur les choix souverains du peuple Belge ? Nous avons eu un gouvernement nationaliste c’est vrai mais de quoi vous mêlez vous ? En quoi est ce que cela vous concerne ? Est ce que nous nous mêlons de vos choix démocratiques ?

          • Graphite dit :

            « je rappelle que Bruxelles héberge les instituions de l’OTAN en Europe !  »

            Elle héberge aussi les institutions européennes,et pas qu’une seule,je voulais juste vous le rappelez également…
            .
            @1830 Les flamands gagnez aussi à acheter le Rafale,il y avait des retombés aussi pour la Flandre est pas qu’un peu,on en parler ici il y a 1-2 ans,mais aucun de vous deux n’était là à ce moment là.

            « Vous honnissez tout ce qui est francophone (France y compris) »
            .
            Je constate qu’il honnit surtout les wallons,le français passe en second.
            Il faut remettre un ordre de priorité.

            « et vous êtes sur un site français et votre place n’est pas ici. »
            .
            Techniquement il parle et comprend le français donc il peut venir ici comme nous,nous pouvons allez sur le site de psk24 qui parle d’aéronautique en Suisse,si lui n’a rien à faire ici,vous non plus,vous êtes wallons,pas français,sachez faire la différence.
            .
            « Heureusement que le Wallon et les Français ont a l’esprit ouvert, c’est pas comme certain… »

            Quant à l’esprit ouvert on voit ce qu’il donne quand on voit la situation de certains,à force d’abus.
            Je suis français mais évitez de me mettre avec vous,les wallons,je ne veux rien à faire avec votre petite gué-guerre Belge que vous tentez d’importer en France ou d’y amener des candidats à votre petite guerre.
            Votre guerre Belge est un délire qui ne concerne que vous pour l’instant,quant en sera à la séparation de vous deux (3 avec Bruxelles) on en reparlera.

  6. Yoyolegigolo dit :

    Nos amis belges , foncez ! C’est un super système d’artillerie , sûrement l’un des meilleurs si ce n’est le meilleur au monde

    Pour @plusdepognon

    Voici un article parlant de l’éventuel remplaçant du PGM hécate 2 , le fusil THP de l’armée française, apparement le fusil canadien CDX-40 shadow serait en pôle position pour rafler le contrat , un fusil notamment utilisé par le 1ER RPIMA

    https://www.forcesoperations.com/larmee-de-terre-se-cherche-un-fusil-de-precision-multi-calibre/

  7. Plusdepognon dit :

    C’était le pari de Nexter :
    https://www.forcesoperations.com/nexter-parie-sur-lartillerie-augmentee-pour-capter-dautres-marches/

    Nexter qui équipe déjà la composante terre avec le canon tracté de 105 mm, le 105 LG1 MkIII fabriqué par Nexter en service dans les forces terrestres de 7 pays (Belgique, Canada, Colombie, Indonésie, Singapour, Thaïlande et Malaisie), qui a été conçu pour les unités « à vocation de déploiement rapide ».

    Plus important mais concomitant à la vente, il y a le contrat de MCO :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/09/le-contrat-de-mco-caesar-pour-nexter.html

    https://www.forcesoperations.com/comment-nexter-compte-remporter-la-bataille-du-mco/

    L’artillerie est une arme pourles grandes explications, un choix qui peut peut être passer avec la coalition Vivaldi au pouvoir, se refusant d’avoir des chars, les jugeant trop offensifs et sans doute trop onéreux pour en avoir assez.

    Une capacité perdue ou externalisée coûte bien plus cher que d’entretenir des compétences internes existantes, une question qui se posent à bien des armées au sein de l’Europe.
    https://blablachars.blogspot.com/2020/12/avis-de-tempete-sur-la-dto-des.html

  8. EBM dit :

    L’ armée Belge, la bonne blague!

    • jo dit :

      EBM vous voulez ridiculiser l’armée Belge, mais avez vous déjà fait la moindre opération avec eux? …. non je ne pense pas!!! vous êtes comme la plupart ici, un planqué qui critiques en permanence les autres pays , les autres armées, sans en connaitre la valeur car exempt de tout action ou engagement dans l’armée française ni la moindre OPEX.

      • dolgan dit :

        Vous vous trompez, en général il crache exclusivement et farouchement sur l’armée Française. Il présente ça comme une marque d’affection, la belgique devrait se sentir honorée qu’il ait insulté son armée.

        • EBM dit :

          Vous vous trompez je réclame constamment que la France ait à nouveau une vrai armée.

    • Dimitri dit :

      Commentaire idiot

    • sirthie dit :

      @EBM :
      « L’ armée Belge, la bonne blague! »
      .
      Heuuu… les militaires belges sont en tout cas réputés pour leur sens de la négociation et du compromis. Je ne sais pas si on peut en dire autant des français… 🙂

    • Bobo dit :

      Comme votre avion … ! 😉

    • Dan78 dit :

      Les militaires belges avec qui j’ai travaillé sont remarquables. Bien formés, courageux, parlant couramment 4 langues, ce sont en plus de très bon camarades. Et en tout cas très supérieurs à leurs homologues Allemands

    • sonata dit :

      Tout dépend de quelle composante on parle : l’aviation belge est considérée comme la troisième en Europe en terme de capacités opérationnelles. La marine dispose également d’un excellent entraînement. Au niveau de la composante terre, la médecine militaire et les démineurs sont hautement considérés également.
      Pour le reste des opérations, la composante terre traîne le traumatisme de 1994 qui, politiquement, justifie les opérations à « faible empreinte au sol ». C’est contestable mais compréhensible dans un pays qui ne dispose malheureusement pas d’une ligne politique claire.

  9. philbeau dit :

    Une intégration de plus en plus étroite entre les forces françaises et belges ? Une réponse à ce que font les allemands et les bataves ?
    Au moins en tout cas une reconnaissance des qualités actuelles des matériels français .

  10. albatros24 dit :

    Un seul bataillon d’artillerie ?
    Quelle saignée des capacités !
    L’artillerie est une des principales armes d’une armée de terre pourtant…

    • oryzons dit :

      Quand tu penses dur comme fer que tu ne feras plus jamais la guerre, on peut même presque s’étonner qu’ils aient gardé un bataillon.

    • yo dit :

      @albtros24 Ils ont même plus de chars lourds… Juste quelques piranhas sont équipés de canons de 90mm.

    • Royal Marine dit :

      Bien d’accord!

  11. Belzébuth dit :

    Blague russe: attention au transfert des munitions.
    https://mobile.twitter.com/CompteRenduMili/status/1312494419359068160

  12. Loufi dit :

    Ça ne fera pas oublier le Rafale

    • E-Faystos dit :

      Le problème est de plusieurs niveaux :
      Interopérabilité OTAN
      Scandale Serge Dassault
      Pressions US.
      .
      Quand la presse Belge admet que les F35 Belges sont destinés aux frappes anti armes Sol-Air, soit le choix laissé va au Super Hornet, soit il reste le champion export de la cinquième génération.
      Politiquement, un mariage avec la France avait peu de sens quand la Norvège, le Danemark, la Grande Bretagne et l’Italie ont passé commande, et que l’Allemagne se tâtait, avec des généraux qui posaient des tribunes publiques pour recevoir une promotion à un poste tranquille, genre OTAN.
      Donc la Belgique pouvait en aucun cas se souvenir du Rafale.
      Et l’exemple Grec montre bien tout le mal que se donne les USA pour dominer le marché.

      • Bobo dit :

        Encore toi win win , la Belgique n’a pas pris le Rafale ! Les méchants ! C’est à cause de l’assassinat de Kennedy et du World Trade centre ….. Caliméro va !

  13. Ark dit :

    Ca fait 15 ans qu’on en parle, et le retour des chars de combat n’est jamais évoqué… Et le peu qu’il reste d’artillerie en Belgique est flamand à 100%. Faut pas confondre se donner les moyens de sa politique et avoir la politique de ses moyens.

    • dolgan dit :

      C’est triste, vous en êtes à diviser votre armée nationale entre troupes Flamandes et troupes Wallonnes. A un moment, il faudra bien divorcer ou vous remettre en couple, mais vivre séparé sous le même toit ça craint.

      • Ark dit :

        Faut dire ça aux séparatistes béats, ceux qui vous tirent dessus en exercice (à blanc) car vous êtes wallons. Leur propagande fonctionne bien au vu du commentaire de Bobo plus haut, un beau ramassis de conneries. La « good bestuur » fait rêver les minables.

    • Michel dit :

      L’industrie d’armement belge est plus présente en Wallonie qu’en Flandre en termes de nombre d’entreprises … »https://production.grip.org/secteurs-armement-belge »
      c’est historique industrie lourde mine de charbon de fer en Wallonie en Flandre agriculture activité marchande lié au port d’Anvers et industries du luxe, diamant (historiquement) et depuis les années 70/80 activité tertiaire etc….

      • Bobo dit :

        @ Michel, Vous ne vous rendez pas compte de l’état de déliquescence économique et politique de la Wallonie vous savez ! Il n’est pas possible de se faire une image globale avec Google et Wikipedia ! La Belgique qui a une brique dans le ventre, c’est grace à la Flandre qui représente la majorité des Belges avec 6 millions d’individus. Les wallons ne sont que 3.6 millions, un peu plus que la moitié des flamands. A cela il faut ajouter la troisième région, Bruxelloise qui est composée de 1.6 millions d’habitants, essentiellement des immigrés naturalisés ! Focaliser sur la faible et pauvre Wallonie comme vous le faites est ENOOOOOORME, vous ne vous en rendez pas compte !!!

        • Michel dit :

          La Wallonie est pauvre comme l’a été la Lorraine à la fermeture des mines de fer et des usines métallurgiques (hauts fourneaux compris) , meme chose dans le nord de la France à la fermeture des mines de charbon, des usines métallurgiques (hauts fourneaux compris) et avec en plus la fermeture des usines de textiles, vous prenez pour un ignare !
          Je sais que la Wallonie souffre ! plus que ne vous le croyez, mais ce que je reproche aux Flamands c’est d’avoir la mémoire courte que s’ il il n’y avait pas eu l’économie de la Wallonie pendant un siècle pour tenir l’économie belge à bout de bras ce n’est pas les Flamands qui aurait « tenue » l’économie belge a eux tous seuls ,malgré le port d’Anvers avec son économie associée…..

          • Bobo dit :

            La Flandre a émergé vers les années 60, après 10 années d’efforts préférentiels ! La Wallonie est soutenue par le fédéral depuis plus de 30 ans, et aucun résultat notable n’y a jamais été constaté ! La région qui sous népotisme politique qui y endigue toute forme de progrès ! C’est un système très particulier ou un parti politique hégémonique fagocite la ressource pour protéger sa position dominante, sans aucun égard pour le développement de la région ! Si vous ne vivez pas là bas, vous ne pouvez pas comprendre ! Les flamands ont fait un effort assez longtemps, mais un moment, il faut dire stop ! C’est ce qu’ils ont décidé de faire !

        • jean la gaillarde dit :

          Ben nous avons le même problème qui, d’ailleurs pour moi n,en ai pas un. La Lorraine et le Nord sont aujourd’hui des territoire pauvre, par rapport à l’Ouest ou au Sud de la France. Mais du 18ème siècle au 20ème siècle, ces deux régions ont permis à la France d’être ce que nous sommes aujourd’hui. A la sortie de la 2ème guerre mondiale, c’est la Lorraine et le Nord qui permettent à la France de relancer la machine industrielle et économique et permettre aux français de se chauffer et de travailler (Mines de Charbons). Donc, aujourd’hui, alors que pour ma part, je suis dans le Massif Central, je comprendrais parfaitement que l’on aide plus ces territoires que ceux qui, économiquement, s’en sortent mieux. C’est une question de loyauté et de paiement de l’effort consenti, à un moment de l’histoire. J’ai une profonde admiration pour ses familles de mineurs pour ce qu’ils ont permis d’apporter à mon pays.
          Donc la Wallonie a été de ces territoires de mineurs qui ont permis à la Belgique d’être, aujourd’hui ce qu’elle est, à savoir un pays qui compte au sein de l’Europe. Peut-être faut-il lui permettre de l’aider afin de développer d’autres industrie et de devenir ainsi leader, en Belgique, dans des domaines dédiés.
          Se serait, à mon avis, une grave erreur pour la Belgique, de se séparer de la Wallonie.

          • Bobo dit :

            @ jean la gaillarde
            Le problème est un peu plus complexe par ici ! Certes le sens de la solidarité inter- régionale en France est admirable, mais par rapport à la lorraine, en Belgique on a à faire à deux peuples hétérogènes que n’unissent ni la langue ni la culture ! De plus lorsque la Flandre était pauvre et que les flamands venaient travailler dans les aciéries et charbonnages wallons, ceux-ci étaient traités plus bas que terre ! A l’époque, le patronat francophone méprisait inutilement les flamands qui en ont gardé rancune jusqu’à ce jour ! A l’époque, le Roi des Belges et toute l’aristocratie ne parlaient que le français, le flamands avec leur langue et leur culture n’étaient pas du tout considérés ! Aujourd’hui la roue a tourné et c’est l’inverse! C’est la flamands qui sont devenus extrêmement prospères qui méprisent les wallons appauvris ! Et la famille royale qui est encore de culture fort francophone reste très impopulaire en Flandre, au point de vouloir le déposer pour faire de la Belgique une république confédérale ! Vous voyez, c’est un autre contexte !

        • sirthie dit :

          @Bobo :
          (…) la Flandre qui représente la majorité des Belges avec 6 millions d’individus. Les wallons ne sont que 3.6 millions, un peu plus que la moitié des flamands. A cela il faut ajouter la troisième région, Bruxelloise qui est composée de 1.6 millions d’habitants, essentiellement des immigrés naturalisés ! »
          .
          Je ne sais pas où vous vous trouvez, mais sûrement pas en Belgique. Il existe certes d’importantes populations immigrées en Région bruxelloise (dont de nombreux ressortissants de pays de l’Union européenne), mais la majorité de ses habitants sont néanmoins des Belges de souche, francophones et néerlandophones.
          .
          De plus, vous mélangez régions et communautés et oubliez l’existence de la Région germanophone, à l’est de la Belgique.
          .
          Allez relire Wikipédia.

          • Bobo dit :

            @Sirthie, vous me faites bien rire ! On parle de région germanophone, mais en réalité il s’agit de deux cantons de l’est qui sont des reliquat des compensations de guerre ! Cette communauté ne représente que 77 000 personnes à peine !!! Quand à Bruxelles, il est bien difficile d’avoir des chiffres officiels, les statistiques ethniques ayant été interdites ! Mais officieusement, on parle de 50-60 % de migrants naturalisés. La pression musulmane y est très forte, ce n’est pas pour rien que le fameux Molenbeek connu mondialement soit un des quartier Bruxellois !

  14. PARTAGE dit :

    peut être que le système est envié parce que les bonhommes derrières assurent! sans hommes pas de matériel!