Un nouvel escadron de chasse a temporairement été créé à Saint-Dizier

Le provisoire a souvent tendance à… durer. Mais là, on n’est certain que ce ne sera pas le cas. En effet, actuellement, l’Escadron de Chasse 2/4 La Fayette, qui, basé à Istres, fait partie des Forces aériennes stratégiques (FAS) avec l’escadron 1/4 Gascogne, est en cours de transformation sur Rafale B.

Or, selon leur contrat opérationnel, les FAS doivent toujours maintenir en ligne deux escadrons de chasse. Cela pose une difficulté car il n’est pas possible de mettre l’un d’eux sur la touche pour lui laisser le temps de s’approprier ses nouveaux avions. Qui plus est, les Mirage 2000N du 2/4 La Fayette participent aussi à des missions conventionnelles, comme cela a récemment été le cas au Sahel, dans le cadre de l’opération Barkhane.

D’où la solution, déjà mise en oeuvre par le passé par l’armée de l’Air, de créer, sur la base aérienne 113 de Saint-Dizier, un escadron temporaire, en l’occurrence « l’escadron de chasse 5/4 », lequel vient de faire une apparition médiatique sur les réseaux sociaux.

Comme il est expliqué sur la page Facebook de cet escadron éphémère, il s’agit de « favoriser une transition douce qui sauvegarde et renouvelle les compétences par la mise en place d’un noyau précurseur sur la nouvelle base de rattachement de Saint-Dizier. »

Concrètement, des pilotes, navigateurs et spécialistes du 2/4 La Fayette ont été formés au sein de l’escadron 1/4 Gascogne pour mettre en oeuvre le Rafale B. Et c’est ce « noyau expérimenté » qui constitue donc l’escadron 5/4. Ainsi, quand le Mirage 2000N sera retiré du service, en 2018, un « autre escadron aura pris le relais » sur la base de Saint-Dizier et la « dissuasion sera préservée sans réduction de potentiel ». Quant au 5/4, il disparaîtra de la nomenclature.

Pour le moment, le 5/4 reprend les traditions des escadrilles SPA 81 (Lévrier) et SPA 167 (Cigogne de Romanet). Du moins, c’est ce que l’on en déduit en examinant son insigne. Il manque donc encore à l’appel les escadrilles N124 (la fameuse tête de Sioux, qui figurait pourtant sur un Rafale B photographié en 2015) et SPA 96 (Gaulois).

Malheureusement pour les collectionneurs, cet insigne de l’escadron 5/4 est officieux et ne sera pas homologué.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de jyb

  2. de nico76370

    • de Ryner

    • de FredericA