Pour M. Macron, la hausse des budgets militaires européens ne doit pas servir à acheter des armements américains

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

87 contributions

  1. ji_louis dit :

    HS pour le maître des lieux et jyb au sujet de la frégate Helge Ingstad parce que les commentaires sont fermés
    https://www.corlobe.tk/article45528.html
    Je n’avais pas envisagé que les deux navires se soient percutés en route de collision frontale. La frégate est fautive à tous les niveaux: pas de connaissance de la situation de surface (faute au niveau militaire), route de collision, avertissements ignorés, défaut de veille… Les civils ont été corrects et exacts dans les procédures et le comportement, les militaires totalement à la ramasse (et j’en suis désolé et consterné).

    • jyb dit :

      @ji-louis
      Merci. Marcher à 17 noeuds dans un chenal sans avoir « une image claire de la situation en surface  » c’est déjà pas commun ( je doute qu’il n’y ait pas de restriction inférieure à 17 noeuds) ensuite
      je veux bien croire que de nuit, à vue, le navigateur-timonier sans indication de son chef de quart ait un peu foiré son évitement si les deux navires se rapprochaient à 24 noeuds soit 45 km/h.
      Pas de blessé grave…y en a qui son vernis dans leur malheur.
      une excellente cartographie en ligne sur ce site ( on peut zoomer au 1/625 ème !!!)
      https://kart.kystverket.no/

  2. Fred dit :

    Je ne sais pas si c’est le cas mais si Macron pense que l’Europe va acheter Français ou que l’Europe va mettre à disposition de la France une grande armée (…) alors il se trompe.
    Malheureusement dans la politique le principe du gaufrier est important: tu m’achètes ça et moi je t’achète ça. C’est du quid pro quo même si c’est du non-sens. Quel est l’intérêt pour la Letonie, par exemple, d’acheter du matériel Européen si celui-ci est plus cher, qu’il y a moins de retombés industrielles et qu’il est moins performant que le matériel Américain, Canadien ou Australien? En contrepartie la Letonie voudra quelque chose qui lui semble être de la même valeur: une protéction, du support pour un dossier politique, un achat de matériel, … .
    Ce que je veux dire, c’est que s’il y a un bénéfice pour les pays Européen alors ça se fera, sinon pas! Le reste est à mon sens du blabla.

    • Hermes dit :

      Macron est un fédéraliste, il passe les intérêts d’une fédération Européenne au dessus de la France.
      .
      Ce n’est donc pas directement pour la France qu’il fait tout ça, mais bien pour construire une Europe…
      .
      Les bénéfices, il y en a, et ils sont énorme, l’Europe a largement les moyens et les ressources pour surclasser les USA au lieu d’être a la botte…
      .
      Mais bon, quand même les bouffeurs de frittes qui se prétende de la capitale vendent leurs cul à l’oncle Sam, forcément, ca devient compliqué de parler Europe sans passer pour un con…

      • John dit :

        Pour commencer, c’est inutile d’avoir la puissance militaire des USA… C’est ridicule de dépenser autant pour rien !
        .
        Et les bouffeurs de frites ont bien compris que la notion de « défense européenne » intéresse les bouffeurs de pain seulement parce qu’ils ont une industrie de la défense importante, sinon les bouffeurs de pain se ficheraient de l’Europe !

      • Castel dit :

        @ Hermes
        Le problême c’est que même les plus anti-Européens, dont vous semblez faire partie, sont bien obligés de reconnaître que les pays européens n’ont pas de véritables frontières naturelles entre eux, qu’ils ont été et seront toujours à proximité de la France, qui fait elle-même partie de cet ensemble depuis la nuit des temps, et que cela ne changera jamais….
        Alors, dans ces conditions, pourquoi ne pas échanger et partager avec eux, tout ce qui pourrait nous être mutuellement profitable , plutôt que de le faire avec des pays situés outre-Atlantique, ou à proximité de l’Oural ?

      • wagdoox dit :

        ben dsl mais la politique c’est quand fait de réalité et elle est fort cruelle.
        L’europe personne n’en veut sauf pour faire de l’argent.
        Macron se prend pour l’empereur de l’Europe, les Français c’est pas son problème et il ne les aime pas.
        L’europe le prend pour un minable qui se voit plus grand qu’il n’est.
        Songer que la France n’a jamais été aussi isolé en Europe.
        Les italiens le détestent, les pays de l’Est qui parlent comme à un enfant, il a meme réussi à se mettre les anglais à dos, les Grècques sont encore choqués qu’il ait tenté de choper du « garçon dans les rues d’Athènes », les Belges c’est très clair… il faut lire la presse des autres pays vous comprendrez. Il n’y a guerre qu’en Allemagne ou on le voit comme un naif utile qu’il fait encore parler.
        Je crois qu’Hollande passait mieux …. c’est dire…

      • B21raider dit :

        surclasser les états-unis sans les anglais bouhahaha, sans les anglais, bonne chance

        • John dit :

          L’UE c’est 511 millions d’habitants… (-66 pour le royaume uni). Les USA, 328 millions.
          Et terme de PIB en parité de pouvoir d’achat (le PIB qui compte est comparable par définition contrairement au PIB nominal qui ne prend pas en compte le pouvoir d’achat et qui est dépendant du taux de change), l’UE sans le Royaume Uni se retrouve à 9.3% derrière les USA…
          Donc économiquement, la différence n’est pas si énorme.
          Au vu de la gestion financière du pentagone, je pense que l’UE à budget égal aurait une armée bien plus puissante !
          Mais l’Europe ne veut pas de confrontation sur son sol. Et les Européens ont bien compris que d’avoir une armée qui a la capacité d’intervenir seule devient dangereuse dans des mauvaises mains. Alors qu’une armée qui a des bonnes capacités techniques, mais qui ne peut intervenir qu’en coalition permet de réellement mettre une telle armée au service de la paix, et pas de la guerre !

          • Posteur dit :

            C’est bien jolie ces 511Millions d’habitants mais ça serait plus valable si ils avaient tous le même niveau de vie or on est dans la même problématique que les chinois ou indiens,quelques uns sont riches,une partie à un niveau de vie correcte et le reste est pauvre,bref vous amusez à dire que l’Ue à 511 Millions d’habitants c’est bien jolie mais ça ne vaut rien du tout car comme la majorité des européistes vous ne faites qu’additionnez des chiffres entre eux sans prendre en compte des multiples paramètres qui font que ces 511Millions d’habitants même si « grouper » ne valent rien pour cause qu’ils ne sont pas pareils,n’ont pas le même niveau de vie,n’ont pas la même langue et n’ont aucun intérêt à aider le voisin à l’autre bout du continent.

            *Au vu de la gestion financière du pentagone, je pense que l’UE à budget égal aurait une armée bien plus puissante !*

            Vous pensez ?
            Vous vous basez sur un hypothétique budget européen militaire qui n’existe pas et vous osez le comparez au Pentagone,je vous rappels qu’on a en Europe des mauvaises gestions financières également dans pleins de pays et l’Ue si pour peu qu’elle était un pays n’y échapperait pas,surtout au vus de son niveau de corruption et de ses têtes pensantes.

            *Mais l’Europe ne veut pas de confrontation sur son sol.*

            L’Europe c’est un continent pas un pays,merci de ne pas inventer les hypothétiques dires d’un « pays » qui n’existe pas.
            Va falloir que vous trouvez du concret et pas des suppositions l’européiste.
            .
            De plus Hermes est loin d’être anti européiste, quant à vous vous faites partis des européistes fanatiques qui à part additionnez des chiffres et se baser sur du fictif et de l’imaginaire ne font pas grand chose d’autre.

          • John dit :

            @Posteur,
            Merci pour ce cours de lieux communs…
            En effet, les cultures et les niveaux de vie, (…), sont très différents d’un pays à l’autre et dans certains pays… Et devinez quoi, aux USA, ceux-ci varient énormément d’un État à l’autre et au sein du même État aussi. Si vous pensez que le niveau de vie des Américains est plus constant que celui de l’Europe, vous faites erreur. (la différence de salaire n’est pas intéressante ici, mais bien le niveau de vie)
            .
            Je ne fais pas qu’additionner des chiffres, mais je réponds à un commentaire qui lui oublie la réalité des faits…
            Les Européens ne sont en effet pas un peuple, et n’ont pas forcément grand chose en commun culturellement, mais ils ont une dépendance économique mutuelle. Penser que sans le Royaume Uni, l’Europe n’est rien, c’est oublier le fait que le Royaume Uni n’a jamais été membre à part entière de l’UE.
            .
            Maintenant, concernant les USA, vous pensez vraiment qu’ils ont plus en commun que les Européens? Aux USA, le communautarisme est la norme. Et dans ces communautés, vous avez les latinos subdivisés en fonction de leurs origines (Mexicains, Cubains, Portoricains, …), les Afro-américains, les Chinois, les Japonais, les Coréens, les Irlandais, les Italiens, les Blancs suprémacistes. Ensuite, il y a des subdivisions religieuses avec les catholiques, les protestants, les évangéliques, les juifs, les musulmans….
            Parlez avec un Californien blanc de la Silicon Valey, il n’aura pas grand chose en commun avec un Redneck de Floride.
            Le « respect » de leur pays n’est pas constant d’une frange de la population à l’autre. Les coutumes ne sont pas les mêmes, les langues ne sont pas les mêmes…

            Quand je dis que l’Europe ne veut pas de confrontation sur son sol, je ne fais pas l’hypothèse qu’il s’agit d’un seul et même peuple… Je ne pense pas que cette hypothèse de ne pas vouloir de guerre puisse être considérée comme aberrante.

            Et au final, je suis loin d’être européiste, dans la mesure où j’en fais pas partie et je ne veux pas y entrer. Mais je crois en la capacité et en la volonté des Européens à vouloir collaborer pour la paix. Je crois aussi que l’alternative à la stratégie de l’équilibre de la puissance pourrait être l’équilibre de la faiblesse militaire, et que cela pourrait aussi éviter des conflits !

            Les anti-européistes français ont tendance à considérer l’Europe comme étant la cause de tous ses problèmes, et ne cherche pas à voir qu’à l’interne, la population élit toujours celui qui fait les promesses les plus surréalistes. Et lorsqu’il s’agit de faire des changements de politiques budgétaires, des retraites et autres, il y a automatiquement un blocage du pays… La France va se retrouver d’ici peu dans la situation de la Grèce, et ce ne sera pas à cause de l’Europe mais bien de sa faute !

      • Robert dit :

        Hermès,
        Cela dépend de ce que vous mettez sous l’appellation Europe, non ?
        Déjà cette communauté européenne à 27 est non viable, trop de différences, culturelles, politiques, économiques entre ces pays, il n’y a pas d’unité à l’exception de quelques uns d’entre eux.
        Ensuite, une Europe politique avec quel projet, une dissolution des souverainetés au profit d’une entité non élue, la commission, avec une banque en Allemagne, qui promeut automatiquement tous les bouleversements idéologiques qu’elle veut imposer sous peine de sanctions à chacun de ses membres ?
        Une Europe politique a besoin d’unité de destin de nations souveraines, de liberté politique et d’indépendance vis à vis du marché économique avant de songer à une armée commune. Sinon, cette armée ne sera que le bras armé d’autres intérêts que les nôtres comme lors des guerres des Balkans.
        Alors, si vous voulez parler d’Europe, libre à vous cela ne me pose aucun problème, vive Charlemagne !
        Mais définissons préalablement ce que vous mettez sous ce terme.

        • Citoyens Français dit :

          Remarques justes, mais avez-vous noté aussi que l’Union Européenne retrouve curieusement « une unité sans faille » dès qu’il s’agit de taper sur la Chine et la Russie ?
          Pourtant, ces deux superpuissances vont dominer le monde dans les décennies à venir…

          • Castel dit :

            C’est peut être bien pour ça, que l’Europe comprend à ce moment précis que cela impose une véritable unité face à ces deux futures super-puissances, auquel vous auriez d’ailleurs pu rajouter les USA , vu que chaque pays la composant se sentirai plus faible de jour en jour, s’il voulait à tout prix conserver son isolement !!

          • Posteur dit :

            @Citoyens Français
            .
            Personnellement je n’ai jamais vus ça,il va falloir me dire ou vous avez vus « cet unité sans faille » qui n’est que temporaire,tout comme l’était contre l’invasion Ottoman en Europe Orientale,certes les européens se sont « unis » mais c’était purement temporaire et c’est tout.
            .
            *Pourtant, ces deux superpuissances vont dominer le monde dans les décennies à venir…*
            .
            Ha d’accord et comment ? Vous savez que la Russie pour sa taille,population à une économie assez « basse » et une armée qui a des difficultés ? A quel moment se pays va « dominer » le monde ?
            De plus elle risque d’être plus en conflit avec la Chine que nous.
            .
            *C’est peut être bien pour ça, que l’Europe comprend à ce moment précis que cela impose une véritable unité face à ces deux futures super-puissances*
            .
            Comme je l’ai dis c’est temporaire et il va falloir arrêter vos folies européistes imaginaires,la majorité des européens n’en n’ont rien à faire de la Chine ou de la Russie et aucun d’eux ne veut perdre sa souveraineté sous une organisation corrompus.
            Surtout que tous n’ont pas le même poids ou la même puissance donc comparé la France,Angleterre,Allemagne,Italie ou autre aux pays banal du centre ou de l’est c’est ridicule.

    • Castel dit :

      @ Fred
      La défense est quand même un cas un peu particulier, dans la mesure ou nos armées respectives au niveau Européen, ont souvent des besoins qui ne peuvent pas toujours être satisfait par une production Européenne….
      Je prendrait comme exemple, les hélicoptères lourds tels que le Chinook ou le Stallion, que nous ne fabriquons pas pour l’instant en Europe, mais qui peuvent être parfois très utiles pour un usage certes limité, mais parfois indispensables, pour donner un maximum de chances de réussite pour nos unités lors de certaines opérations…
      C’est vrai aussi, pour les avions de transport , lorsque l’A400m semble insuffisant pour certains pays
      Idem pour certains drônes , comme le Reaper, pas encore armés pour ses concurrents Européens (cela devrait venir bientôt)…..
      Tout ça pour dire, que pour pouvoir assurer la défense de leur territoire dans les meilleures conditions, il est compréhensible, que parfois certains pays Européens soient amenés à acheter du matériel étranger à l’heure actuelle, à condition toutefois qu’il ne trouve pas l’équivalent en Europe….
      Quand à l’avenir, c’est à mon avis à nos industriels de se pencher sur la question, pour que les pays Européens trouvent ce qu’ils ont besoin sans avoir à aller le chercher ailleurs…

    • jag dit :

      Quel est mon intérêt de contribuable français -pays contributeur net- au budget européen?

      • Castel dit :

        Il y a de nombreux budgets, qui une fois partagés entre tous les pays Européens, seraient bien plus coûteux à l’échelon National..
        Prenons un exemple en ce qui concerne par exemple la police aux frontières: Quand on voit le nombre de migrants illégaux, qui sont stoppés à l’entrée de l’Europe, grâce à la contribution Européenne, on peut s’imaginer ce que cela coûterait au contribuable Français s’il fallait tous les stopper à nos frontières, vu les effectifs que l’on devrait mettre en place !!
        Alors, certains diront qu’il y en a encore de trop qui arrivent à passer, certes,
        mais sans ce filtrage, on se rendrait vite compte de la différence, mais un peu tard sans doute !!
        Et il y aurait sans doute bien d’autres exemples à citer, dans tous les domaines, ou nous avons intérêt à partager les frais avec nos voisins…
        Dans le domaine de la défense par exemple, on a beau dire que l’Eurofighter à coûté encore plus cher que le Rafale, au bout du compte, cela a du revenir moins cher aux contribuables des pays ayant participé au projet de cet avion, qu’au contribuable Français pour l’avion de Dassault, dans la mesure ou les frais ont été partagés entre tous…
        Et l’on pourrait en trouver bien d’autres encore….

        • Posteur dit :

          *Prenons un exemple en ce qui concerne par exemple la police aux frontières: Quand on voit le nombre de migrants illégaux, qui sont stoppés à l’entrée de l’Europe, grâce à la contribution Européenne,
          .
          Justement moi je n’ai pas l’impression qu’il y est vraiment des migrants de stopper..
          .
          *on peut s’imaginer ce que cela coûterait au contribuable Français s’il fallait tous les stopper à nos frontières, vu les effectifs que l’on devrait mettre en place !!
          .
          Non ça nous coûteraient moins chère car on n’aura pas à surveiller les frontières de tout les pays européens mais juste les notre et mettre une police au frontière c’est loin de coûter chère,vos arguments sont assez ridicule,si la France ne contribuer pas au budget européen ou ne serait pas dedans,elle n’aurait pas à surveiller les frontières ou financer la surveillance des autres pays surtout quand on voit au final que des migrants entrent quand même sans oublier les travailleurs détachés et coûtent au final à l’état français et aux français assez chère,une bel invention que vous dites là.
          .
          *Dans le domaine de la défense par exemple, on a beau dire que l’Eurofighter à coûté encore plus cher que le Rafale, au bout du compte, cela a du revenir moins cher aux contribuables des pays ayant participé au projet de cet avion, qu’au contribuable Français pour l’avion de Dassault, dans la mesure ou les frais ont été partagés entre tous…*
          .
          C’est encore un argument de bêta européiste un peu comme NRJ pour dénigré la France ?

          Ce que vous n’avez pas l’air d’avoir compris sur ces programmes c’est que l’eurofighter ne correspondait pas aux besoins français etça aurait coûter plus chère d’y participer avec l’Eurofighter car tout simplement :
          -Une ligne de production en plus.
          -Un appareil incapable et dépassé et qui ne correspond pas aux besoins français,on se serait retrouver avec une épave et faire une version maritime,transport bombe nucléaire et multi rôle (et quand on voit ses déboires ça encourage pas sans oublier qu’une version maritime,nucléaire et multi rôle ça se pense dés le départ et pas après.).
          -Des coûts qui augmentent à cause de la ligne de production supplémentaire et des versions à faire par l’état français qui auraient du coup tout financer lui même car les autres n’en « n’auraient pas vus l’intérêt ».
          -Des industriels français sacrifié ou qui n’auraient pas pu participer donc des emplois,technologies de perdues.

          Peut-être que les français ont payer beaucoup plus que les contribuables des autres pays mais au moins le Rafale est performant,vole,reconnus et n’a pas été abandonné en cours de route comme l’Eurofighter qui est lâcher par la moitié des pays qui y ont participer.
          De plus il a fait travailler des emplois,entreprises françaises,technologies,savoir faire,poids politique et bien d’autres choses.
          Si on était rester dans l’Eurofighter au vus de ce qu’il coûte aujourd’hui et de ses déboires ça nous auraient surement coûter bien plus chère que de faire le Rafale,et surtout ça aurait forcer la France à faire un prochain avion seul surtout si c’était pour atteindre un résultat aussi médiocre que l’Eurofighter,estimez-vous heureux que le Rafale est vus le jour,sinon le cas de l’Eurofighter aurait donner pleine crédibilité aux anti-européistes de faire ou forcer un avion seul et de dénigrer d’avantage l’Ue et tout ce qu’il va avec,déjà que l’Ue est doté de sacrée défauts,avec celui là en plus ça aurait été une purge supplémentaire pour vous.
          .
          Ha au faite regardez un peu cela https://fr.wikipedia.org/wiki/Eurofighter_Typhoon#Commandes_et_co%C3%BBt_du_programme_par_la_Cour_des_comptes_britannique
          Un coût faramineux qui a explosé et une obligation d’acheter le F-35..
          .
          Vous allez encore nous sortir « que ça aurait coûter moins chère » si on était rester dans l’Eurofighter ?
          .
          *Et l’on pourrait en trouver bien d’autres encore….*
          .
          Oui mais moi j’ai déjà trouver pas mal de conneries dans votre commentaire et celui d’autres bêta européistes,c’est pas du tout dure d’en trouver,je suis qu’en creusant encore on pourrait trouver des mines de conneries à argumenter et s’en servir pour ridiculiser les gens comme vous qui jurent par l’Ue.

  3. frederic66 dit :

    Avant d’etre dans l’incantation,Macron and co faudraient par commencer par la base.
    Sans rentrer dans le détail des achats des Drones et missiles guidés US commencont par acheter des véhicules Francais: Exemple le Dacia pick up ou Alaskan de renault à la place du Ford Ranger pour l’armée de terre ou mégane Renault à la place des Ford focus pour la gendarmerie……

    • Hermes dit :

      Si vous étiez un minimum renseigné, les véhicules dont vous parlez, au delà de rien avoir avec un Ranger qui a fait ses preuves (et dont les Usines Ford sont en France en production !!!), les véhicules « français » ne sont pas si français…
      .
      L’Alaskan est bien trop fragile pour faire ce que fait un Ranger qui est une vraie bête de somme…

    • B21raider dit :

      ça na plus aucun sens, les méganes sont fabriquées a Palencia en espagne, et les dacia en roumanie, au moins les boites de vitesses ford sont produites a bordeaux

      • Castel dit :

        @ B21raider
        Vous n’êtes donc pas encore au courant que Ford à décidé de fermer son usine de Blanquefort près de Bordeaux ?

    • wardak dit :

      Quand vos voyez les tests subis par le Ford Everest, le remplaçant de le P4, pauvre Dacia pick-up même renforcé il ne tiendrait pas un semaine en configuration 5 pax équipés. arrêtons les conneries et sortez de derrière votre ordinateur. et les 1000 Ford Ranger c’est pour pallier la mise au rebus de 600 P4 par an , même combat pour votre pauvre Dacia. pour le Ranger c’est une bonne affaire pour Acmat.

  4. POUR UNE FOIS QU’IL EXPRIME UNE VÉRITÉ….
    MERCI LE BUDGET……

  5. rafi77 dit :

    La hausse des budgets ??? Mais quelle hausse ?? Notre défense s’est encore faite enfumer de 400 millions pour financer l’excédent des OPEX. …..Comme les années précédentes Bercy dicte sa loi……Et comme les années à venir. Ce gouvernement ne vend que du vent.
    Que le banquier commence par tenir ses promesses, après il pourra se permettre de donner des leçons…..Et en passant, qu’il arrête de gonfler tout le monde avec son Europe de la défense, ça en devient risible à la longue

    • Romain dit :

      Déjà l’enfumage de ce genre est bien moins important que les autres années (et ça va peut-être être annulé) et le budget de la défense a tout de même considérablement augmenté ! Vous êtes de très mauvaise foi. Profession : râleur, nationalité : française (pléonasme ?)

      • NRJ dit :

        Est ce que le fait de critiquer qu’un président ne respecte pas ses promesses doit faire de nous des râleurs ? C’est à mon avis plus de la bêtise en tant qu’électeur car de toute façon Macron avait un programme intenable et une majorité des electeurs, de la bêtise au mieux, du mépris pour les personnes défavorisées au pire, ont voté pour cette démagogie (en plus on connaissait la compétence de Macron : il était conseiller économique puis ministre de l’économie de Hollande. Et nos mauvais résultats en matière économique sous le quinquennat Hollande sont flagrants). Il y avait pourtant au moins un candidat qui avait un vrai programme économique. Et on sait aujourd’hui qu’il est innocent de toutes les « casseroles » et « affaires » dont on l’accusait.

        Donc non ce n’est pas être râleur, c’est être simplement rattrapé par la réalité.

        • Stoltenberg dit :

          E. Macron? Programme? … Dites-moi au moins une promesse qu’il a proposée (déjà il n’y en a pas beaucoup) qui ne serait pas une demi-mesure palliative. Bon courage. Je ne suis pas sûr qu’on puisse appeller cela un programme.
          .
          Un président qui tient ses promesses, qui a fait ses preuves dans la vie privée et qui n’est pas issu de cette caste politico-bureautique, c’est ce dont la France a besoin. Vous savez très bien de qui je parle.

        • Castel dit :

          @ je ne vois vraiment pas de quel candidat vous voulez parler….
          Si c’est celui auquel je pense, il est au contraire aujourd’hui poursuivit pour des faits qui sont désormais établis…..

      • Castel dit :

        @ Romain
        Surtout partisan politique à mon avis…..

      • Albatros24 dit :

        Quand on a notre classe caste politique et leur politique de gribouilles à tous points de vue…on ne peut que râler.

  6. Arno dit :

    Il a du mérite de prêcher ainsi la bonne parole tout en défiant Trump.
    Espérons que ce ne soit pas un prêche dans le désert..

  7. Gremlins dit :

    C’était un beau projet l’Europe. Dommage.

    • Hermes dit :

      Une Europe comme Macron la conçoit, ça se bâtit pas en quelques années… On parle de décennies, voir de siècle…

      • wagdoox dit :

        En 3045 votez Macron !
        c’est la chose que je trouve forminable avec les européistes, ils ont jamais tord et ils vous le prouveront avec encore plus de la meme chose pour encore plus temps.

        • Posteur dit :

          @wagdoox
          .
          Et oui avec les européistes on nous sort que l’Ue est formidable peu importe les défauts !
          .
          Par contre va falloir donner toujours plus de souveraineté et d’argent et attendre des siècles ou millénaire pour voir une fameuse UE super-puissante se bâtir mais même là ça reste de la pure supposition qui n’est même pas sur d’aboutir,bref de sacrés clowns ces mecs là,si ils aiment tant collaboré ils peuvent toujours se barrer en Belgique ou en Allemagne si ils aiment tant l’Ue que ça ou bien on peut leurs couper l’aide sociale française et autre,faut bien faire des économies après tout ! 🙂
          .
          L’Européiste peut importe l’argumentation tel un gauchiste il cherchera à tout prix avoir raison malgré qu’il est tord ou que ses argumentations relève du sophisme ou d’argument mineurs ou ridicule.

  8. En passant dit :

    Le jour, simple hypothèse, où les USA sont en conflit avec la Chine, les heureux propriétaires Européens de F 35 ou de Patriot ne seront certainement pas la priorité de Washington. Ils risquent de se retrouver à cours de défense.

  9. Bricoleur dit :

    Seule un Europe Fédérale sur le modèle de la Suisse pourra avancer sérieusement en matière de défense et d’armements communs. Nos en sommes tellement loin … hélas … Nous paierons encore longtemps notre guerre fratricide de 14 – 18 qui a en fait repris en 39 – 45. Notons que dans les 2 cas, les Américains ont dû réglé le problème, tout comme plus récemment au coeur de notre vieille Europe avec les accords de Dayton pour l’Ex- Yougoslavie car l’Europe n’en était même pas capable ! Mais cette idée d’Europe Fédérale n’est pas bien vivace en ce moment …

    • Hermes dit :

      Les Américains n’ont eu qu’une implication mineur en 14-18… Donc arrêtez un peu avec votre propagande à 3$.
      14-18 la victoire est dû aux français et aux anglais (venu des 4 coins des Empires)

      • Rwan dit :

        Et en 39-45, même si les américains on eu un impact non négligeable, les soviets on fait une énorme partie du boulot…

      • Albatros24 dit :

        Pas tout à fait..l apport industriel des tanks et avions de meilleures qualités en même temps que l apport de 2 millions de Gis a fait pencher la balance. Pétain ou Foch attendaient les etatsuniens pour leurs contre offensives après l été 1918 et les offensives allemandes avec les renforts de l Est de l Europe.

      • Expression libre dit :

        Tout à fait @Hermes, tout à fait et bien dit!

    • Alpha dit :

      « Notons que dans les 2 cas, les Américains ont dû réglé le problème »
      Pas tout à fait…
      A leur débarquement en France, les « Sammies » avaient tout du Boy Scout… 🙂
      Les Américains sont entrés en guerre tardivement, n’étaient pas préparés, et quand ils arrivent en 1917 ils ne sont équipés que de …. fusils !!!…
      Ils seront ainsi intégralement équipés par la France en canons, chars, avions, etc … De même, leur entrainement laisse à désirer et ce sera également la France qui assurera leur mise à niveau pour la guerre moderne. Après, par le nombre, ils participeront grandement à la grande offensive Meuse-Argonne de septembre 1918 lancée par Foch, après l’offensive déterminante du 8 août 1918 en Picardie.

  10. B21raider dit :

    qu’il aille se faire foutre, il se prend pour le roi d’Europe ce mec, il n’a de conseil a donner a personne.

    • Hermes dit :

      Dit le mec qui ne fait que dire de la merde depuis qu’on le voit sur Opex360…

      • wagdoox dit :

        c’est juste la fois ou il dit un truc intelligent que vous le reprenez ?!
        C’est mal dit, surtout les premiers mots mais tout les européens (hors de france) pense exactement ça !

      • B21raider dit :

        dit le docteur d’état en géopolitique caché derrière son écran, va toi même dans le Donbass espèce de fi**te

    • SJ dit :

      Il ne s’agit pas d’être le roi d’Europe mais d’exprimer la position de la France. Si on a un chef de l’Etat, c’est entre autre pour ça. Et en l’occurrence, ce qu’il dit semble de bon sens.

      • wagdoox dit :

        NON à chaque fois qu’il parle de la France et des Français c’est pour insulter et critiquer.
        il se prenaient pour le leader du monde libre face à trump, non
        il se prend maintenant pour le rois de l’Europe, qui se prend des tartes tout les jours maintenant.

    • FredericA dit :

      Merci pour ce commentaire extrêmement constructif.

    • MERCATOR dit :

      Oh quelle profondeur d’esprit, j’ose espérer que vous n’êtes plus en activité, si non ,insulte caractérisée au chef des armées, c’est le falot, par contre si vous êtes civil quel est le temps à Moscou ce jour ?

  11. Polymères dit :

    Qu’on aime ou non l’orientation politique de Macron, il s’accroche à ses idées et sa vision (qui je sais, font vomir les europhobes) de l’Europe de la défense et que face à Trump, c’est ce dernier qui de par son attitude, ses réponses apportent de la légitimité et du crédit à la position de Macron.
    .
    Mais la position de Macron, c’est celle de Macron et s’il peut ambitionner un tel projet militaire européen, s’il peut le pousser en avant, il se heurtera à certaines réalités, celles ou les autres ne pensent pas comme lui, non pas que l’idée en elle même n’est pas louable, mais que politiquement, économiquement, stratégiquement, ça bloque.
    Mais la principale chose qui « bloque » c’est l’état de fait qu’on connait en Europe depuis la fin de la 2e GM et l’explosion de l’URSS, c’est celle ou les USA occupent un rôle et une place militaire importante, pour ne pas dire essentielle à la défense de l’UE et de l’Europe en général. Cette habitude que nous avons, beaucoup ont peur de la bousculer, de la changer, car si en France on a une certaine américanophobie, dans les autres pays européens, qui n’ont pas et ne cherchent pas une quelconque influence, qui ne se rêvent pas en puissance militaire, qui n’ont pas d’ambitions de grandeurs, par ce qu’ils se sentent en sécurité ou par ce qu’ils se savent pas assez forts pour le devenir, ben les américains ne sont pas du tout vu comme des alliés à faire fuir, au contraire ils sont ceux avec qui ils connaissent la paix, qui leur offre des moyens militaires colossaux en cas de conflit, qui leur offre un parapluie nucléaire et qui sont le garant (via l’Otan) contre des ambitions dominatrices russes sur une partie de l’Europe (qui ne sont pas juste un fantasme).
    Nous devons comprendre cette situation pour comprendre que l’emballage se fait en fonction du paquet et non l’inverse.
    .
    Ce que je veux dire, c’est qu’il est vain d’imaginer pourvoir créer une Europe de la défense (pas forcément une armée européenne) en pensant « dégager » les américains ou se soustraire à eux dans les conditions actuels. On ne peut pas et on ne pourra pas le faire (sauf si les américains sortent de l’Otan et abandonnent l’Europe), on est obligé, quoi qu’il arrive, de passer par une phase de transition. Cette phase de transition, c’est quoi? C’est le renforcement militaire des armées nationales en Europe, mais c’est surtout l’émergence de nations ou d’une nation leader avec un gros poids militaire permettant de se « projeter » dans un avenir sans américains, d’imaginer un potentiel militaire européen permettant de se rassurer sur sa capacité à répondre à des crises et à dissuader.
    J’estime, n’en déplaise aux russophiles, que s’opposer à la Russie est un impératif auquel cas toute Europe de la défense ne peut exister (cette menace est réelle dans de nombreux pays de l’Est), de la même manière qu’il ne faudra pas faire des USA, un ennemi car si pour certains qui ont la phobie des américains, (c’est leur leitmotiv de leur vie!), la réalité est différente en Europe. Si en France s’opposer aux USA est idéologiquement concevable, elle ne l’est pas aussi facilement chez nos voisins et qu’une opposition aux USA se ferait sur la durée ou alors unilatéralement du côté américain par une politique à la Trump.
    .
    J’estime que pour la France il y a un réel rôle à jouer, car nous avons un avantage non négligeable par rapport à d’autres, nous avons l’arme atomique et nous pouvons jouer le rôle de parapluie nucléaire (qui pourrait se renforcer collectivement avec des finances supplémentaires et partagées).
    On devrait considérablement renforcer notre outil militaire, je pense même un retour à la conscription, on doit pouvoir représenter une force militaire très importante pouvant relativiser le rôle des américains, on doit favoriser les secteurs stratégiques couplés à une politique active sans rechigner à venir installer des forces à l’Est, peu importe que certains disent « qu’ils se démerdent » ou que la « Russie n’est pas une menace pour la France », on doit avoir une influence et une présence militaire, sinon croyez bien qu’on continuera à l’Est préférer compter sur les américains, qui eux, se bougent.
    Et à ceux qui s’imaginent encore du temps de l’empire français et qui s’imaginent qu’en sortant aujourd’hui de l’Otan, on en sortirait grandit, c’est une belle connerie, on aura peut-être le sentiment de ne pas « dépendre » des USA, mais on aura perdu des alliés dans une alliance qui a ses intérêts, n’en doutons pas. Sortir juste de l’Otan en imaginant qu’on en sortira grandit, est faux, nous n’aurons pas plus les moyens militaires d’être ambitieux et décisif à l’international ni l’influence militaire nécessaire en Europe par rapport aux américains pour représenter une « alternative militaire » crédible. S’imaginer que c’est seulement l’Otan ou l’UE qui empêche la France de grandir et de rayonner, c’est une illusion, on peut faire tout cela à l’intérieur, en sachant gérer ce qu’on sait, de ce qu’on connait (les bons comme les mauvais côtés) plutôt qu’imaginer monts et merveilles en se contemplant, seul, notre nombril et en gérant des problèmes nouveaux
    On se doit de faire les choses intelligemment, même si ça prend du temps par rapport à des décisions hâtives pour le symbole. Il faut monter en puissance, il faut convaincre, il ne faut pas être seul, ni de transformer nos alliés actuels en nos ennemis/rivaux de demain.
    .
    Je suis pour qu’on change l’UE (pourquoi toujours s’imaginer en sortir quand on peut la changer?), qu’elle s’éloigne de cette tendance politique à vouloir fédéraliser les nations, car c’est une chose impossible. Pour une Europe qui se donne la main et qui pèse à l’international comme un bloc dissuasif et influent. Une armée européenne puissante et efficace, mais une armée composée des armées nationales.
    Je suis pour que la France se renforce considérablement militairement dans cette UE pour qu’elle devienne LA puissance influente et déterminante dans sa stratégie à l’internationale comme sur le continent, de la même manière que les USA dominent la direction de l’Otan.
    Mais faisons cela avec intelligence, préparons bien notre pays à occuper ce rôle en lui donnant les moyens de peser.

    • Hermes dit :

      Comme je disais plus haut, l’Europe comme Macron la conçoit (Et on pourrait dire comme Merkel, même s’ils ont une vision différente).
      .
      C’est pas l’Europe de demain, ca se fait pas en claquant des doigts, il faut des décennies, voir un siècle pour arriver à bâtir cette « fédération » en lieu et place de l’union..
      D’ailleurs, cette Europe, n’implique pas nécessairement les 27…

    • lym dit :

      Le problème, c’est que Macron est un europhile qui n’a rien fait pour peser eu Europe: Son « mouvement » n’est intégré a aucun poids lourd politique européen et les allemands en profitent pour pousser leurs pions toujours plus loin et toujours à nos dépends, vu qu’on reste à peu près le seul poids lourd capable de leur tenir tête (et plus encore depuis le Brexit).
      Et qui ne pèse rien n’aura rien, sauf à arrêter de parler en vain et vraiment secouer l’édifice à ses bases en temps qu’état fondateur.

    • v_atekor dit :

      C’est exact. M. Trump a fait plus pour légitimiser Macron et une Défense Européenne que tous les europhiles réunis pour contenir leurs contradicteurs !
      .
      La défense européenne avance plus grâce à trump qu’elle ne l’aurait fait avec le seul Macron. Trump est un bijou d’inconséquence !

    • Posteur dit :

      *Qu’on aime ou non l’orientation politique de Macron, il s’accroche à ses idées et sa vision (qui je sais, font vomir les europhobes)*
      .
      Ha non moi elles me font plutôt rire car on remarque qu’a chaque fois ça aboutis à un truc soit inutile soit il se fait rembarrer.
      Du clownisme à l’état pure,un bon clown ce Macron qu’il continue,il sait bien faire rire,du bon travail.

      *Je suis pour qu’on change l’UE (pourquoi toujours s’imaginer en sortir quand on peut la changer?), *
      .
      Car c’est impossible de changer l’Ue,ça demande l’accord de tout le monde, et même si il n’y avait que la moitié,il va falloir convaincre cet moitié,quand vous voyez déjà les déboires sur les programmes militaires ou les accords économiques,politiques avec la France,Italie,Allemagne.. vous pouvez m’expliquez comment vous comptez changer quoi que ce soit avec « toute l’Ue » ?
      .
      L’Ue est remplis de pays qui ne s’entendent pas,n’ont pas les mêmes besoins,pas les mêmes besoins économiques,accords politique,là ou un pays de l’Ue n’aime pas tel pays,un autre pays de l’Ue aime bien ce pays,ça part déjà très mal pour faire passer quoi que ce soit.

  12. Rigel dit :

    Exact
    Trop facile de nous insulter, semer la zizanie en Europe et exiger l’achat de matis amerloque
    Nous savons construire ce matériel, à nous de le faire pour armer une armée européenne
    Mais évidemment les semeurs troubles n’y ont pas intérêt.
    Avec un Trump qui ne pense qu’à lui et son égo surdimensionné c’est l’occasion de rassembler les européens de bonne volonté contre tous les nationalismes dont on sait qu’ils ne provoquent que des guerres.
    Les autres iront se faire mettre en long large et travers, fuck them all

    • tschok dit :

      Je crains que Trump n’ait pas grand-chose à voir dans l’affaire.
      .
      Dans l’esprit des Américains, la garantie militaire donnée par les Etats-Unis à l’Europe à travers l’Otan et le pacte atlantique est étroitement associée à la possibilité de leur vendre des armes, ce qui leur semble d’autant plus naturel que bien souvent l’industrie européenne n’est pas capable de proposer une offre concurrentielle à ses Etats clients et que les achats d’armes des Européens compensent d’une certaine façon leur dette historique à l’égard des Etats-Unis.
      .
      Ce dont il est désormais question, c’est de rompre ce lien naturel entre la garantie militaire américaine et les achats européens, afin de développer une autonomie non pas nationale (les Etats européens ont leur propre politique nationale pour ça) mais une autonomie européenne.
      .
      Il y a donc deux écueils: d’une part il faut convaincre l’Oncle Sam que cette politique n’est pas « ingrate » et qu’elle n’a pas pour but de spolier l’industrie américaine des parts de marché auxquelles elle est e droit de prétendre dans le cadre d’une économie concurrentielle et ouverte, et d’autre part, il faut rassurer nos alliés en leur expliquant que la France n’a pas l’intention de substituer à une domination américaine une domination française, ou franco-allemande, ou une sorte de triple entente franco-anglo-allemande, ce qui est quand même toujours un peu notre manie.
      .
      Je vous rappelle que nous avons énormément de mal à nous habituer à l’idée que l’Europe ne soit pas notre levier d’Archimède sur le monde. Pour nous, l’Europe ne se justifie qu’en tant que moyen de notre puissance, comme un multiplicateur.
      .
      Maintenant, on peut raisonnablement prévoir que les Ricains nous répondront que leur garantie militaire est liée aux achats d’armes américaines et qu’il nous faudra donc choisir: soit on a la garantie militaire US mais on a les armes qui vont avec (Cf le F35), soit on a nos propres armes, mais alors bye bye la garantie militaire US.
      .
      A ce petit jeu-là, je prédis la fin des rêves assez rapidement. Cela dit, il y a une marge de manœuvre, car ce lien naturel entre garantie militaire et achats d’armes n’est pas explicitement prévu par les traités, alors que la garantie militaire américaine l’est (article 5 du pacte).

      • CPJ94 dit :

        Il est également + « facile » aux pays européens qui pourraient compter militairement de travailler aux standards NATO : doctrine, matériels, tactiques US-compatibles ou même américains, ce qui va à l’occasion jusqu’à des centres opérationnels conjoints, ce qui leur donne accès aussi aux capacités de renfort US en cas de crise, via les bases, ports et aéroports (ex en Allemagne, Italie, Espagne).
        Ensuite cultures d’intervention très différentes … une intervention type Irak ou Mali pour des hollandais, hors OTAN, ce n’est pas naturel malgré les attentats ..
        Par ailleurs, les budgets MinDef européens étant faibles et sujets au famous 3% PIB, les marges de manœuvre pour investir dans une vraie défense « commune » européenne sont fort étroites une fois F35, C130J ou C27, centres ACCS, munitions guidées (GBU) …etc… engagés ou payés.
        Donc on rêve encore effectivement d’un changement de paradigme comme y’ disent … 🙂

      • Expression libre dit :

        En fin de compte, la vie n’est qu’un rêve qui se renouvelle sans cesse et rêver ne fait de mal à personne. Rêvons donc à cette future émancipation européenne!

      • revnonausujai dit :

        garantie militaire , vraiment?
        « Article 5
        Les parties conviennent qu’une attaque armée contre l’une ou plusieurs d’entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties, et en conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d’elles, dans l’exercice du droit de légitime défense, individuelle ou collective, reconnu par l’article 51 de la Charte des Nations Unies, assistera la partie ou les parties ainsi attaquées en prenant aussitôt, individuellement et d’accord avec les autres parties, telle action qu’elle jugera nécessaire, y compris l’emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité dans la région de l’Atlantique Nord.

        Toute attaque armée de cette nature et toute mesure prise en conséquence seront immédiatement portées à la connaissance du Conseil de Sécurité. Ces mesures prendront fin quand le Conseil de Sécurité aura pris les mesures nécessaires pour rétablir et maintenir la paix et la sécurité internationales. »
        la phrase importante est  » telle action qu’elle jugera nécessaire » ; en bon français, ça va du silence radio, la protestation diplomatique jusqu’ à la MAD en passant par les étapes intermédiaires, selon ce que chaque pays jugera de son intèrêt, et c’est très bien comme ça parce que ça évite de se laisser entrainer, par pur automatisme, dans une guerre qui ne serait pas notre.
        En 1949, les diplomates savaient à la fois penser et rédiger et la formulation de l’art 5 n’est pas fortuite !

        • tschok dit :

          Vous pouvez toujours faire l’exégèse d’un texte il est vrai subtil, mais elle ne vous épargnera pas d’avoir à vous poser une question toute bête à partir d’une très classique distinction juridique: l’instrumentum et le negotium.
          .
          L’instrumentum est ce qu’il est. On aurait certes pu souhaiter un texte dont le sens, la valeur et la portée auraient été d’une clarté et d’une simplicité plus intransigeantes, encore qu’il ne soit entaché d’aucune obscurité prohibée.
          .
          Reste le negotium: l’accord intellectuel ou la commune intention des parties. Celle-ci s’est traduite en actes concrets depuis la fondation du pacte. Pour la partie américaine, cela a consisté à mobiliser des forces en Europe et à les tenir prêtes au combat contre la Russie soviétique et l’ensemble du Bloc de l’Est pendant plus de 50 ans et à étendre son parapluie nucléaire à ses alliés, quitte à encourir la riposte nucléaire soviétique.
          .
          Aucune autre puissance nucléaire ne l’a fait jusqu’à présent.
          .
          Ce n’est pas une fiction. C’est concret.
          .
          La question toute bête: un accord, même rédigé en termes subtils, vaut-il seulement par la lettre de son texte ou par les actes que celui qui s’y engage accomplit spontanément?
          .
          Coupez vous donc les cheveux en 4 sur la lettre du texte, puisque cela vous chante, mais ne vous privez pas d’apprécier les actes que les parties ont spontanément accomplis, en exécution de leur engagement. Soyez donc un peu juriste et pas seulement analyste d’un texte.
          .
          Un juriste regarde ce qui est dit et ce qui est fait. Un pinailleur lorgne le texte.

          • revnonausujai dit :

            pinailleur? parole de maître !
            vous pouvez faire autant de ouistfoultinequingue que vous voulez, le texte permet toutes les échappatoires que chaque partie voudra bien invoquer.
            ni vous ni moi ne sommes dans la tête du potus qui aurait à faire fàce à un conflit en Europe; sa réaction dépendra de son caractère, de la pression de son opinion publique et finalement de son jugement sur l’intérêt supérieur des USA.
            Il est fort à parier que si le « parti rouge » venait à tremper ses chenilles dans la baie d’Audierne et sur la grève de Penzance, les Etats unis se sentiraient bougrement concernés, car ils feraient figure de prochaine station, mais croire qu’ils accepteraient le risque de destructions majeures sur leur territoire (le »Philadelphie de de Gaulle » ) pour Tallin ou Tlibissi me parait plus qu’ improbable. Je ne dis pas qu’ils ne feraient rien, il y aurait vraisemblablement attribution de crédits, livraison de matériels et le NCS serait en surchauffe. Hypothèse sans fondement , les EUA ne pouvant se comporter aussi égoistement, me direz vous ?
            Certes, cetes, il n’empêche qu’en 14/18, malgré une inclinaison vers la cause alliée, ils ont attendu que non seulement les Allemands coulent le trafic maritime vers la GB et la France mais fricotent avec le Mexique en lui promettant des gains territoriaux, ce qui était manifestement une atteinte à leurs intérêts vitaux ; en 39/45, magré leur sympathie… (air connu), ils ont attendu que le Japon les frappe lourdement sur leur territoire pour entrer en guerre.
            Notez que je ne critique pas cette attitude, leurs politiques pensent d’abord à leurs pays et je regrette que les notres n’en fassent pas de même.
            Enfin, entre Charibde et Scylla, je ne souhaite pas particulièrement voir mon hypothèse se valider; si les Russes ne sont pas spécialement réputés pour leur bénévolence envers les peuples asservis, cette fois ci , l’AMGOT ne se limiterait certainement pas à l’introduction de la gomme à macher , du coca et du bougie-bougie !

          • revnonausujai dit :

            à propos de pinaillage, cf la résolution 242 de l’ONU, quand un texte diplomatique est ambigu, son application crée plus de sacs de noeuds qu’il en résoud.

            « Pour la partie américaine, cela a consisté à mobiliser des forces en Europe et à les tenir prêtes au combat contre la Russie soviétique et l’ensemble du Bloc de l’Est pendant plus de 50 ans et à étendre son parapluie nucléaire à ses alliés, quitte à encourir la riposte nucléaire soviétique. » Bien péremptoire, monsieur je-sais-tout !
            ça, c’était une partie de poker, jeu où il faut parfois bluffer et où il est important de savoir quand faire tapis ou passer si on ne veut pas se retrouver en chemise.
            la mise était de 2ou 3 DI et DB et de quelques escadres de chasseurs; pas du tout sur qu’ils y aient ajouté NewYork, Chicago ou même Bumfuck, Arizona en cas d’enchères importantes.
            D’ailleurs, la France était si sure du « parapluie nucléaire américain » qu’elle a senti nécessaire de développer des forces nucléaires autonomes pour compliquer un peu la régle du jeu; mais c’est bien connu, CDG n’était qu’un pinailleur sans hauteur de vue !

    • Posteur dit :

      Tiens le commentaire bidon,enfantin,vulgaire de Rigel,on l’attendais celui-là..
      .
      *l’occasion de rassembler les européens de bonne volonté contre tous les nationalismes dont on sait qu’ils ne provoquent que des guerres.*
      .
      Et ben ils vont pas être nombreux les européistes de bonne volonté..
      Et les nationalistes pour défendre leurs pays ne vont pas se laisser faire,au moins ça déclenchera une guerre de plus,bravo les européistes,de sacrée pigeon mais au moins on sera débarrassez de vous,inutile de vous dire qu’en cas de guerre entre les deux,je pense que personne ou presque ne va pariez sur les européistes.

      *Les autres iront se faire mettre en long large et travers, fuck them all*
      .
      Toujours dans la vulgarité celui-là dis donc et en plus ça parle anglais,absolument pas crédible l’européiste bêta,en même temps ça existe un européiste « crédible » ?
      Apparemment non.

  13. Nom dit :

    Ce sont les américains qui ont voulu l’Europe et l’ont garanti. Alors pourquoi ne retireraient-ils pas les marrons du feu ?
    La Pax Americana à eu ses avantages, il faut accepter quelques inconvénients…

  14. Alpha dit :

    « Pour M. Macron, la hausse des budgets militaires européens ne doit pas servir à acheter des armements américains »
    En tous points d’accord !!!…
    Après, si des équipements voulus ne sont fabriqués en Europe, ok pour acheter américain… ou autre !…

  15. albert66 dit :

    Dans le fond Macron n’a pas tord.
    Trump pousse l’europe et les membres de l’OTAN à augmenter ses budgets militaires parce qu’il sait que la plupart de spays européens achèteront américains et que ce sont des milliards qui sont en jeu.
    Donc Macron est malin a bien vu sur ce coup là et coupe l’herbe sous le pied à Trump en disant oui ok on va dépenser plus mais on va acheter chez nous.
    Sur le principe Macron a raison, on fait de très bon produit, de qualité, a a une industrie à la hauteur, un savoir faire, pourquoi ne pas acheter chez nous. Le problème c’est que bon nombres de pays européens cèdent sous la pression américain (présence de bases US, bombe nucléaire US, etc) et d’autres ne jouent pas le jeu d’acheter en local afin que notre argent reste en europe. Et là c’est dommage que certains pays ne savent pas allier la parole aux actes, avoir des discours pro européens et choisir américains c’est contradictoire.
    Donc Macron à pour une fois raison, si on doit dépenser plus ce doit etre pour fair etourner nos industries et acheter nos produits. Oui c’est du protectionisme mais les américaisn n’ont ils pas fait de meme avec les ravitailleurs de l’USAF en annulant le contrat du siècle remporté par Airbus, puis annulé en faveur de Boeing sous la pression politique interne. LEs américaisn nous ont baissé sur ce contrat faisons de meme avec nos contrats … mais chaque pays doit joue rle jeu, et on sait qu’au sein de l’UE chaque pays pense à lui avant de penser à l’union.

    • fredforce10 dit :

      d’accord avec toi . j’en dis pas plus. Il faut faire court. Les longs discours sont illisibles

    • Expression libre dit :

      Oui, tant qu’on n’aura pas compris que Trump est un business man avt tout. Mais bon, l’Amérique toute entière est business…depuis très, très longtemps. Pusillanime Europe!

  16. petitjean dit :

    Pour une fois j’approuve les déclarations de Macron. Tant que nous ne nous libérerons pas de la tutelle américaine, rien ne sera possible. Et évidemment les USA veulent garder le contrôle de l’Europe. Leur obsession c’est une Europe de l’Atlantique à l’Oural. Cette Europe là serait la première puissance économique et militaire du monde. Et ça, les américains n’en veulent à aucun prix
    Il nous suffirait d’une volonté politique
    En attendant, les USA usent de toute leur influence pour contrôler et détruire notre industrie de défense
    De quoi réfléchir :
    -Gouvernement Obama: Joe Biden avoue les importantes pressions américaines à faire agir les gouvernements européens contre leurs intérêts
    https://lesobservateurs.ch/2018/01/27/gouvernement-obama-joe-biden-avoue-les-importantes-pressions-americaines-a-faire-agir-les-gouvernements-europeens-contre-leurs-interets/
    -Quand un ancien directeur de la CIA confirme que les États-Unis interfèrent dans les élections étrangères…
    https://www.les-crises.fr/no-news-quand-un-ancien-directeur-de-la-cia-confirme-que-les-etats-unis-interferent-dans-les-elections-etrangeres/

  17. b dit :

    J’en rajoute sur le chemin vers un Europe Fédérale (voir Kant 1795, Hugo 1871, Monet 1955). Les pays les plus proches les uns des autres sur de nombreux points politiques et même militaires sont les 6 premiers membres du Marché commun. J’ajouterais le Danemark. Le moteur reste le couple franco-allemand. Qui va succéder à Angel ????

    • petitjean dit :

      « le couple franco-allemand »
      ce « couple » n’existe pas !
      C’est une pure invention de journalistes européistes, autrement dit, d’agent de propagande. Lisez donc la presse allemande
      Les indicateurs fondamentaux nous montrent une Allemagne devant nous, ce qui explique sa volonté hégémonique sur l’Europe.
      L’Allemagne, rasée en 1945, est devenue la première puissance économique et financière de l’Europe continentale.
      Nous devrions nous interroger sur nous même….

  18. Citoyens Français dit :

    Tout ça c’est du cinéma ! Parmi les 29 pays de l’OTAN, il y a 27 pays membres de l’UE. 27, pour un budget global annuel de 1 300 milliards. Et vous avez la force de défense européenne, puisque l’Europe est majoritaire au sein de l’OTAN. Mais qui osera défier les USA qui financent 70% et commandent la structure ? Si les européens augmentent leur contribution de manière à mettre Washington en minorité, et ils le peuvent, l’Europe aura gagné son armée.
    Mais nous avons affaire à des sans couilles qui parlent dans le vide…qui rentrent dans leur coquille dès que la maison blanche hausse le ton…
    Au lieu de parler inutilement,

    • Posteur dit :

      *pour un budget global annuel de 1 300 milliards.*
      .
      Vraiment stop avec les additions,ça ne fonctionne pas comme cela,tout comme ceux qui croient que supprimé 100 sénateurs permettra de financer 2 porte avions,il faut déjà les équipés et voir si cet argent ne peut pas allez ailleurs,sur les 1300 milliards que vous nous dite vous pouvez déjà enlevez un 0 à coup sur car vus l’état de certains pays européens,financer des infrastructures,routes,chemins de fer,structures et bien d’autres choses comme l’éducation va coûter une fortune..

  19. werf dit :

    Macron est déjà en campagne électorale pour les européennes. Il essaye tous les arguments y compris le fédéralisme pour essayer de convaincre que l’UE a un avenir, y compris militaire. Mais, depuis 1954, c’est mort, la majorité des 27 états membres ne comptent que sur l’OTAN et le parapluie américain. Plus les années avancent, moins l’Europe aura les capacités industrielles pour être autonome dans le domaine militaire. On en aura bientôt la preuve d’ici 10 ans dans les 2 derniers secteurs, l’aviation de 5 et 6 éme générations et la construction de nouveaux navires, dont le futur porte avions, ne pourront pas être européens ou financés par les autres états membres. La fuite en avant pour faire adhérer d’autres états est une illusion. Même la Turquie, la seule qui a un potentiel industriel et militaire, ne marchera pas. L’erreur politique de Macron c’est de croire que les autres états vont abandonner leur souveraineté. Il suffit pour se convaincre du contraire c’est de voir les 2 exemples récents, la taxation projetée des GAFA et le souhait de voir l’Irlande baisser son impôt sur les sociétés qui est à 12%! Des décision qui ne peuvent être prises qu’à l’unanimité!

  20. ScopeWizard dit :

    Et bien moi je suis très content du père Trump !
    .
    Ça fait au moins 20 ans que les USA le mettent bien profond à l’ Europe déjà via l’ Allemagne , maillon fort de l’ Europe , dont la préservation des intérêts passe nécessairement par la soumission à Uncle Sam ; Clinton , Bush Jr , Obama ont mené la même politique que Trump vis à vis de l’ Europe mais d’ une manière beaucoup plus feutrée et sournoise , ce qui fait que mis à part deux ou trois points de frottements par-ci par-là , tout était parfait dans le meilleur des mondes …………. sauf que ce n’ était pas vrai du tout et que les présidents Chirac , Sarkozy , Hollande ont de leur côté appliqué la même servilité , ce qui n’ était pas vraiment gênant , le Monde s’ étant débarrassé de l’ URSS , la « nouvelle »menace islamique semblant plus ou moins contenue et identifiée , la Russie très affaiblie et prête à se ranger sous la bannière occidentale ……………….
    .
    Et oui mais non ……………
    .
    L’ Islam , c’ est du pétrole et le pétrole c’ est de l’ énergie que nous n’ avons pas , nous devons donc l’ importer et pour ça , vu que ça rapporte énormément à certains et qu’ au niveau des taxes le pétrole constitue la 4è source de revenus de l’ État , il s’ agit de s’ entendre au mieux parce que sans pétrole , l’ activité d’ un pays comme la France se casse la gueule à vitesse grand V donc moralité , pactisons avec le diable …………..
    Premier point ……………
    .
    Second point :
    par sa puissance économique , l’ Europe constitue un énorme danger vis à vis de ce à quoi les USA tiennent comme à la prunelle de leurs yeux : leur suprématie acquise au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale , et renforcée depuis , tant sur les plans économique que militaire ; puissance qui leur permettent à la fois de préserver et de défendre leurs intérêts mais aussi d’ en créer des nouveaux et d’ augmenter leur influence donc de conforter leur position de numéro 1 actuelle ……….
    Moralité : les USA sont les plus forts , c’ est eux qui donnent le LA et imposent la cadence à suivre , là aussi pactisons avec eux , on fera des affaires et on aura la paix …………
    Sauf que jouer à ce jeu équivaut à s’ aplatir en permanence et une fois que tu es dans le rôle du soumis , et bien mon ami , il n’ est plus question d’ en sortir parce que l’ autre en face lui pas comprendre , Chirac en a fait l’ expérience en 2002/2003 au sujet de l’ intervention en Irak , par conséquent l’ Europe devient la supplétive d’ une Amérique qui te récite en permanence le couplet du « grand frère » ou de la « grande sœur » histoire de jouer la comédie bien à fond et jusqu’ au bout ……….
    .
    Comment faire pour que cette foutue Europe soit toujours la plus docile possible ?
    Et bien déjà , premier truc , l’ empêcher de s’ unir , donc meilleur moyen la diviser comme ça c’ est tellement le bordel que tu ne risques rien ……….
    Maintenant , comment tu peux faire pour diviser des gens qui veulent et qui savent que leur salut passe par le fait de se rapprocher au point de finir par former une sorte de bloc même si ce bloc n’ est qu’ un agrégat de pays différents ?
    .
    Plusieurs possibilités :
    _exportation d’ une idéologie mondialiste et multiculturaliste qui fonctionne plutôt bien aux États-Unis mais qui va poser des problèmes aux peuples européens surtout si tu favorises des choses comme l’ Islam qui est un autre Monde à lui tout seul……..
    _exportation de la lutte pour les droits civiques des noirs qui a dérivé vers tout autre chose comme les LGBT , etc ………
    _obliger à une surenchère économique qui bouscule tous les fondamentaux et finit par s’ imposer comme une espèce d’ absolu ………….. d’ où importance des « young leaders » et du biberonage à la sauce américaine …………….
    .
    Une fois que tu as réuni ces ingrédients , les peuples européens se divisent au sein même des divers pays auxquels ils appartiennent , pays qui commencent à perdre leur cohésion , leur identité , leur sentiment de ne faire qu’ un , si en plus des difficultés économiques se rajoutent c’ est encore mieux , lesdits pays s’ affaiblissent d’ autant plus que l’ un d’ entre eux est choisi comme champion , l’ Allemagne pour ne pas le citer , qui sert de plaque tournante …………..
    .
    Mais ce n’ est pas encore suffisant , il manque un truc , quelque chose qui cimente un peu tout ça : comme l’ Europe est densément peuplée et constitue un gros marché , il faut que tu lui vendes davantage dans certains domaines qui assoient et consolident ta domination qu’ elle ne le fait ou n’ est susceptible de le faire ; l’ OTAN va t’ y aider d’ autant plus que tu conçois des armes en avance sur ce qui existe ailleurs , donc tu obliges les autres à te suivre , sauf que toi tu as de très gros moyens , les autres moins voire beaucoup moins , donc la question est : jusqu’ où vont-ils pouvoir suivre ?
    Cependant , de telles armes ne servent à rien si leur utilité n’ est pas justifiée , de plus tu vises sur du long terme , alors il te faut à la fois des concurrents qui vont s’ épuiser de sorte que tu sois le vainqueur , si possible toi et toi seul , mais aussi ceux qui vont te donner raison dans cette nouvelle course aux armements , c’ est à dire un ou des ennemis qui font très peur………..
    .
    La Russie qui n’ était plus que l’ ombre d’ elle-même sous Eltsine voulait se rapprocher de l’ Occident et même de l’ OTAN dès l’ arrivée de Poutine et ce , pendant près d’ une dizaine d’ années ; un Occident qui pour toute réponse a fait la sourde oreille et n’ a eu de cesse que de détourner le regard tout en soufflant de temps en temps le chaud et le froid et provoquer la Russie par des velléités d’ extension de l’ OTAN , puis il y a eu l’ Ukraine et la Crimée et là quelle que soit la gravité de l’ évènement , quelles qu’ en soient les causes , l’ occasion est trop belle , tu tiens ton ennemi , une guerre étant une guerre , tu n’ as plus qu’ à compter les points , verser de l’ huile sur le feu si nécessaire , attiser , faire monter la mayonnaise jusqu’ à obtenir un consensus : la Russie est à nouveau une ennemie , à présent l’ objectif est atteint , de part sa position géographique et son histoire , elle est presque idéale , il faut qu’ elle reste cette ennemie ce qui ne sera pas trop difficile à réussir vu qu’ elle ne risque pas de tendre l’ autre joue une fois que tu l’ auras baffé une ou deux fois ………..
    .
    Et puis , le pire est à venir avec la Chine ………….
    .
    Alors que maintenant , certains réalisent à quel point l’ Europe est dans une merde grand teint , me fait bien marrer , l’ heure c’ est l’ heure , avant c’ est trop tôt , après c’ est trop tard ; l’ Europe a fait tout ce qu’ il fallait pour se risquer de se retrouver dans cette situation , les USA préservent et défendent leurs intérêts , ce qui est on ne peut plus logique et normal , l’ Europe devait en faire tout autant , elle ne l’ a pas fait tant qu’ il était temps , elle s’ y est refusée , elle a refusé de se protéger et de se prendre en mains en s’ ouvrant aux quatre vents ; le résultat c’ est que désormais la boîte de Pandore d’ une terrible guerre aussi bien civile de caractère religieux qu’ économique ne demande plus qu’ à s’ ouvrir ………………. et ne parlons pas du reste ………….
    Pourra t-on et surtout voudra t-on l’ éviter ?
    Pas sûr ………..
    .
    De plus , nous sommes beaucoup trop nombreux sur Terre , trop inégaux ne serait-ce que sur un plan des ressources comme l’ eau potable , et ça c’ est le truc qui ne pardonnera pas .
    .
    Ça fait rêver , pas vrai ?

    • Vieux Réac dit :

      Quand on sait que le pé***ile rouquin qui a contribué à faire tomber De Gaulle n’était même pas français mais qu’il avait tribune grande ouverte dans les médias … Qui l’a la aidé ? Hummm ?

    • tschok dit :

      Olala Scope, faut pas vous mettre la rate au cours bouillon comme ça.
      .
      Là, vous êtes mal barré parce que vous vous enfermez dans une construction égocentrée où vous projetez vos angoisses perso sur le monde. Et ça vous fait passer à côté de ce qu’il est.
      .
      En fait, faut arrêter d’universaliser et activer plutôt vos neurones miroirs.
      .
      Je vous donne un exemple.
      .
      Vous mobilisez une représentation mentale extrêmement répandue sur les Etats-Unis, que vous décrivez comme une puissance dominatrice et sournoise qui empêche la France de prendre sa véritable dimension de grande puissance souveraine et magnifique devant l’Histoire, en la maintenant, via l’Europe ou l’Allemagne (ou le Royaume Uni, ça dépend des versions), dans un état de servilité déguisée en alliance atlantiste, grâce à la traitrise ou la mollesse de ses dirigeants.
      .
      C’est le pitch de votre film et il est réglé comme du papier à musique. C’est vraiment un standard.
      .
      La réalité est très différente. Les Américains sont des gens extrêmement angoissés, comme nous les Français, mais en beaucoup plus fort. Quand vous allez aux Etats-Unis vous percevez assez rapidement que c’est un monde-univers qui se fiche de l’étranger et qui veut vivre retiré du reste du monde. Le monde emmerde les Américains, c’est pas hygiénique, c’est plein de microbes, ils n’y comprennent rien, c’est une source de problèmes et de dangers, il y a trop d’étrangers, c’est le bordel, bref, dès qu’un Américain quitte le sol de son pays bien aimé, il est très vite homesick: il a le mal du pays. Dès que les Etats-Unis envoient des troupes à l’extérieur, les Américains exigent que les boys reviennent à la maison. Mais ils sont partis il y a 5 minutes?! Tant pis, faut qu’ils reviennent! Et ils ne supportent pas l’idée de faire la guerre à quelqu’un sans disposer d’une différentiel de force écrasant et décisif.
      .
      On se trompe sur les Ricains: on pense qu’ils sont dominateurs alors qu’ils fonctionnent autrement. Ils croient dans la vertu des rapports de force. Pour eux, le Bien émerge de l’affrontement des forces contraires, de la confrontation active de l’homme au réel. La vie est donc un combat permanent, un état d’insécurité constant. C’est une conception « virile » du monde. Ca les rend extraordinairement dynamiques, positifs, optimistes, résilients et suractifs au point d’être un peu chiants à force, mais c’est aussi une source d’angoisse extrêmement puissante. Les angoissés ont tendance à devenir dirigistes: rien ne les terrifient plus que de perdre la maîtrise des situations.
      .
      C’est ça qu’on prend à tort pour une volonté de toute puissance hégémonique, qu’on mêle à leur profond désir de réussite, qui nous agace prodigieusement parce qu’il est décomplexé.
      .
      Si vous posez les Etats-Unis ainsi, en lui prêtant des traits de caractères humains – donc en procédant par anthropomorphisme, ce qui est fondamentalement déconseillé par la méthode cartésienne, qui recherche des éléments d’analyse objectifs – vous parviendrez à mieux comprendre son « spirit » si j’ose dire: sa façon d’être profonde.
      .
      Maintenant, attention, cela ne signifie nullement qu’ils sont inoffensifs, bien au contraire. Quand un Français monte sur un ring, il y va dans un esprit Pierre de Coubertin: l’essentiel, c’est de participer. L’Américain, lui, il y monte pour gagner. Donc, il cogne dur et s’entraine pour ça.
      .
      Si vous êtes en business avec des Américains, n’ayez aucune illusion: vous serez dans le rapport de force et vous avez intérêt à être à la hauteur, sinon, vae victis car ils sont un poil léonins: quand ils gagnent, ils prennent la part du lion, à vous de vous démerder avec les miettes. C’est le tarif.
      .
      A la lumière de ces quelques explications, je vous propose de reprendre votre copie et de nous faire un truc moins victimaire: partez de l’idée que les Américains ne sont pas castrateurs. Ils ne nous empêchent pas de vivre notre destin. Ce qui empêche la France de se réaliser, ce ne sont pas les autres. La France n’est pas une victime du monde. L’Europe n’est pas une victime des Etats-Unis.
      .
      En revanche, je vous propose de ne rien toucher aux autres dimensions victimaires de votre récit: oui! J’ose le dire! La France est victime des gauchistes, des femmes, des homos, des immigrés qui vont nous faire disparaitre, et de l’islam, bien entendu.
      .
      Ca, on n’y touche pas. Faut bien être victime de quelque chose, donc on se le garde précieusement, comme les écureuils qui planquent leurs noisettes pour passer l’hiver. Et puis on est en novembre, donc on peut dire qu’on a été victime des boches aussi. C’est permis, profitons-en!
      .
      Donc, vous pouvez garder le passage sur l’Allemagne qui nous veut du mal, c’est bien ça. Et le passage sur les grosses vilaines LGBT aussi. Mais sinon, rectifiez sur le reste, c’est trop larmoyant. Là, tous les vieux réacs dépressifs qui vous lisent vont se faire sauter le caisson. Vous pouvez pas laisser faire une chose pareille, quand même. Faut prendre soin de nos p’tits vieux.

    • ScopeWizard dit :

      @tschok
      .
      « Olala Scope, faut pas vous mettre la rate au cours bouillon comme ça.
      .
      Là, vous êtes mal barré parce que vous vous enfermez dans une construction égocentrée où vous projetez vos angoisses perso sur le monde. Et ça vous fait passer à côté de ce qu’il est.
      .
      En fait, faut arrêter d’universaliser et activer plutôt vos neurones miroirs. »
      .
      Je suppose que ce qui précède n’ était que l’ intro ………. une intro un peu trop hâtive comme très souvent avec vous où la conclusion apparaît déjà , ce qui dévoile d’ entrée vos parti-pris donc votre absence d’ objectivité à venir .
      .
      « Je vous donne un exemple.
      .
      Vous mobilisez une représentation mentale extrêmement répandue sur les Etats-Unis, que vous décrivez comme une puissance dominatrice et sournoise qui empêche la France de prendre sa véritable dimension de grande puissance souveraine et magnifique devant l’Histoire, en la maintenant, via l’Europe ou l’Allemagne (ou le Royaume Uni, ça dépend des versions), dans un état de servilité déguisée en alliance atlantiste, grâce à la traitrise ou la mollesse de ses dirigeants. »
      .
      Voilà , nous y sommes , c’ est bien ce qu’ il me semblait : appréciation subjective me faisant entre-autres dire ce que justement je n’ ai jamais dit .
      D’ après vous , est-ce le fruit du hasard si ladite « représentation mentale » des USA est si répandue ?
      Ensuite , expliquez-moi par le menu où la France fait preuve de souveraineté depuis au moins 20 ans par rapport aux USA si ce qu’ elle aimerait bien faire ne convient pas à ces messieurs-dames de Washington ?
      .
      « C’est le pitch de votre film et il est réglé comme du papier à musique. C’est vraiment un standard. »
      .
      Ah bon ? Vous croyez ? Ah zut , moi qui pensais être un peu original …….. c’ est raté alors ? Caramba !
      .
      « La réalité est très différente. Les Américains sont des gens extrêmement angoissés, comme nous les Français, mais en beaucoup plus fort. Quand vous allez aux Etats-Unis vous percevez assez rapidement que c’est un monde-univers qui se fiche de l’étranger et qui veut vivre retiré du reste du monde. Le monde emmerde les Américains, c’est pas hygiénique, c’est plein de microbes, ils n’y comprennent rien, c’est une source de problèmes et de dangers, il y a trop d’étrangers, c’est le bordel, bref, dès qu’un Américain quitte le sol de son pays bien aimé, il est très vite homesick: il a le mal du pays. Dès que les Etats-Unis envoient des troupes à l’extérieur, les Américains exigent que les boys reviennent à la maison. Mais ils sont partis il y a 5 minutes?! Tant pis, faut qu’ils reviennent! Et ils ne supportent pas l’idée de faire la guerre à quelqu’un sans disposer d’une différentiel de force écrasant et décisif. »
      .
      NOOOON ………. PAS POSSIBLE ???
      Et bien , figurez-vous que ça fait longtemps que je suis au courant , sauf que quelles que soient les raisons ou motivations , cela ne change strictement rien au faits ……… ou au film , c’ est selon ………
      Mais il est vrai que chez-eux les psys font fortune …………….. les avocats aussi du reste ………….. d’ ailleurs nous sommes en train de prendre exactement le même chemin , la vue doit être belle que voulez-vous , à couper le souffle je dirais ……. Oui , ça doit être ça !
      .
      « On se trompe sur les Ricains: on pense qu’ils sont dominateurs alors qu’ils fonctionnent autrement. Ils croient dans la vertu des rapports de force. Pour eux, le Bien émerge de l’affrontement des forces contraires, de la confrontation active de l’homme au réel. La vie est donc un combat permanent, un état d’insécurité constant. C’est une conception « virile » du monde. Ca les rend extraordinairement dynamiques, positifs, optimistes, résilients et suractifs au point d’être un peu chiants à force, mais c’est aussi une source d’angoisse extrêmement puissante. Les angoissés ont tendance à devenir dirigistes: rien ne les terrifient plus que de perdre la maîtrise des situations. »
      .
      Devise des USA : « In God We Trust »
      Rien qu’ avec le choix et l’ adoption de cette devise , tout est dit , le décor est planté .
      L’ importance , que dis-je , la préeminence de la dimension religieuse voire mystique saute aux yeux .
      .
      « C’est ça qu’on prend à tort pour une volonté de toute puissance hégémonique, qu’on mêle à leur profond désir de réussite, qui nous agace prodigieusement parce qu’il est décomplexé. »
      .
      Mais est-ce que cela change fondamentalement quelque chose ???
      Absolument rien .
      .
      « Si vous posez les Etats-Unis ainsi, en lui prêtant des traits de caractères humains – donc en procédant par anthropomorphisme, ce qui est fondamentalement déconseillé par la méthode cartésienne, qui recherche des éléments d’analyse objectifs – vous parviendrez à mieux comprendre son « spirit » si j’ose dire: sa façon d’être profonde. »
      .
      Merci , je ne vous ai pas attendu pour ça .
      .
      « Maintenant, attention, cela ne signifie nullement qu’ils sont inoffensifs, bien au contraire. Quand un Français monte sur un ring, il y va dans un esprit Pierre de Coubertin: l’essentiel, c’est de participer. L’Américain, lui, il y monte pour gagner. Donc, il cogne dur et s’entraine pour ça. »
      .
      Alors là , voyez vous , voilà quelque chose dont je ne me serais jamais douté ; trève de plaisanterie , vous ne m’ apprenez rien du tout .
      .
      « Si vous êtes en business avec des Américains, n’ayez aucune illusion: vous serez dans le rapport de force et vous avez intérêt à être à la hauteur, sinon, vae victis car ils sont un poil léonins: quand ils gagnent, ils prennent la part du lion, à vous de vous démerder avec les miettes. C’est le tarif. »
      .
      Sans blague ???
      Ah ben dis-donc , heureusement que vous me le faites remarquer parce que je crois bien que sans vous je ne m’ en serais jamais aperçu !
      .
      « A la lumière de ces quelques explications, je vous propose de reprendre votre copie et de nous faire un truc moins victimaire: partez de l’idée que les Américains ne sont pas castrateurs. Ils ne nous empêchent pas de vivre notre destin. Ce qui empêche la France de se réaliser, ce ne sont pas les autres. La France n’est pas une victime du monde. L’Europe n’est pas une victime des Etats-Unis. »
      .
      Qui te parle de « victime » ?
      Certainement pas moi .
      La France lèche le cul des USA , et ce faisant je ne vois pas bien où elle serait victime de quoi que ce soit car même s’ il paraît difficile de faire autrement , au final rien ne l’ y oblige……………..
      .
      « En revanche, je vous propose de ne rien toucher aux autres dimensions victimaires de votre récit: oui! J’ose le dire! La France est victime des gauchistes, des femmes, des homos, des immigrés qui vont nous faire disparaitre, et de l’islam, bien entendu. »
      .
      Faut pas trop jouer à ce petit jeu parce que je vais tout de suite vous mettre au pied du mur et vous demander de prouver le contraire mais surtout de bien penser à détailler au maximum chaque argument ………..
      .
      « Ca, on n’y touche pas. Faut bien être victime de quelque chose, donc on se le garde précieusement, comme les écureuils qui planquent leurs noisettes pour passer l’hiver. Et puis on est en novembre, donc on peut dire qu’on a été victime des boches aussi. C’est permis, profitons-en! »
      .
      Ah bon , parce que rien n’ est vrai là-dedans ?
      Ce terme « victime » ne convenant pas , ce serait plutôt à vous d’ y « toucher » et de rectifier .
      .
      « Donc, vous pouvez garder le passage sur l’Allemagne qui nous veut du mal, c’est bien ça. Et le passage sur les grosses vilaines LGBT aussi. Mais sinon, rectifiez sur le reste, c’est trop larmoyant. Là, tous les vieux réacs dépressifs qui vous lisent vont se faire sauter le caisson. Vous pouvez pas laisser faire une chose pareille, quand même. Faut prendre soin de nos p’tits vieux. »
      .
      En quoi l’ Allemagne nous veut-elle du bien ?
      C’ est quoi au juste les LGBT , d’ où ça vient et pourquoi une telle importance et surtout une telle influence ?
      .
      On s’ en fout des vieux réacs dépressifs comme « on » se fout des vieux en général , ils peuvent tous crever ; ils ont fait leur temps et de toute façon nous sommes bien trop nombreux donc « ciao bambini ! » MAIS non sans avoir vidé leurs poches avant de passer l’ arme à gauche cela va de soi , et oui , il leur reste encore au moins cette petite formalité à remplir , sacrés veinards va ! 🙂
      Ce doit être là mon côté  » l’ arme-oyant » ……….. 😉

  21. Citoyens Français dit :

    Mais quel « crétin » qui prend les gens pour des ignorants ! Les budgets militaires européens remplissent largement les poches du lobby militaro-industriel US, et ce, bien avant que Macron ne soit né !
    Bruxelles vient d’en donner l’exemple en achetant des F35 américains plutôt que des Rafale français. Sous Hollande, la France elle-même avait reculé face aux prix des missiles français pourtant conçus pour les Rafale à 1 million d’euro/pièce.
    Trop chers, le Drian s’était précipité aux USA pour acheter des « vieux missiles soldés » datant de la première guerre du golfe et des drones.

    Les USA se taillent la part de lion dans les 300 millions par an que l’Europe consacre à sa défense, en plus des 2% du PIB versés chaque année pour contribuer aux 1 300 milliards de dollars du budget de l’OTAN !

    Bref, le matériel des forces aériennes européennes est composé en majorité d’équipements américains, à l’instar des Awacs, des KC 135, des F35, F16, F18, Sikorsky S-76 Spirit, C-130H Hercules etc…

    Macron a surtout perdu une occasion de « la fermer » sur un sujet qu’il ne maîtrise visiblement pas, pour faire une telle déclaration qui suscite moqueries et quolibets…et les insultes de Trump…