L’US Air Force améliore encore les capacités de ses avions espions U-2 « Dragon Lady »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

31 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Rendons hommage à ‘Kelly’ Johnson, un très grand ingénieur aéronautique, qui créa les avions :
    P38 Lightning
    p80 Shooting star
    F104 Starfighter
    U2 (qui vole toujours)
    SR71 Blackbird (3 700 km / h à 28 000 m)
    Lochkeed Electra (qui fit une remarquable carrière dans la lutte anti sous marine en tant que ‘Orion’)
    Lochkeed Constellation et Super Constellation

  2. Le Glaive dit :

    Les avions U-2 qui font escale mensuellement sur la base de Fairford en Grande-Bretagne ( un dans un sens, un dans l’autre) pour faire les relèves, depuis la Crête, la Sicile ou le Qatar, ne sont pas « au service des combattants américains », comme le dit benoîtement la communication du Pentagone, qui prend décidément les gens pour des imbéciles.
    Ces avions font tout simplement du bon vieil espionnage au-dessus des territoires que le gouvernement américain considère comme hostiles (les Méchants) , mais pas spécialement là où des troupes américaines sont effectivement engagées dans des opérations.. c’est la même chose que du bon vieux temps de la guerre froide lorsque l’un d’entre eux fut abattu au-dessus de l’URSS en 1960 avec Powers, qui travaillait pour la CIA, aux commandes.. rien de nouveau sous le soleil: les Gentils qui espionnent tout le monde par tous les moyens possibles, mais qui ne supportent pas que les Méchants ou les Indifférents, fassent la même chose ou leur rendent la monnaie de leur pièce.
    C’est le monde unilatéral dont beaucoup de Français bien peu patriotes s’accommodent parfaitement, pantalon baissé et tube de vaseline à la main, je le répète. ( certains campent ici , d’ailleurs)
    Pendant que les Américains font tout ce qu’ils peuvent aussi, pour torpiller tous nos contrats ( notamment, militaires) et nous dictent par exemple avec quel fabricant de composants , on a le droit de travailler, ou pas.
    La vaseline est tellement chaude qu’on pourrait y faire cuire des frites !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « C’est le monde unilatéral dont beaucoup de Français bien peu patriotes s’accommodent parfaitement, pantalon baissé et tube de vaseline à la main, je le répète. ( certains campent ici , d’ailleurs) » Assez amusant cette propension à juger du patriotisme de certains alors que vous ne cessez de dénigrer votre camp (vos commentaires sur le nombre de Rafale qu’emporte le Charles de Gaulle dans une autre discussion est révélateur) Quant au « pantalon baissé et tube de vaseline » pour fustiger ceux qui ne sont pas d’accord avec vous c’est fort ………………………. drôle! Maintenant si c’est votre « truc »………………….. les gouts et les couleurs!

      « La vaseline est tellement chaude qu’on pourrait y faire cuire des frites ! » Finalement vos talents culinaires sont à l’image de vos commentaires

      • Le Glaive dit :

        @ Pascal ( l’autre) : à part de me citer ( bien trop ) longuement, vous faites deux phrases : où sont vos arguments, où est le débat d’idées ? où est le commentaire sur le sujet ? on ‘est pas ici pour faire de la critique « littéraire » et moraliste genre  » Télérama » . mais je réitère mes propos : les atlantistes français, soumis aux doctrines américaines , non seulement économiques mais militaires et stratégiques à travers l’OTAN, sont non seulement des larbins, mais ils contribuent au fait que la France soit régulièrement « violée » par les Yankees, sur tous les plans. L’image de la vaseline ne sert qu’à accentuer le propos. Si vous ne mettez pas l’indépendance de votre pays aur-dessus de tout , c’est bien dommage . On a le droit d’être copains avec les américains, évidemment, mais pas de se faire violer par eux, à répétition.

        • Lejys dit :

          N’ayant pas eu le temps de répondre à un de vos commentaires précédents dans l’article suivant http://www.opex360.com/2020/02/15/mission-foch-des-rafale-marine-ont-participe-a-un-exercice-de-combat-aerien-avec-des-f-16i-israeliens/, encore une fois truffés d’erreur, j’apporte des corrections:
          – « Le Rafale Air strictement semblable au Rafale Marine : allez dire ça aux marins, vous serez bien accueilli »: ben de l’aveu des pilotes Marine, il n’y a pas plus de différence au pilotage entre Rafales M et C qu’entre B et C
          – « et pourquoi la Marine détache des Rafale à St Dizier pour la formation ? »: ben tout simplement parce que la Marine doit elle aussi « supporter » le coût de la transformation de ses pilotes sur Rafale. Ce n’est pas à l’AA d’assurer seule cette transformation, et de consommer des avions pour ça. L’escadron de transformation dispose donc de Rafales B, C et M qui lui permettent de bénéficier du potentiel d’heure de vols suffisant. Et des instructeurs de l’AA utilisent parfois des M pour voler avec des stagiaires de l’AA. Je n’ai pas eu d’échos sur des vols de stagiares de l’AA sur M par contre, ce qui ne veut pas dire que ça ne se fait pas…ou pas !

    • Pravda dit :

      Bienvenue dans le monde « moderne », et si vous croyez que nous ne faisons pas pareil vous allez au devant d’une déconvenue.

    • Wagdoox dit :

      + 1

    • ScopeWizard dit :

      @Le Glaive

      Je comprends très bien votre propos mais en même temps -comme dirait l’ autre- vous savez très-bien qu’ entre l’ UE , la Chine , les USA , et une Russie à nouveau vendue comme menace ultime , nous ne pesons plus suffisamment pour réussir à nous dispenser de devoir choisir un camp quitte à ce que ce dernier ne nous veuille pas que du bien et quitte à ce que nous essayons de faire valoir nos atouts dans l’ espoir d’ une réelle indépendance à venir ; or , vous savez tout-aussi bien qu’ avec toute cette Globalisation qui nous tient pieds et poings liés , tout ceci ne saurait être une mince affaire , il faut donc continuer d’ être patient même si je suis premier à reconnaître que ce n’ est pas gagné ………. et qu’ entre la montée des périls et autres bouleversements internes , c’ est peut-être même déjà perdu …………

  3. Plusdepognon dit :

    Finalement, il y avait bien quelque chose à cacher dans la zone 51 :
    http://psk.blog.24heures.ch/tag/dragon+lady

    • Grosminet dit :

      @ Plus un radis dans mes poches ponctionnées par des millions de parasites pendant que je bosse:

      @ propos de caché,je viens juste de tomber sur votre commentaire (sujet principal: TRM2000) « spécifique » :

      C’est gentil d’avoir pensé à moi,sauf que,si je « me cache » bien pas trop loin d’un CENtre d’entraînement au combat,le « mien » est situé dans le pays du vin qui pétille (dont le fameux « rosé des riceys »),des andouillettes triple A,du chaource,d’une ancienne cristallerie royale (Bayel),du cidre (cidre du pays d’Othe),de la choucroute et d’un ancien lieu d’études d’un de nos empereurs (Brienne le Château),d’une figure de la révolution française ( Danton,né à 13km de chez moi,à Arcis sur Aube),du ratafia de champagne,de la prunelle de Troyes…..

      Ou,pour un aspect plus « terre à terre » (vous allez apprécier) ,de la craie qui vous dégueulasse jusqu’au fond du caleçon en roulant en été sur les pistes à char,de la boue qui plante même les blindés lourds chenillés…..de son micro-climat à la c*n qui nous fait passer,sur le camp,d’une belle journée ensoleillée de printemps à celle d’un hiver bien pourri en 5mn,des sangliers « sauvages » qui viennent jusque sur le bivouac fouiller les sacs si on oublie de les planquer……….

  4. Gégétto dit :

    Ha les fameux OVNIs de la zone 51….Un reportage tv montrait un pilote de U2 très heureux que les terriens voient des OVNIs;alors qu il s agissait de U2 à l entraînement.
    https://www.liberation.fr/planete/2013/08/17/les-ovnis-de-la-mythique-zone-51-n-etaient-que-des-avions-espions_925257

    • Pravda dit :

      Plutôt le CEA du Valduc, mais Pierrelatte, Cadarache et même Mururoa y ont eu le droit… y compris pour les sites rodhaniens lorsque les U2 se posaient sur une base du sud de la France (guerre ex Yougoslavie), en faisant un « détour » au dessus des installations.

  5. Raymond75 dit :

    Profitons de l’occasion pour rappeler qu’un Mirage III a intercepté un U2 au dessus des usines nucléaires de la vallée du Rhône :

    http://aviateurs.e-monsite.com/pages/1946-et-annees-suivantes/mirage-vs-u2.html

    • Wagdoox dit :

      Avec un moteur fusée pour aller le chercher à très haute altitude

    • Elyo dit :

      Bonjour Raymond75 je viens de lire l’article que vous nous proposez, c’est un véritable exploit du pilote et du Mirage III, mais j’ai une question à vous poser : en terme militaire le mot « interception  » signifie se placer en position pour éventuellement abattre un autre avion. Mais dans le cas dont vous parlez le Mirage III a atteint l’altitude du U2 par l’appoint de fusées qui ne supportent que très peu de changements de trajectoire et donc de se trouver dans l’impossibilité d’effectuer un tir de précision. Qu’en pensez vous ?

      • Raymond75 dit :

        En fait (à mon avis) il n’était pas question de ‘intercepter’ un avion espion US, avec qui nous sommes alliés, mais de montrer que on pouvait le faire, et à en rapporter une preuve indiscutable ! Je dirais qu’il s’agit d’une manœuvre d’intimidation, très difficile.

        Et les US ont suspendu leurs vols de U2 … jusqu’à l’apparition du SR71.

      • EchoDelta dit :

        Le U2 est également très peu capable d’évolution à cette altitude. Son domaine de vol est très restreint.
        La vitesse doit être surveillée avec le plus grand soin pour éviter de décrocher. Quand à faire une évasive, c’est juste un doux rêve. C’était la même chose pour le SR71, même s’il est évidemment beaucoup plus rapide.

  6. Espion dit :

    Incroyable de penser qu’un avion espion conçu en 1950 continuent de rivaliser avec des avions beaucoup plus récents. Kelly Johnson était vraiment un grand ingénieur !

    • Wagdoox dit :

      C’est je crois plus la pertinence du cahier des charges qui en fait un avion toujours d’actualité aujourd’hui. Son faible coût étagement. Mais ça n’enlève rien à son créateur.

  7. Le glaive merci pour ton commentaire bienveillant

  8. Frédéric dit :

    Si on parle souvent du seul U-2 abattu par les sovietiques avec des tirs amis, je rappelle l’escadron Taiwanais du Chat noir qui l’a utilisé entre 1962 et 1974 et qui eurent de lourdes pertes :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Black_Cat_Squadron