!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

La Corée du Sud confirme son intention de se doter d’un « porte-avions léger »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

53 contributions

  1. lxm dit :

    Etrange corée du sud dont la population baisse !!( plus de décès que de naissances) Il semble qu’il y ai derrière une stratégie non pas d’expantionnisme que plutôt participer à des coalitions et faire comme le qatar, montrer son existence au monde pour ne pas se faire bouffer par l’immense chine ou être abandonné par les usa, même une corée envahie pourrait encore continuer la lutte avec sa flotte de haute mer. Il faut aussi constater que la marine est le parent pauvre de la corée du nord, la marine sud coréenne se préoccupe plus du réarmement chinois et japonais.

    • lolo dit :

      Malheureusement les plaies de la guerre entre la Corée du Sud et le Japon n’ont jamais été fermées et rien n’a été fait pour au contraire. Résultat au lieu de faire front commun face aux Russes et aux Chinois ils partent en ordre dispersés.
      Quand on voit cela, on ne peut que remercier ceux qui ont œuvré pour la réconciliation Franco-allemande.

      • Stoltenberg dit :

        Réconciliation? Le terme « pardon inconditionnel » serait beaucoup plus adapté à ce qui s’est réellement passé.

      • basstemp dit :

        C’est une terrible réalité, il existe en corée du sud une haine viscérale du japon pour les faits qualifiés certes de crimes de guerre et qui sont avant tout exploités politiquement par toute une sphère associative dont les comportements et les raisons pourraient être qualifié a mon sens de « douteux » car certes il est vrai que le japon s’est enfermé durant des décennies dans un silence assourdissant sans la moindre excuse officielle, mais ce sont les mêmes associations coréennes qui ont redoublé de vomi haineux quand il y a pas si longtemps que ça, le japon proposa des indemnisations : Alors la, ils ont tout fait pour que la corée rejette la proposition comme si ces associations avaient peur de se faire couper l’herbe sous le pied et de ne plus avoir de sujet a exploiter …

        Comprenez bien une chose, oui le japon après tout est impardonable pour ce qu’il a fait notamment a ses femmes coréennes a qui ils ont menti et fait croire qu’elles auraient un emploi, qu’ils ont en réalité exploité sexuellement dans des maisons closes miteuses pour soulager les soldats nippons et ce dans des conditions terribles (zéro hygiène, obligation de copuler toutes les 5-10min avec des soldats faisant la queue sur des centaines de mètre parfois ! Usage de drogues pour les assommer ect ect alors qu’a l’origine ces femmes s’étaient faite promettre des emplois dignes comme infirmières, aides soignantes …)

        Les faits sont terribles, mais comparés a ce dont il a été question au procès de Nuremberg c’est en réalité bien peu de choses et du simple grand classique de guerre (depuis la nuit des temps, les femmes sont contraintes a se soumettre et souvent sexuellement aux vainqueurs d’une guerre, au point que cela a même influencé leur génétique car n’ont survivre que celles qui se soumettaient … C’était très fréquent au neolithique notamment a une époque ou les hommes vivaient en tribu, ceux qui soumettaient une tribu, gagnaient les femmes et les femmes devaient accepter les nouveaux « dominants ») par rapport au massacre industriel que fut la shoah notamment …

        Mais voila, les faits ont aujourd’hui 80 ans environ, le japon a énormément changé depuis et n’est plus cet état prédateur et est il seulement logique de vouloir faire payer une population qui a autant basculé dans le pacifisme que les japonais ? Pour moi c’est ridicule et j’estime qu’il y a une exploitation malveillante de ces blessures du passé

        Il serait même très intéressant de savoir qui se cache exactement derrière tout le tissu associatif coréen concernant ces questions, on aurait je pense quelques surprises … Comme par exemple un pays qui n’aurait peu intéret a voir coréen & japonais s’entendre vraiment ? Huuum Chine ? Corée du nord ?

        • Czar dit :

          salauds d’Coréens à ignorer la Shouiah comme plus grand malheur intergalactique de tous les temsp et à se regarder le nombril sur le petit drame de leur propre grand-père à eux.

          Total manque de classe et de dignité.

          je gage que dans quelques temps ils disperont de médias déterminés à remettre les choses à leur place.

        • ba voyons dit :

          « Les faits sont terribles, mais comparés a ce dont il a été question au procès de Nuremberg c’est en réalité bien peu de choses et du simple grand classique de guerre »

          Mais t’es un vrai neuneu toi.

          Premièrement,
          Le « procès » de Nuremberg n’en est pas un, puisqu’il n’y avait aucun droit de la défense.
          De plus, il est interdit d’en discuter en France donc abstient toi.

          Mais je vais en parler quand même indirectement : les japonais ont commis bien plus d’atrocités que les allemands, dont les prisons étaient sans doute les plus vivables d’Europe, et dont l’occupation a probablement été une des occupations les plus softs des grandes guerres. Au point de faire regreter la « libération » par les forces étatsuniennes par la population locale.
          Absolument rien de comparable avec ce qu’on fait les japonais en Chine et en Corée, qui ont commis les pires atrocités.

          Et le fait que le Japon refuse continuellement de reconnaitre ses crimes, pire se montre encore relativement belliciste, par exemple au sujet des îles- rend impossible tout rapprochement.

          Deuxièmement,
          La Corée du Sud n’a pas le choix : elle est passé d’une domination japonaise à une domination étatsunienne forcée.

          Elle a éventuellement deux options : passer sous domination chinoise pour jarter les étatsuniens de son territoire.
          Mais, elle préfère encore être sous domination militaire étatsunienne, que de se voir complètement absorbée par la Chine.
          Ou, se rapprocher de la Russie. Mais c’est trop tôt, la Russie n’est pas visiblement pas encore suffisament forte pour que la Corée du Sud se laisse tenter. Cela serait pourtant sa meilleure option et de loin.

          @czar : mdr 😉

  2. PK dit :

    LOL. Un groupe aéronaval basé sur la dinde… Vont trembler les Chinois 😉

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Si on voulait faire dans une réponse « ridicule » PK, et bien on utiliserait la tienne là !!!

      Prend ta plus belle plume et va donc leur dire aux Coréens qu’ils achètent sans savoir, qu’ils sont des ignorants de première, un peu comme l’IAF israélienne, la Royal Navy ou la marine Italienne …c’est vrai quoi faut absolument que tu les alertes sur leur méconaissance …en matière d’avion embarqué !!!

    • Qui ça dit :

      Solution pourtant déjà retenue par le Royaume-Uni, l’Italie, le Japon, les États-Unis pour les US Marines, peut-être un jour l’Espagne …
      C’est certes moins performant qu’une configuration Catobar, mais c’est plus accessible et ça permet d’avoir une force non négligeable pour soutenir des débarquements et prendre des îles.
      La Corée du sud si elle se retrouve en guerre, ça sera forcément à proximité de ses côtes. Elle n’a pas besoin d’une marine « bleue ». Donc une aéronavale « courte sur parte » lui suffit amplement.

      • R2D2 dit :

        « et ça permet d’avoir une force non négligeable pour soutenir des débarquements et prendre des îles. »
        ca justement ce n’est pas vraiment compatible avec le stobar…

        • Requin dit :

          Sans doute pour cela qu’aux USA, les F-35B sont pour US Marines Corps avec quelques centaines d’exemplaires commandés C’est pas comme si le premier rôle de de l’USMC était la premier ligne d’une force de débarquement. Avec une bonne expérience depuis la 2e GM.
          Mai si vous vous croyez meilleur spécialiste que l’USMC sur le sujet…

      • PK dit :

        Ben justement, à part une flotte d’appoint pour faire de la conquête – et encore, les USA ont ça en plus des CATOBAR sinon l’appui majeur ne serait pas lç -, ça ne sert à rien. Le Japon et la CdS n’ont pas à ma connaissance d’ambitions de conquêtes, ce truc-là ne leur sert à rien.

        CGFD. Merci d’avoir joué.

        • Requin dit :

          J’adore les gens qui se prennent pour meilleurs spécialistes de politique militaire que les dirigeants des pays en question. C’est à exploser de rire.
          CQFD…

  3. EchoDelta dit :

    Prochaine étape : de vrais avions catapultés pour être en mesure de mettre du potentiel offensif en l’air.

  4. philbeau dit :

    Il ne se passe pas de jours en ce moment où on n’apprennent pas que des pays de second ordre (mais qui , notons – le , ont conservé intacts leur nature et leur esprit de « nation » ) n’investissent dans des programmes considérables d’armement .
    Seule zone du monde dangereux actuel où les dirigeants sabordent littéralement leurs capacités de défense : l’Europe .
    Tout cela se paiera inévitablement , la période indistincte actuelle accouchera bientôt de conflagrations diverses qui fermentent actuellement au vu de tous les observateurs . Le déni suicidaire de cet attelage d’états plus couards les uns que les autres , notamment les riches pays du nord , les mène à l’évidence vers une prochaine servitude qui fera tout drôle à nos jeunes générations bardées de diplômes souvent plus inutiles les uns que les autres , mais incapables de se débrouiller par eux mêmes , et surtout pénétrés (lobotomisés devrait on dire) par l’idée que le monde doit se gérer exclusivement selon des critères économiques . Pauvres fous , la réalité de la vie , qui est l’esprit de survie , va vous broyer sans pitié et nous avec .
    Et notre illuminé de président devrait se préoccuper d’urgence de faire prendre le chemin de la réalpolitik nationale en faveur du pays , sans jouer les jeunes premiers sans épaisseur dans des instances internationales qui ne sont que des jeux d’ombres . Les divers Erdogan qui se multiplient sur la planète démontrent ce qu’on a oublié, « qui le veut le peut ».

    • ekiM dit :

      A l’ouest, le reste de l’Europe compte sur la France et le RoyaumeUni pour faire le « job » en dernier recours (si les américains ne les sauvent pas). A l’est, ça se réarme mais avec des moyens limités.

    • Requin dit :

      LOL
      Où voyez-vous une baisse de garde en Europe, en particulier des pont plat ?
      France : 1 PAN + 3 PH, accessoirement 1,7 Mds de hausse de budget depuis 3 ans.
      UK : 2 PA en montée en puissance
      Italie : 1 PA en service + 1 en construction

      après oui, je vous l’accorde, l’Europe du 21e siècle n’a pas pour ambition de coloniser le reste du monde.

      • Mani dit :

        Petite information supplémentaire :
        Italie : 2 PA en service Garibaldi / Cavour + 1 en construction Trieste + 3 PH San Giorgio / San Marco / San Giusto

      • LEONARD dit :

        1.7 Mds de hausse chaque année depuis 3 ans soit 1.7+3.4+5.1 = 10.2 Mds par rapport à Hollande.
        Même s’il y a des rabotages comptables ( opex, inflation ), c’est un bel effort.

    • Hermes dit :

      La corée du sud, pays de second ordre ?
      .
      Elle ne fait pas parler d’elle, mais dû à sa position de quasi guerre avec son frère du nord, c’est certainement une des armées, mais également population (service militaire très important, pratiquement 2 ans), les mieux préparé à un conflit d’envergure.
      .
      Disposant de moyen important pour sa taille (pays), et d’une forte mobilisation de la population, les effectifs sont important et qualitatif.
      C’est un pays scientifique et technologique, même s’ils n’ont pas autant d’acteurs que la BITD française (on sait très bien que la France, pour sa taille, est une exception mondiale), il ne fait aucun doute qu’ils ont les capacités pour monter en puissance s’ils le souhaitaient, mais ils sont plutôt pragmatique je trouve, une BITD trop diversifié serait sans doute fragile, le pays n’étant pas très grand les budgets sont limité, on voit le résultat en France.
      .
      Je ne m’amuserai pas à qualifier la Corée du Sud de « pays de second ordre », elle surclasse l’Allemagne et potentiellement la France.

      • R2D2 dit :

        « elle surclasse l’Allemagne et potentiellement la France. »
        l’Allemagne n’est pas non plus un maitre étalon hein 😉
        Pour la France: clairement non en Opex, oui sur une guerre à domicile.

      • Vlad dit :

        La Corée du Sud c’est le troisième meilleur partenaire économique de la Chine et elle multiplie son business avec les futurs grands comme l’Indonésie où elle a une certaine influence.

        Et sa future flotte de haute mer c’est surtout pour objectif d’influence.

        Et comme j’aime la Corée du Sud, je suis ravi de ces nouvelles.

    • NRJ dit :

      @philbeau
      La situation est simplement différente en Europe. Le seul vrai adversaire qu’on a est la Russie. A partir de là, il est plus logique d’avoir des dépenses faibles dans la Défense.

      « la période indistincte actuelle accouchera bientôt de conflagrations diverses « . Peut-être, peut-être pas. On sait que l’immigration va exploser en Afrique et que la situation géopolitique va changer concernant les ressources avec possiblement une perte d’importance des pays du Moyen-Orient. La Chine va continuer à prendre de la place et remettre en question les équilibres internationaux.

      Erdogan pourrait bien être remplacé dans 3 ans, donc il n’est pas forcément utile de lui déclarer la guerre aujourd’hui.

      Quant aux pays du nord, ils n’ont pas vraiment besoin d’investir dans leur défense. Contrairement à nous, ils ne voient pas d’intérêt à attaquer tous les autres pays. Et face à la Russie, il n’y a pas forcément de raison d’investir massivement dans la Défense.

      • Hermes dit :

        Vous croyez que notre seul adversaire est la Russie ?
        .
        Tout conflit US-Chine, finira par nous faire entrer dans la danse, peut être par une prise de position plus ferme pour éviter tout incident avec la Russie, mais je doute qu’on reste muet dans le pacifique, surtout en France…
        .
        La France se rapproche du Japon et de la CDS (par petit pas, on joue la carte de la prudence) depuis plusieurs années.
        .
        Il est vrai que jusqu’en 2010 +-, on ne voyait que la Russie comme adversaire, mais ce n’est plus le cas, la Chine est évoqué de nombreuses fois comme la menace la plus importante, à défaut d’être la plus immédiate (Ce titre est conservé par la Russie).
        .
        Le théâtre Asie, c’est un énorme jeu d’alliance/relation pas loin d’être du même gabarit de ce qui a fait la première guerre mondiale.
        Croire que parce que ça se passe au loin on y sera indifférent, serait une erreur des plus grave.
        .
        On doit se préparer à un conflit avec la Chine au même titre que les Asiatiques.
        Un tel conflit laisserait beaucoup de points auquel on ne peut réellement répondre actuellement.
        Comment se comporterait l’Inde/Pakistan ou la Russie si un tel conflit venait à éclater.
        La Russie n’est pas nécessairement un allié de premier rang de la Chine, beaucoup de tension existe, mais en cas de conflit, ces tensions pourraient passer au second plan.
        .
        On a sous estimé les choses en 14, on l’a fait encore dans les années 30.
        Souhaitez vous réellement que l’on fasse encore la même erreur ?
        .
        La France, l’Europe, doit penser à sa position dans ce conflit, de ce que j’ai pu lire, heureusement les généraux y pensent un minima, mais les politiques c’est bien plus flou.
        La plupart des observateurs s’accordent aujourd’hui sur le fait que la question n’est plu « Si un conflit éclate », mais « Quand va t’il éclater ? ».
        .
        A mon sens, votre « discours » est en retard de plus d’une décennie sur la situation du monde actuel, c’est assez dangereux de vivre dans le passé.

        • ZoSo dit :

          Mouais votre guerre contre la Russie pour laquelle l’Europe a participé à la course à l’armement on l’a attendu pendant plus de 40 ans, pas souvenir qu’il se soit passé grand chose de ce côté là…
          Donc désolé de ne pas trop prendre au sérieux votre « menace » chinoise (du moins d’un point de vue militaire).
          Ça me fait penser à la guerre du Golfe où les généraux et autres conseillers militaire étaient tout content de pouvoir enfin jouer à la guéguerre sur les plateaux tv.
          Comme ci ils étaient déçus jusqu’à maintenant que la guerre froide ne ce soit pas réchauffée pour qu’ils puissent s’adonner à leur jeu favori…

        • NRJ dit :

          @Hermes
          Sauf que la Chine est loin, trop loin. A la rigueur, la France pourrait être concernée par une guerre Chine-USA avec la présence de la Nouvelle-Calédonie (s’ils ne votent pas pour l’indépendance). Mais, même s’ils le voulaient, les autres pays européens n’ont pas les moyens d’intervenir si loin de leurs bases. Ils subiraient « seulement » les conséquences indirectes avec embargo américain ou chinois à la clé.

          En revanche, on pourrait s’attendre à une réaction russe en cas de guerre sino-américaine. Les USA seraient obligés de concentrer leurs moyens dans le Pacifique, laissant le champs libre aux russes. On arrive dans la politique fiction, mais c’est bien la Russie la seule vraie menace pour les pays européens (avec la Turquie pour certains, au moins à court terme).

      • Stoltenberg dit :

        « Et face à la Russie, il n’y a pas forcément de raison d’investir massivement dans la Défense. »
        .
        D’où sortez-vous ce genre d’assertions? Surtout sachant que le sort des pays baltes repose sur le contrôle d’un corridor de 65km que l’OTAN estime être en capacité de défendre pendant au mieux 60 heures. La force principale de l’armée russe c’est la quantité qui est toujours grande. Ils ont également eu l’occasion de tester avec succès un certain nombre de tactiques et de technologies en conditions réelles en Syrie, Ukraine, Géorgie… Enfin, en ce qui concerne les systèmes de guerre électronique et cyber – on ne sait pas quelles sont les capacités de l’armée russe.

        • NRJ dit :

          @Stoltenberg
          L’armée russe serait capable d’envahir les pays baltes. Mais elle risquerait en retour de se prendre au pire des bombes nucléaires, au mieux une contre-attaque en bonne et due forme des USA qui n’attendent que ça. Face aux armées européennes et américaine, l’armée russe ne tiendrait pas longtemps.
          Les risques de perdre sont trop élevés, même si les russes pourraient faire assez mal à leurs adversaires.

          • Stoltenberg dit :

            Vous délirez, vous faites partie des derniers enfants de Fukuyama. Les forces américaines sont présentes sur le flanc est dans le cadre de la « European Reassurance Initiative ». Ce qui signifie que son but consiste à rassurer les pays concernés et à affirmer le soutien américain et c’est tout. Le regard des US est dirigé vers la Chine communiste et c’est vers cette région que les forces sont redirigées. Si la Russie tente de profiter de cette situation en avançant en Europe, les pays européens seront obligés d’organiser leur propre défense avec, au mieux, un soutien US.

    • vrai_chasseur dit :

      @philbeaua
      je serais plus nuancé.
      L’Europe a des capacités militaires réelles, et singulièrement la France. On se méprend souvent là-dessus car on ne compte que les canons, on ne comptabilise pas les savoir-faire et les capacités.
      Par exemple la Chine peut construire 20 porte-avions si ça lui chante : elle en est industriellement capable. On tremblera dans les chaumières sur le tonnage cumulé impressionnant sur le papier de sa flotte aéronavale….mais elle a moins de pilotes qualifiés pour la chasse embarquée que la France. Et cette formation est très longue et pointue.
      Autre exemple, la Turquie est la plus importante armée de l’OTAN après les USA…tremblez braves gens. Certes mais c’est à 78% des conscrits inexpérimentés. Quant aux pilotes turcs de F16, leur moyenne des heures de vol est actuellement inférieure à 400 h…les autres pilotes plus anciens ont été jetés en prison comme beaucoup d’officiers expérimentés après le putsch raté de 2016. On le sait peu, mais la Turquie a appelé l’Oncle Sam à l’aide pour lui envoyer en urgence des instructeurs pour ses pilotes de F16. Les USA ont répondu qu’ils n’en avaient pas de disponible.
      En réalité là où l’Europe doit réellement progresser, car elle est maladroite voire empotée sur ce plan, c’est pour gérer des conflits asymétriques à ses portes (‘petits hommes verts’ en Crimée, bandes organisées civilo-militaires à moto au Sahel prospérant au sein d’états faibles, politique turque des pieds dans le plat en ZEE chypriote, etc etc)

  5. Muse dit :

    C’est trop tard !
    Le voisin a produit en 7 ans l’équivalent de 60% de la flotte de guerre US et ce n’est surement pas pour en faire un musée.
    * c’est drôle, quand les chinois arriveront ils prendront possession du tout nouveau « port-avion » sans S, pour l’humour…

  6. VinceToto dit :

    Le plan semble sorti d’un boulot de gosse de 7-8 ans. Entre autres, regardez donc l’hélicoptère posé derrière la passerelle de navigation…
    Les ingénieurs/concepteurs semblent avoir voulu faire passer un msg concernant leur hiérarchie.
    MSG reçu 5/5, fort et clair.

  7. Requin dit :

    Et donc ceux qui pensent que les PA ne servent à rien, ils sont où ?

  8. lym dit :

    13 ans pour accoucher d’un groupe aéronaval « léger » avec un seul type d’appareil utilisable disponible, pas vraiment le meilleur ni le plus fiable, si c’est pour faire concours avec le Japon passera encore. Mais d’ici là, au rythme ou elle va, la Chine en aura monté combien de pas vraiment « légers »? Face a cette dernière, c’est dérisoire!

    Alors que nous démarrons l’étude d’un nouveau PA devant aboutir pour 2038 (mais qu’il serait sans doute possible d’avancer si on n’en devait pas supporter le coût d’études voir fabrication seuls), je vais sans doute me faire taper sur le râble mais il serait peut-être envisageable de mutualiser avec d’autres. Il y a certes l’aspect propulsion nucléaire qui est un gros frein et dimensionne trop le reste (carburant à loger…) pour être mise au rang des options, mais avec des pays ayant déjà une industrie nucléaire civile conséquente ce serait déjà moins problématique et l’occasion de resserrer les liens face à la Chine.

  9. werf dit :

    Le porte avion ne servira à rien car ce qui est frappant c’est la proximité (60km) de Séoul, la capitale, de la frontière avec la Corée du Nord. En cas de conflit dans la région, ils capituleront dans la journée, sous peine de destructions massives…

    • Frédéric dit :

      Séoul a était prit deux fois durant la guerre de Corée, et vraiment dans un triste état en janvier 1951 lorsqu’elle à était libéré pour de bon, cela n’a pas empêcher la Corée du Sud à se battre avec hardeur. Certes aujourd’hui, c’est une mégapole, et les ravages seraient bien plus important, mais ne sous estimé pas le nationalisme en Asie de l’Est.

  10. LEONARD dit :

    1.7 Mds de hausse chaque année depuis 3 ans soit 1.7+3.4+5.1 = 10.2 Mds par rapport à Hollande.
    Même s’il y a des rabotages comptables ( opex, inflation ), c’est un bel effort.

  11. LEONARD dit :

    Réponse à @Philbeau, mais bug de l’appli.
    Parait que j' »envoie mes commentaires trop rapidement et qu’il faut prendre son temps »

  12. Elyo dit :

    Des « spécialistes « affirment que les missiles hypersoniques développés par la Chine et la Russie sont pratiquement invincibles et des tueurs de porte-avions, rendant ainsi obsolètes ces navires. Pourtant la France, l’Angleterre, la Corée du sud, le Japon, les États-unis …etc et même la Chine et la Russie ont en chantier des PA. Étonnant non ? A part la France et bien entendu les deux  » démocraties populaires  » tous ont choisi le F35, d’ailleurs Israël a formé un deuxième escadron équipé de F35 qui lui garantira pendant longtemps ( avec ses autres forces aériennes) la supériorité dans le ciel du Moyen-Orient. Pour ce qui est des armes hypersoniques leur mise au point sera très longue car il est très difficile de concilier haute vélocité et précision, de ce fait la moindre erreur de guidage est rédhibitoire. Les effets d’annonce de la Chine et de la Russie sur leurs soit disant armes à technologie de rupture ne sont que des BLURGS ( Balivernes Lamentables à l’Usage réservé des Gogos)

    • Hermes dit :

      La navy n’a pas choisi le F35, au contraire, elle veut limiter le nombre de F35C en voulant une nouvelle génération de F18…
      .
      Pareil pour les autres marines, ils n’ont pas « choisi » le F35, c’est le seul appareil pour les petits porte aéronef léger.
      Exception des QE britannique (Seul PA Moyen/Lourd au monde avec la capacité d’un porte aéronef), ils ont renoncé au F35C/Rafale(mais ça fallait pas rêver), pour des raisons budgétaire et non opérationnelles.
      .
      Classer un Cavour avec le CDG ou pire un Nimitz/Ford, faut arrêter.

      • Dany40 dit :

        L »US Navy n’a jamais aime le principe d’avion multirôle commun …. Leur réticence au F-35 n’a rien à voir avec les performances de l’avion , c’est un blocage politique et culturel.
        Mais … Attention …. L’ USN n’a JAMAIS prévue de se baser massivement sur le F-35 non plus, tout simplement parce que ce n’est pas le profil qu’ils recherchent pour leur avion de base.
        Mais par contre ils ont depuis le début prévu d’avoir un escadron par porte avion … Car la Navy confirme que les capacités spécifiques du F-35 deviennent vitales sur un théâtre opérationnel

  13. ULYSSE dit :

    @elhyo. Ce sont tellement des balivernes que les US essaient a marche forcée( et a coups de dollars de ratrapper leur retard.

  14. ULYSSE dit :

    Suite: cf essaie d emport sur B 52 du missile AGM183A.

  15. basstemp dit :

    Perso je trouve le choix sud coréen très pragmatique et me rappelle que la France pourrait très bien elle aussi faire ce choix vers un petit PA de 220m basé sur un super-BPC fortement modulable dès l’origine en porte hélicos et bien entendu, de nous en doter 2, nucléaires bien entendu (ce serait je pense le vrai défi technique, transformer l’architecture BPC en BPC nucléaire)

    Et remplacer après nos 3 BPC actuels, en 3 super-BPC de même taille, propulsion classique ceux la par contre, et qui pourraient être réformés en quelques semaines en PA du même type (seule la propulsion sera différente) pour disposer jusqu’a 5 PA potentiels si on devait voir nos 2 PA couler

    Le seul problème, c’est que cela nécessiterait d’avoir 2 groupes aéronaval au lieu d’un sous marin compris …

    • Requin dit :

      LOL
      T’es quand même au courant que ces petits PA ne peuvent embarquer que des F-35B car ils ne sont simplement pas assez grands pour embarquer des catapultes et brins d’arrêt. Cela alors qu’un navire ne se paie ni à la tonne, ni au metre. Pour en gros 90% du prix d’un PA catobar, tu te retrouves avec une plate-forme aux capacités bien plus limités, ne serait-ce qu’en quantité d’aéronef embarqués.
      Le seul intérêt de PHA français plus long serait pour le transport de troupes aéroporté soit avec des hélico super-lourd type Chinook ou équivalent ou des convertible MV-22. Certainement pas pour y mettre des F-35B.
      Quant à mettre des réacteurs dessus, va falloir que t’explique l’intérêt parce que l’une des principales caractéristiques des PHA, c’est qu’ils ont une disponibilité technique tellement importante (supérieur à 80 %) qu’on ne parle pas d’IPER pour ces navires quand une CdG n’a qu’une médiocre disponibilité de moins de 55%. Cela principalement à cause de la propulsion. D’un coté 3 DA ne demandant qu’un entretien très minime de l’autre des réacteurs demandant beaucoup trop d’entretien et des IPER pour recharge de réacteurs extrêmement longue. Cela évidement pour un prix exorbitant bien entendu alors qu’évidement qu’aucun pays dans le monde n’envisage ce type de propulsion pour des navires d’assaut. Sans parler que ces navires ont un role important d’assistance humanitaire – passé la covid où les 3 PHA ont servi, le Tonnerre vient d’arriver à Beyrouth. Or, les navires à propulsion nuc sont plutôt mal venus dans les ports. Outre les systèmes de mesures de radioactivité qu’il faut mettre en place, ce sont des cibles de choix pour les terroristes.
      La France va donc plutôt se doter d’un ou deux porte-avions de minimum 280 m, voire 300 m de long pour remplacer le trop petit CdG et dans la décennie qui suivra remplacer les actuels PHA par de nouveaux, éventuellement plus long, mais toujours avec une propulsion conventionnelle et sans y mettre des avions de combat dessus.

  16. Bob dit :

    A quoi cela va leur servir un PA leger? A faire semblant d’etre dans une alliance que les USA pilotent depuis San Diego?
    Ils ne peuvent pas se mesurer a la marine de l’APL. Meme l’Oncle Sam l’a bien compris, surtout que les Coreens sont dependants economiquement du PCC. Un PA sera un cible attrayante pour les missiles DF-21 et leurs petits freres. Les Coreens comptent meme une bataille aeronavale en haute contre l’APL? C’est deja trop tard.

    • Requin dit :

      MDR l’histoire des missiles. Comme si la Chine elle-même ne s’était pas lancé dans la construction en série de porte-avions tout aussi vulnérable à ces missiles.
      A un moment, c’est bien d’arrêter de prendre les dirigeants de pays pour des crétins. Surtout ceux qui vivent dans une situation militaire tendue depuis des décennies. A mon avis, c’est plutôt eux qui pourrait te donner des leçons sur le sujet.

  17. Bob dit :

    *mener une bataille aeronavale en haute mer