!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Pour la première fois, des F-35 ont décollé en alerte pour identifier des avions de patrouille maritime russes

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

138 contributions

  1. mustard dit :

    Ironiquement, l’incroyable dans cette info ce n’est pas qu’un Tu-142 se soit baladé dans ces zones mais que des F-35 ait pu décoller en alerte vu leur très faible taux de disponibilité.

    • Bruno dit :

      Des chiffres sur la disponibilité des F-35 norvégiens?

    • John dit :

      Quel niveau de disponibilité regardez vous?
      Si on regarde le Rafale par exemple, le taux de dispo de la flotte française dans son ensemble, ou le taux opérationnel, ils ne sont pas les mêmes.
      Les 2 donnent des infos:
      – Le taux opérationnel: il donne en théorie le taux max possible avec le budget opérationnel attribué à leur mco
      – Le taux global: permet de se donner une idée de l’état des forces, mais après, selon le budget attribué, il peut être de très très faible à plutôt bon.
      Pour le Rafale, en 2018, le taux global de dispo était de 53.6-7 %, et on a vu des chiffres supérieurs à 90% en opex.
      Pour l’Eurofighter, les 2 taux sont encore plus extrêmes, avec de très bons taux opérationnels pour la RAF, et des taux extrêmement bas pour la Luftwaffe.

      Pour le F-35, la situation est très complexe.
      Il faut d’une part distinguer les standards produits. Il faut retirer de l’équation les appareils d’essais.
      Les appareils d’essais qui ne sont pas utilisés pour ce genre de mission ont une dispo catastrophique. Pour autant, ils ne donnent pas d’info quant à la qualité du produit fini. Par contre, avec une dispo aussi basse, la mise au point risque d’être très longue. Moins ils sont en vol, et plus ça prendra de temps. Donc de mon côté, j’aurais tendance à interpréter cette info de cette manière.

      Maintenant, intéressons nous aux autres chiffres. Les F-35 A déployés au Moen Orient (du 388e Fighter Wing, venant de Hill Air Force Base), le taux de disponibilité en début de mission était de 72% et il est monté à 92%. De plus, ils ont appris lors de cette mission que l’un des problèmes concernant la disponibilité concernait la détérioration de la couche furtive de la verrière (Canopy, sauf erreur c’est la bonne traduction?).
      Les F-35 B déployés au Moyen Orient sur les PA USS Essex ont réalisé 100 sorties de combat contre l’EI sur 50 jours, (1 sortie par appareil tous les 3 jours) , le taux de dispo atteint a été annoncé comme étant de 75%.

      Concernant l’entier de la flotte, on n’est qu’à 27% en 2018.
      Les problèmes? Manque de pièces détachées, problèmes avec le logiciel ALIS,
      N’oublions pas ce volet de la problématique. Ce volet fait une différence certaine… L’approvisionnement et la gestion des stocks est un gros problème. Mais si l’impact sur la dispo est tel, peut-être que le problème n’est pas dans la conception mais dans la chaine d’approvisionnement très mal conçue / gérée?

      En septembre 2019, les forces américaines annoncent que la disponibilité opérationnelle est passée de 55% en octobre 2018 à 73%

      Et pour finir sur une note plus globale, pour comparer ce qui est comparable, les infos manquantes sont:
      – quels chiffres sont utilisés et comment sont calculés ces taux d’une flotte à l’autre
      – quels sont les moyens investis pour atteindre les taux de dispo en opex, que ce soit pour le Rafale, l’Eurofighter et le F-35. La réalité, c’est qu’on n’a pas cette info.

      Et concernant la Norvège, des avions F-35 sont affectés à la QRA… Comme en France avec la veille aérienne et la veille nucléaire.
      Cela signifie que les appareils sont disponibles. Combien en faut-il pour maintenir cette disponibilité en réaction, question pertinente. Mais malgré tout, ils sont dispo.

      • Peps72 dit :

        @John
        Oui canopy se traduit par verrière, mais si un avion a énormément besoin de pièces détachées, c’est peut-être pas uniquement à cause de la chaine d’approvisionnement, mais parce qu’il est très fragile (en Finlande, sur les 4 F35 annoncés, seuls 2 sont venus passés les tests, avec un C-17 chacun de maintenance, et finalement seul 1 des 2 coucous a pu faire tous les tests). Rappelons également que le F35 a déjà été produit à 500 exemplaires, contre environ 200 pour le Rafale, et j’ai quand même l’impression que l’avion américain est pourtant beaucoup moins disponible que le coucou français…

      • John dit :

        @Peps72,
        Pas forcément, mais potentiellement…
        Le problème est la disponibilité de certaines pièces en ce moment…
        Il suffit que vous ayez bouffé votre stock et commencé la cannibalisation, si vous ne recevez pas de livraison pour cet élément, la dispo peut chuter rapidement. Mais il peur aussi s’agir en effet de beaucoup de changement de pièces. Mais on n’en sait rien.
        Il pourrait aussi s’agir de l’entretien du revêtement furtif, et il est possible que dans la définition de la dispo de certains pays, un revêtement furtif dégradé est mathématiquement considéré comme non dispo car il ne peut réaliser l’entier du spectre des missions. Tant que ces infos ne sont pas plus détaillées, il est difficile de juger l’état des lieux.
        Quant au nombre produit, il n’est pas utile de le mentionner si on ne fait pas l’effort de nuancer son propos…
        On peut aller dans le détail. Vous mentionnez 500 F-35… Mais il ne s’agit pas que d’un avion. Ce sont 3 avions extrêmement différents avec de grandes différences. Le Rafale Marine et le Rafale B sont pas si différents, bien qu’ils le soient, d’où le fait que la production a été scindée.
        Les différents F-35 ont une majorité des pièces et de la conception spécifique à leur modèle. Et ça c’est LE GROS ECHEC de ce programme pour moi! Car ils ont du faire bcp de compromis (mauvais compromis) lors de la conception pour 3 avions ayant des rôles tellement distincts qu’il est impossible d’en avoir un optimal. Mais avec 20-25% de pièces en commun (le cockpit en grande partie) au lieu des 80%, on ne peut pas parler d’un seul avion…

        Le Rafale est beaucoup plus mature… Le projet Rafale n’étant pas international est beaucoup moins complexe en termes d’approvisionnement, ce qui est un gros avantage pour le Rafale. Mais pour les partenaires du F-35, avoir un retour sur investissement sur ce projet était vu comme un avantage.
        Mais avec des éléments provenant de bien des pays, dont certains de Turquie et n’ayant pas encore de producteur remplaçant, ça crée des problèmes d’ici à ce que le rythme de production et les opérations soient matures.
        Le rythme de production du Rafale était bien plus simple à gérer, et il était conçu très sainement avec une production étalée dans le temps.
        Les clients du F-35 en veulent beaucoup et tout de suite. Donc c’est aussi eux qui sont à l’origine du problème. Un pays qui aura un F-35 dans 5 ans n’aura plus ou peu de ces problèmes majeurs.
        Pour le moment, une majorité des F-35 ne sont pas une version au dernier standard.

        Bref, comparer le nombre avec le Rafale n’a pas de sens. Car peu importe le nombre exporté, à priori, la France a les attentes élevées quant à la qualité des appareils désirés. Et si demain Dassault disait qu’avec seulement 200 exemplaires, impossible de le mettre au point, tout le monde crierait au scandale (à raison).
        Dassault et la France ont simplement été patients en faisant un minimum d’essais avant de lancer la production massive, afin de ne pas se retrouver avec des F-35B de première génération ou Eurofighter T1 impossible à mettre à jour économiquement.

        • Peps72 dit :

          @John
          Je comprends ce que vous dites, mais être un bon industriel c’est aussi faire des choix raisonnables et pragmatiques. Tous les problèmes dont vous parlez sont présentés comme inéluctables, alors que savoir innover tout en restant réaliste sur l’optimum innovation/fiabilité ou innovation/rusticité, est aussi une qualité. Et puis quand vous dites que Dassault a fait un minimum d’essai je ne partage pas cet analyse. Dassault a juste choisi de terminer d’abord le développement total du modèle Rafale de base, avant de commencer la production de masse. Et ce fut en fait très long, notamment à cause de la réduction des budgets militaires après la Chute du Mur, ce qui a étalé le développement de la machine. Et ça explique que l’avion Rafale au standard F1 était opérationnel dès le premier modèle produit en série. Donc in fine, c’est pas la fatalité du plantage d’ALIS ou de la fragilité du F35 à la foudre qui explique les problèmes du F35, mais plutôt une sorte de prétention de Lochkeed Martin à lancer la production tout azimut d’un avion ultra-moderne en prétendant que leur expérience et leur savoir-faire hors-norme allait tout résoudre de toute façon. Résultat, ben y’a pas un avion mais trois, la maintenance s’annonce comme un calvaire à cause de ces trois modèles, mais aussi de leur fragilité, et rien ne garantit que les avions livrés aux pays étrangers seront exempts de tout problème. Enfin la plupart des acheteurs n’étaient pas si pressés que cela de se fournir en F35. La capacité des USA à tordre le bras des pays membres de l’OTAN est très importante. Regardes les reportages sur les conditions d’achat par le Canada et l’Australie du F35 (l’avion n’existait pas encore, anonnces surprises…), ou lisez sur la pression des USA sur la Belgique pour se décider à l’achat du F35 (une pression impensable venant de la France). Bref, la saga du F35 est loin d’être terminée, surtout quand on voit les réactions sur ce blog!!!

  2. ScopeWizard dit :

    Ah ben c’ est bien ; au moins le F-35A est-il en capacité de décoller sur alerte ………. 14 ans après son premier vol , c’ est encourageant ………..

    HEIN ?
    Seulement « rageant » ?

    Mais comme je vous comprends ! 😉

    Comment dites-vous ?
    Cela ne fait pas 14 ans puisque son premier vol a eu lieu à la mi-décembre de l’ an de Grâce 2006 ?

    Oh bon , si tout de suite le truc consiste à chipoter ……. va pour 13 et 2 mois alors ……..

    Pour rappel ( non , parce ce que si on n’ est pas un peu salaud dans la vie , on va pas loin ) , premier vol du prototype du Rafale ( pas du démonstrateur , hein , c’ est pas pareil un démonstrateur et un prototype ) en date du joli mois de mai 1991 ( C01 puis M01 vers la mi-décembre ) pour une entrée en service possible dès 1996 ( voire 1997 pour les retardataires ) soit tout juste 3 ans après les 3ème et 4ème B01 et M02 …………

    Eh oui , mais gros malin , ton petit Rafalou n’ est finalement entré en service que beaucoup plus tard , bien après l’ an 2000 , n’ est ce pas ?

    Eh oui , je sais bien , mais quand tu as des cons à la décision ……?…….oui bon des frileux …re-?…. des pusillanimes …… !??! ……. des prudents ? OK si tu veux !! Bref , forcément ça donne des choses dans ce goût là , spécialement des plans foireux à répétition qui ne seront pas toujours sans conséquences , loin de là…………

    • Blondin dit :

      on peut noter que ce sont des F35 basés en Norvège et non ceux détachés en Islande qui ont décollé sur cette alerte… peut être pas assez de C17 pour la logistique, pour 8 F35 au milieu de l’atlantique nord, il en faut au moins 4 si on se base sur le déplacement en Finlande… enfin je dis 8 avions, c’est pour en avoir 4 à l’arrivée ! et 2 prêts à décoller…
      Allez soyons pas vache, c’est quand meme un progrès, il peut faire de la police du ciel, c’est une avancée significative dans le programme !!

      • ScopeWizard dit :

        Oui , très bien observé ; d’ ailleurs cela rejoint le petit sketch à la con que j’ avais improvisé il y a quelques jours ……..

        « Significative » me paraît effectivement être le mot juste ! 😉

  3. Chaibou dit :

    Patrouille de dissuation de la part des bombardiers russes en mer de barent vers les cottes norvégiennes.
    Propablement pour avertir l’OTAN que la Russie est sur ses gardes quant à son élargissement vers les pays baltes autrefois
    sous autorité soviétique. La question qui se pose maintenant est de savoir si l’envoi des bombardiers stratégiques russes TU95 et les avions anti sous marins TU 142 escortés par des intercepteurs lourds MiG 31 dans cette régions suffisent pour intimider les chasseurs de dernières générations norvégiens les F35. Seul l’avenir nous répondra.

  4. hadrien dit :

    Si je comprend bien maintenant on se félicite que les F35 ont réussis à décoller et à escorter des avions Russes …on arrête pas le progrès…..

    • NRJ dit :

      @hadrien
      Ça montre surtout que l’on peut confier aux F-35 des missions similaires à celles qu’on donne aux Rafale, Eurofighter, F-16 et autres. Je vous rappelle d’ailleurs que le F-35 a effectué ses premières missions de combat. Le programme est donc -malheureusement pour nous- sur les rails et de chasseur devrait donner une nette supériorité aux pays qui en disposent sur nous européens pour au moins les 20 prochaines années dans la plupart des domaines (à l’exception notable du combat air-air pur, mais ce combat disparaît).

      • Titeuf dit :

        Vous vous trompez lourdement NRJ.
        La seule supériorité qu’offrira le F35 est et sera pour les américains. Parce que même si les pays acheteur de ce fossoyeur volant américain veulent faire des exercices tranquillement dans leur coin avec leur F35 les américains pourront, je pense, tout regarder à distance de ce qu’ils font avec leur zincs…

        • NRJ dit :

          @Titeuf
          C’est même certain. Le pays en question ne pourra pas combattre sans l’aval des USA. Mais cela n’empêche que l’association d’une grande furtivité et de la fusion des données donne aux F-35 une supériorité incomparable. Le Rafale essaie de suivre cette voie avec le standard F4, mais le F-35 est né avec ces technologies (le Rafale est gêné à tel point qu’il y aura 2 standard F4, les avions adaptés des standards F3 et F2 ne pouvant être modifié complètement). On peut adapter une technologie, mais ça ne suffit pas toujours).

    • John dit :

      Non, la Norvège annonce les étapes atteintes dans la transition du F-16 au F-35, comme la France l’a aussi toujours fait avec ses divers appareils…
      Ces informations viennent de Norvège. Le peuple norvégien très impliqué dans son armée veut être informée de ce qu’il se passe avec la Russie, et de la réaction norvégienne.
      C’est juste normal.

  5. Clavier dit :

    Ils ont été guidés ou escortés par les vipers…?

  6. philbeau dit :

    Quelque vidéos de la mission Air policing en Islande , par les Italiens en octobre dernier , puis ces jours-ci par les Norvégiens .
    Pour l’anecdote , un des deux F35 norvégiens , arrivant à Keflavik , a eu besoin de déployer son parachute de freinage (les F35 norvégiens sont les seuls à en être dotés , paraît-il pour opérer en sureté sur leurs pistes du Nordland . Les F16 avant eux n’en avaient pas besoin…)
    Sinon , une caractéristique de vol du F35 qui m’interroge à chaque fois lorsqu’on le voit évoluer , quelques soit les zones , ce sont les filets de condensation persistants au bout des ailes . Si on observe parfois ceux-ci sur d’autres avions , c’est lors d’évolutions serrées , pas en vol stabilisé…Problème d’aérodynamisme sur cet appareil à la silhouette massive ?
    https://www.youtube.com/watch?v=M2UHSfMT2C8
    https://www.youtube.com/watch?v=7hFNv2v3Q8w&t=2s
    https://www.youtube.com/watch?v=svuKNo_AqKg&t=210s

    • Bruno dit :

      @Philbeau
      Ridicule! Tout est bon pour se faire du F-35 en trouvant des problèmes là ou il n’y en pas…maintenant les F-16 norvégiens n’avaient pas besoin de parachute?? L’usage du parachute sur les F-16 norvégiens est un grand classique, une petite recherche avec Google image vous en donnera de multiples preuves!
      Quant au vortex en bout d’aile, vous n’avez pas du voir voler beaucoup de pointus? Les bouts d’ailes du Hornet en génèrent beaucoup! Problème aérodynamique pour lui aussi?

      • philbeau dit :

        Vérification, ok , j’ignorais que les F16 norvégiens avaient été équipés de parachutes de queue . Par contre , j’attends que vous me proposiez des vues de F18 (ou autres) générant des vortex en vol , en dehors des phases de décollage ou d’atterrissage , ou de virage …

        • John dit :

          Sérieusement? En dehors de toutes les phases?
          https://www.youtube.com/watch?v=owC5_imjR-E

          • philbeau dit :

            Rien que pour agacer l’impitoyable défenseur du F35 que vous êtes , regardez bien à partir de 1:48…
            Mais bon , on ne va pas encombrer ce blog avec ce genre d’échanges croisés , j’attendais un avis ou une réponse argumentée . Je pensais à la charge alaire , c’est aussi l’avis de Ion5

          • John dit :

            Défenseur non…
            Mais je relativise des commentaires à sens unique critiquant bien trop souvent des éléments ne permettant pas des conclusions faites…
            Je reprends l’exemple de la Belgique qui annonçait une réduction de 30% des heures de vol annuelles avec le passage au F-35… Tout le monde a sauté sur l’occasion pour dire que la maintenance en était la cause.
            Sauf qu’en faisant 3 approximations, on comprend vite que si ils veulent faire voler les 34 f35 pendant 40 ans, avec 8’500 heures de vol en potentiel théorique, ils feront forcément moins d’heures qu’avec le F-16 actuellement (60 exemplaires au moment de l’info).
            Ou encore, avec le Rafale, les Belges auraient fait même moins d’heures, car le potentiel théorique du Rafale est de 500 heures inférieures au F-35.
            DONC pour maintenir sa flotte active sur 40 ans, avec un appel d’offre sur 34 avions peu importe le modèle, la Belgique partait dès le départ avec une réduction d’heures de vol annuelles.
            Et cela ne signifie pas que le F-35 ou le Rafale ne peuvent pas faire plus d’heures chaque année, ce n’est pas du tout le cas…
            Bref, donc quand je lis un raisonnement éronné, je me permets de commenter.
            Et inversément, je me permets de défendre / critiquer le Rafale et le F-35… Je ne suis pas binaire sur cette question. C’est juste que de critiquer un avion par principe est absurde…
            Autre point, étant suisse, je ne veux pas du F-35 car il n’est pas adapté à nos missions de défense alors que c’est un multirôle conçu ou orienté chasseur bombardier pour l’attaque.
            La Suisse est neutre / non alignée, et donc un avion dont la maintenance dépend d’un autre pays en Europe est trop dangereuse pour notre indépendance et notre sécurité. Le fait que ces avions soient connectés nous met à risque et on ne sait pas quelles infos sont recolletées. Et sans accès au code source, impossible de se mettre en sécurité…
            Même sans regarder les technologies, les conditions pour cet appareil ne sont pas appropriées au cas de la Suisse.
            Ajoutez à ça la technique:
            – montagnes sur 2/3 du territoire, donc suffisamment de furtivité avec la topographie
            – armée de milice, avions trop complexes à maintenir, alors qu’aujourd’hui des soldats de milice travaillent sur les F-18 tous les jours, et les pilotes leur font confiance avec des checks très réduits comparé à d’autres pays.
            Si je défendais tant que ça le F-35, je ne dirais pas tout ça, je ne dirais pas que le choix d’un modèle unique pour 3 versions est le vrai échec du programme.
            Mais ça, c’est une erreur du pentagone. LM a fait son possible.
            Même Saab ou Dassault auraient fait de la m. avec un appel d’offre aussi absurde.

      • Ion 5 dit :

        Les vortex sont liés à la traînée induite. Elle même liée à l’allongement de l’aile en plus d’autres facteurs.
        L’allongement du F-35 particulièrement faible (2.65) fait qu’il en crée plus que le F-16 (3.43). Sans compter sa charge alaire, qui l’oblige à voler à un angle d’incidence plus élevé que le F-16 (en moyenne). L’angle d’incidence fait partie des autres facteurs…

        • Lejys dit :

          En complément, l’aspect « visible » des vortex dépend également de conditions extérieurs, l’humidité et la température principalement. Ajoutez à cela les conditions de vol (vitesse, altitude et poids de l’avion) et l’utilisation de l’avion (manoeuvres sous fortes charges, vol a basse vitesse, etc), ça fait un paquet de paramètres.
          Mais le commentaire de Ion 5 explique très bien la tendance générale.

        • philbeau dit :

          Merci de cette réponse circonstanciée , et sans l’énervement qui pointe toujours chez les adorateurs du F35 😉 . Je pensais aussi à la charge alaire …

          • Bruno dit :

            @Philbeau
            Vous ne pensiez pas à la charge alaire, vous pensiez à « un problème d’aérodynamisme »…

          • John dit :

            Je trouve que vos commentaires sont problématiques… Vous critiquez les F-35 par principe. Vous ne vous intéressez pas aux faits mais vous cherchez des raisons pour pouvoir « attaquer » le F-35.
            L’histoire des parachutes en est un exemple.
            Vous ne savez pas si oui ou non les Norvégiens utilisent ou non des parachutes avec leurs F-16, mais vous vous permettez de dire que le F-35 est nul parce qu’il utilise un parachute…
            Dans votre raisonnement, vous semblez partir de votre opinion pour justifier des faits. Je préfère m’intéresser aux faits pour me faire une opinion.

  7. HBOB dit :

    Fantastique. Le F35 A décolle et vole. C’est super.

  8. petitjean dit :

    Pourquoi je pense à un exercice de communication !
    franchement qu’est-ce qu’on en a à faire ?
    missions de routines tout simplement et pas de viol de l »espace aérien d’un quelconque pays de l’OTAN. Les Russes assurent !
    par contre, cette expression « « Qui contrôle l’Islande a dans les mains un revolver pointé sur l’Angleterre, les Etats-Unis et le Canada » »…
    me rappelle ce que déclarait un premier ministre anglais (peut être William Pitt ) durant la premier empire (voir une carte du début du 19ème siècle où l’empire français contrôlait un territoire qui correspondait à peu près à l’actuelle Belgique et à l’actuelle hollande ) :  » Ces possessions françaises, avec les ports de Anvers et de Rotterdam, sont un pistolet braqué contre l’Angleterre  »
    L’Histoire !……………

  9. Stoltenberg dit :

    Et, les Russes auraient appris la présence de cette escorte le lendemain dans la presse en cas d’absence des tentatives de communication de la part de l’OTAN avec leurs avions !

  10. Vinz dit :

    Bref, le 7 mars 2020, il ne s’est strictement rien passé. Faudra pas oublier de mettre une plaque commémorative dans le ciel.
    http://luberon.fr/tourisme/les-sites-touristiques/actu+que-s-est-il-passe-le-17-avril-1891-dans-cette-rue–+146.html

  11. TontonCharlie dit :

    Je profite de l’article pour partager cette superbe définition de la cinquième génération (décidément, on s’y perd) : http://www.f-16.net/forum/download/file.php?id=32500&mode=view
    .
    Avec une réponse trouvée sur le forum d’air-défense :
    .
    Prenons donc une fois de plus le cas Rafale pour comparer avec ce graphe.
    .
    Et on va noter sur 5 pour être plus précis.
    .
    – LO Stealth: oui sur l’avant et en lisse pour le Rafale, au moins partiellement. Mettons 3/5.
    – closed loop sensor fusion: oui, 5/5, obtenue 15 ans avant le F-35.
    – 360° spherical SA: oui, 5/5.
    – networked enabled operations: oui, 5/5, et compatible avec autre chose que les systèmes US
    – electronic attack: 5/5, voir le cas Lybien et l’entrée en premier, alors que les US ont attendu les Tomahawks et les F-18G.
    – internal weapons: je mets 2/5 pour une raison simple: les emports internes ne sont pas l’alpha et l’oméga, le volume de munitions transporté sera déterminant surtout si le F-35 ne peut pas opérer très souvent. De fait la position des MICA à l’arrière du fuselage et en extrémité de voilure produit une SER sûrement équivalente à inférieure à celle des AIM-9X qui sont transportés sous pylônes sur le F-35. D’autre part dans le cas des missiles SCALP, ceux-ci sont furtifs, donc une configuration à deux SCALP et 4 Mica n’est sans doute pas beaucoup moins furtive qu’un F-35 avec des armes air-air, même furtives, mais transportées sous voilure. Même avec les pylônes traités RAM. D’autre part il y a un armement qui n’est pas interne sur le F-35B et C mais qui l’est sur toutes les versions du Rafale: le canon.
    – embedded sensors: 4/5 pour le Rafale, seul le pod est réellement externe. D’autre part on note l’absence d’un système comparable au reco-NG dans l’inventaire US, et si jamais un tel matériel voyait le jour pour le F-35, il serait externe et pas interne.
    – in flight mission flexibility: 5/5 pour le Rafale, concept omnirôle, 20 ans avant le F-35.
    – sovereign data management: AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA…Wait you’re serious? Voir transmission des codes sources dans le cadres des ToT, client totalement indépendant, voir cas des Mirage 2000 UAE lors du raid en Lybie alors que leurs F-16 furent cloués au sol, voir cas ALIS et mission data files pour le F-35. Soit 5/5 au Rafale 0/5 au F-35. Merci au revoir. Non mais sans déconner.
    – auto GCAS: oui sur Rafale à partir de F3R.
    – noise level: non mais c’est une PLAISANTERIE? COMPARABLE??? Le F-135 crache 190 DECIBELS au décollage pleine PC!!! Allez Rafale 3/5 parce que bruyant quand même, mais F-35 1/5.
    – Significant internal fuel capacity: avec 4.7 tonnes de plein interne, en configuration lisse, un Rafale vole pendant 1h30 à 450 kts et ce À BASSE ALTITUDE, soit une distance franchissable de 1200km avec 4.7 tonnes de kérosène dans des conditions proches de celles d’un vol de combat. D’autre part il est toujours question de réservoirs externes sur F-35, ils se sont juste rendus compte que ça traînait trop. Donc en quoi cette variable peut-elle être parlante?

    • ScopeWizard dit :

      @TontonCharlie

      Hé bien , au moins peut-on dire que le peu que vous intervenez ( dommage ! ) a le don de marquer certains esprits !

      Merci de tout ce partage ! 🙂

      Et passez plus souvent !

    • NRJ dit :

      @TontonCharlie
      Pas complètement d’accord avec vous.

      LO stealth : le Rafale a sa signature réduite mais il est bien loin de se mesurer au F-35. Si on devait donner un 1/5 à un mirage 2000 et 5/5 à un F-35, le Rafale aurait plutôt un 2/5.

      360° spherical : si c’est le casque du F-35 qui permet de voir à 360°, le Rafale n’a pas une telle capacité, à ma connaissance (mais n’hésitez pas à partager les vôtres). Le viseur de casque ne sera d’ailleurs installé qu’avec la version F4.

      Electronic attack : ce n’est un 5/5 pour le Rafale que devant la DCA obtienne qui n’avait que du vieux matériel soviétique des années 70. Si j’en crois cet article d’un chercheur d’un institut français : http://ultimaratio-blog.org/archives/5749, le Rafale n’aurait que des capacités électroniques limitées. Difficile effectivement de se comparer à un F-18 Growler spécialisé. Le Rafale peut combattre contre des systèmes isolés et peu technologiques, mais face à des systèmes anti aériens modernes, il est moins bien adapté que le F-35 (qui peut envoyer en outre des attaques informatiques comme Israël a déjà fait contre la Syrie) ou des avions de guerre électronique.

      Internal weapons : clairement c’est presque 0 pour le Rafale car il n’a pas de soutes (ça lui aurait d’ailleurs servi à rien puisqu’il n’est pas furtif). Par contre en charge utile on peut lui mettre 5/5 car il peut porter jusqu’à presque15 tonnes (plus même que le F-35 je crois).

      On pourrait rajouter la vitesse dans cette liste de performance. Mais le F-35 serait à 1/5, l et le Rafale a 4/5 (supercroisière, malgré le manque de vitesse de pointe) et peut-être 5/5 pour l’Eurofighter (supercroisière et plus de mach 2 en vitesse maximale).

      • Jolindien dit :

        « qui peut envoyer en outre des attaques informatiques »
        N’est-ce pas là (et c’est une vraie question) possible pour tous les radars AESA?
        Quant aux capacités électroniques, limiter le Rafale à n’être efficient que face à des technologies des années 70, c’est quelque peu prendre les gens pour des c**s vous ne trouvez pas?

        • NRJ dit :

          @Jolindien
          Pas exactement, un radar AESA a une capacité de brouillage, pas d’attaque cyber.

          Sinon le Rafale n’est pas conçu actuellement pour attaquer les systèmes A2/AD. Ce n’est pas un avion de guerre électronique. Il a juste des capacités améliorées par rapport aux autres avions similaires dans ce domaine, mais ça ne lui permet pas de rivaliser avec des menaces auxquelles même les avions spécialisés ont du mal, car les systèmes A2/AD se sont beaucoup développées.
          Enfin prendre la Lybie comme exemple est plutôt malvenu, car les systèmes lybiens étaient vieux et peu performants.

      • vrai_chasseur dit :

        @NRJ @TontonCharlie
        Attention le LO Stealth c’est la résultante de deux choses :
        – passif (forme, signature, matériaux absorbants etc)
        – et aussi actif (leurrer par de l’électronique active les signaux radar adverses de détection afin de diminuer l’image sur leurs écrans, voire la faire disparaître).
        LM avec son F35 a choisi de beaucoup optimiser le LO Stealth passif et de travailler à améliorer l’actif.
        Dassault a choisi le chemin inverse pour le Rafale : La performance LO Stealth passive d’un Rafale est moindre que celui d’un F35 mais le LO Stealth actif de Dassault (+ Thales + MBDA) est bien meilleur que celui de LM.
        En gros, le Rafale comparé au F35 est moins « Stealth » de forme, de signature et de matériaux mais est capable de mieux leurrer les détections adverses avec des contremesures actives qui ‘effacent’ son image radar ou la ‘déplace ailleurs’. C’est notamment le cas avec le nouveau système SPECTRA sur le standard F3R et le futur standard F4 du Rafale, système dont les performances sont classées confidentielles.
        Le Rafale aujourd’hui peut ‘rentrer en premier’ là où le F35 va attendre prudemment du Growler pour augmenter le leurrage des détections adverses.
        De plus mettre le paquet sur le LO Stealth passif comme le fait LM avec le F35 se fait au détriment de la manoeuvrabilité aérodynamique : c’est ce qui explique les performances très moyennes du F35 en dogfight contre des machines type F16, contrairement au F22 par exemple dont les concepteurs n’ont pas trop sacrifié sa manoeuvrabilité au profit du Stealth passif.

        De ce point de vue le futur NGF sera une redoutable machine Stealth : signature passive très réduite + mesures actives très performantes dérivées de celles du Rafale actuel. La combinaison des deux va effacer quasi complètement son image radar sur les écrans adverses.

        • NRJ dit :

          @vrai_chasseur
          C’est exactement ce que dit le chercheur français de l’ifri sur les capacités du Rafale. Spectra est capable de faire de l’autoprotection face à des systèmes anti aériens isolés comme l’étaient les SAM lybiens. En revanche cette autodéfense ne suffit pas face à des systèmes anti aériens intégrés fusionnant les données de plusieurs radars (selon le chercheur en tout cas, mais on peut supposer qu’il est assez compétent dans le domaine. Après s’il a tort, tant mieux). Par ailleurs il ne s’agit que d’autodéfense, donc les avions stratégiques type A-400M et ravitailleurs type A330MRTT sont complètement vulnérables aux systèmes anti aériens qui commencent à les viser spécifiquement comme on le voit avec le S-400.

          Pour l’entrée en premier je ferais plutôt confiance au F-35 ayant une grande furtivité passive (donc qui ne serait pas repéré) et ayant de vraies capacités de brouillage à un Rafale qui tente de compenser sa relativement faible furtivité passive. Mais effectivement, on peut s’attendre à ce que le NGF soit une vraie avancée à tous les niveaux.

          • vrai_chasseur dit :

            Le chercheur que vous citez, explique ce qu’il sait… mais il n’a pas toute l’info et c’est normal.
            La partie active ‘Stealth’ de Spectra est classée strictement confidentielle et ne fait donc l’objet d’aucune communication, même chez les spécialistes.
            Aux dires des pilotes eux-mêmes, qui restent très évasifs sur le sujet du fait du respect de leurs consignes de confidentialité, on a droit simplement à un ‘ça marche super bien’ avec un large sourire entendu, et on sait seulement qu’elle confère au Rafale un avantage certain sur tous ses homologues, mais il est impossible de l’évaluer concrètement faute d’information précise.
            ça fait partie du domaine de souveraineté de la France.

          • NRJ dit :

            @vrai_chasseur
            Bien sur, mais attention à ne pas sous-estimer tous les autres. Si ce dont est doté le Rafale était si efficace, cela équiperait tous les autres avions. Et il est normal que les pilotes soient enthousiastes, puisqu’il y a de vrais avantages par rapport aux avions plus vieux type MIrage 2000. Mais ils ne connaissent pas les capacités du F-35 (dont les pilotes sont également très enthousiastes).

      • Royal Marine dit :

        Vous oubliez que les Russes ont déclaré lors de nos raids contre la Syrie, en représaille de soi-disant attaques chimiques par l’Armée Syrienne (jamais prouvées), qu’ils avaient bien détecté les Eurofighters britichs, mas pas les Rafales…
        Ce qui compte, n’est pas la furtivité physique d’un avion, mais sa furtivité totale soit physique + électronique (déception) qui lui permet de ne pas être détécté, ou tardivement, ou faussement (il n’est pas à la position affichée sur la conole du radar…). Sur ce point, le Rafale est excellent, pas le F35, qui ne compte que sur sa furtivité physique… De plus en plus sujette à caution, depuis la mise en service de nouveaux systèmes anti-aériens (radar + logiciels).

        • NRJ dit :

          @Royal Marine
          Je serais curieux de connaître votre source. Tant pour le fait d’en avoir la confirmation de vos dires que pour voir les militaires russes avouer devant tout le monde qu’ils ne sont pas capables de repérer des avions occidentaux.

          Sinon le F-35 dispose de capacités de brouillage actif qui complètent sa furtivité passive. Ainsi il a l’avantage de pouvoir entrer en terrain adverse sans se faire repérer (ce qui est un réel avantage, car un avion de guerre électronique conventionnel, ou un Rafale faisant de l’autoprotection voient leur présence trahie par leur propres mécanismes de défense) et d’attaquer activement le radar si nécessaire. Par ailleurs l’article du chercheur de l’ifri montre que l’autoprotection de Spectra ne marche pas face aux systèmes multiples intégrés qui se développent aujourd’hui.

          • Royal Marine dit :

            Dans l’article, peut être que le chercheur ne peut pas, ne doit pas trop en dire…
            Sur les Russes, reportez-vous aux articles écrits à l’époque, y compris sur ce site me semble t’il. Je n’ai pas le temps de chercher.
            Tout ce que je remarque, c’est que pendant que certains se moquaient des problèmes rencontrés par une des FREMM (c’était leur premier engagement opérationnel…), pour une fois qu’il y avait du bon sur le Rafale, (Les S400 ne les ont ps repéré…) les ardents défenseurs de la « Dinde » sont passés à côté! Bizarre, non? Où volontaire?

      • TontonCharlie dit :

        Plutôt 3 voire 3,5/10 pour la furtivité passive du Rafale, du moins en configuration lisse voire en configuration peu dégradante.
        .
        Le Rafale n’est certes pas au niveau d’un F-35 ou d’un avion spécialisé pour la guerre électronique mais le réduire à n’être efficace que face de vieux systèmes c’est réducteur. Le Rafale n’a pas pu se frotter à des systèmes plus récents mais ça ne veut pas dire que si ce sera un jour le cas il n’y arrivera pas. Allez disons 3/5, avec possibilité d’évolution.
        .
        D’accord pour 0/5 en armes internes (même si le canon en interne, ce que n’a pas deux des trois versions du F-35, mériterait un petit 1/5), bien que la configuration partagée pour un Rafale à SER limitée me parait acceptable, du moins face, là encore, à de vieux systèmes. J’ajouterais qu’il est possible de développer des conteneurs externes (et bidons externes) furtifs (je crois même que ce fut brièvement étudié), comme pour le F-18SH, on pourrait donc faire passer le Rafale à la moitié, 2,5/5, au moins.
        .
        On pourrait en effet rajouter la vitesse, la maniabilité aussi, comme dans la première définition de la très sérieuse 5ième génération, mais je tenais justement à montré l’incohérence de ce terme et sa valeur purement commerciale. Ce que l’on remarque c’est que là encore le Rafale coche la majorité des cases (et peut s’améliorer sur certains points) et le F-35 ne les coche pas toutes (ou moins bien).

        • NRJ dit :

          @TontonCharlie
          Soit si on donne 0/5 à un A-400M, 1/5 à un Mirage 2000 et 5/5 à un F-35 on peut donner un 3/5 à un Rafale, vu sa meilleure furtivité passive que le Mirage et la capacité d’autodéfense du système Spectra et éventuellement l’adoption de réservoirs furtifs. Mais pas plus. Le Rafale, même s’il peut être amélioré est structurellement inférieur à un F-35 ou F-18 Growler en guerre électronique. Spectra ne vise qu’à tenter de compenser ce défaut (et probablement faute d’avoir l’argent d’acheter des avions spécialisés).

          Après il y a l’agilité. Mais faites attention, sinon LM va devoir avouer que le F-35 n’est pas de 5ème génération…

          • Chanone dit :

            Il y a des approximations qui fonctionnent bien: pour chaque ordre de grandeur de SER, la distance de détection apparaît se diviser par deux.
            Prenons un radar dont la portée max est de 400 kilomètres, ce qui est bon pour détecter un bombardier lourd ou un avion de ligne/AWACS/ravitailleurs de 50 à 80 M2 de SER.
            Pour un chasseur lourd de 10 mètres carrés de SER, cette distance tomberait à la louche à 200 km, à 100 km pour un chasseur léger de 1 mètre carré, et à 50 pour un Rafale chargé.
            Pour un F 35, on aurait encore 25 km et 12 pour un F22.
            .
            En soi, cette règle est cohérente avec plusieurs analyses glanées sur la toile, notamment quand le consortium Eurofighter annonçait pouvoir détecter un F22 à 7 km contre 5 pour un rbe 2 PESA.
            .
            Il faut cependant garder à l’esprit que cet ordre de grandeur dépend surtout de la grandeur d’onde du radar employé, de l’altitude relative radar / ennemi, et que se faufiler entre les reliefs pour frapper et se coller à un avion de ligne pour répartir reste très efficace, surtout quand les moteurs génèrent chaleur et et condensation, c’est à dire des trucs BIEN visibles à l’œil nu, un truc toujours utile aux pilotes de toutes nationalités.
            .
            Ce qu’il faut en conclure : en aéronautique, la furtivité pèse du plomb, et le poids est l’ennemi premier d’un aéronef : on peut tricher mais alors, c’est le coût qui s’envole, pas les performances.
            Enfin, tout avion à terre n’est qu’une cible, et si l’entretien est long, ce sera autant de risques de subir une frappe préventive.

    • Blondin dit :

      les F16 des EAU bloqués au sol pour un raid en Libye ? vous avez des infos/liens svp ? pas au courant et j’aimerais avoir plus d’infos…
      Merci

      • Chanone dit :

        sur Portail de l’Aviation: quand les fanatiques Lybiens ont décapités des chrétiens Coptes… parce que…, il y a eu une frappe de représailles. Mais Obama étans qui il était, il s’y opposé et les mécanos U.S. ont trafiqués les appareils pour ne pas qu’ils décollent. Les Emiratis n’ont pas cherchés plus loin et ont tournés les talons vers leurs mirages 2000, et réalisé la mission. Ce que les Egyptiens en on conclus c’est que le matériel US, on s’en sert que quand les US veulent bien.
        Et le deal sur les Rafale à subi un retour en grâce.

  12. Thanksgiving dit :

    Tant qu’ils n’ont pas activé le mode sous-marin de cette merveille technologique…

  13. PK dit :

    Bon, je résume : première alerte, on envoie des vrais chasseurs pour lever le doute..

    Quand on s’aperçoit que c’est un simple coucou à hélices, on envoie le F-35 : il n’y a pas trop de risques…

    Bon, reste savoir combien étaient en alerte pour en avoir deux qui ont réussi à décoller ;-P

    • didixtrax dit :

      et combien de temps faudra-t-il à ces deux-là pour pouvoir redécoller à nouveau ?

    • Thaurac dit :

      En période de conflit ils se font traiter par missiles bien avant de s’approcher de la Norvège, là, ce sont des « jeux » de guerre.

  14. Sambre et Meuse dit :

    Whaoo le scoop, ainsi donc les F-35 peuvent faire aussi bien que leurs prédécesseurs, ça alors …

  15. Belzébuth dit :

    Les avions russes ont continué comme si de rien était. Ils ne les ont pas vu.
    Dur, dur d’être un avion furtif!

  16. bpapon60 dit :

    Et les Russes les ont vu arriver ?

  17. felix dit :

    Le F-35.. Un avion si exceptionnel qu’on lui consacre un article quand il a volé opérationnellement dans le cadre pour lequel il a été prévu sans s’écraser ni abandonner la mission.
    Champagne! ^^

  18. michel dit :

    Oui bon on va peut être pas se rouler par terre car, si un F35 n’est pas capable de rejoindre et d’escorter deux appareils qui volent a haute altitude en croisière tranquillement, un vieux Mirage III C ou E aurait très bien pu faire l’affaire c’est dire………et probablement pour moins cher ! Donc oui c’est bien mais c’est quand même le minimum du minimum pour un avion de chasse dit de 5éme génération….. non ? C’est si étonnant que ça pour un F35 d’avoir réalisé ça ?

    • Blondin dit :

      il faut croire si ça communique sur un tel non événement, c’est peut être pour rassurer les Belges par exemple… qui doivent commencer sérieusement à se poser des questions sur les capacités de leurs futurs coucous !

  19. Peps72 dit :

    Je l’avoue je suis pro-Rafale et anti-F35, et je me marre bien à la lecture des commentaires concernant le F35 sur ce forum. C’est souvent bête et méchant, mais faut admettre qu’on a toujours beaucoup de mal à savoir ce que vaut vraiment ce coucou soi-disant de « 5ème génération »…

  20. Jerome dit :

    Le F-35 vole et ca merite un article. whaou enfin

  21. Le Glaive dit :

    Quelques éléments factuels supplémentaires sur cette activité du samedi 7 mars.
    Les deux appareils russes avaient décollé de Kipelovo-Fedotovo dans le nord-ouest de la Russie ils appartiennent au 2CAG/403ème ICAR, seule unité de patrouille maritime de la région
    Le premier appareil était un TU142 MK, numéro RF-34057 et le second, plus intéressant, était un TU142 M Bear J aussi , numéro RF-34073 mais chargé des liaisons VLF . Ils avaient été ravitaillés en vol après le départ de Russie, par deux Ilyushin 76.
    Les Anglais ont fait décoller un A330 indicatif « Madras 707 » de Brize Norton, et deux Typhoons de Lossiemouth, « F7Y11 » et « F7Y12″, puis deux Typhoon de Coningsby,  » 9WZ41″ et « 9WZ42″. Le MRTT anglais s’est positionné dans la zone AARA12 anglaise à l’ouest de la Cornouailles.

    La France a fait décoller de Istres le C135 93-CM,  » Marcotte 30″, à 13h15 , qui est allé se positionner sur l’axe de ravitaillement  » Yvette » dans le nord-ouest, où il est resté orbiter au niveau 230 . Parallèlement la permanence opérationnelle a décollé ( Magma 01 et Magma 02 ) et s’est rendue sur zone, puis a ravitaillé sur le A330 anglais, avant que tout le monde ne rentre à sa base respective

    • Fralipolipi dit :

      @Le Glaive
      Kipelovo-Fedotovo ce n’est qu’à 300kms au Nord de Moscou … et à presque 900 kms au Sud de Mourmansk.
      Comme ces avions sont forcément passés par dessus le Nord de la Finlande et de la Norvège, la distance de transit/liaison avant d’arriver au point de départ territorial russe de cette mission (= Nord de Mourmansk) était de quasi 1.000 kms.
      .
      Alors, ce n’est pas trop un souci pour le Tu142 et son rayon d’action de plus de 6.000 kms, mais cela a du être un souci pour le Mig 31, qui n’a pas du partir de si loin.
      => Savez-vous de quelle BA le Mig 31 avait décollé ?
      .
      PS : cela parait un peu curieux de baser des avions Tu-142 de patrouille maritime et de lutte ASM si loin des côtes et si loin de Mourmansk (900kms) qui doit pourtant être plus ou moins le point principal de départ en mission de l’essentiel des Tu-142 en mer/océan.

      • Pravda dit :

        Mig31 probablement Khotilovo, quelques centaines de km (S.O) de Kipelevo.

    • LEONARD dit :

      Des faits et pas de commentaire atrabilaire.
      Vous vous amendez.
      Encouragements dans cette voie.

      • Lejys dit :

        Les réponses les plus sobres sont souvent les meilleurs…alors bravo !

      • ScopeWizard dit :

        @LEONARD

        En même temps , ce sont des comportements que je comprends ; nous vivons une drôle d’ époque , aussi certains sont très tentés de braver ce que d’ aucuns décrètent comme devant relever de l’ interdit , moi le premier .

        Non par défiance ou goût du transgressif , juste par souci d’ équilibre , ce qui n’ empêche nullement l’ expression d’ idées persos parfois très arrêtées ou très peu populaires mais bon , il faut au moins essayer d’ avoir le courage de ses convictions comme de ses opinions , et ce n’ est pas toujours facile loin de là , surtout dès lors que l’ on s’ écarte des sentiers balisés ………….

        @Le Glaive paraît parfois « abrupt » voire très péremptoire affirmant des trucs dont visiblement il ne maîtrise pas tous les aspects -il lui manque souvent des paramètres importants- il n’ en demeure pas moins qu’ il reste quelqu’un d’ intéressant mais bon , encore faut-il l’ accepter avec ses défauts que je vous avoue préférer à ceux de beaucoup d’ autres ………….

        Sincèrement , essayez plutôt de dialoguer avec , non de le juger ; je sais , c’ est plutôt difficile …………

        • LEONARD dit :

          Un vieux fond de bienveillance catho ?
          Personnellement, n’étant pas masochiste, ( tendre la joue gauche ), ma première expérience de dialogue restera la seule.
          Mais avec vous, le dialogue reste plaisant.

          • ScopeWizard dit :

            @LEONARD

            Heu ……….

            Ben non ………..

            De la bienveillance tout court et le désir que certaines tensions s’ apaisent au bénéfice de cet espace d’ échange offert par notre hôte , Laurent Lagneau , qui à mon sens mérite mieux que de perpétuelles batailles de chamailleries pouvant tourner à l’ aigre………….

            Je crois avoir deviné qui est @Le Glaive , je peux me tromper cela va de soi , mais s’ il s’ agit bien de celui auquel je pense , c’ est un retour après un nombre impressionnant d’ échanges « durs » à son encontre , aussi il paraît très normal qu’ il soit à ce jour à ce point sur la défensive voire dans une certaine agressivité , c’ est pourquoi je préconise plus d’ écoute et de dialogue autrement ça va à nouveau clasher et c’ est très con …….

            Il est bien évident que chacun doit faire comme il l’ entend , ne voyez donc là qu’ une sorte d’ indication , à vous d’ en tenir compte ou non .

            Le dialogue reste plaisant avec vous de même .

    • Jolindien dit :

      @Le Glaive
      Voilà le genre de commentaire utile et intéressant! Continuez!

    • Thaurac dit :

      Ce qui nous prouve ua moins qu’ils ont été repéré bien longtemps à l’avance.
      La réception était prête au cas où!

    • ScopeWizard dit :

      @Le Glaive

      Merci ! 🙂

      Je crois donc vous reconnaître , en tous cas vous me rappelez étrangement quelque intervenant dont j’ ai souvent regretté que lassé d’ être si fréquemment pris à partie , il nous quittât …………

  22. Titeuf dit :

    Et bien….
    ben c’est bien….
    il fait des décollages sur alertes maintenant !!!!
    pourquoi la France s’abaisse a ne pas en commander…..grrrrr…
    c’est l’avenir ce F35…c’est l’avenir.

  23. Fralipolipi dit :

    Le F35 a mis la PC … youpi.
    .
    Non, la vraie info ici est relative au Mig 31, que l’on voit armé de 4 missiles, sans réservoir pendulaire additionnel, et ayant vraisemblablement été ainsi jusqu’à plus de 1.500 kms de sa base.
    Il a forcément bénéficié sur son trajet d’au moins un ravitaillement en vol (sans doute pas par le MRTT du UK 😉 ), même si ceci n’est pas mentionné. Mais aller si loin, sans même chercher à s’adjoindre la sécurité des réservoirs additionnels pendulaires … ben là, je suis bluffé.
    Ce coucou pouvant s’arracher du sol à plus de 40 tonnes ne fait pas qu’aller TRES vite … il a aussi une sacré allonge.
    .
    Un bien bel avion.

    • PK dit :

      Même esprit que le grand Mirage IV… Tout à la main et en électo-mécanique… de quoi rendre jaloux un monstre d’électronique comme le F-35 qui ne fait pas grand chose de bien pour un prix stratosphérique…

      Comme quoi, avec beaucoup de pognon, on peut voler haut aussi 😉

      Et voler les budgets des autres aussi 🙂

    • Jolindien dit :

      Le MiG-31 eqt une machine formidable et magnifique, qui cache encore pas mal de secrets à mon avis.
      Est-il possible que ce MiG-31 ai servi à faire du recueil électronique? Ils ont bien dû flairer et écouter en tout cas… Logique!
      En tout cas belle démonstration.

  24. Lacatapulte dit :

    On remarquera aussi qu’à l’ère de la multiplication des avions furtifs dans le monde la Russie en est encore à faire voler des reliquats de la guerre froide comme le MiG-31 et le Tu-142.

    • LEONARD dit :

      Le Japon vient de réformer ses derniers F4.
      Reste plus que les turcs…………
      Et puis…… le U2, le B52, le KC135, ( y compris FR ), le Greyhound, c’est dans les vieux pots….

      • Ion 5 dit :

        @leonard
        Il est vrai, qu’avec le temps la plupart des adversaires réels ou supposés du MiG-31 ont disparu, SR-71 compris.
        Pour autant dans les solitudes glacées du grand nord, boisées du grand est de la Russie, ou brûlantes comme le déserts du Kazakhstan, et qui ne sont pas plus densément dotées en radars qu’en population, on peut difficilement trouver mieux que 1 patrouille de 4 MiG-31 pour couvrir de front une ligne de 1200 km. Quant aux B-1, leurs AMG divers et les Tomahawks, à ma connaissance n’ont pas disparu eux.

        De plus, le 31 est le seul porteur du Kinjal à être opérationnel pour le moment. En novembre 2016 il servait de substitut de l’A-50 en Syrie pour coordonner l’action de l’aviation et des radars au sol. Pas de raisons qu’il aille chez les ferailleurs dans l’immédiat.

      • Bruno dit :

        Non, le Japon n’a réformé que ses RF-4E/EJ, pour les F-4E/EJ il faudra attendre encore un an.

    • Ion 5 dit :

      @La cata
      Ah ouais, heureusement que nous, on a vachement mieux que le Breguet Atantic et qu’ un intercepteur mini -SDCA* en soi, à peine capable de faire du mach 3….

      * regardez sur gogole AEW@C ainsi que Zaslon-800

      • Lacatapulte dit :

        Pour mémoire la France n’a plus de Breguet Atlantic depuis 1996. En 24 ans vous n’avez toujours pas réussi à vous mettre à la page. Quand à vos remarques sur le MiG-31 je tiens à préciser au neuneu pro-russe que vous êtes qu’il est… soviétique. Depuis la chute du communisme la Russie peine toujours à convaincre, et ce n’est pas son Su-57 directement dérivé du Su-27 qui va convaincre qui que ce soit. Sauf peut-être les débiles dans votre genre !!!

        • Ion 5 dit :

          @la grosse cata-pute
          Vous pouvez l’appeler dassault atlantique, même 2 si ça vous chante, ça ne reste pas un avion très différent…
          Admettez qu’en 40 ans le MiG-31 a évolué, lui aussi, tout comme l’atlantiQUE.
          Autant le MiG-31 est soviétique, autant le 31 BM est RUSSE.

          Sinon, le Su-57 n’est toujours pas en service, renseignez-vous mieux… Si quelqu’un devait établir des filiations censées ce ne sera pas un trouduc de votre genre…
          Enfin, en débilité de tous genres, là, vous avez parlez en connaissance de cause, vous n’avez pas à chercher loin, au moins!

          • Lacatapulte dit :

            Ah l’insulte !!! L’argument favori des neuneus pro-russes. Vous êtes à mourir de rire, comme votre débile poutinien avec son demi-neurone baigné dans la haine et l’homophobie. Continuez, j’adore lire vos âneries XXL.
            Votre MiG-31 est un reliquat de la guerre froide et votre Su-57 l’œuvre d’une bande de trouducs sans idée incapables de développer autre chose qu’un Su-27 vaguement modifié. Mais ces trouducs ont à votre différence un peu de panache. Vous, Ion5, vous n’avez que dalle comme tous les nazillons poutiniens.

        • Ion 5 dit :

          @la catapute
          C’est quoi plus con que con?
          A part vous je ne vois pas…
          A quel moment vous ais-je évoqué le Su-57, abruti?
          Qu’est-ce que vous venez me faire ch… avec ça?
          Mais comme vous n’avez toujours pas compris, bis repetita: »Si quelqu’un devait établir des filiations censées ce ne sera pas un trouduc de votre genre… »
          Ce qui veut dire, que le Su-57 (toujours pas en service, le seul exemplaire produit s’est crashé) peut-être dérivé du Su-27 (encore faudrait-il que quelqu’un puisse le prouver et ce n’est PAS A VOTRE PORTEE) , du MiG 1.44, du Su-47, du F-22 ou bien du Blériot XI et voire même d’une feuille blanche, ça n’ajoute rien et n’enlève rien à ses qualités ou à ses défauts…

          • Lacatapulte dit :

            Des qualités votre Su-57 n’en a pas. Hormis peut-être permettre d’avoir des érections à des neuneus mal élevés boutonneux comme vous.

    • Vautour pilote dit :

      Les f35 dont un rapport de l’us air force vient de révèlé qu’il sont dans L’INCAPACITÉ de visé « juste » peuvent faire le pub ridicule le jour ou ils auront en face des SU57 la fuite sera leur seule opt. Vive le renversement des alliances et l’amitié franco-russe

    • Lacatapulte dit :

      Les neuneus pro-russes n’aiment pas qu’on ait un avis divergent du leur. Ça leur fait faire caca dans le slip. Leonard, Ion5, et e vautour en sont la preuve vivante.

      • LEONARD dit :

        Catapulte :
        Vieux machin grossier qui part tout seul et qui vise à côté de la plaque.
        Sans intérêt.
        A réformer.

        • Lacatapulte dit :

          Grossier ? C’est la meilleure, venant d’un neuneu pro-russe sans cervelle comme vous.

      • Ion 5 dit :

        @ lacatpute
        Non, moi j’ai passé l’age, ou ne l’ai pas encore atteint…
        Je préfère faire caca dans ta bouche.
        Je préfère que les gens aient un avis différent du mien, ça permet d’établir une discussion. Mais un avis étayé, non pas une éructation injurieuse d’un malotru dans vôtre genre.
        vous nous raconterez pourquoi et comment les russes sont partis du Su-27 pour aboutir au Su-57 la prochaine fois, qu’on rigole un peu…

  25. Tankaboum dit :

    Avec 250.000 heures de vol cumulées qui aurait cru que le F35 puisse prendre une alerte….passé la barre du million ..ils seront bon pour… la casse.

  26. lym dit :

    « Cependant, ce ne sont pas ces quatre F-35A envoyés à Keflavik qui ont été sollicités… »

    Non, sur 4 exemplaires il n’y en aurait cette fois pas eu un seul à même de faire le job??!!!

  27. Guigoomber dit :

    Le C17 avec les pièces de rechange a t-il participé à l’interception ?

  28. Françoise dit :

    Combien de F35 étaient prépositionnés ?

  29. Vautour pilote dit :

    Les f35 dont un rapport de l’us air force vient de révèlé qu’il sont dans L’INCAPACITÉ de visé « juste » peuvent faire le pub ridicule le jour ou ils auront en face des SU57 la fuite sera leur seule opt. Vive le renversement des alliances et l’amitié franco-russe

  30. Vautour pilote dit :

    Le SU57 est de trés loin supérieur à toute cette ferraille volante et nous le savons tous !!! Dieu merci les russes ne sont pas agressifs. Priez ! Si ça change ils maîtrisent le ciel européen en 3h

    • Fralipolipi dit :

      @vautour pilote
      « ils maîtrisent le ciel européen en 3h »
      … Je pense que personne ne peut envisager de maitriser le ciel d’un ennemi « solide » en 3h, 3 jours, ni même 3 semaines.
      Car avec une forte réduction du nombre d’avions de combat sur les 30 dernières années dans tous les pays (Russie incluse),
      et avec en parallèle, et de tous bords, la démultiplication des moyens d’action contre ou aux côtés des avions de combat (dénis d’accès Sol-Air, guerre électronique, drones, accroissement des portées et des capacités missiles, etc …),
      le combat aérien de demain (visant la maitrise globale du ciel) pourrait de nouveau ressembler, à plus grande échelle, à un combat urbain … avec gains territoriaux par petits pas.
      .
      Je ne pense pas qu’un seul pays (pas même les US) puisse foncer dans le ciel façon charge de cavalerie.
      Ce serait plutôt un long travail de sape qui se produirait, … dans le cadre d’une belle partie d’échecs.
      Et le plus pressé d’en découdre en masse ne sera pas forcément le gagnant … surtout s’il est avancé en profondeur en territoire ennemi.
      La Blitzkrieg impose le surnombre pour saturer puis dépasser les défenses.
      Avec des avions de combat qui peinent à coûter moins de 100M€ l’unité, c’est bcp moins d’actualité.

  31. qfsqf sddg dit :

    Un gros coup de pub pour le F35 en compet en Finlande, ce n’est que du marketing diplomatique.

  32. Albatros24 dit :

    On sait s’ils ont pu revenir ?

  33. Young leader sous influence dit :

    L’anti-américanisme primaire qui règne sur ce blog est un scandale !

    • Fralipolipi dit :

      On t’a reconnu Göret 😉

    • durieux dit :

      C’est vrai. Alors que, comme le reconnaissait Scope lui-même il n’y a pas si longtemps, les amerloques font le bien.
      Bon, ils le font mal. C’est ce qui est un peu décevant, parceque le mal en revanche, ils le font bien.

  34. Ysgawin dit :

    Dans cet article, je vois un autre truc bizarre : le Mig 31 d’escort
    1 – Quant il vole « cool », sans allumer ses postcomb, ça a l’air de lui laisser une sacré autonomie à cet t engin !
    2 – Plus amusant, au début de l’article, le Mig 31 vole avec les nounours. Puis, quand les avions anglais prennent le relais, on ne parle plus que des 2 Tu-142. Il est passé où le Mig ? Il semble avoir disparu des écrans radars et ça ne semble inquiéter personne…

  35. werf dit :

    J’aimerais bien voir les F35 escorter des TU 160 cela serait plaisant car les F35 rentreraient vite à la maison, vus leur vitesse et leurs rayons d’action. C’est donc de la pure com pour montrer au bon peuple que l’on surveille leurs avions qui surveillent nos sous marins… Aucun intérêt c’est de la routine.

  36. Robinson dit :

    User des F-35 pour une telle mission, c’est vraiment gaspiller de la furtivité.

  37. Le Glaive dit :

    Aujourd’hui Mercredi 11 Mars, depuis les environs de 05h00 Z, nouvelle opération à grande échelle concernant des avions russes descendant par la façade ouest européenne, qui sont allés bien plus bas semble-t’il que le samedi 9, et de « gros » moyens français ont été mobilisés ou concernés .. détails à suivre

    • Jolindien dit :

      @Le Glaive
      Super info, qui sera peut-être relayée prochainement?
      Pour l’article qui nous concerne, je suis intrigué par le MiG-31, intercepteur pur à la base. On sait que de nouvelles capacités lui ont été ajoutées, mais j’ai peut-être mal compris je croyais que les MiG-31 modernisés et/ou modifiés n’avaient pas encore été livrés à la marine russe… Car si je ne me trompe les Tu-142 appartiennent à la marine?
      Sinon Le Glaive, est-il possible de savoir comment vous avez accès à ces infos? Ce n’est pas une question piège car c’est typiquement le genre d’infos que je trouve très utile et intéressante pour compléter cet excellent site.