!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Sous-officiers de l’armée de Terre : Le brevet supérieur de technicien n’est plus exigé pour devenir moniteur de tir

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

19 contributions

  1. thetof dit :

    J’extrapole, si le test de moniteur ISTC reste au même niveau (si on veut faire du chiffre les bravo, charlie, delta vont pleuvoir, selon les besoins et à la tête du client…déja vu au pas de tir), pourquoi pas….
    Mais un SGT de 19 ans sans expérience, en moniteur, je reste dubitatif, un CCH (race des seigneurs ;-)), un SGT, un SCH ou ADJ avec quelques années de service aura plus de gueules et de pédagogie qu’un p’tit jeune même doué !
    Courage à nos mili !

    • Nom dit :

      Vu le niveau bientot un simple brevet 100m natation sufira pour etre general

    • SGT Jean-TTA dit :

      Les jeunes sergents sont déjà chargés de l’instruction de leur groupe (combat, sport, génie, …), peuvent passer quasiment tous les monitorats en dehors de l’ISTC (tior, c4, techniques commandos, sauvetage au combat…) et sont tous initiateurs ISTC. Le monitorat était une exception et pas la règle. A priori, les sergents sans expérience n’ont pas de problème pour toutes ces instructions…

    • Sam dit :

      Si nos CCH avaient plus de bras et moins de gueule on résoudrait une grande partie des problèmes de l’armée de terre…

  2. Batman dit :

    Oui, mais il faut être BSTAT pour être directeur de tir… Donc intérêt assez limité au final…

  3. Clavier dit :

    Je ne savais pas que les instructeurs tir du 92ème servaient aussi de cibles…..!

  4. Charognard dit :

    Et pour les sous-officiers air, même cadres de maîtrise, qui ne sont pas de la spécialité protection ?
    😉

    Ils vont jouer aux billes ? Ah ok.

    • LRU dit :

      DSL, il faut être militaire pratiquant 😉

      • Robe dit :

        Donc il ne va pas y avoir beaucoup de moniteur ISTC dans l’AT. Le combat étant un vrai boulot (combat d’infanterie, combat motorisé) réservé à certains régiments. L’AT est loin d’être une armée de combattant, je me répète le combat est un boulot, la remarque si dessous de who? pleine de bon sens, nous dit que l’ISTC n’est pas le près carré de pseudo-guerriers expérimentés mais qu’une capacité à « restituer la bonne pratique ». Souvent, il est vrai, en tant que moniteur ISTC, on en voit certains devenir prétentieux. L’ISTC n’est qu’une méthode individuelle de maniement des armes pouvant être apprise à tout le monde mais ne faisant pas du pratiquant un soldat apte à participer à une mission de combat. De protection certes (Sentinelle ou individuelle) ou de soutien mais pas de combat !

    • who? dit :

      dans l’AA pour être Instructeur tir de combat il suffit d’être off, s/off ou CCH (sous certaines conditions que je n’ai plus en tête pour les CCH) et suivre le stage de 15 jours.

      Faut-il être super expérimenté comme dit plus haut ?
      Pas vraiment, le but est de savoir restituer la bonne pratique.

      Pour être DT faut être officier DT ou s/off IATEC
      Etre instructeur de tir sans être DT ne pose aucun problème, d’autant plus que les DT ne sont pas forcement instructeurs ni ISTC (du moins à jour)

      • Charognard dit :

        @ who?
        Dans les faits, l’armée de l’air et de l’espace a gardé ses vieux textes moisis et un officier est obligatoire pour embarquer armement et munitions sauf spécialité « protection ». Ce n’est même pas pour chambrer.

        J’ai un major, instructeur ISTC, qui grognait assez de voir comme il était infantilisé par rapport aux jeunes sergents de l’armée de terre qui étaient juste initiateurs, avec des caporaux-chefs comme munitionnaires.

        Après, directeur de tir c’est une sacrée responsabilité avec certains qui se prennent pour leurs personnages de console de jeu et qui tirent entre les jambes de leurs camarades ou dans le bac à sable devant l’armurerie.

        • who? dit :

          Oui pour la perception de l armement lors d’ un tir l agent percepteur est le DT.

          Aucun intérêt. Un parapluie de plus c est tt.

          Dans l AT chaque personnel a son arme de dotation donc ce problème est réglé.

          Pour les jeux que vous citez j ai jamais vu cela. Et ce genre de chose serait réglé de façon radicale avec une mention « no safe »

  5. Khul dit :

    En même temps vu le nombre de sch qui refuse de passer le bstat pour pas devenir chef de section.

  6. Nicolas dit :

    L’EMAT est revenu en arrière. Cette autorisation vient d’être levée.
    Désolé pour le journaliste qui vient juste de publier son article.

    • Nasser dit :

      Non vous confondez avec l’aptitude des sous-off non bstat à être DT. Il y a eu une expérimentation l’an dernier et ça s’est arrêté il y a qq semaines.

  7. Luc dit :

    La fameuse cible SC n°2 , si vous la loupé elle ne vous rate pas ….

  8. Luc dit :

    Champs de tir de Bourg Lastic ???

  9. batgames dit :

    y’a toujours eu des trucs de ce genre dans l’armée ,la Marine par exemple dans les années 70 ,a inventé un tas de filiere à la noix …pour favoriser les meilleurs et les faire passer plus vite en grade …on a instruit des types qui soit avait le grade niveau sergent (Second Maitre) mais qui n’avait pas d’expérience et devaient juste éxécuter ,au final ils ont dégrader le garde de Second maitre qui ne pouvait plus commander (à part bien sur ceux des anciènes fillières d’avant qui en avait l’expérience )
    donc on a vu des gens de la Troupe (equipage dans la marine )qui avait plus de’expérience que des types qui avait les galons …une magnifique cacophonie durant des années ….
    entre les Filières Maistrance à l’ancienne ,ensuite la filière FISEFA ,tu faisait un cours de sous OFF rapidement après le premier Cours initial de spé et après un stage cours en unité opérationnel d’un mois,tu revenais faire le cours technicien qui fait obtenir le grade de sous OFF autrefois (mais ceux qui étaien,t sélectionné autrefois revenaient faire ce cours que 2 ans poour les meilleurs et entre 2 et 8 ans des fois pour les plus mauvais noté )et comme en Fin de Cours tu obtenait des galons de sergent de marine (Second Maitre avec des petits liserés bleus en travers ) ceux qui était FISEFA ..arrivaient en unités et le type ne savait rien faire quasiment ,en Fait les chefs de service ou d’arelier en unités avait des renforts sous OFF et ils devaient les mettre à des tâches de matelot ,, comme le sous OFF avant controlait aussi le poste de Propreté …petit à petit on a dégreadé le grade de Sergent et comme il y en avait de plus en Plus en Unités ,ce sont eux qui au final faisait toutes les Corvées et le sale Boulot …le Grade ne valait p^lus rien ,sauf le privilège de pouvoir se rendre au BAR en MER (choses que les équipages n’avait pas droit ….!

    ensuite il en savait moins qu’un matelot ou un Quartier Maître qui était de la filière normale mais il pouvait les commander en Fait ,alors quand le type était idiot ,il faisait jouer ses galons ….mais il n’avait aucune crédibilité ….cette période a été débile ….,puis s’apercevant de leur connerie ,l’etat major s’est dit on va rectifier pour obtenir des niveaux d’études élevées sans leur donner trop de grade au départ ….c’est là qu’ils ont créer la Filière FIFORA ..les types ne sortait plus en Sergent à l’issu du second Cours .(la Marine avait un cours initial à l’issu des classes quoi qui comprenait le cours militaire de base et le cours de marine basique (apprendre les neouds et type de grades ,apprendre à défiller …)les classes pour les appelés en quelque sorte qui durer 2 mois soit à Hourtin ,ou = partir et après septembre 1975 à Querqueville …ensuite les gars (y’avait pas encore de Femme tellement )étaient diriger vers les écoles de spécialités ..Mécano ,elec ,Fourrier ,commandos .,détecteur aasm ,Controleur ,et Pilotes avaient un cursus à part des autres comme certaines spécialités bien spécifique ……bref toutes les spé commune sortaient du tronc commun ….faisait leurs premier Cours de spé d’un niveau de match 5 éme /4 éme quoi on peut dire …
    une fois le stage en unités d’un mois fait ….cette filière FIFORA revenait à l’école de spé pour faire comme un brevet de technicien qualifié dans la spé,un cours plus copieux et plus appronfi

    pour exemple si on prend la spé de mécanicien avion
    le premier Cours on apprend l’Avion succinctement ,les commandes ,les pièces comment marche les services aviation ,l’organigramme …la mécanique,la technologie ,l’aérodynamique ,les matériaux exétéra quoi …mais pas de calcul de match trop fort à ce stade juste du général question maths…disons niveau 4 éme quoi ..et pas de maths appliqué à la spé ..
    >Lorsqu’ils revenaient du Stage en unités opérationnelles qu’ils avaient choisit suivant les places et les besoins de LA DRH De PARIS

    et bien ces gens revenaient se faire un long Cours beaucoup plus dur et avec un niveau de Match disons niveau 3 éme /seconde première voir parfois avec des Profs du corps des scientifique des armées…quelques niveau terminal si la classe était forte ,les profs adapter les niveau x …on ne former pas de toutes façons des matheux mais des types capable de comprendre les technologies ,de s’adapter et de démonter des avions en suivant les normes en Vigueur et en respectant les bouquins et carte de travail élaboré des constructeurs d’avions …mais avant toute chose en fin de ce cours ,les gens avait une formation au Commandement ce qui n’était pas le cas du Cours initial …
    et ce n’était que une fois fait que quelques années en unités comme sous OFF subalterne que les types demandaient à passer le Brevet supérieur de mécano avion qui durer 1 an ..donc l’initial faisait 4 mois en gros c’est un cours d’ouvrier exécutant qualifié ..pas oublier que les types sont choisit avec des expérience civiles de cours de mécano généralement ,il y a donc beaucoup de révision pour l’adapeter au travail spécifique sur avions …,le second Cours, le BAT Brevet d’aptitude de Technicien (anciennement Cours de FOM faisait en gros 6 mois pour les mécano avions aéronavale (c’est uniquement pour cette spé )chaque spé Marine avait sa valeur de temps de Cours .ce courts se terminant sur un cours de commandement léger …(pouvoir commander à un compagnon exécutant et savoir se faire respecter (mais bon il parait qu’on ne devient pas Chef ,on l’est naturelement …ou Pas ..)enfin cela donne les bases et fait voir aux gens s’ils sont vraiment fait pour cela … ..et au final après au moins une affectation complète de 4 à 5 ans et suivant leur fifférentes notations annuelles et initiales ,une formule de math mélangeant tous ces paramétres vous donner un Chiffre basique pour prétendre à demander d’aller faire le BS brevet supérieur de spé
    durant 1 an au moins pour les mécanos Avions …,là on apprenais vraiment à Commander une ou des équipes pour avoir les bases de devenir sous OFF supérieur (c’était indispensable pour devenir les grades d’adjudant ,ADJ Chef et Major de Marine .. )mais on n’a pas ce type de grade chez nous ..en terme de marine c’est respectivement Premier Maitre ,Maitre Principal et major qu’il faut lire
    et y’avait les FIFONO ….la Filiére d’avancement qui aller à reculons à partir du moment où ils avaient créer ces deux filières de Fisefa et de Fifora …en fait c’était l’appellation familières filière Normale les fifono….ces trois filières plus l’ancien grade de Maistrancier a fait couler beaucoup d’encre au sein de la Marine des années 60/70 / à 80 voir jusqu’en 90 ….puis ils ont revu et corriger les filières pour créer l’école de Maistrance nouvelle formule …
    de toutes façon ,ils sont tout le temps entrain de tout changer au bout de 5 à 10 ans .?.pendant un temps il y avait encore des appelés ,ils leur proposer des contrats spéciaux pour permettre aux Bateaux d’avoir un équipage formé pouvant se balader en Zone de Guerre ..hjistoire de tirer le parapluie pour le Ministre …sur certaines missions dangereuses ….(finit le temps de l’Algérie où on a envoyer des contingents pour faire de simples contacts de maintien de L’ordre au départ des événement ,et finalement transformé en Zone de Guerre civile durant leur temps de service national …
    Bref toutes les armées du monde sont confronter à cela
    remettre au gout du Jour leurs types de formation …

    les cadavres engendrés par ces méthodes ,sont partis au Civil …où ont eu des carrières ratées si les types avaient peur du retour à la vie civile …
    puis miracle un jour ils ont créer les services d’aide à la Reconversion

    c’est récent si on y regarde bien
    j’en ai bénéficié ,mais j’ai des amis des années 70 qui se sont assis dessus ,certains sont même partis avant les 13 ans .et ils partaient avec rien et se retrouver de suite au Chômage …éjecté d’autorité pour limite d’âge du Grade de Quartier Maître Chef (Caporal Chef)
    ensuite je parie que d’ici quelques temps ,comme ils auront des robots à la place des troupes ,on risque de rire ….mais pas oublier dans les Guerres se sont toujours les Civils qui morflent le plus
    Russie second Guerre mondiale 20 millions de morts plus de la moitié sont des civils
    total des morts 23 400 000
    total des militaires de 8 800 000 à 10 700 000
    L’Allemagne n’a eu que 5 563 000 de Militaires tués pour 1 100 000 à 3 150 000

    en comparaison nos libérateurs amerloques n’auront laissé sur le carreau que 418 500 Morts dont seulement 1 700 morts civil …
    si L’URSS n’arrête pas les nazis …va savoir ensuite ce que l’EUROPE serait devenue à L’Ouest .

    on forme des gens pour le temps de paix ,et on s’aperçoit que lorsque la Guerre est en route ,tout est à jeter au panier et il faut s’adapter et très vite il n’y a plus de règles emmerdante …seul compte l’efficacité

    les Chefs de temps de Paix adorent les inspections de tenues ..
    les Chefs de Temps de Guerre n’ont que faire de ce genre de connerie bien souvent car pas le temps

    alors former des gens pour faire la Guerre alors qu’on est en Temps de paix ,cela m’a toujours fait marrer …

  10. Nasser dit :

    La possibilité pour des sous-off non BSTAT d’être moniteurs ISTC n’est pas nouvelle. Ça date de 2017 avec la refonte du TTA 207.

    En 2019, l’ADT à fait une expérimentation pour permettre à des sous-off non bstat d’occuper la fonction de directeur de tir. Cette expérimentation s’est arrêtée il y a quelques semaines. Désormais, il faut obligatoirement être bstat pour être DT.