L’armée de l’Air ressuscite la coupe « Comète » pour éprouver la combativité de ses pilotes de chasse

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

13 contributions

  1. Clavier dit :

    Et après rendez vous au Fouquet’s …
    prière de ne pas venir accompagné de blacks blocs

    • Joe dit :

      Ok papi, faisons comme ça !

    • ji_louis dit :

      Du temps où il était encore mécano à Mont de Marsan (jq années 2000), mon frère me racontait les c….ries / exploits de ses pilotes sur Alpha Jet et mirage IV…
      Cela ne m’étonne qu’à moitié que ce soit un pilote de « gadget » (instructeur?) qui ait gagné.

  2. Jean Marc Lami dit :

    Bientôt le retour du royal fluch pour les escadrons de reco ?
    Où qui en font office

  3. Gégétto dit :

    quels types d avions étaient face aux « Gadgets »?
    Des 2000 C/D, des Rafales?
    Voilà un résultat qui pourrait en dire long sur le niveau d entrainement de nos aviateurs…

  4. WandaNap dit :

    Black Eyed Peas, Shakira GIRL LIKE ME (Audio)

  5. jc dit :

    En y regardant bien, le résultat n’est pas si surprenant que cela. Les « chasseurs » font plus de bombing que du dog fight. Sans oublier que les pilotes de la 8 ont du métier dans le combat aérien.

  6. Luc dit :

    « Coupe Comète peut sembler surprenant au regard des avions qu’il met en oeuvre [des Alphajet, ndlr ».. Ben non qud on connaît le matos et ses toutes dernières limites d emploi

    • Clavier dit :

      Faut dire que Magimel aux commandes d’un gadget …..ça vaut bien Jester et son A-4 !

  7. Frede6 dit :

    Le Général responsable de cette coupe a déclaré que l’unité de première ligne pouvaient être rassurées par la qualité de la formation initiale car toutes les unités d’instruction se sont classées dans les cinq premieres.
    Traduction: je ne suis pas rassuré par le niveau des unités de première ligne. CqFD

    • Plusdepognon dit :

      @ Frede6
      Dans certains régiments, c’était l’unité élémentaire d’administration et de soutien qui remportait la première place du challenge interne du régiment (sport, identification, remontage/démontage des armes, passage de coupures humides…).

      Bizarrement au fur et à mesure que les régiments ne s’entrainent plus, depuis 2015, ces petites émulations internes ne sont plus à la mode. Il faut dire que l’exercice regimentaire annuel à moins de 100 pax dans les camps nationaux, c’est déjà du sport de les trouver en raclant les fonds de tiroirs.

      Ça faisait la tronche chez les unités « velues » dans une armée de professionnels (et je ne parle pas des unités d’appelés qui mettaient la pilule aux unités d’engagés du temps du service militaire).

      Avoir une équipe composée des personnels qui s’occupaient des instructions mettait à l’amende les autres unités, même des forces.
      Ce n’est pas pour rien que les athlètes s’entraînent à réussir des exercices plus ou moins abscons, pour être premier c’est un travail de longue haleine.

      Il paraîtrait même que le terrain libre fera son grand retour :
      https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/10/10/terrorisme-l-armee-de-terre-va-relancer-des-man-uvres-en-terrain-libre-en-france_6015015_3224.html