Un nouvel escadron de chasse a temporairement été créé à Saint-Dizier

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

5 contributions

  1. jyb dit :

    HS qui revient sur les rations (désolé du retard mais c’est intéressant) :
    Sur le lien suivant :
    http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/sites/default/files/20170207_NP_Alimentation_militaire_biblio_revu_JFD.pdf

    il faut ouvrir le pdf : «Manger, le souci quotidien du soldat, l’alimentation des troupes»

    On constate que dès l’apparition des troupes coloniales, les particularités ethno-religieuses ont été prises en compte (bas de page 52 pour les gens pressés)

    • Eliot Mess dit :

      La France a toujours respecté les traditions religieuses des soldats qui se battent pour elle, cela n’a rien d’étonnant. Après en tant que cartésien je considère le porc comme un animal sain à manger, et c’est difficile d’accepter d’entendre que ce que je mange est impure, surtout que le système immunitaire du porc est plus performant que celui du mouton ou de la chèvre (organe du porc très proche de celui des humain:https://fr.wikipedia.org/wiki/X%C3%A9nogreffe). Au fond c’est pas mon problème, je suis parfaitement tolérant, mais celui qui ne mange pas de cassoulet ou de choucroute peut-il vraiment comprendre la France traditionnel? ^^ Celui qui n’a jamais mangé de hot-dog ne connait rien à la vie! mdr . Enfin je savais déjà tout ça, mais je sais aussi pour avoir lu bon nombre de livres sur 14-18 ou sur l’Indochine (le porc est omniprésent dans la nourriture asiatique et est signe de richesse pour ceux qui en possèdent beaucoup.), que certain musulmans ont déroger à la règle afin de ne pas crever la dalle. Après chacun mange ce qu’il veut, même du bois si il veut.

  2. nico76370 dit :

    Pourquoi pas garder les mirages 2000 N en service pour renforcer les mirages 2000 D . Comme dans les années à venir ils vont finir en boites de conserves.
    De nos jours il vaut mieux avoir des avions en stocks et pas faire la fine bouche.
    Vu le nombre d’Opex que l’on fait et que risque de faire dans les années à venir , à mon sens il vaut mieux avoir une armée de l’air avec du muscle et beaucoup de muscle.
    Tout ce qui vole et qui est fiable c’est du pain béni

    • Ryner dit :

      Les machines arrivent en bout de potentiel. Bientôt sur stèle (le premier existe déjà) !

    • FredericA dit :

      « Tout ce qui vole et qui est fiable c’est du pain béni »
      .
      Oui, mais : tout ce qui ne vole plus n’est plus fiable. Un avion obsolète et stocké devient rapidement inutilisable. En cas de déstockage, il faut d’abord remettre l’avion en état de vol PUIS remettre à niveau ses équipements. Tous cela à un coût qui vient amputer les capacités financières de l’armée (pour acquérir des avions neufs notamment).
      .
      Les avions stockés par milliers dans les déserts US sont dans ce cas de figure. Tout déstockage est traité par une entreprise spécialisée dans la remise en service d’appareils stockés.