L’édition 2017 de la mission Jeanne d’Arc aura un léger accent britannique

Ce 28 février, à Toulon, les 137 élèves-officiers issus de l’École navale, de l’École du commissariat des armées et de l’École de santé des armées ont embarqué à bord du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Mistral pour effectuer leur stage d’application dans le cadre de la mission Jeanne d’Arc. La frégate légère furtive (FLF) Courbet sera également de la partie.

Comme les deux précédentes éditions, la mission Jeanne d’Arc va se concentrer essentiellement sur la région Asie-Pacifique. Cette partie du monde revêt une importance stratégique pour les intérêts français, comme l’avait souligné, en 2014, la Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS). D’où la nécessité d’y montrer le pavillon tricolore tout en y renforçant les coopérations militaires avec les forces alliées de cette région.

Ainsi, après le passage du canal de Suez et une escale à Djibouti, le BPC Mistral et la frégate Courbet mettront le cap vers l’Asie du sud-est et l’Océanie, avec des interactions prévues au Japon, au Vietnam, à Singapour, à Guam ou encore en Australie.

« Cette mission vise à réaffirmer le statut français de puissance navale à vocation mondiale. Elle permet de concilier autonomie stratégique et volonté de coopérer avec les marines riveraines et les grands alliés », a résumé le capitaine de vaisseau Dumoulin, lors du dernier point presse du ministère de la Défense. En outre, « montrer le pavillon » permet aussi de soutenir les exportations de l’industrie française de Défense. Mais ce ne sont pas les seuls objectifs.

En effet, les deux navires français devraient aussi naviguer en mer de Chine méridionale, région où la situation est tendue, en raison des disputes territoriales qui opposent la Chine à ses voisins. Là, il s’agira de marquer la volonté de la France de préserver la liberté de navigation dans ses eaux stratégiques et de « collecter des renseignements dans des zones d’intérêt afin d’anticiper toute crise. »

Par ailleurs, comme les années précédentes, l’armée de Terre participera encore à la Mission Jeanne d’Arc, avec une compagnie du 21e Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) et des appareils du 3e Régiment d’Hélicoptères de Combat (RHC).

Cependant, l’édition 2017 aura la particularité inédite d’accueillir, pendant toute sa durée, deux hélicoptères Merlin de la Royal Navy ainsi qu’une soixantaine de marins britanniques. En outre, 125 Marines américains embarqueront à bord du Mistral « à l’occasion de plusieurs exercices » amphibies. Cela fait partie d’un autre objectif de la mission : « maintenir d’un très haut niveau d’interopérabilité avec nos alliés. »

68 commentaires sur “L’édition 2017 de la mission Jeanne d’Arc aura un léger accent britannique”

  1. En espérant que prés de la mer de chine il y ai quelques sous marins français car armé comme il est, le BPC n’irait pas loin!

      1. Meuuh non Zayus, les Spratleys ce sont des confettis sans intérêt 🙂
        La vraie mission (totalement secrète) est de débarquer et de reconquérir « Fort Bayard » !!!
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Kouang-Tch%C3%A9ou-Wan
        .
        Fort Bayard étant devenue depuis 1945 la ville de Zhanjiang : 7 millions d’habitants et un des plus grand port militaire du pays.
        … Bon courage les gars 😉
        .
        Et puis après, faites gaffe à ce qui se glisse dans votre barda … réputation sulfureuse à Fort Bayard 😉
        http://www.lenouveleconomiste.fr/a-la-une/quand-la-france-etait-leader-mondial-de-lopium-19871/

        1. Bon, ben voilà… ma tentative de diversion n’aura servi à rien…
          .
          Fallait pas l’dire Fralipolipi 🙁 …

    1. on nous aurait déclaré la guerre à l’insu de nous mêmes ?
      le dénigrement systématique devient gonflant !
      mais b . l ! si nous en sommes là à vos dires c’est bien le résultat de la politique menée par les délégués du peuple, lequel peuple a voté pour les mettre là où ils sont !
      et l’armement est la conséquence du sous-financement de nos forces, conséquence des options politiques ! donc les électeurs regardez vous dans votre glace et ne vous en prenez qu’a vous même !
      moi la démocratie m’emmerde sous cette forme de nivellement vers le bas !

    2. @Thaurac
      Ça du vous échapper, mais le BPC ne sera pas seul …
      Ensuite, ce n’est pas la première fois que des missions Jeanne d’Arc sont menées en Mer de Chine, et à chaque fois les BPC sont revenus !!! 🙂
      Autre chose qui a du vous échapper, c’est qu’aucun État ne nous a déclaré la guerre …
      Sinon ?

  2. Bien belle mission en perspective.
    Mais dommage qu’ils ne poussent pas jusqu’à Nouméa.

    1. @Fralipolipi:
      Si évoquez des chalutiers illégaux, avez-vous noté qu’elle va directement directement les intercepter au Vietnam 🙂 ?

  3. Depuis les 2008 et 2010 avec respectivement le retour de la France au sein du commandement intégré de l’OTAN et les accords de Lancaster House, les forces françaises affirment de plus en plus leur capacités inter-opérables avec les forces britanniques et US.
    .
    Sur le plan des opérations de combat passées ou en cours Harmattan et Inherent Resolve/Chammal/Arromanches 2 (avec la prise de commandement de la TF 50 US par le CdG), illustrent parfaitement cette évolution toujours en cours avec la multiplication des échanges, interactions, soutiens et exercices communs comme cette « Mission Jeanne d’Arc ».
    .
    Voici les deux AW-101 Merlin britanniques en question, arrivés sur le Mistral avant son départ:
    https://pbs.twimg.com/media/C5vrGydWgAEva2-.jpg

    1. Je partage à 100% votre enthousiasme Zayus 😉 et j’espère sincèrement qu’une fois les marines Canadienne et Australienne refaites, elles formerons un quinquennat puissant et inter-opérationnel avec les USA, la France, et le UK de l’Atlantique à l’Asie.

      1. Mais les unités amphibies canadiennes ou australiennes sont également les bienvenues sur ce type d’échanges sur les BPC, voire pour les autres types de coopérations interarmes.
        Mais le niveau d’échange et de coopération franco-britannique est de loin le plus important avec la France.

      2. On fait pâle figure avec nos deux petites gazelles, j’aurai aimé voir , plutôt , deux Nh90 x cotés des Merlin Anglais! Ha ben oui certains sont déjà sur nos navires et les autres ne sont pas en état de vol …. Ok je prends rendez vous chez mon doc pour qu’il me prescrive de l’optistoflan

        1. @Eryx:
          .
          Les « anglais » fournissent 2 Merlin là où la France fournit le navire qui les embarque et celui qui escorte cet ensemble qui accueille aussi des éléments du 21e RIMa et des éléments de l’USMC en plus d’un détachement ponctuel de 2 Gazelle pour lesquelles nous aurions évidemment préféré voir 2 Tigre + 2 Caïman sur toute la mission.
          .
          Mais ne disons pas « qu’on fait pâle figure » dans ce contexte où il ne s’agirait même pas de voir le verre moitié vide, mais les 10% de vide de ce verre à 90% rempli 🙂 !

      1. @ Zayus

        Les deux appareils britanniques vont probablement s’entraînés en vol à de nombreuses reprises pendant la mission, nul doute que leurs maintenances se fera en hangar.

          1. @Nico St-Jean:
            La question se poserait plutôt pour les Super-Stallion d’une catégorie bien plus lourde (33 tonnes et 30 m. de longueur); mais pas pour le Merlin (13 tonnes 19,5 m. de longueur totale) qui reste de la même catégorie que le Super Frelon (13 tonnes 20 m. de longueur) qui quand il était encore en service, utilisait les ascenseurs du Mistral.
            http://bpcmistral.free.fr/Mistrsuperfrelon2.jpg
            .
            Les deux hélicoptères peuvent plier leur poutre de queue.

          2. @ Zayus

            Oui je connaissais bien les fonctions « rétractable » des pâles ainsi que des queues des deux appareils, c’est la configuration en taille de l’ascenseur du CDC que je ne connaissais pas 😉

    2. @ Zayus : vous oubliez de préciser que le Charles-de-Gaulle a surtout servi de bouche-trou pour les Américains par deux fois, en 2015-2016, dans le Golfe persique, pour remplacer un de leur porte-avions qui arrivait à la fin de sa mission… nous avons été à proprement parler des supplétifs, chargés de la reassurance et de la protection des dictatures islamistes de la region, en remplacement de leur larbin attitré : un rôle bien peu glorieux..
      quant à la présence d’hélicoptères « lourds » anglais sur la Jeanne d’Arc, c’est surtout l’image criante de la grande misère française dans le domaine de ce type d’hélicoptères dans l’aéronavale.. cela met d’autant plus en valeur le scandale du NH-90, qui devait être opérationnel en 1990 faut-il le rappeler, et dont au grand maximum trois exemplaires peuvent être vus sur le parking opérationnel de leur flottille, en 2017… nous n’avons pas quelque chose qui puisse ressembler à une force d’hélicoptères lourds embarqués, mais seulement une poignée de specimens, disséminés dans les hangars de réparation ou à Lanveoc, et dont il est bien rare que plus d’un exemplaire soit en vol.. là aussi, soyons réalistes et regardons la place qui est la nôtre ou la place qui nous est faite, pas de quoi pavoiser.

      1. @Jacques29
        Bouche trou pour les américains qui disposent de 10 porte-avions ???
        Allons donc ! … Vous croyez vraiment qu’ils ont besoin de nous les Yankees ? La France a juste assuré le rôle qui est le sien, et s’est impliquée avec les moyens dont elle dispose, en parfaite cohérence avec sa politique extérieure dans cette région du monde.
        Pour le reste, le manque criant d’hélicoptères lourds pour notre Marine, et même pour l’Armée de Terre, rien à dire ou à ajouter, tant c’est flagrant …

        1. Lors de ces missions « bouche-trou, » il a pourtant été précisé que c’est sur demande américaine que les Français effectuaient ces missions.

          1. Non Jacques 29,
            la préparation de cette prise de commandement de la TF-50 par le CdG était envisagée et conjointement préparée depuis la fin de la première mission Arromanches.
            L’US Navy avait la proximité d’un autre PAN en Méditerranée et dans le Pacifique en cas de défaillance du CdG.

          2. J’ajoute une precision emanant de L . Lagneau lui-meme :
             » En outre, l’an passé, et alors que, normalement, l’US Navy doit toujours disposer d’un groupe aéronaval dans le Golfe arabo-persique, le porte-avions Charles de Gaulle avait assuré la permanence des capacités aéronavales de la coalition anti-EI dirigée par les États-Unis, en attendant l’arrivée de l’USS Harry S. Truman.  » ….

      2. @Jacques 29
        .
        Juste pour vous rafraîchir la mémoire : le porte-hélicoptères Jeanne d’Arc R-97 ne fait plus partie de la Marine Nationale depuis bientôt sept ans …
        Nous parlons ici du BPC Mistral .

      3. La place d’un NH-90 n’est pas un alignement sur le tarmac d’une base aérienne mais le hangar d’une frégate. Où personne ne le voit.

        Enfin, le « 90 » du NH-90 ne désigne pas l’année de mise en service initialement escomptée, mais le début du projet.

      4. @Jacques29:
        .
        La préparation de cette prise de commandement de la TF-50 par le CdG était envisagée et conjointement préparée depuis la fin de la première mission Arromanches.
        L’US Navy avait la proximité d’un autre PAN prépositionnés à moins de 2 semaines de mer Golfe Persique en cas de difficulté avec le CdG.
        Cette expérience n’était donc pas réellement utile à l’US Navy, même si elle permettait une plus longue transition pour l’arrivée d’un PAN US.
        Il s’agissait plutôt pour les USA via l’US Navy d’exprimer de leur confiance vis-à-vis du potentiel, des capacités et du haut niveau d’interopérabilité de la Marine Nationale jusqu’à lui confier le commandement inédit d’une Task Force US.
        .
        Votre grille de lecture sadomasochiste maitre/esclave muée en commandant/supplétif pour résumer la coopération militaire franco-américaine est biaisée.
        .
        Qui est au service des intérêts de l’autre quand des KC-160J ravitaillent des Caracal en BSS, quand divers ravitailleurs et C-17 de l’USAF soutiennent respectivement les Rafale et la logistique française sur Barkhane ?
        Si on reprend les termes de votre grille de lecture on pourrait très bien dire que les USA sont les supplétifs de la France dans une zone qui ne concerne pas directement leurs priorités militaires.
        .
        Quelques précisions au sujet du NH-90.
        – 1 – Ce n’est pas un hélicoptère « lourd » à proprement parler, mais un hélicoptère moyen de 10,6 tonnes d’une catégorie légèrement supérieure aux Puma/AW149 (7,5/8,4 tonnes) et plutôt comparable aux Cougar/Blackhawk/Caracal (9,5/10,5/11,5 tonnes).
        Mais loin des hélicoptères Merlin de 15,6 tonnes (en charge maximale)…
        .
        – 2 – En 2017, la Marine Nationale aligne au moins 18 Caïman NFH répartis en deux versions : ASM et transport de commandos (remplaçant les Super-Frelon).
        .
        – 3 – Le « 90 » de la désignation du programme « NH-90 » correspond à la décennie du lancement de ce programme qui lancé en 1992 voyait voler un démonstrateur en 1995.
        Comment un programme lancé en 1992 aurait dû être opérationnel en 1990 ?
        .
        Votre rappel issu de votre imaginaire d’un soit-disant « scandale du NH-90, qui devait être opérationnel en 1990 » (…), ne fait qu’appuyer sur le facteur déjà démontré de votre relative inculture sur ces sujets, que votre seul aplomb ne saurait masquer, Jacques29.
        .
        – 4 – Dans un contexte d’opérations amphibies, les BPC sont plutôt sensés embarquer les Caïman TTH de l’ALAT que ceux de la Marine Nationale, à l’exception des Caïman NFH formatés à l’usage des Commandos Marine.
        .
        Le seul où je rejoins votre commentaire sur le fond, c’est qu’à défaut d’en produire elle-même (ou dans un programme franco-allemand à défaut d’avoir rejoint le Merlin); la France rechigne effectivement à s’équiper d’hélicoptères lourds tels que des CH-53 ou des CH-47, qui manquent pourtant réellement aux capacités de l’ALAT.

        1. @ Zayus : 1-concernant les  » Caiman » effectivement en service : venez donc voir par vous-même le parking de leur flottille à Lanvéoc, si vous en voyez plus de trois, vous avez gagné. Ça veut dire, avec ceux du sud, au maximum six effectivement prêts à voler, chaque jour. Donc l’aéronavale n’en aligne pas 18 comme vous prétendez. Elle en « possède » 18 en théorie. En opérations, dans le reel, trois fois moins. Ce n’est pas avec des dotations théoriques qu’on fait la guerre, mais avec des appareils bons de vol, effectivement disponibles pour leur mission dans un délai de moins de six heures.
          2-concernant les Américains pour lesquels l’Afrique  » ne serait pas une de leurs priorités  » : la création relativement récente de l ‘Africom démontre le contraire, et il suffit de regarder le trafic allant et venant de Stuttgart pour constater que ça ne roupille pas. Vous n’etes pas sans savoir non plus que les Américains sont en train de construire actuellement du côté du Niger une base pouvant accueillir des C17 notamment : c’est une autre confirmation de leur intérêt, et il y a d’autres éléments en plus. Quant au nombre d’Antonov que nous louons pour transporter du matériel, il démontre la faible implication des Américains pour nous aider.
          Votre aplomb à vous, c’est celui du théoricien devant ses classeurs et dans son bureau. Une présence plus fréquente sur le terrain ou devant des comptes-rendus effectifs d’activités diverses vous donnerait probablement plus de modestie. La théorie, c’est bien, mais c’est seulement la ligne Maginot intellectuelle. La réalité concrète, c’est celle qui compte, c’est celle du terrain et c’est donc la seule que j’aurais tendance à croire.

  4. Jeanne D’Arc trahis par des français ripoux!! Et brûlé par les anglais… Ils ont bon dos les martyres c’est bien..c’est bien quel noblesse d’âme?!… Et ça fait mumuse comme des gamins alors que la Chine n’en a cure et construis tranquillement sur des îles qui ne sont pas elle, mdr! Et à pars faire des plans, quel résultat concret? Bref, réassurance, auto-satisfaction, auto-congratulation, mais brexit…. Pauvre pucelle qui a combattu dans la mêlé contrairement au 99,99% de petits chefs d’aujourd’hui, et qui friment connement. Ils ont perdu tout sens de l’histoire, galvauder pour mieux se caresser dans le sens du poil. Récupérer cette sainte pour une tel opération est incongru, et symboliquement plus que douteux. Enfin toujours réponse à tout, sauf à l’essentiel.

    1. Bien vu Eliot Mess,
      effectivement qui aurait dit il y a 580 ans que des anglais finiraient par être embarqués dans une « Mission Jeanne d’Arc » 🙂 ?
      Qui aurait dit à l’époque de Nelson que des marines anglais embarqueraient à bord de navire français ?
      Qui aurait dit à l’époque Duquesne que des marins français serviraient à bord navires de la Royal Navy ?
      C’est l’ironie de l’histoire.

    2. Vous êtes au courant que quelques siècles ont passé et qu’il faut évoluer un peu ?
      .
      Vous ne critiquez pas DCNS pour avoir travaillé avec Fincantieri alors que ces foutus romains ont envahis les gaules ?

    3. @Eliot Mess:
      .
      Pour répondre sur le fond de votre commentaire là où vous voyez que « récupérer cette sainte pour une tel opération est incongru…
      Alors, un peu d’histoire récente de la Marine Nationale pour vous rappeler que l’association de « Jeanne d’Arc » à cette mission reste liée à l’ancien porte-hélicoptères éponyme dépositaire de ses missions de formation des élèves-officiers et de diplomatie navale.
      .
      PS.
      Au regard de votre extrême susceptibilité ou sensibilité dont je suis maintenant conscient, ne voyez aucune insulte ou offense à votre égard au travers de cette simple réponse que je me permets d’apporter à votre commentaire.

      1. Tant que ça ne tourne pas à la mission Trafalgar, on veut bien garder l’Anglois à bord. Sinon on le boute au milieu de l’océan indien du côté de Saint Hélène.
        Et tant qu’à faire, une petite escale à Mers el Kébir pour se recueillir…

        1. Sujets, il est vrai, autrement plus sensibles que Jeanne d’Arc dans l’esprit des marins 🙂 !

      2. Et avant le porte-hélicoptères, il y avait ce magnifique croiseur-école « Jeanne d’Arc », la fameuse « vieille Jeanne » de nos anciens!!!!

        1. @vendee1793:
          .
          Exact et il est effectivement dommage que le Dixmude n’eut pas été baptisé « Jeanne d’Arc », même si nous savons que contrairement au croiseur-porte-hélicoptères qui l’assumait seul tous les ans, la traditionnelle mission de formation éponyme est partagée par la rotation des 3 BPC.

          1. Je partage entièrement votre point de vue même si un transport d’aviation s’est déjà appelé « Dixmude ». Je crois qu’il transportait des appareils de l’aéronavale entre la métropole et l’Indochine.

          2. Le Dixmude (9000 tpc), ex HMS Biter (1942/1945) de la classe USS Avanger issue d’une de ces nombreuses classes de porte-avions légers d’escorte ou CVE (Carrier Vessel of Escort) conçues à partir de la coque d’un cargo: le SS Rio Parana dans le cas présent.
            .
            Le Dixmude servit de porte-avions entièrement opérationnel depuis 1947, avant d’être reclassé en transport d’avions à partir de 1952. Il sera désarmé en 1960 avant d’être restitué aux USA en 1966 après 20 ans de carrière en France.

    4. pour votre culture… qui me semble pour le moins lacunaire !
      JEANNE D’ARC
      corvette cuirassée 1865 1883
      croiseur cuirassé 1895 1933 croiseur école
      Navire auxiliaire 1917 1919 mahonne à moteur réquisitionnée
      croiseur 1930 1964 croiseur école
      arraisonneur dragueur AD 234 1939 chalutier réquisitionné
      porte hélicoptères 1961 2010 Ecole d’application
      Pour être complet le DUGUAY TROUIN ex transport TONQUIN ou TONKIN (suivant l’époque !) 1876 1937 belle longévité, il sera successivement transport, navire école après transformation de 1900 à 1912 (12 croisières) , navire hôpital en 1914, 1922 devient la MOSELLE école des mousses, 1927 rayé, 1931 ponton 1937 vendu à la démolition, ce sera l’un de nos premiers bâtiment école
      auparavant les bordaches étaient répartis sur les différents bâtiments de l’escadre pour parfaire leur instruction pratique avec fortunes diverses…
      en gros nous venons de faire un grand bond en arrière de 120 ans en ce qui concerne le bâtiment école … merci qui ? Morin le bourrin et ses prédécesseurs comme d’hab !

      1. Cher cipal , je ne doute pas que vous maîtrisiez votre sujet à la perfection mais où voulez-vous en venir au juste ?
        Pouvez-vous préciser SVP ?
        Moi je veux bien faire escale ou relâcher où vous voudrez mais il faut au moins me donner une route à suivre … 😉

  5. le charles de gaule en cale séche ,les pilotes sont au chomage maritime ,il y a qu’à mettre un rafale à chaque coin du porte hélico pour servir de plateforme lance missiles pour jouer la défense rapprochés du Porte hélico hihihihi

    1. @batgames:
      .
      La vie des pilotes de chasse (et même de Hawkeye…) de l’Aéronavale ne résume pas qu’à être embarqués 😉 !

      1. @ Alpha : vous auriez pu préciser que seul un petit nombre de pilotes de l’aéronavale seront concernés, vu la très petite quantité d’avions qui seront impliqués dans ces détachements par rotation.. on est bien loin de la trentaine d’avions disponibles..

        1. @Jacques29
          Pourquoi aurais je du le préciser ???
          Est-ce que tous les chasseurs de l’AdA sont au Moyen-Orient ou au Sahel ?
          Est-ce que tous les Rafale Marine étaient sur le PA lors de son dernier périple ?
          Pas besoin de préciser quelque chose qui coule de source …

          1. @ Alpha : excusez, mais il y a une difference tres nette entre  » LES » et « DES ».

  6. Un nom éminemment prestigieux porteur d’un riche imaginaire :
    https://image.slidesharecdn.com/laguerredecentans-141215154421-conversion-gate02/95/la-guerre-de-cent-ans-7-638.jpg?cb=1418658299
    .

    La Jeanne d’Arc et son artillerie complétée de rampes lance-missiles :
    http://www.meretmarine.com/objets/25932.jpg
    .
    En pleine houle , chahutée de tout bord !
    http://www.meretmarine.com/objets/25933.jpg
    .
    http://www.meretmarine.com/objets/25929.jpg
    .
    http://marin.deau.douce.free.fr/05_Infos/La%20Jeanne%20d'Arc%20R97/Image8.jpg
    .
    Le dernier croiseur de la Marine Nationale :
    http://www.ffaa.net/ships/helicopter-carrier/jeanne-arc/images/jeanne-arc-0021.jpg
    .
    On aperçoit une Alouette III :
    https://boshille.files.wordpress.com/2012/09/1-166-xl.jpg
    .
    Et ici un Puma ( en tous cas ça y ressemble ) :
    http://www.vattevillelarue.fr/wp-content/uploads/2010/05/JDA-IMG_2989.jpg
    .
    La Jeanne vue du ciel :
    https://jack35.files.wordpress.com/2010/07/jda-50-ans-en-2010-au-large-du-chili.jpg
    .
    Son avant avec son brise-lames :
    http://s.tf1.fr/mmdia/i/51/6/sdc10489-5966516aafyn.jpg?v=1
    .
    La Jeanne d’Arc majestueuse sous le Pont de Normandie :
    http://www.meretmarine.com/objets/25965.jpg
    .
    Et saluant la Statue de la Liberté trônant sur l’île Liberty Island , au sud de Manhattan , à l’embouchure de l’Hudson River :
    http://www.meretmarine.com/objets/25030.jpg
    .
    Parée de ses plus beaux atours , survolée par un hélicoptère Alouette III « Pédro » :
    http://images.sudouest.fr/2014/10/01/57ebc4df66a4bd6726a5bb5b/widescreen/1000×500/le-navire-ecole-de-la-marine-francaise-la-jeanne-d-arc-arrivant-au-port-de-brest-point-final-de-sa-derniere-campagne-de-formation-d-eleve-officiers-le-27-mai-2010.jpg
    .
    http://www.meretmarine.com/objets/26083.jpg
    .
    En étroite compagnie de la Frégate Légère Furtive ( FLF ) Courbet :
    http://www.fred-lancelot.com/wp-content/gallery/le-jeanne-darc/2010-10-30-porte-helicoptere-jeanne-d-arc-10035.jpg
    .
    Et du porte-avions Charles de Gaulle :
    http://i64.servimg.com/u/f64/11/04/98/85/jda_et10.jpg
    .
    Ainsi que de l’aviso-escorteur Enseigne-de-vaisseau Henry :
    http://images.sudouest.fr/2014/10/13/57ebc5b866a4bd6726a63368/default/la-jeanne-d-arc-et-l-enseigne-de-vaisseau-henry-son-bateau-accompagnateur-dans-les-annees-1980.jpg
    .
    Munie de deux tourelles à la poupe :
    http://archives.ecpad.fr/wp-content/gallery/depart-a-brest-du-groupe-ecole-d039application-compose-de-la-jeanne-d039arc-et-du-forbin-pour-sa-16e-campagne/F-79-386-L27.jpg
    .
    Le navire école porte-hélicoptères Jeanne d’Arc presque paisible ( noter l’hélicoptère Puma sur le pont ) :
    http://www.cargos-paquebots.net/Revue%20de%20presse/Images/172-Jeanne_d_Arc-3.jpg
    .
    La Jeanne à bon port et sous bonne garde :
    http://images.sudouest.fr/2014/10/13/57ebc5b766a4bd6726a63344/default/un-soldat-francais-monte-la-garde-le-16-decembre-2004-devant-le-porte-helicopteres-jeanne-d-arc-en-escale-de-quatre-jours-au-port-de-lagoulette-a-tunis.jpg
    .
    Dessin du navire original :
    http://i77.servimg.com/u/f77/16/68/44/33/jeanne10.jpg
    .
    Le bâtiment qui aurait dû le remplacer :
    http://3.bp.blogspot.com/-tXtYvMt3x4I/VXsThGmKIUI/AAAAAAAAAzc/L0_ZQw2eb50/s1600/ph-75-002.jpg
    .
    A ses débuts sur les flots bleus :
    http://www.escorteursrapides.net/Alsacien_berger-66-04_jeannedarc.JPG
    .
    Dans des eux calmes , une Alouette III et une Gazelle sur le pont :
    http://infos.fncv.com/public/2014/jeanne-d-arc-porte-helicoptere-marine-france-ecole.jpg
    .
    Merci de la visite !

    1. souvenirs souvenirs 🙂 …
      .
      Merci pour ce tour d’horizon de la Jeanne ScopeWizard.
      Il y a quelques photos (curieusement celles de Mer & Marine…) que je n’avais pas.

      1. Avec plaisir Zayus !
        .
        Une photo m’interpelle : celle intitulée « le dernier croiseur … »
        En effet , on aperçoit distinctement deux tourelles de 100 mm ( ? ) à la poupe du navire apparemment identiques à celles de la proue , or , les hélicos qui sont censés le survoler en formation impeccable semblent plus modernes , plus récents que le vaisseau dans cette configuration ( d’origine ? ) ; qu’en est-il en réalité ? Est-ce un montage ?
        .
        Je ne connais pas son historique qui promet d’être passionnant ; existe t-il un ouvrage de référence à son sujet ?
        .
        De quelles défenses ce légendaire bâtiment était-il pourvu ? Missiles , artillerie , systèmes de détection , de brouillage ??
        .
        En tous cas , pour ce bateau aussi , la fin est indigne …
        .
        Merci !

    2. dans le dessin du navire original il y a à l’avant une rampe double Masurca, qui sera finalement embarquée sur le COLBERT après les bidouillages de l’amer michel debré notre lamentable ministre de la défense de l’époque, tous ces tripatouillages du même qui a envoyé le JEAN BART à la ferraille pour financer le CIN St Mandrier, la refonte ratée du COLBERT (conservation des 57 !) etc ont entrainé à l’époque la démission de l’Al Patou CEMM, comme quoi les politiques sont toujours égaux à eux mêmes, et les amiraux ont changé !!!

      1. Bis repetita :
        .
        Cher cipal , je ne doute pas que vous maîtrisiez votre sujet à la perfection mais où voulez-vous en venir au juste ?
        Pouvez-vous préciser SVP ?
        Moi je veux bien faire escale ou relâcher où vous voudrez mais il faut au moins me donner une route à suivre … 😉
        .
        Le Colbert C-611 :
        http://www.alabordache.fr/marine/espacemarine/photo/image/colbert1472.jpg
        .
        http://www.alabordache.fr/marine/espacemarine/photo/image/colbert10711.jpg
        .
        http://home.nordnet.fr/~marc.zimmermann/pict/colbertb.jpg
        .
        En compagnie du Clemenceau lors de l’opération Salamandre :
        http://www.ecpad.fr/wp-content/gallery/operation-salamandre-apres-l039invasion-du-koweit-par-les-troupes-irakiennes/1-990-192-18-12.jpg
        .
        A bon port :
        http://www.worldwarships.com/sites/default/files/photos/mattmar/Colbert%20@%20Toulon.jpg
        .
        Joli dessin :
        http://i38.servimg.com/u/f38/16/68/44/33/colber15.jpg
        .
        http://www.shipbucket.com/Real%20Designs/France/CL%20C611%20Colbert.PNG
        .
        http://i38.servimg.com/u/f38/16/68/44/33/colber16.jpg
        .
        Descriptif ( petit ) :
        http://www.navypedia.org/ships/france/fr_cr_132.gif
        .
        http://www.netmarine.net/bat/croiseur/colbert/shema01.jpg
        .
        Voilà qui est intéressant bien que la part belle soit faite à l’artillerie et pas au missile …
        https://3.bp.blogspot.com/-uDcz1Y6jbuY/VvR4NFcDiwI/AAAAAAAAGo0/XMg2E219O18sYYZyS1qAGw0oVXjrAyEmw/s1600/Colbert%2Bold.jpg
        .
        Le Centre Instruction Naval St-Mandrier n’étant pas un bateau … ?
        http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/marine/divers-organismes/ecoles/cin-saint-mandrier/cin_st_mandrier/4475279-1-fre-FR/cin_st_mandrier.jpg
        .
        Rampe double MASURCA ( Mach 3 pour 55 km de portée ) vraisemblablement sur le D-603 Dusquesne :
        http://www.modelwarships.com/features/walkaround/duquesne/images/Masurca%20SAM.jpg
        .
        Le Jean Bart :
        http://4.bp.blogspot.com/_ajAGivth3fQ/TIKshWr2laI/AAAAAAAAAQY/PqTYCuRG3dY/s1600/3+JEAN+BART+1955+_26.jpg
        .

        Est-ce de ce projet auquel vous faisiez allusion ?
        https://1.bp.blogspot.com/-Ef8glm65_rE/WCm8d259I2I/AAAAAAAACBM/CXTnCrO0CsIqZwiAKfx8AudEHd_JG7SwwCLcB/s1600/jean_b17.jpg
        .
        En partant de ceci ?
        https://clausuchronia.files.wordpress.com/2012/09/alsace_midships_aircraft.gif
        .
        Note :
        Le Jean Bart ne porta jamais le numéro F-762 !
        http://i47.servimg.com/u/f47/11/47/12/20/jean-359.jpg
        Ce qu’il faut savoir , c’est que d’après ce que je vois , cette image est tirée du film  » Le Petit Baigneur » ( de Robert Dhéry avec Louis de Funès ) qui date de 1968 or , dans cette courte mais fameuse scène où Michel Galabru sonne ce que les marins du Jean Bart prennent pour une sonnerie au rassemblement , il semblerait qu’il y ait anachronisme puisque le navire a été retiré en 1961 … pour être ensuite ferraillé en 1970 !
        La photo n’étant pas nette , en fait on aperçoit la coque d’un autre navire à couple qui est celui-ci :

        Le Brestois ( escorteur rapide ) :
        http://www.escorteursrapides.net/brestois_acb_jjmm-003.JPG
        .
        Le rassemblement aperçu ayant certainement lieu à son bord … mais l’effet visuel trompeur est saisissant !

    3. Je n’ai pas gardé un souvenir impérissable de mes (courts) embarquements sur la « jeanne » ambiance du carré compassée et morose,plot n°1 inutilisable (pour ne pas abimer l’emplacement de la piste de danse)je surnommait ce batiment « coët les flots »,ah qu’on était bien sur le Foch , Clémenceau,Orage et Foudre ,là au moins on n’avait pas l’impression de géner.

    1. @Lagaffe:
      .
      L’Union Jack fut créé au XVIIe s. et tant que ce n’est pas la croix de St-Georges rouge sur fond blanc, ni les 3 léopards or sur fond rouge (pouvant être accompagné de quarts de fleurs de lys or sur fond bleu); l’honneur de la pucelle et la mémoire de Jeanne d’Arc restent saufs 😉 .

  7. Mais M. TRUMP est-il au courant ?!
    Des américains Make America great again sur un bateau de la France de Paris qui n’est plus comme avant ?!

  8. …affirmé la volonté de la France pour la liberté de navigation….
    Tu fous ma gueule…. ( mode Omar et Fred )
    Sans manqué de respect a ceux et celles qui les servent…la frégate et la boite a chaussure ne font peur a personne et surtout pas a la Chine…..

    1. Il ne s’agit pas de faire peur à qui que ce soit. Il s’agit juste de dire : » Hé, Ho ! On est là ! On n’en a le droit ! Et on vous emm… ! » Comme dans les années passées, où les missions Jeanne d’Arc se sont aussi faites en Mer de Chine …

    2. @Titeuf:
      .
      Cette mission Jeanne d’Arc n’ambitionne pas de faire peur à qui que ce soit, mais elle entend bien démontrer qu’elle ne craint également personne y compris la Chine et ses revendications à contrôler des zones maritimes qui ne lui appartiennent pas.

  9. @Laurent
    Les enseignes de vaisseau de 2ème classe qui embarquent ne sont plus élèves officiers, mais officiers élèves, petite nuance mais qui a son importance 😉

Les commentaires sont fermés.