!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

La Russie planche déjà sur le successeur de son nouveau char T-14 Armata

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

71 contributions

  1. Raymond75 dit :

    La Grande Russie a un PIB comparable à celui de l’Italie.

    Donc : soient ils bluffent et font des effets d’annonce, soit ils consacrent une part très importante de leur budget, disproportionnée, ce qui les conduira à la ruine, comme ce fut le cas de l’URSS conduite à une course délirante des armements par Reagan (ce qui est une preuve de génie s’il l’a fait en toute connaissance de cause).

    • Hermes dit :

      Les coûts développement/production sont bien différent entre Italie et Russie…
      Les faibles coûts, la capacité d’exportation importante de l’armement russe permet de réduire drastiquement le coût des programmes.

      • VaeVictis dit :

        Alors il vaut mieux raisonner en termes de « coût d’opportunité » : qu’est-ce que ça leur coûte de continuer à jouer les grands enfants avec leurs gros jouets, alors qu’ils pourraient utiliser cette main d’œuvre et ces ressources à développer et diversifier une économie qui est rentière très dépendante des matières premières, souffre d’un déclin démographique aggravée d’une fuite des cerveaux et avec une jeunesse rêve d’expatriation pour s’ouvrir des horizons existentiels et professionnels (autre que Neft i Gaz, industrie d’armement, faire la guerre au Zapad) ?

      • franck dit :

        Ou bien tout simplement cela n’est que de la communication.
        La Russie est un pays dont l’économie se dégrade de jour en jour?
        Le budget militaire militaire est à peine supérieur à la France.

        L’armée Russe ne représente un danger qu’uniquement à travers son arsenal nucléaire.
        Le reste c’est de la poudre aux yeux. Même les forces spéciales Russes ne possèdent les équipements équivalents aux occidentaux.
        Les Russes ne possèdent pas la technologie nécessaire pour rivaliser.

        • NRJ dit :

          @franck
          N’importe quoi. Vous croyez que les turques paieraient des milliards de dollars pour des systèmes antiaériens inefficaces ?
          Il faut raisonner en parité de pouvoir d’achat. Pour rappel, un soldat russe est payé en rouble, et avec l’équivalent de 900 dollars il s’achète largement plus que le soldat français.
          En PPA, le budget russe est entre 150 et 180 milliards de dollars.

          L’industrie de Défense étant la dernière industrie encore solide en Russie, tout est fait pour la développer. Et ça marche, car malgré les lois CAATSA, elle réussit à vendre à tout le monde.

          • Stoltenberg dit :

            L’armée russe est toujours une armée où c’est surtout la quantité est identifiée avec la qualité. Cependant, ils ont intégré un certain nombre de techniques de la guerre monderne dont je ne suis pas sûr que l’Armée Française avec, potentiellement, des héritiers de Gamelin ou d’autres amateurs du pantalon rouge aux sommets de l’hierarchie, aient eu l’idée d’implémenter. Et j’espère me tromper quant à cette incertitude. Usage massif de drones low cost comestibles (voire les drones turcs) pour coopérer avec l’artillerie et l’aviation, saturation en moyens de guerre électronique, systèmes antiaériens à tous les niveaux, action cyber offensives, guerre d’informations, usage massif de missiles, usage potentiel de bombes nucléaires tactiques… J’espère bien que la France prépare et teste tout ça aussi.

      • oshibori dit :

        si ce n’est pas du bluff… celas nous rapproche de l’air des arms-slave ou autre gundam. les guerre vont devenir de vrais bourbiers.

    • Klein dit :

      Pour info PIB par pays

      Royaume-Uni 2825.21 milliards (42491 US$ par habitant)
      France 2777.54 milliards (41464 US$ par habitant)
      Inde 2726.32 milliards (2016 US$ par habitant)
      Italie 2073.9 milliards (34318 US$ par habitant)
      Brésil 1868.63 milliards (8921 US$ par habitant)
      Canada 1709.33 milliards (46125 US$ par habitant)
      Russie 1657.55 milliards (11289 US$ par habitant)

    • Flo dit :

      Les coûts sont moindres en Russie dans l’industrie de l’armement, c’est toute la différence.

      • Pravda dit :

        Prix char M1: 6M$
        Prix char T90: 3M$
        Prix Léo2: 5M$
        Prix Leclerc 8M€
        Prix K2: 9M$
        Prix estimé du T14 , entre 4 et 6M$, ce qui correspond bien au prix d’un Léo2 ou M1, et le PIB de la Russie n’est pas au niveau de l’Allemagne et encore moins au niveau des USA.
        Les russes se sont vite rendus compte de la difficulté à mettre en service ce char à grande échelle mais ils ne diront jamais: « on est fauchés », ça se termine donc en « le T90 est déjà bien trop puissant pour nos ennemis et on travaille sur la future génération de la mort qui tue »

        • Lechavenois dit :

          à Pravda :
          .
          « …Prix estimé du T14 , entre 4 et 6M$, ce qui correspond bien au prix d’un Léo2 ou M1, et le PIB de la Russie n’est pas au niveau de…. »
          .
          Entre 4 et 6 M$ un bulldozer russe militarisé ?!…
          .
          Assurément la fumeuse  » PPAP « ou  » Parité du Pouvoir d’Achat Poutinienne », ne semble plus fonctionner.
          .
          La propagande moscovite semblait nous faire croire que grâce à la  » PPA Poutinienne « , cela permettait à la Russie d’être la première au niveau mondial dans tous les domaines économiques, politiques, sociaux et financiers, sans oublier militaires !
          .
          Le Kremlin nous mentirait donc ?

      • Max dit :

        Avec beaucoup de Vodka aussi !
        Un pti blinis de la crème et du saumon et hop…A table tovarishch (camarade).

      • franck favriou dit :

        Et vous croyez à cela?
        Revoyez votre histoire et notamment comment Reagan les Etats Unis ont étouffé l’ex URSS lors de la guerre froide.
        La Russie ne possède pas la technologie et est très certainement complètement corrompue.

        Aucun avion Russe, Chinois ou Turc n’approche à moins de 200 kilomètre d’un avion Américain, Israélien ou Européen sans être rayé du ciel immédiatement en cas de conflit.
        Tout le reste n’est que du flan, et bien gélatineux.

        Simple question. Vous avez déjà vu un smart phone avec une puce autre que développe aux Etats Unis ou en Corée?
        Moi non. Pour preuve le nombre de composants US indispensable dans les armements fabriqués en France.

        Les coûts sont moindres, parce qu’ils sont encore dans les années 70.

      • NRJ dit :

        @Flo
        Effectivement. A parité de pouvoir d’achat, les russes dépensent 150 à 180 milliards de dollars

    • UnKnown dit :

      Les Russes font du neuf avec du vieux dans les 3/4 de leurs programmes militaires.
      Pour le quart restant, on peut les regrouper dans ces programmes qui servent à alimenter propagande/marketing/concours de pénis avec les USA: T-14, Su-50, S-400, missiles hypersoniques.

  2. Famas dit :

    D après les russes se char pourra aussi se téléporté d un point a la autre du globe dépassera la vitesse de pointe du Bugatti veyron c obus seront plus rapide que la lumière est si débarquement de l équipage des boules de feu sortiront de leurs culs blablabla … Comme d habitude avec les russes

    • Lechavenois dit :

      Famas :
      . »…D après les russes se char pourra aussi se téléporté d un point a la autre du globe dépassera la vitesse de pointe du Bugatti veyron c obus seront plus rapide que la lumière est si débarquement de l équipage des boules de feu sortiront de leurs culs blablabla … Comme d habitude avec les russes… »
      .
      Et tout cela grace à quoi selon vous ? … Le Fameux et Fumeux  » PPA  » poutinien, que certains, sans nul doute vont encore vous ressortir …

    • Gros-Bill dit :

      On ne peut que vous donnez raison, je crois franchement que le descriptif des capacités du prochain char russe est tellement invraisemblable que ça en devient carrément grotesque.

      D’ailleurs, on attend toujours que la fameuse plateforme Armata qui devait révolutionner les blindés russes en 2015, avec les T14 / T15, soit autre chose que 3 véhicules d’apparat promenés une fois par an sur la place rouge.

  3. Patbdx dit :

    Plus gros, plus lent, plus lourd, plus facile à viser par les armes qui seront créées pour le détruire…
    Folie des grandeurs. C’est pour faire rêver le peuple Russe sur la Grande Russie.

    • HBOB dit :

      Depuis le T34, les russes maîtrisent l’art des blindés. Donc pas d’inquiétude pour eux!

      • Pravda dit :

        Le T34 oui, jusqu’au T62, les russes avaient une possible domination du champ de bataille, ne serait-ce que par le nombre. Maintenant, on ne peut pas dire que les générations suivantes aient brillé sur les champ de bataille du POMO.

  4. inbattleshipwetrust dit :

    « ce futur char devrait afficher une masse si imposante qu’il se composera de deux modules, ce qui « aidera à réduire la pression exercée sur le sol par les chenilles [ou les pneus] » …. Ah donc la Russie va reprendre le concept de l’Objekt 490 (https://aw.my.games/sites/aw.my.com/files/u183517/screenshot0120_0.jpg) ?

    • PeterR dit :

      Oui, en lisant ça, ça m’a fait penser au char allemand Panzerkampfwagen VIII Maus
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Panzerkampfwagen_VIII_Maus

      Le projet leur a couté une blinde, monopolisé des ressources qui auraient été assurément très utiles ailleurs et qui a contribué à accélérer leur défaite. La folie des grandeurs dans le but de flatter les égos n’a jamais apporté grand chose de bond

    • Twouan dit :

      J aime bien le concept deux compartiments, on peut meme imaginer de l articulé vour l équipage derrière.

      Ca se marie bien avec l électrique et le modulaire.

      Le canon a l inverse, me laisse froid. Je suis vraiment pas convaincu que la vitesse pour ce genre d objet soit le futur, ca va deja tres vite.

    • Yannus dit :

      Sur Avia pro ils parlent d’un canon electro-thermochimique.
      Les Russes doivent développer un canon a effet Sakharov

  5. MARC CHASSILLAN dit :

    un canon ETC utilise de la poudre mais elle est trop compacte pour être allumée par une amorce classique sous peine d’explosion d’où l’utilisation d’un fort courant électrique pour faire brûler le bloc de poudre.

    • Tannenberg dit :

      Merci pour les sous titres, sinon on croirait que nos amis russes ont un penchant un poil exagéré pour la science-fiction (même s’ils adorent en rajouter pour la galerie). Y a-t-il déjà eut des expérimentations en France sur ce type d’armement?

    • Affreux Jojo [Parlez plus fort, je suis artilleur] dit :

      Mais on sait faire ça depuis les années 70, nous, avec la plaque de tir par induction des canons d’AuF1 et de TrF1 non ?

  6. yakafokon dit :

    Poutine dilapide l’argent du peuple Russe en armements plus ou moins corrompus. Il fait comme les Soviétique. On sait ce qui leur est arrivé.

    • PeterR dit :

      Ce n’est pas faux. A noter que le concept s’applique aussi aux US qui construisent leurs OBS pour brosser dans le sens du poil certains électeurs, n’hésitent pas à lancer des programmes tel que le très contesté F35 ou les destroyers de classe Zumwalt.

      Même si les US ont les reins autrement plus solides que la Russie et font financer une partie de leurs programmes par les pays « amis » les budgets pharaoniques qu’ils y consacrent risquent d’aboutir aussi à leur ruine.

  7. Sacha dit :

    Tant de capacités dans un seul matériel à disposition de 3 bonshommes, ça fait rêver. Très intéressé par le développement de la chose même si un tel catalogue laisse un peu perplexe.

  8. avant de critiquer ,il faudrait voir notre armement qui vient avec une lenteur d’escargot.

  9. il faudrait voir notre armement qui vient avec une lenteur d’escargot. avant de critiquer les autres.

    • Plusdepognon dit :

      @ Paul de Thillot
      Au compte-goutte et en petites quantités pour très cher.

  10. Polymères dit :

    Comme je l’ai souvent expliqué ici, attention à ce que disent et annoncent les russes.
    Ce n’est pas être anti-russe que de dire ça, c’est juste comprendre que chez eux, on ne communique pas comme chez nous, que chez eux on vend facilement du rêve pour avoir psychologiquement une supériorité.

    Là encore une fois, ils ne veulent pas le dire, mais le T-14 est un échec qu’ils n’assument pas. On est loin de l’objectif imaginé et il n’est pas le seul blindé « nouveau » à connaitre cela. Avec eux, on a toujours le sentiment que « ça va venir », que ça va être massif, que ça va être révolutionnaire et bien entendu que l’occident sera dépassé. La communication /propagande fait bien son job.
    Le T-14 doit commencé à être remplacé dans les années 2040? Ce char n’est même pas en service, il ne le sera pas avant 1 ou 2 ans pour les premiers exemplaires qui restent des produits de préséries. Après avoir fait des blindés avec une durée de vie de 40-50 ans, les voilà réduit à 15 ou 20 ans?
    Ce n’est pas sérieux. Aujourd’hui la réalité du parc « chars » des russes, ce n’est pas l’arrivée du T-14 pour remplacer les anciens, mais c’est la prolongation de ces derniers, qu’on pousse encore et encore, qu’on présentera comme grandement modernisés et « suffisants »alors qu’il y a quelques années ils étaient au bout et le T-14 se faisant désirer. Le T-90 retrouve une nouvelle vie, là aussi on joue sur la modernité du moment pour masquer l’incapacité à révolutionner et prendre l’avantage comme ils le souhaitaient avec le T-14.
    Ce char sera comme pour le Su-57 ou d’autres, un programme qui partait d’une volonté d’en faire un produit à la soviétique, c’est à dire d’une production de masse devant le rendre peu coûteux, en faire un excellent produit export, dans la lignée du T-72, mais deviendra un produit « spécial », en production très limité à des prix très coûteux et sans doute avec un MCO et des difficultés conceptuels qui se traineront sur des années. Mais tout cela les russes ne le diront jamais, n’espérez jamais voir un rapport parlementaire comme chez nous qui va pointer les défaillances et les dérives de leurs programmes.
    Chez eux, la chose sera très simple, ils vont noyer le poisson et vont faire passer ces équipements comme des armements de folies, toujours mis en avant, ils seront leur vitrine (ils le sont déjà depuis des années) pour tenir tête aux armements occidentaux.
    Pourtant dans les faits, il leur est difficile d’assumer que l’armée russe continue à maintenir un modèle d’armée avec des équipements soviétiques, qu’on leur donne une énième modernisation, qu’on lance une nouvelle version, la base ne change pas, l’armée russe fait du neuf avec du vieux et sa communication en fera des équipements parfaits aux besoins actuels. On se demande bien pourquoi si tous ces équipements sont tellement parfaits et suffisants, les russes se sont lancés à vouloir produire tant de nouvelles choses alors qu’ils avaient tout ce qu’il faut!
    Bien entendu il y a ceux qui ne chercheront pas à comprendre, trop compliqué, préférant se convaincre que les russes cherchent la simple suffisance et aucune supériorité dans sa modernisation militaire et que pour elle, la comparaison se fait avec la force blindée d’un seul pays européen.

    Mais comme je l’ai aussi plusieurs fois indiqué, le problème des choix russes actuels ne vont pas se voir maintenant. Forcément quand on se dit qu’un T-90 va remplacer un vieux T-72, on voit une évolution positive, mais c’est faire une fausse analyse. De la même façon que si aujourd’hui on recevrait des Mirage 2000 modernisés plutôt que des Rafale, alors oui c’est mieux que les anciens Mirage, mais il y a ce petit truc qui fait la différence et qui n’est pas là, je ne vais pas développer, je pense que tout le monde peut comprendre.
    Ces choix se payeront dans 10 ou 15 ans, quand de notre côté on aura consolider de nouveaux programmes. La supériorité qu’ils ont voulu avoir pour 2020 dans divers programmes « nouveaux », ils ont fait une croix dessus et c’est en occident qu’elle se dessine, notamment avec le MGCS (pour rester juste dans le domaine des chars).
    Car les bureaux d’études doivent tourner, avec des projets sérieux qui parviennent à leur terme. En foutant en l’air ces gros projets de renouvellement pour continuer à durer et moderniser sur l’ancien que ce soit la base du Su-27 ou autres, les russes cassent une évolution logique et seront devant de grandes difficultés pour faire un renouveau vers cet horizon 2040. S’ils ont galéré à faire un T-14, qu’ils en limitent l’acquisition, ils ne feront pas son successeur en un claquement de doigts.
    Pour rappel, le programme de la plateforme Armata, celui des blindés Bumrang et autres, c’était une transition industriel et technologique que la Russie a voulu faire pour changer de monde, tourner la page soviétique. Cela s’est fait dans des années « fastes » pour le budget de la défense, ils n’ont pas réussis.
    Comment croire qu’ils vont pondre ce super char pour 2040 alors qu’ils se sont plantés dans cette transition, on ne passe pas du coq à l’âne ainsi, industriellement, financièrement, technologiquement, ça ne passera pas ainsi, surtout que pour les années à venir, l’économie russe ne va pas donner des budgets exceptionnels aux armées, dès aujourd’hui ils cherchent à convertir de plus en plus leur industrie militaire vers le domaine civil et surtout à retrouver des clients exports pour remplir les carnets de commandes.

    Mais bon, il y en aura toujours qui vont dire que les russes avaient « prévus » tout cela, qu’ils vont se laisser séduire par leur communication et tout avaler de leur discours.

    • Twouan dit :

      Pour le coups, je ne suis pas complètement d accord. On apprend presque autant avec une pre serie qu avec une serie.

      Meme si l armata n etait pas produit en grande serie ca serait un point utile pour une éventuelle génération après.
      On continue certe a apprendre sur la chaine, mais moin vite.

      Il faut développer régulièrement des produits en service (meme en petite série) pour être performant, certe en faisant de l upgrade ont tiens des années en donnant le change puis un jour, on pleure.

      Pour le reste, la communication russe est évidemment pas du tout dans la même bulle de réalité que la notre.

    • PeterR dit :

      Il faut aussi prendre en considération que les russes quoi qu’on puisse en penser sont à l’origine de la grande partie des avancées techno dans les chars de combat. On ne peut pas nier leur inventivité dans ce domaine.
      Ils arrivent à faire beaucoup avec très peu. S’ils étaient dotés des moyens financier des US on aurait vraiment des raisons d’avoir peur.
      Il faut aussi se souvenir qu’ils sont arrivés à niquer les allemands sans des batailles de chars alors que c’est derniers étaient, sur le papier, bien supérieurs. Se sachant techniquement inférieurs les russes se sont lancés à l’assaut, mêlés aux chars allemand et l’ensemble de la joyeuse bande se sont flingués à bout portant, là ou l’allonge des chars allemands perdaient leur principal avantage.
      Il est toujours sage de ne pas sur-estimer son adversaire mais tragique de le sous-estimer

      • Ion 5 dit :

        @ Peter
        Non. Les russes ont été techniquement inférieurs aux allemands seulement une partie de l’année 1943.
        Les SU-85 et 152, les KV-85 et autres IS-1 ont rétabli la parité face aux PZ V et VI.

        L’allonge du 122 du IS-2 n’est pas pire que celle du 88 du Tigre. Sans parler de la précision: le 122 est une pièce d’artillerie de précision le 88 n’essaye que de tirer vite (d’où un différentiel de vitesse, donc de précision important entre deux obus).

      • Bobo dit :

        Si les russes avaient le budget americain, ils feraient un peu plus d’armement, autant de communication, et énormément plus de corruption. Rien d’autre.

  11. strider_on dit :

    euh? ils veulent reprendre le concept de leurs locomotive à deux ou trois modules ou ça se passe comment? autant je trouve qu’on sous cote beaucoup l’armement russe mais il faut se calmer à moment donné par contre. ils font la même erreur que les schleu avec le maus même si ça ressemble plus à un effet d’annonce….

    • PeterR dit :

      >> ils font la même erreur que les schleu avec le maus même si ça ressemble plus à un effet d’annonce….

      Ils avaient commis cette erreur pour flatter l’ego d’Hitler et parce qu’ils croyaient que les russes allaient sortir un engin du même type. Ne commettons pas la même erreur.

  12. nexterience dit :

    Le service communication de l’armée russe n’est pas si bon que cela quand, de peur que son T14 soit déjà démodé par le développement du mgcs, il se sentent obligés de fantasmer grossièrement un développement étrangement plannifié et « 10 fois meilleur » que l’Occident.
    Il y a une bonne éducation, un bon PIB relatif et des matières 1ères gratuites en Russie, mais aussi pas mal de bluff pour expliquer les derniers exploits techniques.

  13. aleksandar dit :

    Ah la fameuse blague de Reagan et de sa course aux armements.
    A lire / Emmanuel Todd 1976 La Chute finale qui predisait déjà la chute de l’URSS

  14. lym dit :

    Wunderwaffen… Hitler nous a fait le coup avant Poutine! La date du suicide est la seule inconnue de l’histoire en cours.

    • Czar dit :

      sauf que les armes mircales allemandes, elles, existaient.

      • Edouard dit :

        Mais elles n’ont pas fait de miracle… trop cher trop peu et capacité de production trop éparpillée.

        • NRJ dit :

          Et ces armes n’étaient finalement pas si en avance ou ne rendaient pas leurs homologues obsolètes pour autant.

          Le Me 262 n’avait que 100 à 150 km/h de plus que ses homologues P-51 et Tempest, donc pouvait être contré (et quand le moteur a une durée de vie de 10h, il est assez vite limité). Les alliés avaient également des avions à réaction. Les chars allemands n’avaient pas de moteur appropriés. Les sous-marins type XXI n’avaient pas les capacités techniques de changer la guerre de l’Atlantique. Bref il ne faut pas exagérer l’avance technologique allemande.

          • PK dit :

            Quand on pense aux armes avancées, on pense plutôt aux missiles. Le V1 puis le V2.

            Arrivés sans doute trop tard, le V2 était imparable avec la technologie de l’époque.

            Quant aux avions aux réactions, Hitler n’y croyait pas… Il a notamment cantonné le Me262 dans le bombardement. Comme au final, c’est lui qui décidait…

            Il s’agit plus d’un mauvais choix stratégique : le tout panzer et le tout U-boot… Les Allemands auraient sans doute pu mettre les alliés en difficulté s’ils avaient persévéré dès le début de la guerre dans l’avion à réaction (cela aurait permis d’empêcher les bombardiers d’aller bombarder l’Allemagne).

          • Ion 5 dit :

            @NRJ
            Ben dites donc, 100 à 150 km/h des broutilles?
            Je ne sais pas quel as anglais (Beurling je crois)* disait qu’à 20 km/h de moins entre chasseurs on vit une gène, 40 km/h un handicap, parfois insurmontable.

            Approfondissez vos sources, l’échec bien réél du Me-262 est ailleurs…
            La maniabilité par exemple, ça vous dit quelque chose?

            * les autres aussi

          • NRJ dit :

            @Ion5
            Ce que je voulais dire est que le Me 262 ne condamnait pas immédiatement à l’obsolescence les chasseurs alliés. Closterman a ainsi revendiqué avoir abattu un Me 262 en l’ayant rattrapé par un piqué. Et l’investissement consenti pour le Me 262 ne valaient pas sesqualités, aussi indéniables furent elles. Mieux aurait fallu produire un plus grand nombre de FW 190.

            @PK
            Le V2 avait une charge 5 fois inférieure à celle d’un bombardier Lancaster. Imparable, mais inefficace.
            Et si Hitler a cantonné le Me 262, c’est peut-être pour de bonnes raisons, comme l’extinction du moteur de l’avion à pleine charge. Après je ne connaissais pas ce détail de l’Histoire.

            Le Me 262 n’aurait pas empêché les bombardements. Si on suppose qu’il aurait commencé en 1944, il aurait quand même eu les problèmes rencontrés dans la réalité en 1945 (notamment un moteur avec une espérance de vie de 10 heures). Les alliés pouvaient supporter les pertes (il s’attendaient à des pertes 10 fois supérieures pendant la Big Week de Février 1944, début des gros bombardements avec comme premier objectif la destruction de la Luftwaffe) et les tactiques allemandes étaient inadaptées contre les bombardements. Le P51 Mustang arrivé début mai (de mémoire) avait des performances en faisant un chasseur aux performances pas si éloignées du Me 262. Même inférieur, il pouvait lutter et gêner les avions à réaction.

  15. dolgan dit :

    Le ministère de la défense russe (enfin le ministère de la culture section scifi) a également annoncé la création d’une unité de Jedi d’environ 2 000 000 000 d’individus d’ici la fin du mois. On murmure qu’ils comptent aussi recruter hulk, bioman et mimimati pour une unité très spéciale et très secrète dont on pourra suivre les aventures sur les chaines officielles de réinformation.

    • Barfly dit :

      Il parait qu’ils ont exhumé le corps du Prince Bagration pour en faire le chef d’une armée de clones. Il a été totalement recomposé à partir du biscaïen qui l’a tué à la bataille de Borodino.

  16. bobo dit :

    Je suis déçu, pas de canon thermonucléaire ?

  17. Thaurac dit :

    Ils peuvent user toutes les plaches à dessin, avec de très bonnes idées d’ailleurs, le produit ne serait jamais diffusé à grande échelle cause manque de fric, l’armata en est un bon exemple de ces fameuses armes nouvelles, elles resteront à l’état échantillonnage, discrétionnaire…

  18. Plusdepognon dit :

    Le problème d’un char lourd de bataille est d’être amené au bon endroit et au bon endroit pour un emploi optimum :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/07/un-nouveau-venu-dans-larmee-britannique.html

    https://blablachars.blogspot.com/2020/07/quelle-mobilite-pour-les-nouveaux-chars.html

    L’évolution venue des USA est un char moyen, rebaptisé « char léger », bientôt présenté comme robotisé et donc « consommable »:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/08/robotic-combat-vehicles-au-tir.html

    https://blablachars.blogspot.com/2020/07/rcv-et-met-d-dans-le-colorado.html

    https://blablachars.blogspot.com/2020/07/larmee-americaine-developpe-le-canon-de.html

    https://blablachars.blogspot.com/2020/07/northrop-grumman-devloppera-les-futures.html

    https://blablachars.blogspot.com/2020/08/le-char-leger-le-chainon-manquant.html

    Les russes capitalisent sur les leçons de la Tchétchénie et de vieilles relations :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/08/bmpt-sur-chaine.html

    Les nouveaux VCI sont énormes par rapport à leurs prédécesseurs :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/07/ou-lon-reparle-de-la-taille-des-vci.html

    https://blablachars.blogspot.com/2020/07/la-course-aux-armements-pour-les-super.html

    Ce qui repose quelques questions, notamment en termes aéromobilité et de l’avantage des véhicules blindés médians à roues :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/08/on-lon-reparle-de-la-mobilite.html

    Le marché des chars d’occasion va être saturé par les américains :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/08/un-acronyme-ne-pas-oublier.html

    Du côté des matériels neufs, la Chine a un grand appétit à l’export :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/08/pour-qui-sont-ces-vt4.html

    Ce n’est d’ailleurs pas le seul concurrent venu d’Asie, la Corée du Sud y va crânement :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/08/le-k2-sud-coreen-propose-la-pologne.html

    La Corée du Sud est également en pointe pour les véhicules sans soldats à l’intérieur :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/08/nouvelle-etude-sud-coreenneautour-des.html

    Il s’agit donc véritablement pour les industriels de l’armement russe d’une course contre la montre et de parts de marché.

  19. MERCATOR dit :

    Le concept du T-14 Armata était stupide, mettre un équipage dans une « bulle » sur blindée pourrait se concevoir pour du personnel à très « forte valeur ajoutée » tel des pilotes d’aéronef mais pas pour l’équipage d’un char surtout quand dans un même temps la tourelle, elle , élément essentiel est très peu protégée avec une multitude de capteurs fragiles et vulnérables à la ferraille du champ de bataille et aux armes de petit calibre .

    Les Soviétiques avaient conçu avec le T34 le meilleur char de tous les temps , rapide, facile à construire, bien protégé , doté de larges chenilles,son absence de fiabilité avait finalement peu d’importance, sa durée de vie moyenne n’excédant pas quelques heures .

    Dans les combats actuels en zone urbaine et péri urbaine le char perd de sa pertinence avec le déploiement d’armes antichar peu couteuses, pouvant être tirée depuis les toits des bâtiments , l’avenir à mon avis sera dans les chars robots » suicides » , petits, rustiques , peu onéreux, télé ou radio guidés pour faire sauter les points d’appuis .

  20. Aaltar dit :

    La Russie a pris un avantage avec l’arrivée de l’Armata, ils travaillent pour conserver cet avantage.

    Leur logique sur les chars est bien moins stupide que la logique US sur le F35 qui claque à n’en plus finir pour adapter un format dont ils ne cessent de percevoir les problèmes. Avec ce qu’ils ont dépensé pour adapter leur avion ils auraient largement pu développer celui de la génération suivante.

    Alors oui la Russie en rajoute sur cet effet d’annonce, ça ne coute pas cher de palabrer et les autres en face (nous) vont se dire merde ils continuent à appuyer et du coup vont redoubler d’effort pour combler l’écart déjà marqué.

  21. Edouard dit :

    Il faut reconnaître aux russes une expertise dans les blindés. Mais ils ont plutôt été connus comme avoir une bonne capacité a faire du rustique pas cher avec un bon équilibrage entre puissance de feu, mobilité et protection.
    Ils ont même plusieurs fois été avant gardiste sur le sujet (T34 et autre T62 à leur sortie).
    Donc on peut voir aussi le T14 comme un laboratoire de développement de technologie avant gardiste (sans compter l’évolution positive du « 0 » équipage dans la tourelle). Donc échec à la production, surement. Echec tout court… pas sûr.

    Je mettrais plus de kopek dans le développement de char chez les russes que sur leur capacité aéronavale actuelle !!!!!!!

  22. jean pierre dit :

    je ne voudrais pas dire étant novice en matériel militaire mais il faudrait arrêter de regarder par dessus la haie pour critiquer la femme du voisin ou sa tondeuse qui fume et se retourner pour constater le feu à la maison.L’ennemi est déjà dans la place.Comme les termites quand on les voit c’est que c’est déjà trop tard.

  23. Castel dit :

    Ce n’est pas nouveau avec les Russes :
    Ils laissent faire leurs Ingénieurs, pour qu’ils essayent de sortir ce qui se fait de mieux en matière de blindé, mais quand ils se rendent compte que leur « bébé » est trop coûteux à fabriquer, ils font souvent marche arrière pour se rabattre sur des solutions moins coûteuses, souvent basées sur des modèles plus anciens :
    Par exemple le T64, qui était censé remplacer le T62, et finalement abandonné, car trop coûteux, il y eu ensuite le T80, censé remplacer le T72, ce qui fut le cas, mais en partie seulement, car la aussi jugé trop cher à l’usage, pour le remplacer par le T90, qui n’est en fait qu’une version modernisée du T72….
    Et je pense que c’est également le cas avec l’Armata, mais plutôt que de l’avouer, les Russes, essayent de faire croire qu’ils ont l’intention de la remplacer par un modèle encore plus performant….
    Cette mauvaise habitude vient probablement de l’époque soviétique, ou on demandait toujours aux ingénieurs de faire ce qu’il y avait de mieux, sans tenir compte du prix de revient….
    Mais, dans une économie qui se veut « libérale », les Russes sont obligés de redescendre un peu plus vite sur terre !!

    • PK dit :

      Il faut comprendre aussi comment cela marche avec les chars russes. Il y a deux séries : la première, du T34 au T62, qui n’est qu’une évolution successive d’un char bon marché et la seconde avec la rupture technologique avec l’arrivée du T64 (beaucoup plus cher, mais beaucoup plus efficace). Un rétrofit de certains aspects avancés du T64 a été amené vers le standard de la première série pour fabriquer un char « bien et économique » : ce fut le T72. Bon compromis.

      Dans le même temps, les Russes ne mettant jamais tous leurs œufs dans le même panier, ils ont continué à développer le T64. Ce fut le T80 (toujours cher et très bon).

      C’est ainsi qu’est né le T90 (par rétrofit du T80 vers le T72) pour faire un char « bon et pas cher ».

      Les Russes font cela depuis un demi-siècle. Il n’y a donc RIEN de nouveau à ce qu’ils font aujourd’hui. S’étonner de quoi que ce soit, c’est juste ne pas connaître les Russes. Bref, tous les va-t-en guerre anti-Poutine ferait mieux d’étudier un peu mieux leur « adversaire », cela leur permettrait de comprendre leur logique (toujours un plus quand on veut les vaincre !)

      Le T14 est le nouveau char de rupture (le remplaçant du T64). Il n’y a aucun doute qu’il existera à partir de là un rétrofit vers une ancienne plateforme. Je pense qu’ils vont finir par abandonner le T72 qui vieillit au profit du T80 (qui équipe sous une forme ou une autre près de la moitié du parc aujourd’hui (et par exemple le parc arctique, étant donné que c’est le seul char ayant une version avec une turbine à gaz)).

  24. Affreux Jojo [Achtung, Panzer!] dit :

    ça devient vraiment Jurassic Park, la conception de chars de combat dans le monde aujourd’hui. Entre les Velociraptor (classe des Jaguar français) et les T-Rex (ces espèces « d’Objekt » improbables). Lesquels seront les plus adaptés ? Gare à l’hyper spécialisation qui contraint à n’être utilisable que sur un terrain bien déterminé et pas un autre…

  25. Frédéric dit :

    Ils vont copier celui-ci ?

    https://gundam.fandom.com/wiki/Type_61_Tank

  26. Max dit :

    Le « canon électro-thermochimique » est encore à l’état de recherche fondamentale bien que déjà expérimenté mais son encombrement, la puissance électrique demandée sur un très court instant et disponible à nouveau rapidement, etc… Il y a encore pas mal d’écueils avant de les rencontrer. D’abord sur des navires. Pour la cavalerie blindée ça va prendre du temps.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Canon_%C3%A9lectrique

    Les chars dronisés, sans équipage donc ça peut paraître plaisant mais entre la sécurité des transmissions, le rendu 3D de l’environnement pour l’équipage saupoudré de réalité augmentée, etc… Il risque d’y avoir des bouchons et carambolages sur les champs de batailles. Quant à les équiper de canons électriques…

    Le grand fantasme sera alors le flingue de Kirk et Spock : The phaser (mother f….r)! Pour vaporiser, euh des aliens ?

  27. victor dit :

    La seule chose que l’on peut retenir est que certaines grandes nations font l’effort de se creuser la cervelle pour offrir à ceux qui seront en première ligne les meilleurs outils. On peut blablater ce qu’on voudra, qu’est ce qui a été proposé par l’industrie de l’armement français en terme d’innovation ici de blindé, pour nous, mis en branle en 1986 et en service en 1993 pour remplacer ou dépasser le leclerc???? Et oui il va quand même avoir 35 ans sur papier et 28 de service…. Quand il y a des pièces pour qu’il fonctionne…. prévu de rester en service encore 20 ans… Doit quand même y avoir de la nouvelle technologie depuis 1993 et à découvrir d’ici 2040…. Même problème pour ce qui a été de l’armement léger, tout le monde pleurait qu’on allait acheter étranger du HK, du glock mais qu’est ce que l’industrie française a proposé d’innovant????? Alors avant qu’on achète des chars étrangés d’ici 2040 faudrait peut être que les cerveaux se sortent les doigts du c…….. et qu’on arrête de dormir sur nos lauriers (qu’on a pas…….) on peut les critiquer les ruskovs mais c’est pas nous avec nos 150 leclercs et en gros, de disponibles, autant d’avions qu’on peut prétendre à faire peur à qui que ce soit……..