Des militaires français sont intervenus au « péril de leur vie » après l’accident d’un hélicoptère suisse

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

49 contributions

  1. Amida dit :

    Bravo!

  2. Mantore Gérard dit :

    On en apprend de belles ! Ainsi le Gothard suisse est une place stratégique si importante qu’elle doit être inspectée par des Luxembourgeois, des British, des Etats-Uniens et même des Maltais.
    C’est là que la marmotte emballe le chocolat ?
    .
    Quant à « intervenir au péril de leur vie », rappelons que ce n’est pas conforme à la loi française qui subordonne l’obligation d’assistance à personne en danger à la condition que cette intervention soit « sans risque pour soi-même ou pour autrui ».

    • Lucenzobd dit :

      Heureusement que les relations humaines ne se limitent pas a ce que dit la loi ! En l’occurence leur geste spontané fait preuve de générosité, bon coeur, humanité, altruisme…appelez ça comme vous voulez mais ce sont des valeurs à promouvoir et non à dénigrer comme vous semblez le faire !

    • Pour Info dit :

      Oui, c’est tellement interdit que l’on a crée une médaille pour récompenser ce genre d’acte !

      http://www.hautes-alpes.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_actes_de_courage_et_de_devouement_cle0332b2-1.pdf

      Sans doutes fabriquées par les marmottes du Gothard …

      Tu peux faire un don à la SNSM pour te faire pardonner.

    • ba123@gmail.com dit :

      Pour la première partie de votre commentaire, tout à fait d’accord avec vous.
      Pour la seconde, beaucoup moins. Vous lisez la loi à l’envers il me semble.
      Intervenir sans risque pour soi-même, permet de ne pas être jugé pour non assistance.
      Après c’est libre à chacun d’aller risquer sa vie pour aller secourir quelqu’un.
      Comme vous présentez la chose, on pourrait envoyer une mère de famille au tribunal pour être aller chercher son enfant dans des flamme.

    • Woody dit :

      Ce n’est pas parce que ce n’est pas obligatoire que c’est interdit…
      Jusqu’à preuve du contraire, en avoir une grosse paire n’est pas sanctionné par la loi. Ce n’est pas parce que tu n’aurais pas eu le cran d’y aller (comme la plupart et peut être moi aussi) qu’il faut dénigrer leur action.
      BZ à eux !

    • Jeune Con dit :

      @ Mantore Gérard,
      .
      Donc selon vous, les officiers français et leurs accompagnateurs auraient du laisser les trois personnes dans l’hélicoptère, et attendre qu’il brûle ? Il faudra dire ça à l’assistant de vol et à ça famille, on verra s’ils partage votre point de vue.
      .
      Ces personnes sont des héros. Qu’ils soient militaires ou non importe peu. Ils ont sauvé une vie, bravo.

    • pmo dit :

      Va falloir faire condamner les membres de la BRI qui sont intervenu au Bataclan avec leur modeste PA !

    • fab76 dit :

      Il faut faire attention aux marmottes suisses, elles nous on déjà envahi avec leur chocolat (très bon au demeurant). Ça doit être l’arme secrète des suisses !
      C’est bon, je sors.

    • Guigui dit :

      Si vous connaissiez un peu la géographie au lieu de laisser un commentaire arrogant, vous sauriez que le St Gothard est le point de passage nord-sud de l’Europe. Il est donc un point stratégique clé et surmonté de dizaines de kilomètres de bunkers.

    • Wolf pack dit :

      Avant de dénigrer ou bien vous moquer regardez sur une carte d’Europe, où se trouve le St Gothard pour qu’il soit considéré aussi stratégique !! par les européens et par l’allié américain.
      Axe Nord Sud, en Europe centrale ouest, comme le col du Brenner plus à l’est entre l’Allemagne et l’Italie via l’Autriche.
      Cet axe est d’importance pour les européens du nord et du sud , le commerce utilisant le trafic routier, autoroutier et ferroviaire avec le nouveau tunnel de (57 km des long). Axe Europe du Nord (Scandinavie, Allemagne, Benelux, R-U, Suisse Italie de l’ouest et du sud) comme le Brenner vers les mêmes pays du nord et de l’est (Pologne, Rep. Tchèque.. pays Baltes) et vers l’Italie de l’est et du sud (ports) et Malte, verrou d’importance en méditerranée (base navale et aérienne) . Italie et Allemagne, deux pays importants du dispositif Otan, que vous aimiez ou non, séparés par la chaine alpine d’ouest en est….donc…. donc…. à vous de faire marcher les neurones.
      En cas de guerre, ces deux cols sont stratégiques pour les transferts militaires de l’Otan, d’où l’implication des États-Unis, membre et payeur le plus important.

      Sauver des personnes des flammes n’est en aucun cas une décision soumise à la loi.
      La loi dit aussi que de ne pas porter ou tenter de porter « assistance à personne en danger » est passible de poursuites pénales.

  3. philbeau dit :

    Une information intéressante , pour anecdotique qu’elle soit , largement ignorée des médias habituels (pour autant que ceux-ci apportent maintenant des informations ). On fera remarquer non sans malice que tous ces officiels feraient probablement meilleur usage de leur temps précieux que d’ aller inspecter des installations militaires suisses , considérant le danger insupportable que fait peser , de nos jours la Suisse sur le reste du monde , et de l’Europe en particulier . Mais ces missions , on peut le supposer , sont aussi , probablement , l’occasion de se renseigner , l’air de rien , sur les dispositifs des voisins …

    • Duc d'Orléans dit :

      Ces visites payées avec nos impôts via l’U.E. ressemblent plus à du tourisme qu’à une défense face à l’invasion tranquille que subit actuellement l’Europe. Mais, chut ! je suis un sans cœur xénophobe, raciste et présumé facho….

      • Wolf pack dit :

        On peut être militaire, intelligent et utile, et être militaire barbouze, fin gueulard et défonce tout sans cervelle pour la réflexion et l’action.
        J’ai vu ça, il y en avait plus qu’on pouvait le croire, grandes gueules et fin couteaux…., malheureusement, mais j’en ai connu d’autres, qui équilibraient heureusement la moyenne intellectuelle des régiments.
        Et oui, les fachos, puisque VOUS le dites, pensent comme vous…..
        J’espère bien que le Roi Soleil n’était pas aussi mal pensant et médisant que ses supposés ou véritables descendants actuels…..puisque vous avez pris le titre de Duc d’Orléans ! devons nous vous appeler Jacques ??
        (75 ans né au Maroc, ça pourrait correspondre à votre discours plus bas…..je dis cela…. mais pourquoi pas !)

  4. batgames dit :

    j’ai rien compris ..qui est mort qui faisait quoi ?

    • jacques29 dit :

      Les militaires français sont intervenus de façon héroïque à une cinquantaine de mètres de là où l’hélicoptère les avait déposés. Ils ont porté secours , et cet acte héroïque a entraîné ensuite la nécessité d’intervention d’une cellule psychologique pour les officiers, mais ils seront probablement récipiendaires bientôt d’une médaille et / ou d’une promotion prochainement, suite à cette action héroïque.

      • Wolf pack dit :

        vous êtes jaloux pour les médailles ???
        vous n’avez dû jamais sauver ou avoir tenté de sauver quelqu’un en danger… !

    • Guigui dit :

      Les deux pilotes suisses du Super Puma sont morts

    • Wolf pack dit :

      pas étonnant !!

    • Hunter dit :

      @batgames
      .
      « j’ai rien compris .. »
      .
      Toujours un plaisir de vous lire 😉

  5. Duc d'Orléans dit :

    Pour les anciens militaires de ma génération, ces cellules d’assistance psychologiques prêtent à sourire. La génération des « enfants rois » est-elle onc si vulnérable ?
    Mes condoléances pour la perte de ces deux camarades suisses morts en service.

    • Waernuk dit :

      C’est comme les antibiotiques ou les kits de soin individuels : en 1870 on se débrouillait très bien sans, il faut vraiment être une mauviette pour y avoir recours.
      Non mais ce qu’il ne faut pas lire, parfois …

      • Le dabe dit :

        les pompiers interviennent quasiment tous les jours sur des incendies où leur vie est menacée. Doivent-ils systématiquement passer devant un psy après chaque opération ?

        • Wolf pack dit :

          c’est leur métier, ils y sont préparés tous les jours, sinon ils font autre chose, idem pour les médecins ou infirmier(e)s confrontés à la mort.
          Arrêtons de dénigrer pour un oui ou un non.

        • Waernuk dit :

          D’une part ce n’est pas parce qu’une cellule de soutien a été ouverte qu’il faut en conclure que les officiers étaient au bord du PTSD. Mieux vaut prévenir que guérir.
          .
          Ensuite, les pompiers beneficient d’un soutien, bien sûr. Et avant ça, ils sont formés à ces situations particulières.
          .
          Dois-je vous rappeler le problème majeur que rencontre le corps des marines avec ses vétérans d’Irak, écho des problèmes similaires qui ont suivi la guerre du Vietnam ?
          Les situations de combat, de danger et/ou de décès affectent profondément les individus même préparés. Jouer les « vrais bonhommes » dans les commentaires d’un blog n’y change rien.

        • mich dit :

          Vous en savez quoi que même un pompier ne doit pas allez voir un psy après avoir désincarcérer des personnes dans une voiture broyée par exemple ?
          Si cette procédure existe en suisse ;c’est qu’ils sont moins fort que nous d’après vous ?Encore une question vous êtes pompier pour sortir un commentaire pareil ?

      • revnonausujai dit :

        je ne sais pas si les intéressés avaient vraiment besoin d’une cellule psy
        mais il ne faut pas se leurrer non plus, la systémisation de cette procédure tient largement plus de l’ouverture d’un parapluie d’escouade par l’échelon idoine que d’un réel souci des subordonnés !

    • Anthony dit :

      Les anciens de votre génération n’avaient sans doute pas besoin d’une cellule d’assistance psychologique. Mais un surplus de cerveau a par contre visiblement manqué.à certains…

    • mich dit :

      c’est vrai que c’était pas simple au moyen age !

  6. Metis55 dit :

    Cellule psychologique pour des officiers de haut rang!!!!
    Si cela avait été au combat, on arrête tout pour les soigner!!!!
    En tout cas, toutes mes condoléances aux familles des pilotes.

    • Wolf pack dit :

      Ce que vous oubliez, c’est qu’ils étaient aussi dans l’hélico, qu’ils s’en sont sortis indemnes, heureusement pour eux, et qu’ils ont sauvé leurs collègues suisses bloqués dans les restes.
      Quand vous vous serez crashé à votre tour, en bagnole, avion, ou hélico vous irez sans doute faire la danse du miraculé….soyez sérieux un peu !
      Que se soit un attentat, un crash, des combats, la frayeur d’avoir frôlé la mort est la même pour tous, à moins d’être superman et rambo dans le même corps…
      Si cela avait été au combat….blabla…. au 21ème S quand c’est possible, les combattants assistent à des debriefings et quand l’atteinte psy. est trop importante des cellules d’aide se mettent en place.

  7. Jm dit :

    Pensées attristées pour la disparition de nos camarades suises.
    Mais je connais des militaires français qui sont intervenus pour sauver leur camarades en Afghanistan (2010 pour être précis), et je n’en ai jamais rien vu sur ce blog.
    Et comme le dit Duc d’Orléans, une action « héroïque » ponctuelle de la part d’officiers inspecteurs va mériter une cellule psy. En Afghanistan, je n’ai pas vu, en 7 mois, ni psy, ni inspection. Ni ailleurs, d’ailleurs. Oups, sauf quand la situation se stabilisait: ce qui l’on vécu diront qu’on passait d’un Etat-major de guerre à à Etat-major de parfumeur de tabouret…
    Pour moi, ces 4 officiers n’ont fait que ce qu’il fallait faire. Je les en félicite.
    Enfin, moi, c’que j’en dis….

    • Anthony dit :

      En 2010 en Afgha? vous avez donc séjourné au sas de Paphos… où il y avait des psys… Vous êtes resté 7 mois d’affilée? original… dans quelle unité???

      • Jm dit :

        Pour l’unité, on va rester discret si vous le voulez bien, par contre je confirme, 7 mois – 216 jours exactement – et Paphos, je n’en ai vu que l’aéroport pendant 1 heure d’escale. Souvenez-vous, ce n’était pas obligatoire et / ou le commandement ne vous en informait pas.

  8. Lagaffe dit :

    [les quatre officiers français ainsi que leurs accompagnateurs sont rapidement intervenus pour tenter de sauver l’équipage du Super Puma. « Au péril de leur vie, ils leur ont permis de sortir ces trois personnes de la carcasse avant qu’elle prenne feu. Nous leur adressons nos très sincères remerciements »]
    Bravo à eux. Prendre le risque de sortir l’équipage alors que l’hélicoptère pouvait prendre feu voire exploser est réellement courageux.
    Il est ridicule de délirer sur la « prise en charge par une unité psychologique », il s’agit surement de 5mn de discussion avec un médecin militaire suisse avant de rentrer en France et rien de plus.

  9. jp_perfect dit :

    Alors là je suis bluffé. Pas de réflexion sur les heures de bureau, pas de remarque sur l’armée suisse en général, et surtout, pas de bave aux lèvres.
    .
    C’est déconcertant.

  10. Zayus dit :

    Cet article qui met en avant une coopération – de fait militaire – franco-suisse, où se sont justement illustrés des militaires français par leur courage, voit un certain intervenant régulier sur ce site briller par son absence : @Suissitude, curieusement muet sur le sujet…

    • Suissitude dit :

      @Zayus: Je me tais pour ne pas être désagréable!!!

      Parce que se vanter de l’héroïsme de 4 galonnés français qui ont « RISQUE LEUR VIE », c’est oublier les nombreux intervenants, militaires suisses, touristes de passage et même serveurs du restaurant de l’Hospice du St-Gothard qui sont immédiatement intervenus TOUT AUTANT AU PERIL DE LEUR VIE sans que personne n’en fasse toute une histoire!!!

      Mention spéciale pour les serveurs du restaurant (des mecs qui n’ont pas de formation militaire et qui ne sont pas censé risquer leur peaux dans leur activité professionnelle) qui ont tenté d’éteindre l’appareil en feu à l’aide des extincteurs de leur établissement alors que les secours officiels n’ont atteint le lieu du crash que 30 minutes après les faits.

      On voit là pleinement la différence de culture entre la France et la Suisse: Les uns se vantent de tout, les autres font, ne demandent pas les honneurs et restent dans l’humilité… Ce n’est pas pour rien que certains distribuent des « légions d’honneur, des ordres nationales du mérite » alors que d’autres n’ont tous simplement jamais inventé ce concept de décoration nationale

      • Laurent Lagneau dit :

        @ Suissitude,

        Votre francophobie est tellement pathologique que désormais, seuls vos commentaires rédigés en anglais (ou allemand, ourdou, pachto ou javanais) seront tolérés sur ce site. À un moment donné, il faut être raccord avec ses idées 😀
        Ce sont vos responsables qui ont remercié les officiers français pour ce qu’ils ont fait pour tenter de sauver vos compatriotes.

      • mich dit :

        C’est vrai qu’il n’y a pas de décorations en Suisse ,preuve d ‘humilité et de retenue que vous n’avez pas toujours ,c’est surement votre coté français ,d’ailleurs vous êtes toujours bi national ,si je ne me trompe pas ?

    • Wolf pack dit :

      il n’a peut être pas eu l’info…. ! les journaux suisses ne doivent pas trop en parler… vu son absence
      On ne va pas s’en plaindre tout de même
      Cela se serait passé en France, on a la cersuissitude que notre ami helvète serait venu faire sa petite bafouille ou bavouille sur notre pays !

  11. wrecker47 dit :

    Ils ont fait leur devoir d’assistance à « personnes en danger » …Chapeau pour le geste !
    « à proposer pour ‘courage et dévouement  » …Et huit » perles « ,pour le principe !

  12. ALAN dit :

    Pauvre aviation Suisse. Annus Horribilis 2016 : il y a deux mois, perte d’un F18 et de son pilote ; aujourd’hui, perte d’un Super-Puma et ses deux pilotes. Compatissons.

  13. Alex dit :

    A Suissitude,
    Toutes les personnes qui sont intervenues, civiles comme militaires, méritent d’être félicité et personne ne demande de médaille, y compris les militaires français !
    Merci de respecter toutes ces personnes pour ce qu’elles ont accompli.