Comment l’armée de l’Air protège ses bases contre les mini-drones potentiellement hostiles?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

43 contributions

  1. Wrecker47 dit :

    Rien de tel que la « canardière  » pour la chasse aux drones !
    Il serait bon de réutiliser les munitions « canister » US à cet effet ou trouver l’équivalent pour des armes automatiques permettant de les « allumer » par rafales!…Enfin ce que j’en dis !

  2. Platane dit :

    La lutte anti drones d’une BAP ou d’un APOD confié à l’AA ? Dans moins d’un an l’AT récupérera cette mission. Comme les transferts du 1 RTP, du 1er RCP, des COGA, des RPIMa (by air mdr de mdr) le 61 RAMA les drones etc etc..

    • adnstep dit :

      Peut-être ne savez-vous pas que la protection sol air de la FOT est une mission de l’armée de l’air ?

    • Pierre dit :

      Non. Ça fait des années que l’armédit de l’air assure cette mission et perfectionne son emploi et ses matériels. L’armée de terre assure aussi avec des moyens plus légers cette mission sur les bases avancées au Sahel. Chacun son périmètre d’action. Pour votre gouverne la moyenne portée est détenue uniquement par l’armée de l’air et depuis des années. Ça ne choque personne mis à part quelques égocentriques surpuissants en treillis.

      • Platane dit :

        On aurait pu expliquer au soldat qui tient le cal 12 que ce n est pas la joue qui va au fusil mais le fusil qui va à la joue. Les aviateurs sont allergiques aux armes à feu. Une phobie étrange pour des militaires.

        • Jm dit :

          Je suis dans l’AA, et je te conseille de te mettre à 200 m……
          Quand j’ai vu comment les terriens utilisaient leurs armes, d’une part, nous n’avons rien à leur envier, et qu’il n’y a pas beaucoup d’accident d’autre part.
          Pour info, les aviateurs n’ont pas la phobie des armes, mais comme il s’agit d’un outil de travail, comme une pelle et une pioche, quand on n’en a pas besoin, on la range.
          Si certains égocentriques surpuissants en treillis ont besoin de cela pour s’afficher, et se soi-disant faire respecter, la dangerosité est alors égale à la conn….rie

        • Maverick dit :

          Je ne suis pas certain que le terroriste abattu à Orly, par une patrouille Sentinelle composée d’aviateurs, partage votre point de vue…

    • Patrick Borca dit :

      61 RAMa ???
      Les Diables Noirs n’ont pas été reçu aux tests pour le « baptême Colo »….

  3. garance dit :

    J’adore la photo…l’éternel combat entre l’Ancien et le Moderne. Sinon, le tromblon à grenailles?

    • Clément dit :

      là c’est plutôt justement la coopération entre l’ancien et le moderne.

  4. Lagaffe dit :

    Le « brouilleur de drones » fait très Ghostbusters…

  5. J2C dit :

    Je crains que ce ne soit peu efficace, cela part d’un pre-requis, le drone radio-commandé.
    Le drone peut très bien être programmé à l’avance, pour faire le trajet désiré et dans ce cas, je ne vois pas comment un brouillage de signaux pourrait faire l’affaire.

    • Pierro dit :

      Si ça peut brouiller une éventuelle transmission vidéo temps réel c’est déjà pas mal.

    • Carin dit :

      À j2c
      Les nuisibles utilisent des drones de fabrication artisanale…
      de là à ce qu’ils y intègre une mini centrale inertielle ou un système GPS, plus une carte mémoire chargée des images de la cible visée à l’interieur d’une base… il va couler un peu d’eau sous les ponts de l’euphrate!!!

    • Pravda dit :

      Sans rien prétendre y connaître en drones, si il n’est pas télécommandé par gsm ou ondes radio, il doit avoir un guidage gps facile à brouiller ?
      Sinon dans la zone des 50m, un bon coup de 12 (relançons le ball trap…)

    • Unité824 dit :

      Brouillage de GPS = Plus de problème.

    • Jess dit :

      Brouillage gps

    • Nike dit :

      C’est pour cela qu’il y a le « fusil à pompe avec des cartouches spécifiques »…

    • Le ravi dit :

      Il suffit juste de brouiller la réception GPS du drone ce qui le rend aveugle et perdu. Ne connaissant plus sa position ni son altitude il se « pose » immédiatement…

    • lym dit :

      C’est illustré par l’image: Si la finesse féminine ne fonctionne pas avec son flingue à antennes râteau… la rudesse masculine avec le fusil de chasseur est là!

    • Cymmus dit :

      Même programmé. Le drone doit pouvoir utiliser son GPS interne pour se guider vers la cible. Si le signal est brouillé impossible pour lui de savoir où aller.

    • Clem285 dit :

      Je pense qu’il doit y avoir un brouillage du signal GPS aussi. Si plus de signal, le drone ne sait plus ou il est, donc il fait du sur place. (ou continu toujours tout droit)

    • Thaurac dit :

      Alors dans ce cas, micro ondes pour griller l’électronique.

    • kristof29 dit :

      Si le GPS est brouillé, je crois que le drône tombe, programmé ou pas.

      • JP dit :

        Tout dépend de la manière dont le drône est guidé.
        Si il est programmé relativement à son lieu de départ, le GPS n’est pas forcément nécessaire.

    • Pierre dit :

      D’où le fusil à pompe mon cher.

    • Orion dit :

      Tout dépend le brouillage. Il est possible de perturber la navigation GPS de la même manière et peu de drone sont équipé d’autres système. Pour le reste la grenaille fait son office une fois le drone proche du tireur.

  6. dompal dit :

    « et d’un fusil à pompe armé de cartouches spécifiques. » ????
    Je reste très dubitatif sur la portée d’une telle arme sur des drones….à moins qu’avec ces fameuses cartouches spécifiques ce duo fasse des miracles…….et le tireur aussi…!??
    Quid de ces cartouches (portée) ? Quelqu’un a une idée ?

  7. J.Charles dit :

    Ces moyens semblent déja tellement completement depassés que c’en est une honte, une attaque de saturation et avec des drones pre-programmés mettant en échec immédiat ces deux défenses et ne coutant que quelques milliers de dollars pour detruire des avions valant des dizaines de millions.

    Le seul systeme qui paraisse sérieux, c’est le systeme Laser HEL de Rheinmetall. Les allemands font les choses bien, jusqu’au bout. Pourquoi est on toujours en France, et dans tous les secteurs, dans des logiques de bricolage qui pesent sur notre innovation et economie? En fait cette culture du « merdique mais pas cher » a des fins d’économies nous revient bien plus cher que si on investissait pour faire du travail de qualité. Ceux qui veulent du pas cher achetent chinois. Ceux qui veulent de la qualité achetent Allemand. Personne ne veut d’un entre-deux qui combine le prix allemand et la qualité chinoise (et l’inverse n’est pas possible)…

    • Eric dit :

      Avant de parler de « merdique mais pas cher », je vous conseille de regarder attentivement le document pdf sur le système BOREADES que Mr Lagneau a joint à son article. Ca vous évitera d’écrire ce genre de propos définitif sur les « bricolages » à la française : le Rafale, le Leclerc, le missiles M51 de la Force de Frappe, c’est du bricolage, sans doute ?

    • Orion dit :

      La qualité Allemande est une légende dans 95% des domaines…
      .
      Et vous ne semblez rien comprendre au sujet non plus…

    • Glaz Mor dit :

      La qualité Allemande?
      Depuis que MBB a fusionné avec Aérospatial pour former Eurocopter (par la suite Airbus Hélicoptères), ce groupe n’a pas cessé de produire des machines avec de nombreux défauts de conception.
      Il est révolu le temps des Panther, Gazelle, Super Puma qui étaient des exemples à la fois d’efficacité et de fiabilité.
      Voilà maintenant ce qu’il en coûte de laisser la conception aux Allemands.

    • Nihilo dit :

      Le prix du Laser HEL est-il compatible avec tous les sites que veut protéger le système de CS ?
      Le Laser HEL est il aussi mobile que le système de CS ?

  8. sergeat dit :

    Est il possible de créer un « nuage ou brouillard électromagnétique autour d’une grande installation type central nucléaire » et y a-t il des R et D sur ces systèmes ?

    • Pravda dit :

      Tout est possible, avec les moyens financiers, mais ce genre d’installations utilisant aussi des technologies gsmr,gps, radio… seraient aussi brouillées (un blindage EM serait excessivement cher sur une grosse structure)

  9. grigric dit :

    @j2c
    si le drone est programmé, il utilise un moyen de géolocalisation comme le GPS, qui est aussi un signal.

  10. Arno dit :

    Quand on a vu à quelle altitude les petits drones de ISIS étaient capables de faire mouche sur les réguliers irakiens à Mossoul par exemple, je suis sceptique sur cet arnachement.
    On devine un concept qui vise à neutraliser des appareils en vol bas sur zone civile, parce que à la 7.62 ou la 12.7 il y aurait moyen de faire le carton avec une vigie dédiée, mais évidemment hein sur un périmètre habité les dommages collatéraux seraient inévitables.

  11. La deuxième vague dit :

    On peut même imaginer un drone mécanique avec un système identique aux automates

  12. Carin dit :

    Je me souviens d’une affaire il y a une dizaine d’annees, d’un monsieur qui faisait de la formation auprès d’entreprises, et qui en avait marre des sonneries de téléphones des gens qu’il formait… il a donc acheté un petit brouilleur sensé couvrir juste la salle de cours… malheureusement pour lui, son mini brouilleur était plus efficace que cela et brouillait lorsqu’il l’allumait tout les immeubles alentours sur une centaine de mètres !! Et son brouilleur coûtait trois fois rien ( Coluche dirait que c’est déjà quelque chose) dans le commerce!

  13. Nihilo dit :

    Et, pour la destruction, pourquoi pas des canons à balles de tennis ?