L’armée allemande va accepter des rabbins au sein de son aumônerie militaire

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

67 contributions

  1. lym dit :

    « Cependant, comme il n’y a pas, en Allemagne, d’équivalent au Conseil français du culte musulman [CFCM]… »

    Est-ce un handicap, que de ne pas avoir un machin qui ne représente que lui-même, dans un culte sans véritable hiérarchie et 2 chapelles qui se tirent dedans, avec un médecin de formation à sa tête qui semble trop peu perturbé par le conflit science/croyance! Pas plus qu’on ne l’a vu, côté conscience, condamner sans équivoque les attentats histoire de faire semblant de rester un minimum en phase avec ses ouailles…
    Je le surnomme « Le rectum de… », pour ma part.

    • Xaintrailles dit :

      « Ce recteur, quel bonhomme !.. » contrepèterie classique quand on parle d’un recteur.
      Comme il est germanophone, on pourrait le prêter à nos amis allemands ?
      Un pasteur, un « padre », un rabbin, un « aumônier musulman » le quatuor indispensable pour une bonne… partie de cartes.

  2. Dimitri dit :

    Comme quoi les temps changent, j’en connais un qui doit se retourner dans sa tombe. Mince c’est vrai il n’a pas de tombe…

    • ScopeWizard dit :

      @Dimitri

      J’ ai eu exactement the same idea ; vous m’ avez coupé l’ herbe sous le pied ………

      ZAP !

      Ah ben non , le pied avec !

      Bah , de toute façon , ayant nombre de courses à faire , j’ en profiterai pour en acheter un autre …………

  3. Ikk dit :

    Si c etais un imam arabe ca aurait un scandale deux poids deux mesures !

    • Thaurac dit :

      Un iman arabe non musulman car il ya des imans européens non arabes.
      Mais soit pas désolé, ils sont représentés aux armées et dans les prisons, où leurs coreligionnaires sont plus nombreux et assidus!

      • Matrix dit :

        Je serais à votre place j’aurais honte que mon pays de cœur prostitue les morts du Shoah…

      • John dit :

        En proportion de la population, il y a plus d’Arabes, de noirs, de métisses, etc dans les armées françaises que de « vrais français blancs ».
        Et quand vous parlez de l’armée française et de ses hommes, vous semblez en être fier. Mais ça veut aussi dire que vous devriez être fier de tous ceux qui servent la France, sans chercher à les distinguer.

        Les prisons sont pleines de pauvres, c’est pour ça que c’est systématiquement les étrangers, les immigrés et descendants d’immigrés qui sont sur-représentés, et des études sérieuses le démontrent. Les corrélation n’ont de sens que si il y a un lien de cause à effet.
        Et le lien de cause à effet, c’est la pauvreté et le rejet social.
        En Suisse, dans les années 50, c’était les Italiens, puis les Espagnols, puis les Portugais, puis ceux venant des Balkans (dont des chrétiens croates, serbes, albanais,…).
        Et comment expliquer le parallèle France-Suisse par exemple? Grande minorité de musulmans dans la population. Mais les étrangers et les immigrés sont sur-représentés dans les prisons. La seule différence c’est que les étrangers et immigrés ne sont pas les mêmes qu’en France.
        Et parmi « notre » délinquance, il y a des Français entre autres. Pour autant, je ne me permets pas de penser que les Français sont tous équivalents à ces quelques abrutis en prison.

        • ScopeWizard dit :

          @John

          « Et le lien de cause à effet, c’est la pauvreté et le rejet social. »

          Trop simpliste , pur baratin : affirmer la main sur le cœur que pauvreté et rejet social sont en France synonymes d’ enfermement sous-entendu pour circonstances atténuantes étant-donné la précarité supposée des enfermés ,équivaut à regarder le problème par le petit bout de la lorgnette ; vouloir le comprendre sans faire fi de sa complexité requiert beaucoup plus que ça .

    • PK dit :

      L’Allemagne est comme la France : leur histoire a été jalonnée par le judéo-christianisme. L’Islam n’a jamais fait partie de leur histoire, sauf sur les champs de bataille… comme encore aujourd’hui.

      Faut être aveugle pour ne pas le voir et être idiot pour vouloir l’intégrer à notre culture…

      • Wrecker47 dit :

        la division Handschar c’était quoi alors ?…

        • PK dit :

          Disons que c’est une parenthèse nazie… Je vous rappelle que les nazis étaient athées.

          • revnonausujai dit :

            euh, c’est largement plus compliqué que ça; d’abord les dirigeants étaient loin d’avoir tous la même position, ensuite ce qu’ils reprochaient surtout aux églises, c’est de ne pas être totalement soumises à leur doctrine, mais glabalement , ils ne rejettaient pas l’idée d’une entité supérieure.
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Vues_religieuses_d%27Adolf_Hitler

          • Clément dit :

            Les opinions religieuses étaient variées chez les nazis. Mais ils étaient alliés avec la haute aristocratie et la grande bourgeoisie allemande, on a des exemples de nazis fervent catholiques (en Belgique par exemple), et certains idéologues nazis développaient une nouvelle religion pour le reich (une sorte de néo paganisme germanique revisité, du new age nazis). On peut aussi citer Himler qui croyait dur comme fer dans l’existence du Graal (et oui, ce n’est pas que dans Indiana Jones), ou Hitler qui se faisait tirer les cartes et recourait à la voyance pour prendre des décisions importantes.
            On est loin du rationalisme athée.

          • John dit :

            Petite parenthèse de millions de juifs…

    • Pravda dit :

      Encore une victime ? La religion c’est du privé, quand on place sa religion avant le reste ça devient du prosélytisme.
      Combien d’aumôniers chrétiens dans les armées Syriennes, Algériennes, Égyptiennes…?

      • jo dit :

        je suis sure il y a meme une synagogue a l elysée

      • Rabah AIT MOUHOUB dit :

        Question idiote (ou malhonnête), il n’y a pas d’aumoniers dans ces armées.

        • Pravda dit :

          Pourtant ces pays ont des minorités chrétiennes. 3% de la population environ. Rien de malhonnête à ma question, mais les personnes qui se plaignent le plus de discrimination en France sont celles qui la pratique le plus dans leurs pays.

          • AIT MOUHOUB dit :

            Il n’y a pas d’aumoniers dans ces armées, parce que cette fonction n’existe pas. Si vous voulez parler d’un autre sujet dites le franchement et n’usez pas de ficelles aussi grosses.

          • dolgan dit :

            Leur pays c’est la France.

          • Pravda dit :

            @ait, donc il n’y a pas d’imams dans aucune de ces armées ?

          • Pravda dit :

            @dolgan, merci de vous l’entendre dire, pouvez vous leur expliquer aussi?

          • AIT MOUHOUB dit :

            Non il n’y a pas d’imam. Pour votre parfaite information, les imams ne sont pas des prêtres et par ailleurs vous citez des armées que vous en connaissez visiblement pas et qui ont en commun d’avoir largement subi l’influence des soviétiques dans leur structuration. Alors des imams dans ces armées…vous montrez juste que vous êtes prisonnier de vos clichés, fantasmes.

      • Franz dit :

        Je suis sûr que vous parlez de temps en temps de vacances avec vos collègues de travail, et pourtant c’est du privé, non ?
        Les réflexions sur le sens de la vie, la valeur de l’être humain, l’origine de l’univers, on n’aurait pas le droit d’en parler parce que c’est du privé ?

        • Pravda dit :

          Mes vacances posent rarement de problèmes au sein de mon entreprise. Et je n’impose rien aux autres qui ne soit dans la loi ou le règlement d’entreprise.

      • Clément dit :

        La religion c’est du privé dans un pays laïc (mais les soldats ont le droit a du temps privé, d’où les aumôniers). Mais l’Allemagne n’est pas laïc, on y paye même un impôt aux cultes.

      • John dit :

        Prendre exemple à chaque fois sur des pays loin d’être des démocraties…
        On est dans une période dangereuse où un « Hitler » capable de mobiliser les foules pourrait causer une extermination de tout ce qui peut de près ou de loin avoir touché des musulmans.

        Les Aumôniers ont fait partie historiquement de bcp d’armées occidentales. Pourquoi? Parce que pour certaines personnes, avoir dieu près d’eux les aide à vivre ce qu’ils vivent. Et si certaines personnes ont besoin de ça, pourquoi pas leur offrir cette possibilité d’être entouré…
        Et si c’est proposé par l’armée, ça évite grandement toute problématique avec qqun qui ferait ça dans son coin, sans savoir ce qui se dit et comment la personne est formée.
        Proposer à quelqu’un le soutien dont il a besoin alors qu’il protège son pays, c’est pas demander la lune.

        Et quand vous dites « La religion c’est du privé, quand on place sa religion avant le reste ça devient du prosélytisme »… Ici on parle de militaires mettant leur vie dans les mains de la nation, prêts à mourir pour la nation. Donc si vous pensez que c’est du prosélytisme, vous oubliez de prendre en compte ce qu’ils font volontairement.

  4. Robert dit :

    Accepter un conseil du culte musulman, c’est donner du poids et le pouvoir auprès des musulmans à l’islam politique. Ce sont logiquement les frères musulmans qui dirigent une telle instance en France. Et toute la prévention envers le terrorisme islamiste sert, volontairement ou pas, à masquer la prise de pouvoir de cet islam politique auprès de la communauté musulmane en France.

    • Thaurac dit :

      Oui, c’est d’eux qu’il faut se méfier, bien placés dans les organigrammes du privé ou public, professionnel ou associatif;
      Je pense que , déjà bien placés dans certaines mairies, ils n’hésiteront plus à présenter leur propre liste.
      faut avoir ces mecs à l’œil ne pas se laisse endormir par leur bienveillance affectée;
      Voir tarik ramadam..

    • Patrick dit :

      Oui mais personne ne peut en parler ,parce qu’on a tellement protégé ces profiteurs contre nous mêmes qu’il est impossible de se défendre ou les dénoncer, des vrais punaises choisis par le God lui même ! 😉

      • John dit :

        Vous voyez, ce que vous dites est exactement le problème…
        Le CRIF fait du lobbyisme? Oui…
        Mais pourquoi ajouter « profiteurs » derrière? Parce qu’à priori, vous faites partie des complotistes reprenant les thèses antisémites…
        Certains n’aiment pas entendre dire qu’ils sont antisémites… Je ne sais pas si vous l’êtes, mais en parlant de profiteurs, vos paroles elles sont antisémites, et reprennent des thèses antisémites

    • Vinz dit :

      Le mur des cons c’est le CRIF ?

    • Clément dit :

      Le CRIF représente la communauté juive de France au sens large, pas seulement la religion juive.

  5. Lacatapulte dit :

    Une démocratie qui accepte la présence d’aumôniers dans son armée devrait tous les accepter ou n’en accepter aucun : chrétiens, juifs, musulmans, ou encore bouddhistes, shintoïstes, etc etc etc. Il en va de la laïcité, toutes les religions sur le même pied d’égalité. Aucune au-dessus des autres et aucune en dessous des autres.

    • Aymard de Ledonner dit :

      C’est le pragmatisme qui prévaut dans l’armée, la recherche du résultat optimum. Il y a peu de boudhistes ou de shintoïstes dans les armées françaises, donc on ne perd pas de temps à rechercher des aumôniers de ces confessions. On ne refuse pas les aumôniers de ces confessions mais simplement pour le moment on n’en a pas le besoin.
      Il y a des aumôniers car de nombreux soldats ont une vie spirituelle qui s’épanouit mieux avec l’aide d’aumôniers. Des soldats plus épanouis et plus heureux sont plus efficaces. Point.
      De la même façon la féminisation est arrivée dans les armées, non pour de sombres raisons idéologiques mais pour élargir le vivier du recrutement.
      L’armée est l’un des milieus les plus pragmatiques qui soient. Il y a des problèmes ou des risques donc il y a des besoins donc il faut des solutions et donc on applique les solutions.

      • John dit :

        Quand la logique derrière est le pragmatisme, je ne suis absolument pas choqué de voir qu’il y a des décisions faites.
        Et votre logique me semble parfaitement saine et idéale pour tous.
        Quand par contre on commence à juger telle ou telle croyance, et tout mélanger comme beaucoup le font… c’est qu’il y a un vrai problème.

    • Félix GARCIA dit :

      Heureusement qu’il n’y a pas d’Aztèques !

  6. Croix de fer dit :

    Magnifique!
    Le sujet principal de l’article est la religion juive au sein de l’armée allemande et voici que les 5 premiers commentaires focalisent sur l’islam

    • ScopeWizard dit :

      @Croix de fer

      C’ est à dire que nous sommes surpris ………… nous ne pensions pas qu’ il en restait , donc imaginez notre étonnement ?

      Sadique ? Oh si peu ! 😉

      PS : excellent film que ce « Croix de Fer » ! 🙂

    • Namroud dit :

      Que voulez-vous l’ami ces névrosés fachos et identitaires sont obsédés par les Musulmans, pour eux chaque sujet doit être relié aux Musulmans si par malheur il y aura un séisme ou autre catastrophe naturelle en France ils diront que c’est la faute aux Musulmans. Je les plains ces pauvres ils doivent avoir une existence morbide vide de sens , ils ont un besoin urgent de refouler leur frusration sur quelqu’un. Faut aussi reconnaître que les médias politiciens français ne donnent pas l’exemple : 2 mois de polémique sur l’islam c’est très commode pour faire diversion et passer la pilule de la réforme des retraites. Même dans les autres pays occidentaux ils se moquent.

      • ScopeWizard dit :

        @Namroud

        Pardi , on sent tout de suite à quel point vous avez pigé la situation ……..

        Ce n’ est pas l’ Islam ou les Musulmans le problème , c’ est la religion ; actuellement , la religion la plus agressive c’ est clairement laquelle ?

      • Robert dit :

        Namroud,
        Rappelez nous combien d’attentats ou de tentatives commis par des chrétiens et des juifs ces dernières décennies, je veux dire au nom de leur religion ?
        Le terrorisme islamiste, c’est très commode pour faire passer la pilule des « accommodements raisonnables » et l’installation d’un islam politique aux mains des frères musulmans en France.
        Votre tentative pathétique de détourner l’attention essaie, à sa modeste mesure, d’y contribuer avec le couplet pathos psychobazarchose.
        Nous parlons des aumôneries dans l’armée allemande et l’article mentionne qu’il est difficile d’organiser celle des musulmans à cause de l’absence de clergé et d’unité dans l’islam. Et il faut que vous en fassiez une énième tentative de victimiser une communauté hors de propos puisqu’il s’agît de leur fournir les moyens de pratiquer leur foi dans un cadre militaire.
        Se voir traité de facho par l’adepte d’une religion qui idolâtre un assassin violeur, c’est pas un honneur quelque part?
        Revenez quand vous voulez, c’est toujours instructif d’élever le débat avec des arguments si spirituels.

      • Pravda dit :

        Sans être facho on peut s’inquiéter de la montée en puissance d’une religion, ça pourrait être pareil avec les évangélistes. On a mis plus de mille ans à se débarrasser de l’emprise (souvent négative) des religieux sur la France, ce n’est pas pour se faire emmerder de nouveau.
        Comme dit plus bas, nous sommes dans un pays de culture judéo-chrétienne, avec différents folklores (Noël, crèches….), c’est comme ça, mais pas besoin d’ingérence du fait religieux en politique, au travail ou dans le scolaire.

        • Vinz dit :

          « On a mis plus de mille ans à se débarrasser de l’emprise (souvent négative) des religieux sur la France »
          .
          C’est le contraire en fait. Le religieux a mis plus de mille ans pour se débarrasser de l’emprise du politique (tout le temps négative) sur ses affaires.
          .
          Je rappelle par ex que le concordat de 1801, c’est une création du consulat. Et qu’il convenait d’ailleurs tout à fait à des types comme Clémenceau.

          • Pravda dit :

            Disons que politique et religieux étaient largement mêlés.

          • Vinz dit :

            Mêlé le plus souvent par la faute du temporel. Cf les réformes grégoriennes au XI° et la querelle des investitures qui s’ensuivit : les bras de fer avec les rois normands d’Angleterre (assassinat de Thomas Beckett ‘archevêque de Canterbury), puis la lutte du sacerdoce et de l’Empire, en France la politique de Philippe le Bel et par la suite, la tentative des rois de France d’installer le gallicanisme, la révolution avec la nationalisation des biens de l’Eglise puis la constitution civile du clergé, le fameux concordat, et enfin la séparation dite de l’Eglise et de l’Etat, qui commence par… nationaliser à nouveau les biens de l’Eglise (notamment églises et cathédrales).

  7. lxm dit :

    Je l’apprends, y’a encore des juifs en allemagne, et pour la défendre, cette allemagne qui vendait à saddam hussein le nécessaire pour gazer les kurdes, cette allemagne qui voulait que la grèce vende son territoire, multiplie par 3 le taux de pauvreté et détricote son droit environnemental pour pouvoir payer des banques allemandes qui s’étaient investies en grèce et ne voulaient pas repartir en acceptant des pertes.
    Y’en a qui n’apprennent pas.

    • Namroud dit :

      Vous oubliez que la France et les Usa eux aussi ont vendu des armes à saddam lorsqu’il était en guerre contre l’Iran. Vous oubliez que la CIA et les occidentaux ont financé, formé, armé les djihadistes qui combattaient l’armée rouge en Afghanistan dans les années 80 ( il paraît que les américains leur ont appris la technique des ied , erreur fatale puisque 90% des pertes en Irak et Afghanistan dont dues aux attaques en ied comme quoi les américains ont cette fâcheuse tendance de soutenir des gens qui se retourneront ensuite contre eux comme ho chi Minh qu’ils ont aidé lorsqu’il combattait les japonais durant la seconde guerre mondiale ) . De Gaule disait : les États n’ont pas des amis ils ont des intérêts

  8. jo dit :

    les creches de noels du coup c est laïque ou pas ?

    • Mareth dit :

      Pourquoi pas , si en même temps si dans les églises le 14 juillet on y expose des guillotines .

    • Pravda dit :

      C’est culturel, car que vous le vouliez ou non (je suis athée), nous vivons dans un pays de culture judéo-chrétienne.
      Maintenant, refusez aussi les jours fériés (Noël, Pâques…) si vous voulez aller au bout de vos idées, ou rejoignez un pays plus proche de vos idées.

      • ScopeWizard dit :

        @Pravda

        Vraiment ? Vous ne croyez donc à rien ? Vraiment à rien ?

      • Robert dit :

        Pravda,
        De culture chrétienne, le judéo disparait quand l’unité du christianisme commence à se former et ne représente qu’une des dérives de la religion chrétienne naissante, lisez saint Paul qui en parle très bien. Les juifs convertis deviennent chrétiens, renoncent à la loi des interdits et des signes d’appartenance comme la circoncision et il n’y a plus que des chrétiens.
        La civilisation chrétienne ne doit donc plus rien au judaïsme qu’elle a assumé et assimilé. Aujourd’hui, il y a d’un côté le judaïsme et de l’autre les différentes confessions chrétiennes, les mélanger est un non sens.
        Les signes comme les crèches sont autant culturels que religieux comme la majorité des baptisés qui ne pratiquent plus.

        • Vinz dit :

          « La civilisation chrétienne ne doit donc plus rien au judaïsme qu’elle a assumé et assimilé. »
          .
          Y a comme une contradiction là.

        • Pravda dit :

          Jesus était juif. Le christianisme est une secte juive qui a réussi en quelque sorte.

      • Clément dit :

        On vit surtout dans une culture de culture latine, la tradition judéo-chrétienne est secondaire.

    • Vinz dit :

      Et « laïc », c’est laïc ou pas ? Sachant que ce terme relève d’abord de l’ecclésiologie.

      • Robert dit :

        Vinz,
        Tout dans la religion laïque relève du religieux, le but étant de se substituer à celle-ci par une religion sécularisée sans Dieu.
        Il y a deux laïcités, la distinction avec l’état clérical ou religieux et une idéologie qui oppose ce qui est religieux au sens croyant en Dieu et ce qui ne l’est pas.

        • Vinz dit :

          Je dis pas – mon point est de relever que pour signifier le non religieux, ils utilisent un terme d’origine grec qui a survécu dans notre langage uniquement (laïkos – qui provient du peuple [de Dieu]) grâce à son acception théologique.

    • Vinz dit :

      « les crêches de noels du coup c est laïque ou pas »
      .
      Y a pas plus laïc précisément, au sens de laïkos/laos, le peuple de Dieu. Et l’un des objets de ces crèches de Noël, c’est de montrer le peuple de Dieu convergeant vers son sauveur. D’où les santons de toute sorte.