Le Suédois Saab croit toujours que son avion de combat Gripen E/F peut rafler la mise au Canada

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

46 contributions

  1. Lacatapulte dit :

    Au final Lockheed-Martin leur développera un CF-35 directement dérivé du F-35A, et tout le monde sera content en Amérique du nord.

  2. Plusdepognon dit :

    L’avion n’est pas mauvais, évidemment avec des éléments américains :
    https://www.areion24.news/2019/11/29/gripen-e-f-le-dernier-appareil-suedois%E2%80%89/

    Ce serait une vraie surprise que le marché échappe au F18 Super Hornet.

    • wagdoox dit :

      boeing a tué bombardier quand meme … donc pas si sur pour le f18sh

    • NRJ dit :

      @Plusdepognon
      Le marché peut être attribué au F-35, non ?

      • Plusdepognon dit :

        @ NRJ
        Ce serait fort possible, mais Boeing est tellement mal, suite au 737 Max, que je penche pour le Super Hornet. 🙂

  3. philbeau dit :

    Sincèrement , personne n’y croit . Même s’il n’est pas dépourvu de qualités propres susceptibles d’intéresser les canadiens , et au premier chef un compromis coût/efficacité peut-être intéressant comme il est rapporté ci-dessus ( le Canada a besoin en ce moment , outre de renouveler son aviation, peut⁻être plus encore plus de moderniser et d’étoffer considérablement sa marine , en particulier dans l’optique d’une intensification de la navigation dans la zone arctique) le Gripen n’est pas taillé pour les espaces canadiens, nécessitant des interventions à longue distance (on retrouve la même problématique que pour la marine). On objectera que le F35 non plus , mais les USA ont des arguments plus efficaces que les suédois . Vraisemblablement , la question sera tranchée , comme pour leRafale , en mettant en avant l’accord « Five eyes ».

    • GHOST dit :

      Espaces canadiens?
      Le F-35 possede un seul moteur comme le Gripen.. Mieux? Le Gripen n´a besoin que de 500 m pour decoler et de 600 m pour atterir.. en plus de cette faculté de se poser sur des routes même en pleine hiver. Le climat du Canada (comme la Finlande) avantage le Gripen… tout comme les infrastructures très reduites..
      La grande question est la raison pour laquelle l´industrie aéronautique du Canada participe á l´équipe du marketing du Gripen?

      • Thaurac dit :

        Un seul moteur pour les immensités glacées canadiennes, ça doit être un peu flippant.

  4. GHOST dit :

    SAAB CONTRE BOIENG ?
    Saab qui participe au programme de l´avion d´entrainement T-7A de Boeing se retrouve en face de son partenaire dans la competition au Canada. Etrange situation « technologique ».
    Sur le site de saabgroup.com, il ya un message « subtil » où les suèdois disent « over the past two years, Saab and the Swedish Government have been encouraged by Canadian´s open and transparent competition… »
    La plus grande question est celle des compensations.. et de transfert des technologies.. Les USA auront du mal à « transferer » les technologies du F-35 A.. peut-être Boeing peut lacher quelques technologies mais pas Lockheed-Martin.. LOL
    « Assouplissement au processus d´évaluation des retombées économiques au Canada »
    C´est l´autre terme subtil.. qu´exige le Canada comme offset ? En tout cas Eurofighter d´Airbus et Rafale ont refusés de « transferer » certaines technologies.. Tandis que les USA souhaiteraient un « assouplissement » ?
    Saab se lance dans une double competition quand on sait qu´en Finlande le Gripen se retrouve (aussi) face á Boeing et Lockheed-Martin.

    • Guillaume dit :

      Ca sera probablement le f35.
      Le Canada a un contentieux avec Boeing a propos du cseries, et personne ne pense que Trudeau tiendra sa promesse sur le f35.

      Je trouve cela dommage que l on ne propose pas le rafale.
      En effet les chances paraissent faible, mais dans la dynamique actuelle rien n’est impossible.
      On a bien mis la main sur le cseries, demain sur transport, stelia prend possession d aerostructure…
      Le pays est très loin de nous être fermé, et on est en train de faire la rasia au nez et a la barbe des américains.
      Cela doit ennerver les déclinistes ça .

      • Blondin dit :

        le Cséries c’est du civil, un avion de chasse européen au Canada ? impossible, avec comme le mentionne l’article, le NORAD… et ça c’est encore plus que les Fives Eyes ! et le Canada est voisin limitrophe des US, si ils prenaient un avion UE, les relations se compliquerait un peu trop. Pour moi ça sera le F35, avec quand meme des chances pour le F18, mais prendre le meme avion qu’avant, ça va être dur à expliquer aux Canadiens qui ne suive pas comme nous la chose militaire. Un F18C/D ou E/F, ça s’appelle toujours F18, meme si très différent. Enfin, Dassault a bien raison de ne pas participer, et la meilleure preuve de ce bon choix c’est que l’EF ne se présente pas non plus, malgré la GB. Si meme eux n’y croient pas c’est que c’est plié.

    • NRJ dit :

      @Ghost
      Après la Suède n’a peut-être pas grand chose à perdre. Saab est tenu aux mêmes contraintes que Dassault, avec des commandes annuelles sous peine de devoir arrêter la chaîne de production. Il leur faut absolument trouver des clients et pour cela ils doivent être prêts à transférer leur technologie. C’est de la négociation. Quand le constructeur est sous pression, il est généralement prêt à vendre plus pour emporter le contrat. Mais au Canada ça ne suffira peut-être pas.

  5. Carin dit :

    Je pense que le grippen est présenté sous la contrainte des américains… qui masquent ainsi leur petite tricherie, et se mettent à l’abri d’une action en justice.

    • Thaurac dit :

      Oui une candidature similaire aux fameuses candidatures d »‘opposition  » aux présidentielles russes.
      Elles servent de faire valoir, de montrer une certaine ouverture et démocratie (bidon)
      Sans autres concurrents que les ricains , le canada aurait été mal pour ses relations avec l’Europe.
      Malheureusement le canada a les pieds et poings liés par les usa.

    • Blondin dit :

      bien vu, pour donner le change… comme je l’écrivais plus haut, que l’EF ne soit pas présenté est la preuve ultime que les européens, quel qu’ils soient, n’ont aucune chance.

  6. vrai_chasseur dit :

    Ce qui encourage Saab c’est que les canadiens sont allés au Brésil constater les retombées concrètes du transfert de technologie du contrat Gripen. Et ils ont été impressionnés par ce qu’ils ont vu.
    Par ex. le WAD l’écran large multifonctions dernier cri équipant le cockpit du Gripen brésilien, est fabriqué localement par le brésilien AEL, qui fabriquera aussi l’affichage tête haute. Le WAD va être rétrofitté en Suède sur les Gripen de l’AA suédoise, ce qui signe un transfert de compétence réussi.
    Mais le contrat Canada est régi par les exigences NORAD et surtout par le Five Eyes. Et l’Oncle Sam se contrefout des créations d’emplois qualifiés au Canada.

    • Blondin dit :

      Vous dites le NORAD, et surtout les Fives Eyes; je verrais plutôt l’inverse, les Fives Eyes, et surtout le NORAD, qui concerne directement la sécurité du territoire, sur le meme continent et avec une frontière terrestre !

  7. Castel dit :

    C’est tout le mal que l’on peut souhaiter au constructeur Suédois, mais si ce marché lui échappe ( comme c’est probable) , il pourrait peut-être envisager de se tourner vers une coopération Européenne, pour participer à l’élaboration d’un projet futur pour un avion de combat type « SCAF », car il ne me semble pas d’une taille suffisante pour rester seul dans son coin…..
    Il pourrait apporter son expérience en matière d’avion de combat mono-réacteur, notamment en vue de l’élaboration d’un chasseur léger, complémentaire avec le futur avion Européen qui sera probablement lui, un bi-réacteur, et en contre-partie, le consortium Européen pourrait, avec cet avion fabriqué en commun, l’imposer sur le marché intérieur , mais aussi pour l’exportation, avec un soutien puissant…

    • jo666 dit :

      Tout le monde oublie que si les moteurs sont fournis par GE, les suédois achètent les pièces détachées aux US …

    • NRJ dit :

      @Castel
      Ça n’aura pas lieu. Les suédois vont garder le Gripen jusqu’en 2060. D’ici là ils participent au Tempest et vont préparer en collaboration avec les anglais des technologies qu’ils vont implémenter dans le Gripen (mais ils ne vont pas acheter de Tempest).

      On ne les verra donc pas dans le SCAF de sitôt.

  8. Lagaffe dit :

    L’exemple du Canada est révélateur du rapport de force entre ce pays et son voisin.
    Il faut se rappeler qu’en mai 2019, suite aux pressions exercées par Lockheed-Martin, appuyé par Washington comme ce fut le cas en Norvège, l’appel d’offre concernant l’achat de 88 appareils par le Canada est modifié afin que le F-35 puisse concourir (modifications de certains critères et abandon des exigences de transferts technologiques).
    Ces modifications ont entraîné le retrait immédiat de Boeing et de Airbus considérant que l’appel d’offre est taillé pour le F-35, suivi peu après par l’abandon de Dassault.
    Il ne faut pas rêver, le choix est en réalité déjà fait !
    Saab n’est là que pour donner l’illusion d’une compétition et se faire une peu de publicité sur le Gripen au passage, en laissant entendre qu’il a une chance face au F-35.

  9. Clavier dit :

    Les Suédois fournissent un alibi …..

  10. Gagnon Roger dit :

    On achètera l’avion de ceux qui ont de vrais expériences du combat! le choix est simple

  11. MSG dit :

    Si le Canada achète du F-35, il devra aussi remplacer sa flotte de 5 ravitailleurs Airbus CC 150T Polaris qui ne peuvent ravitailler le F-35. Bref la solution serait d acheter du Super Hornet mais avec le gouvernement actuel dont la politique est plutôt on refile la patate aux suivants ça risque de durer aussi longtemps que la vente des Rafales a l’Inde.

    • Blondin dit :

      Le CC150 Polaris ne peut pas ravitailler le F35 ? parce que pas de perche ? si c’est ça, ça doit pouvoir se régler « facilement », sans avoir à changer tout l’avion..

  12. v_atekor dit :

    Ça sent le lièvre. Je suppose que le partenariat de saab avec Boeing y est pour quelque chose, car une compétition ouverte avec seulement des avions US, c’est beaucoup moins ouvert..

  13. Gégétto dit :

    Même si le Gripen est une bonne machine qui n a pas grand chose à envier à ses grands frères,il serait étonnant qu il remporte la mise.

  14. Tankaboum dit :

    c’est rigolo de voir combien la politique influence l’achat d’avions de chasses. les canadiens ont répertoriés prés de 200 extinctions moteur sur leurs f18… et vu la taille du pays et de la rareté des infrastructures sur leur territoire, ils vont quand même acheter le F35 mono moteur… les black as sur alfa jet se félicitaient d’être en sûreté avec leur 2 moteurs, moralité les plastrons seront finalement moins dangereux que les avions censés les affronter ».Vive la pensée libre »

  15. Jean (le 1er) dit :

    Le Gripen est trop court sur pattes pour le Canada.

  16. Tristan dit :

    Le Gripen E/F est un avion que j’appelerai raté. Trop lourd, peu de place et de puissance pour l’électronique, un prix flyaway supérieur au F-35A, un coût d’exploitation élevé si on peut croire les suisses … et une petite production.
    Ce dernier point faible, également partagé par le F-22 et le Rafale, fait que la dispo des pièces de rechanges est mauvaise et coûteuse mais les mises à jour seront également peu nombreuses et très coûteuses.
    Demander aux belges ce qu’ils pensent de la màj MLU pour leurs F-16 comparé à une màj de F1 …

    • ScopeWizard dit :

      @Tristan

      Le Mirage F1 , comme beaucoup d’ avions Dassault ou autre d’ ailleurs , constitue une base , celle-ci est bonne ou elle ne l’ est pas ; si elle l’ est , c’ est à dire si l’ avion est comme on dit « bien né » , alors il est possible de l’ améliorer jusqu’ à un point où l’ on peut parler d’ aboutissement , ce fut le cas dans bien des domaines des versions du Mirage F1 destinées à l’ Irak et désignées EQ5 et EQ6 .

      Ensuite , il y a la concurrence et ce qu’ elle propose de mieux , le temps qui passe , les avancées technologiques , les évolutions dans les besoins des forces , par conséquent au bout d’ un certain temps il n’ est plus possible de sans cesse chercher à améliorer ce que l’ on a comme base puisque l’ on atteint les limites de l’ exercice .

      Par exemple , le Mirage F1 pouvait-il recevoir plus de points d’ emport que les 7 qu’ il présentait soit 3 sous chaque aile + 1 ventral ? Peut-être à l’ instar des Jaguar Britanniques ou de l’ English Electric Lightning était-il encore possible de lui en rajouter 2 sur l’ extrados soit 1 sur chaque aile ?
      Perso , je n’ en sais rien , disons qu’ à vue de nez , ça me paraît tout de même beaucoup sans parler de l’ incidence sur le plan aérodynamique .

      Il n’ empêche , avec son réacteur SNECMA M53 moins gourmand et nettement plus puissant , le Mirage F1E , celui qui fut proposé lors du fameux Marché du Siècle l’ opposant au SAAB Viggen , au General Dynamics YF-16 , au futur F-18 soit le Northrop YF-17 Cobra , aurait sans nul doute été l’ un des chasseurs les plus performants de son temps ………..

      Attention : ne pas confondre le Mirage F1E destiné au Marché du Siècle ( un total de 348 avions entre les forces Belges , Danoises , Norvégiennes , Néerlandaises ) , E signifiant Europe , et les autres Mirage F1E tels ceux de l’ Irak , E signifiant alors Exportation ………….

      Tel qu’ il fut commandé par l’ Armée de l’ Air Française , en versions B et C évoluant en C-200 avec l’ installation de la perche de ravitaillement , en CR et CT , le Mirage F1 ne fut néanmoins qu’ un avion de transition faisant suite et corrigeant les principaux défauts très vite constatés sur le Mirage III ( faible autonomie , courses de décollage et d’ atterrissage très longues , vitesse d’ approche trop élevée ) en attendant le très bon Mirage 2000 à commandes de vol électriques assistées par ordinateurs , dont le radar RDI tardait à être mis au point ( une solution fut trouvée en attendant le RDI grâce au RDM dérivé du Cyrano 500 lui même dérivé du Cyrano IVM du F1 ) ; si le Mirage III fut livré à plus de 400 exemplaires sur les quelques 1400 construits au total en comptant le Mirage 5F initialement commandé et payé par Israël qui suite à l’ embargo décrété par De Gaulle au lendemain de la guerre « préventive » des Six Jours ne leur fut jamais livré et fut reversé au sein de nos forces , le Mirage 2000 fut , lui , livré à raison de 315 exemplaires sur les 600 construits , tandis que seuls 246 Mirage F1 entrèrent en service dans l’ Armée de l’ Air , toutefois il est à souligner que près de 500 furent produits et vendus à l’ export .

      De plus , regardez ce qui se passe aux USA , notre Mirage F1 si mésestimé y connait une sorte de baroud d’ honneur voire de seconde jeunesse , c’ est dire s’il ne manquât pas de qualités , s’ il a bien vieilli , si nous avons su bien l’ entretenir ………….

      Enfin , n’ oublions pas combien il parvint à ‘ illustrer lorsque les Américains voulurent tester les versions destinées à l’ Irak juste avant la Guerre du Golfe ; pilotés par des Français et équipés de nacelles REMORA ou SYCOMOR , les Mirage F1 type EQ5/EQ6 donnèrent des sueurs froides à l’ US NAVY réussissant sans être détectés à envoyer -virtuellement s’ entend- plusieurs navires par le fond ……………

      Bien entendu , tout ceci n’ enlève rien aux extraordinaires qualités du F-16 ………….

  17. spad dit :

    Il a la capacité d’emport B-61 le grippen ? il est biréacteurs?
    Il est américain?
    Donc Non…

  18. robin darbin dit :

    Les belges n’ont jamais opéré le F1 et pour cause il a perdu le contrat du siècle face au F-16. Il est de notoriété que les pièces de rechange chez Dassault ne sont pas bon marché. (plainte des australiens Mirage III ou des taïwanais (2000). Toutefois, ces derniers continuent d’opérer le 2000 malgré les annonces. La mise à jour des F-16 qui s’éternise et son coût ni sont peut être pas pour rien.

    • GHOST dit :

      Les belges avaient fabriqués sous licence le F16.. c´est sans doute cela la difference. Vous le soulignez si bien ..le F-16 continue de voler et s´éternise quand le Mirage F1 est retiré du service depuis … Combien des pays pouvaient obtenir la fabrication du Mirage sous licence ?

      • robin darbin dit :

        La SABCA aurait assemblé des F1 sous licence si le contrat avait été décroché. C’est bien la « modernisation » des F-16 qui s’éternise à Taïwan: en cause semble t-il des appareils qui sont à des standards différents et le fait que certaines cellules sont très anciennes. La MCO et les remises à niveau bon marché…… c’était avant.

    • ScopeWizard dit :

      Ben , c’ est surtout que les quantités produites restaient modestes ; 100 Mirage III O dont 98 construits sous licence pour l’ Australie , 106 Mirage 5BA , BR , BD dont 103 construits sous licence par SABCA , SONACA , FN pour les moteurs pour la Belgique , 60 Mirage 2000 pour Taïwan …………….

      Même si c’ est bien , ça ne fait pas très lourd , en tous cas pas autant que presque 4600 F-16 dont au moins la moitié à l’ export ………….

  19. Szut dit :

    Acheter un chasseur non-furtif aujourd’hui, ce n’est tout simplement pas sérieux.
    Cette affaire canadienne sans fin provient du fait que les opposants à Justin Trudeau avaient très logiquement choisi le F-35 au départ. Trudeau pour enfoncer son opposition à décidé de remettre cette décision en cause. Le choix d’un chasseur ne devrait pas être politique mais militaire.
    Une chose similaire c’est d’ailleurs produit pour l’Allemagne. Elle veut stimuler ses industries militaires au travers d’accords européens et se fout complètement des conséquences militaires (militaires qui avaient pourtant fait le bon choix du F-35). Pas grave, les USA seront bien la pour compenser les conséquences négatives de ce choix. Au vue du désengagement américain croissant, je ne serais pas aussi optimiste.

    • Blondin dit :

      donc hors F35, point de salut, c’est ça ? ceux qui ne l’ont pas, ou ne l’achète pas sont foutu, relégué aux fin fond des armées de l’air de 5ème zone ? Vous pensez pas que votre raisonnement est un peu simpliste ? la furtivité, la base de tout, le summum de l’aviation de combat… ouais, bof, surtout quand on parle d’un avion qui est déjà raté, quel que soit la suite du programme et qui vous verrez n’aura pas une très longue carrière dans les 3 forces US. Si l’air force va surement les garder le plus longtemps, rapport au nombre prévu, la Navy va pas les garder 30 ans, ils continuent à prendre du F18 !! pour un avion tout neuf, tout beau, invisible ou presque et tellement génial que si on le prend pas on est des gros nul, c’est quand meme bizarre d’acheter « l’ancien modèle », surtout pour l’US Navy !! mais bon, vous devez être de ceux qui sont en extase devant les plaquettes de pub LM…

    • Blondin dit :

      vous avez raison en fait, le F35 c’est vraiment le bon choix, aucun doute la dessus ! d’un autre coté, cet article, d’aujourd’hui…
      https://www.meta-defense.fr/2020/03/04/quest-il-reellement-arrive-aux-f-35-deployes-en-finlande/
      pas de doutes, ça donne envie !!

    • ScopeWizard dit :

      Justement , le petit Rafale étant lui aussi furtif , moi je crois que ce serait le meilleur avion pour le Canada ; le F-35 étant mono-réacteur , les pilotes Canadiens seraient plus rassurés à bord d’ un chasseur qui en a deux ……… des réacteurs !

      Allez , vous nous prenez 80 Rafale monoplaces et 20 biplaces avec tout l’ armement et les pièces de maintenance qui vont avec + option pour 20 biplaces supplémentaires , et on vous offre les tapis de sol surpiqués en rouge Ferrari et brodés « Dassault Rafale » en lettres dorées à l’ or fin pour les 100 avions , elle est pas belle la vie ? c’ est pas généreux tout ça ?

      La maison ne saurait refuser quelque avantage à ses meilleurs clients voyons !

      Hein ? Qui ?

      À combien la petite folie?

      Oh , vous savez , le prix s’ oublie , la qualité demeure ………….. 🙂

  20. Plusdepognon dit :

    Lockeed Martin a doublé Thales en equipant les mirages 2000-9 avec ses pods de désignation SNIPER aux EAU :
    https://www.meta-defense.fr/2020/02/27/les-emirats-arabes-unis-choisissent-le-pod-de-designation-sniper-pour-la-modernisation-de-leurs-mirage-2000-9/

  21. Nenel dit :

    Je peux dire que lorsque fut venu le tour des F35 en Finlande, les pop corn ont été commandés à la tonne chez Dassault